Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -33%
Grosse promo sur le Xiaomi Mi Note 10 Lite 64 Go ...
Voir le deal
255 €

Partagez
 

 La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]   La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 EmptyJeu 4 Aoû - 21:44






La curiosité est un vilain défaut


Des mois ? Mais pour combien de temps en a-t-elle ? Ça me fait mal au cœur de la savoir ici, complètement seule et abandonnée de tous ; elle n'a pas de famille qui tenterait de la retrouver ? Je me risque à lui demander pourquoi elle ne tente pas de s'enfuir, là par exemple, elle est seule, La Plume est parti tout à l'heure et elle pourrait prendre le premier bateau pour s'enfuir ou alors demander de l'aide en ville ou à son Conclave.

- Non jamais. Je croyais que tu savais ce que ça faisait de signer un contrat.

- Oui, mais le mien n'entravait pas ma liberté.

Je ne sais même pas ce que je lui dois puisqu'il n'a pas voulu me le dire la dernière fois, tout ce qu'il m'a dit, c'est que je devrais lui rendre service au moment où il me demandera. Tout ce que j'espère est que ce service sera dans mes cordes, qu'il ne me demande pas de tuer quelqu'un ou tout simplement de faire du mal à une personne... Ce serait au-dessus de mes moyens. Pourtant si j'ai bien compris, il n'y a rien pour rompre un contrat et je crois que si on tente, notre vie s'arrête ; dans quoi je me suis embarqué encore une fois ?

- Il a trouvé ma faiblesse, il s'en est servi. Je ne peux pas briser ce contrat, sinon je risque gros..

- Je suis désolé pour vous... Est-ce que je peux faire quelque chose pour vous aider ?

Passer un autre contrat, essayer de la cacher, tenter de parler avec La Plume, n'importe quoi pour l'aider à partir d'ici. Je n'imagine pas à quel point rester ici, avec lui doit être horrible ; franchement c'est à se demander comment elle arrive à dormir tout en sachant qu'il pourrait arriver dans son sommeil et la tuer. Mais un contrat est un contrat si mes souvenirs sont bons et il a l'air d'être un homme de parole, je ne sais ce qui est noté dessus mais une fois que ce morceau de papier prendra fin, que se passera-t-il ?

- Allez viens, il n'est pas là. On va le trouver, ne t'inquiètes pas.

- Merci..

Finalement, je n'ai peut-être pas assez regardé dans la salle aux trésors puisque j'étais trop focalisé sur cette tasse. Laissant passer la demoiselle devant moi, je sors ensuite de la chambre en prenant soin de refermer la porte avant de lui proposer de retourner dans cette salle, simplement pour jeter un dernier coup d’œil... Et si je ne trouve rien, je m'en vais comme promis. Tant pis pour moi, je risque de lui attirer pas mal d'ennuis si je reste ici et je crois qu'elle a suffisamment de problèmes comme ça. Marchant d'un pas lent à ses côtés, je n'ai pas la sensation d'avoir une menace qui plane au-dessus de moi et pourtant je sais que je devrais être plus sur mes gardes !

- Dîtes-moi, cette tasse... Qu'est-ce qu'elle a de spécial ? Entre tous ces objets magiques, ces livres importants et ces armes dangereuses, je suis étonné de trouver cette petite tasse. A-t-elle un pouvoir particulier ?

Est-ce qu'elle appartient à quelqu'un d'important ? Est-ce qu'elle a une histoire particulière ? Je place les mains dans les poches de mon jean repensant à la première fois que j'ai vu cette tasse ; tout ce qui était dans cette pièce semblait avoir de l'importance mais elle, elle semblait si fragile, normale... A tel point qu'il a cherché à la protéger.

