Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
Voir le deal
169.99 €

Partagez
 

 Vous ici ? Quelle surprise !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous ici ? Quelle surprise !   Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 EmptyDim 5 Juin - 17:00


♦ Vous ici ? Quelle surprise ! ♦

♣  Anae Ginko & Gaara Ishikawa
~ Le hasard fait bien les choses ~

-  Cela fait douze ans que je fais partie des Elementis, sans compter la période où je les ai quitté pour la Confrérie. Il m'a fallu des mois et des mois d'entraînements pour parvenir à le maîtriser parfaitement, et je continue d'en apprendre chaque jour sur mon élément. Intéressant n'est-ce pas ?

"- Oui, très. Il est toujours plus intéressant d'évoluer que de stagner, peu importe la situation dans laquelle nous nous trouvons. "

Et puis, au fond, je ne connaissais rien vraiment de ces dons qui s'offraient à ces gens qui rejoignaient les familles. Les Domaes recevaient un animal toujours en lien avec leur personnalité profonde et leur caractère, les Elementis la maîtrise d'un élément tout aussi en lien avec leur moi profond. mais pour le reste, rien. Comment se faisais l'apprentissage? Y avait-il un système de maîtres entre eux, des 'capacités' à acquérir spécifiquement, des relations de forces qui se jouaient entre eux en fonction de ce qui leur avait été attribué?

En tout cas, vu l'âge de l'homme qui me faisait face, il avait acquis son pouvoir très jeune, c'était une évidence. Trop jeune? Qui suis-je pour en juger? Toujours est-il que durant un temps, c'était bien la paix qu'il avait recherché pour la Cité. Alors, peu importe le monstre qu'il pouvait être, cela le faisait remonter dans mon estime. Au fond, un monstre, j'en étais un aussi, à ma manière, alors je n'avais aucun droit pour décider de qui était mieux que moi pour poursuivre l'objectif que je m'étais fixée.

- Même si le Gouvernement veut faire revenir la paix à Quederla, la plupart de vos efforts sont mit à l'échec par les Familles. Pourquoi résistez-vous ? Pour la simple protection des Habitants ou pour un autre but plus important ?

"- Mon seul objectif est de rétablir une réelle justice en ramenant une paix stable et durable en cette Cité. Après, je ne peux parler qu'en mon propre nom. Des brebis galeuses, vous devez être bien placé pour savoir que l'on peut en trouver partout..."

Après tout, n'avait-il pas avoué un peu plus tôt avoir quitté les Elementis pour rejoindre la Confrérie? Alors, au fond, il ne devait pas être des plus appréciés, même parmi les siens. Un autre but, plus important? Je suis persuadée que certains de mes supérieurs en ont. Comme celui de forcer les Famille à révéler leurs secrets à tous. Même aussi discret qu'ils veulent que cela reste, j'ai des oreilles qui savent entendre les bruits de couloirs les plus intéressants. Mais cela ne me concerne pas. J'ai mon travail, mes objectifs et je n'y dérogerais pas.

- Pensez-vous le Gouvernement capable d'instaurer une paix durable à Quederla ?

"- Oui. Cependant, ce qui reste la seule véritable interrogation à mes yeux reste la suivante: A quel prix?
Car détruire les Familles ne serviraient qu'à créer une nouvelle forme de haine, cette fois dirigée à notre encontre. Tout le monde connait au moins un ami, un frère, un mari ou une connaissance de l'un ou l'autre camps. Et pour moi, l'éradication n'est pas une solution."


Je reprends une gorgée de vin, laissant le temps à mes paroles de s'envoler tandis que mon esprit s'égare quelques secondes. Mon avis, je l'avais déjà donné à mes supérieurs mais forcément, cela ne les intéresse pas. Ils ont déjà leurs plans, leurs mesures à mettre en place et tout un tas d'autres secrets bien gardés qui, j'en suis certaine, ne vont pas tous dans le sens du bien être de la population. Mais ce sont eux les Chefs.

