Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-40%
Le deal à ne pas rater :
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de lecture jusqu’à ...
20.38 € 33.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Petit stop imprévu à la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Petit stop imprévu à la ville Empty
MessageSujet: Petit stop imprévu à la ville   Petit stop imprévu à la ville EmptyDim 21 Fév - 19:31

Un jour "quelconque", pas loin de Quederla. Nous nous trouvons actuellement à une certaine distance de cette ville, du côté de la mer, et ce fut à cet endroit-là qu'arriva paisiblement un bateau chargé de touristes. A l'origine, il n'était pas prévu pour débarquer à la ville en question. Nous étions tous à destination d'un tout autre port. Tout allait bien pendant le trajet, quand nous avions été attaqué par des pirates sur le chemin.
Je ne vous décrirai pas l'affrontement auquel j'avais moi-même participé, mais je peux juste dire qu'on s'en plutôt était bien sortis : il y avait des blessés à bord et pas mal de dégâts sur le bateau lui-même, mais les responsables sont actuellement ligotés et salement amochés. Quant à moi, j'ai eu droit à de la sueur en plus sur mon torse.

Par conséquent, nous étions contraints à faire un débarquement d'urgence au port le plus proche, et ce fut celui de la ville de Quederla. Je n'ai jamais eu l'occasion de la visiter, et je n'avais pas projeté de le faire. Mais maintenant que nous y sommes, pourquoi pas ? Après tout, je n'ai personne qui m'attends où que ce soit, puisque je passe tout mon temps à voyager un peu partout.

Lorsque l'ancre fut lâchée au port et le bateau bien attaché, je descendais de là tout en aidant à porter une des personnes blessés lors de l'attaque. D'autres personnes qualifiés se sont chargés d'appréhender les pirates, donc on pouvait dire que tout est bien qui finit bien. Je me tournais enfin vers la ville qui se trouvait devant moi.


-OUGI : Bon... Le bateau n'a pas l'air d'être prêt à repartir avant longtemps. Je vais peut-être aller faire un tour là-bas, en attendant.

Et me voilà en route vers la ville à découvrir devant moi...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Petit stop imprévu à la ville Empty
MessageSujet: Re: Petit stop imprévu à la ville   Petit stop imprévu à la ville EmptyDim 21 Fév - 22:42


Petit stop imprévu à la ville


Petit stop imprévu à la ville 1456089559-usami-renko-600-96769


Courant à en perdre haleine, je jette un petit coup d'œil derrière moi pour constater que je suis toujours poursuivie par les gardes... Raah la poisse, lâchez-moi un peu les basques ! L'idée de laisser tomber le butin que j'ai sauvagement volé ne m'effleure pas l'esprit ou au contraire, je la chasse vu qu'elle ne me satisfait pas... J'y suis pour rien ! J'ai vu une bourse avec de l'argent, toute seule et perdue ; je ne pouvais pas la laisser.

Je tourne une première fois entre les caisses du port et me cache derrière l'une d'elle histoire de pouvoir reprendre un peu souffle... je.. suis.. épuisée. Je n'en peux plus ! J'entends les pas passer juste devant moi sans qu'aucun ne s'arrête même si je pense que quelques mètres loin ils vont comprendre qu'aucune aile n'a poussé et que je ne suis pas dans les airs en train de voler pour m'enfuir. Ca va, ce n'est que... 50 derlas ! Bossez et vous allez les récupérer.

Quelque chose fend l'air à côté de moi et je me retrouve à peine quelques centimètres de l'épée qui a traversé la caisse de bois... Je lâche un cri de pucelle et donne un coup de pied dans le ventre du garde. Désolée, c'est un réflexe lorsqu'on m'agresse ! Je lui donne un autre coup de pied afin de le pousser et attache la bourse à ma ceinture avant de m'enfuir avec l'épée en main ; j'ai déjà vu Wander la manier et mes frères m'en avait apprit le maniement quand j'étais plus jeune. C'est comme le vélo, ça va revenir tout seul.

