Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal

Partagez
 

 Comme la neige a neigé [Ft. Anae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 EmptyMer 10 Fév - 17:52

Anae GinkoForêt Silva ▬ dialogue en 660033
Comme la neige a neigé


- Plutôt crever !!!

Livio se raidit en entendant Anae, devenu soudainement pleine de rage. Parce qu’il avait évoqué les Domae? Il savait que son ancienne Famille n’avait pas la côte avec tout le monde, mais pas à ce point. Pour que son amie se hérisse devant un simple nom, elle devait avoir une bonne raison. Forcément, les Domae devaient lui avoir fait du tort, mais Livio ne savait pas quoi. Après tout il n’avait été qu’un pion. On ne lui demandait jamais son avis.
Anae se calma en inspirant profondément, et s’expliqua à Livio, qui restait perplexe.

- Nous ne sommes pas en bon termes, eux et moi. Et comme personne ne fait rien pour que cela change, la situation va perdurer encore un temps

Ça fait déjà des centaines d’années que ça dure, se dit-il en grattant sa barbe. Sans savoir pourquoi elle en voulait aux Domae – sa haine était probablement justifiée – Livio ne voyait pas ce qu’elle voulait dire par «pour que cela change». Les Domae sont puissants, et même le gouvernement ne peut rien faire pour les arrêter. Plutôt que de s’acharner, Livio avait choisi de collaborer avec eux. C’était peut-être parce qu’il avait été Domae lui-même, mais il préférait dire que tout le monde avait droit à la justice.

- Je suis Membre du Gouvernement depuis un moment maintenant. Je travaille au sein des services de renseignement de la ville et en temps que garde du corps depuis que je ne fais plus de missions de terrain. Ceci explique sans doute un peu cela.

Livio ne put s’empêcher de froncer le nez. Les services de renseignement, le notaire ne les portaient pas dans son cœur. Lui qui était tenu au secret professionnel envers ses clients, qu’ils soient simples citoyens, Domae ou Élémentis, avait horreur qu’on puisse s’en prendre à la vie privée des gens. Encore plus lorsque des agents cherchaient à fouiner les dossiers qu’il avait à propos de sa clientèle.

-Tu es un genre d’espionne alors. Eh bien, je n’ai rien à cacher, dit-il en ouvrant les bras.

Ça, ça restait discutable comme point de vue.

-Je ne sais pas ce que les Domae t’ont fait Anae, mais ils ne sont pas tous des monstres. C’est également les cas des Élémentis. Il y en a qui ont une famille, une sœur, un père, des enfants…qui sont des gens corrects.

Ses propres parents étaient morts aux mains des Élémentis, mais il n’avait pourtant aucune rancœur maintenant. Quelqu’un avait sûrement perdu ses parents aux mains des Domae, tout ça revenait au même pour lui. Le gouvernement devrait plutôt essayer de jouer un rôle d’arbitre entre les deux Familles, de tenter de trouver un accord pour la paix. Mais le gouvernement avait beaucoup plus à cœur ses propres intérêts.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 EmptySam 13 Fév - 14:51


♦ Comme la neige a neigé ♦

♣  Livio Dos Madera & Anae Ginko
~ Un soupir vient souvent
d'un souvenir... ~


- Tu es un genre d’espionne alors. Eh bien, je n’ai rien à cacher.

"- Comme tout le monde dans cette ville. Nous sommes tous blancs comme neige, c'est bien connu. Moi la première..."

Avec toutes les conneries que nous avions faites plus jeunes, nous savions tous des petits secrets sur l'autre. Rien de bien méchant mais des petites choses qui ne sont pas toujours agréables à se rappeler. Et oui, je suis un brin cynique dans mes paroles, même si je ne cache pas que je suis aussi la première concernée. Je ne suis pas folle, loin de là. Simplement abîmée par la vie, plus que je ne veux le montrer.

- Je ne sais pas ce que les Domae t’ont fait Anae, mais ils ne sont pas tous des monstres. C’est également les cas des Élémentis. Il y en a qui ont une famille, une sœur, un père, des enfants…qui sont des gens corrects.

"- Tout comme les habitants sont des gens corrects qui ne méritent pas de n'être que de la chair à canon au milieu de leur guéguerre intestine sans queue ni tête."

