Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
95.97 € 159.99 €
Voir le deal
-48%
Le deal à ne pas rater :
-48% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
24.49 € 47.19 €
Voir le deal

Partagez
 

 Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} EmptyMer 24 Fév - 14:30

「 You wanna see a strike ? I'll give you a strike !  Here's your damn strike ! 」

Kira & Harley
Harley se regarde dans le miroir une dernière fois. Attachant ses petits cheveux multicolores en couette comme d’habitude. Ses doigts manucurés réajustent ses vêtements correctement avant de tendre la main en avant attrapant une petite veste en cuir qu’elle se met sur les épaules. Nous parlons d’Harley, ne vous attendez pas à la voir habiller d’une manière classe ou un peu trop féminine avec une robe à fleurs est une paire de ballerines. Si elle retombe un jour dans ses anciens vêtements, c’est qu’elle a pris un sacré coup sur la tête, ou bien simplement que ce n’est qu’un meilleur moyen de s’approcher de son chère et tendre sans se prendre un aller-retour dans le visage. Et dieu sait que ses mains font mal. Mais pour l’heure, étant fin prête, elle quitte la chambre pour se rendre par la suite dans le salon. S’approchant de son amant paisiblement installé sur le canapé de tout son long à lire un livre, elle lui embrasse la joue pour lui souhaiter une bonne soirée, ne prêtant pas attention à ses protestations quant à ce geste fait envers lui.
- Je sais que tu ne le feras pas, mais je le dis quand même pour la forme. Ne m’attend pas ce soir, je risque surement de rentrée tard mon biquet. Je t'ai fait des pâttes, elles sont dans le frigo. Oh ! Et juste comme ça. Si je retrouve un trou dans le mur, je te fais dormir à poil sur le balcon pendant une semaine. Bonne soirée.
Ce qui n’est pas précisé en revanche, c’est qu’il sera attaché à des chaînes en métal pour être sûr qu’elle est le contrôle total de cette action, ou plutôt punition serait plu exact. C’est qu’il devient bien vite violent est incontrôlable le petit Eddie s’il n’est pas pris en charge comme il se doit. Et ses pauvres murs en font les frais depuis une bonne année. Mais par amour, elle prête à supporter ça, après tout en échange, elle a bien droit à son petit canard rien que pour elle jour et nuit. Ça vaut bien un peu de mobilier en ruine. Tant que ce n’est pas tout l’appartement. Sans attendre plus long, ni même une quelconque réponse de sa part, la petite Harley s’en va après avoir enfilé ses chaussures et pris ses clés. N’ayant pas de compte à lui rendre, il n’avait pas besoin de savoir son programme de la soirée. De toute façon, se moquant bien de ce qu’il peut arriver dans sa petite vie, il ne risquait pas de demander quoique ce soit au final. Dans le cas contraire, elle aurait simplement dit qu’elle avait un rendez-vous avec sa reine, sans pour autant mentir. D’ailleurs, ce rendez-vous l’avait quelque peu surprise quand elle avait reçu le mot chez elle. Ce n’était pas dans les habitudes de celle-ci d’envoyer ce genre de petit message à son conclave. Surtout que mise à part une heure et un lieu, il n’y avait rien d’autre. Si c’était pour parler de conflit interne le QG été l’endroit idéal. Mais, après un bon moment de réflexion à méditer sur le papier, cela devait entrer dans un cadre hors « famille » pour devoir se rendre au Bowling.

Pour un début de vendredi soir, les rues de la ville été assez bien remplit. Certains allers dans les restaurants tant dit que d’autre préféré les bars. Quelque chance – ou malchanceux selon le genre – prenait la route en direction des salles de théâtre et tous les genres qui toucher plus à la culture qu’autre chose. Généralement, on y voit souvent les bourges. Ou bien ceux qui sont trainé de force là-bas. Selon Harley, rare sont ceux qui s’y rendent pour le simple plaisir. Ou alors cela cache un profond désir de séduire une femme pour un premier rendez-vous. Quasiment pathétique. De l’alcool, des chocolats et savoirs la faire rire. Voilà la méthode la plus simple au monde est qui fait une grosse économie de Derlas. Tout y est bénéfique.

Ses pas la mènent bien rapidement au Quartier Naeviar, puis à l’entrée du Bowling. Il y a un peu de monde qui se bouscule à entrer. Le rendez-vous des jeunes voyez-vous. Mais se sachant à l’heure, elle ne bronche pas. Elle ne pousse pas non plus pour les faires avancés plus vite. Pourtant, ce n’est pas l’envie qui manque. Mais quitte à passer une bonne soirée autant ne pas créer d’ennuis pour rien. Qui plus est en présence de la reine, c’est assez moyen. Une fois à l’intérieur, elle fait rapidement le tour des yeux puis remarque enfin – faut dire qu’en même temps avec sa couleur est loin de pouvoir réellement passer inaperçu aux yeux de tous – sa supérieure installée au petit comptoir de bar des lieux. Tranquillement, elle traverse la salle pour la rejoindre. Une fois à son niveau, elle s’appuie contre celui-ci et signale sa présence.
- Ce n’est pas un peu tôt pour commencer à boire ? J’espère que tu ne comptes pas sur moi pour te ramener chez toi. Parce que, sans vouloir te manquer de respect ô ma reine, tu peux aller te gratter, dit-elle en souriant.


Dernière édition par Harley H. Jo le Jeu 25 Fév - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Re: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} EmptyMer 24 Fév - 21:03

Harley

Le Bowling... Pour apprendre à se connaître, n'est-ce pas un très bon endroit ? Convivial, chaleureux où l'on peut s'amuser avec ses amis. Ouais non en vérité c'est qu'elle ne se voyait pas inviter Harley à prendre une cuite dans un bar. Kira ne savait pas comment la conversation allait tourner alors si elles venaient à discuter de la Famille, elle voudrait éviter les oreilles indiscrètes ; dans un Bowling, les personnes étaient trop occupés à faire un strike plutôt que d'écouter les conversations des autres.

