Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] EmptyLun 11 Avr - 18:13

Du rouge dans un morceau de charbon ?

Feat. Lacey I. Jones

De nouveaux contrats. Rumpel venait de terminer certains contrats et donc lui fit perdre certaines facultés, mais vu le nombre de contrat qu'il passe, quand un pouvoir disparaît, un nouveau revient donc cela ne l'inquiète absolument pas et surtout il savait parfaitement quand l'un était clos et lequel se passait, de cette manière il n'était jamais surpris de voir un élément, ou animal disparaître, et un nouveau apparaître d'un seul coup. Généralement le Ténébreux essaye de faire en sorte qu'il dispose de deux éléments et d'un animal, mais ce n'est pas toujours le cas car cette fois-ci il se retrouve avec un seul élément et deux animaux.. Encore heureux que celui ne lui ai jamais arrivé de se retrouver avec trois éléments ou trois animaux, même si cela pourrait sûrement se produire un jour, mais cela ne se produira pas avant un moment car il a confié à un grand nombre de personne des pouvoirs divers et variés et donc il était serein, même s'il préférait largement avec un élément plutôt que des animaux, même si cela reste avantageux si le bon animal tombe au bon moment.

La vie continuait pour le Ténébreux, même si il s'est surpris au fur et à mesure des journées, des situations qui passaient, à aimer la compagnie de sa bonniche de service, la belle Isabella. Bien sûr c'était hors de question pour son maître d'afficher ne serait ce qu'un peu gentillesse envers elle alors il restait aussi froid, aussi méchant quand elle était là ou non. Sauf que pour quelqu'un qui est attentive et qui le fréquente souvent, il pourrait sûrement remarquer la différence quand la jeune femme était là car il se montrait un peu plus « gentil », étant plus souple avec les contracteurs qui passaient par là, la laissant même parler par moment pour autoriser certaines choses qu'il n'aurait jamais autorisé par moment. Bien sûr il essaya au mieux de camoufler au mieux cette part de bonté chez lui, gardant la noirceur de son cœur. Le Ténébreux est un homme sombre, qui est impossible à aimer et qui ne peut pas tomber amoureux alors ce genre de sentiment bienveillant lui est parfaitement inconnu, connaissant que la haine. En tout cas il faisait tout son possible pour rester la bête qu'il a toujours été, essayant d'avantage de le faire d'ailleurs quand Isabella est là pour camoufler la petite faiblesse qu'il pouvait en faire l'objet.

Malgré toutes ses tentatives pour paraître le grand méchant de l'histoire, mais il voulait faire une petite intention envers sa femme de ménage sur mesure de ce grand domaine pour elle seule ; elle avait du travail et elle n'allait pas s'ennuyer de ses journées cela était sûr, surtout vu les mouvements de l'hôte et des animaux qu'il peut posséder. En tout cas en se réveillant, du moins si il dort en fait parce que les nuits de cet homme sont vraiment très court, il doit dormir en moyenne trois ou quatre heures par nuit, et encore, quand il n'est pas tourmenté par des cauchemars ou par des troubles psychologiques qui lui sont sûrement causé par cet afflux de pouvoir. En tout cas ce matin, vraiment très tôt car il devait n'être qu'à peine sept heures du matin, le soleil commençait à peine de montrer le bout de son nez que le Ténébreux invoqua un de ses animaux du moment, une magnifique louve blanche avec un morceau d'oreille en moins et surtout une cicatrice sur son œil gauche, ne lui laissant qu'un seul œil ; blessure qu'elle avait eut lors de sa première invocation où elle dû lutter contre le Ténébreux et ses pouvoirs pour qu'elle lui obéisse de manière clair et net et sans qu'elle ose revenir sur les paroles de son maître, ce n'est pas parce qu'il peut paraître un peu faible, du moins une petite faille, qu'il n'en reste pas moins cruel et prêt à faire souffrir un animal pour avoir ce qu'il veut.

La louve se mit à parcourir le château, couloir après couloir afin de venir ouvrir la porte de la chambre, du moins de la pièce, où la servante du château dormait, là où elle pouvait se reposer après son travail, même si il y avait toujours du travail, mais elle pouvait sûrement s'offrir des petites pauses dans la journée et surtout pouvait se reposer la nuit. Malheureusement la grâce mat était à bannir en ce lieu, surtout en cette journée où le Ténébreux avait besoin d'elle. En entrant dans la pièce, la louve se mit à hurler à la mort afin d'être sûre que la jeune femme se réveille et qu'elle se dépêche de suivre l'animal jusqu'à l'endroit où le maître de la louve désirait emmener sa bonniche. Dès qu'elle était prête, la louve servait de guide à la servante afin de la guider doucement en direction de l'immense bibliothèque du château, un endroit où habituellement la femme n'avait pas le droit de rentrer, du moins qui était fermer à clef à la base, même si il s'en doutait que la femme prenait du temps pour s'y rendre alors il voulait montrer un peu de gentillesse en lui donnant officiellement le droit de s'y rendre, et non en cachette comme elle devait le faire. Quand la louve entra dans la pièce, elle disparue d'un seul coup, laissant donc l'homme et la femme seul en cet immense lieu avec des livres de tout genre, allant du roman à des anciens journaux et même des livres dans d'autre langues, même s'il n'y avait aucun livre dans l'ancienne langue de Quederla, ou peut-être quelqu'un, mais pas de réellement important.

Il serait sûrement temps de faire du nettoyage en ce lieu. Les livres ont besoin d'être dépoussiérés. Je veux que tu t'occupes de cette pièce et pour être sûr que tout soit bien fait, je resterai ici pour surveiller, je ne veux pas que le ménage soit bâclé comme tu en as l'habitude !



Manière plutôt abrupte pour être gentil, mais il n'en a pas l'habitude alors cela est naturel pour lui de se montrer méchant de la sorte, même si le sens premier est quelque chose de gentil et un effort pour aller vers la belle.


Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Re: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] EmptyVen 15 Avr - 20:46

Lacey ft Bealfire Du rouge dans un morceau de charbon ?

