Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal

Partagez
 

 Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty
MessageSujet: Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}   Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} EmptyJeu 24 Mar - 4:08



 


U
ne dernière taffe avant de mettre l’autre moitié, allègrement écraser contre le mur, dans le paquet de cigarettes, puis dans la poche. Un soupir et en route.

Il n'est que dix heures et les journées banales, sans aucun souci n'existent pas. Même quand il pleut, elles ne sont pas banales. Les gens défilent dans la rue de façon abondante, agglutinée comme jamais à leur parapluie. La pluie n'était pas ce qu'on pouvait appeler « un torrent » mais elle s'acharnait tout de même à sa manière. Elle avait le don pour tomber quand il ne fallait pas. Comme ça, d'un coup. Un jour de travail avec une humeur qui serait à revoir. Se rendre sur le lieu d'une enquête sous la pluie n'est pas franchement ce qu'il a de plus plaisant. Surtout qu'à peu de choses près, celle-ci a bien failli te mettre en retard deux fois. Une première, pour qu'à mi-chemin, il fallait faire demi-tour et prendre un parapluie avant de finir complètement trempé. Et une seconde pour avoir quasi oublié la moitié des affaires. Les gens ont la poisse un jour de pluie, ce n'est pas pour rien.

Aujourd'hui, une enquête. Banal, presque de routine. Mais une enquête tout de même. Ce genre de choses devrait être délégué au simple confrère policier, puisqu'après tout, c'est plus leur secteur. Quant à d'autre, cela évite qu'il passe leur temps à se tourner les pouces plus qu'autres choses. Mais d'après les collègues, ils sont « occupés » sur des affaires plus urgentes. Des affaires qui, pour une fois, ne te regardent guère. C'est peut-être le fait d'être mis à l'écart qui te perturbe légèrement. À moins que ce ne soit un mauvais pressentiment. Quoi qu'il en soit, le boulot, c'est le boulot. Et malgré ce temps pourrit, il te faut le faire correctement. Ce n'est pas le premier cambriolage auquel la ville peut assister ce mois-ci. Comme si les voyous de Quederla s'étaient donné rendez-vous pour rendre le mois agaçant et surcharger le gouvernement de boulot. À moins que ce ne soit soudainement une période de crise plus haute que la normale. Mais, autant en seul mois n'avait vraiment pas de quoi l'être.

Ce qui, au moment de recevoir l'affaire, te surprenait le plus c'est le choix du cambriolage d'aujourd'hui. Disons qu'il y avait moyen de viser plus gros, qu'une simple petite épicerie. Mais après tout, cela dépendait des raisons et des envies des cambrioleurs sur le moment. Est-ce que c'était un simple vol de caisses ? Ou bien est-ce que l'épicière cachée quelque chose de « gros » au vu de tous dans l'arrière-boutique et que de petits bandits voulaient récupérer ? Ce sont des hypothèses que tu préfères ne pas exclure. Faut dire qu'il y en avait tellement de tous les genres ici, qu'au final des situations comme celle-là été tout à fait plausible. Quand on vit dans une ville comme Quederla, il faut savoir s'attendre un peu tout et n'importe quoi.

Plus qu'à quelque mètre de la fameuse épicerie « Le comptoir de Ditelle », ou les choses avaient eu lieu. Tu examines rapidement la façade extérieure, au cas où que les dégâts aient étaient plus gros que certaines personnes le laissaient croire. Mais il n'y avait rien d'alarmant, pas de vitrer briser, ni de porte cassée en deux. Encore moins de traces de lutte. Mais est-ce que c'était tout autant la même chose une fois à l'intérieur ? Pour le savoir, il fallait entrer. Une fois la rue traversait, en évitant de te faire à la fois renverser et mouillé par une calèche un peu trop luxueuse et pressée, tu pousses la porte de la boutique. L'endroit te semblant calme et ne voyant pas la propriétaire des lieux au premier abord, tu te racles la gorge pour signaler ta présence et parle à haute voix pour qu'elle porte sur toute la pièce.