"- Autrefois, selon les légendes, les fondateurs des deux Familles étaient des frères. De ce fait, dans un sens, tout le monde vient de la même et unique famille. Alors pourquoi serait-il impossible de trouver un terrain d'entente?
Car si rien ne bouge, au final, nous serons tous du même camps: Celui des perdants..."


Je reprend une bouchée de mon plat qui est déjà presque terminé. En tout cas, cette entrée était délicieuse. Mais le sujet qui fait débat est très prenant également, à sa façon. Aussi, je suis curieuse d'entendre la réponse de ce cher Gaara à cette dernière interrogation que je viens de soulever.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous ici ? Quelle surprise !   Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 EmptyDim 5 Juin - 19:07



- Même si le Gouvernement veut faire revenir la paix à Quederla, la plupart de vos efforts sont mit à l'échec par les Familles. Pourquoi résistez-vous ? Pour la simple protection des Habitants ou pour un autre but plus important ?

- Mon seul objectif est de rétablir une réelle justice en ramenant une paix stable et durable en cette Cité. Après, je ne peux parler qu'en mon propre nom. Des brebis galeuses, vous devez être bien placé pour savoir que l'on peut en trouver partout...

Pour être bien placé, ça il l'est. A une période, la Confrérie était considérée comme une épidémie et les membres partaient tous de leur Famille pour la rejoindre ; Il faisait bien sûr partie de ces brebis galeuses. Quelques unes, il doit y en avoir dans le Gouvernement mais n'est-ce pas tout le troupeau qui est infecté ? Là, ce serait quand même plus problématique que quelques personnes.

- Pensez-vous le Gouvernement capable d'instaurer une paix durable à Quederla ?

Une paix. Oui peut-être qu'ils en sont capable mais combien de temps va-t-elle durer ? Une fois qu'ils seront vu comme des héros ayant mit fin à la guerre, ne risquent-ils pas de prendre goût au pouvoir et de mettre en place une dictature ? Finalement, peut-être que le système politique est à revoir mais est-ce qu'ils accepteront de l'évoquer ça ? C'est peut-être pour ça finalement qu'il ne veut pas faire confiance au Gouvernement.

- Oui. Cependant, ce qui reste la seule véritable interrogation à mes yeux reste la suivante: A quel prix?
Car détruire les Familles ne serviraient qu'à créer une nouvelle forme de haine, cette fois dirigée à notre encontre. Tout le monde connait au moins un ami, un frère, un mari ou une connaissance de l'un ou l'autre camps. Et pour moi, l'éradication n'est pas une solution.


Dommage qu'elle ne soit pas dans les grosses têtes du Gouvernement. Cette manière de penser pourrait plaire à beaucoup de gens, Gaara le premier et voudrait bien se rallier à sa cause ; Les Familles vivent en paix, la population est protégée et seuls les vrais criminels terminent en prison après un vrai procès. Ce serait une vie de rêve oui. Mais à quel prix ? Tout le monde n'a pas l'air de cet avis malheureusement, et peu de personne ont l'air vouloir écouter Anae. Bien dommage.

- Autrefois, selon les légendes, les fondateurs des deux Familles étaient des frères. De ce fait, dans un sens, tout le monde vient de la même et unique famille. Alors pourquoi serait-il impossible de trouver un terrain d'entente?
Car si rien ne bouge, au final, nous serons tous du même camps: Celui des perdants...


- Je puis vous assurer à quel point les conflits de famille peuvent se transformer en véritable guerre si ils ne sont pas encadrés par les parents, et qu'il est difficile de trouver un terrain d'entente lorsque aucun ne veut laisser la parole à l'autre. C'est ce qu'il se passe, on rejette toujours la faute sur l'adversaire sans regarder de son côté les fautes commises ; Mais que voulez-vous, c'est dans la nature humaine d'agir ainsi.

Les conflits dans une fratrie est ce qu'il peut arriver de pire, jusqu'à détruire une famille complète. Si ces conflits ne sont pas entourés de parents qui peuvent faire office d'arbitres, tout ça peut tourner à la catastrophe ; Il ne connait pas la vie de ces deux frères puisque cela remonte à plus de cinq cent ans mais les parents étaient soit décédés soit impuissants face à la colère des deux frères. Quelle jolie réunion de Famille que a dû faire une fois morts.

