Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Une adoption plénière [PV Laurelin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] EmptyDim 24 Jan - 17:18

détails
Une adoption plénière
Un nouveau départ
ft. Laurelin Milius
Indianred

Pendant le mois de repos que le Roi Élémentis s'était donné après son combat titanesque en dehors de la ville. Oui il avait réussi à gagner ce combat grâce aux deux Élémentis défunt, Élise et sa garde du corps au sang, mais ce n'était pas sans conséquence car il était complètement crever après cela et surtout blessé à la jambe donc il fallait qu'il se soigne et surtout qu'il se repose car il avait vraiment poussé son élément à son maximum et cela était vraiment très fatiguant pour lui. Heureusement il n'avait pas dépassé ses limites sinon il n'aurait peut-être même pas pu se rendre tout seul à Quederla, ce qui aurait été assez pitoyable pour un roi qui venait d'exterminer un grand nombre d'ennemi. Mais bon, il avait vraiment besoin de repos alors il allait le prendre. Bien sûr il gardait quand même contact avec le conclave et le QG Élémentis, même si pour le coup il laissait une assez grande liberté à Silan, l'As, pendant ce mois de repos, même s'il restait là en cas de gros problème, mais il fallait vraiment que ça soit important pour qu'on vienne le déranger vu qu'il était toujours là pour ses membres. Même pour ses élèves à vrai dire, parce que oui il a du prendre également un congés durant le mois de Décembre, heureusement qu'il y avait des vacances une grosse partie de ce mois là.

En tout cas durant ce mois de repos, le Roi Élémentis a largement eut le temps de réfléchir et préparer la nouvelle année avec soin, même très grand soin. Sauf que préparer ses cours vu plutôt rapide et régler en ne serait-ce que trois ou quatre jours, alors il avait du temps libre pour réfléchir à sa vie. Étant tout seul chez lui, avec ses livres de cours et ses livres tout simplement comme des albums photos, le professeur se perdit dans ses pensées et ses souvenirs, surtout celui de sa femme défunte et de l'enfant qu'il aurait dû garder et avoir déjà un, voire même plusieurs, enfants qu'il aurait aimé, voir de la vie chez lui et c'est sûrement ce qui lui manque le plus au monde, une personne à s'occuper, un enfant. Être seul de la sorte lui fit réaliser une chose, lui fit réaliser qu'il voulait avoir un enfant, sauf que pour avoir un enfant, il faut être avec une femme et à vrai dire il n'y en avait aucune dans sa vie et surtout, il n'en voulait pas d'autre pour le moment, toujours ancré dans les souvenirs de son ancienne femme dont il garde toujours la bague ; il a bien encore un rendez-vous avec la Reine Domae, mais pour le moment rien de bien sérieux à proposer alors il ne lui restait plus qu'une solution, l'adoption. Ce ne sera pas réellement son enfant, mais au moins il pourra donner du bonheur à un enfant, et surtout un bonheur qui lui sera restituer par la même occasion par ce fameux enfant.

Maintenant que Sephiroth était en forme, il pouvait enfin se mouvoir comme il le désirait, il décida que c'était aujourd'hui qu'il irai obtenir son enfant désormais et pour ça il n'y avait qu'un seul endroit possible, l'orphelinat. Le Roi Élémentis s'habilla de manière plutôt classe à vrai dire, enfin comme il s'habille généralement quand c'est un jour de classe important ou qu'il y a une réunion vraiment importante au lycée. Une chemise blanche, une cravate bleu, un costume très classe noir, un pantalon noir, ainsi qu'une paire de chaussure de ville. Mais ce n'était pas tout, il remit ses lunettes, chose assez rare à vrai dire car il n'aime pas les porter et préfère les lentilles de contact, mais cela arrive de temps en temps qu'il porte ses lunettes pour lui donner un air plus classe et surtout plus sérieux car oui, sa vue n'est plus ce qu'elle était, ce n'est pas vraiment beau de vieillir, mais c'est l'histoire de la vie alors il n'allait pas se plaindre. Il était néanmoins fin prêt à se rendre à l'orphelinat pour trouver un enfant à adopter, mais il n'allait pas être facile à convaincre et il n'allait pas prendre n'importe qui.
En arrivant dans ce lieu, il fut accueillit par le responsable de l'orphelinat qui lui demanda la raison de sa venue et après une petite explication et quelque critères rapides, le responsable lui emmena à l'extérieur plusieurs enfants, trois garçons et une fille afin de le laisser choisir. Malheureusement aucun ne lui plaisait. C'était que le professeur était difficile, il voulait vraiment une perle rare pour remplacer l'enfant qu'il avait perdu et aucun des enfants proposer ne lui convenait. Sephiroth était prêt à partir, mais son regard perçant se posa sur un enfant qui se trouvait dans la cour de jeu, qu'il indiqua du doigt pour aider à le repérer pour le responsable.

- Et ce jeune garçon là ? Je peux le voir également ?
- Laurelin ? Oui bien sûr il n'y a aucun problème je vais la chercher, mais c'est une fille monsieur, pas un garçon.

Le Roi s'était trompé de sexe, non pas à cause de sa vue, même si cela a du jouer, mais surtout parce qu'elle ressemble beaucoup à un garçon, mais cela ne le dérangeait pas, au contraire car cela entretien donc un côté assez mystérieux et plutôt intéressant ; un bon point dès le départ pour cette fameuse Laurelin, maintenant il fallait voir la suite si elle convenait vraiment pour devenir l'enfant du Roi Élémentis.