Harley et Kira étaient collègues depuis plusieurs années maintenant mais elles n'avaient jamais réellement parlées et été proches comme une Reine et un As devraient l'être ; pour avoir occupé ce poste pendant des années, la demoiselle aux cheveux roses savait à quel point une bonne entente entre les deux étaient importants. De manière générale, c'était mieux d'avoir un Conclave qui s'entendait bien plutôt que d'avoir des personnes chacun de leur côté exercer leur fonction ou prendre des décisions qui pourraient nuire à la Famille.

Habillée de son habituel jean et d'un haut simple, la demoiselle aux cheveux roses enfila sa veste et ses chaussures. Elle prit ensuite son argent qu'elle fourra dans sa poche et embrassa une dernière fois Vilmos en lui précisant que ça ne servait à rien de l'attendre ; normalement, elles n'allaient pas rester jusqu'à 4 heures du matin mais la partie n'allait pas durer 5 minutes non plus. Alors impossible de dire un horaire précis, ni même une fourchette parce que là ce serait plus un râteau.

Une lettre. Kira avait laissé une simple lettre à Harley pour qu'elle vienne la rejoindre au Bowling à une heure précise sans lui expliquer pourquoi la demoiselle aux cheveux roses demandait la présence de son As ; la Reine était arrivée avant cette dernière et était aller directement au bar pour commander un coca. Les prix n'étaient pas exorbitants même si ce n'était pas donné et l'endroit était plutôt simple ; une dizaine de pistes, un bar et de la musique de fond. Le minimum pour passer une bonne soirée.

- Ce n’est pas un peu tôt pour commencer à boire ? J’espère que tu ne comptes pas sur moi pour te ramener chez toi. Parce que, sans vouloir te manquer de respect ô ma reine, tu peux aller te gratter.

Et voilà que l'invitée montrait enfin le bout de son nez. Habillée comme à son habitude et portant ses couettes multicolores habituelles, il était impossible pour Kira de la confondre avec quelqu'un d'autre ; ce qu'elle appréciait chez Harley ? Son côté franc. Si elle avait quelque chose à dire, elle le disait et c'était mieux d'avoir quelqu'un comme ça plutôt qu'une personne qui n'osait donner son avis car il ne suivait pas celui de sa supérieure.

- T'en fais pas, je pense pouvoir supporter le coca sans terminer ivre morte.

Enfin quand même... Terminer bourrée sans même une goutte d'alcool dans le verre, c'était fort. Se levant du bar en voyant qu'une piste venait de se libérer, la demoiselle aux cheveux roses termina sa boisson ; elle était rassurée de voir que l'As avait répondu présent. Enfin, Harley n'avait aucune raison de refuser... Kira ne lui demandait pas la lune non plus.

- Je pense que tu as dû être étonnée de mon invitation... ici. En fait, je voudrais simplement que l'on passe une soirée toutes les deux, histoire d'apprendre à se connaître un peu plus ; car même si on est collègues depuis des années nous n'avions pas vraiment l'occasion de discuter. Là, on va être amenée à travailler ensemble très souvent et je sais qu'une bonne entente entre l'As la Reine est importante.

Kira ne lui demandait pas de devenir sa meilleure amie mais une précieuse alliée, une personne sur qui elle pourra se reposer si elle était dans l'incapacité de prendre une décision ou de la seconder lorsqu'elle aura des doutes. Si elles ne faisaient que se disputer, les Domae ne pourraient jamais garder le contrôle de la ville. La demoiselle s'approcha de l'accueil où on demanda la pointure de ces jeunes femmes pour leur donner les bonnes chaussures, du papier et un stylo pour noter les scores et bonne partie à la piste numéro 7.




Je m'exprime en sienna
Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Re: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} EmptyMar 1 Mar - 15:33

「 You wanna see a strike ? I'll give you a strike !  Here's your damn strike ! 」

Kira & Harley
Harley sourit, malgré qu’elle soit à la fois sérieuse et amusée de la situation. C’était, un tantinet, moqueur. Personne ne pouvait finir à terre avec un simple coca. Mais si ça consommation commencer à tourner en direction de l’alcool, la reine ne devrait pas compter sur son As pour lui venir en aide. Parce que même si elle était sa supérieure, si l’envie n’était pas là elle n’allait pas se forcer. À la limite, elle préviendrait quelqu’un pour qu’il s’en charge, mais les choses n’iront jamais plus loin. Au fond, c’était ça ou rien. Harley ne passe pas de commande pour sa part, venant tout juste d’arriver, boire un verre n’était pas ce qui lui donnait envie pour l’instant. Et puis, si elle devait rester là un moment, autant faire une économie sur les consommations. Après tout, c’est loin d’être donné ici. Elle écoute sa reine attentivement, ayant enfin les raisons de sa venue en tel lieu. Ce n’est certainement pas pour se tourner les pouces et boires du coca entre amies. D’ailleurs, elles étaient loin de l’être, ce n’est pas comme si c’était les pires ennemies du monde, mais elles n’iraient jamais faire du shopping ensemble. Alors au fond, peut-être que la proposition de celle-ci tombé à pic. Faut dire qu’elle n’avait pas totalement tort, l’ancienne As avait occupé son poste depuis bien plus longtemps, elle savait forcément ce qui avait de mieux à faire pour qu’une bonne entente soit de mise. Ce à quoi la blonde acquiesce simplement, mademoiselle été prête à jouer le jeu. Après tout, ce n’est pas comme si elle risqué quelque chose. Deux, trois questions sur sa vie n’allait pas lui coûter sa place. Si c’était le cas, la reine allé l’entendre.