   
Cela faisait déjà deux mois que tu vivais dans l'antre du démon et lui servait de bonne. Tu aurais pût faire une sacré dépression, tu avais quand même tout perdu ! Edern et ton père, ton appartement, ton travail. Ichabod était toujours sous les ordres du grisâtre, mais tu ne souhaitais pas le revoir. Du moins, pas pour le moment. Tu ne voulais pas qu'il sache que tu étais ici, à servir son "maître".  Tu ne voulais pas qu'il tente quoique ce soit de stupide. Mais essaierait-il vraiment de t'extraire d'ici ? Franchement, tu ne savais pas. Ton frère était un mystère pour toi.

Dans les débuts, tu voulais faire ta rebelle avec le maître des lieux.. Il se trouve que cela n'a pas du tout fonctionné. Tu gardais peut-être la tête haute, mais tu étais devenu une coquille vide. Il surveillait tout, absolument tout. Tu te demandais d'ailleurs s'il respectait le minimum de ton intimité. Même cela tu n'en étais pas sûre. Depuis que tu avais élu domicile dans ce château contre ton gré, tu n'avais pas invoqué ta pauvre Meeko une seule fois, et pour cause ! Tu avais peur que le lâche te contraigne à t'en séparer, hors cela était inconcevable. Il se jouait de toi, il jouait avec ton mental, en si peu de temps, il avait réussi t'anéantir. Cependant, une lueur d'espoir continuait de briller dans ton cœur vide. Tu ne savais d'où elle venait, mais elle était bien présente et c'est elle qui te faisait avancer chaque jour, qui te faisait garder un sourire, une lueur d'arrogance.

Tu t'es drôlement assagie. La grosse tête que tu avais pris au boulot pour faire croire aux autres un caractère différent de ce que tu étais vraiment avait disparu. Tu gardes cependant une grande rancœur, se bloquant au travers de ta gorge. Une rancœur pour la façon dont cet odieux personnage te traitait. Il était méchant et jamais satisfait ! Mais tu continuais à lui obéir, contestant quelques peu ses manières de temps à autres, mais sans plus.

Epuisée tu es. Assoupie dans ton lit, un grand hurlement te fait sursauter. Un loup.. Ou plutôt une louve. Une louve au facies bien étrange. Sa blancheur contrastait avec la partie de son visage meurtrie par des cicatrices très profondes. Tu la regardes, les yeux dans les yeux, comme pour lui faire passer un message qu'elle ne semble pas saisir. Tu te résignes à te lever et t'habilles en vitesse, avant de passer faire un brin de toilette. La louve est toujours dans les parages, elle te surveille et grogne de temps à autre, sûrement pour te signifier de te dépêcher. Une fois tout cela fait, elle t'emmène dans une pièce bien spéciale du château que tu n'as pas encore eu le temps de visiter. La bibliothèque. Tu y retrouves donc le dit "Ténébreux" et t'émerveilles déjà devant cette immense pièce remplit de grandes étagères avec des milliers d'ouvrages présents. En fait, tu adores les livres, tu as appris tellement de choses grâce à ces petites merveilles. Tu tournes autour de toi comme pour mesurer à quel point cette pièce est unique et t'arrêtes face au grisâtre lorsque celui-ci te fait encore une vilaine réflexion.

- Oui Ténébreux..

Tu obéis à l'ordre donné par l'odieux. Tu es cependant fatiguée, ce travail physique est très éprouvant pour toi. Pourtant, tu avais l'habitude de bouger dans tous les sens dans ton ancien métier. Tu montes sur une grande échelle afin de nettoyer les rideaux et de mesurer le travail qui t'attends. Tu n'aimes pas faire cela, c'est trop haut et en plus tu es fatiguée. Mais tu commences à dépoussiérer ces grands rideaux épais. Tu manques plusieurs fois de perdre l'équilibre, mais tu t'obstines à continuer, toujours plus ardemment pour être sûre de ne pas perdre trop de temps avec cela. Cependant, comme tu l'avais prédis, le déséquilibre se fit plus présent, et alors que tu lâches un instant le rideaux, tu tombes à la renverse. Cela ne te fait ni chaud, ni froid, tu es fatiguée, ta vie est vide de sens, n'est-ce pas une bonne raison pour s'échapper ?


Codage by Lae


   



Dernière édition par Lacey I. Jones le Lun 18 Avr - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Re: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] EmptyLun 18 Avr - 22:57

Du rouge dans un morceau de charbon ?

Feat. Lacey I. Jones

Le Ténébreux n'est pas des plus sentimentales, il n'est pas doux quand il parle ou quand il s'exprime à une autre personne. En même temps il ne sait pas ce qu'est la douceur, il n'a que toujours vécu dans la haine, la crainte, la peur, bref, que dans des sentiments néfastes donc forcément même quand il veut être gentil, il ne peut s'empêcher d'être une personne horrible. Lui qui voulait faire plaisir à sa servante en lui donnant libre accès afin de pouvoir lire des livres de toutes sortes quand elle aura envie, il ne pu lui obliger de tout nettoyer et de lui donner en se montrant désagréable. Malgré le temps qu'ils passèrent ensemble, elle n'avait sûrement toujours pas remarquer la petite note de gentillesse chez l'homme, enfin du moins elle n'était pas du genre à le montrer si jamais elle l'avait remarqué parce qu'elle réagissait toujours de la même manière, se montrant toujours plutôt froide et assez cynique. En même temps la pièce était très grande et le nombre de livre était réellement impressionnant alors cela allait être un travail titanesque, mais elle pourra facilement se reposer dès qu'il aura tourné le dos, voire même pendant, après tout il lui avait donné l'autorisation, même si ce n'était pas explicite.

