Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le deal à ne pas rater :
1 JEU SWITCH ACHETÉ = 1 JEU OFFERT
39.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.]   Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 EmptyLun 21 Mar - 22:35

Lacey ft Bealfire Les quiproquos ça existe,
nom d'un fennec !

L'odieux personnage ordonne à ses fichues fourmis d'aller trouver les deux "pirates". Tu te doute, évidemment, que ce n'était pas pour leur faire des papouilles, tu regardes alors, non sans une once d'inquiétude, les fourmis se ruer vers la porte. Il plaisante là ! Il n'oserait pas enfin.. Ces hommes sont innocents, franchement tuer pour le plaisir ça va deux minutes quoi. Il y a vraiment des fous dans le coin. En fait, ils devraient faire de Quederla entière un hôpital psychiatrique. Voilà une idée fort intéressante à soumettre à ton ami le Premier Ministre britannique !

Un choix, un choix.. Vraiment, as-tu réellement le choix ? Depuis le début il t'enquiquine à te faire comprendre que tu n'as pas le choix et là il me rabâche que je l'ai et pourquoi ? Pour caser sa minable petite expression de "La magie a toujours un prix" gnagnagnaaaaaaa. Raaah mais qu'est-ce qu'il peut t'énerver !

Il tourne son regard vers un miroir, à ta gauche. Comme tu ne le quittes pas du regard et que tu te dois d'être attentive dans ta drôle de situation, tu fais de même et là, dans le miroir même, un homme apparaît -vous savez, comme le miroir magique de Blanche-Neige- et cet homme.. Bh ce n'est pas n'importe qui hein ! C'est ton frère. Tu ravales un hoquet de surprise et regarde la scène. Un spectacle ? Mais il se fout de ma gueule pèpère ! Son putain de sous-fifre est en train de l'assommer ! Tes poings se resserrent au fur et à mesure que la scène se déroule. En fait, tu n'ai pas sûre de vouloir voir la suite.

La suite est pourtant bien simple, la menace du monstre est mise à exécution et, devant tes yeux horrifiés, ton frère, ton propre sang, ton frère que tu n'as jamais oublié, que tu n'as cessé d'aimer et que tu aimeras à jamais se fait torturer d'une odieuse façon. Un mouvement attira ton attention. Un mouvement que tu avais senti mais aussi que tu avais remarqué grâce au bourreau qui s'était arrêté d'un coup. Tu te retournes et tu comprends qu'il s'apprête à l'achever. Tu es outrée, cette torture.. Envers ton frère, elle te donne envie de vomir. Tu voudrais hurler, supplier de ne pas lui faire de mal.

Une rage t'envahi soudain, surtout à cause du bras qui menaçait de s'abaisser du démon. Tu rugis comme une lionne enragée, armée jusqu'aux dents. Oui, tes deux poignards en main, tu montes sur la table et lui saute dessus en le faisant tomber par terre. Tu n'as qu'une seule envie en ce moment même, c'est de le tuer. Maintenant complètement sur l'odieux, tu le bloques au sol, une de tes lames venant une nouvelle fois rencontrer le cou de ton bourreau.

- COMMENT OSEZ-VOUS !!! LAISSEZ-LE TRANQUILLE !

Oh oui tu es en colère, mais pas que, c'est un mélange de colère, de rage, de peur, si bien que des larmes électriques viennent se loger au creux de tes yeux. Et bien, bravo Lacey, non seulement tu dévoiles l'une de tes plus grandes faiblesses, mais en plus tu vas te mettre à chialer comme une merde. Bien, bien, continue sur ta lancée, tu es bien partie là !



[Codage by Lae]

Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.]   Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 EmptyMar 22 Mar - 9:36

Les quiproquos ça existe nom d'un fennec !