« Bonjour ! Je suis le consultant Watson. Alaric Watson. Je suis chargé de vous aider dans cette histoire de cambriolage. Est-ce qu’il y a quelqu’un ? »


 
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty
MessageSujet: Re: Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}   Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} EmptyVen 25 Mar - 15:15



 J'étais encore à la bourre ce jour-là. Je ne sais pas arriver à l'heure et encore moins à l'avance. Je trouve toujours quelque chose à faire à la dernière minute qui me retarde. J'ai oublié mon sac en partant, il m'a fallu faire demi tour pour le récupérer puisque j'ai mes clés de l'épicerie à l'intérieur. Evidemment j'ai un grand cabas dans lequel je mets toutes mes affaires. On dirait que je déménage tous les jours mon appartement. Mais je ne me sens pas à l'aise si je ne transporte pas tout avec moi.

En arrivant dans la rue, j'ai senti qu'il y avait quelque chose d'anormal. Je ne saurais pas décrire ce que j'avais comme impression mais je savais au fond de moi qu'il s'était produit un événement. Peut-être était-ce juste un mauvais pressentiment. On ne sait pas toujours pourquoi on a des sensations parfois. Elles ne s'expliquent pas. Elles arrivent sans crier gare.

En mettant la clé dans la serrure, je vis qu'elle tournait dans le vide. Je n'avais pas de prise. La porte s'ouvrit toute seule, je n'eus presque pas besoin de la pousser. Des frissons d'effroi traversèrent tout mon corps. J'eus un moment de frayeur. Et si je tombais sur un voleur. Quelle serait ma réaction ? Comment garderais-je mon sang-froid ?

Il y avait des boîtes éparpillées un peu partout. On aurait dit que quelqu'un avait fouillé les lieux. Mais pour chercher quoi ? Et surtout trouver quoi ? Le comptoir était encombré de toutes sortes de choses, un vrai fouillis. Le tiroir avait été forcé. La boîte de monnaie traînait par terre. Les notes étaient dispersées sur le sol également.

J'avais envie de pleurer. Je ne savais pas pourquoi on s'en était pris à mon petit établissement. Je ne fais pas fortune ici. J'ai juste de quoi vivre décemment mais sans excès. Qui pouvait imaginer autrement ? Quel individu malsain pouvait avoir dans l'idée de trouver de la richesse ici ? Pendant que je me posais toutes ces questions, j'entendis une voix masculine.

- Oui, j'arrive tout de suite.

J'essuyai mes larmes et me présentai dans l'avant de la boutique.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty
MessageSujet: Re: Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}   Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} EmptyMar 29 Mar - 15:28



 


Q
uelqu'un n'importe qui, même un simple chat. De quoi être sûr qu'on ne t'ait pas fait déplacer pour rien s'il n'y a personne.  
Un coup d'œil sur les lieux te permet de voir que personne n'avait encore rangé quoi que ce soit depuis l'incident, car plusieurs boîtes traînées encore au sol un peu partout. Celui où celle qui avait fait ça, c'était bien défoulé. À première vue, il n'y avait pas de trace de lutte. Peut-être que le propriétaire des lieux avait coopéré pour éviter tout souci. Ou bien personne n'était présent au moment des faits.

Une soudaine voix d'une jeune femme résonne du côté de l'arrière-boutique. Au moins, quelqu'un été présent. Quand elle vint à ta rencontre, ses yeux légèrement rougis confirmés qu'elle avait quelque peu pleuré avant de te rejoindre. Ce n'était pas une première victime d'un cambriolage qui se laissait submerger par l'émotion. Farfouillant dans tes poches, tu en sors un paquet de mouchoirs que tu lui tends poliment avant d'engager la conversation.

