Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony MDR-1AM2
129 € 220 €
Voir le deal

Partagez
 

  [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖    [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 EmptyMer 6 Juil - 15:18

Je prends toujours soin de mes invités, promis !

Harley & Wilson
Qui a dit qu'Harley avant sa langue dans sa poche ?
Non en fait, qui a dit qu'Harley avait un cœur ?
Elle en est juste dénué, si ce n'est pour son canard. Et descendre quelqu'un avec de simple parole, aussi blessante soit-elle ne l'a jamais déranger d'une quelconque façon. Ce n'est pas ce qui allait l'empêcher de dormir, ou encore moins de vivre. Les remords c'est pour les faibles. Pour ceux qui ne savent pas assumer les actes. Ceux qui se disent être de grand méchant loup alors qu'ils ne sont rien de plus que de pauvres petit agneaux. Elle l'avait touché, par toute manière possible et inimaginable. Et s'il ne fallait que ça pour qu'il percute madame était prête à l'incendier pour le reste de la nuit s'il le fallait. Pleurer n'allait pas le sauver. L'insulter non plus. A vrai dire plus rien de ne le pouvait. Quoi qu'il advienne il était perdu à jamais.

En silence, elle l'observait. Elle le voyait pleurer et en jubiler presque intérieurement. Un moment mémorable à immortaliser et a collé sur le devant du frigo. Il avait une de sait tête, de quoi redonner le sourire à chaque fois que les yeux se posent dessus. Peut-être qu'elle aurait dû écraser ce qui faisait de lui un homme depuis bien longtemps. Cela semblait lui donnait le courage qu'il n'avait pas jusqu'à présent. Mais à force de jouer les malins, il y a un moment où les choses dérapent. Comme piquer par un moustique, son visage s'assombrit et son pied rendit une entière liberté à son entrejambe. Ses doigts s'enroulèrent autour du cou du scientifique. Les doigts manucurés s'enfonçant doucement dans la chair. Le visage dénué de tout sourire et à quelque centimètre du sien, elle annonça d'une voix on ne peut plus sérieuse :
» Écoute-moi bien petite fiotte. Que tu critiques ma cuisine passe encore. Mais certainement pas les diplômes que j'ai mérités après des années d'études. Tu ne sais pas ce que c'est d'être psychiatre et passer une grande partie de sa vie à ce consacré corps et âme a ses patients. Quitte à y laisser sa peau pour simplement les sauver.  J'vais t'apprendre le respect moi.
Lui dire que sa cuisine est de la merde, c'est un fait. Et elle ne le niera pas. Celle-ci est bien loin d'exceller dans un tel domaine. Ce n'est pas réellement ce qui peut la blesser, Eddie le lui rabâche suffisamment depuis un bon moment. En revanche, s'en prendre à son travail dans lequel elle sait durement impliquer durant des années, n'est pas un point où l'ont peu se permettre de critiquer. Après tout, ce n'est pas sous le coup de la menace qu'elle a obtenu ces titres, ni après avoir fait un petit tour sous un bureau. Mais simplement en travaillant dur comme tout le monde. Elle le voulait et c'est ce qu'elle a obtenu. Le fait qu'elle ait dégringolé du chemin est une toute histoire. Mais elle ne regrette pas d'avoir trimé pour cela. Même si au final, le seul réel patient pour lequel elle avait donné corps et âme pour le sauver n'était autre qu'Eddie. Et encore, celui-ci n'est toujours pas sur la voie de la guérison. Le lâchant, ses mains partent en quête de lui défaire ses liens. Non pas pour le laisser partir, mais comme dit, il lui fallait apprendre le respect sur quelques points. Pied et main libre, c'est en l'attrapant par le col de sa chemise qu'elle le jeta au sol. Avant de se pencher sur le sol, pour me prendre entre ses mains. Et voilà que le nain de jardin tente de fuir en rampant au sol. Première chose à faire l'immobiliser. C'est sauvagement que le premier coup est porté sur son pied. Même s'il arrivait à se remettre debout, la possibilité de courir lui serait bien difficile.
» Tu passes tes journées cloîtrées dans un bureau et tu te permets de juger ? Quand on ne voit pas plus loin que le bout de son nez, on ferme sa grande gueule. Pigé ?
Personne n'a entendu un crack . Ce serait tout de même dommage de lui briser une jambe. Oh, quoique, ce n'est pas comme si cela lui était réellement important. Il a bien plus besoin de ses dix doigts qu'autres choses. Elle remonte doucement à son niveau, profitant du spectacle que ce cher Wilson à, à lui offrir en étant ainsi courbé de douleurs. Ce coup-là n'était rien. Vraiment rien. C'est comme tomber et se fouler une cheville. Cela fait mal sur le coup, mais on s'en remet bien vite. Mais elle n'a jamais apprécié les personnes qui se permettent un jugement sans savoir qui ils ont en face. Mademoiselle n'est pas vraiment la mieux placée à ce niveau-là. Mais personne n'est parfait aux dernières nouvelles. Voyant une ouverture, c'est d'un grand coup plus ou moins violent, que je m'en vais m'écrase contre l'une de ses côtes. Suivit d'un autre au niveau du bras, avant de terminer sur son genou. Et cette fois-ci, le crack, tout le monde l'a entendu, non ?
S'il saigne ça va salir le sol. Et c'est qui, qui va nettoyer ? Une femme de ménage pour un tel endroit n'est même pas possible. Ça craint.
Pencher légèrement au-dessus lui, elle rajouta un dernier point qui devait être éclairci selon elle :
» Contrairement à ce que tu crois, j'ai des amies. Et je n'ai pas eu besoin d'utiliser la menace pour les avoirs. Ou ma position chez les Domae. Et de toute façon, qui voudraient d'un homme tel que toi. Quelqu'un qui ne sait pas regarder la vérité et accepter le fait qu'il a merdé. Regardes-toi dans un miroir microbe avant d'ouvrir la bouche. Tu pourrais peut-être éviter les ennuis si tu avais une cervelle.
Si seulement il en possédait une. Quoique pour créer une arme d'une telle ampleur, il devait bien avoir quelques cellules grises qui fonctionnaient à merveille. Mais, apparemment pas dans tous les domaines. Si monsieur ne voulait toujours pas comprendre, ce n'était pas un problème, il y avait toujours de multiples solutions qui s'offraient tout autour d'elle. Et l'une vint d’ailleurs frapper à la porte de son esprit. Sans perdre une seconde, elle alla chercher au fin fond d'un tiroir une pince. Non pas une pince à épiler, même si l'idée de lui enlever quelques poils mal placés étés une option. Mais celle qu'on utilise généralement pour les travaux. Celle qui fait de gros bobos entre les mains de personnes adéquates.
» Fini de jouer.
Arrache lui les ongles, un par un !