Sans un mot, Harley se mit à la suivre, récupérant à son tour sa paire de chaussures a l’accueille. Un bowling pour discuter, cela avait l’avantage de changer des rencontres dans un bar, où les choses finissent toujours mal avec « le » verre de trop. À ce niveau-là, ce n’est pas le genre de choses à craindre dans un pareil endroit. Harley troqua sa paire de talons contre les chaussures adéquat pour avoir l’autorisation d’aller sur la piste. Et d’un coup, une fois celle-ci au pied, elle paraît bien plus petite que d’ordre général. Faut dire que quasiment personne ne l’a déjà vu sans être perché sur des talons hauts. Ce n’est pas non plus comme si elle faisait un mètre moins vingt, mais quand même. En fredonnant gaiment, la jeune femme se rendit sur la bonne piste. Elle s’installa par la suite sur la banquette, croisant les jambes.
- Si sa majesté veut bien aller mettre son petit postérieur sur la piste. À toi, l’honneur d’ouvrir le bal. À moins que tu n’aies peur de perdre, dit-elle en souriant de toutes ses dents.
Petite garce prétentieuse qui se voyait déjà la mettre à terre, gentiment bien sûr. Ce n’est pas une pro du bowling, elle ne s’en vente pas. Mais elle se défend ce qui est déjà pas mal.
- Alors dit, moi, comment veux-tu procéder, a perdante répond à une question ? Ce qui risque d’être long, ou bien à la loyale chacun son tour et tous les sujets sont abordables ?
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Re: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} EmptyMer 2 Mar - 22:51

Harley

Au moins Harley était d'accord avec la demoiselle aux cheveux roses en ce qui concernait la bonne entente entre la Reine et l'As. Pas la peine de sortir des arguments pour tenter de la convaincre, la nouvelle As était prête à passer du temps avec Kira pour apprendre à faire connaissance ; de quoi allaient-elles parler ? Oh de tout et de rien, les passions, les habitudes et peut-être des stratégies histoire de voir les points faibles et les points forts de l'une et de l'autre.

Troquant leurs chaussures de tous les jours contre des chaussures de bowling, les jeunes femmes prirent le temps d'enfiler la nouvelle paire de basket avant qu'on ne donne un papier et un stylo à Kira. Cette dernière remarqua d'ailleurs qu'Harley avait perdu en centimètres, maintenant qu'elle n'était plus perchée sur ses talons... Bordel mais comment faisait-elle pour marcher avec ces échasses aux pieds, ce n'était pas humain.

- Si sa majesté veut bien aller mettre son petit postérieur sur la piste. À toi, l’honneur d’ouvrir le bal. À moins que tu n’aies peur de perdre.

- Ne parle pas trop vite, tu risques de le regretter.


Pro du bowling ? Du tout ! La demoiselle aux cheveux avait dû faire seulement deux ou trois parties de bowling dans toute sa vie, ce n'était pas sa principale occupation et Kira avait d'autres choses à faire que de lancer une grosse boule sur des quilles. La nouvelle Reine s'approcha donc des boules et commença à les peser chacune pour savoir avec laquelle elle serait plus à l'aise ; pas la plus légère parce qu'elle aurait la sensation de lancer une balle de tennis mais pas la plus lourde non plus. La violette là, elle était parfaite.

- Alors dit, moi, comment veux-tu procéder, la perdante répond à une question ? Ce qui risque d’être long, ou bien à la loyale chacun son tour et tous les sujets sont abordables ?

Ouais... Attendre que l'autre perde était peut-être trop long, avec un peu de chance elles arriveraient à toucher au moins une quille à chaque tour ; et attendre un strike était le même bordel. La deuxième solution était peut-être la meilleure... Mmh si tous les sujets étaient abordables ? Oui pourquoi pas, de toute façon la demoiselle aux cheveux roses n'avait rien à cacher, ou peut-être sa relation avec Gaea mais c'était de l'histoire ancienne... C'était il y avait presque cinq ans maintenant.

- Chacune son tour et tous les sujets peuvent être abordés.

Prenant la boule au bout des doigts, la demoiselle aux cheveux roses se mit face à la piste ; alors là... C'était soit ceux qui faisaient des calculs mathématiques pour savoir les angles et la vitesse du vent inexistant dans cette pièce ou alors il y avait ceux comme Kira qui y allaient feeling ; après avoir regardé la piste quelques secondes, la demoiselle prit un peu d'élan afin de lancer la boule qui fit tomber cinq quilles. Bon. Pas top pour un premier lancer mais au moins, elle en avait touché.

- Ça va, je pense qu'il y a moyen que tu fasses mieux.

Harley pouvait la rattraper sans grande difficulté non plus, ce n'était pas comme si elle lui avait mit un strike dès le premier lancé. S'approchant de la feuille, la demoiselle aux cheveux roses nota les noms des participantes ainsi que le premier score qu'elle venait d'avoir tout en réfléchissant à une première question... Qu'est-ce qu'elle pourrait bien demander à son As qui pourrait lui être utile ?

- Tu dirais que tu es du genre à foncer tête-baissée dans un combat ou bien prendre le temps d'établir une stratégie ? Idem pour ce qui est de prendre en charge une décision important.

Kira avait déjà fait des missions avec Harley donc elle connaissait à peu près la réponse mais ça faisait tellement longtemps qu'elles n'étaient pas parties en mission toutes les deux que l'As avait peut-être changé depuis le temps. Et puis, cette question lui permettait de réfléchir sur elle-même et d'avoir une certaine objectivité mais aussi ça permettrait à Kira de se faire une idée... Qui allait devoir être raisonnable ?




Je m'exprime en sienna
Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Re: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} EmptyJeu 3 Mar - 15:15

「 You wanna see a strike ? I'll give you a strike !  Here's your damn strike ! 」

Kira & Harley
Autant savoir maintenant ce que valaient les enjeux pour avoir des informations sur l’autre. Attendre que chacune fasse un Strike pouvaient bien durer des heures. À moins d’avoir la chance d’une cocu. Ce qui, en ce qui concerner Harley, n’était pas près d’arrivée puisque rien n’était officiel avec Eddie. Et puis elle passe plus de temps à tromper tout le monde qu’à être fidèle enver qui que ce soit. Question chance, ce n’est pas encore ça. Bien qu’elle ait du temps à tuer, attendre aussi longtemps pour des questions risque par l’ennuyer grandement. Et puisque c’était un moyen d’apprendre à se connaître, cela empêcher assez la conversation. Alors quand la reine porta son choix sur la deuxième option, elle acquiesça. C’était surement ce qu’il y avait de mieux de toute façon. Pendant que madame peiné à choisir sa boule, la blonde observer un petit groupe d’homme âgé non loin qui avait l’air de s’amuser comme une bande de jeune adolescents. Comme quoi le bowling pouvait réunir toute sorte d’âge sans crainte que cela gêne qui que ce soit. Son regarde revint sur la reine qui s’apprêter à lancer sa boule violette. L’idée de tousser ou d’éternuer au bon moment pour louper son coup lui effleura l’esprit, mais étant une bonne joueuse – ceci est ironique – c’est une chose qu’il vaut mieux garder, à sortir si son score se retrouve être un peu trop à la traîne. Ce n’est pas comme si elle venait de lui offrir un Strike du premier coup. Il était surement possible de faire le même score, voir un peu plus.