Désolé de l'attente...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Re: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] EmptyJeu 28 Jan - 2:38


Une adoption plénière

- … Et c’est là que la princesse Améliane fut sauvé par le dragon sans ailes et son fidèle destrier qui carbonisa tous les méchants et dont le chevalier Laurel coupa la tête de la méchante sorcière. La princesse tomba follement amoureuse du dragon qu’elle embrassa et qui devint le charmant prince du royaume d’à côté.

Cherchant la suite de l’histoire pour la petite demoiselle qui devait avoir six ou sept ans. On s’entendit qu’on l’appelait. En fait, une voix forte lointaine, très, très lointaine l’appelait. Criait serait presque juste. Laurel ne saurait dire en réalité. Il s’en fiche bien en fait. Il aurait préféré rester dans son monde, rester avec princesse Améliane et lui faire vivre encore d’autres aventures rocambolesques avec son prince charmant qui était-il n’y avait pas si longtemps un dragon. Mais une demoiselle  de l’orphelinat finit par pointer le bout de son nez, avec son air fortement menaçant et son regard mécontent. Laurel ravala sa salive, il n’avait rien fait pourtant. Tout ce qu’il avait fait c’était de vendre du rêve à Améliane. Après tout, tout le monde ici cherchait un moyen

- L’homme là-bas veut te voir.

Laurel regarda un moment la dame. Puis soupirai intérieurement. Visiblement, Il devait avoir fait quelque chose de mal. Parce que généralement un monsieur si bien vêtu venait fort rarement. En fait, il était plutôt rare de voir du monde ici… Outre que d’autres orphelins. Dans un coin fort éloigné de sa tête, en fait, c’est plutôt Laurelin qui l’espérait, elle se disait que c’était peut-être pour une adoption. Mais Laurel était beaucoup plus septique et se disait que c’était… Il n’en avait aucune idée. Laurel se tourna vers la jeune Améliane qui le regardait encore avec des yeux pétillants le «jeune homme» en quête de la suite de l’histoire. Laurel lui fit un sourire charmeur, terminant son histoire en s’éloignant de plus en plus, lentement.

- Ils s’en allèrent, laissant le prince seul… qui partit visiblement pour d’autres aventures.

Laurel fit finalement volte-face pour aller en direction du monsieur en question qui voulait le rencontrer. Il était fortement nerveux, il ne saurait dire exactement pourquoi. Probablement à cause de la petite voix de Laurelin qui lui murmurait de plus en plus fort que c’était pour être adopté, qu’il avait probablement des chances que cela arrive enfin. Laurel essuya ses mains sur ses pantalons puis se présenta devant l’homme visiblement beaucoup plus âgé que lui. Il pourrait être son grand-père. Enfin… C’était l’impression que le jeune homme avait. Comme il avait l’impression qu’il était un vieux sage, un homme très respecté.

- Bonjour monsieur. Il paraît que vous avez demandé à me voir. Je me nomme Laurel Milius.

Le garçon à double personnalité lui sourit, un sourire qui se voulait à la fois enjoué et poli. Laurel était plutôt excité de voir la suite de la conversation. Ou plutôt de l’entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Re: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] EmptyMar 2 Fév - 20:14

détails
Une adoption plénière
Une rencontre particulière
ft. Laurelin Milius
Indianred

- Bonjour monsieur. Il paraît que vous avez demandé à me voir. Je me nomme Laurel Milius.

La jeune fille que le professeur avait désigné se montra enfin à lui, d'une manière assez rapide, et l'impression qu'il avait en la voyant une première fois de loin se renfoncerait d'avantage si la personne de l'orphelinat ne lui aurait pas dis le contraire car oui cette jeune fille ressemble vraiment à un garçon ; son nom n'est pas là pour l'aider à le conforter sur le fait que c'est une fille vu qu'elle se présentait comme « Laurel » qui se trouve être plus le nom d'un garçon et non comme son véritable nom, du moins si le Roi Élémentis croit la personne de l'orphelinat. Dans tous les cas il était plutôt heureux du fait qu'elle décide de venir le voir malgré le fait qu'elle a dû être séparer de ses amis durant une activité, même si les enfants de l'orphelinat devaient avoir l'habitude d'être interrompu dès qu'une personne désire les adopter. Néanmoins le professeur ne comprenait pas pourquoi une jeune fille, même si garçon manqué, ne fut pas adopté plus tôt car elle avait de bonne manière, du moins elle en avait l'air et semblait être très bien sous tout rapport. Dans un premier temps, avant de répondre, il voulait regarder de plus près cette petite personne, et il était plutôt content à vrai dire car elle semblait vraiment être parfaite niveau physiquement et vu ses bonnes manières donc maintenant il fallait voir si leurs caractères collent parce que ça reste le plus important vu qu'ils vont devoir partager de très long moment ensemble vu qu'ils seront peut-être père et fille à la fin de la journée si tout se passe bien.

- Ravi de vous rencontrer Miss Milius. Je me présente, je suis professeur au lycée Noctem, Sephiroth Hewley et j'aimerai apprendre à mieux te connaître. Suivez moi s'il vous plaît.

