Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Partagez
 

 Travail à la clef [Céline L. Moony]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty
MessageSujet: Travail à la clef [Céline L. Moony]   Travail à la clef [Céline L. Moony] EmptyJeu 3 Mar - 20:31



Se trouver un travail est peut-être une bonne solution pour éviter de se faire virer de la chambre d'hôtel pour non-paiement du loyer ; Gaara a déjà puisé dans ses économies et il est temps d'éplucher les petites annonces pour trouver un travail intéressant. Compliqué en soit car peu de personne voudrait travailler avec l'Homme de Sable ; Et encore moins le gouvernement, il peut donc rayer le quartier Néreis des propositions.

Ainsi, c'est dans le journal local qu'il tente de trouver son bonheur, n'ayant fait aucune étude il ne peut se proposer pour des métiers qui requièrent beaucoup de connaissances ou de pratiques ; Loin pourtant d'être idiot, Gaara tient sa connaissance de tous les livres qu'il a lu dans sa jeunesse plutôt qu'un quelconque professeur qui aurait partagé son Savoir. Le choix est donc plutôt restreint mais il arrive à trouver quand même son bonheur.

Travailler dans une bibliothèque est sûrement un choix judicieux pour l'ancien Confrère, ayant de grandes connaissances historiques et une bonne mémoire ça peut toujours être utile dans ce genre de lieu. Pourquoi ne pas tenter ? Si jamais la réponse est non il pourra toujours continuer d'éplucher les petites annonces mais si la réponse est oui il pourra enfin avoir un vrai travail ; Peut-être qu'à force d'économiser il pourra se payer un appartement afin que son fils ait sa propre chambre.

Gaara part donc prendre une douche avant d'enfiler des vêtements simples ainsi que son manteau rouge, comme à son habitude il laisse la clef à l'accueil pour quitter l'hôtel. Peu de chemin à faire vu que la bibliothèque se trouve dans le même quartier, il en vient quand même à calculer le temps de marche entre l'hôtel et le lieu de travail ; Qui sait, peut-être que les cinq minutes de marche peuvent faire pencher la balance en sa faveur.

Arrivé devant le bâtiment, l'Homme de Sable observe quelques instants l'extérieur, simple. Gaara pousse la porte d'entrée qui laisse retentir une petite sonnette pour signaler sa présence, il regarde autour de lui ; Des lecteurs plongés dans leurs histoires, de jeunes écrivains apposant leur imagination sur du papier et une femme approchant, sûrement la propriétaire des lieux.

- Bonjour, je me nomme Gaara Ishikawa, je viens pour l'annonce d'apprenti bibliothécaire, j'espère ne pas arriver trop tard.

Tendant sa main pendant qu'il se présente, Gaara joue la carte franc-jeu avec son nom ; De toute façon, elle peut le reconnaître sans grande difficulté si elle regarde les affiches de la ville. Espérons que ce critère ne jouera pas en sa défaveur.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty
MessageSujet: Re: Travail à la clef [Céline L. Moony]   Travail à la clef [Céline L. Moony] EmptySam 5 Mar - 21:37

Je n'ai pas eu énormément de monde à la bibliothèque, c'est plutôt calme, mais je ne vais pas m'en plaindre bien au contraire. D'habitude je suis débordée et je n'ai pas le temps de souffler, là je peux aller m'occuper de chaque personne sans trop être pressée. De plus, les lecteurs sont silencieux, les jeunes écrivains concentrés et les enfants admiratifs face aux plus gros livres. C'est ce que j'aime dans une bibliothèque. La quiétude des lieux. J'en ai profité pour faire une tisane à la menthe pour moi et du lait chaud pour Ezekiel. Si ça continue comme ça, je n'aurai besoin d'apprenti que pour avoir quelqu'un à qui transmettre mes connaissances. C'est vrai que mon petit chacha serrait jaloux si j'en avait un mais il l'ait souvent donc je m'en fiche. D'ailleurs celui-ci était en train de faire son tour d'inspection, il surveillait les gens; les espionnait et ça pendant 20 minutes. J'avoue que je me suis bien moqué de lui parce que c'était totalement inutile, j'avais confiance aux personnes à qui je prêtais mes livres. C'est vrai, je ne suis pas quelqu'un qui donne sa confiance à tout le monde, mais voler un livre ne serait pas un crime et derrière ça il y a souvent de bonnes raisons. Tiens! Quelqu'un que je ne reconnais pas rentre, je vais aller voir ce qu'il veut, lecteur ou écrivain, c'est toujours utile de savoir.

