Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -49%
Coffret Hot Wheels Monster Trucks Circuit de course + ...
Voir le deal
25.49 €

Partagez
 

 Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  EmptyLun 15 Fév - 21:37

...

Un anneau, pour les gouverner tous
Où Laelyss et Vilmos trouvent une bague
ft.Laelyss


Ça pouvait sembler étrange, mais Vilmos ne faisait à peu près jamais de shopping. De ce côté-là, lui et Kira s’entendait plutôt bien. S’il avait des vêtements à acheter, il faisait directement venir son tailleur et les domestiques s’occupaient d’acheter la bouffe ou les produits d’entretiens de la maison. Il s’était tellement habitué à se train de vie qu’il ne pensait même plus à faire tout cela lui-même. En fait, il ne se déplaçait que lorsqu’il devait acheter des cadeaux, à Noël ou aux fêtes d’anniversaires.

Ce qu’il voulait acheter cependant n’était pas tellement un véritable cadeau. Enfin si, mais c’était plus que ça, c’était un bijou très spécial qu’on n’achète que peu de fois dans sa vie. Et Vilmos espérait qu’il ne doive ne payer pour ça qu’une seule fois. De un, parce qu’il n’envisageait pas le divorce, et deux parce que, mine de rien, ça coûte très cher pour de si petits cailloux!
Vilmos attendait donc Laelyss dans le centre commercial, devant la boutique lumineuse. À ses pieds, Thalia dormait dans sa poussette. Il lui avait écrit une lettre et l’avait envoyé chez elle plutôt qu’à la pâtisserie, où Kira risquerait de la voir. Et si cela arrivait, il aurait droit à beaucoup de questions à rentrant. Il avait écrit mots pour mots :

«Bonjour Laelyss,
                             J’ai besoin de ton aide, c’est très urgent. Rejoins-moi au centre commercial, jeudi à 17h, en face de la bijouterie. Je t’expliquerais là-bas. Merci d’avance, et surtout ne dit rien à Kira.»

Puis il avait signé son nom. Ça l’avait piqué dans son orgueil de demander de l’aide, mais comme il le disait dans sa lettre, c’était urgent. Kira ne portait pratiquement jamais de bijou, alors comment savoir ce qu’elle aimait. Il ne pouvait pas lui demander tout bonnement, elle se rendrait certainement compte de quelque chose. Et donc, Laelyss était le complice parfait. Elle devait certainement avoir plus de goût que lui pour ces choses-là, et peut-être avait-elle une meilleure idée que lui en ce qui concernait les goûts de Kira.

-Dada?

Vilmos baissa le regard et s’aperçu que sa fille le fixait avec ses grands yeux bleus. Il  s’accroupit pour la prendre dans ses bras.

-Pourquoi est-ce que tu ne dors jamais toi?

Sentant que son père était à deux doigts de s’énerver, Thalia le regarda avec des yeux larmoyants. Vilmos se sentit coupable et s'excusa en disant : «Mais non ne pleure pas ma petite guimauve». 

Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Re: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  EmptyJeu 18 Fév - 11:20


Célibataire, un paon ; fiancé, un lion ; marié, un âne


N
e rien dire à Kira.  
Ne rien dire à Kira.  
Ne rien dire à Kira.  
Ne rien dire à Kira.  
Ne rien dire à Kira.  
Ne rien dire à Kira.
Ne rien dire à Kira.  
Ne rien dire à Kira.
Ne rien dire à Kira…

Bien sûr, c’est aussi simple qu’un simple bonjour. Et non ce n’est pas ironique. Il suffit de se comporter comme d’habitude est le tour est joué.

J’aurais tout de même passer ma journée à me demander pourquoi j’ai reçu un tel mot avant de partir bosser. C’est le genre de chose qui obliger à faire travailler les méninges de bon matin. N’imaginant pas que ce soit si grave que ça – quoi que – j’ai imaginé tout un tas de scénarios plus étrange les uns des autres. De là à dire que c’était urgent et que Kira ne devait pas être au courant, c’est qu’il y avait forcément un truc. Son mot avait si peu de détail que s’en été compliquer de le déchiffrer comme il faut. Relire le mot encore et encore n’allait pas me donner les réponses attendues, alors j’ai laissé ça de côté pour le reste de la journée, même si j’y penser de temps en temps.

Vilmos avait-il fait une bêtise si immense qu’il avait besoin de mon aide pour réparer les pots cassés ? La poisse si c’est le cas. Nul doute sur le fait qu’il puisse faire pire en dommage que ce qu’il a fait à Bigby il y a trois ans. Le temps est passé, les excuses ont été faites, il n’empêche qu’il en ait fallu de peu pour que la fourchette n’aille pas dans son œil. Alors imaginée, une dispute entre lui et Kira… c’est comme imaginer une troisième guerre mondiale qui finirait en apocalypse totale. En gros, j’ose espérer que ce ne soit pas le cas. Me retrouver en plein milieu de leur querelle d’amoureux non merci. Les miennes me suffisaient amplement. Heureusement que ce petit incident au restaurant n’a pas terni nos relations parce que sinon, jamais j’aurais accepté de venir. Cela aura mis un peu de temps, mais j’aurais fini par mettre la rancune de côté pour l’apprécier. L’apprécier lui et non ses coups de fourchette.