Recommençant ma course folle, je bouscule quelques passants qui viennent d'arriver au port dont un gars qui ressemble à un paysan ; ils ne m'ont pas l'air en bon état mais je n'ai pas le temps de m'attarder dessus pour jouer les infirmières. Je continue de courir jusqu'au moment où je vois un cordage ; et là pas le temps de réfléchir je saute dessus. Emportée par le mouvement, mes jambes pendent dans le vide au-dessus des gardes qui me regardent bouches-bées faire mes acrobaties. Alors, c'est qui la boss ?

Je fais moins le fier lorsque je fais plusieurs fois le tour du mât et finit par atterrir un peu plus loin, c'est pas en douceur mais au moins je ne me suis pas cassée une jambe et les gardes ont quelques mètres à faire pour me rattraper. Grimpant sur le rocher à mes côtés, je brandis mon épée poing sur la hanche fière de ce que je viens d'accomplir... Gonflant le torse telle une héroïne, je reprend fièrement la parole.

- Messieurs... Souvenez-vous de ce jour comme le jour où vous avez faillit capturer Athé...

Aaaaaah le placage violent au sol. Ma tête rencontrant le sol je me demande si je dois lui rouler un patin ou si je ferais mieux d'attendre avant de faire quoi que ce soit... Je ne l'avais pas vu le petit maigrichon qui m'a sauté dessus pour me désarmer et reprendre sa bourse. Gigotant comme un poisson qui sort de l'eau, ses copains rappliquent en éloignant l'épée de moi ; je jette un regard vers le gars que j'ai bousculé tout à l'heure et m'adresse à lui tant bien que mal.

- Eh m'sieur, vous pouvez venir m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Petit stop imprévu à la ville Empty
MessageSujet: Re: Petit stop imprévu à la ville   Petit stop imprévu à la ville EmptyLun 22 Fév - 1:09

Il n'y avait qu'une seule chose à dire au sujet de la ville : elle était très vivante. Les rues étaient assez remplies et on avait du mal à circuler sans risquer de bousculer les autres. Enfin... je parle surtout pour moi, parce que je transportais une grosse arme enveloppée dans un tissu épais sur le dos. Du coup, la circulation, ce n'est pas tellement mon truc. Certains ne pouvaient s'empêcher de me fixer du regard, soit à cause de la bousculade, soit à cause de mon arme. C'est peut-être moi, mais j'ai eu l'impression que certains regardaient mon torse nu, mais ce n'était probablement que mon imagination. Après tout, qui s'intéresserait à un simple pauvre paysan comme moi ? J'avais juste à peine assez d'argent pour me payer le trajet en bateau et de quoi manger.




Quand soudain, j'entendis un grand bruit. Un cri féminin, pour être plus précis. En regardant la provenance du bruit, une personne débarqua en trombe, venait de me bousculer et continuait de courir... joyeusement ? Et après elle j'évitais de justesse 4 ou 5 gaillards en uniforme qui la poursuivaient, l'arme à la main.




Cela m'interpellait quand même pas mal. Puisqu'ils portaient un uniforme, je suppose qu'ils doivent faire partie de la police. Se mettre à 4 ou 5 pour poursuivre une femme, je veux bien si elle avait fait quelque chose de mal... mais le faire en brandissant son arme ? Qui plus est le cri de tout à l'heure avait l'air assez suspect.




Curieux de savoir ce qui se passait, j'ai décidé de suivre les personnes concernés vers le port, et ce fut à ce moment-là que je fit la jeune fille de tout à l'heure tenter d'échapper aux hommes avant de se rater à l'aterrissage.

-OUGI : Aïe, ça doit faire mal...

Je la voyais fanfaronner, et ce juste avant de se faire capturer. Elle se fit prendre un sac de bourse. Elle aurait pu être la victime si ses poursuivant n'étaient pas des gardes. Là, tout laisse supposer qu'elle avait volé cette bourse à quelqu'un. Probablement la personne qui venait de la plaquer. Je décide alors de voir cela de plus près. Quand vous voyez un garde dégainer si facilement son arme juste pour une affaire de vol à la tire, c'est que l'histoire n'allait sûrement pas s'arrêter à une arrestation... du moins, pas dans mon pays natal. J'arrivais et la vit en train de se débattre et me dire :

-ATHENA : Eh m'sieur, vous pouvez venir m'aider ?