" Bonjour et bienvenue dans la boutique le roman d'or, que voulez-vous?"

Quoi? Je sais que je répète souvent cette phrase, et alors, c'est le métier qui l'impose voilà tout. Et puis que pourrai-je dire d'autre? Bah laissons le parler et nous verrons bien.

"  Bonjour, je me nomme Gaara Ishikawa, je viens pour l'annonce d'apprenti bibliothécaire, j'espère ne pas arriver trop tard."

Depuis le temps que j'attendais, je suis vraiment surprise. Heureuse surtout que quelqu'un veuille bien car je ne connais pas beaucoup de monde qui aimerait être bibliothécaire, ce n'est pas un métier répandu surtout dans un ville où il y a une gueguerre entre deux clans, on pense plus à trouver un boulot pour s'impliquer que pour rester neutre. Et puis les jeunes comme celui devant moi oublie souvent ce qu'est la littérature. Contente que certains s'en souviennent. Quand je pense que la plupart des lecteurs sont souvent soit des enfants, soit des personnes âgées. Justement je pense trop, plus précisément depuis 5 bonnes minutes et lui garde sa main tendu. Je fais donc un grand sourire à l'autre avant de parler et de lui serrer la main.

" Ne vous inquiétez pas vous êtes le premier à s'être présenter, et c'est parfait. Je vais sans doute vous prendre."

Son nom me rappelait quelque chose, je l'ai donc examiné de la tête au pied. Plutôt grand et musclé, cheveux rouges, yeux bleus, traits fins, jeune... Mais ce qui me guida le plus fut le tatouage sur son front. Et bien oui! C'était un soi disant "criminel", bien sûr que oui, j'avais entraperçu un jour en ville une affiche le représentant. Et puis je m'en fiche, je ne le connais pas vraiment, c'est peut-être un type sympa qui s'est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Et je ne juge pas sur les actes passés mais sur ceux présents. Dans tous les cas, je ne laisse paraître aucune émotion négative et je parle normalement.

" Bon, allons dans mon bureau, ce sera mieux pour discuter."

Un bureau? Ma salle d'impression plutôt, on va dire que c'en ait un. Ha, chacha revient de son tour d'inspection! Bravo Eze! Pile à l'heure! Triomphant, comme à son habitude, il enroule sa queue autour de ma jambe et je le caresse. Je lui demande à l'oreille de surveiller l'entrée le temps que je m'absente. Ce paon sur patte prend cette mission très à coeur et se met sur le bureau tout droit, le regard portant vers la porte. J'ai soudainement une petite inquiétude.

" Mais dîtes-moi, êtes-vous allergique aux chats? Parce que celui-ci est très présent dans la bibliothèque, c'est le mien."
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty
MessageSujet: Re: Travail à la clef [Céline L. Moony]   Travail à la clef [Céline L. Moony] EmptyLun 7 Mar - 13:32



Plongée dans ses pensées, la demoiselle ne serre pas tout de suite la main de Gaara qui attend un long moment avant que celle-ci daigne lui rendre la poignée de main. Peut-être tombe-t-il au mauvais moment ou bien que quelqu'un occupe déjà ce post et qu'elle cherche le meilleur moyen de lui dire sans chercher à le blesser ; Qui sait ce qu'il peut bien se passer dans sa tête.

- Ne vous inquiétez pas vous êtes le premier à s'être présenter, et c'est parfait. Je vais sans doute vous prendre.

Il ne s'attendait pas à une telle rapidité d'une réponse positive et est plutôt étonné d'entendre que personne ne s'est déjà présenté ; Pourtant la bibliothèque est un lieu fascinant qui renferme beaucoup d'histoires. Que ce soit des contes ou des évènements historiques importants à savoir pour avancer ; Mais ce n'est pas plus mal alors, ça lui donne plus de chances d'être pris car il n'y aura aucune comparaison avec de précédents candidats.