À vrai dire Sephiroth n'est pas du genre de la haute société à vouvoyez ses enfants, mais pour le moment cette jeune personne reste une inconnue et non sa fille et le professeur est toujours rester respectueux des autres personnes et pour lui le vouvoiement et le plus grand signe de respect envers une personne qu'il ne connaît ou dans le cadre professionnel alors il allait pour le commencement le faire ainsi et si la petite devient Laurelin Hewley, alors il sera largement plus proche, même papa poule vu que ça sera son premier enfant, du moins le premier qu'il pourra s'en occupé réellement et discuter avec car son véritable premier n'avait malheureusement pas vécu assez longtemps. Cette adoption est sûrement pour lui une étape pour passer à autre chose et oublier sa femme défunte et son enfant perdu ; la prochaine étape serait sûrement de trouver une nouvelle femme, mais pour ça il ne fallait pas compter sur lui car il aime encore trop sa défunte femme, la bonne volonté y était pourtant, l'adoption en est la preuve. En tout cas Sephiroth voulait connaître d'avantage cette jeune personne, pour cela qu'il l'avait invité à marcher un peu, faire le tour de l'orphelinat, histoire de savoir un peu plus sur les goûts de la jeune fille, savoir ce qu'elle aime et ce qu'elle n'aime pas, et surtout savoir si elle avait des questions envers son futur père possible. Les deux personnes marchèrent donc à l'extérieur de l'orphelinat dans un premier temps, quitte à rentrer par la suite histoire de voir un peu ce que l'orphelinat pouvait leur proposer aux enfants orphelins.

- Vous avez sûrement beaucoup de questions à me poser, mais si je puis me permettre. J'aimerai savoir si vous avez déjà eu des propositions d'adoptions ou bien si je suis le premier ?

Et voilà ^^

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Re: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] EmptyVen 12 Fév - 23:44


Une adoption plénière
Marchant lentement aux côtés de cet homme, Laurelin ainsi que Laurel se sentaient bien. Cette posture rassurante, cet homme sérieux, calme était imposant en soit. Le calme se transmettait presque jusqu’à la demoiselle garçon-manqué. Presque parce qu’à l’intérieur, Laurelin était toute excitée à l’idée qu’elle puisse partir avec cet homme, qu’elle puisse quitter ce fiche taudis fort peu sympathique et ennuyant à souhait. Laurelin tentait d’examiner l’homme avec qui elle marchait, elle essayait de ne pas avoir trop l’observer, de ne pas sembler curieuse ou montrer qu’elle s’était pratiquement accroché à lui. Elle espérait secrètement que cela fonctionnerait. Elle ne voulait pas rester seule, elle ne voulait plus rester seule. Et savoir que quelqu’un avait un quelconque intérêt pour elle, lui donnait un sentiment de bien-être qu’elle n’avait pas connu jusqu’à ce jour. Ce n’est pas tous les jours qu’on entend quelqu’un lui dire qu’il aimerait apprendre à la connaître d’avantage. Elle ne se souvenait pas de la dernière fois qu’on lui avait dite une telle chose.

Si ses souvenirs sont bons, personne ne lui avait demandé quelque chose. On avait demandé à Laurelin une TONNE de choses, sans lui demander ce qu’elle voulait, elle, réellement. Ce monsieur Hewley faisait déjà de grands pas pour s’intéresser à la demoiselle et elle, elle lui en était déjà très reconnaissante. Elle se demandait seulement ce qu’elle pourrait lui dire à son propre sujet. Il n’y avait pas tellement de choses à lui raconter.

Elle était née. Sa mère ne l’aimait pas vraiment. Elle l’a abandonné alors qu’elle avait quatre ans. Et depuis ce temps, elle traînait dans ce CHARMANT endroit. Voilà. Fini. Rien d’autre à ajouter. De toute façon il n’aurait aucun intérêt de dire autres choses.

Enfin. Laurelin s’était attendu à ce qu’il lui demande comment elle avait atterri ici, mais en réalité, il lui demanda plutôt, si elle n’avait pas déjà eu des propositions d’adoption. Elle n’avait malheureusement pas eu cette chance. C’était tout juste si une madame avait posé ses yeux sur Laurelin. Mais… Non. Une fois, il y a vraiment longtemps, il y avait un homme qui s’était intéressé à elle, mais Laurelin avait tellement eu peur de lui, qu’elle s’était mise à pleurer et à protester.

- Une seule fois. Mais… J’ai refusé, je ne voulais pas partir parce que le monsieur me faisait très peur, murmura-t-elle, quelque peu embarrassé à l’idée de lui dire de telles choses. C’était quelque chose dont elle ne souhaitait pas particulièrement aborder. Mais elle faisait un effort pour son peut-être futur papa. Laurelin continua doucement : Je… Je ne ferais pas une telle chose avec vous, c’est promis. Pourquoi, monsieur, vous voulez adopter un enfant? Vous ne seriez pas mieux avec quelqu’un de plus jeune ? Je… Je sais que ceux qui sont plus jeunes partent avant ceux de mon âge. J’ai quand même douze ans, monsieur.

Laurelin était assez réaliste et allumée pour voir que les petits poupons mignons partaient bien avant elle et ce n’est pas parce qu’il y a peu de visite, bien au contraire! Il y avait au moins une personne qui passait dans cet orphelinat par jour. Il arrivait que ces personnes repartent les mains vides, mais bien souvent ils retournaient chez eux avec des petits bébés adorables. Chose que Laurelin n’était plus depuis longtemps.

Ils arrivèrent vers l’entrée de l’orphelinat et la demoiselle accéléra le pas afin d’ouvrir la porte au monsieur. La demoiselle commençait à avoir quelque peu froid après quelques heures à raconter des histoires à l’extérieur aux petits enfants.

- Ça vous va si on va à l’intérieur, j’ai quelque peu froid…

Sinon, ce n’était pas SI grave, Laurelin allait bien survivre au froid, elle en avait l’habitude. En même temps, aller à l’intérieur leur offrirait un peu plus d’intimité et moins de regards intrigués sur eux.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Re: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] EmptyDim 14 Fév - 19:23

détails
Une adoption plénière
Un début d'entretien
ft. Laurelin Milius
Indianred

- Une seule fois. Mais… J’ai refusé, je ne voulais pas partir parce que le monsieur me faisait très peur,.. Je… Je ne ferais pas une telle chose avec vous, c’est promis. Pourquoi, monsieur, vous voulez adopter un enfant? Vous ne seriez pas mieux avec quelqu’un de plus jeune ? Je… Je sais que ceux qui sont plus jeunes partent avant ceux de mon âge. J’ai quand même douze ans, monsieur.