J'hésitais pendant un moment, car si je l'aidais, je serais automatiquement complice d'un vol, et ce serait bien balot d'avoir ma tête mise à prix dès les premières minutes de ma visite en ville. Cependant, j'eus vite changé d'avis lorsque je vit l'un des gardes s'apprêter à utiliser leurs épées. Alors là, non !

Je saisit donc la main du garde en question, qui se tourna vers moi.

-OUGI : Excusez-moi... vous alliez faire quoi, à l'instant ?

Les gardent me fusillèrent du regard pendant un moment et sans réfléchir, ils allaient m'attaquer. Heureusement que j'avais pu éviter le coup.

-GARDE : Vous entravez une mission des forces de l'ordre de Quederla. Cette voleuse doit être punie pour ses crimes.
-OUGI : Par l'épée, je présume...
-GARDE : Pour que la paix soit prospère, la crapule doit être éliminée. Et vous, vous avez tenté d'aider une voleuse, ce faisant vous êtes complice.
-OUGI : Dites-moi que les forces de l'ordre ne sont pas tous comme ça...

Maintenant que j'y pense, les gardes m'avaient l'air bien jeunes. Est-ce que j'ai affaire à de toutes nouvelles recrues ? Après tout, la jeunesse pousse souvent à la bêtise, et en quelque sorte, c'est ce qui fait l'éducation. On dirait que ces jeunes-là avaient besoin d'une leçon de responsabilités.

Bon ben pas le choix... il va falloir les punir un peu. D'ailleurs, ils venaient droit sur moi. Alors je ne vais pas vous décrire le combat, parce que mon auteur qui écrit ce post a carrément la flemme de le faire. Je vais donc juste vous dire qu'on pouvait entendre des coups résonner à la façon des trucs comiques pendant quelques secondes, et on ensuite on pouvait voir tout le monde par terre.

Après ça, je m'avançais vers la personne qui m'avait appelé et lui tendit la main.


-OUGI : Ils ne vont pas se relever de sitôt. Ca va aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Petit stop imprévu à la ville Empty
MessageSujet: Re: Petit stop imprévu à la ville   Petit stop imprévu à la ville EmptyLun 22 Fév - 1:32


Petit stop imprévu à la ville


Petit stop imprévu à la ville 1456089559-usami-renko-600-96769


Un peu d'aide n'est jamais refus, surtout dans ce genre de situation. Je le vois bien hésiter là, quand même ! Je suis une demoiselle en détresse, tout homme normalement constitué devrait ramener ses grosses fesses pour venir me sauver des méchants gardes qui essayent de me faire la peau ; quand même je viens juste de leur voler une bourse pas de dérober les bijoux de la Reine d'Angleterre... Là je voudrais bien comprendre. Mais ce n'est que 50 derlas... 50 pauvre derlas !

- Excusez-moi... vous alliez faire quoi, à l'instant ?

- Me charcuter...


Dit avec beaucoup de difficulté car ma tête est plongée contre le sol, je remercie quand même le paysan de s'être déplacé jusqu'à moi pour venir me sauver la vie sinon j'aurais très certainement terminé avec une épée dans le dos. Radical ces gars-là. Alors, j'assiste au dialogue le plus débile du monde, les gardes veulent me trancher parce que je suis une voleuse et veulent l'accuser LUI de complicité... On vient à peine de se rencontrer, un peu de jugeote les gars quand même ! J'sais que l'on recrute n'importe qui dans le gouvernement mais quand même, il y a des limites là.

- Dites-moi que les forces de l'ordre ne sont pas tous comme ça...

- Ben normalement non... Pour ça que je ne comprends pas... Ils doivent être de mauvaise humeur.


En général, ils me poursuivent et soit ils m'arrêtent et je passe quelques heures au commissariat soit ils sont sympa et me laissent partir à condition que je ne recommence plus mes conneries ; mais c'est quand même rare que je me fasse choper ! C'est bien la première fois qu'ils veulent m'exécuter, surtout là au port. Quand même, il y a des touristes et je pense que ces personnes n'ont pas envie de voir un bain de sang ; ce n'est pas très attractive... Mais je dis ça, je dis rien hein !