« Bonjour. Désolée pour votre épicerie. Je ferai de mon mieux pour retrouver le cambrioleur. J'aurais néanmoins quelques questions à vous poser »

Tu sors un petit calepin pour pouvoir noter toutes ses réponses et les avoir sous le coude au moment venue. De plus, tu évites de trop bouger dans tous les sens pour ne pas salir encore plus la boutique avec tes chaussures mouillées par la pluie.

« Nous ne disposons malheureusement pas de l'heure où ceci a été commis. Et à en juger par vos émotions, vous l'avez appris, il y a peu. Donc en soi, vous n'êtes pas la personne qui nous a prévenu. Est-ce que vous travaillez seul ? Ou bien, vous bénéficiez d'un stagiaire ou autres pour vous venir en aide ? Il me faudrait aussi le nom de, le ou la propriétaire des lieux, à moins que ce ne soit vous ? »


 
 


Dernière édition par Alaric J.R Watson le Sam 2 Avr - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty
MessageSujet: Re: Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}   Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} EmptySam 2 Avr - 14:43



J'étais encore sous le choc et j'appréciai le mouchoir tendu car j'avais encore envie de pleurer, même si je me retenais. Je me mouchai pour pouvoir répondre à cet homme bienveillant.

- Je vous remercie pour le mouchoir. Je n'en reviens toujours pas. Je suis ici depuis peu de temps, j'ai racheté l'épicerie à une vieille dame qui tardait à partir à la retraite. Elle reculait l'échéance de jour en jour jusqu'au moment où sa santé lui a joué des tours. Je suis donc la propriétaire des lieux maintenant.

Je n'aimais pas raconter ma vie à n'importe qui mais là je me sentais en confiance. Il semblait être attentif à ce que je disais et je pensais que tous les détails pouvaient avoir leur importance. Souvent on imagine qu'il y a des évidences et qu'elles coulent de source mais il n'en est rien. Les révélations que je faisais pouvaient aider cet homme à comprendre la situation qu'il avait à analyser.

- J'ai l'aide d'un petit apprenti qui vient pendant son temps libre, c'est-à-dire un ou deux après-midi par semaine et le samedi toute la journée. Il s'agit du fils d'un de mes amis qui m'a demandé ce service pour lui permettre d'apprendre à travailler et surtout pour se rendre compte de ce qu'est la vie d'un petit commerce comme celui-ci. Il faut savoir s'investir et ce n'est pas une chose innée, on apprend toutes les subtilités sur le terrain.

Je ne pouvais pas imaginer un instant que ce jeune garçon puisse avoir un lien quelconque avec cette affaire de cambriolage. Il était digne de confiance. Je lui donnais la pièce pour marquer le coup et le remercier de l'aide qu'il m'apportait. Je pensais donc qu'il pouvait avoir de la gratitude à mon égard en retour.

- Avez-vous déjà une idée sur l'auteur de cette ignoble effraction ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty
MessageSujet: Re: Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}   Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} EmptySam 2 Avr - 21:22



 


S
tylos et carnet en main, tu écoutes attentivement les réponses après qu'elle se soit mouchée en notant tout cela. Puisqu'elle était désormais la propriétaire des lieux d'après ses dires et arrivant depuis peu dans son épicerie, il était clair qu'elle n'avait pu prévenir la police comme tu le pensais. Mais ce cas qui ? C'était un détail important pour toi, car cette personne aurait peut-être pu voir quelque chose, reconnaitre l'un des suspects, mais il avait aussi peut-être bien trop peur de parler. Il était fréquent que les "témoins" n'osent point se confier à la police de peur de se retrouver menacé ou autres. Tout le monde n'avait pas la possibilité de se défendre aisément, alors, se taire et joué profil bas été compréhensible même si cela n'aidait pas vraiment la police à faire son travail.