La petite blonde se leva de sa place et pris à son tour une boule. Elle avait remarqué la rose depuis son arrivé et été heureuse de constater que Kira ne l’avait pas touché. Peut-être que sa couleur fétiche allé lui porter chance. Ou bien tout le contraire, celui-ci lui porterait la poisse du siècle. Il prit tout de même le temps d’écouter la première question de sa reine et d’y réfléchir quelque peu. Foncer dans le tas comme folle, ou bien prendre le temps faire marcher son semblant de cerveau ?
- À vrai dire, ça dépend les raisons du combat. Si c’est quelque chose de personnel, voir même une simple mission, je foncerais dans le tas. Si c’est quelque chose de vraiment très important, ou il faudrait atteindre le clan ennemi sans y laisser la vie, sera plus stratégique tu vois ?
Les trois doigts dans la boule, elle prit place sur la piste. Si cela ne tenait qu’à elle, Harley passerait surement plus son temps à foncer tête baissé dans les conflits. Mais c’est aussi un bon moyen pour finir embaucher sur une lance. Sa mission dit-il y a trois ans en compagnie d’Abby été un petit mélange des deux. De base, il y avait un semblant de stratégie, puis quand les choses ont fini par se gâter, il fallait improviser et foncer dans le tas de ses grosses brutes. Voilà un domaine dans lequel elle était réellement douée, l’improvisation. Très utile. Comment croyez-vous qu’elle est encore en vie après trente-six ans d’existence et de débauche ? Improvisation pour se sortir d’un mauvais pas. La boule lancé, celle-ci roule jusqu’à faire tomber un certain nombre de quilles. Une supplémentaire comparée à sa majesté. Ce qui l’a fait sourire de toutes ses dents, avant de lui faire à nouveau face.
- Tu sais, ce n’est pas parce que tout le monde me voit comme étant une barge délurée qui sait seulement tenir un cabaret que je ne sais pas être sérieuse quand il le faut. Mes idées seront peut-être toujours plus poussées que les tiennes, ce n’est pas pour autant que j’enverrais toute la famille se faire déchiqueter.
Dans ce cas-là autant allé se vendre directement chez l’ennemi. Tout le monde s’imagine qu’elle ne peut pas être la propriétaire du cabaret, que ce n’est que mensonge pour se donner une image est que quelqu’un d’autre dans l’ombre tire les ficelés. Qu’elle n’est que pour virer ou engager des jolies filles. Il est vrai qu’avec son look, cela porte à confusion. Alors que c’est tout le contraire. Madame pourrait ressembler à une femme d’affaires quand elle est en possession de tout son sérieux. Il n’y a généralement pas de place pour les bêtises. Ce n’est pas comme si elle se contenter seulement de recruter des filles et hommes pour qu’il ouvre leurs cuisses et empocher le pactole au final. Qui fait les comptes, les approvisionnements et remplis les chèques ? C’est bibi. C’est étrange à imaginer pourtant elle serait tout autant sérieuse autour d’une réunion de conclave. Enfin sérieuse à sa manière, c’est Harley après tout. Celle-ci se pousse pour laisser place et finis par poser une question dont elle souhaite la réponse depuis un bon moment.
- Dis-moi, maintenant que tu es reine, tu espères certes emmener tout le monde à la victoire. Mais si au final, les décisions ne sont qu’une succession d’échecs, pas mieux que les précédents rois et reine que comptent-tu faire ? T’accrocher jusqu’à ce que ça paie ou laisser tomber ?
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Re: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} EmptyVen 4 Mar - 10:28

Harley

Kira ne fut qu'étonnée à moitié lorsqu'elle vit son As s'emparer d'une boule rose, elle avait plutôt compris que c'était la couleur préférée de la demoiselle. C'était durant ce temps que la Reine posa sa question, plutôt à foncer tête baissée ou réfléchir ? Histoire de savoir si le Conclave n'avait qu'à sa tête que des fonceurs ou si il y avait une personne de raisonnable dans le lot ; en tout cas ce n'était pas sur Vilmos qu'il fallait compter pour le raisonnable.

- À vrai dire, ça dépend les raisons du combat. Si c’est quelque chose de personnel, voir même une simple mission, je foncerais dans le tas. Si c’est quelque chose de vraiment très important, ou il faudrait atteindre le clan ennemi sans y laisser la vie, sera plus stratégique tu vois ?

La demoiselle aux cheveux roses hocha la tête, bon au moins si Kira avait tendance à foncer dans le tas Harley pourrait toujours être là pour lui mettre un stop. Kira regarda l'As avec attention lancer la boule sur les quilles, une de plus que la jeune femme ; ce n'était que le premier lancer. La demoiselle nota donc le score dans la colonne d'Harley tout en écoutant sa prochaine réflexion.

- Tu sais, ce n’est pas parce que tout le monde me voit comme étant une barge délurée qui sait seulement tenir un cabaret que je ne sais pas être sérieuse quand il le faut. Mes idées seront peut-être toujours plus poussées que les tiennes, ce n’est pas pour autant que j’enverrais toute la famille se faire déchiqueter.

- Je ne te prends pas pour une barge délurée et je sais que tu peux être sérieuse, sinon je ne t'aurais pas nommée As. C'était une simple question, tu connais le caractère des loups donc je voulais simplement savoir si on allait être deux fonceuses ou si l'une de nous saurait être raisonnable.


Gérer un cabaret n'était pas donné à tout le monde non plus, Kira se doutait qu'il ne suffisait pas d'être assis dans un coin et attendre que le reste se fasse ; les shows, les clients, les employés, il fallait gérer tout ça et surtout avoir une bonne organisation pour éviter que tout ne dérape. Alors oui, la Reine savait qu'Harley pouvait être sérieuse quand elle le voulait. Au tour de la demoiselle aux cheveux roses de faire son lancer, elle se leva donc et prit la même boule que tout à l'heure tout en écoutant la question de son As.

