Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony MDR-1AM2
129 € 220 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le travail c'est la santé [PV Selphi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty
MessageSujet: Le travail c'est la santé [PV Selphi]   Le travail c'est la santé [PV Selphi] EmptyVen 15 Avr - 14:47

Le travail c'est la santé

Punchant mon réveil qui tombe cadre le premier au sol, je m'autorise cinq minutes en plus de sommeil avant de devoir m'habiller pour aller au Lycée. Je remercie le ciel d'avoir été élevée dans un orphelinat ce qui m'a évité de devoir aller en cours tous les matins mais plutôt d'être éduquée avec les genres d'enseignantes qu'ils avaient engagé. Très franchement, je crois que je ne serais jamais arrivée à l'heure ; mais bon, avec le peu de diplôme que j'ai... Je ne peux que faire pionne ou alors pute. Mais ça, c'est vraiment si je n'ai plus rien à grailler.

Les 5 minutes passées, j'enfile les chaussons et mon peignoir et me dirige dans ma cuisine ou ma boule de poils est déjà en train de sauter de partout... J'ai l'impression qu'il ne s'arrête jamais et qu'il est toujours en pleine forme. Mon dieu, mais retirez les piles à cet animal ; c'est toujours le même manège le matin... Il me court dans les pattes pour que je me prépare plus vite parce que Monsieur adore les étudiants. Oui je l'emmène au boulot, ça fait de la distraction pour les gosses et moi il arrête de me pomper l'air avec ses cabrioles. Tout bénef en somme.

Gobant mon bol de céréales, je vais rapidement prendre une douche avant de m'habiller et de prendre mon sac à bandoulière ; j'sais je ne suis pas étudiante mais j'aime bien ce genre de sac et ça me permet de mettre ma bouffe et mes boissons. Parce qu'on va pas se mentir, ce n'est pas un restaurant 4 étoiles le self de la cantine et je n'ai pas envie d'être intoxiquée... Combien de fois j'ai dû accompagner un élève à l'infirmerie simplement parce qu'il avait mangé une viande pas cuite. J'tiens trop à ma vie pour crever à cause d'une viande pas fraîche.

Traînant des pieds, tout le monde dans la rue peut voir ma motivation tandis que Chips saute d'arbres en arbres pour aller sur son lieu de travail ; heureusement qu'il n'est pas à l'autre bout de la ville sinon j'aurais la flemme de me lever tous les matins. Arrivant à 8h30, je salue mes collègues qui surveillent les portes d'entrée en demandant la carte étudiante ; j'en ai po et ils me connaissent assez pour me demander ça. J'traîne des pieds et des casseroles j'n'aimais pas beaucoup l'école jusqu'à mon bureau où je laisse tomber mon sac à l'entrée et je m'affale sur mon siège.

La cloche sonne obligeant ainsi les élèves à aller en cours et m'obligeant à me préparer pour recevoir les retardataires.. Ô joie quand tu nous tiens. Toujours les mêmes, je signe avec joie, leur demande d'être à la prochaine fois, ils hochent la tête en mode "cause toujours" et partent en cours ; si seulement je pouvais les plaquer contre un mur pour leur faire rentrer cette idée dans le crâne... Ou laisser Chips leur mordre le derrière, ça me ferait moins de boulot et je serais réellement payée à rien foutre. Mais bon, comme toujours j'suis trop trouillarde pour faire quoi que ce soit.

Les deux premières heures passent et la récré arrivent enfin... Je déteste la récré, c'est l'heure où tous les élèves viennent faire signer leur putain d'absences. "Vous avez un certificat médical ?" - "Non" - "Et bah va te faire f... Ok merci bonne journée" ; tellement de mots de phrases que je voudrais leur sortir simplement pour qu'ils arrêtent d'être absent. Et en plus quand je ne suis pas assez rapide, ils gueulent parce qu'ils perdent du temps de leur récré ; bah va jouer aux billes et reviens plus tard j'sais pas. Mais laisse-moi bosser tranquille.

La cloche enfin, je signe un dernier papier, un tampon et zou il file dans sa classe. Je me lève et m'étire un peu pour me réveiller, l'animal en marre de rester enfermé dans le bureau alors je me vois dans l'obligation d'aller faire un p'tit tour dans le couloir avec lui ; ça va me permettre de me dégourdir les pattes aussi. Je remarque au loin un groupe d'étudiants, posé sur leur banc en train de rire aux éclats comme des otaries ; et c'est qui qui va devoir leur de dire fermer leur gueule ? C'est bibi. M'avançant à leur hauteur, ils se stoppent dans leur conversation en me voyant arriver.

- Eh les gars, vous voulez pas aller brailler dehors ? Y'a des gens qui bossent là.


- Ouais m'dame mais il pleut et... Ouaaaaah ! C'est un vrai raton laveur ?!

- Non c'est un énorme rat pourquoi ?


On a toujours pas encaissé la remarque que ma pote a fait la première fois que je l'ai rencontrée... Du coup, dès que j'ai l'occasion je la ressors quand on me demande si c'est bien un raton laveur. Ben ouais, vous voulez que ce soit quoi ? Un lion ?! Non-absorbés par ce que je viens de dire, les jeunes descendent du banc pour s'approcher de la boule de poils qui commencent un numéro de jonglage avec les noix qu'il m'a piqué dans le bureau. Mais c'est qu'il est plus doué que moi en plus !