Au moins elle était honnête quand elle disait qu'elle n'avait pas eu beaucoup de monde, mais ce qui impressionnait largement le Roi Élémentis était le fait que c'est elle qui avait refusé parce qu'elle se sentait mal alors que l'homme semblait vouloir l'avoir comme fille ; une grande preuve de maturité de sa part et rien que pour ça, l'Élémentis était impressionné et d'avantage enclin à l'adopter. Néanmoins elle semblait vouloir comprendre pourquoi il semblait être plus intéressé par les bébés ou du moins par les enfants très jeune et non vers les adolescents ou du moins vers le début de l’adolescente. Effectivement c'était une bonne question, mais la réponse était bien sûr déjà construite vu qu'il s'était longuement posé la question avant de venir à l'orphelinat. Tout simplement parce qu'il n'avait pas le temps pour s'occuper d'un bébé, mais surtout qu'il ne voulait pas d'une personne capable de lui rappeler son bébé disparu alors il préférait adopter un enfant déjà bien âgé afin qu'il puisse se débrouiller un peu, mais surtout qu'il pourrait facilement surveiller depuis le lycée vu qu'elle devrait bientôt y entrer et donc en tant que professeur, la surveillance pourra être constante, du moins le plus possible. Il suffisait juste de lui répondre, mais lorsqu'il allait le faire, la jeune fille reprit la parole juste devant l'entrée du bâtiment. En même temps le tour de l'orphelinat avait surtout pour but de voir dans quelles circonstances vivent les enfants de ce lieu.

- Ça vous va si on va à l’intérieur, j’ai quelque peu froid…
- Bien sûr, on pourra discuter plus tranquillement et surtout sans oreilles indiscrètes.

Depuis le temps, et surtout avec tout ce qu'il a subit, Sephiroth a apprit à se méfier de tout le monde, surtout dans un endroit où la circulation est complètement libre donc il fallait mieux se rendre dans un lieu clos et plus tranquille ; de toute façon Laurelin n'avait rien à craindre, ce n'est pas comme si le Roi Élémentis avait des penchants étrange envers les enfants, donc rester seul avec une petite fille n'est absolument pas dérangeant. Le professeur se laissa guider par la petite qui semblait être vraiment habituée à ce genre d'endroit, en même temps cela doit faire longtemps qu'elle vit ici donc il n'y avait aucun mal à se laisser guider par une personne plus jeune que lui. Une fois dans un endroit plus chaud, le Roi observa la pièce afin de trouver le premier endroit où il pouvait s'asseoir, tout simplement parce qu'il en avait envie et puis pour lui, cela fait plus sérieux de discuter en étant assit, et c'est surtout plus agréable. Dès qu'il trouva, il s'y rendit pour déposer son corps dessus, se mettant parfaitement contre l'assise pour ensuite croiser les jambes. Une attitude assez féminine en général, sûrement un tic qu'il a gardé de sa défunte femme, mais cela faisait des années qu'il fait ainsi et que cela ne l'a jamais déranger, au contraire cela lui permettait d'être plus à l'aise pour discuter ou simplement pour réfléchir ou pour tout ce qu'il veut faire. Il invita sa future potentiel fille à s'asseoir en face de lui, ou du moins le plus proche possible afin d'éviter de hausser la voix, car on sait jamais si quelqu'un écoute aux portes.

- Je comprends qu'on puisse désiré une très jeune personne plutôt qu'une autre de votre âge, mais pour moi cela m'est impossible... Tout simplement parce que j'ai déjà perdu un être si fragile dû fait de son âge et je ne veux pas que cela recommence tout simplement...

On pouvait clairement entendre de la tristesse et de la peine dans la voix du professeur, mais aussi sur son visage. C'est toujours avec une grande difficulté qu'il parle de son enfant, peut-être même encore plus dur que de parler de sa femme disparu, mais c'est dans sa nature de rester le plus honnête possible, il ne désire pas mentir et préfère dire la vérité, même si elle est difficile à entendre ou à dire ; qu'importe son interlocuteur. Néanmoins il fallait reprendre ses esprits, le passé reste le passé après tout il ne fallait pas s'y attarder, surtout qu'il ne fallait mieux pas lui dire immédiatement que son père potentiel est un Élémentis, surtout le Roi de cette famille et qu'il a perdu sa famille à cause des Élémentis ; à tous les coups cela effrayera une adoption et risque de lui faire peur. Dans tous les cas, le Roi voulait savoir une chose, le genre de famille que Laurelin aimerait bien avoir, après tout, Sephiroth est veuf, vit seul et surtout n'a pas un travail réellement facile, contrairement aux idées reçu d'un professeur. Sephiroth reprit ses idées rapidement afin de continuer la discussion avec Laurelin,surtout pour éviter le blanc que la connaissance de la perte d'un bébé aurait pu causer entre les deux personnes dans la pièce.

- J'aurai une question à vous poser. Qu'attendez vous réellement comme famille ? Après tout je ne suis qu'un simple veuf, sans aucune femme, le principe de famille idéal ne me correspond absolument pas. Je préfère poser les bases avant que vous apprenez plus tard dans quelle situation vous pouvez tomber. L’honnêteté est primordiale pour ma part vous savez.