Tu notes ensuite ce qu'elle t'annonce sur son fameux stagiaire. Voilà un point qui avançait quelque peu. Même si elle voulait le défendre puisqu'il semblait quelque peu proche. Il n'en restait pas moins un suspect potentiel. Il semblait jeune et, même avec un début de travail pour connaitre la vie active, il se peut qu'il voulût surement encore profiter de sa jeunesse avant d'être en âge d'assumer les conséquences de ses actes. Sauf s'il était déjà majeur. Mais bien sûr tout cela n’était qu’une simple hypothèse émergeant dans ta tête, il ne fallait pas le cataloguer de coupable sans aucune preuve tangible. Et puis ce n’était pas ton genre de faire ça à moins d’en être entièrement sûr. Soupirant un coup en te frottant l’arrière de la nuque, tu lui réponds :

« Eh bien, personnellement, je pencherais pour un petit groupe de délinquant, car quelqu’un de professionnel aurait fait de son mieux pour limiter les dégâts. À vrai dire, vous n’êtes pas la seule qui est subi un cambriolage. Vous êtes la cinquième ce mois-ci. Il est fort possible que ce soit les mêmes personnes. Malheureusement, la piste est encore vague. »

Un cambriolage restait un cambriolage. Peu importe où il était fait au final. Seulement, il n'y avait rien qui les reliait les uns aux autres. Même si celui fait à la bijouterie semblait évitant qu'il ne fût que pour le manque d'argent, les bijoux allant être revendus sur le marché noir. Mais il n'avait aucun lien direct avec celui d'aujourd'hui. Il fallait encore creuser pour se permettrait d'avoir une piste potable à exploiter.

« Je ne voudrais pas accuser votre stagiaire sans preuve, mais je me dois de vous poser la question ; a-t-il eut un comportement bizarre ces trois dernières semaines ? Est-ce qu'il vous semblait plus tendu ou bien même anxieux, voire même quelque peu en colère pour une quelconque raison. Est-ce qu'il arrivait en retard au travail ? Désolé, c'est la procédure habituelle pour éliminer le plus de suspects »


 
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty
MessageSujet: Re: Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}   Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} EmptyDim 3 Avr - 15:44



J'avais les idées qui s'embrouillaient. Je n'en revenais toujours pas de ce qui venait de se produire dans ma modeste boutique. J'avais du mal à imaginer que quelqu'un puisse me vouloir du mal. J'étais peut-être naïve. J'étais plutôt du genre à penser que ça n'arrivait qu'aux autres. Non pas que je fus à l'abri de tout mais je n'avais pas un train de vie qui me permettait de faire des extravagances et être repérée par des individus malfaisants.

- Je ne comprends pas pourquoi des gens s'en prennent à nos petits commerces, même pour la bijouterie. Nous avons des produits accessibles à tout le monde, ce n'est pas du grand luxe. Nous sommes dans un quartier qui n'est pas huppé. Notre clientèle a des moyens modestes.

Je ne parvenais pas à me faire une raison qui fut la logique de la situation. J'avais beau chercher dans ma tête. Rien ne pouvait justifier de tels actes odieux. Quand on me volait, j'avais l'impression d'être violée dans mon intimité. Je ne supportais pas l'idée d'être fouillée, que ce soit dans mes affaires ou sur moi-même. Quand il fallait se soumettre à un contrôle dans la rue ou dans un établissement, j'avais toujours du mal à accepter que des mains se baladassent tout le long de mon corps. Et pour mon épicerie, je ressentais la même impression de mal être.

- Je suis surprise que vous me posiez toutes ces questions sur mon tout jeune apprenti. Il a à peine seize ans. Il ne peut avoir déjà des intentions malhonnêtes, surtout que je lui donne du travail. Je pense qu'il m'est reconnaissant car il y trouve son intérêt. De plus, je lui glisse une petite pièce chaque mois pour le gratifier. En tout cas, je n'ai pas remarqué de changement dans son attitude ces derniers temps. Il arrive à l'heure. Il reste même un peu plus tard que prévu. Ces jours-ci, j'ai juste remarqué qu'il était accompagné de personnes bien peu recommandables à mon goût. Il ne devrait pas traîner avec ces gens-là.