- Eh mais c'est trop classe ! Il s'appelle comment ?

- Vous l'avez eu où ?

- Vous êtes une Domae ?

- Eh pas tous à la fois les mioches. Lui c'est Chips, un emmerdeur de première que j'ai eu à mes 20 ans après ma cérémonie.


Et ouais, c'est qui qui peut crâner d'avoir un animal ? C'est encore moi. En plus, j'fais de la pub pour les Domae, si c'est pas cool ça ? Franchement, qu'on me nomme Joker direct, je pourrais leur rameuter pleins de monde avec les tours de magie que fait Chips. Puis d'un coup, je vois les gosses relever la tête au moment où une ombre géante est devant moi... Zut repérée par le grand patron. Posant les mains sur les hanches, je tente de reprendre le peu d'autorité qu'ils me reste pour faire fuir les mioches avant qu'ils ne se fassent coller et que je perde mon travail.

- Allez les mioches j'ai dit en cours ! Et que je ne vous revoie plus traîner par ici hein !


Décampant pour éviter d'avoir des soucis, je me retourne avec un air innocent tandis que mon raton, impressionné par l'imposante carrure de mon patron arrête son numéro de jonglage et laisse la noix rouler à ses pieds.

- Monsieur Hewley ! Comment ça va aujourd'hui ? Je peux faire quelque chose pour vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty
MessageSujet: Re: Le travail c'est la santé [PV Selphi]   Le travail c'est la santé [PV Selphi] EmptyMar 19 Avr - 15:22

détails
Le travail c'est la santé
Une surveillante particulière
ft. Roxane S. Sharpe
Indianred

La vie de directeur n'est pas de tout repos. Bon, il avait déjà une vie assez chargée avec son ancien métier de professeur de physique chimie, mais ce n'était rien comparé à son travail de directeur actuel car il devait gérer encore plus de chose. Même s'il ne faisait plus aucun cours, en même temps ce n'est plus du tout la même chose, il devait désormais gérer les emplois du temps, vérifier que tout ce passe bien, organiser les plannings des surveillants, engager du monde, en gros il n'avait plus aucun temps libre, enfin que très peu de temps libre pour être exact. Mais ce n'est pas pour autant qu'il n'aimait pas ce qu'il faisait, au contraire il aimait vraiment cela, et puis ce n'était que pour un an vu qu'à la fin de l'année il aura l'âge pour prendre sa retraite alors il se donnait à fond pour être au meilleur de sa forme, et puis qui sait, il pourra peut-être garder le travail si on lui demande s'il fait de l'excellent travail, c'est quelque chose d'agréable après tout, et puis il ne savait même pas s'il serait capable de ne rien faire de ses journées, la retraite ne sera sûrement pas pour lui, et puis grâce à son élément, ce n'est pas comme si le poids de l'âge lui faisait défaut.

En tout cas ce fut une journée assez basique pour lui, beaucoup de papier à signer, à lire, dans son bureau qu'il prit bien sûr le temps de les étudier avec patience car cela est très important pour l'établissement scolaire car il fallait entretenir les bâtiments et surtout réussir à obtenir des fonds pour que l'établissement scolaire continue de grandir et surtout que ça plaise aux étudiants s'y trouvant pour rendre leur parcours scolaires le plus agréable possible et leur fournir le plus de cours différents possible comme par exemple des langues étrangères ou bien des études originales. En tout cas Sephiroth faisait tout son possible et utilisait ses contacts, en même temps on ne pouvait pas vieillir sans se faire des contacts par ci par là, donc il pouvait donc aller voir du gratin pour réussir à trouver des fonds, sûrement pour cela que le temps libre se faisait vraiment de plus en plus rare. Surtout la fin d'année scolaire commençait à approcher et il y avait le spectacle de fin d'année à faire et surtout à organiser. Il fallait non seulement trouver l'argent pour faire quelque chose d'impressionnant, mais aussi des volontaires, que ça soit des professeurs, des étudiants ou bien encore des surveillants, afin d'encadrer ou participer à des petits spectacles comme par exemple une pièce de théâtre avec la classe de théâtre que Sephiroth a réussi à instaurer cette année, ou bien des chants, et bien d'autre chose, voire peut-être même un spectacle de magie. Dans tous les cas il avait besoin de personnes motivées pour le faire.

Certains surveillants et professeurs avaient déjà répondu présent pour le spectacle de fin d'année, certains élèves également, en même temps ils y travaillent depuis le début de l'année pour certaines classes. Malheureusement il lui manquait encore des personnes motivées et surtout des personnes qui n'avaient toujours pas donner leur avis concernant cet événement alors le directeur allait devoir se rendre sur place et trouver ces personnes une par une. Le directeur quitta donc son bureau pour la première fois de la journée afin de trouver les surveillants. La première personne qu'il rencontra, en même temps elle est loin d'être discrète, c'est la surveillante Roxane, une Domae qui ne se cache absolument pas de l'être, assez rare comme personne, mais elle a un plutôt bon relationnel avec les élèves donc il n'y avait aucun soucis et puis depuis que Sephiroth est le directeur, il y a de plus en plus de personnel Domae, ou ancien Domae, alors qu'avant c'était plutôt un repère d'Élémentis, un petit pas pour la réconciliation entre les deux familles quelque part.