Examiné de la tête aux pieds, Gaara a la mauvaise impression de se faire juger et que finalement ça ne sera pas si facile d'obtenir ce travail. Il se contente de sourire pour donner bonne impression ; Dans tous les cas, si elle pense du mal de lui dû à sa réputation, la jeune femme ne laisse rien paraître et l'invite à aller discuter dans son bureau tout en gardant un ton neutre. Professionnelle jusqu'au bout.

L'ancien Chef de la Confrérie suit la jeune femme dans ce bureau qui ressemble surtout à une salle d'impression et remarque un chat enroulant sa queue autour de la maîtresse des lieux ; Cette dernière lui demande d'ailleurs d'aller surveiller l'entrée et Gaara soupçonne une appartenance aux Domae en voyant le chat s'exécuter docilement. Dans son souvenir pour en avoir eu un, ces animaux n'en font qu'à leur tête et ont tendance à dormir plutôt que de surveiller une porte.

- Mais dîtes-moi, êtes-vous allergique aux chats ? Parce que celui-ci est très présent dans la bibliothèque, c'est le mien.

Gaara, qui était plongé dans ses pensées, relève la tête après plusieurs secondes de silence. Il faut le temps que tous les mots se remettent en place dans son cerveau avant de pouvoir être sûr de bien comprendre la question ; Allergique aux chats ? Il peut bien répondre avec certitude que non, il n'est même pas sûr d'ailleurs d'avoir de quelconques allergies, peut-être qu'en cherchant et avec des analyses ils trouveront mais jusque là rien ne s'est révélé dangereux pour sa santé.

- Il n'en est rien, j'ai moi-même eu un chat durant une période mais il était moins docile que le vôtre.

Faisant sa vie de son côté, l'animal ne rentrait que pour manger et passait le plus clair de son temps dehors dans les rues de Quederla. Gaara jette un coup d’œil dans la pièce qui l'entoure, même jusqu'ici la propriétaire possède des livres ; Si ce n'est pas être passionné par son métier. L'Elementis relève la tête vers la jeune femme, une information, il veut lui dire une simple information qui peut déterminer tellement de choses.

- Je préfère être franc avec vous, je ne sais si vous faîtes parti d'un camp, ni votre position dans la guerre des Familles mais je fais partie de l'une d'elle. Les Elementis plus précisément.

Qu'elle soit Domae ou simple Habitante, Gaara trouve qu'elle a le droit de savoir la position de son possible futur employé dans la guerre. Il connaît bien les conséquences de lourds secrets et il ne veut pas que l'appartenance à une Famille le fasse virer car il n'a pas été franc dès le début.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty
MessageSujet: Re: Travail à la clef [Céline L. Moony]   Travail à la clef [Céline L. Moony] EmptyMar 8 Mar - 13:25

Avant de me répondre, Gaara eut l'air de réfléchir pendant quelques secondes. Heureusement il n'était pas allergique aux chats, un bon point en plus, j'étais rassuré. D'ailleurs, il en avait déjà eu un seulement il trouvait le mien docile contrairement à un félin normal. Ezekiel "docile", je n'ai pas pu être sérieuse plus longtemps et j'ai éclater de rire. C'est la première fois que l'on me disait ça, était-il ironique? J'ai souri et j'ai pris un ton amusé.

"Vous connaissez mal ce chat, celui-ci n'obéit que quand ça lui chante. En fait, c'est même lui qui fait la loi ici."

Je remarque que le jeune homme observe ce qui se trouve dans la salle, je rougis parce que c'est un vrai bazar et qu'il y a des livres partout. Si il est impressionné, il n'a pas vu toute ma maison, j'ai des livres dans tous les petits recoins de chaque pièce. Lire pour moi c'est comme écrire, c'est une passion. Sinon, pourquoi aurai-je une bibliothèque? Bon, d'après le regard qu'il pose sur moi, finit les plaisanteries.

"Je préfère être franc avec vous, je ne sais si vous faîtes parti d'un camp, ni votre position dans la guerre des Familles mais je fais partie de l'une d'elle. Les Elementis plus précisément."

Il va vite dis-donc, moi personnellement je n'avais pas l'intention d'en parler, mais si il aborde le sujet je vais m'y aventurer. Je prends une expression plutôt dure et je réfléchi avant de répondre. Comment lui expliquer que je suis Domae mais que je suis en même temps neutre...