J'espère que ça te plaira ^^

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Re: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] EmptyLun 15 Fév - 2:55


Une adoption plénière
Le salon, c’était beau de voir à quel point il y avait pratiquement personne. Deux petites demoiselles jouaient dans leur quoi. Les chanceuses n’avaient pas eu à sortir. Laurelin se posa sur le divan qui était en diagonale de celui où Monsieur futur papa était installé. Les bras des deux sofas se touchaient pratiquement. Laurelin s’était assise en indien sur sa partie de sofa, écoutant sagement la si triste histoire du monsieur. Laurelin hésita, elle avait une de ses envies de s’approcher de lui et de le serrer dans ses petits bras. Mais parce qu’il était plutôt éloigné, parce qu’il serait impoli de faire une telle chose, de câliner quelqu’un qui était pratiquement un inconnu. Ne sachant pas quoi répondre à tout ça, elle préféra opiner doucement de la tête, comprenant cette douleur de perdre quelqu’un de ne jamais la revoir.

Laurelin resta un moment silencieuse. Comme si elle était sous le choc de la question qu’on venait de lui poser. Quoi attendre d’une famille ? Personnellement, elle n’en avait absolument aucune idée.

- Je ne sais pas ce que je peux attendre comme famille… Je n’en ai jamais eu. J’ai eu une mère qui m’a amené ici, qui ne m’aimait visiblement pas. Elle ne m’a jamais aimé. Je préfère avoir un papa. Je n’ai jamais eu de papa… Ce devrait être moins pire qu’une maman… Enfin… Je veux dire… Laurelin rougit, s’étant emballée, probablement à cause de Laurel, c’était la seule explication possible. C’était toujours lui qui s’emportait pour tout et pour rien. Laurelin baissa la voix pour terminer sa phrase. Ça ne me dérange pas du tout si vous êtes veuf. Si je peux vous apporter un peu de bonheur, j’en serais très heureuse. Vraiment.

La phrase était peut-être un peu trop philosophique pour une jeune demoiselle de douze ans, mais c’était ce qu’elle ressentait au plus profond d’elle. Elle voulait uniquement sourire, s’amuser, pouvoir se développer, apprendre, être une vraie petite fille de son âge, quitte à porter des vêtements de demoiselle trop jolis pour elle, de grandes robes qui pourrait plaire à celui qui serait son père. Elle avait uniquement envie d’être bien. Voilà, tout simplement. Quelque chose de simple. Elle voulait de l’amour. Tout pouvait se résumer dans un seul mot. De l’amour. Des câlins, un lit douillet, de la nourriture chaude et agréable, de l’éducation, des livres, un papa aimant. Voilà. Il semble que ce n’était pas quelque chose de fort compliqué!

La demoiselle regardait son futur papa, se demandant ce qu’elle pourrait lui demander ensuite. En fait, elle savait déjà tout ce qu’elle voulait savoir. Les problèmes entre les diverses familles ne la concernaient guère, c’était tout juste si elle était au courant pour tout ça. C’était tout juste si elle était au courant des noms de ces familles.

- Je… Je sais qu’il est… encore tôt… Mais… Mais j’aimerais beaucoup partir avec… vous… Je sais qu'on ne se connait pas vraiment... Mais... Vous ne me faites pas peur comme l'autre monsieur et... et vous me semblez très gentil...

Parce qu’en ce monsieur, elle reconnaissait le papa qu’elle aimerait avoir, le papa qu’elle aurait du avoir. Et elle n’avait pas pu résister à l’envie de le lui dire. Laurelin était tout simplement un aimant qui voulait coller après ce monsieur. La demoiselle rougit de nouveau, se cachant quelque peu dans son gros pull qui lui servait de manteau, elle finit par lâcher un faible :

- Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Re: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] EmptyLun 15 Fév - 17:27

détails
Une adoption plénière
Rapide, mais pourquoi attendre ?
ft. Laurelin Milius
Indianred

La petite fille exprimait ses doutes, son désir, désirant simplement d'une personne qui l'aime et qui ne va pas l'abandonner tout comme sa mère l'avait fait. Quelque part les deux personnes étaient plutôt similaire vu qu'elle a été abandonné par sa mère, et le professeur était quelque peu abandonner par sa femme et son enfant, même si à vrai dire ce n'était pas réellement leur choix d'abandonner Sephiroth, mais on les avait forcé comparé à la mère de Laurelin ; du moins de ce qu'il comprend de son explication. En tout cas, elle semblait vraiment heureuse de voir qu'une personne s'intéresse à elle et qui ne désire que son bonheur, et inversement, elle veut également donner de la joie à une autre personne. Les deux sont gagnant gagnant dans cette histoire, sauf qu'elle ne savait pas toute l'histoire et il faudrait sûrement la tenir au courant très vite avant qu'elle tombe des nues ou qu'elle prenne trop peur en apprenant la vie de son père potentiel, du Roi des Élémentis et donc de sa guerre contre l'autre famille de Quederla, mais bien sûr il fera tout pour l'en protéger et évitera de lui dire simplement, du moins aussi longtemps que possible.

- Je… Je sais qu’il est… encore tôt… Mais… Mais j’aimerais beaucoup partir avec… vous… Je sais qu'on ne se connait pas vraiment... Mais... Vous ne me faites pas peur comme l'autre monsieur et... et vous me semblez très gentil.... Désolé...