Isabella se mit en marche immédiatement. Elle prit ce qu'elle avait besoin afin de faire la poussière et commençait à exécuter sa tâche comme elle avait prit l'habitude de faire, avec minutie. Le Ténébreux navigua devant son immense bibliothèque, devant les étagères, afin de trouver un livre. En fait il s'en fichait un peu du livre, il voulait surtout se donner une raison pour rester dans la pièce et pour voir un peu plus la jeune demoiselle, chose qu'il fait assez rarement, mais de plus en plus depuis ces derniers temps. Le maître des lieux prit donc le premier livre qui passait par là pour venir s'asseoir rapidement dans un magnifique fauteuil, vraiment confortable et agréable afin de pouvoir lire dans le meilleur confort possible. Pendant que la bonne se tue à la tâche, le roi des lieux se reposait et en plus avait un spectacle agréable, une jolie femme qui fait tout ce qu'il désire et surtout il aime voir des personnes bosser pour lui, et encore plus de plaisir quand la personne n'aime pas ce qu'elle fait. Isabella venait de monter sur une grande échelle en bois, celle qui est utilisé pour monter tout en haut des étagères quand il ne dispose pas de pouvoir agréable pour le faire sans s'embêter.

Un moment d’inattention sûrement, mais la femme se mit à chuter, quittant l'échelle et commençant une chute libre en direction du sol. Ce n'était pas une hauteur folle, mais c'était largement suffisant pour se fracasser le crâne au sol et y perdre la vie. Elle ne semblait même pas tenter quelque chose pour se rattraper, en même temps dans cette situation il n'y a pas grand chose à faire hormis espérer qu'on nous vienne en aide et elle se doutait sûrement que son maître n'allait pas bouger le petit doigt pour l'aider et la sauver, après tout, une personne est remplaçable par une autre alors si il perd un esclave, il en retrouvera un autre très vite. Sauf que pour lui, cette femme reste un peu plus qu'une simple servante, même s'il n'osera jamais le dire. Le Ténébreux lâcha son livre, le laissant tombé au sol, se mettant à un bond endroit afin de bondir du sol avec que très peu d'élan, un petit avantage que le lynx gris lui donne, le potentiel de faire des sauts plutôt impressionnant avec quasiment aucun élan. Alors que la femme tombait, l'homme montait lui dans les airs afin de l'attraper pour qu'elle soit dans ses bras et se rattrapa de justesse à l'échelle d'une main en étant que très peu stable, mais heureusement que le potentiel de sa louve l'aide à garder l'équilibre et surtout une endurance suffisante pour tenir le temps de lui parler un peu et l'aider à descendre.

Une servante avec deux mains gauche. Ce n'est pourtant pas bien compliqué de faire la poussière. Reste ici pendant que je vais te chercher un café, on va mettre ça sur le coup de la fatigue, mais interdiction de me refaire un coup de la sorte !



Un regard qui aurait pu être sévère, c'était bien le cas, mais on pouvait facilement voir un peu de peur sur son visage, qu'il cacha très vite bien sûr en descendant de l'échelle le plus sûr possible ; même dans voix et dans le choix dans ses mots, on pouvait se rendre compte qu'il tenait à sa servante, mais bien sûr il ne l'avouera sûrement jamais. En tout cas dès qu'il fut au sol, le Ténébreux déposa sa bonne dans le fauteuil sur lequel il était assit juste avant l'accident pour ensuite ramasser le livre afin de le déposer sur l'accoudoir. Comme il l'avait promis, il disparu de la pièce en passant par la porte pour se rendre dans la première cuisine à sa portée afin de lui faire le café. Cela n'était pas une tâche insurmontable, et même s'il préfère le thé, il connaît les bienfaits d'un café et cela sûrement préférable pour cette femme et surtout reprendre du poil de la bête, surtout vu l'heure car elle n'avait sûrement pas prit le temps de prendre un truc à manger ou boire vu qu'à peine lever, elle devait déjà travailler sur ordre de son maître. Cela ne prit que quelques minutes, peut-être dix minutes maximum, pour le Ténébreux de faire son café qu'il versa dans une tasse et qu'il déposa sur un petit plateau avec un petit morceau de brioche, fraîche comme d'habitude bien sûr, qu'il fit tenir sur le dos de sa louve ; il n'allait pas quand même utiliser ses mains pour faire une tâche aussi indigne que servir lui-même, alors cela allait être l'animal qui le fit. La louve et son propriétaire entrèrent tous les deux dans la bibliothèque où se trouve la servante, la louve se rendit au niveau de la femme afin de lui confier la boisson ainsi que la nourriture tandis que l'homme se rendit sur un autre fauteuil, juste en face de la femme.

Dès que tu auras repris des forces, tu reprendras le travail et aucune erreur te sera permise !



Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Re: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] EmptyDim 29 Mai - 13:03

Lacey ft Bealfire Du rouge dans un morceau de charbon ?

   
Il n'est plus nécessaire que tu vives. Tu as trouvé un merveilleux échappatoire mine de rien, mais c'est également le plus radical. Tu n'avais même pas forcément pensé au suicide, mais maintenant que cet accident se présente, tu sens une forme d'apaisement en toi. Peut-être allais-tu être en paix quelque part dans les airs ?

Toujours est-il que cela ne produira pas aujourd'hui. Une pression vint rencontrer ta coquille vide. Ce n'était pas dure et froid comme le sol, non.. c'était.. vivant. Les yeux embués par une possible vision de la mort, tu t'accroches par réflexion au cou de ton sauveur et tu croises son regard. Bien entendu, tu te fais rouspéter. Toujours ces reproches, mais malgré cela, tu décèles quelque chose de différent en lui. Son regard. Il a changé ! Jamais il n'avait affiché un tel regard. Tu te demandes même si tu ne fais pas une hallucination suite au choc qu'a pût provoquer la chute.

Tu remarques cependant que d'un coup, le verdâtre est à tes petits soins. Il va te faire un café ? C'est vraiment quelque chose d'étrange pour toi. Mais encore sonnée par cette chute, tu n'en tiens absolument pas compte. Assise dans un des fauteuils de cette immense pièce, tu regardes dans le vide. Tes yeux n'ont absolument aucun éclat. Ils avaient tous disparus depuis quelques semaines déjà. Toi qui était pourtant pleine de vie. Presque aussitôt, ton geôlier revient en compagnie de la louve t'aillant réveillée quelques heures plus tôt, portant un plateau sur elle. Par pitié pour le pauvre animal, tu retrouves soudainement tes sens et poses le plateau sur la table basse. Tu caresses la louve, comme par compati pour sa condition, mais également pour la remercier. Cela se voyait que ce pauvre animal était malheureux. Elle avait été maltraitée et plus rien ne faisait d'elle un être vivant. Plus rien, ce n'était qu'un objet à la merci du Ténébreux.