Puis d'un coup, plus personne sur moi. Le petit gringalet et ses potes sont partis attaquer le paysan qui arrive à les mettre K.O en l'espace de quelques minutes ; et bien ! Qu'est-ce que je donnerais pour apprendre à me battre de la sorte. Me remettant sur mes coudes, je secoue la tête pour me remettre du choc ; mon pauvre dos souffre à cause du choc reçu quelques instants plus tôt et comme c'est le plus gros qui s'est assis sur moi j'ai l'impression qu'il ne me reste plus que de la comporte.

- Ils ne vont pas se relever de sitôt. Ca va aller ?

J'attrape la main qu'il me tend si gentiment et me remets doucement sur pieds... Je douille, c'est un truc de malade. Je me tords dans tous les sens pour faire craquer mon pauvre dos qui ne demande qu'un bon massage et ma tête des médocs pour faire passer le mal de crâne qu'ils ont réussit à me refiler. J'hoche la tête pour répondre à sa question et m'approche du petit maigrichon afin de récupérer la bourse tout en lui donnant un coup de pied dans la jambe ; nah ! Ca t'apprendra à traiter une femme de la sorte.

- Merci beaucoup, je ne sais pas ce que j'aurais fait sans vous !

Ah si moi je sais, je serais revenue sous forme de fantôme pour venir hanter tous les gardes ici présents. Ils auraient eu ma mort sur la conscience et je les aurais obligé à se suicider pour qu'ils me rejoignent dans l'au-delà... Tout ce qu'ils voient c'est de la méchanceté alors que moi j'y vois de l'amusement ; eh c'est ça quand deux points de vue différents se confrontent.

- Z'êtes nouveaux ? Vous avez un accent qui n'est pas d'ici.

J'suis peut-être une voleuse mais j'arrive quand même à reconnaître quand quelqu'un vient d'ici ou pas, sachant que ce n'est pas la même langue que moi. En tout cas, si il est nouveau c'est sympa comme accueil ; il est direct plongé dans l'ambiance de la ville. C'est top.

- Je m'appelle Athéna, et vous êtes ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Petit stop imprévu à la ville Empty
MessageSujet: Re: Petit stop imprévu à la ville   Petit stop imprévu à la ville EmptyVen 26 Fév - 21:10

Après l'avoir aidée à se relever, je voyais la demoiselle en train de faire quelques étirements vite fait. Ensuite, elle allait vers le jeune homme pour lui reprendre sa bourse. C'était quelque chose qui me mettait des doutes, même si ce n'était pas pour une grosse somme.  Après tout, si le jeune homme avait bossé dur pour obtenir cet argent - si c'était le sien, évidemment - ce n'est certainement pas pour qu'une fille au hasard s'amuse à le lui voler.



Il faut vous l'avouer, tout cela ne me plaisait guère. Alors, même si je m'attendais à une histoire montée de toute pièce à l'improviste comme le font la plupart des voleurs, j'avais bien l'intention de lui poser la question.

-OUGI : Oui, c'est bien ça. Je suis Ougi, un simple voyageur. Je viens tout juste d'arriver par le bateau derrière moi.

En disant cela, je montrais le bateau en pleine réparation, duquel j'avais débarqué. Il faut l'avouer, les ouvriers qui s'étaient chargés de cette tâche étaient efficaces. A ce rythme, le bateau pourrait partir demain.

-OUGI : On avait eu quelques... comiques qui voulaient prendre du butin, mais ils ont perdu quelques dents. A ce propos, j'ai une question qui me tracasse un peu. Cette bourse que vous n'arrêtez pas de tenir, là... Elle est vraiment à vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Petit stop imprévu à la ville Empty
MessageSujet: Re: Petit stop imprévu à la ville   Petit stop imprévu à la ville EmptyMar 1 Mar - 13:15


Petit stop imprévu à la ville


Petit stop imprévu à la ville 1456089559-usami-renko-600-96769


Quand même, j'arrive à reconnaître lorsqu'une personne n'est pas d'ici et lui il ne vient clairement pas de Quederla ; peut-être qu'il vient pour faire un peu de tourisme ou alors qu'il vient pour s'installer définitivement ? Bref, dans tous les cas je me présente et j'apprends au passage que ce paysan se nomme Ougi ; bien, maintenant je peux mettre un nom sur le visage de mon sauveur qui dit avoir accosté avec le bateau derrière lui.