» Les ongles ce n'est pas suffisant. Moi, je dis qu'on va t'enlever un membre tout entier.
En revenant auprès de sa petite victime, un petit sourire naissant étant de retour, elle prit le temps de s'asseoir sur son torse. Un pied écrasant sa main droite pour le tenir en place et l'autre dans la sienne. C'est à haute voix qu'elle se mit à compter pour trouver l'heureux élu de ce petit sacrifice.
» Je fais de la purée pour mes petits cochons. Pour un. Pour deux. Pour trois. Pour quatre. Pour cinq. Pour six. Pour sept. Pour huit. Pour neuf. Bœuf ! Aaah. Un annuaire en moins. Une dernière volonté ma petite caille ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖    [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 EmptyMer 6 Juil - 20:45


Talk to me, kitty cat

Le débit de paroles était presque intarissable, et malgré le sourire esquissé par ses lèvres, celui-ci était empli de peine à entendre de sa propre voix le compte-rendu de cette triste existence. Pourtant, reconnaître sa situation ne lui procurait pas vraiment les fameuses vertus thérapeutique que les médecins voulaient bien faire croire. Parler de ses problèmes n'écartait pas pour autant les sentiments négatifs qui les entouraient, il aurait même l'impression d'avoir donné un coup de main à la dame blonde pour ce qui est de le rabaisser plus bas que terre. Quoi qu'il était également bien parti pour lui rendre la monnaie de sa pièce, et aurait sans doute profité de son élan désespéré pour lui dire en face ses quatre vérités ; si seulement elle ne l'avait pas pris au dépourvu, et à la gorge au passage, pour l'empêcher de s'étendre davantage sur ses nombreux défauts. C'est à peine si le scientifique avait pu se réjouir de ne plus avoir à subir la pression de son talon, puisqu'elle s'assura de la faire converger dans l'étreinte exercée par ses ongles pointus. Ne sachant départager la douleur entre le garrot de ses doigts et la manucure lui transperçant la peau, le petit brun perdit rapidement sa mine égarée pour venir planter ses yeux dans ceux de la geôlière, comme frappé par un retour à la réalité. Plutôt que de s'insurger pour le commentaire désobligeant adressé à sa cuisine, il semblerait que ce soit son expérience dans le domaine de la psychiatrie dont elle ne pouvait tolérer un tel discrédit. En dépit de ses dires, il était assez difficile de l'imaginer en train de s'occuper des autres et d'en prendre soin. Du moins, ses dernières prestations ne laissaient guère à penser qu'elle pouvait être capable de faire preuve d'attention à l'égard de ses pairs, en particulier ceux qui se trouvaient dans le besoin. En voilà une qu'il aurait souhaité ne jamais rencontrer au détour d'une séance.

Lorsque sa gorge en piteux état lui fut enfin rendue, Wilson toussa à plusieurs reprises, le temps qu'elle puisse assumer de nouveau ses fonctions et ce malgré ce qu'elle a enduré depuis qu'il s'était retrouvé attaché ici. Des bruits de boucles remontaient à ses oreilles, sentant alors les sangles en cuir se détendre autour de ses poignets ainsi que ses chevilles, mais avant même de se rendre compte de sa semi-liberté retrouvée, il fut tiré par le col puis éjecté hors de son siège. Après avoir valsé par terre, le petit brun déboussolé essaya tout de même de se remettre à genoux, profitant du moment pour arracher la fléchette qui demeurait dans sa cuisse en se pinçant les lèvres. Par chance, celle qui avait tenté de lui reproduire les stigmates du Christ avait sauté d'elle-même au cours de la chute. Gardant la fléchette entre ses doigts, il se retourna ensuite vers Harley, l'espoir certes ridicule de pouvoir se défendre avec cette petite pointe ensanglantée, dans le cas où elle se remettrait à lever la main sur lui. Seulement, en la voyant approcher avec sa batte, à la manière d'un joueur entrant sur le terrain et prêt à en découdre, il lâcha aussitôt son arme pour reculer, se traînant sur le sol à l'aide de ses mains.

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 6tlk


« Aaah !! N-Non, non, non... ne vous approchez pas de moi... ! »

Avait-il déjà oublié qu'il l'avait passablement contrariée ? En tout cas, elle ne se gêna pas pour lui rafraîchir la mémoire à ce sujet : levée dans les airs, la batte ne mit qu'une fraction de seconde avant de s'abattre sur la première chose qui se trouvait à sa portée. Dans un gémissement, le chimiste se laissa tomber sur le dos afin d'envoyer une main en direction de sa cheville, craignant de la toucher et d'accentuer la douleur déjà lancinante. L'inquiétant bruit de talons résonna alors de nouveau et, sans réfléchir, l'estropié s'empressa de reprendre son escalade à l'horizontale. Mais la vision de l'ombre le surplombant s'accompagna instantanément d'un second fracas, cette fois-ci localisé sur sa cage thoracique, de quoi interrompre son rampement acharné. Comme si le coup avait fait trembler l'ensemble de ses organes, il roula sur le côté sans qu'aucun son ne puisse sortir de sa bouche, le souffle coupé par la douleur, avec la sensation insupportable que l'on venait de le poignarder. Ainsi exposé, c'était ensuite au tour de son bras de subir le violent revers de la batte, alors qu'il commençait à ne plus savoir où donner de la tête, s'angoissant d'anticiper quelle partie du corps serait blessée ensuite, si la pluie de coups allait s'arrêter un jour ou si, au contraire, elle finirait par avoir raison de lui. Ses suppliques ne s'élevaient plus haut que de simples murmures, auxquels aucune oreille ne saurait prêter attention, tandis qu'il se pliait progressivement pour essayer de se protéger au mieux. Cependant, le craquement épouvantable qui résulta de cette ultime entrevue entre la batte et son genou fléchi lui donna l'impression d'être foudroyé sur place, avec suffisamment de brutalité pour arracher en prime une plainte des plus sonores.

Essoufflé, et pourtant incapable de reprendre sa respiration sans avoir la sensation que ses poumons se faisaient empaler, les pleurs du petit Higgsbury, pitoyablement recroquevillé sur lui-même, n'avaient pas manqué de tremper son visage. Les points d'impacts de la batte de Baseball l'avaient laissé avec une sensation d'endolorissement généralisé, au point de ne plus oser bouger d'un centimètre, au risque d'éveiller les nombreux maux qui se disputaient la part du lion. Et elle se tenait là, sa geôlière reconvertie en bourreau, pour veiller à ce qu'il n'oublie jamais qu'il n'était rien, mis à part le raté de service qui se refusait à l'admettre. Contrairement à la fois précédente, il ne broncha pas à ces jugements sévères, plus occupé à s'apitoyer contre le sol. Comment cela pouvait-il se faire, pourquoi diable était-il le seul à ne pas voir ce que les autres voyaient ? Pourquoi se heurtait-il à un mur lorsqu'il essayait de sonder son esprit à travers les kilomètres de notes que constituaient ses recherches ? C'était comme s'il avait oublié son propre travail, ou bien qu'il ne désirait plus s'y replonger, en raison des troubles liés à la disparition de Percy...