J’ai donc, passé le reste de ma journée comme son à habitude ; servir les clients, sourire, servir les clients, sourire, passé derrière les fourneaux, servir les clients sourires. Une machine infernale, mais qui reste plaisante. Heureusement d’ailleurs. Puis, j’ai prétexté avoir un rendez-vous important pour ne pas avoir à faire la fermeture. En réalité, j’aurais très bien pu ne pas m’encombrer de cette tâche étant la patronne des lieux et partir sans avoir de compte à rendre. Mais pour éviter les mauvaises rumeurs, c’était mieux de dire quelque chose que de partir telle une voleuse. Mes pas m’ont bien rapidement conduit au centre commercial. Faut dire que je tenais tellement à connaitre les raisons d’un telle redevez-vous secret qu’il n’était pas question pour moi de trainer en chemin, et ce, malgré ma jupe et paire de talons. Il m’aura fallu une trois minutes et quarante secondes pour le trouver lui en compagnie du bébé devant la boutique de bijouterie, en me faufilant entre tout ce tas de monde. Du peuple, un jeudi ? C’est les soldes ?

Je m’approche d’eux en souriant, rentrant dans son champ de vision.

Bonjour vous deux. Quel est mignon aujourd’hui, dis-je en caressant les cheveux de la petite. Ça va toi ? Tu sais que tu m’as fait peur avec ton mot. Qu’est-ce qui t’arrive d’aussi urgent pour tu aies besoin de moi ? Tu ne t’es pas disputé avec Kira au point que je sois obligé de t’héberger, j’espère ? Parce que dans ce cas, je te préviens, tu dors sur le canapé.



Elle te parle en Brown

KDO
Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Re: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  EmptyJeu 18 Fév - 21:19

...

Un anneau, pour les gouverner tous
Où Laelyss et Vilmos trouvent une bague
ft.Laelyss


Avec tout ce monde, il fallait rester vigilant. Si Kira avait eu une envie soudaine de venir au centre commercial, aujourd’hui à la même heure que lui, il faudrait rapidement repérer un mur, une plante ou une moustache où se cacher derrière. Les chances étaient minces, étant donné que Kira vient aussi souvent faire du shopping qu’elle se rase la barbe. Jamais. Il n’y avait que Laelyss qui réussissait à la convaincre, avec beaucoup de persévérance.

Parlant du loup, la pâtissière rousse se glissa dans la foule pour le rejoindre, lui et Thalia.

- Bonjour vous deux. Quel est mignon aujourd’hui, dit-elle en caressant les cheveux roses de la petite. Ça va toi ? Tu sais que tu m’as fait peur avec ton mot. Qu’est-ce qui t’arrive d’aussi urgent pour tu aies besoin de moi ? Tu ne t’es pas disputé avec Kira au point que je sois obligé de t’héberger, j’espère ? Parce que dans ce cas, je te préviens, tu dors sur le canapé.

Ah ben c’était de l’hospitalité ça! Vilmos pouffa de rire. Si jamais Kira le jetait hors de chez lui, hors de question d’aller chez Laelyss. Son bureau dans le casino sera beaucoup plus confortable. Il regarda l’amie de Kira avec des yeux rieurs.

-T’inquiète pas Laelyss. Entre moi et Kira, je te jure que ça ne pourrait pas mieux aller! On s’entend à merveille. Justement c’est pour ça que j’ai besoin de toi, dit-il fièrement.

Il désigna la boutique derrière lui.

-Dans ma lettre, la bijouterie, ça ne t’as vraiment pas sonné une cloche?

Elle avait réellement cru qu’il avait pu merder si fort avec Kira? Bon, il savait que son message avait été un peu cryptique, mais ça avait été le but. S’il avait écrit carrément ce qu’il voulait, ça aurait eu moins d’effet! D’ailleurs, il prit une pause théâtrale, avant de baisser la voix, comme s’il craignait que Kira ne sorte de nulle part.

-Je vais demander Kira en mariage, dit-il en pesant ses mots.

Merde! Le dire à haute voix lui rendait les genoux complètement mous. Il n’aurait jamais cru se marier un jour, mais il était bien décidé maintenant. Après tout, ils étaient un couple stable depuis trois ans déjà. Ils avaient eu une fille ensemble, nom de Dieu! Et Vilmos trépignait déjà d’impatience de voir Kira dans une robe de mariée.

-C’est pour la bague que j’ai besoin de toi. Je ne sais pas ce qu’elle aime! Kira ne porte jamais de bijoux, alors, je suis perdu. Et puisque tu es sa meilleure amie, je me suis dit que tu aurais une meilleure idée que moi pour ce genre de chose.

Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Re: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  EmptyMar 23 Fév - 13:08


Célibataire, un paon ; fiancé, un lion ; marié, un âne


J
e n’espère vraiment pas qu’il se soit disputer avec Kira, parce que l’héberger le temps que les choses ce tasse non merci. Être au centre de leurs problèmes, faire le « pigeon voyageur » de l’un à l’autre pour qu’ils se parlent, sans moi, je passe mon tour avec plaisir. Mais je dois avouer que si c’est réellement, le cas, se donner rendez-vous devant une bijouterie n’est pas le meilleur endroit qu’il soit pour ce genre de chose. À moins qu’il ne tente de trouver un bijou suffisamment cher pour qu’elle lui pardonne et accepte de le reprendre dans la chambre à coucher. Dans ce cas-là, cela a un minimum de sens. Même si ce n’est pas le genre à être suffisant pour qu’elle pardonne entièrement. C’est toujours ça de gagner. Je remarque alors son air rieur qui sur le visage est comprends, en plus de ce qu’il me dit, que ce n’est pas à cause d’une dispute qu’il a « urgence » et que je peux arrêter de chercher dans mon esprit ou est-ce que j’ai rangé la troisième couette de « secours » pour ce genre de chose… Ah oui ! Dans le placard du bas !

Bref. J’avoue que oui un rendez-vous devant une bijouterie m’a sonné les cloches, voir même deux, mais j’étais bien trop focalisé sur le fait qu’il est besoin de moi pour réellement y prêter attention. S’il n’y a pas de dispute alors quoi ? Quand les mots « mariage », « Kira », « demande » je mets un certain temps à les comprendre, comme si l’ordre dans lequel cela résonne dans ma tête n’avait pas de sens. Ce qui est le cas. Il a but ? Où c’est moi… Y avait quoi dans le café ? Quand je comprends enfin, un large sourire s’affiche sur mon visage. S’il n’avait pas le bébé entre les mains, je lui sauterais au cou sans plus attendre pour exprimer comme il se doit ma joie envers cette nouvelle. À la place, je me contente de mots qui extériorisent tout aussi bien mon sentiment sur tout ça:

Mais c’est formidable ! Je... WOW ! Alors-là, tu parles d’une surprise ! Je suis ravi de l’apprendre. Tu peux compter sur moi pour te donner un coup de main. Et garder le secret jusqu’à l’heure fatidique.

On ne peut rêver mieux que d’apprendre que le petit copain de sa meilleure amie tient à l’épouser. C’est du sérieux là, c’est sûr. Enfin cela l’était déjà puisqu’ils ont eu un enfant. Mais là, c’est à concrétisation de tout ça. Il doit aimer son caractère de merde a un point inimaginable pour vouloir la prendre pour femme. Et jusqu’à ce que la mort vous sépare s’il vous plaît, sinon je lui ferais manger sa bague à se chère Vilmos. Et Kira aussi par la même occasion.

C’est vrai que Kira n’est pas très bijou. Elle en porte aussi souvent qu’elle met des robes. C’est pour dire ! Ce n’est pas gagné de trouver la bonne.

Je ne pars pas défaitiste. Cela devrait être bien plus simple de lui trouver une bague de fiançailles qu’une robe. Alors pas de quoi dramatiser. Du moins, je l’espère.

On peut déjà rayer les gros diamants qui se voient à trois kilomètres à la ronde, de la liste. Ni les petits machins trop discrets, c’est un coup à ce qu’elle la perde au bout d’un jour. On entre ?


Elle te parle en Brown

KDO
Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Re: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  EmptyDim 28 Fév - 18:46

...

Un anneau, pour les gouverner tous
Où Laelyss et Vilmos trouvent une bague
ft.Laelyss


Tout souriant, Vilmos était bien content de son effet révélateur. La rousse passa de l’étonnement à la joie.

-Mais c’est formidable ! Je... WOW ! Alors-là, tu parles d’une surprise ! Je suis ravi de l’apprendre. Tu peux compter sur moi pour te donner un coup de main. Et garder le secret jusqu’à l’heure fatidique.

-Merci, dit-il, soulagé.

Kira et Laelyss était les deux meilleures amis du monde, et il était conscient que de garder le secret jusqu’à la demande allait sûrement être pénible pour cette dernière. Mais l’attente ne sera pas longue : aussitôt les bagues choisies, il organiserait quelque chose afin que la demande sois mémorable. Vilmos était tellement sûr de lui, tellement certain qu’elle dirait oui, que la surprise pour Kira serait totale. Même pas besoin de consulter personne! Enfin, sauf Laelyss, qui semblait déjà en pleine réflexion.

-C’est vrai que Kira n’est pas très bijou. Elle en porte aussi souvent qu’elle met des robes. C’est pour dire ! Ce n’est pas gagné de trouver la bonne.