Je me décale légèrement sur le côté pour regarder le vaisseau en mauvais état, et bien il s'est passé quoi sur ce rafiot ? Il y a eu une mutinerie contre le capitaine ou quoi ? Ce qui pourrait expliquer les blessés que j'ai vu tout à l'heure durant ma course. A moins que ce ne soit un bateau qui s'est fait attaquer par des pirates ? Mmmh... Peut-être. Faudrait que je tente de prendre la mer un jour pour tomber nez à nez avec un bateau pirate, ça doit être trop fun.

- On avait eu quelques... comiques qui voulaient prendre du butin, mais ils ont perdu quelques dents. A ce propos, j'ai une question qui me tracasse un peu. Cette bourse que vous n'arrêtez pas de tenir, là... Elle est vraiment à vous ?

Hein ? Quelle bourse ? Oh elle ?! Je lui montre le petit sac pour être sûre que l'on parle bien de la même chose et lorsque je remarque le signe d'approbation, j'accroche le petit sac à ma ceinture pour éviter de le tenir. Il a raison, je devrais la lâcher un peu maintenant qu'elle est à moi.

- Ça ? Ah non, elle n'est pas à moi. J'lai piquée à un garde qui était occupé à autre chose.

Oh bouh, quelle vilaine fille je suis.. Je pique les sous d'honnêtes gens, ouais mais ces honnêtes gens squattent MA ville et je les ai déjà vu arrêter des gens pour des motifs disons minces ; alors si je peux les faire chier quelques minutes et les occuper à autre chose pendant qu'ils me poursuivent, je ne dis pas non. Et puis je suis gagnante dans les deux cas, je peux aider des gens et en plus je me prends une petite prime de fin de mois ; c'est tout bénef non ?

- Alors, vous êtes seulement de passage en ville ou vous comptez vous y installer ? J'dis ça parce qu'il se passe des choses bizarres donc si vous n'êtes pas du genre combattant mais plus pépère, Quederla n'est vraiment pas faite pour vous.

Je mets à mal le tourisme, oh là là je mériterais presque d'aller en prison. Faut vraiment pas me mettre au tourisme parce que je ferais fuir tout le monde ; mais je les mets juste en garde ! Moi au moins, je ne fais pas de la fausse pub, les gens sont au courant qu'en venant ici ils risquent de faire péter la bouille par une boule de feu sauvage ou bien un lion sortit d'on-ne-sait-où. Mais après si il est assez fou pour y aller de son plein gré, je ne le retiens pas.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Petit stop imprévu à la ville Empty
MessageSujet: Re: Petit stop imprévu à la ville   Petit stop imprévu à la ville EmptyLun 7 Mar - 14:43

C'est bien ce qui me semblait. Cette bourse ne lui appartenait pas, elle l'avait piquée à quelqu'un. En temps normal, je lui aurait repris sa bourse et dénoncée aux forces de l'ordre. Cependant, après avoir assisté à leur attitude, je crains que les gardes ne valent pas mieux au final. J'ai donc décidé de fermer les yeux pour cette fois.

-ATHENA : Alors, vous êtes seulement de passage en ville ou vous comptez vous y installer ? J'dis ça parce qu'il se passe des choses bizarres donc si vous n'êtes pas du genre combattant mais plus pépère, Quederla n'est vraiment pas faite pour vous.

Tiens, voilà une info intéressante. Parce que justement, le danger, c'est mon truc. Une aventure sans danger est moins drôle, après tout.

-OUGI : Hmm je ne sais pas pour le moment. Tout ce que je sais, c'est que je ne suis pas prêt de repartir de sitôt. Et de toute façon, les trucs de combattant, ça me connaît. Du coup, ces... "choses bizarres" dont vous me parlez, ça m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Petit stop imprévu à la ville Empty
MessageSujet: Re: Petit stop imprévu à la ville   Petit stop imprévu à la ville EmptyLun 7 Mar - 21:50


Petit stop imprévu à la ville


Petit stop imprévu à la ville 1456089559-usami-renko-600-96769


- Hmm je ne sais pas pour le moment. Tout ce que je sais, c'est que je ne suis pas prêt de repartir de sitôt. Et de toute façon, les trucs de combattant, ça me connaît. Du coup, ces... "choses bizarres" dont vous me parlez, ça m'intéresse.

