Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -49%
Roborock S5 max
Voir le deal
274 €

Partagez
 

 Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss] Empty
MessageSujet: Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss]   Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss] EmptySam 23 Avr - 19:22

Une découverte complexe




On ne peut gommer une vie comme ça d'un simple geste, d'une simple envie. L'ancienne archéologue était depuis un petit moment déjà un des tueurs d'élite du gouvernement et pourtant il lui manquait quelque chose pour être réellement joyeuse, se sentir réellement en vie. Ce fut sûrement cette envie soudaine, cette envie du passé, qui la poussa à faire une demande auprès de son supérieur direct afin de demander des jours de congé afin de partir dans un pays étranger afin de faire des recherches à l'intérieur des ruines dont elle avait entendu parlé depuis bien des années par son père. Chose qui pourrait paraître étrange, on lui accepta, mais à une condition. Elle devait accomplir également une mission pour le gouvernement à l'étranger qui était de rencontrer une personnalité importante et surtout de s'en débarrasser de la manière la plus discrète possible ; impossible de refuser cette condition pour elle, elle accepta donc pour se rendre dans un tout autre pays.

Cela se déroula bien sûr il y a un moment, plusieurs jours, voire peut-être plusieurs semaines, en même temps Judy ne se rend absolument pas compte de la durée quand elle exécute ce qu'elle aime, les fouilles archéologiques afin de découvrir des trésors. Durant son voyage, bien sûr qu'elle avait réussi à tuer la personne qu'on lui avait demandé, elle n'en savait pas la raison, mais il fallait le faire alors elle le fit tout simplement. Elle profita donc du temps qu'il lui restait pour découvrir l'endroit qu'elle désirait réellement trouver afin d'y commencer à entreprendre les fouilles pour découvrir ce qui pourrait être intéressant de ramener chez elle, impossible de tout ramener malheureusement. Les fouilles durèrent vraiment longtemps, impossible de savoir les jours et les nuits à l'intérieur tellement qu'il faisait sombre, alors elle allait dormir avec ce qu'elle avait emmené avec elle dès qu'elle était fatiguée, même si à vrai dire elle a sûrement passé plus de deux jours sans dormir une seule fois pour ensuite dormir une journée entière, mais cela ne la dérangeait absolument, elle aime ce qu'elle fait et c'était tout ce qui lui importait et rien d'autre.

Deadshot était désormais de retour en ville, c'est ici qu'on la retrouve avec entre les mains quelques objets rares qu'elle a déniché dans les ruines, mais surtout un objet plutôt étrange. Cela ne pouvait être qu'un simple livre, en même temps c'était un livre, mais l'écriture est vraiment particulière, idem pour la reliure. Judy réussit néanmoins à découvrir le siècle auquel il devait appartenir, mais pas réellement leur peuple, du moins cela ne leur ressemblait pas réellement de faire un ouvrage aussi particulier. Cela arrivait très rarement, et arrive toujours très rarement, mais la jeune archéologue a besoin d'aide, elle a besoin d'un autre avis sauf qu'elle n'a que très peu de connaissance dans le métier il faut dire alors elle est obligée de trouver des inconnus qui sont tout de même du métier. Une personne ordinaire serait sûrement rentrée chez elle afin de pouvoir se laver ou tout simplement pour se dépoussiérer ou tout simplement pour changer ses vêtements car ils étaient vraiment dans un état catastrophique et découpés dans tous les sens, c'était que la ruine était piégée et qu'elle avait esquivé certains que de justesse ; pourtant Judy ne se rendit absolument pas chez, mais directement dans une boutique d'archéologie qu'on venait de lui indiquer.