Vilmos hocha la tête. Ça allait être un joli défi de choisir l’anneau parfait. Il espérait au moins qu’elle continue de porter la bague après le mariage! Ou au moins pendant quelques semaines. Autrement il serait vexé. Et Laelyss aussi sans doute…

- On peut déjà rayer les gros diamants qui se voient à trois kilomètres à la ronde, de la liste. Ni les petits machins trop discrets, c’est un coup à ce qu’elle la perde au bout d’un jour. On entre ?

-Après toi!

Ils entrèrent dans la boutique pour s’approcher de la vitrine à bijoux. Les bagues de mariage se tenaient debout grâce à des minuscules supports, de sorte à ce qu’on puisse voir le dessus. La plupart des bagues étaient en or.

-À mon avis, Kira préférerait probablement une bague en argent. T’en pense quoi?

Se penchant au-dessus de la vitrine, Vilmos observa les différentes sortes de bagues qu’il y avait. Sa fille, toujours dans ses bras, avait le regard émerveillé devant tous ces petits bijoux qui scintillaient sous ses yeux. Le Valet était bien content que sa fille partage ses goûts pour le luxe et les choses qui brillent, mais il la trouvait un peu précoce. T’es encore trop jeune ma petite puce.  Un jour peut-être!

Il y avait deux vendeuses derrière la vitrine, un peu plus loin, qui avaient un certain âge. Elles ignoraient complètement Vilmos et Laelyss et semblaient plutôt se plaindre de leurs maris. Vilmos fronça le nez et regarda la rousse.

-Dit moi que toi et Kira ne serez pas comme celles-là dans trente ans, dit-il, pas trop fort pour éviter d’être entendu. Aigries, à la pâtisserie, occupées à parler dans mon dos et celui de Bigby. Hey, d’ailleurs… Il est quand votre mariage à vous deux?

Ce n’était vraiment pas de ses affaires, mais il était quand même curieux de savoir. Ça faisait encore plus longtemps qu’ils étaient en couple que lui et Kira! Ils devaient déjà y avoir songé, non? Et puis avec qui Vilmos pourrait se plaindre de sa femme dans trente ans?

Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Re: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  EmptyMer 2 Mar - 10:33


Célibataire, un paon ; fiancé, un lion ; marié, un âne


S
erais-je en train d’insinuer que ma meilleure n’est pas douée ? Non. Non… Simplement que la connaissant… Sachant qu’elle est toujours très occupée à courir partout… Bon d’accord, c’est le cas. Faut être honnête, ce n’est pas dit que cela plaira à Vilmos d’apprendre que sa bague est portée disparu au fin fond de la nature de Quederla, parce qu’elle l’a malencontreusement égaré ou bien que celle-ci a été volé parce que c’était une pierre à sept carats. Il est peut-être riche, mais même pour un riche cela ne doit pas être agréable. Je n’aimerais pas être à sa place si ceci arrive un jour. J’entre donc dans la boutique, admirant par la suite les bagues présentées dans la vitrine, je dois avouer que l’espace d’une demi-seconde, j’avais envie d’échanger avec Kira. Se faire offrir une belle bague par l’homme qu’on aime, c’est comme épouser le prince charmant d’un conte de fées. Le rêve parfait. Mais retour à la réalité, c’est pour elle est non pour moi.

Je suis d’accord, de toute façon l’argent lui va mieux au teint que l’or.

Au teint comme dans la vie de tous les jours d’ailleurs. Oui, c’est vache, je sais. Mais, malgré que cela me fasse sourire, ce n’est pas pour autant faux. Madame, c’est choisir ses hommes avec un bon parti, m’voyez ? Dieu merci, elle n’est pas là pour entendre ce genre de pensée. C’est un coup à s’envoyer des pics à la figure avant d’en rire autour d’un verre. Je regarde chaque bague une par une, essayant de les imaginer au doigt de Kira. Il y a des gros et petit dimant, trop voyante, trop bizarre aussi… Quelque turquoise qui pourrait être agréable, mais, elles sont soit à un prix exécrable, soit je doute que ce soit quelque chose qui lui plaise. Alors que j’admirai les bagues en saphir, la voix de Vilmos me force à tourner la tête dans la même direction pour comprendre de quoi il parle. Certes, il nous arrive de nous plaindre d’eux autour d’une tasse de thé. Au fond, c’est ce que fait chaque femme en ce monde. Mais certainement pas au point d’être aussi vache que c’est deux jeunes femmes qui se plaignent encore et encore. D’ailleurs, j’espère que je ne serais jamais aussi aigri. Je me plains de Big quand il m’énerve, mais pas au point d’être aussi méchante dans son dos. Mais la suite de sa phrase me fait tilter et je le regarde à nouveau avec de grands yeux ronds, avant de rougir.

Je... Tu... Quoi ??