"Alors, je vous avoue, je fais moi aussi partie d'une famille, Domae si vous voulez savoir, mais je ne m'implique pas dans le conflit parce que je le trouve puéril et inutile. C'est à peine si on se souvient pourquoi il existe lorsque l'on s'affronte, j'ai déjà recherché dans les anciens écrits mais je n'ai rien trouvé que la vielle histoire des deux frères qui se dispute le pouvoir, donc je garde à l'esprit que cette soi disant guerre est futile. C'est pour ça que je me fiche totalement que vous soyez Elementis ou pas, je veux juste qu'il n'y ait aucune violence dans ma bibliothèque."

J'espère que le fait que je sois du camp opposé sans l'être réellement ne va pas l'inciter à ne plus vouloir être apprenti bibliothécaire. Avec un peu de chance il pense comme moi. D'ailleurs, je cherche toujours dans les vieux documents pour savoir si il y a d'autres raisons au conflit ou pour, peut-être un jour, arrêter les deux familles dans leur élans meurtriers et leur prouver que ça ne sert à rien de se battre. Et oui, je rêve... Je vais essayer de changer de sujet car celui-ci est plutôt délicat.

"Niveau salaire, que souhaiteriez vous au mois? Voyez-vous je ne suis pas très forte pour ce qui est de l'économie et de la répartition de l'argent."

Un petit sourire d'excuse et le tour est joué, par contre il est vrai que je suis vraiment nul avec l'argent. Exemple: Lorsque j'en reçoit, j'en utilise 3/4 pour m'acheter des livres et le reste je le garde sur moi au cas où. Déjà que dans ma tête ce monde devrait vivre dans un partage commun, ou chacun échange un bien contre un autre et où l'on aime rendre service à l'autre sans en attendre un en retour. D'autant plus que faire plaisir à quelqu'un fait encore plus de plaisir à la personne qui a rendu le service. Je rêve encore? Tant mieux, je vis dans mes rêves pour échapper à la réalité donc je me sens heureuse. Vous devriez essayer vous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty
MessageSujet: Re: Travail à la clef [Céline L. Moony]   Travail à la clef [Céline L. Moony] EmptyJeu 10 Mar - 9:57



Se faire renvoyer quelques mois ou quelques années plus tard car il n'a pas été franc avec son employeuse ne fait pas parti de ses plans et il est hors de question de perdre un travail. Elle est presque étonnée et prend une expression dure sur son visage tout en réfléchissant à sa réponse ; Une révélation compliquée à faire ou celle de Gaara l'a suffisamment refroidie pour lui dire de faire demi-tour ?

- Alors, je vous avoue, je fais moi aussi partie d'une famille, Domae si vous voulez savoir, mais je ne m'implique pas dans le conflit parce que je le trouve puéril et inutile. C'est à peine si on se souvient pourquoi il existe lorsque l'on s'affronte, j'ai déjà recherché dans les anciens écrits mais je n'ai rien trouvé que la vielle histoire des deux frères qui se dispute le pouvoir, donc je garde à l'esprit que cette soi disant guerre est futile. C'est pour ça que je me fiche totalement que vous soyez Elementis ou pas, je veux juste qu'il n'y ait aucune violence dans ma bibliothèque.

- Cela va de soi.

Chacun ses choix et Gaara peut comprendre que l'animal de cette jeune femme est un chat, est-ce que cela le dérange de travailler pour une Domae ? Bien sûr que non, il a longtemps été Chef de la Confrérie avec une Domae et un Habitant à la tête alors ça ne le dérange pas d'en côtoyer d'autres. Quant aux raisons de cette guerre, il préfère laisser ça aux Conclaves des Familles, chacun ayant une position et un point de vu différents sur qui mérite le pouvoir dans cette ville ; Les pions sont juste là pour assouvir leur désir et une fois la victoire obtenue ils seront les derniers à être félicités.

- Niveau salaire, que souhaiteriez vous au mois ? Voyez-vous je ne suis pas très forte pour ce qui est de l'économie et de la répartition de l'argent.