Apparemment il y avait un bon feeling entre le professeur et la petite orpheline, et c'était effectivement réciproque. Il ne savait pas pourquoi, mais il aimait beaucoup la présence de cet enfant et vu ce qu'elle disait, elle aussi voulait rester avec. Mais elle semblait plutôt tourmenter, du moins gêner de ce qu'elle venait de dire, en même temps c'était normal, on ne demande pas à une personne de vivre avec alors qu'on vient à peine de le rencontrer. Sephiroth s'adossa complètement à son siège afin de réfléchir, après tout lui aussi voulait bien l'adopter aussi rapidement, mais avant il se demandait qu'il fallait mieux lui dire tous les détails de sa future vie possible, après tout elle possède une vie calme, même si ennuyante, à l'orphelinat alors que si elle part d'ici, elle entrera dans une vie plein de combat, de malheur, de guerre, même s'il fera tout pour qu'elle soit heureuse et qu'elle ne souffre pas de cette vie misérable. Le professeur se remit correctement, regardant cette petite fille aux attitudes parfois masculine, mais pas pour autant féminine afin de lui parler sérieusement.

- C'est très gentil de votre part, vous n'êtes pas la seule à ressentir ce genre de sentiment ne vous en faites pas. Par contre je tiens à vous préciser une chose avant d'officialiser car cela reste très important et pourrait sûrement vous faire changer d'avis... Vous devez sûrement connaître les Domae et les Élémentis qui se font une guerre féroce. Je suis malheureusement le Roi de la famille des Élémentis alors être ma fille impliquerai sûrement d'être prise pour cible par les Domae ; vaut mieux être préparer à ceci.

Voilà, tout était dit. Non seulement que Sephiroth fait parti d'une famille en guerre, mais en plus qu'il est à la tête de l'une d'entre elle, mais surtout qu'ils peuvent facilement attaquer les familles direct des autres camps, même s'ils n'y sont pour rien. Les Élémentis en étaient bien capable après tout, alors pourquoi les Domae n'en seraient pas capable ? Heureusement les Élémentis ont changé, du moins Sephiroth fera tout pour qu'ils changent ; les personnes innocentes ne seront plus la cible de leur colère, stratégie ou autre sous peine de rébellion sévère venait du Roi, et personne ne voudra affronter la gravité même, c'est comme si on voulait se battre contre la nature, contre la planète directement qui jouerai avec la gravité pour les empêcher de faire ce qu'il voudrait ; bloquer au sol, volant dans les cieux, ou encore bien des choses horribles qui pourraient leur arriver, alors il fallait mieux éviter de se battre contre le Roi et sa colère qui peut être terrible ; aucun scrupule pour tuer des Élémentis, même ses supérieurs après tout. Le professeur se leva de son siège, tout simplement parce que vu que tout était dit, il ne restait plus qu'à officialiser l'adoption si elle le désire toujours.

- Si vous désirez toujours devenir ma fille, je vous attendrai dans le bureau du directeur de l'établissement. Si vous ne voulez plus, je comprendrais très bien, ne vous en faites pas.

Le professeur quitta ce lieu, laissant la petite fille a sa réflexion, après tout cela méritait une ample réflexion vu que cela allait être risqué, donc c'était ce qu'il allait lui laisser. Pendant ce temps le Roi Élémentis se rendit dans le bureau du directeur afin de demander de sortir les papiers à l'adoption au cas où la petite fille passait la porte de ce bureau également. En tout cas Sephiroth espérait vraiment la voir arrivée car il pensait vraiment avoir trouver une petite perle rare en la personne de Laurelin.

Et voilà ^^

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Re: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] EmptyMar 16 Fév - 2:45


Une adoption plénière

- C'est très gentil de votre part, vous n'êtes pas la seule à ressentir ce genre de sentiment ne vous en faites pas. Par contre je tiens à vous préciser une chose avant d'officialiser car cela reste très important et pourrait sûrement vous faire changer d'avis... Vous devez sûrement connaître les Domae et les Élémentis qui se font une guerre féroce. Je suis malheureusement le Roi de la famille des Élémentis alors être ma fille impliquerai sûrement d'être prise pour cible par les Domae ; vaut mieux être préparer à ceci.

Laurelin resta bouche bée. Laissez-lui un petit moment afin de réfléchir sur tout ça.

Les Domae et les Élémentis… Laurelin les connaissaient uniquement de noms. On tenait les orphelins quand même loin de ces batailles, question de ne pas les troubler avec des problèmes politiques qui impliquaient peut-être la mort de leur parents. C’était bien de garder le secret sur tout ça, mais quand il y avait des évènements particulièrement graves qui se passaient, on sentait les gens de l’orphelinat plus agité et souvent plusieurs nouveau petit bout-chou pointaient leur nez pour venir finalement dormir dans les lits libres. Mais ce ne doit pas être SI pire que ça… Non ? Mais le monsieur était roi. UN ROI! Comme dans les contes de fée! Impossible! Laurelin avait l’impression qu’elle n’avait pas d’autre choix que de le suivre!

Avant qu’elle puisse lui dire OUI! Bien sûr qu’elle voulait partir avec lui! Elle préférait de loin, mais TRÈS loin être la cible des Domae plutôt que de rester dans cet orphelinat, triste et dégoût et ennuyant en plus de ça.  Laurelin tenait absolument à quitter IMMÉDIATEMENT cet endroit gris. Alors que monsieur le roi des Élémentis était déjà parti dans le bureau du directeur. Une fois que la porte fut fermée, Laurelin se précipita jusqu’à sa chambre, se fichant complètement de tous les avertissements de ne pas courir alors qu’on a du le lui répéter des millions de fois! Et même plus! La demoiselle se précipita sur son lit, prit sa couverture de bébé dans laquelle elle mit tous ses effets. Ses effets correspondaient à une robe dont les couleurs étaient ternis par le temps, une brosse à cheveux, d’autres vêtements de garçons. Elle ferma sa couverture pour en former un sac. Suite à ça, elle prit son ourson en peluche, vieux, qui avait subit quelques opérations chirurgicales, quelques réparations, avec un œil en moins.