Me marier avec Big ? C’est… Ce n’est pas une chose que j’avais imaginée. Ou peut-être que si, mais avec l’idée que ceci ne serait jamais plus… Qu’une simple idée. Puisqu’il avait déjà été marié ce n’est pas le genre de proposition que je pense évoquer un jour. Je me passe nerveusement une main dans les cheveux en cherchant quelque chose à regarder au lieu des yeux pesant de Vilmos.  

Pourquoi ? Il t’a dit quelque chose ? Enfin, je veux dire… Ce n’est pas dans nos projets. Et ça ne le sera surement jamais. Alors tu sais y pas de quoi s’emballer.

Dixit celle qui rougit de plus belle à cette pensée. Je vous assure, je ne m’emballe pas. Nous avons d’autre projet en cours, alors ce n’est pas la peine de rajouter ça. Et puis ce n’est pas comme si ceci été d’ordre des plus urgents.

Il a déjà été marié, alors… Je ne voudrais pas le forcer sur un tel choix. Si cela tourne mal, endossé un deuxième divorce n’est surement pas ce qu’il a de mieux. Et je peux le comprendre. Enfin, ce n’est pas grave si ça n’arrive pas, je peux au moins me réjouir d’être avec quelqu’un qui me comble.  

Me disputer avec lui dans une vingtaine d’années pour savoir à qui reviendra un simple vase, non merci. Je ne dis pas que les choses finiraient forcément par un échec, mais personne n’a envie de se retrouver devant un juge à débattre sur des biens qui ont des souvenirs de toute une vie passée ensemble. Ce qui semble être le plus important, c’est juste d’être avec la personne qu’on aime sans vraiment se poser la question du mariage. Si cela arrive, c’est merveilleux, je ne dirais pas contraire. Si ce n’est pas le cas, tant pis. Mais revenons à quelque chose de plus actuelle et important dans l’immédiat.

Bon alors dit-moi, une fois que tu auras la bague, tu sais comment tu veux faire ta demande ? Endroit romantique, ou à la bonne franquette ?  


Elle te parle en Brown

KDO
Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Zm9oyxG
bitch:
 


Dernière édition par Laelyss Reiss le Lun 7 Mar - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Re: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  EmptyDim 6 Mar - 22:40

...

Un anneau, pour les gouverner tous
Où Laelyss et Vilmos trouvent une bague
ft.Laelyss


- Je... Tu... Quoi ??

Hein? Qu’est-ce qu’il y a? Il ne faisait que demander pourquoi elle se mettait dans un tel état? Au moins comme ça, Vilmos avait compris qu’il posait une question délicate. Il nota dans un coin de sa tête de ne plus reposer la question un jour.

Mais puisque c’était fait autant écouter la réponse non? Le Valet regardait toujours Lae pendant que celle-ci misait sur la stratégie du non eye contact.

-Pourquoi ? Il t’a dit quelque chose ? Enfin, je veux dire… Ce n’est pas dans nos projets. Et ça ne le sera surement jamais. Alors tu sais y pas de quoi s’emballer.

Vilmos hocha la tête et se remit à regarder les bagues derrières la vitrine. C’était bien leur droit de ne pas vouloir se marier. Après tout, mis appart le contrat social en tant que tel, le mariage était surtout une question de dentelles, de gâteau et justement, de bijoux. Une question pour pouvoir en jeter sans avoir l’air d’un frimeur. Pour les filles surtout aussi : elles ont toutes une petite princesse intérieure qui souhaite le prince charmant, la plus belle robe, la plus belle coiffure… devant toutes leurs amies vertes de jalousie.

C’était assez superficiel le mariage, faut pas le cacher!

-Il a déjà été marié, alors… Je ne voudrais pas le forcer sur un tel choix. Si cela tourne mal, endossé un deuxième divorce n’est surement pas ce qu’il a de mieux. Et je peux le comprendre. Enfin, ce n’est pas grave si ça n’arrive pas, je peux au moins me réjouir d’être avec quelqu’un qui me comble. 

Ah oui, il avait oublié que Bigby avait déjà été marié. Deux mariages, c’est faisable, mais deux divorces, Vilmos avouait que ça devait être lourd un moment. Bref, Laelyss n’avait pas l’air de tenir au mariage plus que Bigby, alors le Valet n’ajouta rien et ne fit qu’hocher de nouveau la tête pour approuver.

C’est alors que Laelyss changea de sujet. On se demande pourquoi.

-Bon alors dit-moi, une fois que tu auras la bague, tu sais comment tu veux faire ta demande ? Endroit romantique, ou à la bonne franquette ? 

Ce n’était pas le style de Vilmos de faire comme tout le monde. Il fallait que ça soit romantique, mais pas cliché. Sans non plus que ça soit trop extravagant non plus, ni entre deux repas en changeant la couche du bébé. Il voulait de l’élégance, et bien sûr, que Kira soit impressionnée. C’est pour ça que depuis quelques temps, il avait appris à jouer du piano en cachette. Le piano qu’il avait chez lui prenait la poussière la majorité du temps, alors pourquoi ne pas s’en servir? Évidemment, il n’allait pas jouer du Mozart ou du Chopin, juste un petit morceau de rien du tout.