- La première fois que je suis venu dans cette pièce, j'avais prit la tasse entre mes mains en me demandant quel pouvoir elle pouvait avoir... Il est apparu derrière moi, fou de rage et m'a balancé contre le mur en me disant que je ne devais pas y toucher. Il m'a ensuite dit que c'était une lueur d'espoir, que même le charbon le plus noir pouvait devenir le cristal le plus pur qui existe... Vous savez ce qu'il voulait dire par là ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]   La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 EmptyVen 2 Sep - 17:51


La curiosité est un vilain défaut
Nashoba et Lacey



Un nouveau silence. Ce jeune garçon marque un point et tu le sais très bien. Il se lamente alors sur ton sort, il veut t'aider. Comment diable pourrait-il le faire ? Tu le regardes tristement en esquissant un sourire. Tu l'aimes bien, tu ne veux pas qu'il lui arrive du mal par ta faute.

« Je te remercie, mais il n'y a rien à faire. Seule une personne pourrait le faire, mais elle ne le fera jamais. Je le sais. »


Ton regard s'assombrit lorsque tu penses au chemin qu'à choisit Ichabod juste par vengeance, enfin c'est ce que tu supposes. Tu lui en veux, il est si égoïste. C'est pour cela d'ailleurs que jamais il ne te sauvera, sœur ou non, tu ne dois pas tant que ça compter à ses yeux.

Tu essaies de te concentrer sur ce qu'il y a vraiment d'essentiel en ce moment même, sauver la vie du gamin et trouver ce satané miroir. Soudain, après quelques minutes de réflexion, tu te tapes la tête. Si il ne se trouvait pas dans les endroits où il devrait trouver place, il est évident qu'il soit avec le Ténébreux ou bien.. dans sa chambre. Un endroit où tu n'as pas le droit d'y mettre pied, comme de nombreuses pièces du château d'ailleurs. Si tu pénétrais dans sa chambre, tu te doutes qu'il saurait, tout comme il a su que tu étais dans la forêt, le jour où vous vous êtes rencontrés.

Nashoba te tire de tes réflexions en te parlant de la fameuse tasse. Décidément, tu te demandes si il n'étais venu que pour le miroir. Tu soupires donc, repensant à cet objet de porcelaine ébréché qu'il avait décidé d'exposer au cœur de sa collection d'objets aussi formidables les uns que les autres.

« Et bien.. un.. un jour je suis tombée et il m'a rattrapée. Afin de reprendre mes esprits, il m'a apporté un café, enfin sa louve plutôt. Et puis.. j'ai fait tomber la tasse, elle s'est ébréchée et il l'a ramassé comme si d'un coup elle était devenu quelque chose de précieux. Je me suis fâchée après une énième réflexion et je suis sortie de la pièce pour me retrouver dans la salle contenant la collection. C'était la première fois que je la voyais et j'en étais émerveillée. Il m'a alors rejoint et il a ouvert la vitrine où se trouve la tasse pour l'y disposer. Donc non. Je ne pense pas qu'elle est un pouvoir particulier. Moi-même je ne comprend pas pourquoi il a décidé de la mettre là. »


Tu le regardes avec un demi sourire. Le jeune homme te raconte alors la première fois qu'il est venu ici. Les paroles que le Ténébreux lui a dit. Tu es parcourue alors par un frisson. La phrase que le verdâtre a prononcé était si troublante.. tu ne sais pas quoi en penser et pour le moment, tu ne sais pas ce qu'elle signifie. Tu secoues alors la tête de gauche à droite pour lui montrer que tu n'en sais rien. Tu essaies de te re-concentrer sur les objectifs principaux que tu t'es fixé et claques des doigts.

« Je pense que je sais où il l'a mis. Laisses-moi aller le chercher et restes bien devant la porte où je vais rentrer. Je préfère que ce soit moi qui me fasse prendre que toi, est-ce clair ? »



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]   La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 EmptyVen 2 Sep - 23:54






La curiosité est un vilain défaut


Savoir qu'on est inutile dans ce genre de cas, c'est vraiment désagréable... Je sais que je pourrais faire quelque chose, quitte à aller chercher de l'aide en ville ou revenir une fois mon pouvoir revenu mais je ne pense pas être le mieux placé pour venir sauver une demoiselle en détresse mais mourir de cette façon serait mieux que de fermer les yeux et continuer de vivre sa vie tranquillement. Je la tire de ses pensées lorsque j'évoque le sujet de la tasse, ce qui a l'air de la perturber un minimum, la dernière phrase de La Plume ; moi aussi ça m'a paru étrange. Peut-être a-t-elle plus de détail que moi ?