- Dis-moi, maintenant que tu es reine, tu espères certes emmener tout le monde à la victoire. Mais si au final, les décisions ne sont qu’une succession d’échecs, pas mieux que les précédents rois et reine que comptent-tu faire ? T’accrocher jusqu’à ce que ça paie ou laisser tomber ?

Et bien, elle n'avait pas la langue dans sa poche quand il s'agissait de critiquer les précédents Roi et Reine ; pourtant certains avaient fait de bonnes choses... La preuve, son prédécesseur avait presque conduit les Domae à la victoire complète de la ville, mais c'était une question intéressante qu'elle ne s'était jamais posée... Partant sur la piste tout en réfléchissant à ce qu'elle pourrait répondre, Kira lança la boule qui toucha cette fois six quilles.

Une partie d'elle voulait s'accrocher à cette place, redevenir un simple pion après toutes les années dans le Conclave à se battre pour la Famille lui ferait tellement mal au cœur mais s'acharner là où ce n'était qu'une succession d'échecs ne servait à rien. Ce serait donner l'avantage à l'ennemi et personne dans la Famille ne voudrait ça, c'était un choix difficile et la réponse pouvait être égoïste ou raisonnable. Kira fit donc de nouveau face à Harley après son lancer pour répondre à sa question.

- Redevenir un simple pion après tout ce que j'ai fait pour la Famille risque de me donner le cafard pendant un long moment, ça fait presque 7 ans que je suis dans le Conclave... Mais... je me dis que rester là où je n'ai fait qu'une succession d'échecs serait mal pour la Famille, il faut avant tout penser à notre objectif. Alors j'abdiquerai mais avec un sérieux pincement au cœur.

Lui mentir ne servait à rien, la Reine préférait la jouer franc-jeu. Ces questions permettaient à l'une et l'autre de se connaître donc autant que l'As connaisse le fond de la pensée de la demoiselle aux cheveux roses. A son tour donc de poser une question... Mmmh...

- Que penses-tu des Elementis ? Tu dois sûrement en côtoyer dans le cabaret, ça ne risque pas de te poser problèmes si on en vient à tous les tuer ?

Peut-être avait-elle sympathisé avec certains...




Je m'exprime en sienna
Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Re: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} EmptyDim 13 Mar - 7:37

「 You wanna see a strike ? I'll give you a strike !  Here's your damn strike ! 」

Kira & Harley
Harley marché ses mots ? Jamais.

Enfin, elle avait tout de même pris soin de demander ceci d’une manière assez aimable et non pas lancer une telle chose comme si cela devait sonner comme un reproche. Mais il n’empêche qu’elle n’en penser pas moins. Certes, l’ancienne reine avait réussi là ou tous les autres – du moins ceux qu’elle avait connus depuis son entrée – avaient échoué. Écrasent, peut-être pas définitivement, mais presque, les Elementis au point qu’ils fassent profil bas encore aujourd’hui. Elle voulait bien l’admettre celle-là, c’était rendu utile. Mais elle se demandait si Kira allait savoir en faire de même ou bien si au premier échec qui pourrait coûter cher à tout le monde, elle céderait sa place à quelqu’un de plus compétant. Vu comme cela, on pourrait croire qu’elle serait prête à se jeter sur sa place de reine à la première occasion pour remettre les choses elle-même en place. Alors que non. Sa petite place d’As lui plaisait convenablement pour ne pas avoir besoin de viser plus haut.

Harley nota son score sur la feuille après son lancer et l’écouta de l’autre oreille. La blonde, pouvait reconnaitre qu’elle ne serait pas égoïste en gardant sa place si elle ne fait pas plus avancer les choses, mais les enfoncés plus qu’autre choses. Ceci fut rapidement noté dans un recoin de son esprit. Voilà quelque chose qui éclairer un peu mieux sa lanterne. À son tour, Harley reprit sa boule rose tant dit que la reine enchaînée avec sa nouvelle question. Et pas n’importe laquelle je vous prie. Elle l’attendait celle-là depuis que les règles du jeu avaient été posées. C’était forcément la base quand on tenait en endroit ouvert pour tous avec en plus grade dans le conclave. Cela lui décrocha un faible sourire et elle se mit en place pour lancer sa boule. Celle-ci roula encore et encore jusqu’à faire tomber toutes les quilles du premier coup. Ce à quoi elle s’exclama avec joie « Strike ! » Avant de la regarder d’une manière victorieuse tout en lui répondant sincèrement :
- Boarf, je n’en ai que deux qui travaillent pour moi. Qui sont à deux doigts de finir à la porte pour mauvais comportement donc bon. Ce n’est pas des personnes en recherche d’emplois qui manque dans cette ville.
Deux Elementis de moins dans le cabaret n’allaient pas la tuée. Ce n’était que des danseuses qui passaient leur temps à se marcher dessus durant les répétitions de spectacle. Au fond, ce n’était certainement pas une grande perte, mais un soulagement pour tout le cabaret. Pourtant à y réfléchir deux secondes supplémentaires à la question, si quelqu’un en venait à toucher à Ivy, là oui, cela compliqué un peu les choses. Quand bien même elle savait se débrouiller comme une grande pour se sortir d’un mauvais pas et resté en vie en utilisant tous les moyens possibles et inimaginables qu’elle avait en réserve, savoir qu’elle pouvait devenir une cible potentielle juste pour un camp l’emmerder quelque peu. Mains sur les hanches, puisque la franchise été de mise, autant y allait jusqu’aux bouts.
- Bon, peut-être que si. Une personne travaillant aussi pour moi étant Elementis, si elle en venait à mourir, je l’avoue ça me ferait chier. Mais on se connaît depuis l’orphelinat, alors cette histoire de qui appartient à quel camp nous passent largement au-dessus de la tête. Je suis sûr que même toi, tu ne peux pas haïr tous les Elementis parce qu’ils sont du clan ennemi et qu’il faut leur tête. Qu’on le veuille ou non, on finit par créer des liens et s’y attacher malgré la différence.
Qui sait, peut-être qu’elle et Ivy seraient tout de même devenues amie si leurs premières rencontres avaient datait durant les entrées dans la famille de chacune. Ou peut-être que non. Néanmoins, elle ne regrette pas de la connaitre depuis toujours malgré ce qui les différencies aujourd’hui. Les gens ne se préoccupent guère de savoir si elles sont amies ou non. Ils ne voient qu’en elles que des patronnes tout simplement. Et puis c’était un plus quand elle embauché un Elementis, elle pouvait alors demander ainsi à son amie si la personne valait le coup et si elle était suffisamment de confiance pour le job. Harley se mit à admirer par la suite sa reine de la tête au pied en se tapotant la lèvre du bout des doigts, penchant la tête sur le côté.  
- Je comprends pourquoi tu plais à Vilmos. Tout ce qu’il faut là où il le faut. Il ne doit pas être déçu du voyage avec toi dit donc, dit-elle d’une voix pleine de sous-entendu. Dommage que tu n’aimes pas les filles. C’est du gâchis trésor
Couché, Harley !
Changé de sujet pour quelque chose de plus intéressant, bien sûr il n’y a qu’Harley pour faire ça. Mais il vrai que si elle été ouverte à ce genre d’option, elle ferait une heureuse.
- Ce n’est pas étrange de ce tapée un membre du conclave ? Je veux dire le jour où les choses ne fonctionnent plus entre vous, ce sera tellement tendu que les choses se répercuteront sur le travail. Je n’ai pas vraiment envie d’être au centre d’une dispute entre papa et maman, parce que papa, c’est tapé la brunette du coin, tu vois ? Mais si tu changes de bord par contre, pense à moi !
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Re: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} EmptyDim 20 Mar - 16:48