-Ça fait un moment que j’y pense. Je me suis pratiqué à jouer un peu de piano, et je voulais lui faire entendre un morceau avant de faire la grande demande. Je ne sais pas encore où je le ferais par contre. Mais j’ai peut-être une connaissance qui pourrait m’être utile.

Aider les gens dans le besoin, comme le faisait (plus ou moins) Vilmos, finissait toujours par payer d’une façon ou de l’autre. Le Valet n’offrait jamais ses services gratuitement, sauf à ses proches, bien sûr. Cette dite connaissance était un homme âgé qui était venu le voir pour lui demander de protéger son théâtre des attaques Élémentis, ce que Vilmos avait accepté gracieusement. Peut-être pourrait-il emprunté la scène du théâtre pour faire sa demande là-bas.

Peut-être pourrait-il aussi demander à Bigby comment il avait demandé sa première femme en mariage, ça pourrait lui donner des idées! Vilmos trépignait déjà d’impatience de demander la main de Kira. À quelques reprises, il s’était presque échappé, trop impatient de voir la réaction de la jeune femme. C’était tellement difficile de ne rien dire!

-J’ai tellement hâte de voir sa réaction quand elle verra la bague. J’en peux plus de garder tout ça pour moi, c’est tellement difficile de ne rien dire! J’ai failli m’échapper à plusieurs reprises, mais faut que je sois patient. De toute façon, je suis certain qu’elle va dire oui! Pas vrai ma guimauve? Dit-il en regardant sa fille.

Thalia lui répondit en gazouillant, souriant de toutes ses dents, de ses deux dents, en fait. Comment une si petite chose pouvait être aussi mignonne? Vilmos lui fit un prout sur le ventre et sa fille poussa un cri de joie strident, qui fit retourner les deux vendeuses vers lui et Laelyss. Il s’excusa en marmonnant et se retourna vers la rousse.

-Euhm. Est-ce que tu vois quelque chose là-dedans que Kira aimerait? Dit-il en pointant les bagues dans la vitrine. Pour moi, elles se ressemblent toutes…
 

Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Re: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  EmptyDim 13 Mar - 7:13


Célibataire, un paon ; fiancé, un lion ; marié, un âne


U
ne demande en mariage, ce doit d’être parfaite. Après tout, c’est quasiment un rêve de prince pour toutes les filles. Presque, parce que ce n’est pas forcément le cas de Kira. Ce n’est pas vraiment le genre de chose qu’on peut demander ainsi, comme si on demandait à ce qu’on nous passe le sel ou le pain juste à côté. Sans pour autant devoir aller dans le cliché trop gnian-gnian, une légère ambiance romantique rendait la demande encore plus belle. Mais après, libre à lui de vouloir la faire ou non entre deux bouteilles de bière au bar. C’était sa future femme après tout. Mais après avoir entendu sa réponse, il reste un espoir pour que le romantisme ne soit pas mort entre eux deux. Un petit morceau joué au piano, elle allait en avoir de la chance la veinarde. Si ce n’est pas de l’amour, je ne vois pas ce que cela peut bien être d’autre. C’est ce genre de choses qui a de quoi faire tourner la tête de quelques filles. Kira avait toutes les raisons du monde pour lui dire oui après ça.

L’excitation de Vilmos été compréhensible, après tout ce n’est pas tous les jours qu’on demande une jeune femme en mariage. Mais ce serait dommage de vendre la mèche trop rapidement par impatience. Déjà que cela ne risque pas d’être facile de tenir la mèche pour ma part jusqu’au jour J, j’imagine à peine la souffrance qu’il doit ressentir de se taire encore si longtemps.

T’en fais pas, si elle dit non, je la tape promis, souris-je.

Et accessoirement, je lui arrache les cheveux jusqu’à ce qu’elle dise oui. On peut toujours compter sur moi pour ce genre de choses. Enfin, reprenant un peu de sérieux, je continue de chercher sa perle rare parmi les bagues. Puis-qu’après tout, c’est pour cela qu’il avait besoin de moi pour le moment et non pour lui forcer la main. Je finis par interpeller l’une des vendeuses, histoire qu’elle s’occupe un peu de nous au lieu de débattre sur leur débat intime, mais surtout pour qu’elle en sorte deux bagues qui me semblent intéressantes et qui valent le coup d’œil de plus près. La jeune femme, une fois à nos côtés les sors en les déposants sur le comptoir. Sans omettre des précisions sur chacune d’entre elles.

Celle de droite est une bauge en argent avec une petite pierre de sept carats, explique-t-elle, elle reste tout aussi élégante que discrète. Quant à la seconde, c’est un diamant solitaire est étreint par un duo d’or, celle-ci fait trois carats.