Son gros sac à dos derrière elle, l'archéologue se rendit à la boutique qu'on lui avait indiqué, le « Curiou's shop ». Elle ne savait pas trop sur qui elle allait tombé, ni même si la personne pourrait l'aider, mais au moins elle tentait le coup. Judy avait réussi à déchiffrer certaines choses durant son trajet en train, mais pas assez pour se faire une réelle idée de ce que le livre pouvait détenir réellement. En entrant dans la boutique, Judy prit son sac afin de le déposer au sol en le laissant traîner derrière elle afin de se rendre jusqu'au comptoir, là où il lui semblait de devoir se rendre afin qu'on s'occupe d'elle. La jeune femme s'exprimait afin de savoir s'il y avait du monde dans la boutique afin qu'on l'aide et avant même de voir qui venait, elle avait juste entendu des bruits de pas, Judy sorti de son sac le fameux livre dont elle avait besoin qu'on l'aide à analyser. Elle déposa donc ce fameux gros livre sur le comptoir, le tenant toujours, toujours être méfiant, c'est sa découverte après tout, pas celle d'une autre personne.

« Bonjour. J'aurai besoin d'aide afin d'authentifier cet objet. Vous pensez pouvoir m'aider ? »



Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss] Empty
MessageSujet: Re: Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss]   Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss] EmptyLun 25 Avr - 22:33

Un trésor sous nos yeux

Assise sur le siège du bureau, un stylo caler derrière l'oreille et munie d'un petit tourne-vice qui remet en place des petits boulons, je bataille à la fois à réparer une veille horloge à coucou qu'à finir les derniers préparatifs manquant pour la soirée d'enterrement de vie de jeune fille de Kira. Et bon sang jongler entre les deux n'est pas de tout repos. Mais il faut bien travailler pour avoir son gagne-pain et c'est à la demoiselle d'honneur de s'en occuper. Dans peu de temps, ma meilleure amie deviendra Madame Desgoffe und taxis et elle remontera l'allée de fleurs dans une magnifique robe blanche immaculée. J'en serais presque jalouse, pour la robe s'entend.

Je soupire en m'étirant. Craquant deux ou trois muscles de mon dos au passage. Il fait beau aujourd'hui et la boutique est plutôt calme. Je n'ai pas ouvert depuis très longtemps, mais, comparer à la pâtisserie d'accoter, ici, c'est le calme plat. Quoique ce n'ait pas plus mal en fin de compte, cela me permet de travailler tranquillement, profitant du fait qu'il n'est pas besoin de moi à côté et rattraper les petites bourdes de ma stagiaire en congé. Elle est bien gentille, serviable et tout ce qui s'en suivi. Une vraie crème en fait, malheureusement le fait d'être quelque peu tête-en-l'air est maladroite ne l'aide pas. Mais, il semble que je l'apprécie suffisamment pour ne pas avoir encore besoin de la virer. Mais qui sait, je changerais peut-être rapidement d’avis. J'ai envoyé mon petit employé Arias faire quelque course et récupérer un colis pour moi, ce n'est pas vraiment dans ses fonctions - quoi que je l’exploite à ce niveau-là depuis trois ans, gentiment bien sûr - mais ça me permet d'avancer plus vite dans le travail. Je finis de remettre en place les dernières pièces manquantes à l’horloge avant de la ranger en sécurité dans sa boite d’origine. Voilà une bonne chose de faite. Monsieur Hawks pourra la récupérer ce soir en bonne état. Du moins bien meilleure que ce qu’il m’avait donné avant.

J'abandonne mon siège est tout l'attirail, pour aller me faire couler un bon café. Ce n'est que le début de la journée est, je carbure déjà à mon troisième. Je crois que je suis tellement excitée par ce mariage que j'en ai du mal à garder les pieds correctement sur terre. Et dire que ce n'est pas le mien. Qu'est-ce que ce sera le jour où cela arrivera ? Enfin, si cette idée traverse un jour la tête de Big bien sûr. Je pense que le fait de ne plus être sur terre à proprement parler sera le cadet de mes soucis, bien trop heureuse sur un petit nuage pour y prêter attention. Mais d'ici à ce que cela arrive un jour, nous avons tout de même pas mal de projet en cours tout aussi important et de quoi remplir notre vie de bonheur. Je ne pensais pas qu'un jour, j'aurais autant envie d'avoir un enfant. Un enfant que j'aurais moi-même porter et mis au monde. Bien que j'aime Kenji plus que tout dans cette vie, je n'ai jamais assisté à ses premiers pas à ses premiers anniversaires et toutes ses choses qu'on aimerait connaître au moins une fois. J'avais un peu peur qu'il prenne mal cette idée, mais au final, du haut de sa vingtaine d'années, il paraissait à ce moment-là limite bien plus enjoué que moi. Je l'imagine déjà apprendre à faire les quatre cents coups à son petit frère ou sa petite sœur. Je vais en perdre la tête avec autre comme lui.