- Et bien.. un.. un jour je suis tombée et il m'a rattrapée. Afin de reprendre mes esprits, il m'a apporté un café, enfin sa louve plutôt. Et puis.. j'ai fait tomber la tasse, elle s'est ébréchée et il l'a ramassé comme si d'un coup elle était devenu quelque chose de précieux. Je me suis fâchée après une énième réflexion et je suis sortie de la pièce pour me retrouver dans la salle contenant la collection. C'était la première fois que je la voyais et j'en étais émerveillée. Il m'a alors rejoint et il a ouvert la vitrine où se trouve la tasse pour l'y disposer. Donc non. Je ne pense pas qu'elle est un pouvoir particulier. Moi-même je ne comprend pas pourquoi il a décidé de la mettre là.

Elle n'en sait pas plus que moi à ce niveau-là non plus. Ça a l'air de la perturber autant que moi, si ce n'est plus ; en même temps ça peut se comprendre ; elle vit avec lui depuis plusieurs mois et cette tasse est liée à elle surtout. Je n'ai pas envie d'aller trop vite en besogne mais peut-être qu'il commence à ressentir quelque chose pour cette jeune femme ? En tout cas, il n'avait pas l'air de dire l'inverse lorsque je l'ai sous-entendu ; enfin leurs histoires de cœur ne me concerne pas vraiment et ils tombent amoureux l'un de l'autre, je ne peux que les féliciter. Tant que ce n'est pas sous la contrainte.

- Je pense que je sais où il l'a mis. Laisses-moi aller le chercher et restes bien devant la porte où je vais rentrer. Je préfère que ce soit moi qui me fasse prendre que toi, est-ce clair ?

J’acquiesce pour lui signaler que je saurais me tenir tranquille et que je ferais le guet pendant qu'elle va chercher le morceau de miroir que j'ai demandé. Je la suis donc jusqu'à la pièce et me positionne devant sans même me demander ce qui se trouve de l'autre côté ; sûrement une salle de torture ou un endroit que le Maître des lieux apprécie fortement, bref le genre d'endroit où je n'irais pas fourrer mon nez. D'ailleurs, peut-être que je devrais la rappeler ? Je m'en voudrais qu'elle risque sa vie pour moi, d'ailleurs pourquoi est-ce que le fait ?

Un silence de mort règne dans le château, ce silence qui me ferait presque regretter la voix de mon père qui parle tellement fort que les voisins peuvent l'entendre ; malgré le boulot monstre qu'il y à faire ici, les poussières, les toiles araignées, le sol on doit quand même s'ennuyer par ici une fois le tout terminé... Surtout avec La Plume comme compagnie. Je ne sais même pas si il est bavard et si il arrive à tenir une conversation avec sa servante. Est-ce qu'elle a moins de la lecture pour l'occuper ? Mouais, franchement, je n'aimerai pas être ici.

Adossé contre le mur les bras croisés, je fais quand même attention aux moindres faits et gestes du chemin et suis d'un coup alarmé par les grandes portes du château ouvertes ; alors à moins que ça ne soit quelqu'un venu pour faire un contrat, La Plume est rentré. Et ça, ce n'est vraiment pas bon. Discrètement mais avec rapidité, j'ouvre la porte sur la pièce dans laquelle je peux distinguer un lit ; la chambre du Maître ? Enfin, ce n'est pas le moment, je voudrais bien l'appeler mais je me rends compte qu'elle ne m'a pas dit son prénom... Alors j'explique rapidement la situation en chuchotant.