Je hoche la tête et la jeune femme nous laisse un moment avec les bagues pour faire un choix. Gardant tout de même un œil sur nous au cas où que l’idée de l’idée de les voler nous traverse par le plus grand des hasards l’esprit. Je me permets de les prendre en main pour mieux admirais. Essayant d’imaginer l’une des deux au doigt de Kira.

Personnellement, j’aime beaucoup la première. Et je ne dis pas seulement ça parce qu’elle fait sept carats. C’est le genre qui lui irait bien. Imagine son regard s’illuminer quand tu lui feras la demande avec celle-ci dans l’étui après ton joli morceau de piano… Enfin sauf si tu préfères la seconde, mais ce serait dommage.


Elle te parle en Brown

KDO
Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Re: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  EmptyVen 18 Mar - 21:25

...

Un anneau, pour les gouverner tous
Où Laelyss et Vilmos trouvent une bague
ft.Laelyss


Laelyss resta un moment à regarder les bagues derrière la vitrine. Vilmos était plutôt content de l’avoir avec elle pour choisir. Autrement il aurait pris celle devant ses yeux, un anneau argenté, incrusté de pierres blanches, surmonté d’un gros diamant. Il avait toujours eu un faible pour les choses excessivement brillantes. D’accord, ce n’était pas le style de Kira, parfaitement le genre de chose qu’elle ne porterait jamais.

L’une des deux vendeuses daigna enfin venir les voir et la jeune femme rousse lui demanda de sortir deux bagues de la vitrine, qu’ils les voient d’un peu plus près. Vilmos jeta un œil à Laelyss. Avait-elle une idée en tête?
La vendeuse commença ses explications, et Vilmos –qui ne connaissait pas grand’chose aux bijou– goba tout ce qu’elle leur dit.


-Celle de droite est une bauge en argent avec une petite pierre de sept carats, elle reste tout aussi élégante que discrète. Quant à la seconde, c’est un diamant solitaire est étreint par un duo d’or, celle-ci fait trois carats.

Rien que trois, se dit Vilmos en faisant la moue. Ce n’est pas beaucoup. Ça n’allait pas jusqu’à vingt-quatre? Ou ce n’était que l’or? Thalia regarda les bagues avec les yeux aussi ronds que son père. La dessus, ils étaient tous les deux bien ignorants. Heureusement, Laelyss les éclaira un peu plus sur le choix à faire.


-Personnellement, j’aime beaucoup la première. Et je ne dis pas seulement ça parce qu’elle fait sept carats. C’est le genre qui lui irait bien. Imagine son regard s’illuminer quand tu lui feras la demande avec celle-ci dans l’étui après ton joli morceau de piano… Enfin sauf si tu préfères la seconde, mais ce serait dommage.

Vilmos soupira avant de bien examiner les deux bagues. La première avait un diamant de sept carats, c’est beaucoup mieux que l’autre! Il aurait aimé avoir le plus haut carat possible, mais ces bagues-là étaient ridicules ; beaucoup trop grosses et vulgaires. Le Valet pris la première bague entre son pouce et son index pour l’observer de plus près, et l’imaginer au doigt de Kira. Même si la pierre était petite, on pouvait voir les reflets bleus du diamant, d’une clarté presque parfaite, comme du verre. C’était éclatant, ravissant, sans que ça en jette trop, bien le genre de Kira. Convaincu, il sourit à Laelyss et à la vendeuse.

-Ce sera celle-là, dit-il avec aplomb, redonnant la bague argentée à la vendeuse.

-Et bien, passons à la caisse dans ce cas.

Vilmos tenait à peine en place, trop content d’avoir enfin trouver la bague parfaite. Tout sourire, il ne broncha même pas lorsque la vendeuse lui annonça le prix de 589,99 derlas. Il sortir son portefeuille en cuir de son veston puis paya en liquide, sans rien redire au prix. La vendeuse empocha l’argent sans rien dire non plus, évidemment.

Heureux comme un roi, le Valet sautilla hors de la boutique accompagné de la jeune femme rousse. Il déposa sa fille dans sa poussette, pour serrer Laelyss dans ses bras à la limite de l’étouffement.

-Milles mercis Laelyss! Dit-il en la libérant. Si tu n’avais pas été là, je pense que Kira aurait été déçue de mon choix. Et tu ne lui dit rien du tout hein?
 

Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Re: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  EmptyJeu 24 Mar - 3:11


Célibataire, un paon ; fiancé, un lion ; marié, un âne


A
mon avis si j'étais à la place de Kira, rien que la bague à trois carats me ferait le plus grand des plaisirs. Après tout ce n'est pas plus la pierre à l'intérieur qui a le plus de valeur, mais la raison pour laquelle celle-ci est offerte. Ce n'est pas tant l'objet, mais le geste. Quoi de plus beau qu'une demande en mariage ? Il est vrai que je force légèrement la main pour qu'il prenne la première malgré tout. Sept carats, cela ne se refuse pas en fin de compte. Et aussi parce que je sais que ce n'est pas les moyens qui manquent pour ce cher Vilmos. Après tout, elle sort avec un homme aussi riche que la ville elle-même – enfin, je pense – alors, autant profité quelque peu de cet avantage. Puis, même dans le cas contraire, au fond, je suis sûr que même s'il prenait l'autre bague Kira serait tout autant heureuse.