... ou pour fuir la vérité ? Ses yeux rouges et bouffis s'ouvrirent subitement. Le mur était tombé, et avec lui l'ensemble des arguments qui lui siéent tant pour se dissocier des faits. Il n'avait jamais été question de magie disparue, de virus ou d'injections par centaines. Or, comme confinée dans un recoin sombre de son esprit, la solution n'avait pu être mise en lumière avant cette nuit. Probablement parce qu'il n'avait envisagé jusque-là l'éventualité d'avoir à souffrir le martyr pour reconnaître ses tords. Allongé sur le dos, Harley vint s'asseoir directement sur lui, écrasant douloureusement sa poitrine dans la foulée, afin de bloquer l'une de ses mains avec sa chaussure et de disposer de la seconde, tout en étant équipée d'une tenaille de bricolage. Le teint livide, Wilson avait cependant grand mal à forcer sur son bras amoché pour tenter de sauver ses extrémités, peinant également à formuler ses demandes avec les différents poids qui éreintait le travail de ses poumons.

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 54ew


« Non, attendez...! At..attendez, je dois... Bad Wolf ! Euh... Seryk, oui.. Kira Seryk, je dois lui parler..!! »

La respiration sifflante, le petit scientifique espérait malgré tout avoir pu faire entendre sa requête à celle qui s'était avancée comme étant Domae. Et il se trouve qu'il avait justement côtoyé une Domae, l'une des plus recherchées des services de police, pour ne pas parler d'un C.V. bien rempli. Mais plus précisément, sa place dans le Conclave était le point qu'il espérait faire jouer auprès de la femme blonde pour s'en sortir. Le fait qu'il s'agisse de sa supérieure pourrait, dans l'idéal, lui permettre de négocier sa survie -et accessoirement, en un seul morceau-. Exceptionnellement conciliante, Harley s'accorda donc à se positionner de façon à pouvoir le laisser s'exprimer avec plus d'aisance, dans la mesure du possible. De la main de son côté le plus valide, le brun s'essuya le visage et désembua ses yeux, quand bien même il ne soit pas encore arrivé au bout de ses peines. Avec ce qu'il a fait... enfin, ce que le Gouvernement avait jugé bon de faire dans son dos, sans le consulter ni le mettre au courant des plans qu'ils avaient prévu d'appliquer au détriment de son travail. L'eau, il n'y avait que ce moyen pour atteindre l'intégralité de la population, sauf qu'en cela, la formule ne serait plus aussi viable qu'escompté. De quoi changer la donne pour les possesseurs de pouvoir qui s'en sont trouvés dépourvus, si seulement on lui laissait la chance de réparer ses erreurs. Le genre de décision qui, à son grand regret, n'appartenait qu'à une seule personne.

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Ktee
« L-Laissez-moi voir Kira Seryk, elle... elle est As Domae, n'est-ce pas ? Si c'est de ma faute, alors... je dois impérativement lui expliquer ce qui se passe, je... je pourrais même rectifier le tir ! Pour le bien de tous, v-vous devez me garder en vie et me laisser la rencontrer au plus vite... »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖    [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 EmptyJeu 7 Juil - 20:27

Je prends toujours soin de mes invités, promis !

Harley & Wilson
Les comptines pour enfants n'ont jamais été aussi glauques qu'une fois dans sa bouche. Elles perdent tous leurs charmes, douceurs et pourraient presque devenir malsaine. Mieux vaut ne jamais l'appeler pour garder des enfants. Et ça ne va pas en s'arrangeant avec le tourne-disque qui ne cesse de répéter la même chanson. De quoi en être rapidement dégoûté. Mais celle-ci la trouve toujours aussi plaisante à entendre. En particulier en si bonne compagnie. Le tempo idéal pour s'occuper d'un invité casse pied, le torturant jusqu'à ce qu'il en perde quelque chose. Qu'est-ce qu'un annuaire de toute façon ? Mis à part se gratter un peu l'oreille ou bien la troisième jambe, son utilité n'était pas bien grande. Même pour écrire, à supposer qu'il soit gaucher, cela importe que très peu. Il faut dire que le scientifique ne lui laisse pas vraiment le choix, quand bien même Harley en serait sûrement arrivé là d'une toute autre manière. Son doigt entre la pince, prête à appuyer d'un coup nette pour le lui retirait, elle prend tout de même le temps de se délecter de ce petit spectacle. Apeurer et les yeux rouges par la peine, la douleur. Certains pourraient payer très cher pour vouloir cela.

Mais voilà que le petit nain jardin a finalement quelques revendications. Plus ou moins intéressante puisque le nom de Kira arrive à se frayer un chemin à l'extérieur de ses lèvres. Voilà qui commençait à lui plaire, enfin il y a une avancée quelque part. Peut-être que c'est directement par-là qu'il aurait fallu commencer, le menacer de lui enlever un membre. Cela semble lui remettre les idées en place. Alors, elle lui laissa le temps de s'expliquer, offrant un peu plus de liberté à ses paroles en glissant son postérieure plus bas que sa cage thoracique. Enlevant par la même occasion son pied sur sa main. Mais gardant l'autre précieusement en otage. Sait-on jamais que la porte du déni prendrait à nouveau place une fois celle-ci rendue. Les mots du scientifique avait pour une fois du sens. Et une idée intéressante. Si bonne que la refuser ce serait prendre les foudres de sa Majesté et l'éviter n'est pas une chose qu'il faut laisser en option.
» Ce n'était pas bien compliquer, tu vois ? Je pense qu'on va pouvoir trouver un arrangement avec Mademoiselle Bad Wolf. Tu vas nous être d'une grande utilité. On va pouvoir ce détendre maintenant !
Un remède et un coupable, tout ce que toute la ville cherche depuis des semaines. Est la blonde l'avait. Elle le tenait entre ses mains comme un trophée durement gagné, à deux doigts de l'embrocher au mur et de l'exposer fièrement. Si seulement il ne fallait pas encore le garder en vie pour le moment. Mais si ce n'était que sa seule condition, elle pouvait la lui offrir sans problème. Du bout de ses ongles manucurés, elle essuya une petite larme roulant le long de sa joue. Une petite pointe de tendresse affichée sur le visage.

Enfin, c'est là ce qu'elle voulait bien laisser croire.

Car à la minute où le visage du petit Higgsbury laissa entrevoir une petite lueur d'espoir. C'est d'un coup net et précis que la pince se referma brutalement sur son doigt. Comme si le temps venait de ce figer, elle resta ainsi à le fixé. Le voyant sombré lentement mais sûrement dans la déchéance, enveloppé d'une horrible douleur qu'il n'avait pas vu venir. Elle était là ça satisfaction. Le fait qu'il puisse ce sentir en confiance, ne serait-ce qu'une demi seconde pour briser ses rêver à jamais.