- Eh, je crois qu'il est revenu ! J'ai entendu les grandes portes du château s'ouvrir, laissez tomber le miroir ! Je ne voudrais pas qu'il vous arrive malheur par ma faute. Allons-nous-en.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]   La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 EmptySam 3 Sep - 12:35


La curiosité est un vilain défaut
Nashoba, Baelfire et Lacey



Le jeune roux ne bronche pas. Tu es heureuse qu'il ne discute pas ce qui peut s'apparenter à une ordre. Tu te doutais que la chambre était remplie de pièges et que si tu trouves le miroir, il faudrait aller vite. Tu te mets à fouiller à toute vitesse partout, dans les tiroirs, sous le lit.. c'est en ouvrant l'une des tables de nuit que tu trouves l'objet tant convoité. Un simple morceau de miroir aux pouvoirs mystérieux. Tu espères que ce morceau est le vrai et non pas un factice puisque à peine tu l'as trouvé, la porte s'ouvre sur la tête de Nashoba. Tu te retournes, surprise. Il te prévient que les portes se sont ouvertes. En même temps qu'il te dit cela, tu brandis le morceau de miroir, un air mi-victorieux, mi-effrayé se dessinant sur ton visage.

« Je l'ai trouvé ! »


Tu te diriges rapidement vers le jeune homme, lui confiant l'objet. Tu réfléchis alors à toute vitesse à un plan, le danger étant proche.

« Écoutes, je vais faire diversion pendant que tu fuis. Vas dans ma chambre, sors par la fenêtre. Je sais, c'est haut mais c'est la seule solution pour que tu t'en sortes. Quand tu auras regardé le miroir, pose-le sur ma commode. »


Ton plan paraît irréel, mais c'est la seule issue que tu aies trouvé pour ce pauvre fou. Tu l'amènes alors devant la porte où se trouve ta chambre et le pousse dedans, sans lui demander son avis. Tu descends alors les escaliers et cherches le verdâtre du regard. Lorsque tu l'aperçois, tu te diriges timidement vers lui et affiches une mine désolée.

« Je.. je.. vous êtes revenu bien plus tôt que prévu.. »


Tu n'oses pas lui avouer ce que tu as fait. C'est en prenant une grande inspiration et en serrant les poing que tu arrives à trouver un semblant de courage.

« J'ai fauté. Ne m'en voulez pas mais.. j'ai pénétré dans votre espace personnel.. je ne sais pas ce qu'il m'a prit.. je.. je n'ai aucune excuse.. »


Tu espères que la franchise et le semi-mensonge allait passer aux yeux du sombre homme se trouvant devant toi. Tu sais ce qu'il t'en coûtera. Tu sais qu'il te punira pour cela, mais tu t'en fiches. Tu dois sauver Nashoba.

Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]   La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 EmptySam 3 Sep - 16:21

La curiosité est un vilain défaut

Feat. Lacey I. Jones et Nashoba Dreiden

C'est vrai que la ville n'était pas vraiment dans la meilleure des situations, mais l'ordre lui allait très bien et jouissait d'un très grand pouvoir, bien plus que n'importe quel pouvoir. Depuis qu'il savait ce qu'il se passait, Rumpel voyageait souvent entre son château dans la forêt et la ville afin de se rendre dans sa boutique. Bien sûr il y allait discrètement, soit avec son pouvoir soit de manière naturel, afin de se changer pour devenir le bon habitant Baelfire Gold, prêteur sur gage. Après tout il avait sa boutique à tenir donc il devait y être également, il se devait de se faire passer pour un simple commerçant, plus ou moins honnête il faut dire. En tout cas, même s'il n'avait pas forcément une très bonne réputation, il respectait toujours ses engagements quand on lui demandait quelque chose en retour ou bien si on lui demandait de l'argent en échange d'un bien précis pour subvenir à leur besoin.