C'est vrai que j'avais constaté que mon petit apprenti traînait dans la rue avec des individus qui me disaient rien de bien. Ils étaient mal habillés, portaient des tatouages sur le cou et les bras. Ils avaient des boucles d'oreilles et des chaînes autour du cou, avec des croix en pendentif. Je me demandais s'ils avaient une quelconque notion de la religion, même si de mon côté, je n'étais pas croyante. D'ailleurs, il ne me viendrait pas à l'idée d'exhiber ce type de signe extérieur.

- Vous pensez qu'ils pourraient être impliqués ?

Je regardais ce consultant avec beaucoup d'intérêt.
 


Dernière édition par Ditelle Vitalis le Sam 9 Avr - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty
MessageSujet: Re: Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}   Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} EmptyJeu 7 Avr - 22:38



 


P
lus tu en savais sur lui, plus il t'était facile de savoir s'il allait dans la catégorie des suspects ou bien, s'il était possible que ce soit lui qui ait informé la police. Bien évidemment, c'est un détail qui t'agace toujours autant de ne pas connaître. Personne n'avait pris le temps de donner son nom avant de te refiler l'enquête. Comme si c'était une chose qui coulait de source et que tu allais le trouver tout le seul.

Enfin, il n'empêche que malheureusement, qu'elle le souhaite ou non, tu étais dans l'obligation de poser toutes ses questions pour mener – ou du moins tenter – l'affaire à bien. Retrouvaient les coupables et les mettre derrière les barreaux. Un simple changement de comportement chez le jeune homme ouvrait quelques portes. Aussi, mince soit-elle. C'était toujours cela en possession après tout. Il ne suffisait plus qu'à  connaître les raisons. Cependant, comme ce n'était guère le cas, le simple fait qu'il ait passé du temps avec des personnes potentiellement louches avant aussi son importance. Avec un peu plus d'informations sur eux, peut-être, pourrais-tu aller les interroger.

« Je ne sais pas trop, réponds-tu enfin, à vrai dire, il pourrait être simplement un ami. Sans pour autant participer à leurs actes illégaux. Cela arrive quelquefois »

Cependant, l'un n'empêcher absolument pas l'autre. Mais tous les jeunes qui fréquentaient des délinquants ne tournez pas forcément mal ensuite. Ce n'était pas une réglé incontournable. Tu en connaissais certain qui, ayant tout de même gardé quelque contact avec des personnes peu recommandables en tant que simple ami, se voyait aujourd'hui à la tête de travail respectueux. Ou bien pour d'autres encore, la reprise de l'école était tout autant une bonne chose. Comme quoi tout le monde n'était pas forcément dans le même bateau.

« Que pouvez-vous me dire sur ses jeunes ? Est-ce que vous avez des noms en votre possession, ou bien est-ce que vous avez remarqué quelques choses chez eux qui pourraient permettre de les trouver et interroger ?   »


 
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty
MessageSujet: Re: Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}   Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} EmptySam 9 Avr - 15:19



Je regardais mon épicerie avec beaucoup de tristesse encore. C'était mon petit nid, le bien que j'avais pu obtenir en faisant de nombreuses recherches. Il avait fallu que je visitasse plusieurs endroits pour lesquels je n'avais pas eu le coup de cœur. Puis un jour, je suis arrivée devant cette boutique qui m'a plu instantanément. Elle avait un certain cachet, même si j'ai changé quelque peu la devanture en la faisant repeindre à mon goût. J'avais été fière en voyant le nom « Le comptoir de Ditelle » se dévoiler au fur et mesure sous mes yeux. Je n'en avais pas perdu une miette lors de sa conception.