On l'a dit, elle n'a  ni cœur ni remord.
» Tu es trop mignon avec tes petits yeux larmoyants. On dirait un petit chiot. Elle se penche à son oreille, puis y murmure : Ce n'était que pour le plaisir. Et puis... Tu n'as jamais préciser vouloir revenir en entier. Fait plus attention la prochaine fois.
Ce n'est peut-être qu'un détail, mais il vaut mieux préciser avant de se retrouver dans une position aussi délicate. Voilà qu'il y avait du sang. Du sang partout. Comme si la flaque de vomi ne suffisait pas. Fort heureusement, elle n'est pas du genre à le craindre, ce serait tout de même dommage de ne pas pouvoir s'amuser avec ces invités correctement à cause d'une maudite petite goûte rouge. De quoi en gâcher tout le plaisir. La pince lâcha son doigt et en souriant bêtement, elle le garda auprès d'elle, comme une petite récompense après des heures passées à le cuisiner. Avant de le laisser en paix et se remettre debout. Il avait à présent tout le loisir de pleurer à sa guise et se recroqueviller sur lui-même comme une petite chose fragile. Au fond, c'est ce qu'il était de toute manière.
» Voilà. Maintenant, les choses vont pouvoir rentrer dans le meilleur des mondes. Oh, ne t'en fais pas. J'en prendrais soin de ton petit doigt. Il sera bien au chaud avec moi. Je vais te laisser en compagnie de Batou, le temps de prévenir notre précieuse Kira que nous avons un coupable. Tu verras, elle va adorer.
Posé à côté de lui, c'est d'un œil avisé que je le surveille, tandis que mademoiselle s'en va mettre son petit présent dans un sachet plastifié, qu'elle rangera par la suite dans des glaçons. Sait-on jamais, il peut un jour servir, autant le garder dans un bon état. Dans le cas contraire, cela ne ferait qu'un petit souvenir qu'il est toujours plaisant de se remémorer de temps à autre. Enfin, tout dépend pour qui aussi. La musique fut arrêtée avant que ses talons claquent au sol et l'emmènent en direction de la porte d'entrée, jetant la fin de sa sucette au passage. Passant devant les deux gorilles qui gardaient les lieux, puis montant deux à deux les marches rapidement. Une fois en haut est après avoir traversé ce petit coin secret à l’abri des regards indiscrets, elle prit d'abord le temps de se servir un verre d'alcool derrière le comptoir. Une si longue nuit, il fallait bien se permettre de décompresser deux petites secondes. Elle avait bien évidemment pensé à fermer l'établissement exceptionnellement pour avoir une entière tranquillité. Ce qui ne devait pas déplaire à ses employés qui gagnaient un jour de congé, payé qui plus est. De quoi passer pour une bonne patronne par la même occasion. Seules cinq personnes en étaient au courant, ce qui était d'ailleurs bien suffisant. Le verre engloutit d'une traite, elle se raclât un peu la gorge pour attirer l'attention des deux barmans restants qui s’affairer à un peu de nettoyage. Un grand brun typiquement ténébreux avec des yeux bleus, le cliché parfait du mauvais garçon, sauf qu'il n'avait absolument pas le physique qui collait avec. Mais au moins il était fiable, quoiqu'un peu casse pied sur les bords. Et un petit rouquin qui, malgré ces questions souvent idiotes, faisait au moins son travail correctement. Leurs donnant ainsi quelques instructions.
» Toi, va le chercher en bas, n'oublie pas le sac sur la tête et place le dans la salle à coter. Mets-lui un chiffon, des bandages ou une connerie du genre sur sa blessure. Pas question qu'il salisse les fauteuils.Et n'oublie pas Batou ! Quant à toi, va me chercher la reine dit lui que je l'ai trouvé.
» Mais mademoiselle... Il... Il est plus de trois heures passées...
» Et alors, tu as un problème là-dessus ?
» N-Non, c'est juste que...
» Alors, tu fermes ta boîte à camembert et tu vas la chercher.... MAITENANT !
Il hoche la tête rapidement, sans vraiment oser défier son regard avant de disparaître comme un éclair. Ces gens qui discutent les ordres, toujours aussi agaçants. L'autre a moins eu la décence de ne pas perdre de temps et s'est empressé de faire ce qu'on lui demande sans protester. Qu'est-ce qu'elle en avait bien à faire qu'il soit trois heures matins passaient ? Elle n'avait toujours pas dormi et avait durement travaillé. Un peu de compatissions n'était pas de refus. Soupirant, elle prit la bouteille de Vodka et trois verres avant de se diriger dans la salle de spectacle, au même moment ou le petit nain de jardin fut déposer sur un siège par un gorille. Elle posa le tout sur la table face à lui avant de lui retirer le sac. Remplissant les verres et prenant place en face de lui. Affalée littéralement sur le fauteuil confortable, les jambes pendant sur les accoudoirs. À cette heure, peut-être Kira avait besoin d'un petit remontant pour ce faire à l'idée d'être tiré du lit aussi violemment. Ce n'est pas dit qu'il y soit allait de mainmorte. Quant à l'autre, c'était bien la seule chose qu'elle voulait bien lui donnait sans rien en contre-parti. Non pas que ce soit un accès de gentillesse après toutes ces souffrances infligées, mais l'eau ne coule pas à flots ici. En fait, peut sûr qu'il y en a vraiment. Et ce serait assez embêtant qu'il claque entre ses mains à cause déshydratation avant d'avoir pu négocier avec la reine. Elle n'avait plus grand-chose à lui dire pour le moment, et mise à part le regarder avec un grand sourire et s'assurer que les gouttes de sang ne tombent pas ailleurs qu'à la limite sur la table, elle voulait simplement un peu de paix. Fermer les yeux cinq minutes et dormir.

Sauf que, à peine avait-elle abaissé ses paupières, que la soudainement arriver de Kira l'empêcha de continuer quoi que ce soit. Pris d'une immense flemme, ce n'est qu'un simple geste de la main qu'elle donna en signe de salutation, avant de s’exclamer gaîment :
» Kiraaaaa ! Ma petite barba-papa des bois ! Regarde, j'ai un cadeau pour toi. On aura mis le temps, mais j'ai le coupable entre les mains. Et monsieur a une requête à formuler. Aller vas-y Sweety, n'est pas peur, elle va pas te manger.
Non pour ça, Harley s'en était déjà bien chargé.
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖    [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 EmptySam 9 Juil - 17:38




Talk to me kitty cat

Harley & Wilson



Après ce qu'elle avait découvert avec le Roi Elementis et les quelques jeunes qui étaient présents ce soir-là, la demoiselle aux cheveux roses avait alerté le plus de personnes possible le lendemain ; mais comme il avait été dit le soir, c'était désormais trop tard. Maintenant, il fallait trouver le coupable pour apprendre si il s'agissait de quelque chose de temporaire ou définitif... Kira espérait obtenir des informations de la part d'Aston mais celui-ci était trop occupé avec son Elementis de gravité.