Harley

- Boarf, je n’en ai que deux qui travaillent pour moi. Qui sont à deux doigts de finir à la porte pour mauvais comportement donc bon. Ce n’est pas des personnes en recherche d’emplois qui manque dans cette ville.

Dit-elle après avoir fait un Strike... Bien cette fois, Kira allait devoir se concentrer pour ne pas prendre trop d'écart avec Harley ; mais il fallait aussi se concentrer sur ce qu'elle venait de dire. L'As reconnue quand même qu'il y avait bien une personne à laquelle elle tenait, se connaissant depuis l'orphelinat ; la Rose hocha la tête à sa réflexion. Non ce n'était pas possible de détester tous les Elementis, rien que sa Meilleure Amie en était et ça ne les avait pas jamais empêché de bien s'entendre.

Bien, c'était à son tour de jouer. Se levant pour aller récupérer la boule violette avec laquelle elle lançait depuis le temps jusqu'au moment où elle se sentit observer de la tête aux pieds par Harley ; Kira avait l'impression que quelque chose clochait... Elle en était presque gênée de se faire reluquer ainsi par son As surtout lorsqu'elle la vit pencher la tête sur le côté. Ça ne présageait rien de bon.

- Je comprends pourquoi tu plais à Vilmos. Tout ce qu’il faut là où il le faut. Il ne doit pas être déçu du voyage avec toi dit donc. Dommage que tu n’aimes pas les filles. C’est du gâchis trésor

Oh ! Si Vilmos entendait ça... Heureusement qu'il n'était pas en train de faire la partie avec elles car il serait déjà sortit de ses gonds pour s'énerver contre Harley. Lui qui se méfiait déjà de tous les garçons allaient en plus devoir se méfier de certaines femmes qui pourraient lui faire du rentre-dedans... Cette pensée lui arracha un sourire, non Kira évitera de rapporter cette partie de la conversation à Vilmos. En attendant c'était à elle de lancer la boule afin de faire tomber 9 quilles... Presque le Strike !

- Ce n’est pas étrange de ce tapée un membre du conclave ? Je veux dire le jour où les choses ne fonctionnent plus entre vous, ce sera tellement tendu que les choses se répercuteront sur le travail. Je n’ai pas vraiment envie d’être au centre d’une dispute entre papa et maman, parce que papa, c’est tapé la brunette du coin, tu vois ? Mais si tu changes de bord par contre, pense à moi !

- J'y penserai promis.


Ce qui était mal partit pour elle vu que Kira était très heureuse avec Vilmos et que les femmes ne l'avaient jamais attirées. Mais qui sait, on ne savait pas de quoi l'avenir était réservé ; peut-être qu'ils finiraient par se séparer, ce qu'elle n'espérait évidemment pas. Mais personne ne savait de quoi était réservé l'avenir.

- Je lui fais suffisamment confiance pour savoir qu'il ne va pas aller se taper la brunette du coin. Mais si jamais on devait se séparer, nous sommes assez grands pour ne pas ramener nos problèmes au travail ; le reste du Conclave n'est pas obligé de savoir ce qu'il se passe dans mon ménage.

Ça restait quelque chose de privé, et malgré leurs caractères de cochon tous les deux étaient bien trop fiers pour exposer leurs soucis aux autres ; ça risquerait d'être tendu certes, en fonction de la séparation mais on pouvait espérer qu'ils ne seraient pas là à se balancer des objets en pleine tronche devant l'As, le Joker et l'autre Valet.

A son tour de poser la question, quelque chose qui lui trottait dans la tête depuis qu'elle connaissait Harley et qu'elle avait lu son dossier, c'était peut-être une question très personnelles mais elles avaient accepté le jeu. Et puis, si jamais elle ne voulait pas répondre c'était son droit.

- Pardonne-moi de ma franchise, mais comment se fait-il que tu ais terminé en hôpital psychiatrique ? Toi qui a des diplômes en psychiatrie, tu devrais pourtant être au courant des risques non ?