Feat. Lacey I. Jones

Devant le spectacle, le Ténébreux s'amusait, non seulement de ce qui se passait dans le miroir, mais aussi en regardant la jeune femme qui semblait vouloir se contrôler, réussissant même plutôt bien. Cela se voyait qu'elle se contrôlait, que cela l'affectait plus que ce qu'elle voulait laisser paraître ; c'était que le mage noir avait visé juste et surtout qu'il avait eu de la chance que cela soit lui qui soit le plus près sinon il aurait perdu le capitaine pour rien alors qu'il peut être encore utile, même si le matelot peut être utile aussi, il n'est pas pour autant indispensable, tout comme comme bourreau actuel ; la mort pour eux ne changera rien, cela reste un membre de l'Ordre parmi d'autre et s'ils venaient à mourir, ils seront remplacer très vite par d'autre plus compétent. En tout cas il ne restait qu'un tout petit signe à faire pour que la sentence s'applique immédiatement et que la lame du pactisant s'abatte sur l'autre et qui lui ôte la vie et il n'y avait qu'une seule personne capable de lui épargner la vie, la jeune femme en compagnie du marionnettiste, sauf qu'elle ne semblait pas vouloir montrer toute sa fureur en elle, voulant rester forte et sans aucune faille, mais tout le monde possède sa faille, même le Ténébreux... Vaut il encore la trouver.

Toutefois le spectacle devait être vraiment insupportable, à moins qu'elle ne supportait juste pas le fait de voir son ami, amant ou bien frère se faire torturer, devant ses yeux qui plus ait car la jeune femme se mit à hurler, un cri sauvage qui pourrait effrayer n'importe qui, voire même les animaux sauvage, mais qui ne fit aucun effet au Ténébreux hormis un haussement de sourcil. Ce qui se passait après était beaucoup plus surprenant, mais intéressant en même temps car le jeune femme venait de sortir de manière plutôt fulgurante deux dagues afin de bondir sur la table et venir bousculer son hôte afin de se retrouver ainsi tous les deux au sol, elle sur lui, mais pas pour une scène romantique comme il se doit, mais bien pour trancher la gorge de maître de l'Ordre afin d'épargner la vie de ce vulgaire matelot. La vie de cet homme était donc assez importante pour qu'elle dévoile une de ses faiblesses à un homme qui ne faut absolument pas montrer la moindre faiblesse, surtout quand cela implique qu'il détient quelque chose que l'autre désire en sachant que l'autre personne ne détient rien qui pourrait intéresser le Ténébreux en retour. Et même si elle ne désire rien à voir avec le mage noir, elle était maintenant piégé entre ses griffes et obligé d'avoir besoin de lui que cela lui plaise ou non ; désormais la balle était dans le camps du chef de l'Ordre et il n'y  avait plus qu'à en tirer les bénéfices de sa petite machination.

S'attaquer à moi est une chose, mais si vous le faite, faite le bien parce s'attaquer à moi dans ma demeure est une très mauvaise idée. Je suis le maître en ces lieux très chère.



Un sol rutilant. La jeune femme avait plaqué le Ténébreux sur un sol tellement brillant qu'elle pouvait se voir dedans, elle pouvait se voir dans une telle fureur et surtout remarquer que trop tard de la bêtise qu'elle venait de faire. En l'espace d'une seconde, le corps de l'homme sous celui de la femme disparu complètement, la faisant déposer genoux au sol, à l'intérieur du sol afin de revenir à son état corporel de l'autre côté de la pièce, à une grande distance de cette furie au cas où qui lui prendrait de relancer une autre attaque, c'est que le Ténébreux n'est pas un combattant et donc il n'apprécie que très peu les contacts avec les autres personnes, surtout les si violent. En tout cas désormais il avait l'avantage, elle ne voulait pas le voir mourir, alors soit il ne mourra pas, mais elle allait devoir y payer le prix si elle voulait qu'il reste en vie, après tout il lui avait déjà promis qu'il restera en vie tant qu'elle restera à l'intérieur du château, il ne restera donc plus qu'à officialiser le contrat verbal passé.