Vu que ses pistes ne menaient à rien et qu'elle manquait d'informations, la Reine était rentrée chez elle pour profiter de sa famille et mettre ses enfants au lit puis alla se coucher alors que Vilmos n'était toujours pas rentré du casino. La demoiselle aux cheveux roses fut réveillée par Ewan qui était entré dans la chambre pour expliquer à sa mère que quelqu'un essayait d'entrer dans la maison... Et effectivement, une fois ses esprits retrouvés, Kira entendit les coups marteler la porte.

La jeune femme jeta un petit coup d’œil à l'heure et se demanda qui pouvait bien venir à 3h30 du matin... Kira demanda à son fils d'aller se rendormir tandis qu'elle descendit les escaliers pour ouvrir à la personne qui ne cessait de frapper à la porte... Ça avait intérêt à être urgent. A moitié endormie, la demoiselle aux cheveux roses déverrouilla la serrure pour ensuite tomber nez à nez avec un homme qu'elle ne connaissait pas, ou bien elle n'arrivait simplement pas à se souvenir de son visage.

- Votre Majesté, désolé de vous déranger à cette heure-ci mais Harley souhaite vous voir.

- A trois heures du matin ? Dîtes-lui que je passerai la voir demain.


Alors qu'elle s'apprêtait à fermer la porte, Kira dû arrêter son geste au moment où il annonça qu'elle avait trouvé le coupable de la disparition des pouvoirs. Elle lui demanda si c'était sûr et lorsqu'elle le vit hocher la tête, la demoiselle lui demanda de l'attendre. Kira remonta aussitôt les escaliers et prit les premiers vêtements qu'elle avait sous la main pour s'habiller à la va-vite, prit deux dagues et redescendit les escaliers après avoir annoncé à Vilmos qu'elle revenait... Enfin, elle n'était même pas sûre qu'il ait entendu sa phrase.

Elle enfila une veste, prit ses clés et suivit l'homme qui travaillait pour Harley ; Kira n'avait même pas envie de discuter pour savoir comment elle avait trouvé le coupable ou si il avait tout avoué, de toute façon elle le saura bien assez tôt. Le chemin se déroula donc en silence et assez rapidement puisqu'ils arrivèrent au cabaret une dizaine de minutes depuis qu'ils étaient partis de chez Kira. La Reine entra dans l'établissement et se dirigea vers Harley qui attendait patiemment sur son fauteuil.

- J'espère pour toi que tu ne m'as pas dérangée pour rien.

- Kiraaaaa ! Ma petite barba-papa des bois ! Regarde, j'ai un cadeau pour toi. On aura mis le temps, mais j'ai le coupable entre les mains. Et monsieur a une requête à formuler. Aller vas-y Sweety, n'est pas peur, elle va pas te manger.


"Ma petite.." quoi ? Kira ne préférait ne pas s'attarder sur ce détail et se tourna vers le coupable ; elle était étonnée de trouver Monsieur Higgsbury et en même temps pas vraiment. Il était doué, mais elle ne pensait que c'était lui derrière toute cette histoire ; la demoiselle aux cheveux roses jeta un regard noir à Harley en voyant l'état dans lequel était son ancien professeur. Elle n'avait jamais été très torture, la Rose n'osait imaginer ce qu'il avait subit ces dernières heures avec son As.

- Monsieur Higgsbury... Je suis vraiment désolée pour tout ce que vous avez subit avec Harley.

C'était presque étonnant qu'il soit encore en vie et surtout qu'il ait une requête à formuler. Kira prit place face à Monsieur Higgsbury, elle avait bien sûr lu l'article le concernait ; un Elementis qui maîtrisait les ombres et qui avait abandonné sa Famille en échange d'informations mais si il avait un élément pourquoi ne l'avait-il pas utilisé contre Harley ? Il aurait pu s'enfuir avec cet élément ou bien disparaître dans son ombre, elle avait vu plusieurs fois Shadow le faire, alors pourquoi pas lui ? A moins que lui non plus n'ait plus son élément.

- J'ai découvert hier soir qu'un produit étrange se trouvait dans l'eau, je n'ai pas réussit à l'identifier mais je pense qu'il s'agit d'une création de votre part, n'est-ce pas ? Savez-vous si c'est définitif ?



CSS par Gaelle


Je m'exprime en sienna
 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖    [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 EmptyLun 11 Juil - 18:18


Talk to me, kitty cat

Avec un peu de chance, ce dont il avait terriblement manqué jusqu'à maintenant il est vrai, l'As se déclarerait bien moins sévère à son égard, ou alors moins violente. Il espérait seulement qu'il ne vienne à Bad Wolf l'envie de terminer le travail inachevé de son pion, quoi qu'elle aurait sans doute exprimé un minimum d'égard pour le laisser partir rapidement, sans trop de souffrance, à la différence de la blonde aux couettes colorées. Après tout, sa main gauche était toujours retenue malgré son début d'aveux, les cisailles écartant péniblement ses doigts pour isoler l'annulaire qui avait été sélectionné au cours de la comptine ; ce qui, à ses yeux, pouvait largement faire passer la célèbre et recherchée Bad Wolf pour la sainte et sauveuse qu'il espère voir arriver au plus vite. Tout à coup, le sceptique scientifique n'aurait pas hésité une seule seconde à prier le ciel et n'importe quelle déité s'y trouvant, si cela pouvait lui venir en aide. Quoi qu'il aurait peut-être dû s'y mettre plusieurs années auparavant pour cela... Au moins, sa geôlière avait l'air plutôt satisfaite de le voir enfin raisonner correctement, à force de le travailler, littéralement, au corps. En effet, sa requête fut entendue et approuvée, il n'allait donc pas tarder à rencontrer Kira afin de pouvoir plaider sa cause, quitte à trahir le Gouvernement en retour. Décidément, c'est une tendance qui lui collait vraiment à la peau. Soulagé sur l'instant de voir son calvaire se terminer, même s'il ne cessait jamais de le relancer aux différents endroits qui avaient essuyé les attaques, il osa tout de même s'estimer heureux d'en sortir vivant. Le geste de la femme assise sur lui semblait presque corroborer à la version des faits qu'il s'était imaginé. Puis il écarquilla subitement les yeux.

La première sensation de coupure muta en une douleur cuisante au moment où les tenailles entamèrent la chair. Comme les tambours d'une fanfare, son cœur battait à lui en crever la poitrine, alors qu'il sentait l'os céder sous la force coupante comme s'il ne s'agissait que d'une vulgaire brindille sous une semelle de chaussure. L'alerte arriva enfin à son cerveau et urgea ensuite ses cordes vocales à se déchirer une nouvelle fois, couvrant d'un cri perçant le mal qui rongeait sa main. Le cliquetis métallique aux retrouvailles des pinces avait sonné la fin de la coupe, bientôt suivi des moqueries de la responsable, selon laquelle le petit brun aurait dû se montrer plus précis dans sa demande. Le choc, couplé à l'effroyable vue de son doigt manquant, remplacé par de petits jets de sang crachés par les artères sectionnées, faillit presque le faire tourner de l’œil, sa vision se brouillant momentanément sans pour autant l'épargner de cette image désormais gravée dans sa mémoire. Cela ne pouvait pas être réel, et pourtant sa blessure témoignait bel et bien du contraire, il n'y avait aucun trucage dans le numéro macabre du doigt disparu. Celui-ci allait rester en la possession de la blonde, comme un trophée organique, tandis qu'elle s'en irait contacter sa supérieure. Encore abasourdi par les faits, Wilson ne trouva qu'à marmonner, entre deux souffles contraignants, sur les méthodes appliquées.