Son château n'était pas pour autant vide. Il y avait sa servante dans les lieux. Bien sûr il pourrait penser qu'elle s'évade, mais étrangement elle restait dans la demeure et même quand il lui donnait des occasions de partir, comme pour son travail ou bien pour faire les marchés, elle revenait toujours sans savoir réellement pourquoi, elle revenait toujours ; même si c'était sûrement pour s'assurer de la survie de son matelot, mais il devait y avoir autre chose. En tout cas quand il quittait son château pour sa boutique, il savait, plutôt il espérait qu'elle soit encore là pour continuer de disposer de sa compagnie qu'il apprécie grandement, même s'il ne l'avouera sûrement jamais. Même quand elle l'engueulait, il ne le prenait pas mal, surtout qu'elle ne l'écoutait jamais, se faisant en quelque sorte pardonner par la suite en lui accordant quelques privilèges, comme du temps de repos supplémentaire pour lire ou bien simplement du temps en plus pour profiter de l'extérieur du château ou de la ville tout simplement ; il ne fallait pas trop prendre cette gentille pour une marque de faiblesse car s'il fallait, il se montrait sévère pour la punition.

Dans ses habits de Mr Gold, son magnifique costard noir fait sur-mesure, dans sa boutique, il avait comme l'impression qu'il se passait quelque chose chez lui, quelque chose d'étrange et qu'il devait y retourner très vite sans savoir réellement pourquoi. Dans le doute, le commerçant reprit la marche pour retourner dans son château afin de voir si c'était bel et bien une intuition ou si c'était juste une illusion. Vu qu'il était en Mr Gold, il ne voulait pas utiliser son pouvoir pour faire ce qu'il voulait, alors il prit juste le soin de ne pas se faire voir alors qu'il plongeait dans la forêt en direction de sa demeure. Bien sûr pour cela il prit grand soin de prendre les routes non indiquées, non tracées, et surtout dans les directions que lui seul connaît pour s'y rendre et surtout pour perdre tout le monde, surtout qu'il dispose d'un pouvoir capable de se cacher de tous en ce moment-là, même si c'est que pour encore peu de temps, environ une semaine, un peu moins, un peu plus en fonction du pouvoir. Devant la grande porte du château, l'homme poussa celle-ci afin de pouvoir pénétrer sa demeure.

Une fois dans son domaine, il se mit à chercher sa domestique afin de savoir ce qu'il s'est passé dans son château, mais aussi pour savoir si elle était toujours présente. En la trouvant, elle ne semblait pas être des plus enjoués, du moins encore moins que d'habitude. Néanmoins cela n'intéressait pas le commerçant car il voulait juste savoir si elle était encore présente. Elle était plutôt déranger de le voir arriver aussi tôt, comme si elle était entrain de faire quelque chose qui n'allait sûrement pas plaire au maître de ces lieux. Il pouvait désormais se permettre d'un mouvement de bras, vu qu'il était maintenant chez lui, voir ses vêtements se mouvoir, comme si ses habits prenaient réellement vie au point d'avoir leur propre indépendance, mais en réalité c'est lui qu'il contrôlait tout cela. Le costume noir de cet homme se modifia, changeant même de couleur sur lui directement, prenant d'un seul coup une nouvelle forme, un habit simple, avec une sorte de cape rouge. Mr Gold venait de se transformer en Rumpelstiltskin, le Ténébreux devant les yeux de sa servante.

Je t'ai manqué ma petite ? Tu avais hâte que me revoir Hihihi.



Alors qu'il était entrain de rire de sa remarque, comme si quelqu'un pouvait aimer ou bien qu'il pouvait manquer à quelqu'un. Mais son rire se termina très vite quand elle lui avoua qu'elle avait pénétré dans ton espace personnel. Elle a le droit de rentrer dans quasiment toutes les pièces de la demeure, sauf certaines pièces qui lui sont interdite comme sa chambre. Néanmoins ce n'est pas tout qui calma son rire car il pouvait sentir une autre présence dans le château, du moins qui était dans le château. Sa colère monta en lui, il savait très bien qu'une autre personne était pénétré dans sa demeure il n'y a pas longtemps, l'avantage d'avoir un odorat d'un animal car il pouvait sentir la présence d'une autre personne que la servante ou bien lui-même. Et surtout il savait que c'était un intrus ou une personne qui venait pour le voler car sinon il ne serait pas enfui de la sorte et serait rester parler au Ténébreux pour faire un contrat. Dans sa colère, il se mit à hurler sur sa servante, frappant du poing sur la première chose qu'il lui passait sous la main, il voulait savoir qui était venu chez lui pour le voler, violer sa propriété.