Mais nous n'y sommes pas encore. Il faudrait déjà que les tests soient positifs et c'est loin d'en être le cas pour le moment. Peut-être que je me mets trop de pression là-dessus. Me détendre et arrêter d'y penser ne me ferait pas mal. Ce que je fais d'ailleurs, quand j'entends la porte de la boutique s'ouvrir. J'avale une grande gorgée de mon café avant de laisser sur la table et de rejoindre l'avant de la boutique. Une jeune femme m'y attend sagement que je salue poliment, avant de me rendre compte de ce qu'elle tient entre les mains. Intérieurement, je jubile autant de fascinant devant l'objet que d'excitation. Cela fait un moment que je n'ai pas vu de voyageurs ou autres fouler les terres de cette ville et m'apporter des merveilles provenant de pays extérieurs. Et comme je ne voyage plus, c'est bien là, au travers d'autrui, que je peux satisfaire ma curiosité et l'envie de connaître les secrets de ce monde.

- Bien sûr, ce sera avec plaisir.

Si je pouvais mettre ce que j'avais appris en sept ans au profit des autres, c'était forcément avec plaisir. Je ne passais pas mon temps à sauter sur les bateaux ennemis pour tuer discrètement le capitaine. Il fallait bien que je m'occupe quand la traversée en mer était extrêmement longue. Et les livres étaient la meilleure occupation qui soit. Sans connaissance, ma boutique d'antiquités n'avait pas de sens si je ne connaissais pas les objets de valeur et rare exposé ici. Si ce n'est de savoir réparer une horloge. Ô joie. La jeune femme tenant toujours le livre, peut-être par peur que je le vole quand bien, je ne pouvais pas aller très loin dans la boutique en tentant de fuir, m'obliger à me pencher en avant pour l'admirer et l'étudier plus en détail. Gros et quelque peu imposant, de couleur sombre et dorée vue la constitution, il n'avait rien d'un livre normal fait de papier, c'était là une vraie mine d'or que j'avais sous les yeux. Il était orné de plein de symboles, quelque chose qui pouvait sûrement se référencier à une langue disparue. Où très peu parlé selon le pays d'où il provenait. J'avais envie d'y mettre les doigts, de le toucher et de le farfouiller de l'intérieur, mais, je me retenais, bien que ce fût tout de même extrêmement difficile.

- Le livre est très ancien mais il est tout de même resté en bon état, comme très peu affecter par le temps, c’est fascinant. On dirait qu’il appartient à un peuple qui n’existe plus aujourd’hui. Il me faudrait plus d’information pour vous aider. Où l’avez-vous trouvé ?


 


©


Elle te parle en Brown

KDO
Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss] -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss] Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss] Empty
MessageSujet: Re: Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss]   Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss] EmptySam 30 Avr - 21:29

Une découverte complexe




Le propriétaire de cette boutique semblait être une femme, une femme dans la même tranche d'âge que Judy, même si elle semblait un peu plus vieille qu'elle. Bien sûr cela est sûrement dû au fait de son caractère et des sentiments qu'elle doit laisser s'exprimer souvent, comme quand elle venait de voir l'ouvrage. Contrairement à l'archéologue Croft qui elle ne laisse passer aucun sentiment pour se contrôler en permanence, question d'habitude à vrai dire car comme ça, elle peut parfaitement se contrôler afin d'être la meilleure dans tout ce qu'elle fait, sûrement un des côtés qu'elle a obtenu grâce à son animal qui sait. Tout cela pour dire que la jeune femme en face de la propriétaire du livre semblait être plus mature, pour ne pas dire plus vieille, que Judy alors qu'elle doivent avoir sûrement le même âge, à un ou deux ans près bien sûr.