Terminant son assiette, il prend une dernière gorgée de vin et prend le temps de digérer avant de passer au dessert ou bien reprendre un verre. Il observe la jeune femme face à lui, elle a une bonne pensée, à la limite de faire remonter le Gouvernement dans son estime ; Pas au point d'aller leur livrer des informations ou bien de les aider mais au moins tenter de moins mettre des bâtons dans les roues. Dommage que tout le monde ne pense pas comme elle.

- Avez-vous déjà tenté d'expliquer votre vision à vos supérieurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous ici ? Quelle surprise !   Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 EmptyDim 5 Juin - 19:41


♦ Vous ici ? Quelle surprise ! ♦

♣  Anae Ginko & Gaara Ishikawa
~ Le hasard fait bien les choses ~

- Je puis vous assurer à quel point les conflits de famille peuvent se transformer en véritable guerre si ils ne sont pas encadrés par les parents, et qu'il est difficile de trouver un terrain d'entente lorsque aucun ne veut laisser la parole à l'autre. C'est ce qu'il se passe, on rejette toujours la faute sur l'adversaire sans regarder de son côté les fautes commises ; Mais que voulez-vous, c'est dans la nature humaine d'agir ainsi. 

"- Est-ce réellement la Nature humaine qui nous a fait ainsi? Ou cela ne serait-il pas exacerbé par ce climat de conflit et cette éducation que nous recevons tous, forcément axée autour de cette guerre qui ne devait même pas exister?"

Oui, l'être humain peut se montrer borné, têtu, plus que déterminé mais je ne veux pas croire que l'homme soit fondamentalement mauvais. Il n'est pas bon pour autant, il ne fait pas rêver. Seulement, nous ne naissons armé que notre propre instinct de survie, instinct qui nous pousse à évoluer pour avoir ce que nous désirons. A manger, à boire, les besoins primaires de base tout d'abord. puis viennent les besoins secondaires, le bien-être matériel. Puis finit par se développer le libre arbitre qui, à Quederla, est déjà plus que limité car influencé dès la naissance par ceux que l'on nomme parents.

La Nature Humaine à bon dos sur ce coup-là. Les solutions existent et tout le monde les connait. Seulement, les Rois et Reines sont tels des gamins jouant encore dans leur bac à sable. Personne ne veut prêter ni partagé alors, au lieu de s'entendre et de faire des efforts, il est tellement plus simple de s'auto-déchirer. Parfois, cela m’apparaît tellement comme un combat perdu d'avance que j'hésite, a détermination vacillante. Et si... Car au fond, il ne manque presque rien pour que la paix soit réellement possible. Seulement, de la bonne volonté.

- Avez-vous déjà tenté d'expliquer votre vision à vos supérieurs ?

"- Je l'ai déjà exposé plusieurs fois, en effet, de façons différentes afin de tenter de toucher au plus grand nombre. J'ai été écoutée ais de là à dire que j'ai été entendue, il y a tout un monde. Les monstres ne sont pas toujours ceux que l'on croit être..."

Quoi? J'osais insinuer que mes supérieurs pourraient être à l'égale de criminels dans son genre? Eh bien oui, je me permet cette fantaisie. Après tout, je ne suis pas sur mes heures de travail et vie privée ainsi que mes profondes ne regardent que moi. Et puis, je n'ai rien dit de concret, seulement insinué certaines choses. Rien qui ne puisse être retenu contre moi si un jour je venais à avoir des ennuis. Nos deux assiettes vides, je joue quelques instants avec le liquide carmin dans mon verre, le laissant danser contre sa paroi translucide.

"- Au fond, j'en viendrais presque à me dire que ce sont les Familles qui ont raison. Pourquoi cesser de se taper dessus alors que l'on trouve toujours de la chair à pâté bon marché et prête à faire le sale boulot sans poser de questions? Car ce ne sont pas les têtes pensantes non plus qui mènent la plupart des actions causant terreur et destruction dans nos rues. Ils sont à l'égal de mes supérieurs.
Présents mais invisible, partout et nulle part à la fois. Sont-ils simplement conscients de leur rôle? On se le demande parfois."