Qui était là ?! Dis moi qui a osé pénétrer dans ma demeure de la sorte ! Et surtout ne me mens pas !



La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]   La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 EmptyMer 7 Sep - 17:53






La curiosité est un vilain défaut


- Écoutes, je vais faire diversion pendant que tu fuis. Vas dans ma chambre, sors par la fenêtre. Je sais, c'est haut mais c'est la seule solution pour que tu t'en sortes. Quand tu auras regardé le miroir, pose-le sur ma commode.

Me dit-elle ne me confiant l'objet et en me poussant vers la porte de ce qui a l'air d'être sa chambre sans me laisser le choix ; j'ai bien envie de la retenir, de la forcer à me suivre dans cette folle aventure mais la voilà déjà repartie pour faire diversion auprès de La Plume. Je ne peux même pas aller la rattraper pour la forcer à remonter les escaliers, elle est déjà auprès de son bourreau essayant de plaider sa cause... Lui lançant un semi-mensonge pour me protéger. Mais est-ce que ça va marcher ? Je n'en suis pas si sûr, il est pourtant intelligent.

Sa chambre n'a pas l'air si désagréable que ça et au moins ce n'est pas un cachot comme je me l'étais imaginé en arrivant ici, mais est-ce qu'elle dort bien ici ? Je regarde le miroir pour lequel je suis venu... Est-ce qu'il valait vraiment la peine de mettre la vie de cette femme en danger ? La mienne, j'y tiens mais je me demande si ça valait la peine de faire tout ce bordel pour ce morceau de miroir... Pourtant, maintenant que je l'ai mise en danger, je ne peux pas me permettre de poser le miroir et faire comme si de rien n'était ; si elle se sacrifie, autant que ce soit pour quelque chose non ? Je prends donc une grande respiration pour me regarder dans ce morceau de miroir.

Toujours la même chose. Il ne m'avait pas menti... Est-ce que je suis réellement lié à cet élément ou est-ce que ce miroir ne sait pas faire la différence avec mon ascendant ? Je l'entends hurler, demandant qui a pénétré dans sa demeure et je me décide à faire un pas en avant vers la porte pour aider la jeune femme. Mais d'un coup, je me stoppe. Elle m'a dit de m'enfuir, que je ne devais pas rester là... Je pose le miroir sur ma commode et ouvre la fenêtre de sa chambre en essayant de faire le moins de bruit possible ; un coup d’œil en bas me fait comprendre que je n'ai pas intérêt à me louper si je ne veux pas me briser la nuque.

Je ne dirais pas que j'ai le vertige mais je ne me sens pas confiant en hauteur... Comme ayant finalement l'envie d'aller affronter La Plume plutôt que de jouer les acrobates sur les murs de ce château. Je m'accroche donc au rebord de la fenêtre en faisant gaffe à ne pas regarder en bas, je tente de descendre comme je peux grâce à certaines pierres du château qui sont décalées ; plus jamais je ne reviens dans cet endroit.. A deux ou trois mètres de hauteur, je décide de me laisser tomber atterrissant avec fracas au sol me faisant presque croire que je me suis cassé une jambe ; mais non, c'est seulement le choc du moment qui me donne cette impression.

Un dernier regard en direction du château et de la chambre par laquelle je viens de m'enfuir et me voilà déjà en train de courir dans la forêt pour m'éloigner ; je ne sais si je vais en direction de la ville ou des falaises mais je retrouverai bien mon chemin à moment donné... Tant que je m'éloigne de là comme la jeune femme me l'a demandé, espérons d'ailleurs qu'il ne lui arrive rien.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]   La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 EmptyJeu 27 Oct - 22:26


La curiosité est un vilain défaut
Nashoba, Baelfire et Lacey



Tu roules les yeux face aux premières paroles de ton « maître ». Bien que cela soit ironique au vue de son rire tonitruant, tu ne peux t'empêcher de trouver cela bien lourd. Mais bien vite, il change son rire en une sorte de grimace affolante après ta révélation. Ainsi il a senti la supercherie. Il l'a tellement bien senti d'ailleurs qu'il donne un grand coup contre le mur. Tu sursautes, comme si tu n'étais pas encore habituée à ses accès de violence.