Je m'exprime en sienna
Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Re: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} EmptyJeu 24 Mar - 3:34

「 You wanna see a strike ? I'll give you a strike !  Here's your damn strike ! 」

Kira & Harley
Question personnelle bonjour. Mais en même temps, il faut dire que ceci avait tout de même une grosse part de vérité. Après tout, si les deux tourtereaux venaient à se séparer violemment pour telle ou telle raison, connaissant légèrement les caractères de cochon de chacun, personne ne voudrait se retrouver au milieu de leur guerre parce que papa ne sait pas garder popaul dans son étui. De base, aucune personne normalement constituée ne voudrait se mettre au milieu d'une affaire priver qui concerne un loup et un taureau. Personne ne devrait être suffisamment pour fou pour vouloir ça. Mais, dans le monde de Quederla, on ne sait jamais. La blonde, écouté d'une oreille la réponse de sa reine. Si, selon elle, cela n'allait pas avoir de répercussion sur le travail, elle voulait bien la croire. Mais d'une manière ou d'une autre qu'il soit suffisamment adulte ou non pour savoir comporter correctement, la tension qui pourrait régner entre eux à ce moment-là sera ressentie. Peut-être pas pars tout le monde, mais au moins ceux avec un minimum de jugeote. Enfin, tant que les deux n'étalaient pas leur ménage et que personne n'était obligé de prendre le parti de l'un ou l'autre, Harley ce ficher tout de même pas mal ce qu'il pouvait se passer entre eux. Comme toute réponse, elle ne fit que hocher la tête. En espérant que ce genre de choses n'arriverait jamais. Autant pour ne pas avoir à supporter ça, mais aussi qu'elle n'était pas du genre à souhaiter les ruptures d'autrui. Même à son pire ennemi. Dans ce cas-là, la mort est six fois mieux.

Harley s'avança jusqu'à la boule et reprit la rose. Elle se plaça devant la piste quand soudainement la question de Kira la perturba quelque peu. Pendant une dizaine de secondes, la petite dévergondée resta ainsi devant la piste sans bouger d'un pouce. Fixant les quilles blanches tout au bout. Voyez-vous ce n'est pas le genre de questions que d'ordre général elle a l'habitude de recevoir. En même temps, son « dossier » ne passe pas entre les mains de tout le monde. Ce n'est pourtant pas la première fois qu'on la raccorde à un asile de fous quand on la voit. Ces personnes-là ne connaissait jamais son histoire, Kira non plus d'ailleurs, mais l'inverse elle avait des papiers qui relataient les grandes lignes alors c'est tout comme. C'est le genre de choses qu'accessoirement, elle s'attendait à entendre, mais elle n'avait pas imaginé que ceci la surprendrait autant. Enfin, elle reprit bien vite ses petits esprits et se tourna vers sa reine avec son expression habituelle. Elle ne cherchait pas à masquer quoi que ce soit. Même quand sa vie est au plus bas, qu'elle pourrait être à deux doigts de claquer, elle sourit. Puis elle lui répondit franchement en la regardant fixement.
- Eh bien, faut dire que je n'aime pas spécialement cette période de ma vie. Je suis tombée amoureuse du mauvais gars. Mais genre, LE mauvais gars. Pas un simple dealer de rue, mais celui qui ramenait des femmes chez lui pour retirer leurs organes. Tu suis ?
Voyons voir ce qui est le plus effrayant ; le fait qu'elle raconte cela en gardant son « Harley-attitude » et bon enfant tout sourire, ou l'homme dont lequel elle est tombée éperdument amoureuse a en crevée qui était – et accessoirement l'ai toujours – aussi effrayant que le diable lui-même ? Sûrement les deux ! Jouant avec la boule entre les mains, elle se permit d'annoncer quelque détail pour lui permettre de comprendre un peu mieux l'histoire :
- J'assistais à ses séances avec le psy avant que je ne « chute ». Quoi de mieux que de se former sur le terrain. J'avais même souvent la charge de ses médicaments. Ses antécédents avaient quelques choses de fascinant. Je voulais apprendre à le connaitre, savoir comment il a pu tourner ainsi.
À l'écouter, c'est presque comme si cette période où elle faisait quelques choses de « bien » a quelque exception près, lui manquer. Il est vrai qu'elle y repense de temps en temps. Reprendre un vrai boulot respectable, sous un faux nom pour les limiter les dégâts ne serait pas déplaisant. Bon, il lui faudrait changer de couleur de cheveux ce qui est assez embêtant. Mais à la limite, les perruques existent et ce n'est pas pour rien. Et puis d'un autre côté Eddie n'aurait plus de raisons de se plaindre de son boulot actuel. Non pas qu'elle se débarrasserait de son affaire de cabaret. C'est son petit bébé, mais elle n'y est pas non plus H24, généralement c'est surtout en fin d'après-midi et quelques fois toute la journée pour préparer de gros évènements. Elle avait un bras droit de confiance ce n'était pas pour rien. Ce serait comme un deuxième travail pour arrondir les fins de mois ou une connerie dans ce genre-là. En bref, elle y pensait, mais n'avait pas encore pris sa décision. Quoi qu'il en soit, elle enchaîna :
- Enfin bref, pour la jouer résumer expresse, dit-elle avec un geste de la main qui balaye l'air, un jour, les choses ont dérapé entre nous, malgré sa manière un peu particulière de mon montré sa soudaine affection envers moi. Il a tenté de me tuer, j'ai capté que je l'aimais et j'ai commencé à disjoncter. En fait comme je travaillais dans un asile, j'ai voulu tester quelques expériences sur des patiences, je me suis fait choper, ça n'a pas plus à tout le monde et j'ai été envoyai dans un hôpital à l'autre bout de la planète loin de l'amour de ma vie avec l'inscription « taré » sur le visage. J'suis restée quelque année là-bas histoire de me « soigner » puis, je suis revenue. Fin, alors mon conte de fées t'a plus ?
Conte de fées. C'était dit de manière très ironique parce qu'elle savait très bien, que les choses étaient très loin de la vérité. Mais un peu d'humour n'a jamais tué personne. De toute façon, c'était toujours plus plaisant à prendre ainsi qu'autrement. Mais la blonde ce demandé tout de même si elle n'avait pas effrayé sa reine avec son histoire. Ou du moins si elle la voyait encore plus tarer qu'elle ne l'était déjà. Bien sûr, elle avait omis pas mal de détail dans cette histoire, comme le fait qu'elle avait défiguré l'homme de son cœur par « légitime défense » et qu'il ait mortellement rancunier pour lui en vouloir encore au jour d'aujourd'hui. Mais c'est étrangement le genre de choses qui ne plaident pas plus que cela en sa faveur, en particulier quand on voit l'état de son visage.
- Tu ne me voyais peut-être pas comme une timbrée jusqu’à présent, mais après une histoire pareille, je suis sûr que cela commence à être le cas. Va si avoue-le, tu ne seras pas la première et certainement pas la dernière.
Faut que j'arrête de te faire des pavés Razz
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Re: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} EmptyLun 28 Mar - 14:35