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Faxy


« P..pourquoi... ? V..ous... n'av.. n'aviez p-pas à f... faire ça...! »

Ses tords avaient été finalement reconnus et il était prêt à se livrer. S'il ne s'agissait que d'une question de plaisir, comme la dame s'en était vanté à son oreille, alors il était sadique et gratuit au possible. Il ne fut rassuré outre mesure d'entendre la mélodie des talons disparaître, si ce n'est pour la pensée qu'on ne lui ferait plus de mal, du moins tant qu'on le laisserait seul ici. Libre à présent de remplir le silence de la pièce avec ses geignements, il tenait sa main devant lui sans jamais parvenir à en détacher les yeux. Son corps tout entier était pris de tremblements, son visage mêlant sueur froide et chaudes larmes sous le cumul des maux à supporter. Était-il en train de supplier son ombre de lui venir en aide ? Difficile dans son état de prétendre avoir les idées claires. Malgré le fait que la douleur soit on ne peut plus présente, c'était comme si le scientifique n'avait plus totalement conscience de la situation, désorienté au possible par le surplus d'informations que son corps endoloris avait à transmettre et qui encombrait son système nerveux. La seule chose dont il était sûr, c'est qu'il aurait volontiers mis fin à ses jours si la possibilité se trouvait à sa portée. Il ne sut réellement combien de temps il était resté allongé sur ce sol froid, à naviguer du regard entre sa main et la tête décapitée lui tenant compagnie plus loin ; mais il se sentait si exténué qu'il ne trouvait le moyen de réagir lorsqu'un homme de main vint lui enfiler un sac en toile sur la tête avant de le porter sur son épaule, en dehors de plaintes étouffées pour ce que le transport infligeait à ses blessures par batte.

Installé dans un nouveau siège et sans plus de délicatesse que la première fois, Wilson serra les dents au sursaut douloureux éprouvé par sa jambe au moment de l'asseoir, tandis qu'une pièce de tissu lui avait été jetée en même temps que l'avertissement de ne pas mettre du sang partout. Comprenant alors son utilité, le scientifique enroula à l'aveugle ce torchon autour de ses doigts afin d'épargner le mobilier environnant, puisqu'il aurait été inconvenant de le salir avec des taches bien difficiles à éradiquer. L'éternelle démarche sonore de la geôlière arriva ensuite à ses oreilles, jusqu'à ce qu'il lui soit rendu l'opportunité de la considérer avec le reste de ses sens une fois le sac retiré. Il n'y avait aucun ressentiment dans le regard éteint du petit brun lorsqu'il le leva sur Harley, occupée à remplir le verre posé devant lui d'une boisson qui, malgré sa transparence, sentait bien trop fort pour être de l'eau plate. Trop éreinté pour se sentir incommodé par si peu, il reposa sa main mutilée sur ses genoux et envoya l'autre quérir ce verre, avant de boire l'intégralité de son contenu. Il lui semblait boire du produit désinfectant, mais peu lui importait : il lui fallait qu'il panse sa gorge éraillée avec quelque chose de liquide. Fronçant longuement les sourcils jusqu'à ce que l'alcool ait cessé de le piquer, il retrouva ensuite son expression dénuée de tout, hormis l'affliction causée par l'ensemble de ses plaies. Yeux rivés sur la nappe de la table, il attendait seulement l'arrivée de Bad Wolf pour pouvoir enfin tirer un trait sur cette abominable nuit.

Quand cette fameuse voix étrangère troubla le calme qui régnait jusque-là, accueillie ensuite par l'engouement de sa voisine, le chimiste se tourna tant bien que mal vers celle qu'il attendait tant. Bien qu'elle ait quelque peu changé avec les années, il n'eût aucun mal à reconnaître la chevelure rosée de Kira Seryk lorsqu'elle se pencha sur lui pour s'excuser du comportement de l'autre Domae. Ne s'attardant pas sur les promotions de chacune, il s'enfonça nerveusement au fond de son fauteuil quand cette histoire d'eau contaminée fut mentionnée. Il avait donc vu juste, et devait maintenant remettre son travail en condition par rapport à ce que ses supérieurs en avaient fait. Même si cela devait être une nouvelle vaguement rassurante, le petit Higgsbury resta très prudent dans ce qu'il avançait, du haut de sa voix cassée :

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Ps4s
« J-Je ne pense pas... Il n'était pas prévu de se transmettre par l'eau. Le Gouvernement l'a répandu très tôt et.. et en grande quantité, pour compenser le temps de contamination. Quant aux effets... ils ont dû perdre en intensité. Ce ne sont que des hypothèses, mais p-puisque le produit a été altéré, nos pouvoirs n'ont pas complètement disparus. Ils sont toujours en nous, contenus, comme dans une sorte de "bulle"... prête à éclater dès que l'organisme se sera accoutumé et parvenu à lutter contre le poison. »

Si les effets du produit par injection se voulaient rapides et surtout irrémédiables, ses supérieurs avaient fait l'erreur de penser qu'ils seraient aussi bien conservés en passant par l'eau ; et puisque lui demander d'ajuster sa formule en conséquence aurait été suspect, ils s'étaient certainement contenté d'en produire plus dans son dos pour en renforcer l'impact. Or, contrairement au sang dans lequel les molécules voyagent sans dommage, ces dernières se trouveraient mises à mal par les propriétés complexes de l'H2O, de quoi causer une perte d'efficacité hautement présumable. S'accoudant sur la table, le torchon taché toujours roulé autour de sa main gauche, Wilson se frotte un instant les yeux pour réfléchir. Tous les organismes ne sont pas les mêmes, sans compter que la puissance des éléments et des animaux dépend grandement du temps passé à les pratiquer... autant de facteurs pouvant jouer sur son postulat, à prendre donc avec des pincettes en l'absence de tests plus poussés.

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 B3qk
« En revanche... chez les plus jeunes possesseurs et les personnes âgées ou de santé fragile, le corps pourrait ne pas être assez, hum... résistant, et la perte serait alors définitive. »

Les plus émérites pouvaient -normalement- dormir sur leurs deux oreilles, mais pour ce qu'il en était des récents promus au secret de leur Famille ou quiconque n'étant pas d'assez forte constitution pour rejeter ce virus que l'eau leur avait inoculé, les chances risquaient d'être compromises. À cette hypothèse, le petit scientifique capta le mouvement de batte de sa voisine qui le fit se recroqueviller sur place, chassant l'air de ses poumons à cause de ses côtes douloureuses. Au moins, exposer cette dérangeante possibilité en présence de Kira devrait lui éviter d'endosser à nouveau le rôle de sac de frappe, même s'il méritait assurément ce genre de sanction pour ce qu'il avait causé. Ses recherches, sa responsabilité, quoi qu'il avait souhaité en faire.