Tu ne fais rien, les secondes passent et tu ne fais rien. Jusqu'au moment où une information semble percuter ton cerveau. Ton regard s'embrase, à la fois rempli de peur et d'adrénaline. Tu te jettes sur lui, essayant en vain de le ralentir. Tu ne peux plus mentir alors autant essayer de le distraire pendant que Nashoba fuit tant qu'il le peut.

« C'est impossible ! Comment avez-vous su ?! Et puis quand bien même ! Laissez-le.. Ce n'est qu'un imprudent, il n'a rien pris, je puis vous l'assurer. »

Tu le regardes intensément dans les yeux, espérant que tes paroles aient un quelconque effet sur cet homme si froid.. Il t'a déjà surpris à de nombreuses reprises, pourquoi ne le ferait-il pas une fois de plus ? Oh mais attends Lacey.. C'est peut-être parce que quelqu'un à pénétré chez lui ! Tu es vraiment idiote si tu crois qu'il va laisser passer cela.

Ton regard est à présent implorant. Tu ne sais pas quoi faire tendit que le fourbe semble bouillonner de colère à ton égard et à l'égard de l'intrus. Tu ne pourras pas le retenir indéfiniment et encore moins par les sentiments.

« S'il vous plaît.. Maître.. »

Rares étaient les fois où tu le surnommais ainsi, mais tu sais que c'est une sorte de jubilation pour lui que tu te plies à lui. Ce mot a un impact fort sur ton esprit, il t’écœure car il confirme ta condition d'esclave et la condition de supériorité du verdâtre.

« Pour une fois.. soyez.. conciliant.. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]   La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 EmptyMer 2 Nov - 20:35

La curiosité est un vilain défaut

Feat. Lacey I. Jones et Nashoba Dreiden

Le Ténébreux sait tout, le Ténébreux voit tout. Personne ne peut entrer chez lui et croire qu'il peut s'en sortir vivant et surtout échapper à la vigilance d'un homme si parano qu'il sait exactement où se trouve chaque objet chez lui, le moindre petit objet. Mais surtout il a un très bon odorat, quand il a un animal qu'il en possède un bien sûr, et donc c'est très simple pour lui de faire la différence des odeurs et savoir qu'il y a eu un intrus chez lui, et pour le coup, c'est le cas ! Même si la servante semblait vouloir vraiment se faire pardonner, quitte à subir la punition à la place de l'intrus, laisser la vie sauve à une personne qui avait osé violer la demeure d'un homme, de l'homme le plus puissant de la ville. Même si sa servante avait des arguments convaincants, comme le fait de l'appeler « Maître », qui pour lui est un véritable plaisir de voir, et entendre, le désespoir chez les autres personnes, qu'il est supérieur aux autres, rien n'allait le faire changer d'avis, cet homme va mourir !

Rumple, même s'il semblait plus calme, n'avait pas perdu son idée de tuer et il avait même une parfaite idée pour tuer cet homme, tout en restant de cette manière au château et surtout bien montrer toute la scène à sa servante pour lui montrer qu'on ne pénètre pas dans la demeure du Ténébreux. D'un mouvement de bras, le miroir de la pièce se mit à refléter ce qui se trouvait dans la forêt grâce à l'eau, utilisant l'eau comme reflet pour voir où se trouve cette personne fuyarde des lieux. Il s'en fichait de voir qui s'était, il ne le voyait que de dos et de manière assez flou, l'eau n'est pas parfaitement fluide pour le coup, mais cela suffisait pour utilise son élément et surtout pour savoir que c'est la fameuse personne. Maintenant il fallait trouver une méthode pour punir cette personne, et heureusement qu'elle restait près de l'eau sinon il aurai jamais pu le trouver si facilement et surtout pouvoir le tuer facilement. Pour le tuer, il avait besoin d'une arme, et il avait l'arme parfaite pour faire cela. Le Ténébreux sorti de sa protection un arc ainsi que deux flèches, cela serait suffisant pour montrer son pouvoir et surtout tuer l'intrus.