Car après tout, avoir de l'autorité permet d'être obéi et personne ne semble obéir réellement à une quelconque logique par ici. Alors oui, je ne peux pas penser que ces soit disant Roi, Joker, As et autres cartes à jouer comprenne réellement les enjeux de ce que le Gouvernement tente de mettre en place. Les traditions sont trop bien ancrées et personne ne voudra jamais céder, encore moins tendre la main pour envisager un avenir meilleur.

"- Dans d'autres circonstances, je serais peut-être en train de tenir un discours similaire à l'encontre du Gouvernement ou de n'importe qui d'autre. Mais il se trouve que ma vie m'a menée là où je me trouve aujourd'hui. Et ce que je ne peux que déplorer reste cet immobilisme dans lequel toute cette Cité est plongée. C'est ce qui la condamnera à disparaître à moyen terme."


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous ici ? Quelle surprise !   Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 EmptyLun 6 Juin - 15:50



- Avez-vous déjà tenté d'expliquer votre vision à vos supérieurs ?

- Je l'ai déjà exposé plusieurs fois, en effet, de façons différentes afin de tenter de toucher au plus grand nombre. J'ai été écoutée ais de là à dire que j'ai été entendue, il y a tout un monde. Les monstres ne sont pas toujours ceux que l'on croit être...

- Effectivement...

C'est dur à reconnaître mais il est d'accord avec Anae, il ne pensait pas rencontrer un membre du Gouvernement avec qui sympathiser. Mais quand on a une vision du Gouvernement comme celle-ci, il ne faut pas s'étonner que ça attire l'attention de Gaara ; Mais de là à l'appeler "amie" il n'est pas vraiment sûr que ce soit le bon terme. En tout cas c'est plus qu'une connaissance mais moins qu'une amie ; Il reste encore mitigé.

- Au fond, j'en viendrais presque à me dire que ce sont les Familles qui ont raison. Pourquoi cesser de se taper dessus alors que l'on trouve toujours de la chair à pâté bon marché et prête à faire le sale boulot sans poser de questions? Car ce ne sont pas les têtes pensantes non plus qui mènent la plupart des actions causant terreur et destruction dans nos rues. Ils sont à l'égal de mes supérieurs.
Présents mais invisible, partout et nulle part à la fois. Sont-ils simplement conscients de leur rôle? On se le demande parfois.


Des Rois et des Reines, il en a vu passer depuis qu'il est dans la Famille. Certains s'en sortent mieux que d'autres, certains ont réellement accomplis quelque chose tandis que d'autres n'ont fait que les empirer ; Là aussi il est mitigé. Pour l'instant, il n'a rien à reprocher à son Roi actuel, laissant un peu ses pions faire ce qu'ils souhaitent tant qu'ils ne causent pas de problèmes en ville. Il a même accepté un As hybride, et a même des Confrères dans ses rangs.

- Dans d'autres circonstances, je serais peut-être en train de tenir un discours similaire à l'encontre du Gouvernement ou de n'importe qui d'autre. Mais il se trouve que ma vie m'a menée là où je me trouve aujourd'hui. Et ce que je ne peux que déplorer reste cet immobilisme dans lequel toute cette Cité est plongée. C'est ce qui la condamnera à disparaître à moyen terme.

- Je suis sûr que la paix reviendra en ville, et au point où nous en sommes je dirais qu'importe la manière. Tant que les vies sont épargnées et que cette paix perdure.

Manière douce ou manière forte, qu'importe tant que la paix est rétablie et que les vies sont épargnées. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a rejoint l'Ordre puisque la méthode douce avec la Confrérie n'a pas fonctionné, il va vers son opposé en espérant avoir de meilleurs résultats ; Peut-être que ses idéaux diffèrent de ceux du Ténébreux mais comme l'a signalé Anae, il reste toujours une trace d'un événement. Il protégera la ville du Ténébreux si celui-ci devient trop dangereux.

- Tout s'est bien passé ?

- Oui merci.

- Je vous emmène la carte des desserts.