Comme d'habitude, la femme était beaucoup trop familière avec les élèves, utilisant même son raton-laveur pour les amuser.. Elle n'écoute pas trop les règles, mais au moins tout le monde est content alors cela pouvait passer, même si les animaux restent interdit dans l'enceinte de l'établissement scolaire alors il faudra qu'elle essaye de respecter cette règle, même si la joie des élèves restent la priorité.. En tout cas la propagande Domae n'est que très peu agréable, surtout sur des esprits aussi influençable qu'un enfant. Le Roi Élémentis se montra un peu plus imposant derrière la femme, la faisant changer de caractère immédiatement, au moins elle avait le principe de crainte des supérieurs et elle savait qu'elle ne faisait pas quelque chose de convenable, mais elle avait au moins la décence de se rattraper, et c'était plutôt sympa pour le coup, même si ça restait trop tard à vrai dire.

- Miss Sharpe. Je vois que vous jouez toujours avec votre animal, pourtant vous savez que les animaux, tout comme l'usage d'élément, est interdit dans l'enceinte de l'établissement scolaire...

Le directeur ne put s'empêcher de soupirer en disant sa phrase. Combien de fois il lui avait déjà fais la remarque ? Sûrement deux fois tous les jours au minimum depuis qu'elle a été engagé et pourtant elle continue ainsi. Mais bon, Sephiroth devait sûrement être trop gentil pour la sanctionner car il l'a laissé toujours faire ; ce n'est pas comme si son animal était dangereux, ce n'est pas un lion, un tigre, un éléphant, ce n'était qu'un petit raton-laveur après tout. Le Roi Élémentis s'écarta légèrement du couloir afin de laisser tout le monde passé en invitant la jeune surveillante faire la même chose pour qu'ils puissent discuter également vu que le directeur avait des questions à lui poser, bien sûr il lui fera sûrement des petites reproches par la suite, et puis elle aura sûrement des questions également à poser à son patron.

- Vous ne m'avez toujours pas donner de réponse au sujet du spectacle de fin d'année. J'aimerai savoir si vous en y êtes et se que vous aimerez bien superviser ou faire. Bien sûr votre animal est également confié à cette petite fête si cela peut vous aider.

Répondu ^^

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty
MessageSujet: Re: Le travail c'est la santé [PV Selphi]   Le travail c'est la santé [PV Selphi] EmptySam 23 Avr - 1:31

Le travail c'est la santé

Suis-je convaincante ? Mmh pas vraiment, même moi j'ai dû mal à croire à mon regard angélique. Disons que même si mon patron est vieux il est loin d'être con... A mon grand malheur. La boule de poil se cache derrière mes jambes en levant sa petite tête pour regarder le géant sous nos yeux ; et oui pépère, t'as cru que je faisais quoi pendant que tu pionçais à la maison ? Je bosse, et en plus je dois supporter les crises de la soixantaine du patron. Triste vie que la mienne.

- Miss Sharpe. Je vois que vous jouez toujours avec votre animal, pourtant vous savez que les animaux, tout comme l'usage d'élément, est interdit dans l'enceinte de l'établissement scolaire...

- Ouais j'sais bien, mais il m'aide à faire ma ronde !


Et ça c'est vrai ! Avec ses petits yeux sournois, il arrive à repérer à des kilomètres -bon peut-être pas- à la ronde les vilains élèves qui ne sont pas en cours ou bien qui foutent la merde dans les couloirs. Non franchement, je serais beaucoup moins efficace sans lui et puis je me ferais énormément chier ! Même si les journées ne sont pas les mêmes, on ne peut pas dire que c'est la fiesta dans ce Lycée hein ; les profs sont entre eux, les surveillants dans leur bureau et moi... moi j'arrive pas à me faire des potes. Même parmi les élèves. J'suis une incomprise, j'vous le dis.

- Vous ne m'avez toujours pas donner de réponse au sujet du spectacle de fin d'année. J'aimerai savoir si vous en y êtes et se que vous aimerez bien superviser ou faire. Bien sûr votre animal est également confié à cette petite fête si cela peut vous aider.

- T'as entendu ça Chips ! Tu pourras faire ton numéro de jonglage !


C'te blague ! Et encore, je suis sûre que ce truc pourra attirer plus de personne que les élèves de la classe de musique et de théâtre. Enfin là n'est pas la question car elle concerne plutôt ma participation au spectacle de fin d'années... Comment dire avec tact que je m'en fou royalement et que voir des amateurs jouer une pièce ou des étudiants jouer de la musique ne m'intéresse pas ? J'aime po l'art et quitte à aller voir, je préférerais que ce soit par des professionnels !

- Euh... Non.