Une chance alors pour elle qu'il s'y connaisse un peu en économie, sans pour autant aller faire son métier dans ce domaine Gaara sait quand même faire une bonne répartition des salaires sans arnaque que ce soit pour l'un ou pour l'autre. De toute façon, si quelque chose la dérange il suffit de lui signaler c'est elle la patronne ; Prenant un sourire pour la rassurée de cette situation qui n'est pas si catastrophique qu'elle le pense, l'Elementis reprend la parole avec assurance.

- Comme vous devez être la propriétaire des lieux, je pense que vous gagnez entre 1 200 et 1 500 derlas tout dépend de votre ancienneté le métier ; Et le salaire moyen d'un bibliothécaire étant de 1 200 derlas je pense que pour un apprenti 900 ou 1 000 derlas par mois est amplement suffisant.

Que ce soit plus ou que ce soit moins, Gaara est prêt à accepter n'importe quel salaire tant que ça peut lui permettre de payer sa chambre d'hôtel et passer du temps avec son enfant.

- Y a-t-il des conditions particulières pour ce travail, des tâches spécifiques à exécuter ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty
MessageSujet: Re: Travail à la clef [Céline L. Moony]   Travail à la clef [Céline L. Moony] EmptyDim 10 Avr - 15:53

Sa réponse ma fort étonnée, mais j'ai vu qu'il ne voulait pas non plus s'impliquer plus dans les conflits, elle m'a donc satisfaite. C'était l'important. Des fois, des petites phrases expliquent mieux que des longues. J'avais pourtant l'impression que Gaara était ou avait été quelqu'un faisant parti d'une Famille mais qui, comme moi, s'en ai éloigné. Au moins, ça ne le dérange pas que je sois une Domae. Je vais pouvoir le présenter convenablement à Ezekiel, si ce dernier veut bien... D'ailleurs, si je dis à chacha que je vais laisser ce jeune homme s'occuper de la gestion de l'argent, il ne va pas être content. Mais que puis-je faire? Je ne m'y connais pas du tout. Après tout, il a l'air gentil et honnête, il me fait même un sourire pour me rassurer.

-Comme vous devez être la propriétaire des lieux, je pense que vous gagnez entre 1 200 et 1 500 derlas tout dépend de votre ancienneté le métier ; Et le salaire moyen d'un bibliothécaire étant de 1 200 derlas je pense que pour un apprenti 900 ou 1 000 derlas par mois est amplement suffisant.

Ravie, je lui souri de toutes mes dents, il s'y connait vraiment alors! Très professionnel ce garçon, décidément, il a tous les atouts pour être prit, en tout cas je lui fais confiance.

"Ça me rassure. Alors vous gagnerez entre 900 et 1000 derlas selon votre travail fourni durant le mois, comme vous l'avez dis."

- Y a-t-il des conditions particulières pour ce travail, des tâches spécifiques à exécuter ?

Je me demandais si il voulait des explications sur tout le métier, ou simplement sur des détails où il faut de l'expérience. Pour moi, le plus difficile c'est de m'occuper de gens mais je crois surtout que la classification des livres et l'entretien des locaux est particulièrement long. Même si j'aime faire ces deux tâches, la plupart des gens non.

"Il faut juste savoir s'occuper d'une bibliothèque, pour les choses un peu compliqués, je vous expliquerai en cours de route."

Je le verrai bien derrière le comptoir, à enregistrer les livres et tout ça... Pas de précipitation, un dernier test est nécessaire avant que je ne l'engage vraiment.
J'ai sifflé pour appeler Ezekiel mais il n'est pas venu.

"Excusez moi, je reviens dans une minute."

~oO0Oo~

Je suis revenue avec Eze, sourire aux lèvres. Lui était en colère, je lui avait dis que quelqu'un s'était présenté pour l'annonce pour être apprenti. Je lui ai demandé si il lui convenait. Il jugea Gaara du regard et me fit un signe de la queue comme pour dire: C'est bon, il va. Puis il repartit d'un air hautain surveillé la porte d'entrée.

" On a l'accord du deuxième gérant de cette bibliothèque. On peut discuter de vos horaires de travail, si ils vous vont, vous êtes pris."

IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty
MessageSujet: Re: Travail à la clef [Céline L. Moony]   Travail à la clef [Céline L. Moony] EmptyDim 10 Avr - 23:46



- Ça me rassure. Alors vous gagnerez entre 900 et 1000 derlas selon votre travail fourni durant le mois, comme vous l'avez dis.