Le serveur s'empare des assiettes pour repartir en cuisine et revenir quelques minutes plus tard avec la carte des desserts en annonçant qu'il va revenir d'ici cinq minutes pour prendre la commande. Il jette un coup d’œil sur la carte et décide de prendre une panna cota avec son coulis de fruits rouges ; Comme promis le serveur revient et prend la commande des deux personnes en remplissant une dernière fois leur verre pour repartir en cuisine annoncer le choix au Chef.

- En tout cas, j'espère que je ne vous fais pas perdre votre temps en ma compagnie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous ici ? Quelle surprise !   Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 EmptyLun 6 Juin - 18:05


♦ Vous ici ? Quelle surprise ! ♦

♣  Anae Ginko & Gaara Ishikawa
~ Le hasard fait bien les choses ~

- Je suis sûr que la paix reviendra en ville, et au point où nous en sommes je dirais qu'importe la manière. Tant que les vies sont épargnées et que cette paix perdure. 

"- Il n'y a pas de manière douce d'en finir avec la guerre. La seule chose de bonne dans cette dernière, c'est sa fin. Et je crains malheureusement que si l'on souhaite réellement rétablir la paix, trop peu de vies ne soient épargnées."

A quoi bon se bercer d'illusions, je n'étais plus une jeune fille en fleur. L'avais-je seulement été un jour. De tout temps, je n'avais que trop bien su ce qu'il se déroulait en cette ville, c'était la raison de mon choix de suivre le Gouvernement. Mais avec les années et voyant que rien n’avançait jamais, je crois qu'au fond, je me lasse d'espérer des choses qui n'arriveront plus. Cette ville est comme une fourmilière, la face visible est si ténue, si minime. Pourtant, il suffirait d'un bon gros coup de pied dedans pour enfin faire bouger les choses.

- Tout s'est bien passé ?

- Oui merci.

- Je vous emmène la carte des desserts.

Le serveur est décidément très serviable. Je garderais cette adresse en mémoire, le service est vraiment très agréable. Les plats débarrassés et nos verres de nouveaux remplis, nous voici avec la carte des desserts en main. J'opte pour une crème brûlée à la Vanille et à la noix de coco que notre commis s'empresse de noter en compagnie de la Pana Cota de mon camarade de soirée avant de disparaître dans les cuisines de nouveau, nous laissant seuls.

- En tout cas, j'espère que je ne vous fais pas perdre votre temps en ma compagnie.


"- Ma foi, il y avait longtemps que je n'avais pas profité d'une sortie au restaurant et encore moins d'une compagnie aussi intéressante que la votre. Je suis très satisfaite de ma soirée. En espérant ne pas trop vous avoir soûlée de mes propos. "

Après tout, c'était le propre du vin de venir faire tourner la tête des Hommes. Ou des femmes aussi parfois. Mais je n'étais pas en rendez-vous galant, loin de là. Enfin, nos desserts arrivent rapidement et une fois servis, le serveur nous souhaite à nouveau un bon appétit avant de nous laisser déguster nos commandes respectives.

"- Dites-moi, j'aurais une question encore à vous poser. Pourquoi les Elementis? Hasard, lien familial ou choix personnel?"


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous ici ? Quelle surprise !   Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 EmptyMar 7 Juin - 20:47



- En tout cas, j'espère que je ne vous fais pas perdre votre temps en ma compagnie.

- Ma foi, il y avait longtemps que je n'avais pas profité d'une sortie au restaurant et encore moins d'une compagnie aussi intéressante que la votre. Je suis très satisfaite de ma soirée. En espérant ne pas trop vous avoir soûlée de mes propos.

- Loin de là.

Il a pu apprendre beaucoup de choses de sa part, comme le fait que tout le monde n'est pas noir ou blanc dans le Gouvernement mais qu'il y a un peu de couleur. Il ne sait pas si ces couleurs courent les rues de Quederla, mais une seule est sûrement déjà beaucoup dans un groupe comme celui-ci. Le serveur revient rapidement avec les desserts qu'il dépose devant chaque personne avant de leur souhaiter un bon appétit et repartir de nouveau, rapide.