Je ne suis même pas agressive dans mes paroles, juste lassées. Blasées. Tu ne comprends pas Livio. Mais comment le pourrais-tu? C'est aussi à ça que servent mes services, faire le tri entre les vrais pourris et ceux qui peuvent être sauvés. Les renseignements, le Gouvernement, nous sommes la bête noir de tous mais je m'en moque, je ne suis pas là pour me faire aimer. Simplement pour rétablir la justice, la vraie.

"- Tu veux vraiment savoir ce qu'ils m'ont fait? Tu n'as pas peur d'être déçu? Seras-tu capable d'accepter la vérité que je t'offre? Ou souhaites-tu simplement obtenir des réponses pour mieux pouvoir me juger?"

Oui, je l'interroge comme je pourrais le faire d'un suspect. Pourtant, c'est bien lui qui aura droit à des réponses et pas l'inverse. Je préfère qu'il sache tout de suite que ce ne sera sans doute pas agréable à entendre alors autant qu'il fasse son choix dès le départ. Savoir ou rester dans l'ignorance? Souvent, les gens préfèrent la second option, tellement plus simple et moins lourde à supporter....


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 EmptyMer 17 Fév - 16:06

Anae GinkoForêt Silva ▬ dialogue en 660033
Comme la neige a neigé


- Tout comme les habitants sont des gens corrects qui ne méritent pas de n'être que de la chair à canon au milieu de leur guéguerre intestine sans queue ni tête.

Livio regarda son amie en plissant les yeux. Il ne pouvait pas nier ce qu’elle disait, surtout parce qu’il était d’accord avec ses propos. Évidemment, les habitants méritent d’être protégés, car contrairement aux membres des Familles, ils n’ont pas choisi de faire partie de cette guerre. En tant qu’ancien Domae, il savait que le Conclave faisait tout en leur pouvoir pour éviter des pertes humaines chez les civils, mais parfois elles étaient inévitables. On ne contient pas la guerre comme un poisson dans un bocal. Livio était d’accord que cette guerre doit finir, mais pour l’instant, devant la justice, tout le monde est égal.

- Tu veux vraiment savoir ce qu'ils m'ont fait? Tu n'as pas peur d'être déçu? Seras-tu capable d'accepter la vérité que je t'offre? Ou souhaites-tu simplement obtenir des réponses pour mieux pouvoir me juger

Il y eu un silence, puis Livio secoua la tête de la même façon qu’un étudiant face à un problème de math. Bien sûr, il était curieux, mais ce n’était pas de ses affaires.

Deux marcheurs approchaient dans le sentier, et le notaire fut presque content de les voir. Ça lui donnait un peu de temps pour penser à sa réponse. Il jeta un regard appuyé en direction d’Anae, et ils poursuivirent leur chemin en direction de la fin du sentier. La neige tombait toujours des gros nuages blancs qui couvraient le ciel. Avant de reprendre sa marche, Livio n’avait pas réalisé à quel point il était devenu transit. Il souffla sur ses mains avant de répondre finalement à son amie.

-Ce que je souhaite n’a aucune importance.

Ça faisait longtemps qu’il l’avait décidé d’ailleurs. Livio tourna la tête pour regarder Anae.

-Te juger, j’en serais incapable. Après tout ce qu’on a fait ensemble plus jeunes, je serais fou de me croire meilleur que toi. Et puis je suis notaire, je ne dois juger personne.

Dans le cas de Livio, son métier et les attentes qui venaient avec avaient engloutit une part de lui-même. Ou plutôt qu’elles avaient dilué. Livio ressemblait à ce mélange de café instantané qui a un goût d’eau avec un fond amer. Tout n’était pas perdu cependant.


-Si tu choisis de me parler de ce qui t’es arrivé, je serais là pour écouter. Ça m’étonnerait beaucoup d’être déçu, Anae. Sache juste que je ne renie pas mes amis pour rien.

Dans sa voix il y avait un curieux mélange d’avertissement et de réconfort. À elle de choisir si elle lui faisait confiance. Livio ne pouvait pas croire que la vérité donc elle parlait le choquerait autant, mais comme une récente habitude, il y allait prudemment, en marchant sur des œufs.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 EmptyMer 17 Fév - 19:20


♦ Comme la neige a neigé ♦

♣  Livio Dos Madera & Anae Ginko
~ Un soupir vient souvent
d'un souvenir... ~


- Ce que je souhaite n’a aucune importance.