Désolée papy ça sera pour une autre fois. Ou même jamais hein. Parce que ça fait des années qu'il y a un spectacle de fin d'année et des années que je ne bouge pas mon derch pour y aller, quitte à mettre mes autres collègues dans la merde... Ouais des fois les proviseurs me forçaient à y aller mais "ouuuups mon réveil est tombé en panne", pas de chance hein ? Du coup, j'arrivais, cheveux en bataille, à peine habillé correctement vers 16h avec la trace de l'oreille que j'avais fait avec du maquillage pour faire genre "désolée, c'est à cause de mon réveil !". Bon la plupart du temps, on me fait la tronche mais après on me pardonne.

- Sans vouloir vexer personne, je n'aime pas les spectacles de fin d'année. Y'a des parents qui viennent applaudir leur mioche sans talent, faut organiser le programme et une fois sur deux ça ne plait à personne, faut trouver un thème, payer des costumes et supporter les remarques des étudiants parce qu'ils "ne passent pas les premiers". Alors désolée M'sieur, mais je vous laisse gérer ça tout seul, j'suis sûre que Nathalie sera heureuse de gérer la troupe de théâtre !

Ouais. J'ai entendu dire que Nathalie adorait le théâtre, bon j'ai entendu dire aussi qu'elle était enceinte mais au pire c'est 9 mois une grossesse hein, elle va pas faire chier et faire de son mieux pour choisir une bonne pièce, les décors et tout. Me décalant sur le côté comme un crabe, imitée par mon animal, je vais pour entamer un pas vers la liberté et loin du spectacle de fin d'année.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty
MessageSujet: Re: Le travail c'est la santé [PV Selphi]   Le travail c'est la santé [PV Selphi] EmptyLun 25 Avr - 15:02



Le travail c'est la santé
Bien sûr le directeur se doutait bien que la réponse ne serait pas forcément positive car depuis quand la femme est là, du moins depuis qu'elle travaille avec les enfants, elle n'avait jamais réellement participer aux spectacles de fin d'année alors sa réponse ne fut pas étonnante. Surtout qu'il connaissait un peu le caractère de la femme depuis le temps, alors une réponse autant sarcastique n'était pas étonnant non plus, même naturel pour la jeune femme en fait. Pourtant la véritable réponse se fit entendre très vite, non elle ne voulait pas et le directeur l'avait déjà très bien compris, ce n'était pas obligatoire de le préciser, même si à vrai dire comme ça cela avait le mérite d'être clair désormais. Non elle ne voulait pas, pourtant elle devrait connaître un peu plus le directeur, l'ancien professeur n'était pas du genre a abandonner et surtout il n'est pas du genre à laisser une personne sous ses ordres faire comme il le désire, si lui a décidé cela, les autres personnes devront le faire, que ça leur fasse plaisir ou non, en tout cas c'est exactement ce qu'il allait faire avec la Miss Sharpe.

- Sans vouloir vexer personne, je n'aime pas les spectacles de fin d'année. Y'a des parents qui viennent applaudir leur mioche sans talent, faut organiser le programme et une fois sur deux ça ne plait à personne, faut trouver un thème, payer des costumes et supporter les remarques des étudiants parce qu'ils "ne passent pas les premiers". Alors désolée M'sieur, mais je vous laisse gérer ça tout seul, j'suis sûre que Nathalie sera heureuse de gérer la troupe de théâtre !

Au moins comme cela, ça avait le mérite d'être clair. Cette jeune femme doit avoir un sérieux greffe envers les parents, sûrement un manque affectif, qui sait, ses parents ne sont peut-être jamais été voir leur petite fille à un de ses spectacles et désormais elle ne peut plus supporter tout cela. En tout cas ce n'était pas une raison pour qu'elle échappe à ses responsabilités. Elle voulait que le directeur demande à Nathalie pour s'occuper de cela, sauf qu'elle devait aussi clairement savoir qu'elle ne pouvait pas pour des raisons évidente vu qu'elle allait avoir un enfant et donc forcément elle ne pourrait pas tenir ses fonctions avec les étudiants, mais aussi envers l'établissement lui-même pour le spectacle. Néanmoins il avait découvert un petit quelque chose qui pourrait sûrement être intéressant et réussir à la convaincre de faire le travail, pas forcément y participer, mais au moins organiser les choses, c'est tout aussi important après tout. La femme au raton-laveur commençait doucement à partir, un petit pas après l'autre, elle s'extirpait de la présence de son directeur, mais ce n'était pas encore le moment, la discussion n'était toujours pas terminé. Le directeur étendit son bras afin de déposer sa main droite sur l'épaule de la jeune femme afin qu'elle arrête sa course et qu'elle reste ici pour continuer la discussion.

- Vous avez une bonne capacité d'analyse Miss Sharpe, vous semblez réussir à très bien cerner les personnes et vous avez un très bon feeling avec les élèves. Du coup soit, je ne vous obligerez pas à participer au spectacle de fin d'année...

Le directeur marqua un temps de silence à la fin de sa phrase, il voulait marqué son effet et surtout faire croire à la surveillante qu'elle avait échappé à la corvée de participation au spectacle. Le Roi Élémentis peut être cruel quand il veut, et pourtant cela l'amuse vraiment de la faire mijoter ainsi, c'est toujours amusant après tout et il s'en fait un malin plaisir. Il ne reste plus qu'à porter le coup de grâce si on peut dire.