- Dites-moi, j'aurais une question encore à vous poser. Pourquoi les Elementis? Hasard, lien familial ou choix personnel?

Ah. Ça remonte à tellement d'années qu'il oublie presque la raison de son entrée dans la Famille. Aussi loin qu'il se souvienne, ses parents ne faisaient partie d'aucune Famille ou si ils l'étaient, ils étaient extrêmement discret. Pas les Domae parce qu'il n'a pas souvenir d'avoir été entouré d'animaux impressionnants et aucun souvenir concernant l'utilisation d'un quelconque élément ; Alors non, ses parents devaient être de pauvres habitants lambdas.

- Le hasard.

Il ne voit que ça comme réponse. C'est peut-être les Elementis qui ont foutue sa vie en l'air avec le feu provoqué dans la maison mais au final ils l'ont peut-être sauvé d'un certain Enfer ; Mais de là à aller les remercier. En tout cas, c'est un heureux ou malheureux en fonction des points de vues, hasard qui l'a conduit à rejoindre les Elementis.

- J'errais dans la rue depuis des jours lorsque le Joker m'a trouvé et m'a proposé d'entrer dans la Famille, en me promettant protection, argent et nourriture. Vu ma situation, je n'ai pas réfléchis longtemps et j'ai accepté.

La Panna Cota est à la hauteur du reste du repas, légère et très bonne. Du monde commence déjà à arriver et il se dit qu'ils ont vraiment bien fait de venir plus tôt pour manger dans le calme ; Ce qui n'est plus vraiment le cas en ce moment. Le dessert se passe rapidement et Gaara demande l'addition pour sortir d'ici. Ils seront plus au calme dehors si ils veulent discuter un peu, à moins qu'elle veuille rentrer chez elle pour s'occuper de son capucin.

Le serveur revient quelques minutes plus tard avec l'addition, repas assez cher mais qui mérite bien ces prix au vu de la nourriture de qualité ; Il est temps de partir et de laisser cette table à d'autres clients impatients de manger. Le serveur revient tandis qu'ils commencent à mettre les manteaux, leur demandant si tous c'est bien déroulés ; Un simple "oui" et les voilà se dirigeant vers la caisse pour payer. D'humeur galante, il a bien envie de faire un petit effort ce soir, surtout que l'occasion ne se représentera pas de sitôt.

- Laissez, je vous invite.

Ce n'est pas tous les jours qu'il va au restaurant en charmante compagnie et encore moins l'occasion de pouvoir inviter ; Maintenant qu'il a un salaire qu'il ne dépense pas sauf pour la pension alimentaire de Ace, il peut bien se permettre une telle folie. Aussi chère soit-elle. Il se dirige donc vers la caisse où il donne le ticket donné par le serveur et sort l'argent nécessaire pour payer le repas des deux personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous ici ? Quelle surprise !   Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 EmptyMar 7 Juin - 21:41


♦ Vous ici ? Quelle surprise ! ♦

♣  Anae Ginko & Gaara Ishikawa
~ Le hasard fait bien les choses ~

- Le hasard. 

"- Eh bien, on peut dire que le hasard fait bien les choses dans votre cas."

C'est vrai qu'un Gaara sans son sable, cela me devient difficilement imaginable. Même impossible au final. Il semble tellement faire corps avec son élément, tout comme certains Domaes sont plus qu'intimement liés à leur animal. Peut-être une des seules raisons qui pourraient me faire les envier. Avec un pouvoir à leur disposition, dans un sens, ces gens ne sont jamais seul, contrairement à mon cas.

- J'errais dans la rue depuis des jours lorsque le Joker m'a trouvé et m'a proposé d'entrer dans la Famille, en me promettant protection, argent et nourriture. Vu ma situation, je n'ai pas réfléchis longtemps et j'ai accepté.