Tu penses à Meeko. Depuis quelques semaines, vous vous êtes séparées. Tu ne veux pas que cet homme dangereux lui fasse du mal, alors, à contre cœur, tu l'as dissimulée dehors et lui a ordonné d'urgence de retourner à son appartement. C'est le seul endroit où elle était susceptible d'être en sécurité.

Tu plaques ton dos contre le dossier du fauteuil, ne prenant rien de ce qui se trouvait sur le plateau. Reprenant petit à petit tes esprits, tu te rends compte de ce que tu viens de vivre. Tout ceci a pris un angle complètement différent dans ta vision des choses. Quelque chose a changé. Quelque chose de bien plus profond que ce que tu peux imaginer. Tu dévisages alors le verdâtre se trouvant face à toi. Tu ne cesses de te demander ce qui lui a pris. Des questions, tu en as plein à présent, mais as-tu le droit de les poser ? Reprenant un peu du poil de la bête, une faible lueur se dessine dans tes yeux. Une lueur de malice que toi seule possède. La même lueur qui te donnait cet entrain d'antan.

- Pourquoi ? Pourquoi avoir fait cela ?

Malgré tes efforts, ta voix est pleine de reproches. Tu ne peux pas t'en empêcher. Il t'a tout pris et maintenant, il t'empêche de trouver la paix intérieure dont tu rêves depuis des mois. Avec des mains tremblantes, trahissant ton trouble, tu prends la tasse entre tes mains. Malgré ta vigilance, ton côté maladroit prend le dessus et l'objet glisse de tes mains renversant le café sur toi et sur le parquet et la tasse s’ébréchant au contact du sol. Reprenant ton air vide et complètement soumis, tu te mets à genoux sur le parquet, prenant une serviette se trouvant sur le plateau pour essuyer ta bêtise avec une évidente angoisse.


Codage by Lae


   

Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Re: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] EmptyMar 31 Mai - 18:47

Du rouge dans un morceau de charbon ?

Feat. Lacey I. Jones

De la gentillesse ? C'est vrai que c'est très rare de voir le Ténébreux se montrait un tant soit peu gentil envers une personne, c'est même extrêmement rare, voire en fait impossible de le voir faire tellement qu'il ne tient à personne hormis à sa petite personne. Pourtant il s'était montré gentil envers la jeune Isabella, déjà en lui sauvant la vie, puis surtout après en lui apportant à boire et à manger. Pour une personne ordinaire, cela pourrait paraître pour des petits gestes anodins, mais quand c'est les ténèbres qui le fait, cela paraît bien étrange. Malgré le fait qu'il venait faire preuve de gentillesse, il continua d'être assez hautain, ne voulant sûrement pas montrer cette preuve de faiblesse qu'il venait de faire il y a peu. Elle aida la louve pour qu'elle ne soit plus la serveuse et dès qu'elle avait fait son boulot, d'un geste de la main de son propriétaire, elle disparue dans un petit écran de fumée, laissant les deux personnes seules dans la pièce.

Isabella voulait savoir pour le Ténébreux avait fait cela, il aurait très bien pu lui mentir, chose très facile après tout, mais tout ce qui sortit de lui fut un petit rire aigu dont lui seul à le secret, laissant sa camarade dans l'ignorance la plus complète. Même si à vrai dire il ne savait même pas lui même pourquoi il lui avait sauvé la vie. De toute façon maintenant que c'était fait, c'était fait. Bien sûr il pourrait régler ce problème très vite en tuant la femme en face de lui, mais après qui aller nettoyer ce grand château ? Il faut bien une bonniche pour nettoyer ce domaine et cette femme remplit parfaitement cette tâche donc il n'allait pas la laisser partir comme ça. Surtout que sa présence n'est absolument pas là pour lui déplaire, au contraire même, il apprécie grandement cette présence humaine dans son château, puis de toute façon elle est là pour toujours, ou du moins tant que son contrat est actif ou tant qu'elle tient à la vie de son pirate. Alors que Isabella aller pour boire sa tasse de café, elle fit tomber sa tasse qui vint frapper le sol, s'ébranchant simplement, au moins elle n'a pas explosé, mais cela a suffit à étaler tout le liquide sur le sol. La bonne s'empressa de se jeter au sol afin d'essuyer sa propre bêtise ; au moins elle avait bien assimiler le pourquoi de sa présence.

On dirait que je ne te donne pas assez de travail. Tu es obligé de t'en rajouter. Nettoyer mon château ne doit pas être suffisant, il faudrait que je t'en donne plus encore hihihih...



Trouver autre chose à faire à la bonne ne sera sûrement pas une chose facile à faire vu qu'à part nettoyer le château, il n'y a pas grand chose d'autre à faire ; faire à manger peut-être, c'est vrai que c'est quelque chose à faire et qui peut être important car il faut dire que cela arrive très souvent au Ténébreux de ne pas manger pendant plusieurs jours, alors il en oublie par moment qu'il faut manger. Puis bon, il devrait bien avoir d'autre tâche à accomplir dans un si grand domaine, comme le jardin interne du château par exemple. En tout cas la demoiselle avait besoin d'une punition pour avoir oser salir le sol de la bibliothèque. Le mage noir se leva de son siège se mettant en face de la jeune femme à quatre pattes, il se baissa en direction de la femme, tendant la main. On aurait pu croire qu'il allait la frapper, sauf qu'au lieu de ça il prit simplement la tasse de café dont le bord était légèrement ébréché, plutôt coupant d'ailleurs. Il se releva avec sa tasse, laissant la femme se lever également si elle le désire ou bien rester à faire son travail.

En voilà une qui est inutile désormais. Cette tasse ne mérite plus qu'une chose, qu'on la détruise tout simplement. Les objets sont comme les humains, blessés ils ne servent plus à rien. N'ai-je pas raison ?



Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Re: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] EmptyDim 12 Juin - 21:50

Lacey ft Bealfire Du rouge dans un morceau de charbon ?

   
Un commentaire de trop, un semblant d'éclat retrouvé. Tu avales difficilement ta salive, comme si tu ravalais douloureusement des mots que se serait voulu tranchant. Comme si il avait lu dans tes pensées, il se lève et se place face à toi. Tandis qu'à présent tu te retrouves à ses pieds telle une vulgaire soumission, tu fermes un instant les yeux pour recevoir ton coup imaginaire. Reprenant en une fraction de seconde tes esprits, tu décides de lever le regard vers lui tendis qu'il se baisse afin de finalement ramasser la tasse ébréchée. Il se relève.

- En voilà une qui est inutile désormais. Cette tasse ne mérite plus qu'une chose, qu'on la détruise tout simplement. Les objets sont comme les humains, blessés ils ne servent plus à rien. N'ai-je pas raison ?

Une sorte de hoquet s'échappe de ta bouche tant ta frustration et toute ta rage contenue ces derniers mois ressortait d'un coup, d'un seul. Tu te relèves brutalement, un peu chancelante à cause de ce mouvement vif, et le gifle. Cette claque est partie toute seule. Tu ne te rends pas encore compte des conséquences que cet écart aura.

- Vous ne savez rien ! Vous pensez tout savoir mais vous ne savez rien !

Te sens-tu visée ? Oui. Sens-tu ta famille en danger ? Oui. Tu lui fais face avec toute la hargne que tu peux avoir. Tu soutiens son regard, sourcils froncés et regard de braise. Enfin, tu finis par jeter les serviettes sur lui et te tourner théâtralement afin de partir de la pièce. Arrivée aux grandes portes de la bibliothèque, tu ne te donnes même pas la peine de te retourner tant tu le méprises en cet instant.

- Vous avez peur, vous restez jour après jour cloîtré dans cet endroit. Vous ne connaissez rien de l'humanité, vous ne connaissez rien de la douleur, vous ne connaissez rien des sentiments, vous ne connaissez rien de.. l'amour.

Ta voix ce déraille à ce dernier mot. Bien évidemment, tu penses à ton frère pris lui aussi dans les griffes de l'odieux. Mais inconsciemment, ce mot à bien plus de sens que tu ne le penses. Cependant, tu refoules tout et convaincue, tu te dis que tu te fais des films et que de toute façon, ce sauvetage était le fruit d'un mal une fois de plus. Non, il voulait te faire souffrir, c'était un peu son amusement du moment, tu es sa chose, sa poupée vaudou.

Ainsi, tu pars de la pièce le pas lourd mais rapide. Tu te faufiles dans une pièce au hasard, allant où tes pas et ta colère te mène. La pièce choisie était, entre autre, la « salle de collection » du maître. A vrai dire, tu ignorais qu'elle existait jusque là et t'étonnes même qu'elle soit ouverte. Inquiète, tu te prépares à un piège pour une fois de plus te torturer mentalement. Cependant, la tentation est trop forte. Tu t'émerveilles à la vue de ces choses semblant venir d'une autre époque. Il y a toute sorte de choses, cela semble magique.


Codage by Lae


   

Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Re: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] EmptyDim 12 Juin - 23:02

Du rouge dans un morceau de charbon ?

Feat. Lacey I. Jones

Il faut dire qu'une tasse quand elle est cassée, on la remplace, comme tous objets d'ailleurs. Dès que ce n'est plus utilisable c'est très simple, on remplace par un nouvel objet neuf de même qualité ou de meilleur qualité et il faut dire que le Ténébreux pense la même chose des êtres humains, dès qu'il ne sert plus à rien il faut le remplacer par une personne plus utile. Alors pourquoi sauvé une personne d'une mort quasi certaine alors qu'il aurait pu tout simplement la laisser mourir pour ensuite avoir une nouvelle bonne ? Il n'en savait rien, du moins il ne voulait pas le savoir, il n'arrivait pas à mettre les mots exact sur ce qu'il ressentait réellement, ni même en fait le montrer, étant la première fois qu'il ressent ce genre chose.

Une réaction plutôt surprenante à vrai dire. On ne saura jamais pourquoi, mais alors que Isabella a toujours été docile, restant dans la soumission et écoutant simplement les ordres de son maître, ce fut la première fois qu'elle se rebella de la sorte. Se relevant après la réflexion du Ténébreux pour venir le frapper d'une gifle bien sentie, cela est très rare il faut dire qu'on ose venir porter atteinte à l'intégrité physique d'un tel homme, et rare qu'on réussisse également d'ailleurs. Néanmoins il ne réagissait pas, il faut dire que cela le surprit complètement car il ne pensait absolument pas qu'elle allait réagir de la sorte. Même son attaque verbale n'eut pas l'impact qu'elle aurait sûrement voulu, et l'impact qui aurait eu en temps normal car les mots sont très important pour lui. La gifle fut d'une plus grande surprise et cela bloqua un instant l'homme dans ses pensées, restant figé dans cette position alors que la bonne parlait.

Toujours dans la même position, regardant du coin de l’œil sa servante, un regard de tueur contre son regard plein de chaleur et de haine, elle finit par lui jeter la serviette sur son corps. Bien sûr l'objet finit sa chute pour venir sur le sol, il n'allait quand même pas retenir une vieille serviette tout de même, préférant la laisser tomber au sol. Isabella prit le chemin de la sortie de la pièce, elle devait sûrement avoir réaliser qu'après son geste la colère d'une bête pouvait être extrêmement violente et qui ne fallait mieux pas être dans les parages quand sa colère explosera. Néanmoins elle se stoppa durant sa trajectoire pour venir se mettre devant la porte. Rumpel réussit enfin à se déloger de sa position pour regarder cette femme qui ne se retournait absolument pas, restant dos à un homme qui pouvait facilement la tuer d'un vulgaire coup dans le dos, lui lançant toute sa puissance contre elle, mais il ne fit rien, il l'écouta tout simplement pour réfléchir à une meilleure méthode pour la punir.