La vie de cet homme m'appartient, et il n'y a que deux méthodes pour le libérer du contrat qu'il a passé avec moi. Remplir ce qu'il me doit ou mourir. Mais vous voulez qu'il reste en vie alors je vais l'épargner, mais on discutera des conditions dès mon retour très chère.



Qu'on rejoigne l'Ordre de manière naturel ou non, ou même simplement qu'on devient l'esclave du Ténébreux de manière forcée ou non, il s'en fiche ouvertement, tout ce qu'il désire c'est manipulé les gens afin d'accomplir ses noirs desseins. Rumpel disparu à nouveau de la pièce, mais cette fois-ci il fit une apparition de l'autre côté du miroir, juste derrière le bourreau qui torturait le proche d'Isabella. Il se tourna dans un premier temps en direction du miroir afin de faire un grand sourire à son invité, puis il déposa sa main sur l'épaule de celui possédant l'épée afin de se voir recouvert d'une quarantaine de Paraponeras qui se mirent immédiatement à le mordre, le faisant hurler de douleur. Il se rendit à côté du matelot afin de lui murmurer quelques mots à l'oreille tout en le détachant de ses liens afin qu'il puisse se libérer et surtout se venger du « traître » qui voulait le tuer un peu plus tôt. Le marionnettiste lui avait bien sûr menti en disant que celui qui l'avait attaqué était un traître et qu'il pouvait lui faire ce qu'il voulait désormais et qu'il pouvait retourner à son travail dès qu'il se sera soigner de ses blessures. Il ne restait plus qu'à enlever les images de cette pièce du miroir et de retourner à l'intérieur de son château pour retrouver la proche du matelot afin de parler des termes du contrat pour la suite de sa situation. Le Ténébreux se demandait bien ce qu'une femme comme elle pourrait bien lui offrir, mais il avait déjà une petite idée alors dès qu'il fut de retour au  château, il fit un léger détour afin de prendre un parchemin et une plume avant de retrouver la jeune Isabella, en gardant une certaine distance tout de même.

Une vie contre une vie n'est ce pas très chère ? J'ai besoin d'une servante pour nettoyer mon château et vous serez parfaite pour ce rôle, vous ne croyez pas ? Hihihihihi..



Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.]   Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 EmptyLun 28 Mar - 18:14

Lacey ft Bealfire Les quiproquos ça existe,
nom d'un fennec !

Tu sers les dents, tu es furieuse. Tu n'as qu'une seule envie, le tuer. Mais, en as-tu seulement la force ? Et si Ichabod mourrait malgré tout ? Tu hésites, tu sers de plus en plus les dents. Le fourbe profite de ton hésitation pour fondre dans le parquet. Tu te retrouves à même le sol, hébétée comme jamais. Tu regardes le parquet, l'air perdu. Non, en fait tu ne le regardes même pas. Des larmes coulent le long de tes joues. Pathétique. Tu sens qu'il est réapparu. Tu ne prends même pas le soin de le regarder. Tu restes statique. D'un coup, tu n'as plus de force. Tu laisses même tes poignards par terre.

Les termes du contrat ? Dès son retour ? Comment ça ? Tu risques malgré tout un regard derrière toi pour le voir traverser le miroir. Qu-quoi ? Qu'allait-il faire ? Exécuter lui-même ton frère ? Tu regardes la scène horrifiée. Mais ce qui se passe est loin de ce que tu imaginais. C'est l'autre, le bourreau qui se fait ensevelir par les vilaines fourmis. Le bourreau fait de grands gestes comme si il était pris dans un feu, comme si son corps s'immolait. Le lâche se rapproche de ton frère, il se penche vers lui. Tu retiens ton souffle. Il semble lui murmurer quelques mots.