- Par contre vous serez en charge d'organiser le spectacle, celui qui devait le faire a prit un congé maladie et donc il nous faut un remplaçant et vous êtes parfaite pour ce rôle.

Bien sûr le directeur ne disait pas tout, il en gardait un peu dans la manche au cas où elle refusait de nouveau le rôle que son supérieur lui donnait. Il espérait qu'elle dise oui pour le coup afin qu'elle gagne une petite surprise à la fin de l'année scolaire qu'elle ne s'attendrait sûrement pas. Puis qui sait, cela lui servira sûrement à se réconcilier avec les spectacles de fin d'année et avec de la chance, elle aura envie d'y participer l'année prochaine ou peut-être même cette année même, cela serait juste parfait. Mais bon, le directeur n'avait que très peu d'espoir qu'elle dise oui aussi facilement, mais on ne pouvait pas savoir avant d'essayer. Sephiroth lâcha l'épaule de la jeune femme, laissant également tout le monde passer si jamais ils ont besoin pour se rendre en cours, en tout cas la surveillante n'était pas prête à s'enfuir, du moins pas tant que sa réponse sera positive, ça c'était clair et net.
Feat. Roxane S. Sharpe

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty
MessageSujet: Re: Le travail c'est la santé [PV Selphi]   Le travail c'est la santé [PV Selphi] EmptyVen 29 Avr - 1:07

Le travail c'est la santé

La technique du crabe... Il faut toujours faire la technique du crabe lorsqu'on veut se barrer d'une conversation qui nous fou mal à l'aise. C'est ce que je tente d'ailleurs mais comme je ne suis pas quelqu'un de très chanceux mon charmant directeur arrive à me retenir... Rrr, qu'est-ce qu'il ne comprend pas dans "non" ?! Il veut que je le fasse dans d'autres langues pour que ça rentre dans sa caboche ou ça se passe comment ? J'veux pas faire ce foutu spectacle lààààà.

- Vous avez une bonne capacité d'analyse Miss Sharpe, vous semblez réussir à très bien cerner les personnes et vous avez un très bon feeling avec les élèves. Du coup soit, je ne vous obligerez pas à participer au spectacle de fin d'année...

Faisant un yes de victoire, je commence à entamer une petite danse de la joie. Allez, allez, allez, c'est qui qui échappe au spectacle de fin d'année pour la troisième fois d'affiler ? C'est pas bibi c'est Roxane !! Putain je suis la meilleure dans les négociations et finalement papy a comprit ce qu'était le mot "non" ! Pas besoin de sortir le dico pour le traduire en toutes les langues !

- Par contre vous serez en charge d'organiser le spectacle, celui qui devait le faire a prit un congé maladie et donc il nous faut un remplaçant et vous êtes parfaite pour ce rôle.

- Pardon ?


Stoppée net dans mon élan, mon pardon est aussi froid qu'un premier jour d'hiver. Il est sérieux là ? Il écoute des fois ce que son personnel lui dit ou ça se passe comment ? Je ne veux pas faire ce foutu spectacle, je m'en contre-fiche ! Je travaille ici pour la thune... l'argent, les derlas, les ronds !! Pour pouvoir manger le soir !! Pas pour faire un programme à la noix avec des étudiants qui savent à peine jouer d'un instrument et qui ne savent pas retenir un texte.

-... Qu'est-ce que vous ne comprenez pas dans la phrase "Je n'ai pas envie de m'occuper de ce spectacle" ? Il y a bien assez de monde pour le gérer ! Pourquoi vous ne vous en occupez pas vous de l'organisation ?

Il devrait savoir ce que c'est l'organisation vu qu'il fait ça tous les jours avec l'établissement ; et vu tout le bordel pour les emplois du temps des élèves et des profs... Sérieux, je veux pas le faire. Bien. Puisqu'il ne veut pas m'écouter je suis obligée d'employer la manière forte ; plaçant mon poing devant ma bouche, je commence à tousser à m'en arracher la gorge pour lui faire gober que MOI AUSSI je suis malade. Et aussi lui refiler mes microbes par la même occasion.

- J'suis désolée... Ça ne va pas être possible, j'ai dû chopper la grippe, c'est la saison en ce moment.

Même le raton est malade.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty
MessageSujet: Re: Le travail c'est la santé [PV Selphi]   Le travail c'est la santé [PV Selphi] EmptyVen 29 Avr - 21:57



Le travail c'est la santé
Il faut dire que cette femme est tenace. C'est rare de trouver une personne qui refuse les ordres de son supérieur, bon ce n'était pas vraiment un ordre pour le moment car le directeur tentait toujours d'avoir l'accord de ses employés plutôt que de les forcer à faire quelque chose, même si cela lui arrivait assez souvent d'ordonner à quelqu'un de faire un boulot qu'il ne veut pas, même si en retour le travail était mal fait, c'est le risque après tout. En tout cas, malgré son ironie, un non finit par sortir de la bouche de cette femme, c'est qu'elle ne désire vraiment pas travailler et en même temps le Roi Élémentis pouvait bien la comprendre, lui aussi ça le saoulerait de devoir exécuter de telles actions si cela ne l'enchantait pas, ce qui est le cas d'ailleurs, mais pourtant c'est ce qu'il fait tout de même car c'est de son devoir, et ses responsabilités de directeur, de faire que tout se passe bien dans son établissement. En tout cas il n'allait pas la laisser partir comme ça et il allait devoir utiliser sûrement sa dernière carte pour l'encourager à travailler, même si son côté père noël va disparaître du fait que maintenant c'est plus le coup de la carotte au bout de la corde qu'il va devoir faire pour la faire travailler avec les enfants pour le spectacle.