"- Un concours de circonstances donc. Eh bien, ils n'ont pas dû être déçus de vous avoir recruté. "

Ce n’est pas une moquerie ni rien de ce genre. Même s'il a fait partie des Confrères, il reste un éléments de choix parmi les siens car puissant et sans doute avec tout un tas de relations, bien cachées. Oui, ce jeune homme est définitivement plus qu'intriguant. Ce n'est pas un de ces vulgaires criminels que j'ai l’habitude de côtoyer et de mâter si le besoin s'en fait sentir. Non, il est bien plus que cela. Mais il plane un tel mystère autour de lui. Sur ce point, nous sommes égaux: êtres à carapaces, personne ou presque ne doit connaitre notre vrai visage.

Le dessert achevé, la table débarrassée et la note arrivée, nous nous levons pour nous préparer tranquillement, alors qu'une cohorte entre dans le restaurant. Je suis bien contente que notre repas se termine avant l'heure d'affluence, je préfère le calme et la tranquillité. Mais tandis que nous nous rendons en direction de la caisse, mon camarade de soirée me stoppe dans mon geste de sortir mon porte-feuille hors de ma veste.

- Laissez, je vous invite.


"- Vous ne le regretterez pas? Dans ce cas, cela reste à charge de revanche. Je n'aime pas avoir de dettes, de quelque nature que ce soit."

L'aube d'un sourire se dessine l'espace d'une seconde sur mon visage mais fugace et éphémère, il a déjà disparu. Oui, je règle toujours mes comptes, peu importe la personne en face. Je note donc que je dois un repas conséquent à cet étrange énergumène que je n'arrive pas à classer dans mes propres connaissances.

Nous sortons du restaurant et l'air fais m'arrache un instant un frisson; mon live sous le bras, je respire l'air nocturne, le regard un instant perdu dans la voûte céleste. Cette rencontre, je lui en aurais bien parlé mais Livio a choisi de quitter la Cité et de refaire sa vie ailleurs, alors je n'ai pas à venir l'ennuyer avec ce genre de choses. De toute façon, resterons-nous simplement en contact? J'en doute. Quitter Quederla revient à forcément tirer un trait définitif sur tout ce qui s'y rapporte de près comme de loin. Enfin, revenons-en à l'instant présent.

"- Merci pour le repas et la discussion. J'ai réellement apprécié cette soirée. Mais je crois qu'il va être temps de se séparer à présent. Bonne fin de soirée à vous.
Et, simple avis personnel, à propos de cette fille.... N'abandonnez pas. "


Quoi, comment ça je me mêle de ce qui ne me regarde pas? Oui, et alors? Je suis une fouine, un sale agent du Gouvernement, une de ses taupes qui ne font que remuer la boue pour en sortir toutes les horreurs qu'elle dissimule. Alors oui, je me permets cette réflexion. Après tout, il est resté je pense aussi honnête que possible alors je le serais aussi. Dans la limite du raisonnable, bien sur.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous ici ? Quelle surprise !   Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 EmptyMar 7 Juin - 22:37



- Vous ne le regretterez pas? Dans ce cas, cela reste à charge de revanche. Je n'aime pas avoir de dettes, de quelque nature que ce soit.

- Ne prenez pas ça comme une dette mais comme une invitation, vous ne me devez rien.

Ce n'est pas comme si il venait de lui sauver la vie, comme si il lui avait rendu un service important ; Il s'agit simplement d'une invitation dans un restaurant. Pourtant, le plus beau remboursement qu'il obtient est le sourire de la jeune femme ; Rapide mais au moins c'est un sourire. Il paye donc l'addition et suit Anae dehors où ils sont rapidement accueillit par le froid de la nuit tombante, les au revoir sont proches.

- Merci pour le repas et la discussion. J'ai réellement apprécié cette soirée. Mais je crois qu'il va être temps de se séparer à présent. Bonne fin de soirée à vous.
Et, simple avis personnel, à propos de cette fille.... N'abandonnez pas


- J'essayerai. Bonne soirée à vous Anae.

Il est temps de partir de ce restaurant pour prendre chacun sa route. Il laisse la jeune femme partir de son côté tandis qu'il part du sien en direction de la chambre d'hôtel ; Cela fait bien longtemps qu'il n'a pas passer une soirée en si bonne compagnie et il est prêt à recommencer sans hésiter.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous ici ? Quelle surprise !   Vous ici ? Quelle surprise ! - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous ici ? Quelle surprise !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-