Gaara hoche la tête pour accepter le salaire et remercie la jeune femme. La remercier pour la confiance qu'elle lui accorde alors que ça ne fait que quelques minutes qu'ils discutent, neuf cent ou milles derlas c'est déjà beaucoup pour lui. Lui qui a l'habitude de voler dans la caisse des Elementis ou bien tenter de s'en sortir du mieux qu'il peut, c'est un bon salaire que lui propose la jeune femme. Ça fait toujours de l'argent pour acheter quelque chose à son fils lors des sorties ou pour faire une surprise tout simplement.

N'ayant jamais travaillé dans une bibliothèque, Gaara demande si il y a des conditions ou tâches particulières à exécuter pour ce travail ; Peut-être a-t-elle une habitude ou qu'il y a des choses à faire à une heure précise. Il n'est que l'employé, c'est à lui de se plier aux exigences du l'employeur et non l'inverse, de toute façon il est prêt à accepter n'importe quelle tâche. Tant que ça lui permet de vivre.

- Il faut juste savoir s'occuper d'une bibliothèque, pour les choses un peu compliqués, je vous expliquerai en cours de route.


Il hoche une nouvelle fois la tête pour signifier qu'il a comprit ; Le mieux est toujours d'apprendre sur le tas. D'un coup, la gérante se met à siffler mais rien ne se passe ; S'excusant quelques instants, elle revient peu de temps après en compagnie du chat du début qui n'a pas l'air de bonne humeur. Gaara est loin de s'y connaître en comportement animal mais celui-là est très démonstratif sur ses sentiments.

- On a l'accord du deuxième gérant de cette bibliothèque. On peut discuter de vos horaires de travail, si ils vous vont, vous êtes pris.

Loin de les trouver dangereux, Gaara se révèle avoir une certaine fascination pour les Domae et les liens qu'ils entretiennent avec leur animal ; Comment a-t-elle fait pour comprendre ce qu'il voulait dire ? Regardant le chat partir, l'Homme de Sable reporte son attention sur la gérante pour parler horaires, de ce qu'il avait lu plus tôt tout lui allait.

- Je n'ai aucun problème avec les horaires proposées dans l'annonce, j'habite à quelques pas d'ici, à l'hôtel, donc je peux même venir d'autres jours si vous avez besoin d'aide.

En cas de grand ménage de printemps, de livres à trier, ou de gérer les stocks, Gaara peut bien faire cinq minutes de marche pour lui donner un coup de main en cas de besoin. L'Homme de Sable d'ailleurs vient seulement de se rendre compte qu'il ne connait toujours pas le nom de sa future patronne, peut-être est-ce le bon moment de demander avant qu'il ne soit trop tard ?

- Pardonnez-moi, mais je ne connais toujours pas votre nom Mademoiselle... ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty
MessageSujet: Re: Travail à la clef [Céline L. Moony]   Travail à la clef [Céline L. Moony] EmptyVen 15 Avr - 0:22

Gaara avait l'air rassuré lorsqu'il accepta le salaire d'un hochement de tête. Avait-il des problèmes financiers? Si c'était le cas et bah... Je ne vois pas pourquoi il me le dirait, je viens juste de le rencontrer et puis je ne mêle pas de ce qui ne me regarde pas. Par contre mon chacha oui, d'ailleurs j'irai lui demander après de l'espionner. Quoi? Vous pensez vraiment que j'ai perdu mon innocence? Non, je veux juste qu'Ezekiel comprenne qu'il est tout gentil et que... et que... J'avoue, j'ai trèèèèèèèès envie de savoir comment ça fait d'être un Elementis. Ça ne doit pas être différent des Domae mais ma curiosité est sans limite. Mont chat risque d'être repéré? Il devient invisible si il le faut, donc aucun risque. ~

Après que j'ai répondu à une de ses questions, le jeune homme a hoché la tête en silence. C'est là que j'ai sifflé puis suis allé chercher mon chat. J'ai déjà raconté ça mais j'aimerai rajouter que Gaara avait l'air fasciné par cet animal. Il doit aussi avoir de la curiosité pour les personnes de la famille opposé. Zut alors, je venais d'avoir l'idée de le faire espionner pour ça, il a sûrement la même pensé. En tout cas, il regarda Ezekiel partir tandis que moi je souriais, puis il reporta son attention sur moi.