En tout cas le point de vue de la surveillante était clair et net, elle ne voulait pas bosser de la sorte et cela ne l'enchantait que très peu de voir des parents bercer d'illusion leur enfant durant un spectacle amateur. Soit les pensées du directeur étaient exacte et alors elle avait dû avoir une enfance assez misérable, soit c'est simplement parce qu'elle ne veut pas d'enfant et qu'elle n'en a pas sinon elle comprendrait l'intérêt d'encourager ces jeunes personnes. En tout cas cela encourageait le directeur à faire en sorte qu'elle côtoie d'avantage les enfants et qui sait, elle finira sûrement par aimer cela et les années suivantes elle ira d'elle même faire le spectacle et cela sera sûrement parmi les meilleurs vu que tout le monde agira les mains dans la main pour ceci, et puis si elle demande des fonds, il se pourrait qu'elle puisse en obtenir afin de faire des professionnels, même si cela risquait d'être très dur de trouver des fonds pour un simple spectacle alors qu'il y a des choses beaucoup plus importante à investir durant l'année scolaire. En tout cas son point de vue était vraiment fixe et clairement défini comme était un refus retentissant, et pourtant il se pouvait qu'elle change encore d'avis.

- Je vois je vois. Bon très bien je ne vais pas vous forcer.. Bon bah la prime confortable sera pour Nathalie. C'est vrai qu'elle le mérite d'avantage, et puis elle en aura sûrement besoin.

Sur ces derniers mots, le directeur tourna les talons afin de retourner à son bureau. Après tout elle ne veut pas travailler en plus, donc elle ne voudra pas de la prime qui va avec et que le Roi Élémentis avait instaurer, sans trop rien dire à vrai dire, à tous les bénévoles une petite prime sur leur salaire. Mais pour éviter les jalousies, il confia également une prime à ceux qui n'était pas volontaire histoire d'éviter les injustices. En tout cas il savait que si ce qu'il venait de dire avait fait mouche sur la jeune femme, elle allait le retrouver très vite afin de s'inscrire et prit le rôle que le directeur voulait lui confier. Le directeur hâta le pas histoire de ne pas être stopper par une autre personne, surtout qu'il restait des papiers à faire et surtout si la surveillante désire désormais bosser, il faudrait remplir des papiers afin de confirmer son choix, surtout si le directeur veut être en ordre pour donner une prime à cette femme car, bien sûr il peut le faire comme il le désire, mais il doit justifier ses actions afin de ne pas avoir de problème ; il s'en fiche des problèmes, mais il ne veut pas que ça se répercute sur les enfants, donc tout doit être parfait quand ça concerne les actions de l'éducation, même si à vrai dire le contrat ne stipule pas réellement la prime, mais plus des allusions en fait. Dans son bureau, le directeur prit sa place habituelle et vit très vite Miss Sharpe passer également la porte le questionnant sur la fameuse prime.

- Je vois que la prime vous intéresse. C'est simplement un rajout dans votre salaire si prenez de votre temps pour le spectacle, bien sûr cela va dépendre de la réussite du spectacle et donc plus il aura du succès et plus la prime sera intéressante.

Le directeur commençait donc à trier ses papiers, sans trop prêter attention à Roxane qui était dans la pièce, simplement parce qu'il fallait trouver le fameux papier qui l'intéressait entre tous les papiers qui se trouvent sur son bureau.
Feat. Roxane S. Sharpe

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty
MessageSujet: Re: Le travail c'est la santé [PV Selphi]   Le travail c'est la santé [PV Selphi] EmptySam 30 Avr - 18:55

Le travail c'est la santé

Imitant mon geste pour me soutenir dans ma connerie, le raton place son pitit poing devant sa gueule pour faire ce qui ressemble à un éternuement bizarre... M'en fou au final tant que ça fonctionne, je veux juste que l'on me foute la paix avec ce spectacle de mes deux et qu'on me laisse gérer les absences comme bon me semble. Même le directeur précédent n'était pas aussi casse burne et il avait arrêté de me demander à un moment.

- Je vois je vois. Bon très bien je ne vais pas vous forcer.. Bon bah la prime confortable sera pour Nathalie. C'est vrai qu'elle le mérite d'avantage, et puis elle en aura sûrement besoin.