Une fois tout en main, Laurelin courra de nouveau, mais cette fois jusqu’au bureau du directeur de l’établissement. Elle ouvrit la porte en trombe, prête à l’aventure.

- Dé… Désolée de vous avoir fait attendre! J’ai été chercher mes… Mes effets personnels! Je… Je suis prête à partir avec vous! Je veux vraiment partir avec vous et… Et tout ce que vous m’avez dit, ça… Ça ne me dérange pas du tout!

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Re: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] EmptyMar 16 Fév - 11:39

détails
Une adoption plénière
Signer, c'est adopté
ft. Laurelin Milius
Indianred

Le Roi Élémentis venait de quitter la pièce où la jeune Laurelin se trouvait afin de se rendre dans le bureau du directeur de l'orphelinat. Il espérait vraiment que la jeune demoiselle rejoigne l'Élémentis et le directeur, mais il n'avait que très peu d'espoir à vrai dire, qui irait vivre avec une personne qui pourrait lui apporter la mort à n'importe quel moment ? Et surtout qui pourrait facilement être prise pour cible par l'ennemi afin de toucher une grosse tête adverse ? Même si à vrai dire cela ne serait pas la meilleure de solution, énerver Sephiroth voudrait dire faire tomber la gravité à un point où ils traverseront la terre, ou bien pire, les faire s'envoler dans l'espace ; affronter la gravité est une chose stupide, mais certains s'y risque et si jamais cela arrive, c'est la fin de la ville, la colère d'un homme peut être fatal, surtout quand l'homme en question maîtrise la gravité tout simplement. En tout cas le professeur attendait assit dans le bureau avec l'autre personne. Plusieurs minutes passèrent, mais pour lui il avait impression que cela avait duré des heures tellement qu'il était impatient de savoir la réponse de la jeune demoiselle. Il commençait à se faire à l'idée qu'elle ne viendra pas, tout simplement parce qu'elle a peur, mais c'est à ce moment là que la porte s'ouvrit, laissant une voix entrée dans la pièce également.

- Dé… Désolée de vous avoir fait attendre! J’ai été chercher mes… Mes effets personnels! Je… Je suis prête à partir avec vous! Je veux vraiment partir avec vous et… Et tout ce que vous m’avez dit, ça… Ça ne me dérange pas du tout !

Sephiroth était soulagé et heureux à la fois. Malgré tout, malgré le fait que le Roi essayait de lui faire plus ou moins peur, du moins la mettre en garde sur tous les dangers que cela pouvait engendrer, la petite adolescente avait tout de même décider de venir dans le bureau et donc de devenir la fille du professeur et puis vu son âge, Sephiroth ne sera peut-être pas seulement son père, mais également son professeur pendant un petit moment encore, de quoi la surveiller en permanence et la protéger en cas de problème avec les Domae et les possible Élémentis qui usent de leur pouvoir sans prendre garde comme un certain professeur, mais heureusement qu'il y en a d'autre sur qui il peut compter, comme Silan, son As. En tout cas il ne restait plus qu'à officialiser la chose, surtout qu'elle semblait être déjà prête à partir avec son petit baluchon, elle doit vraiment avoir très peu d'affaire pour que ça rentre dans ce genre de sac. Le Roi Élémentis n'est pas des plus riche, ce n'est pas parce qu'il est professeur depuis presque Quarante qu'il a un salaire immense, du moins il reste très confortable, surtout qu'il vivait seul dans une maison déjà entièrement payé depuis très longtemps, alors il ne dépensait que très peu, ce qui lui a permit de mettre beaucoup de côté ; dans tous les cas, elle n'allait manqué de rien et elle aura tout ce qu'elle voudra, une vraie petite princesse, en même temps ça sera la fille d'un Roi et ça, ce n'est pas rien !

Sephiroth invita sa future fille à s'asseoir juste à côté, simplement le temps de régler les papiers avec le directeur, d'ailleurs heureusement que l'adoption est très simple à Quederla, en même temps les orphelinats de la ville doivent tellement se remplir rapidement qu'il faut essayer également de le vider rapidement alors cela semble naturel que les adopter soient également très rapide, une chance après tout parce que le professeur n'avait pas non plus beaucoup de temps à y consacrer vu qu'entre son travail de professeur et ses responsabilités de Roi, ce n'est pas de tout repos, mais il sait qu'il sera capable de pouvoir également élever un enfant, de plus elle est déjà grande Laurelin et semble plutôt débrouillarde alors c'était vraiment intéressant. Le premier a signé le papier fut le directeur, puis il le glissa à Sephiroth afin qu'il puisse le signé également et dès que l'inscription fut fait, il lui remit les papiers qu'il disposait sur la jeune fille ainsi que le papier afin d'effectuer le changement de nom pour la jeune fille si elle désirait se faire appeler désormais « Laurelin Hewley » ; bien sûr cela sera le choix de Laurelin elle-même, déjà qu'on ne lui demande pas son avis lors de la signature alors pour cette décision, elle sera libre à la jeune demoiselle.

Le professeur se leva, remerciant le directeur comme il se doit et invita sa toute nouvelle fille de le suivre en dehors du bureau. Il voulait avoir un petit moment avec elle avant de partir, il avait encore quelques petites questions, et elle aussi devait en avoir après tout. À vrai dire Sephiroth en avait surtout une, une pas réellement importante, mais qui se trouve être assez primordial pour lui. Avant de réellement partir du cet endroit, les deux personnes se rendirent dans un lieu qui semblait être vide, un endroit idéal histoire de discuter tranquillement de ce qui se passera par la suite et surtout pour discuter tranquillement, apprendre un peu à se connaître mutuellement en se posant des questions tout simplement.