-Je n'ai aucun problème avec les horaires proposées dans l'annonce, j'habite à quelques pas d'ici, à l'hôtel, donc je peux même venir d'autres jours si vous avez besoin d'aide.

Que de bonnes nouvelles! Décidément tout se passe trop bien... C'est trop beau pour être vrai! Primo, cet homme est trop parfait. Secundo, bah, je ne sais trop quoi mettre en secundo: ça faisait classe pourtant.

En laissant de côté ce que je viens de penser, je trouve qu'il n'est pas prudent pour lui de séjourner à  l'hôtel dans un quartier rempli de Domae, mais au moins, c'est un avantage pour la bibliothèque. D'ailleurs il me propose gentillement de venir aider certains jours, je ne crois pas que des jours comme ça arrivent mais bon, c'est toujours utile de savoir que l'on peut compter sur quelqu'un si besoin est à la bibliothèque. Moi qui pensais que les jeunes gens n'étaient pas si courageux. Non pas que je me prenne pour une vielle, mais quand je dis jeune je parle de ceux qui sortent de l'adolescence, ceux d'environ 18 à 23 ans.

"C'est une excellente nouvelle! Et je me souviendrai de l'aide que vous me proposez, au cas où."

Je devais peut-être lui dire que j'habitais moi-même ici. Et puisqu'il va travailler avec Ezekiel, je dois lui donner son prénom pour qu'il puisse s'adresser convenablement à cet être hautain qu'est mon chat. Eze, déteste catégoriquement qu'on l’appelle par autre chose que son nom ou son surnom. J'ai envie que la communication passe entre le deux puisque Gaara s'intéressait visiblement à lui et que je voulais faire espionner ce dernier par cet animal discret.

-Pardonnez-moi, mais je ne connais toujours pas votre nom Mademoiselle... ?

Je ne l'avais pas dis? Quelle tête en l'air je fais! Je vais en profiter pour dire les deux autres informations que je n'avais pas dîtes.

"Je m'appelle Céline Moony, j'ai 28 ans et j'habite ici. Je peux aussi vous dire que mon chat se nomme Ezekiel. Attention c'est une vraie tête de mule et il a très mauvais caractère."
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty
MessageSujet: Re: Travail à la clef [Céline L. Moony]   Travail à la clef [Céline L. Moony] EmptyLun 18 Avr - 20:35



Faire des heures supplémentaires, payées ou non, n'est pas ce qui fait le plus peur à Gaara. Maintenant que sa vie n'est que routine et monotone, il ne peut qu'accepter les invitations improvisées, les demandes d'aides non-prévues. Bref, quelque chose qui pourrait le faire sortir de sa routine et qui surtout peut lui donner une nouveau but ; Beaucoup de personnes s'enferment dans le travail en cas de problèmes, lui il préfère le faire en cas d'ennuis.

Après un silence un peu pesant, le jeune homme croise ses mains en attendant la suite de la conversation, quand doit-il commencer ? Maintenant ? Demain ? C'est une question qui trotte dans sa tête mais surtout il voudrait bien savoir le nom de sa nouvelle patronne ; N'ayant pas eu le temps de faire les présentations de son côté, l'Homme de Sable en profite pour lui rappeler cette information manquante et tente d'obtenir ainsi son nom pour pouvoir l'appeler plus facilement.

- Je m'appelle Céline Moony, j'ai 28 ans et j'habite ici. Je peux aussi vous dire que mon chat se nomme Ezekiel. Attention c'est une vraie tête de mule et il a très mauvais caractère.

- J'ai cru le remarquer, je ferais en sorte de ne pas le contrarier alors.

Il sait que ces bêtes peuvent être de vraies petites teignes et vu le lien qu'il entretient avec la Domae, il ne veut en aucun cas gêner le travail ou s'imposer. Terminant sa boisson chaude, il repose la tasse sur la petite table basse et lève ses yeux vers sa nouvelle patronne.

- Quand est-ce que je commence ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty
MessageSujet: Re: Travail à la clef [Céline L. Moony]   Travail à la clef [Céline L. Moony] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Travail à la clef [Céline L. Moony]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-