Le miroir fait d'un coup apparaître ton reflet. Tu mesures à quel point tu as l'air misérable. Tu détournes rapidement la tête à cette vue et tu hoquètes bruyamment à cause de tes pleurs. Il revient. Tu sens sa présence, tu entends ses pas raisonner sur le parquet laqué.

Il t'annonce l'abominable nouvelle. Ce pourquoi tu seras désormais destinée. Tu voudrais lui sauter dessus, lui crier toute ta haine, lui arracher les yeux, cependant, tu restes clouée au sol. Tu es dans l'impossibilité de te relever. Tu es figée. Ta lèvre inférieure tremblote, des gouttes coulent le long de tes joues blêmes. Tu es piégée, tu le sais. Jamais tu n'étais arrivé à un point de tel déshonneur.

Tu fermes un instant les yeux et glisse à quatre pattes vers la table, abandonnant tes poignards. Tu essaies de te relever, mais les forces te manquent, même dans tes bras précédemment si forts. Tu lèves un regard suppliant à ton futur maître, tu ouvres la bouche pour enfin en sortir une petite voix chevrotante.

- Puis-je au moins.. rendre mon travail ?

Ton travail, c'était la chose qui comptait le plus pour toi ces dernières années. Tu veux absolument achever ce que tu as commencé. Peu importe les conséquences, peu importe tout ce que cela pouvait impliquer, tu ne pouvais pas disparaître, laisser ta vie comme cela.

De prédatrice, tu étais devenue une proie, un petit animal sans défense.


[Codage by Lae]

Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.]   Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 EmptyMar 29 Mar - 16:28

Les quiproquos ça existe nom d'un fennec !

Feat. Lacey I. Jones

Et une nouvelle victime du Ténébreux. Combien de personne il avait obligé à rentrer dans son ordre, ou bien tout simplement fait passer des contrats contre leur gré ? Impossible de le savoir car cet homme passe ses journées à faire cela, manipuler tout le monde ; une véritable passion, mais il pense qu'il ne pourra jamais être mieux servi que par lui-même et que tout le monde se trouve être influençable : après tout, tout le monde a un prix, il faut juste le trouver et Baelfire savait parfaitement fixé le prix parfait pour ce genre de personne. Pour cette jeune femme, cela était plutôt simple dès qu'il comprit qu'un de ses proches se retrouve être très proche du maître de l'Ordre alors désormais elle ne pouvait plus rien faire hormis accepter tout ce que le Ténébreux allait décidé. Pourtant, même si elle semblait vraiment au trente sixième dessous, elle avait le courage, ou au moins la force, d'imposer une de ses conditions qui était de rendre son travail qui devait être vraiment important pour elle et bien sûr il n'allait pas lui refuser cette petite gentillesse, même si cela ne sera pas gratuit et qu'elle devra subir une contrepartie qui assura son silence en toute circonstance, du moins si elle tient à elle.

Je vais vous laisser sortir pour rendre ce travail, mais lisez bien ce que je vais vous passer car tout y sera affiché.



Dès qu'il fut assit, le Ténébreux se mit à écrire sur le morceau de parchemin avec sa plume afin d'y inscrire tout en détail, ce que lui devra faire, mais aussi, et surtout, tout ce que cette femme devra faire. Tout d'abord il inscrit le fait qu'elle pouvait bien sûr sortir du château du Ténébreux afin de pouvoir rendre son travail, mais en retour elle ne devra non seulement revenir dans le domaine du Ténébreux sous peine de devoir perdre ses deux mains grâce à une magie ancienne de Quederla qu'il installera dès qu'il aura terminé de tout écrire sur le morceau de parchemein, mais surtout qu'elle ne devra absolument pas parler de tout ce qu'elle vient de voir, entendre, dans la forêt et dans le château sinon elle ne perdra pas ses mains, mais sa langue lui privant donc de l'usage de la parole, ce qui sera sûrement désastreux pour une personne comme elle. En tout cas elle restait libre donc de rendre son travail en échange de ces deux petites conditions. Par la suite bien sûr, l'objet du contrat était donc bien la vie du matelot en échange de la vie de cette Isabella et donc tant qu'elle respectera la volonté de son maître, son matelot restera en vie en faisant la promesse de ne pas le tuer. Baelfire inscrit sa signature en bas de page, y inscrivant « Rumpelstilskin » avec la signature et y laissa une petite place à côté afin que la jeune femme puisse signer alors que le mage noir fouillait dans son haut afin de trouver deux objets précis.