Oh si, Livio, tellement plus que tu ne pourrais le croire. Car nous en sommes tous à nous dire que ce qui compte c'est la famille, l'amour, le travail, la santé et tout un tas d'autres mensonges qui nous permettent juste de nous voiler la face. La seule chose qui est une réelle importance reste soi-même, même si nous ne voulons pas l'admettre.

- Te juger, j’en serais incapable. Après tout ce qu’on a fait ensemble plus jeunes, je serais fou de me croire meilleur que toi. Et puis je suis notaire, je ne dois juger personne.

"- Ce n'est pas parce qu'on ne doit pas le faire qu'on ne le fait pas pour autant...  "

- Si tu choisis de me parler de ce qui t’es arrivé, je serais là pour écouter. Ça m’étonnerait beaucoup d’être déçu, Anae. Sache juste que je ne renie pas mes amis pour rien.  

Pour rien, c'est une certitude. Sinon, avec toutes les conneries dont nous nous sommes rendus responsables en nous couvrant mutuellement, il y a longtemps que nous ne nous adresserions plus la parole. Mais ce sujet-là va bien au-delà de la simple confidence. Très peu de personnes sont au courant de ce qui m'a réellement poussé sur cette voix. De mon aversion si profonde pour les Familles. Alors, accepterais-je de le partager avec quelqu'un? Livio est tenu au secret professionnel mais c'est plus en tant qu'ancien camarade et ami que j'espère qu'il entendra ses paroles.

"- C'est une longue, très longue histoire, mais que je peux résumer trop aisément en quelques mots.
Si les Elementis m'ont pris tout ce qui faisait ma vie, les Domaes m'ont volés mon coeur..."


Et sans le moindre frisson malgré le froid ambiant, je détache le haut de mon manteau et ouvre ma chemise sur ma poitrine, là où cette énorme balafre qui a bien failli me coûter la vie, même plus d'un an après, semble encore si récente, si prête à se rouvrir, si fragile dans un certain sens. Je n'ai aucun souci à lui dévoiler la vérité. Il veut savoir, eh bien voilà. Il a toute ma vérité sous les yeux. Je referme cependant rapidement mes vêtements, non pas par pudibonderie mais à cause du froid. Il ne serait pas bon pour moi de tomber malade.

"- Même si fut un temps, j'avais un brin d'estime en plus pour l'une des deux Familles, elles ont finalement choisis leur ligne de conduite. Et je ne fais nullement partie de leur plan.
Alors, si je peux éviter à d'autres de vivre cela, je le ferais. Peu importe le prix que cela me coûtera. "


Après tout, je n'ai pas de vie propre. Alors je peux très bien sacrifier mon existence pour préserver celle des innocents. Et tant pis si pour cela, je dois faire moi-même couler le sang. Je serais un bourreau pour ne plus être victime.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 EmptyJeu 25 Fév - 16:13

Anae GinkoForêt Silva ▬ dialogue en 660033
Comme la neige a neigé


Comme n’importe qui, Livio pouvait être curieux, mais pas assez pour forcer quelqu’un a révéler ses secrets. Encore moins lorsque la personne était son amie depuis longtemps. Si ça aurait été l’inverse, Livio se disait qu’Anae ne lui aurais jamais demandé de lui raconter les moments douloureux de son passés. C’est pourquoi, lorsque la jeune femme aux cheveux noirs commença à parler, le notaire devenu très attentif.


- C'est une longue, très longue histoire, mais que je peux résumer trop aisément en quelques mots. Si les Elementis m'ont pris tout ce qui faisait ma vie, les Domaes m'ont volés mon coeur...

Livio savait que son amie aimait parler en métaphore, et si d’habitude il comprenait ce qu’elle voulait réellement dire, cette fois, il la regarda en fronça les sourcils, l’air intrigué. À quel point les Familles lui avait fait du mal?  Ça devenait de plus en plus inquiétant.

Ses mains se portèrent à l’ouverture de son manteau et Anae se mis à détacher celui-ci. Sur le coup, Livio n’en pensa rien. Elle avait simplement chaud il faut croire. Lorsqu’elle s’affaira ensuite à déboutonner sa chemise, Livio ne sut plus où regarder. Si tout à l’heure il ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire, cette fois il était vraiment perdu. Seigneur, il y a d’autres gens dans le parc. Il aurait l’air malin s’il croisait un de ses clients.