Une moral. C'est que la bonne faisait la leçon a son patron. Mais le pire c'est qu'elle avait en partie raison, même si jamais il ne l'avouerai, Rumpel est une personne assez lâche au fond, préférant les coups en traître plutôt que l’affrontement direct, néanmoins cela ne sera jamais dis à travers lui. Heureusement pour elle qu'elle finit enfin par sortir de la pièce car là s'en était trop, il avait laissé trop de temps à cette bonne pour s'amuser, il fallait la recadrer et la remettre à sa place. Le Ténébreux était maintenant seul dans la pièce et sa réaction ne se fit pas attendre car il se mit à hurler à pleine voix, et encore heureux qu'il n'avait pas le pouvoir du son sinon on aurait entendu un rugissement bestial à travers toute la ville fut la puissance sonore qu'il pouvait déjà faire sans cet élément, sûrement une des causes de la louve qu'il avait, de pouvoir pousser un rugissement bestial de la sorte. En plus de son rugissement il frappa la petite table à côté de lui avec son pied, la faisant s'éclater dès que l'impact avec le sol se fit sentir.

Encore plus. Il avait besoin de faire éclater encore plus sa colère et surtout il avait encore un objet dans sa main alors forcément la première chose à laquelle il pensait fut de la jeter contre le mur pour la faire éclater rien que pour soulager sa fureur. Pourtant quand son regard remplit de haine se posa sur cette tasse, sa colère diminua d'un seul coup en repensant à ce que sa bonne avait dit, surtout comment elle l'avait dit lorsqu'elle parlait d'amour. C'est vrai qu'il n'y connaît rien en ce sentiment, mais elle-même semblait être dans la même circonstance, aussi perdu que lui. Il resta un moment comme ça, fixant cette tasse ébréchée, pensant à plein de chose.

Changer ? Une possibilité pour le Ténébreux, mais pas ce qu'il désire, néanmoins il peut toujours essayer. Impossible de dire pourquoi en réalité, comme si cette jeune femme avait réussi à rallumer quelque chose qui s'était complètement éteint dans son petit cœur complètement noirci  par la rancune et son ancien mentor. Utilisant son odorat de loup, le Ténébreux suivit les traces de sa proie, gardant toujours la tasse entre ses mains. Elle n'avait pas finit très loin car elle avait juste été dans la pièce d'à côté, une pièce très spéciale pour le Ténébreux, pour tous les possesseurs de la magie ancienne et surtout pour tous les habitants de ce château à travers l'histoire, une pièce qui réuni des objets plus ancien l'un que l'autre, dont certains remplis d'une aura étrange, similaire aux contrats du Ténébreux d'ailleurs. Rumpel entra donc dans la pièce, faisant du bruit histoire qu'elle entende bien son entrée.

Tu as découvert le trésor de Quederla. La véritable histoire de Quederla, de la magie qui s'y trouve réellement.



Beaucoup d'objets. Des objets qui enivrerai n'importe qui qui est à la recherche de connaissance, d'en apprendre sur Quederla, mais aussi apprendre un peu plus sur la magie ancienne de Quederla ; chose qui sont réservé qu'à très peu de personne, tellement peu de personne que seul la lignée du Ténébreux sont digne de pouvoir connaître tous ces secrets, secrets que même lui n'a pas encore tout décelé il faut dire, mais il sait le potentiel de tout ces objets. Rumpel passa tout simplement à côté de la jeune femme, l'ignorant complètement pour se rapprocha de l'étagère juste en face de la porte, l'ouvrant pour venir déposer la tasse sur une sorte de petit piédestal, comme si l'objet qui devrait se retrouver ici devait être vraiment très important, sûrement l'objet le plus rare et précieux qui pouvait se trouver dans la pièce ; emplacement qui se trouve être celui de la tasse ébréchée désormais.

Tu sais que ton acte va devoir être puni ? C'est très  grave de porter atteinte à son maître. Pourtant je vais me montre magnanime et adoucir ta peine cette fois-ci. Surtout que je vois que tu as l'air intéressé par cette pièce. Une pièce qui m'a toujours fasciné, les bien les plus précieux et magique de Quederla y sont entreposés. Tu ne verras ça nul part ailleurs.



Le Ténébreux fini d'entreposé sa précieuse tasse cassée sur son piédestal tout en fermant complètement la vitrine qui ne fait que sublimé d'avantage cet objet. En se retournant, afin de regarder la bonne, le regard du Ténébreux n'était plus si obscur que d'habitude, du moins en profondeur si on regardait bien car en apparence il y avait toujours cet aura si néfaste. Il était donc maintenant en face de cette personne qui l'avait bafoué il y a quelques minutes et pourtant il n'avait pas envie de la punir, du moins elle allait l'être vu ce qu'elle avait fait, mais cela ne sera pas aussi terrible qu'il aurai fait si cela aurait été une autre personne, impossible de dire exactement pourquoi. Une pièce remplie de magie avec deux personnes aussi imprévisible que le destin et surtout une personne pour qui la magie et le pouvoir font sa vie, impossible de savoir ce qui allait se passer par la suite dans cette pièce.


Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Re: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] EmptyLun 13 Juin - 18:26

Lacey ft Bealfire Du rouge dans un morceau de charbon ?

   
Arpentant la nouvelle pièce, objet de ta découverte, tu tournes autour de toi émerveillée, mais à la fois effrayée. Un rugissement se fit entendre. Il te glaça le sang si bien que tu t'adosses à un mur en la tâtonnant de tes mains tremblantes pour y trouver désespérément une pointe de réconfort. L'odieux était furieux.

Des pas, la porte de la pièce s'ouvrant brutalement. Tu sursautes, mais tu ne te retournes pas, au contraire, tu reprends ta marche au sein de la pièce restant dos à ton dit « maître ». Tu t'arrêtes devant une sorte de gantelet de chevalier, écoutant à demi ce que le verdâtre dit. Tu décides de te soumettre à ta tentation et d'une main hésitante, tu te permets de glisser tes doigts le long du gants exposé.