La femme aux cheveux rouge analysait le livre dans un premier temps, mais surtout sans y toucher. De toute façon si elle essayerait d'approcher ses mains de l'ouvrage, sa véritable propriétaire retirait immédiatement cette découverte pour la reprendre. Ce n'est pas qu'elle est parano... Enfin si, elle est parano, mais tout simplement parce qu'elle a déjà eu affaire avec des escrocs et donc désormais elle se méfie de tout le monde. Il y les pilleurs de trésors qu'elle doit se méfier, ceux qui veulent juste vendre des découvertes inestimables pour se faire de l'argent, mais il y a aussi ceux qui s'y connaisse et qui veulent obtenir les trésors pour devenir célèbres et avoir une petite récompense en plus du prestige. Bref, Judy avait apprit à se méfier de tout le monde, sûrement pour cela que désormais elle garde ses découvertes pour elle et s'occupe de tout elle-même. Après ce n'est pas un escroc elle, si elle demande de l'aide, elle fini toujours par partager les récompenses avec ceux qui l'ont aider, du moins si ces personnes ne lui font aucun coup dans le dos en retour. Judy attendit donc que la femme finisse d'analyser le livre afin de voir si la confiance peut régner et surtout si elle est capable d'aider, car sinon cela ne sert à rien de rester en ce lieu pour l'archéologue.

La femme aux cheveux rouge semblait s'y connaître, du moins d'un premier coup d’œil elle avait réussi à comprendre beaucoup de chose, même si c'était des choses que Judy avait réussi également à deviner durant son voyage. Après elle avait déjà découvert certaines choses, mais elle voulait surtout avoir des certitudes et savoir si elle est capable de décrypter cette langue disparue pour connaître d'avantage les secrets de ce livre qui fut très dur à obtenir.

« J'aurai dis que ce livre appartient au peuple Maya ayant découvert ceci à l'intérieur d'un temple caché qui correspond parfaitement à leur architecture. Pourtant cela ne ressemble absolument pas à leur style. Après j'aurai dis que c'est potentiellement un ouvrage appartenant au peuple des Nabatéens, mais c'est impossible.. Leurs périodes ne coïncident absolument pas et surtout leurs localités également... »

Judy n'était pas stupide, au contraire elle avait une excellente culture des peuples disparus et surtout elle savait décrypter de nombreuses langues, du moins pouvait les reconnaître pour d'autres. En tout cas elle était tellement concentrée pour comprendre la localité de ce livre qu'elle n'arrivait pas à comprendre, une relique Nabatéenne dans un temple Maya plus que sécurisé... Une incompréhension des plus totales et beaucoup d'hypothèse pouvaient expliquer ceci, mais peu paraissait crédible car cela voudrait dire que des peuples sont plus ancien que tout le monde pensait, que des peuples ont vécu plus longtemps que tout le monde pensait ou bien qu'ils n'étaient pas réellement au même endroit que dit les plus grands archéologues et historiens du monde entier. En tout cas Judy attendait de savoir ce que cette teneuse de boutique pensait, cela pouvait être très intéressant de confronter les idées afin de découvrir réellement ce qui se cache derrière ce livre, toute une histoire et une immense découverte est assurée. Judy lâcha enfin ce livre pour laisser cette femme y toucher afin d'obtenir plus d'information, ce qui était véritablement possible.

« Faites y attention s'il-vous-plaît. J'ai failli y passer plus d'une fois pour récupérer cette relique, surtout que je n'étais pas seule sur le coup. Je n'aimerai pas qu'elle soit détériorée par mégarde après tout ce que j'ai affronté. »



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss] Empty
MessageSujet: Re: Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss]   Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une découverte complexe [PV Laelyss Reiss]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-