- Cela pourrait paraître stupide, mais le vouvoiement risque d'être obsolète entre nous désormais, le tutoiement serait sûrement préférable désormais, non ?

Cela pourrait paraître stupide, mais Sephiroth avait besoin d'avoir la certitude qu'il pourrait désormais lui parler comme à n'importe qui et non plus besoin de lui parler avec un grand respect comme il le ferai avec des inconnus ou bien ses élèves. Le tutoiement pour lui va bien plus loin que de simplement utiliser le « tu » à la place du « vous », mais cela veut dire aussi de parler avec la personne comme une amie, rigoler avec, raconter des stupidités parce que oui, ce n'est pas parce qu'il approche de la soixantaine qu'il n'a pas garder un esprit de gamin dans sa tête alors pour lui, tutoyer veut simplement dire s'éclater. Le Roi Élémentis déposa sa main sur le crâne de la jeune demoiselle, lui caressant les cheveux avec un grand sourire aux lèvres, il était heureux d'avoir de nouveau un enfant, et intérieurement il se jura de tout faire pour la protéger et de ne pas la perdre aussi bêtement qu'il avait perdu son premier enfant et sa femme, une bonne chose pour elle, du moins si elle n'a pas peur d'avoir un père papa poule et surprotecteur, même s'il le fera de loin pour ne pas la comprimer.

- En cas de dernières questions, je suis, et serais, toujours présent afin d'y répondre, surtout pour ma fille !

Il ressentait vraiment de la fierté en disant ces mots là, il pouvait enfin le dire, il avait une fille et pour longtemps !

Et voilà ^^

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Re: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] EmptyLun 29 Fév - 15:27


Une adoption plénière
C’est assise à ses côtés, balançant ses jambes que Laurelin et Laurel attendaient avec impatience. La seule envie qu’ils avaient était tout simplement de fuir. La demoiselle écoutait sagement l’échange entre monsieur Hewley ainsi que le directeur de l’établissement. En fait, elle écoutait plutôt à moitié tout ce qui se disait, en réalité elle imaginait la petite maison dans laquelle elle habiterait. Elle imaginait le lit dans lequel elle dormirait ce soir. Elle regarda avait plus ou moins d’attention sur les papiers qui étaient échangés. Laurelin finit par regarder le bureau dans lequel elle était assise, regardant les murs déprimants et légèrement défraichis, les documents posés sur les murs, des certificats et ce genre de chose. Ce bureau démontrait tout simplement le narcissisme d’un bureaucrate qui pensait plutôt au prestige de son «entreprise» plutôt qu’au bien des enfants. Enfin, il devait y penser un peu, mais pas tant que cela en même temps.

Lorsque son nouveau père se leva enfin, Laurelin poussa un soupir de soulagement. Elle avait eu peur qu’il ne changeait d’envie ou encore qu’il y ait quelque chose, un petit défaut qui fasse en sorte que finalement il ne la prendrait pas. Mais finalement tout c’était bien passé. C’est donc une Laurelin enjouée, avec un immense sourire aux lèvres qui quitta le bureau de monsieur le directeur, avec un rapide «adieu» pour ce monsieur. Toute enthousiaste, Laurelin sautillait légèrement derrière monsieur « papa Hewley » qui s’arrêta dans une pièce vide dans laquelle Laurelin ne se rappelait pas particulièrement d’être déjà venu. Peu importe, elle n’aurait pas à revoir cet endroit. Laurelin leva la tête vers son nouveau père qui lui demanda s’ils pouvaient se tutoyer. Elle n’avait pas saisi tous les mots employés par ce monsieur aux longs cheveux, mais elle s’en fichait complètement. Elle avait besoin d’apprendre de lui, d’apprendre une tonne de choses. N’avait-il pas dit non plus qu’il était professeur ? C’était encore plus génial! C’était vraiment plus que super! C’est avec empressement que Laurelin lui répondit :

- D’accord! Je vais vous… Te tutoyer!

Tutoyer est une demande quand même fort peu commune pour une grande personne, mais c'était une fort bonne idée, dans ce cas présent. Laurelin avait eu l'habitude ici, même l'obligation de vouvoyer toutes les personnes plus âgées qu'elle présente dans cet établissement. Une des mains de l’homme s’approcha d’elle et sur le coup, Laurelin eut un léger mouvement de recul, comme si elle avait peur de ce qui allait arriver, comme s’il allait montrer comme quoi il était en réalité méchant, qu’il allait lui faire un mal à cette occasion alors qu’il s’était montré fort agréable et tout quelques minutes auparavant. Mais au lieu de ça, il posa sa main dans ses cheveux. Rassuré, Laurelin s’approcha de Sephiroth, afin de le serrer contre lui. Laurelin était à l’image d’un chaton qui se faisait lentement apprivoisé et il avait probablement réussit avec un premier contact physique.

- Comment dois-je… t’appeler ? Est-ce que je peux t’appeler «papa» ? Ou… Ou je ne sais pas en fait…

Elle était partagée parce qu’il lui avait semblé avoir déjà eu un enfant. Du coup… Peut-être que ça lui ferait trop mal ? Laurelin était fort embêtée. Elle ne se verrait pas l’appeler non plus par son prénom ? Ce serait vraiment étrange. Pour elle, il semblait de soi qu’elle l’appellerait papa, parce qu’elle n’en avait jamais eu, parce que c’est le seul homme qui s’approchait d’un père depuis des années.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty
MessageSujet: Re: Une adoption plénière [PV Laurelin]   Une adoption plénière [PV Laurelin] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une adoption plénière [PV Laurelin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-