S’apprêtant à demander  à son amie de se rhabiller (s’il vous plait), son regard s’arrêta sur la grande cicatrice. La longue balafre traversait le corps d’Anae de part et d’autre, comme le ferait un coup d’épée. Il dû l’admettre, ce n’était pas plaisant à voir. Les lèvres pincées, Livio comprenait mieux pourquoi la jeune femme en voulait autant aux Domae et aux Élémentis.

Finalement, Anae reboutonna sa chemise et remit son manteau. Livio regarda son amie, le visage long.


- Même si fut un temps, j'avais un brin d'estime en plus pour l'une des deux Familles, elles ont finalement choisis leur ligne de conduite. Et je ne fais nullement partie de leur plan. Alors, si je peux éviter à d'autres de vivre cela, je le ferais. Peu importe le prix que cela me coûtera.

Livio hocha la tête en silence, encore écœuré de ce qu’il venait de voir. Il avait une honte certaine d’avoir fait partie de ceux et celles qui massacrait et mutilait des gens parfois innocents.

-Je suis désolé qu’on t’ais fait ça. Personne ne mérite de se faire trancher en deux.

Ça valait aussi pour les membres des Familles, mais il se tût. Que pouvait-il dire de plus? Il était impuissant à faire quoi que ce soit pour effacer la cicatrice de son amie. S’excuser était la moindre chose qu’il pouvait faire. Livio leva les yeux et aperçu la fin du chemin. Les maisons et les hauts immeubles de la ville se dessinaient au loin, entre les branches dénudées des arbres. Livio soupira.

-Si je peux faire quelque chose pour toi, tu sais où me trouver. J’aimerais être plus souvent au grand air comme aujourd’hui, mais j’ai tellement de boulot. On se reverra, c’est une promesse.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 EmptyJeu 25 Fév - 17:44


♦ Comme la neige a neigé ♦

♣  Livio Dos Madera & Anae Ginko
~ Un soupir vient souvent
d'un souvenir... ~


- Je suis désolé qu’on t’ais fait ça. Personne ne mérite de se faire trancher en deux.

"- Et pourtant, c'est ce que nous faisons tous, à notre manière. Certains ont seulement plus de 'chance' que d'autres. "

Mais la véritable chance est-elle de rester en vie ou bien de mourir? Parfois, je ne suis pas certaine de la réponse. Car bien que mourir soit désagréable, douloureux et définitif, une fois ce mauvais moment passé, nous n'avons plus à nous soucier de rien. Ce n'est que pour les vivants que la vie se révèle plus lourde, plus douloureuse et plus compliquée. Dans un sens, les morts ont la belle vie.

Mais déjà nos pas nous avaient menés à l'entrée de la forêt, à portée de vue des premières maisons de la Cité. La fin du calme, le retour à la civilisation et à la dure réalité du monde. Une seconde, je pousse un léger soupir. La fin de la ballade sonne le début d'une journée comme toutes les autres. Remplie d'une profonde solitude et d'un but qui ne sera pas prêt de changer. Trouver de quoi incriminer assez les Familles pour enfin les faire tomber.

- Si je peux faire quelque chose pour toi, tu sais où me trouver. J’aimerais être plus souvent au grand air comme aujourd’hui, mais j’ai tellement de boulot. On se reverra, c’est une promesse.

"- J'y compte bien, mon cher Livio. J'ai apprécié ta compagnie, comme toujours. Et la réciproque vaut aussi pour toi. Si tu as besoin, ma porte te sera toujours ouverte. "

Sur ces mots, une dernière salutation et nous nous séparons. Je rentre sans me presser, avant d'être accueillie par un Arsen un peu boudeur. Oui, je me suis attardée et il me le fais payer à sa façon, mais je ne lui en veux pas. Finalement, lui au moins se fait du souci pour moi. Alors, une fois sa crise passagère terminée, je viens le caresser doucement.

"- Tu sais, je t'envie mon Petit Prince. Toi au moins, tu n'as aucun souci à te faire. "


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme la neige a neigé [Ft. Anae]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-