Tant dit qu'il examinait la bague de plus près, pour ma part, je regarde toutes les autres qui sont encore exposées sous la vitrine. Même si certaine avait de quoi être vraiment particulière, ou horriblement cher, selon les styles, je dois avouer qu'il y en a bien quelques-unes que je pourrais, éventuellement, imaginer à mon doigt. Pour le plaisir de me prêter au jeu deux secondes et de faire comme toutes ces femmes qui rentrent dans une boutique de bijouterie. Enfin, j'arrête de rêvasser quand il finit par faire son choix. Et à ma grande surprise, c'est bien la bague de sept carats qui en sort vainqueur. Ravie d'avoir pu l'aider sur un choix aussi crucial. Le montant de la bague ne m'étonna quasiment même pas. En même temps, cela semblait, on ne peut plus, normal pour une bague de cette valeur. Ce qui me piqua par contre, c'est la sérénité avec laquelle Vilmos payé. C'est vraiment le pied d'être riche quand même. C'est le genre de trou dans son portefeuille qui se remplira à nouveau avec une grande soirée dans le casino. Presque en claquement, avec le double en bonus s'il vous plaît. Alors qu'à comparaison, si je fais une folie de ce genre-là, on en a pour six mois à souffrir en serrant les fesses.

Bon. Il est vrai que j'abuse quelque peu. On n'est peut-être pas riche, mais on n'est plutôt pas mal et nous n'avons pas à nous plaindre. Mais tout de même, ce n'est pas le genre de montant qu'on peut se permettre de faire tous les mois en fermer les yeux en passant à autre chose tout en mangeant du caviar ! Elle est belle la vie de riche, bordel. D'ailleurs, cela me fait penser qu'il ne me reste plus qu'à espérait qu'une fois marié à Vilmos, Kira, ne deviendra pas comme toutes ses femmes qui ont épousé un homme riche. Snob, coincé, focus et pétase sur les bords. S'habillant comme une traînée et exhibant ses « bijoux », allaient savoir dès quelle je parle, aux yeux de tout le monde. Dans un cas comme celui-là, je serais dans l'obligation – pour le bien de Quederla et le sien – de la tuée et d'envoyer son corps faire un petit tour avec Doris. Mais, forte heureusement pour l'humanité et moi-même, nous n'y sommes pas encore.

De retour à la réalité et sa bague payée. Nous sortons de la boutique. Il me semble encore bien plus excité qu'au début de cette histoire maintenant qu'il est en possession d'une bague. Je lui rends son étreinte quand il me prend dans ses bras tellement qu'il est heureux. Je me sens légèrement compresser comme un citron, mais j'arrive tout de même à survivre. Il et si content que cela en serait presque flippant. Je lui réponds donc joyeusement :

Ne t’en fais pas, je ne dirais rien. J’attendrais qu’elle vienne frapper comme une folle contre ma porte à la seconde où tu as fait ta demande pour m’annoncer la nouvelle. J’ai hâte ! Portez-vous bien tous les deux et ne perd pas la bague-là en chemin, dis-je avec un clin d’œil.

Ce serait tout de même assez dommage. Je dépose ensuite un baiser sur la joue de Thalia avant de laisser ses deux-là s'en aller. Je ne sais pas quand est-ce qu'il a prévu de faire sa demande, mais j'ai hâte de voir Kira débarquer pétillante de bonheur et me raconter toute la soirée en détail au tour d'un bon verre. Ce genre de nouvelle se fête avec de l'alcool et non du thé ! Pour ma part, je ne prends pas le chemin de la sortie, mais celui des bureaux de sécurité. Puisque Big est encore au boulot, je profite de l'occasion pour passer le voir. J'ai promis que je ne dirais rien à Kira, mais je n'ai jamais promis que je ne dirais rien à Big. À défaut de pouvoir partager ceci avec ma meilleure amie, il faut que je partage cela avec quelqu'un. C'est donc une fois dans son bureau, monsieur travaillant « durement », que je l'interromps pour partager la nouvelle. Comparer à ma réaction où je pourrais presque sauter au plafond d'une telle annonce, la sienne ressemblerait plus d'avantages à un, « C'est cool. On bouffe quoi ce soir ? ». Ok, merci de ta compassion mon chéri. D'accord, il a l'air plus ou moins content, mais pas autant que moi ça c'est sûr. J'abandonne en en allant m'installer sur son mini canapé, squattant un peu avant de rentrer à la maison.

J'ai la flemme de cuisiner, ce soir, ces pizzas.


Elle te parle en Brown

KDO
Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty
MessageSujet: Re: Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]    Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un anneau, pour les gouverner tous [ft. Laelyss]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-