Passant près de toi, tout près de toi, tu sens un frisson d'effroi, cependant, rien ne se passe. Tu regardes donc, méfiante, ce qu'il a l'intention de faire. A ta grande surprise, le maître de ces lieux pose avec minutie la tasse déchue, en exposition dans l'une des vitrines. Un étrange sentiment s'empare de toi, un sentiment très négatif. Et si tout ceci correspondait à des trophées ? Au nombre d'âmes brisées par cet homme ? Ainsi il croirait donc que tu lui es pleinement acquise. Non, il y avait autre chose, pourquoi ne pas avoir réagit à la petite rébellion permise ? Pourquoi semblait-il d'un coup plus humain qu'il ne l'a été jusque là ?

Une idée traversa ton esprit. Peut-être avait-elle percé sa faiblesse ? Peut-être pouvais-tu prendre l'ascendant sur lui ? Enfin, tu pouvais toujours l'espérer. Au fond, qu'avais-tu à y perdre ? Ton contrat stipulait seulement une dévotion à « ton maître ». Il fallait donc que tu joues un jeu très subtile, très rusé. Sans savoir pourquoi, tu chassas néanmoins cette idée. Tu sentais que quelque chose avait changé en lui, c'était très minime, mais vivant tous les jours à ses côtés, tu pouvais le remarquer. Il fallait que tu découvres cette soudaine chose qui l'adoucissait quelque peu.

Tu fronces les sourcils. Une punition ? La seule punition qui pouvait me faire un quelconque mal était de blesser ton frère. C'est pour lui que tu es ici et c'est pour lui que tu souffres, pour le préserver. Cependant, ce qui aurait dût être un rire des plus insupportables et diaboliques se transforme en une clémence inattendue de sa part. Avais-tu bien entendu ? Il t'accordait grâce d'une lourde punition parce que.. tu t'intéresses à cette pièce ? Était-ce une blague ?!

- Pourquoi ?

Ta voix claques comme une seconde gifle infligée au verdâtre. Tu ne comprends pas et cela te rends encore plus méfiante à son égard. Pourquoi diable voudrait-il t'épargner parce que tu t'intéresses à son trésor ? Bien au contraire ! Il devrait être on ne peut plus méfiant !

Reprenant un rythme de pas doux, tu t'arrêtes un instant devant le nouvel objet entreposé. La fameuse tasse. Le « pourquoi » avait claqué également par rapport à cela. Tu es complètement déboussolée par la situation. Non pas que tu regrettes le mauvais caractère de l'odieux, mais tu as l'impression qu'il te fait tourner en rond et cela te déplaît. Tu penses évidemment tout de suite à une nouvelle manipulation d'esprit et ainsi tes craintes précédentes reviennent au galop.

Tu avances encore dans la pièce, ne regardant pas et t'arrêtes au niveau du fameux rouet du verdâtre. Combien diable en a-t-il ? Il semble y en avoir un dans chaque pièce ! Reproduisant le même manège qu'avec le gantelet, tu te mets à effleurer cet objet des plus étranges.


Codage by Lae


   

Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Re: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] EmptyLun 13 Juin - 21:43

Du rouge dans un morceau de charbon ?

Feat. Lacey I. Jones

La jeune femme semblait se questionner sur beaucoup de chose. Son simple questionnement voulait dire tellement de chose. Sûrement en réponse aux paroles de son maître, mais aussi pour tout ce qui se passe dans cette pièce, à quoi sert chaque objet, mais également pour la tasse, pourquoi l'avoir mise là ? Le Ténébreux ne savait même pas lui-même, il n'avait aucune raison de mettre un objet sans magie à l'intérieur d'une pièce emplit de magie et d'une importance unique. Néanmoins la tasse avait trouvé sa place ici. Le Ténébreux garda le silence, laissant sa servante faire le tour des objets, tous les regarder un par un, regardant un gantelet, la tasse, un de ses fameux rouet qui le détend en tissant et qui s'en sert lorsqu'il maîtrise l'Or. Il laissa la jeune femme faire ce qu'elle désire, ne lui donnant aucune réponse ; de toute façon elle ne risquait rien ici et elle ne pourrait se servir de rien sans savoir ce que font ces reliques.

C'est qu'il appréciait être avec cette jeune femme, mais il savait qu'elle n'était pas entièrement franche avec lui, en même temps elle ne parlait pas énormément, elle faisait simplement ce que son maître lui disait et c'est tout. Néanmoins elle semblait gagné un peu en confiance et cela était très mauvais pour l'hôte de ces lieux alors il fallait remédier à tout ça. Sauf que c'était impossible de savoir comment réellement, enfin si il pouvait simplement s'amuser avec le matelot qui tient tant à la jeune femme, mais cela serait trop facile et elle n'osera jamais dire ce qu'elle a sur le cœur alors il fallait mieux prendre une nouvelle approche et tenter un coup de bluff. Après tout c'est quelque chose qu'il ignore encore car pour le moment c'est une personne lambda, mais vu son caractère cela ne serait pas étonnant qu'elle soit d'une des deux familles alors il fallait vérifier et l'occasion ne s'y était jamais présenté donc autant vérifier désormais.

Trouver l'objet parfait pour réussir à faire son coup de bluff. Il avait l'objet parfait en tête. Il fit le tour de la pièce donc pour venir mettre la main sur un morceau de miroir, un morceau de miroir. Le miroir originel a été brisé il y a de très très longue années, bien avant la naissance de Rumpel, sûrement à la dispute des deux fondateurs d'ailleurs. Néanmoins le morceau de miroir avait toujours une étrange faculté, une faculté très impressionnante et vraiment très utile pour déceler le faux du vrai, pour déceler les pouvoirs enfouis chez les personnes. Rien de plus simple d'utilisation, il suffit simplement de faire en sorte qu'une personne se reflète dedans et une image y apparaît, une image qui montre si une personne dispose d'un des pouvoirs, dans le cas contraire, une image apparaîtra également sauf qu'elle sera différente. Il prit donc ce fameux objet entre ses mains, se regardant à l'intérieur dans un premier temps, Isabella pouvait simplement voir ce qu'il avait prit, mais impossible de voir ce qui s'y passe dans le reflet.