Cet arc est spécial. Toute flèche tirée avec cet arc touche toujours sa cible. Toujours. Regarde bien avant de voir la mort de cet homme.



Afin de montrer le plein potentiel de cette arme, le mage noir mit une flèche dans l'arc, bandit l'arc et tira en direction du miroir. La flèche traversa le dit miroir pour ressortir de l'eau, volant en direction d'un oiseau qui volait par là, qui semblait vouloir fuir la flèche qui fonçait sur lui, mais la flèche suivait également l'animal pour finir sa poursuite directement dans le corps, le cœur, de cet oiseau qui n'avait rien demander à part vivre tout simplement. Le maître de la servante se mit à rire, de son rire si significatif qui le caractérise parfaitement, aigu et sournois, il était fier de son œuvre, mais maintenant il fallait faire ce qu'il fallait pour l'intrus, la prochaine personne à mourir allait être cet intrus, cela lui apprendra à vouloir voler un homme aussi méchant, dangereux, violent, imprévisible. Le Ténébreux installa donc une nouvelle flèche, sa seconde flèche, dans l'arc, et bandit son arc afin de pouvoir tirer à nouveau dans le miroir dès que sa cible sera un peu moins flou et surtout dans son viseur. Cela lui laissait un peu de temps de survis, même si ce temps n'allait être que de court durée car une flèche allait bien pénétrer en plein dans son cœur.

Dès qu'il fut dans la ligne de mire, la flèche partie dans le miroir, comme la précédente, volant en direction de sa victime sauf qu'au dernier moment, au lieu de se planter dans le corps de l'homme, la flèche vint se planter dans un arbre juste à côté. La flèche avait raté sa cible alors que l'arc ne rate jamais sa cible, impossible de dire exactement pourquoi le Ténébreux avait finit par décidé de l'épargner. Un moment de compensation.. un élan d'amour pour sa servante qui lui demandait d'épargner une vie... impossible de dire, pourtant l'homme était encore en vie et fuyait de la forêt et son image commençait à devenir de plus en plus flou, impossible de retenter une nouvelle fois de le tuer, même si cela serait tellement simple de partir pour une chasse à l'homme afin de le repérer à l'odeur, mais on va dire que c'est un coup de chance pour lui.

On dirait qu'il est chanceux. La magie n'a pas opéré comme il se doit contre lui.



Un mensonge. Le Ténébreux possède l'art de mentir, mais cela bien sûr personne ne pourra savoir qu'il a fait exprès de dévier la flèche pour épargner la vie de cet homme parce que sa servante lui avait demander, il préfère dire qu'il a juste manqué de magie, que la magie était défaillante ; impossible pour lui de dire que c'était l'amour qui avait jouer dans cette action, l'amour est une chose horrible pour cet homme, une chose qui ne doit pas exister, il se le refuse, jamais il ne le dira car pour lui il ne peut même pas se l'imaginer. Le Ténébreux reposa l'arc à sa place, là où il l'avait trouver afin de repartir de la pièce, s'atteler à ses occupations, faire ce qu'il avait à faire, c'est un homme très occupé après tout.. et réfléchir à ce qu'il venait de se passer également. Pourquoi obéit il de la sorte à une femme qu'il est sensé détester ? Une vulgaire servante comme elle. Il ne faut pas qu'elle s'imagine des trucs, elle doit bosser, pour cela qu'elle est là après tout !

Et tu as du boulot encore ! Mon dîner ne va pas se préparer tout seul !



Spoiler:
 


La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]   La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La curiosité est un vilain défaut [PV Lacey]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-