Arrêtant ma petite mascarade d'un coup, je regarde mon supérieur tourner les talons pour retourner dans son bureau... Y'a une prime pour le spectacle de fin d'année ? Je jette un coup d'œil au raton en me demandant si ça ne serait pas un piège pour me forcer à faire le spectacle de fin d'année... Mais il a quand même parlé de thune là. Une p'tite prime qui pourrait me permettre d'acheter des robes, des bijoux, de la bouffe ultra-cher et en profiter pendant que Nathalie sera obligée de se démerder pour nourrir son mioche...

Me lançant aussitôt à la poursuite du directement pour lui demander quelques petits détails en plus sur cette fameuse prime, parce que bon, je ne suis pas une bille non plus hein. Si c'est une prime je veux que ce soit 100 ou 200 derlas de plus... Pas un vieux chèque de 50 derlas ou des piécettes de 10 derlas pour "service rendu à l'école" je veux vraiment quelque chose. Au moment où mon patron prend place sur sa chaise, j'entre à moitié dans son bureau, restant contre le pas de la porte avec un grand sourire aux lèvres.

- Une prime ?

- Je vois que la prime vous intéresse. C'est simplement un rajout dans votre salaire si prenez de votre temps pour le spectacle, bien sûr cela va dépendre de la réussite du spectacle et donc plus il aura du succès et plus la prime sera intéressante.


Donc. Plus le spectacle a du succès et plus j'aurais des ronds ? Mmmh... Donc il faut que je fasse ce que je sais faire de mieux : harceler tout le monde avec des papelards pour qu'ils aillent voir le spectacle de l'école. J'vais m'amuser à rentrer dans des maisons pour déposer les p'tits prospectus alors. Je viens m'assoir sur la chaise en face du fauteuil du directeur, coude sur la table et tête en avant comme si je souhaitais faire une confidence.

- Du coup. Plus je rameute de monde et plus la prime sera conséquente ? Combien de base ?

Histoire de savoir si je me faisais entuber dès le début ou pas. Faut pas non plus se foutre de ma gueule, je suis très sérieuse dès qu'il s'agit d'argent et là je suis extrêmement sérieuse ; c'est comme si j'étais en train de me prostituer en ce moment même. Je fais un truc que j'aime pas pour de l'argent, c'est ce que j'appelle de la prostitution ; mais là je dois utiliser mon cerveau plutôt que mon bo...

- BON ! Sérieusement je dois faire quoi ? Gérer les passages ou je dois m'occuper d'un atelier ?

Pas d'atelier... Pitié pas d'atelier... TOUT mais pas ça... Surtout pas la musique ou le théâtre !! Je ne sais pas ce qu'ils auront déjà bossé et arriver en plein milieu comme ça, ça va pas le faire. Fais pas l'con papy.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty
MessageSujet: Re: Le travail c'est la santé [PV Selphi]   Le travail c'est la santé [PV Selphi] EmptyMar 3 Mai - 20:58



Le travail c'est la santé
L'appât du gain, il y a quoi de mieux pour attirer n'importe qui à faire ce qu'on désire ? En tout cas cela fonctionnait parfaitement avec la surveillante Sharpe. Dès qu'elle eut vent de la nouvelle qu'une prime sera accordée à ceux qui aide pour le spectacle, aussitôt elle arrivait dans le bureau de son supérieur afin d'en demander d'avantage. On pourrait comparer cela à de la prostitution, après tout c'est un service en échange d'argent, mais malheureusement avec certaines personnes il n'y a que cette méthode qui fonctionne parfaitement et si besoin Sephiroth l'applique, même si cela reste assez rare, mais il savait très bien qu'avec Roxane cela ne servira à rien de faire autrement, après tout elle a été plutôt clair juste avant, elle ne veut pas y participer.. à moins d'obtenir une récompense à la fin de celle-ci. En tout cas maintenant elle était présente dans le bureau du directeur afin de discuter de ses nouvelles fonctions et elle semblait être assez en accord pour faire en sorte que le spectacle soit une réussite, après tout les primes seront contribué en fonction de la réussite du spectacle donc forcément elle appliquera tout son potentiel pour le permettre, et surtout toucher une belle petite prime.

Elle voulait donc savoir les tâches qu'elle allait devoir faire pour la fin d'année, surtout qu'il va lui en rester du boulot et surtout en peu de temps car le spectacle est prévu pour fin Juin, pour juste après les examens de fin d'année scolaire et il y a du boulot. Mais sa principale préoccupation était celle de la prime, elle voulait au moins savoir une base pour la prime, une prime de sûr et effectivement dans tous les cas elle allait obtenir une augmentation, même si elle n'est pas immense, elle sera toujours là. Si les souvenirs du directeur sont bon, le salaire mensuel de la jeune femme est de 960 Derlas, ce qui est déjà pas mal à vrai dire, mais avec la petite prime de base, elle passera à 1060 Derlas, 100 Derlas, rien d'extraordinaire, mais cela peut être très agréable pour vivre, surtout que cela peut encore bien augmenter. Cela ne pouvait être fait que grâce à une parfaite gestion de l'établissement du directeur, même si ses décisions n'ont pas été des plus apprécier par le personnel, mais les résultats sont là et rien que pour ça, on ne pouvait qu'applaudir son travail ; assez rare de voir un directeur s’impliquer autant, généralement ils ne sont là que pour faire bonne figure et dire non à tout et après on se demande pourquoi il n'y a jamais assez de budget pour n'importe quel projet scolaire.