Tu vois cet objet ? Il est très spécial et ancien. Il me permet de connaître la vérité, de décelé la magie chez les autres personnes. Voyons voir ce que ça pourrait donner sur toi.



Le reflet du Ténébreux dans le morceau de miroir commençait doucement à disparaître pour laisser voir qu'une image noire, un noir tellement profond, les ténèbres tout simplement. Voilà à quoi il serait destiné si jamais il n'avait pas le potentiel des contrats, il aurait obtenu les Ténèbres de la part des Élémentis et pourtant il avait choisi un tout autre choix, mais maintenant il était temps de savoir à quoi elle était destinée si elle n'était jamais rentrer en contact avec le Ténébreux. Il fit en sorte de mettre le débris de miroir dans la direction de la bonne afin que son reflet apparaisse dans le miroir. Elle pouvait donc voir la noirceur de l'âme de Rumpel dans le miroir disparaître doucement pour venir voir son propre reflet à l'intérieur. Si jamais elle possède un élément ou un animal, celui-ci apparaîtra quasiment instantanément dedans à la place de son image, et si elle n'en a pas, cela prendra un peu plus de temps que cela. Dans un premier temps Rumpel que le reflet de la jeune femme de l'autre côté du miroir, mais très vite cette image se remplaça par un fennec, un tout petit animal, c'était donc une Domae, mais il s'en fichait clairement, après tout son matelot en faisait également parti alors rien d'étonnant. Un sourire se dessina sur le visage du mage noir.

C'est que tout ça est intéressant. Je vois qu'on s'est amusé à me cacher des choses importantes très chère Domae. Et tu comptais me cacher cette chose encore longtemps ? Tu ne tiens donc pas à la vie du pirate ?!



De la colère. On pouvait clairement entendre de la colère dans la voix de cet homme, mais sur son visage également. Il déteste qu'on le prenne pour un idiot de la sorte. En tout cas maintenant il regrettait presque de lui avoir pardonner, de lui avoir permit de gagner en confiance et même de l'avoir épargner. Cet homme déteste réellement qu'on lui mente de la sorte, c'est sa servante et elle doit respect et obéissance à son maître alors il y est hors de question qu'elle se permette de telle chose envers lui. Malgré tout il ne voulait pas porter atteinte à sa servante, une chance pour elle. Néanmoins la fureur de cet homme peut être terrible alors il fallait mieux qu'elle évite de telle action de la sorte par la suite si elle compte sortir un jour de ces murs là. Pour être encore plus impressionnant du feu sortit du corps du Ténébreux, il était réellement en flamme, mais cela ne semblait pas l'affecté, c'est la chance d'avoir des vêtements inflammables et surtout avoir une telle expérience avec les pouvoirs qu'il en était devenu insensible comme si qu'il maîtrisait les pouvoirs depuis des années et des années.

Mieux vaut que tu ne me désobéisses plus jamais sinon vous ne sortirez jamais d'ici vivant ! C'est bien compris maintenant ?!



Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Re: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] EmptyMer 22 Juin - 17:36

Lacey ft Bealfire Du rouge dans un morceau de charbon ?

   
Piégée. Voilà dans quelle situation tu étais à présent. Si il dit vrai à propos de ce miroir- et franchement, tu n'y crois pas trop- tu te doutes que ce ne sera pas sans conséquences. Ton visage blêmit légèrement, mais malgré tout tu ne te laisses pas démonter. Il ne t'a pas demandé après tout si tu faisais partie d'une famille, donc qu'il ne vienne pas se plaindre hein. En fait, tu n'as absolument rien à te reprocher. Mais bon, malgré ton caractère de cochon, vas lui expliquer tiens, parce que Monsieur a évidemment toujours raison, aussi étonnant soit-il, il semble encore plus têtu que toi !

Tu restes bloquée face à ce miroir. Voyant que quelque chose se dessines, tu penses tout de suite qu'il te joue un tour avec ses pouvoirs Elementis pour te faire cracher le morceau, mais prise de cours lorsque tu vois la silhouette si familière d'un certain canin se dessiner dans le miroir, tu poses une main sur ta bouche.

Te menaçant comme il en avait l'habitude, tu pousses un grand soupir agacé. Non mais il va se détendre ce type, sérieux ! Il avait qu'à te demander si c'était autant un problème pour lui ! Mais en y réfléchissant, tu ne sais pas si tu lui aurais dit la vérité. Tu te dois de protéger Meeko. Comment faire confiance à un homme qui bat son propre loup ? Non, cela aurait été au dessus de tes forces.

Tu fronces les sourcils, ton regard s'assombrissant. Tu n'apprécies vraiment plus comment il te parle et tu regrettes qu'il t'ait sauvée. Voilà, c'est officiel, tu le penses clairement !

- Ah oui ? Et bien si vous vouliez le savoir vous n'aviez qu'à me demander ! Pas la peine de me faire une putain de scène pour si peu franchement !

Tu cries presque ta réplique avec une voix bien froide et sèche. Pour une fois que tu te sens autorisée à cracher ton venin, autant en profiter. En plus, il était si bête de ne pas se renseigner sur ses compères ! La preuve, il ne sait même pas que tu lui as en partie menti sur ton prénom. Il se croyait malin, il ne l'était pas tant que ça. Cela traduit une certaine faiblesse de la part de ton geôlier. Comment veut-il réaliser ses sombres desseins si il ne se renseignait pas sur les protagonistes de son projet ? Tu en sais quelque chose, toi qui est chargé d'espionnage lors des mission que te confie les Domae.

- Vous êtes si naïf.. Comme si j'allais vous confier tous mes petits secrets. Franchement, vous vous croyez fort, mais vous êtes faible. Vous venez de me le prouver et franchement, ça me réjouit !

Cette fois-ci, tu soutiens son regard avec toi-même des yeux durs et sombres. Ça suffit maintenant ! Tu t'es assez faite exploiter sans rien dire ! Il faut que ça sorte, c'est comme ça.


Codage by Lae


   

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty
MessageSujet: Re: Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]   Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Du rouge dans un morceau de charbon ? [PV Lacey]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-