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 3bq9
« Je n'ai jamais voulu cela... Ma formule initiale aurait dû remplacer la peine de mort réservée aux membres des Familles, et n..non servir à punir l'intégralité de la population ! Ils ont détourné mes travaux et... je suis tellement désolé que ce soit arrivé par ma faute..! »
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖    [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 EmptyLun 11 Juil - 22:26




Talk to me kitty cat

Harley & Wilson



C'était sûrement la question que tout le monde se posait en ville, est-ce qu'un jour les personnes pourraient récupérer leur pouvoir ou étaient-ils devenus comment tout le monde maintenant ? Kira capta le geste du petit Higgsbury qui s'enfonça nerveusement dans son fauteuil quand elle évoqua l'eau ; donc elle avait bien raison... C'était ce produit-là. Pourtant, la demoiselle aux cheveux roses avait l'impression qu'il n'était pas au courant que le Gouvernement ait utilisé le produit dans l'eau ; avait-il été trahit donc ?

- J-Je ne pense pas... Il n'était pas prévu de se transmettre par l'eau. Le Gouvernement l'a répandu très tôt et.. et en grande quantité, pour compenser le temps de contamination. Quant aux effets... ils ont dû perdre en intensité. Ce ne sont que des hypothèses, mais p-puisque le produit a été altéré, nos pouvoirs n'ont pas complètement disparus. Ils sont toujours en nous, contenus, comme dans une sorte de "bulle"... prête à éclater dès que l'organisme se sera accoutumé et parvenu à lutter contre le poison.

- Alors vous avez aussi perdu le votre ? Pourquoi ne vous ont-ils pas prévenu qu'ils allaient faire une telle chose ? Surtout si vous êtes de créateur de ce produit.


Alors ils allaient finalement retrouver leur pouvoir, mais quand ? Comment ? La Reine n'osait même pas imaginer les conséquences de leur récupération, la disparition avait déjà été une catastrophe pour certains... La Rose se demandait dans quel état serait la ville une fois les éléments et les animaux récupérés. Kira n'avait pas une thèse de science parmi ses diplômes mais elle pouvait comprendre assez facilement que tous les organismes ne réagissaient pas de la même manière... Certains ne pourront peut-être jamais récupérer leur pouvoir ?

- En revanche... chez les plus jeunes possesseurs et les personnes âgées ou de santé fragile, le corps pourrait ne pas être assez, hum... résistant, et la perte serait alors définitive.

Alors c'était ça... Les personnes comme Kira ou Harley ou même Monsieur Higgsbury pourraient récupérer leur pouvoir sans problème, il fallait simplement attendre... Mais les personnes comme Monsieur Hewley ou les deux jeunes qu'elle avait croisé la veille ne récupérerons sûrement jamais leur capacité. Ses pensées furent interrompues par le mouvement du petit Professeur provoqué par le mouvement de batte de l'As ; la Reine lui jeta simplement un regard noir pour qu'elle se stoppe, il avait assez subi avec elle.

- Je n'ai jamais voulu cela... Ma formule initiale aurait dû remplacer la peine de mort réservée aux membres des Familles, et n..non servir à punir l'intégralité de la population ! Ils ont détourné mes travaux et... je suis tellement désolé que ce soit arrivé par ma faute..!

D'un côté... Kira comprenait. Peut-être qu'une disparition de pouvoir était mieux que la mort, surtout lorsque certains étaient condamnés à tort ou pour de petits crimes. Redevenir un simple humain, sans élément ou sans force surhumaine était un supplice mais qu'était-ce face à la mort ? Alors certes, c'était ses recherches et peut-être que si il ne les avait pas, la population ne serait pas dans cet état-là ; mais maintenant que le mal était fait, il fallait avancer avec.

- Ecoutez... Maintenant que le mal est fait, on ne peut pas l'effacer mais on peut toujours tenter de le réparer, vous ne croyez pas ?

Ça ne servait à rien de s’apitoyer sur son sort désormais, il avait été trahit et Kira espérait qu'il retienne la leçon... Mais après ce n'était pas à elle de lui dire quoi faire de sa vie, il était assez grand pour faire ses propres choix ! Mais la question n'était pas là, il fallait tenter de trouver une solution pour que tout le monde retrouver son pouvoir ; les plus jeunes comme les plus vieux.

- Ne seriez-vous pas capable de créer un antidote pour les personnes que vous avez citées ? Même pour nous, on ne sait pas combien de temps notre corps va s'habituer à ce poison ; on pourrait récupérer nos pouvoirs demain comme dans un mois. S'il vous plait... Ne pouvez-vous pas essayer ?



CSS par Gaelle


Je m'exprime en sienna
 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖    [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 EmptyLun 25 Juil - 14:33


Talk to me, kitty cat

Quel idiot il avait été de se refuser à voir la vérité en face. Alaric lui avait pourtant bien mis la puce à l'oreille lors de sa visite, on ne peut plus juste sur la méfiance exprimée envers les dirigeants qui désiraient seulement se débarrasser des Familles, et ce bien avant de penser au bien de la ville. Et puisqu'ils avaient tous deux fait partie de ces personnes à perdre leur pouvoir, le Gouvernement ne s'était guère retenu de mettre ses employés dans le même panier que la menace représentée par les dons surnaturels des clans. S'il était commun, pour le travailleur lambda, de détester son patron et de le maudire en chœur avec les collègues à la salle de pause, la situation s'avérait être plus délicate lorsque la tendance s'inversait... plus particulièrement lorsque l'on n'a aucune autre option viable que celle de continuer à officier pour ceux qui nous trompent. Quoi qu'à vrai dire, le scientifique ne s'était encore permis de réfléchir sérieusement à son avenir professionnel après cette prise de conscience, d'autres urgences -notamment celle nommée Batou- l'obligeant à se tourner d'abord vers les erreurs commises au présent. Avec la priorité réservée aux cas les plus sensibles aux effets du produit, Kira avait d'ors-et-déjà abordé le sujet d'un remède que l'unique calé en la matière serait en mesure de concocter, sans que ce dernier n'ait à le négocier pour sa survie. Un premier bon point qu'il se devait de conserver à tous prix, peu importent les efforts à fournir.