Oh bah si il n'a pas peur de se faire péter la bouille par le premier venu tant mieux pour lui ! De mon côté, lorsque je sais que la personne maîtrise tel ou tel élément je fais un peu plus profil bas et si j'apprends que je peux me faire mordre les fesses par un Tigre enragé, j'évite aussi de me la ramener. C'est que ça grimpe aux arbres ces bestioles que j'aimerai éviter de me faire avoir sur mon territoire.

- Je ne suis certainement pas la meilleure personne pour vous expliquer la situation mais je vais tenter de faire court.

Alors... Comment expliquer ce qu'il se passe à Quederla avec des mots simples et pour ne pas effrayer la clientèle ? Ah voilà, j'ai peut-être le bon truc. Je me racle la gorge et gros silence, et puis d'un coup ça part ! Je me lance dans des explications de fous le tout accompagné de gestes immenses pour que ça lui rentre bien dans le crâne.

- Et bah y'a des gens qui maîtrisent des éléments et d'autres les animaux ! Ils sont en guerre depuis... depuis... depuis longtemps et ils veulent la ville pour eux tout seuls. Du coup, y'a des soirs où ça pète de partout, y'a des flammes partout, des lions qui se jettent sur nous et ça se peut qu'on y laisse la vie si on tente de se battre... Bref, le gros bordel.

Alors le paysan, on voit ou je veux en venir ? On évite de se battre contre les plus forts que soit, les embêter oui, tenter de leur péter la tronche non.

- Et puis y'a eux.

D'un geste du pouce, je montre ceux derrière moi étalés encore comme des crêpes au sol.

- Des soldats du gouvernement qui viennent du quatre coin du monde afin de prendre aussi le pouvoir dans la ville. Ça, par contre je n'y comprends rien alors vous feriez mieux de leur demander ; mais en gros, y'a tout le monde qui s'tape dessus pour avoir la ville et de temps en temps y'a des éléments et des animaux qui viennent pour les aider.

Et voilà un bref résumé des évènements. Alors il veut toujours rester en ville le pépère ? Pas peur de se prendre un coup de foudre en pleine poire et pas pour trouver son âme sœur.

- Si vous n'avez nul part où aller, vous pouvez squatter l'hôtel. J'crois qu'ils ne prennent pas trop cher.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Petit stop imprévu à la ville Empty
MessageSujet: Re: Petit stop imprévu à la ville   Petit stop imprévu à la ville EmptyJeu 17 Mar - 1:23

HRP- Désolé du retard, mais à la demande de Kira, ce post sera le dernier et cloturera le topic. -HRP

La fille m'expliquait brièvement la situation et cet espèce d'état de guerre. Donc si j'ai bien compris, il y aurait des sorciers d'un côté et des dresseurs de l'autre. C'est toujours ça avec les riches. Donnez un petit pouvoir à l'un d'eux et ça se croit éligible au poste du maître.


Est-ce que d'ailleurs les habitants ont essayé de hausser la voix ? Je sais que c'est très risqué, mais en général dans une ville remplie comme celle-ci, il y a toujours au moins une ou deux bandes de jeunes qui s'énervent. Comme quoi l'immaturité de la jeunesse peut pousser au danger, surtout quand on se retrouve à reconstruire leur maison tous les jours avant de la voir retomber en ruines la nuit suivante.

-OUGI : Tch, les riches de nos jours. Y'en a pas un pour rattraper l'autre. Mais ça ne m'empêchera pas de rester ici. Si je peux au moins aider ne serait qu'une personne à survivre dans ce chao, ça me convient. Sur ce, il faut que j'y aille. Merci pour les renseignements.

Et après un bref au revoir, j'entre dans la ville. Non, je ne me joindrai à aucun des camps cités et de toute façon, aucun de leur style de combat me convient. La magie d'un côté et les bêtes de l'autre ? Ben maintenant, vous avez le troisième style : les armes.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Petit stop imprévu à la ville Empty
MessageSujet: Re: Petit stop imprévu à la ville   Petit stop imprévu à la ville Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit stop imprévu à la ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-