Voilà votre contrat très chère. Apposez votre signature et vous serez libre de rendre votre travail et venir faire ce pour quoi vous êtes destiné et surtout vous assurez la survie du matelot héhéhéhé.



Deux fils noir très fin à la limite de l'invisible à l’œil nu, voilà ce que venait de sortir de son haut le Ténébreux qu'il fit attaché autour des deux poignets de la jeune femme. Voilà ce qui allait se passait si jamais elle osait ne pas respecter les termes de son contrat, elle perdrait immédiatement ses deux mains. Bien sûr il fallait d'abord qu'elle signe le parchemin, même si elle avait intérêt sinon le matelot mourrait juste après son départ, et elle aussi par le même occasion à vrai dire car le Ténébreux déteste par dessus tous les personnes qui ne respectent pas les ordres des personnes supérieurs à eux. Le ténébreux est bien sûr bien au dessus de la jeune femme, voire même bien au dessus de tous ceux qui trouvent dans la ville de Quederla, sûrement même du monde entier. Il faut dire que le mage noir est réellement égocentrique, en même temps cela est sûrement dû à tout ce pouvoir qu'il détient. En tout cas il ne restait plus qu'elle impose sa signature, et elle pourra partir pour rendre son travail et directement après elle pourra commencer à faire la bonniche pour le petit plaisir de son tortionnaire.


Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.]   Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 EmptyJeu 7 Avr - 22:35

Lacey ft Bealfire Les quiproquos ça existe,
nom d'un fennec !

Tu rassembles tes misérables forces et tu te relèves pour t'assoir, une fois de plus, face au fourbe. Tu ne veux pas le regarder, surtout pas regarder l'homme qui t'a rendue aussi misérable en si peu de temps. Tu as honte de t'être fait avoir ainsi. En même temps, si ton idiot de frère ne s'était pas engouffré là-dedans, rien de tout cela ne se serait passé et tu aurais même peut-être eu l'avantage sur le verdâtre.

Tu regardes la plume se poser sur le parchemin. C'était étrange comme concept, cela faisait très.. Médiéval. Tu es comme hypnotisée. Cet homme semble venir d'un autre temps. Son château, ses habits, jusqu'à son papier ! C'était étonnant quand même. Enfin, après tout tu allais avoir tout le temps à présent de la questionner sur.. Tout. Malgré ton regard perdu, tu esquisses un sourire à cette idée. Oui, tu devais sûrement passer pour une folle, mais qui était le plus fou entre vous deux ? Ce qui était sur, c'est qu'il allait avoir du mal à te canaliser. Tu ne changerais pas pour lui, cela était certain. Tu garderas ton caractère de chien et tes petites manigances. Tu trouveras un moyen de te sortir de là, ainsi que le responsable de tous tes malheurs actuellement, Ichabod. Tu ne lui en voulais pas, enfin.. Si un petit peu, mais d'un côté, tu le comprenais.

Le parchemin glissa dans ton sens sur la table. Tu sortis de tes pensées et ravala un peu ton sourire afin de retrouver air de pauvre petite fille sans défenses. Le fourbe te tendis la plume que tu saisies avec grâce et te permis de rajouter quelque chose sur le parchemin, en petit. "Rumpelstilskin ne devra pas évoquer la présence de Mademoiselle Jones à son frère aîné". Fière de ta petite rébellion, tu t'empresses de signer à l'endroit désigné et tends le parchemin à ton "nouveau maître", un sourire aux lèvres. A ça non ! Tu ne te laisseras pas faire, il allait regretter de t'avoir engagée en tant que bonne dans sa demeure.