Elle voulait en savoir d'avantage sur les tâches qu'elle allait devoir faire, comme par exemple devoir faire des stands, enfin organiser un atelier, mais le directeur savait très bien qu'elle ne le fera qu'à contrecœur et de toute façon il lui avait trouver un rôle parfait pour elle. Elle allait devoir organiser les choses, donc elle ne fera pas les ateliers, mais ça sera elle qui organisera complètement le spectacle et elle n'aura qu'à dire quel professeur doit faire quel atelier, convaincre les élèves d'y participer et surtout durant l'événement, vérifier que tout ce passe bien, un poste avec de grandes responsabilités, mais aussi avec une petite prime assez confortable comparé aux autres vu que la prime de base n'est que de 50 Derlas. Le directeur prit un morceau de papier avec marqué le montant de la prime en plus qu'il allait accorder à la jeune femme avec simplement son rôle, le titre de son rôle, c'est-à-dire responsable de spectacle, pour qu'elle puisse signer si elle en a envie. Le papier glisse donc du bureau avec de quoi signer si elle est décidée à effectuer cette tâche, un peu ingrate.

- Comme vous pouvez le voir, la prime est plutôt agréable, 100 Derlas supplémentaire durant le mois du spectacle. Bien sûr cela pourra encore augmenter un peu, voire beaucoup, en fonction de la recette du spectacle. Sinon ce que vous allez devoir faire c'est organiser le spectacle, c'est-à-dire que vous devez convaincre les élèves de participer, choisir parmi vos collèges qui devra orchestrer les ateliers et surtout essayer de faire de la publicité au sujet de ce spectacle pour que le plus de personnes viennent. Après vous êtes libre dans les ateliers, du moins dans le respect du budget accordé à celui-ci. Vous avez des questions ?
Feat. Roxane S. Sharpe

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty
MessageSujet: Re: Le travail c'est la santé [PV Selphi]   Le travail c'est la santé [PV Selphi] EmptyVen 6 Mai - 16:04

Le travail c'est la santé

Disons que bosser pour 10 derlas de plus sur mon compte, ça ne m'enchante pas vraiment, si je bouge mon cul et que je perds des heures de mon temps pour m'occuper de mioches c'est pour au moins me payer un bon restau' en signe de victoire. Minimum. Alors ouais, ça fait très vautour autour d'une vieille carcasse cette histoire de sousous mais que voulez-vous ! Il faut de tout pour faire un monde et le mien consiste à avoir de la thune pour grailler. Lui doit pas se plaindre, il a juste une fille à nourrir ; moi j'ai un raton-laveur vorace et une coloc'.

- Comme vous pouvez le voir, la prime est plutôt agréable, 100 Derlas supplémentaire durant le mois du spectacle. Bien sûr cela pourra encore augmenter un peu, voire beaucoup, en fonction de la recette du spectacle. Sinon ce que vous allez devoir faire c'est organiser le spectacle, c'est-à-dire que vous devez convaincre les élèves de participer, choisir parmi vos collèges qui devra orchestrer les ateliers et surtout essayer de faire de la publicité au sujet de ce spectacle pour que le plus de personnes viennent. Après vous êtes libre dans les ateliers, du moins dans le respect du budget accordé à celui-ci. Vous avez des questions ?

Atta, atta, il est sérieux là papy ? C'est vraiment moi qui vais devoir TOUT organiser, genre je peux choisir le thème qui va être présenté, qui va faire quoi et harceler... pardon convaincre les élèves de participer aux ateliers ? Mais c'est génial ! J'suis sûre que je vais pouvoir convaincre pleins de collègues et pleins d'étudiants d'utiliser leur talent *tousse* autour du thème que JE vais imposer. Ooooh je les vois bien créer une pièce de théâtre ou des notes de musiques en l'honneur de mon Chips adoré !

- Nan c'bon. J'vous laisse bosser maintenant, t'chou.

Me levant avant le raton, j'avance mains dans les poches dans le couloir du Lycée en réfléchissant à ce que je vais pouvoir leur demander de présenter... J'vais sûrement faire un truc à la con genre la guerre à Quederla avec comme personnages Eisuke et Daichi ; j'me fais po chier, les dialogues seront faciles à retenir et voilà... Faut juste que j'évite de mettre des personnes avec des pouvoirs sinon ça va partir en fumée et les décors risquent de me coûter bonbon si ils détruisent la scène avec leur connerie de magie.

Bien. Fière de mon idée, je commence déjà à faire le tour des classes de théâtre, musique et art plastique pour leur demande qui serait intéressé par le projet. J'ai pas eu de succès au début mais après quelques arguments convainquant, j'ai réussit à grappiller plusieurs élèves par-ci par-là ; je cherche comment organiser l'truc mais j'pense faire un mélange de tous les arts et quant à la pub... Rien de plus facile, je demanderai au raton d'entrer dans les maisons pour déposer des prospectus.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty
MessageSujet: Re: Le travail c'est la santé [PV Selphi]   Le travail c'est la santé [PV Selphi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le travail c'est la santé [PV Selphi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-