Harley

En tout cas, c'était ce que la demoiselle aux cheveux roses avait toujours cru. Lorsqu'on était dans le métier, on savait quels étaient les risques et pourtant ça n'empêchait pas de voir certain sombrer dans la folie ; pourtant, Kira savait qu'il n'y avait pas que des fous qui allaient dans cette institution mais des personnes ayant des dépressions ou des tentatives de suicides. Rien dans le dossier ne précisait la raison de son internement, peut-être était-ce simplement dû à un surmenage.

- Eh bien, faut dire que je n'aime pas spécialement cette période de ma vie. Je suis tombée amoureuse du mauvais gars. Mais genre, LE mauvais gars. Pas un simple dealer de rue, mais celui qui ramenait des femmes chez lui pour retirer leurs organes. Tu suis ?

Ah oui, là ce n'était pas le petit dealer qui avait mal tourné, c'était carrément le psychopathe qui devait être suivit par plusieurs psychologues et psychiatre et qui avaient même eu le droit à plusieurs condamnations... Ouais Kira voyait bien de quel genre de gars elle voulait parler, mais ne comprenait toujours pas le rapport entre lui et son internement à l'hôpital.

- J'assistais à ses séances avec le psy avant que je ne « chute ». Quoi de mieux que de se former sur le terrain. J'avais même souvent la charge de ses médicaments. Ses antécédents avaient quelques choses de fascinant. Je voulais apprendre à le connaitre, savoir comment il a pu tourner ainsi.

Le passé... Savoir comment et pourquoi un criminel pouvait devenir un monstre était sûrement une des questions importantes pour un psychologue... Comment une personne faisait-elle pour vivre avec ces meurtres sur la conscience ? Comment devenait-on un monstre ? Pouvait-on faire en sorte de récupérer une vie normale ? La demoiselle aux cheveux roses comprenait bien son point de vue, c'était intéressant, qu'importe le cas qu'elle étudiait les tueurs en série avaient toujours su attirer l'attention sur eux et séduire le cœur de plusieurs jeunes femmes.

- Enfin bref, pour la jouer résumer expresse, un jour, les choses ont dérapé entre nous, malgré sa manière un peu particulière de mon montré sa soudaine affection envers moi. Il a tenté de me tuer, j'ai capté que je l'aimais et j'ai commencé à disjoncter. En fait comme je travaillais dans un asile, j'ai voulu tester quelques expériences sur des patiences, je me suis fait choper, ça n'a pas plus à tout le monde et j'ai été envoyai dans un hôpital à l'autre bout de la planète loin de l'amour de ma vie avec l'inscription « taré » sur le visage. J'suis restée quelque année là-bas histoire de me « soigner » puis, je suis revenue. Fin, alors mon conte de fées t'a plus ?

Des expériences ? Kira n'osait poser la question à ce propos mais elles ne devaient sûrement pas respecter la déontologie pour qu'elle se fasse renvoyer de la sorte et surtout dans un asile ; après, plusieurs psychologues avaient réussit à démontrer des lois importantes malgré la déontologie. Et même si leurs manières avaient été remises en cause, on ne pouvait pas nier les résultats qu'ils avaient apporté ; alors peut-être que si Harley avait été au bout de sa pensée, au bout de ses expériences elle aurait réussit quelque chose. Mais là encore, la Reine ne pouvait pas juger tant qu'elle ne savait pas précisément ce qu'elle avait fait.

- Tu ne me voyais peut-être pas comme une timbrée jusqu’à présent, mais après une histoire pareille, je suis sûr que cela commence à être le cas. Va si avoue-le, tu ne seras pas la première et certainement pas la dernière.

- Pourquoi est-ce que tu voudrais que je sois comme les autres ?

Sérieusement, personne n'était tout blanc dans cette ville. Des psychopathes il y avait beaucoup mais ça n'avait jamais empêché Kira d'être amie avec certains, des personnes qui ont craqué ça arrivait à tout le monde au moins une fois dans la vie et des choses à se reprocher tout le monde en avait. Chacun avait son histoire et pouvait en tirer des conclusions, personne ne pouvait juger l'autre sur des paroles.

- Je reconnais que je ne m'attendais pas à ces explications mais ce n'est pas pour autant que je te vois comme une timbrée. On a tous des choses à se reprocher mais c'est grâce à cette histoire que tu es ce que tu es aujourd'hui ; qu'importe ce que les autres pensent de toi, je ne te juge pas sur ton passé mais sur ton présent.

Et à part quelques coups de battes de travers, Kira n'avait pas grand chose à lui reprocher. Elle faisait un bon travail et était sûre qu'elle pourrait compter sur Harley en toutes circonstances ; même si tout le monde lui collait l'étiquette tarée Kira avait besoin de ses compétences et de sa franchise pour que la Famille arrive enfin au but fixé.

- Et qu'est-ce qu'il est devenu aujourd'hui cet homme ? Est-ce que tu es encore en contact avec lui ?

Est-ce qu'il était en liberté surtout ! Kira ne voudrait pas se retrouver face à lui et être la prochaine victime, ni même ses enfants d'ailleurs ; elle ne connaissait pas ses critères pour choisir une victime mais la Rose espérait qu'il soit enfermé dans une prison ou bien dans un hôpital psychiatrique loin de Quederla. Mais peut-être qu'Harley était encore en contact avec, si elle l'aimait elle cherchait peut-être encore à avoir de ses nouvelles.




Je m'exprime en sienna
Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty
MessageSujet: Re: Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}   Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ahh fuck it, let's go bowling {ô ma douce reine... Erf... Kira}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-