D'un coup, tu saisies ton sac et attrapes un paquet de mouchoirs. Tu te permets de te moucher, à cause de tes sanglots précédents et tu te relèves en prenant ton appareil photo.

- Bien, combien de temps me laissez-vous maître ? Bien sûr, n'oubliez pas que j'ai l'article à rédiger, donc soyez raisonnable je vous pris.

Tu te jouais de lui, bien sûr, l'appeler "maître" était ironique. Tu rentrais dans son jeu et tu doutais qu'il avait très bien vu que tu te foutais carrément de lui avec ce nouveau surnom.

Spoiler:
 


[Codage by Lae]

Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.]   Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 EmptySam 9 Avr - 15:56

Les quiproquos ça existe nom d'un fennec !

Feat. Lacey I. Jones

La nouvelle bonniche du Ténébreux prit le contrat afin de le lire, en suivit de la plume que le propriétaire du château lui confia afin qu'elle puisse le signer, mais au lieu de le faire directement. Au lieu de simplement signer, la femme prit le soin de rajouter une petite ligne supplémentaire dans le contrat, comme quoi son maître ne devra en aucun cas faire mention de la présence de la jeune femme à son frère aîné, donc le matelot est le frère de la jeune femme. Bien sûr le vrai passeur de contrat n'aimait pas trop qu'on touche à ses œuvres, mais cela ne le dérangeait absolument pas, surtout que les mots étaient très mal choisi et ça Rumpel l'avait immédiatement vu et s'en amusait plutôt de voir cela. Surtout qu'elle signa immédiatement après et donc tout était parfait car maintenant elle était la petite servante du Ténébreux et surtout qu'elle ne pourra rien faire qui irai contre lui car si jamais elle parle, fait mention du Ténébreux, elle perdrait l'usage de la parole et si jamais elle ose ne pas revenir, elle perdrait l'usage de ses mains, tout était dans le contrat qu'elle venait de signer. Pendant que la servante demandait combien de temps elle pouvait sortir pour son travail, son nouveau patron rangea le contrat dans son haut.

Je pense qu'une semaine te sera amplement suffisant pour faire ton article. Tu as donc exactement cent soixante huit heures à partir de maintenant. Et tu as intérêt à respecter les termes du contrat.. Surtout si tu tiens à ton frère, ou même à ta propre santé. Ghihihihi..



Une part de gentillesse ? Une semaine lui laissait le temps de faire des adieux envers les personnes auquel elle aime, lui laissant le temps de faire les adieux à la vie qu'elle connaît parce qu'elle ne sera pas prête de partir du château après cela. Il n'y avait pas de date défini sur la durée de son emprisonnement donc cela pouvait bien durer jusqu'à la mort d'une des deux personnes, mais tous les contrats du Ténébreux empêchent l'un comme l'autre de s'attaquer à l'autre personne, sinon ils risquent de mourir avant, que cela soit Isabella ou bien le Ténébreux qui tente quelque chose. Une petite close que Rumpel était prêt à risquer pour assurer la loyauté totale de ses esclaves. En tout cas à partir de maintenant, et durant une semaine exacte, la jeune femme était libre de partir, mais elle devra être présente dans l'enceinte du château à la fin du temps imparti, voire avant si elle désirait reprendre le travail très vite. Quant à lui, il disparu dans le premier miroir à sa portée afin de disparaître et laisser la jeune femme faire ce qu'elle doit faire car il devait ranger le tout nouveau contrat dans un endroit sûr, un endroit où personne n'y aura accès à part lui-même, avec tous les autres contrats.


Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.]   Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les quiproquos ça existe, nom d'un fennec ! [PV. Le grand méchant Beal ._.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-