Ce jour de cambriolage me fit percevoir les lieux différemment. Je sentais un sentiment de malaise. Il n'était pas concevable à mes yeux que cet endroit fut la cible de voleurs. Je ne parvenais pas à m'y résoudre. Et que ce fut peut-être mon petit apprenti qui fut à l'origine de cet acte odieux ne me rassurait guère. Comment ne pouvait-on pas faire confiance à des personnes de son entourage ? Pour moi, ses fréquentations le poussaient à agir en hors la loi si c'était bien lui derrière ce vol ou s'il était tout simplement complice.

- Je ne les connais pas personnellement. Je les vois régulièrement dans le quartier et en compagnie de mon apprenti. J'ai eu l'occasion d'en discuter avec des voisins mais personne ne s'est plaint de leurs agissements. Pour les rencontrer, il suffit de rester dans les parages pendant quelques instants, surtout à la sortie des écoles. Ils doivent encore étudier pour certains d'entre eux ou bien ils attendent cette heure-là pour se manifester pour passer un peu inaperçus parmi les étudiants du quartier.

Je cherchais quels détails je pouvais donner au consultant. Je n'avais pas beaucoup d'éléments concernant ces individus car je ne les avais jamais approchés de très près, juste observé leur petit manège dans la rue. Quant à donner des noms, je n'en avais aucune idée à priori. Nous n'en parlions jamais avec mon petit apprenti ou de façon très impersonnelle. Mais une fois je croyais me rappeler que j'avais entendu l'un d'entre eux appeler un autre en disant « Mathieu » mais je n'en étais pas vraiment sûre.

- Il me semble que l'un d'entre eux s'appelle Mathieu.

 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty
MessageSujet: Re: Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}   Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} EmptyDim 10 Avr - 22:39

HORS RP:
 


 


D
es signes particuliers, des tatouages on ne peut plus voyant sur le visage quoi que ce soit dans ce genre-là qui pouvait permettre de les reconnaître au cas où dans la rue. À moins qu'elle ne soit en possession d'une adresse, ce que tu en doutes quelque peu. Mais on ne sait jamais. Néanmoins, tu pouvais commencer à réduire la recherche en direction des zones qui entouraient le lycée. Cela semblait être un lieu qu'ils aimaient quelque peu selon les dires de la jeune femme. Et puis s'il s'agissait de petit délinquant comme tu le pensais, il y avait forcément des lycéens dans le lot. Certains allants encore en cours histoire de sauver les apparences tant dit que d'autres ne s'en cacher absolument pas. La jeunesse d'aujourd'hui se perdait à grands pas.

Cependant, tu avais au moins la possibilité d'avoir un nom. Même si le visage manqué, c'était tout de même un début. Un début que tu ne perdis pas de temps à le noter sur le calepin. Peut-être qu'avec un peu de chance, il serait facile de trouver ce cher Mathieu dans les dossiers du lycée. À moins qu'il ne faille creuser davantage. En tout cas, c'était toujours ça de prit.

« Bien, je verrais ce que je peux trouver sur celui-ci. Merci pour ce détail et les informations que vous avez pu fournir. »

Tu ranges ton calepin à sa place et sors une petite carte blanche avec ton nom et prénom inscrit dessus et l’adresse d’où se trouve ton bureau en cas de besoin. C’est ça d’être consultant, on ne te trouve pas forcément au poste de police comme tous les autres collègues. Tu la tends gentiment en direction de la jeune femme.

« Tenait. Si jamais quelque chose vous revient, ou que vous avez d'autres ennuis, n'hésitez pas à venir me voir à mon bureau. Sur ce, je vais vous laisser. Vous serez informé dès que le ou les coupables seront arrêtés. »

Ce sera ensuite à elle de décider si elle souhaite porter plainte ou bien simplement s'arrêter à une arrêtions. À ce niveau-là la décision lui appartenait. En tout cas, tu étais prêt à partir. Prêt à braver la pluie et à commencer à ouvrir toutes les pistes possibles et inimaginables. Enfin, une fois lui avoir dit au revoir convenablement.

 
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty
MessageSujet: Re: Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}   Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cambriolage à l’épicerie du coin {Pv Ditelle}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-