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 0q0s
« Ce devrait être dans mes moyens. J'étais quelque peu dans l'incapacité de travailler correctement c..ces derniers temps, mais je vous promets qu'une fois... rétabli, je m'y consacrerai exclusivement. »

Quelque chose lui dit qu'il ne serait pas prêt à reprendre son travail dans l'immédiat, à moins qu'il ne s'accorde à passer ses journées assis sur son fauteuil à roulettes, sans jamais pouvoir le quitter, jusqu'à ce que son corps cesse de le faire souffrir. Qui sait, avec une rame et un lasso pour s'accrocher aux objets lointains, peut-être arriverait-il à naviguer dans les couloirs sur son destrier inanimé; même si les escaliers risquent fort d'être un obstacle de poids pour ce moyen de transport de bureau, et une méthode assurée pour réduire le reste de ses os en miettes. Mais dès lors qu'il sera de nouveau apte, au moins physiquement, à se replonger dans ses recherches, il est évident qu'il s'empressera de mettre au point une solution au cauchemar des possesseurs de pouvoir. Dans la mesure où il s'agit davantage d’annihiler les effets bloquant du produit que d'agir directement sur la capacité, il lui faudrait bien moins de temps à contrecarrer le mal que ce qui fut nécessaire pour le faire naître au départ. Ce projet établi, il reste encore à Wilson une dernière demande à soumettre à Bad Wolf, qu'il espère suffisamment accessible pour ne pas donner l'impression d'en réclamer plus qu'il n'était en droit de le faire. C'est donc timidement qu'il fait entendre sa dernière volonté :

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Eiul
« Hum... je sais que ce n'est pas ma place de formuler une requête, mais je vous serais reconnaissant, sitôt l'antidote créé, de détruire mon laboratoire et l'ensemble de mes recherches. J-Je sais que le Gouvernement m'obligera à travailler sur ce poison, aussi je préférerais en retarder l'échéance... »

Si tant est qu'il ne mette pas la clé sous la porte après ces événements, ou que ses supérieurs ne lui coupent l'herbe sous le pied en le remerciant préalablement, dès qu'ils auront constaté le retour des éléments et des animaux dans les rues. On le remettra assurément au travail afin d'obtenir une version définitive de sa formule, bien qu'il l'ait déjà achevée sous forme d'injection, pour retenter ensuite cette expérience ratée. De ce fait, il préférait se résoudre à laisser les Domae lui mettre des bâtons dans les roues, en le privant du fruit de ces dernières années de travail acharné. Certes, il avait durement œuvré pour en arriver là, mais le chimiste était malade de voir à quel point cela lui échappait, lui coûtait presque sa vie. Recommencer à zéro lui semblait donc être une alternative plus favorable à celle de servir les vicieux intérêts du Gouvernement. Il leur faudra ainsi prendre leur mal en patience, le temps que le petit Higgsbury retrouve la formule magique qu'ils chérissaient tant au point de la gâcher avec leur bêtise, de quoi lui accorder un soupçon de répit. Et pour ne rien cacher au clan opposé, il préféra également jouer cartes sur table par rapport à son ancienne affiliation, qui risquerait bien de prendre des mesures plus poussées encore pour l'empêcher, une fois pour toutes, de relancer ses recherches sur les pouvoirs.

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 8iws
« Sans compter que... les Élémentis me pensent mort depuis qu'ils ont envoyé quelqu'un pour m'éliminer, il y a trois ans. Seulement, cette personne a accepté de me laisser la vie sauve en échange de mes travaux, alors s'ils venaient à prendre connaissance de mon implication dans ce qui a touché la ville... M-Mon laboratoire se trouve au 3ème étage de l'hôtel de ville, au fond du couloir de droite. S'il-vous-plaît, saccagez-le autant qu'il le faudra pour faire disparaître la moindre preuve. »
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖    [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 EmptyMer 27 Juil - 21:59




Talk to me kitty cat

Harley & Wilson



- Ne seriez-vous pas capable de créer un antidote pour les personnes que vous avez citées ? Même pour nous, on ne sait pas combien de temps notre corps va s'habituer à ce poison ; on pourrait récupérer nos pouvoirs demain comme dans un mois. S'il vous plait... Ne pouvez-vous pas essayer ?

Ne pas essayer serait avouer que la bataille est déjà perdue d'avance et pour Kira, c'était tout simplement hors de question de reconnaître cela. Ils n'avaient pas encore perdu et la demoiselle aux cheveux roses était sûr que son ancien professeur était capable de trouver un remède contre ce poison ; après tout, il avait bien réussit à le créer, alors pourquoi ne serait-il pas capable d'en créer l'antidote ?

- Ce devrait être dans mes moyens. J'étais quelque peu dans l'incapacité de travailler correctement c..ces derniers temps, mais je vous promets qu'une fois... rétabli, je m'y consacrerai exclusivement.

Kira hocha la tête, avec toutes les blessures qu'il avait subit avec Harley, c'était normal qu'il demande un délai pour se reposer ; la Rose avait bien envie de dire qu'ils n'étaient plus à ça près maintenant. Surtout que ce remède serait pour les personnes âgées ou trop jeunes, Kira ne faisait pas partie de cette tranche d'âge mais elle ne disait jamais non si il fallait récupérer son pouvoir plus vite.

- Hum... je sais que ce n'est pas ma place de formuler une requête, mais je vous serais reconnaissant, sitôt l'antidote créé, de détruire mon laboratoire et l'ensemble de mes recherches. J-Je sais que le Gouvernement m'obligera à travailler sur ce poison, aussi je préférerais en retarder l'échéance...

D'un côté, ça faisait mal au cœur à Kira d'accepter une telle requête, elle se doutait du travail et du temps passé sur cette formule mais la Reine ne pouvait pas refuser au risque de voir ses pouvoirs disparaître de nouveau. La demoiselle aux cheveux roses hocha donc la tête pour lui signifier qu'elle acceptait, elle ne savait pas encore qui elle allait envoyer dans l'hôtel de ville mais elle ne s'en occuperait qu'une fois les pouvoirs récupérés puisque ce serait du suicide de les envoyer maintenant.

- Sans compter que... les Élémentis me pensent mort depuis qu'ils ont envoyé quelqu'un pour m'éliminer, il y a trois ans. Seulement, cette personne a accepté de me laisser la vie sauve en échange de mes travaux, alors s'ils venaient à prendre connaissance de mon implication dans ce qui a touché la ville... M-Mon laboratoire se trouve au 3ème étage de l'hôtel de ville, au fond du couloir de droite. S'il-vous-plaît, saccagez-le autant qu'il le faudra pour faire disparaître la moindre preuve.

Oh.. Cette histoire devenait compliquée. Kira avait hésité un bref instant à demander de l'aide aux Elementis qui étaient dans le même panier qu'eux mais avec ce que venait d'avouer le scientifique, elle allait plutôt demander aux Domae seulement de se charger de cette mission. La Reine nota dans un coin de sa mémoire l'endroit où se situait le laboratoire afin d'envoyer les meilleurs pour cette mission, bien sûr elle leur précisera deux ou trois choses avant de les envoyer là-bas.

- J'enverrai des personnes saccager votre bureau si c'est ce que vous souhaitez, j'espère simplement vous éviter tout soucis.

Kira ne travaillait pas là-bas et elle ne savait pas comment allait réagir ses supérieurs quant à cette histoire, la demoiselle ferait en sorte qu'il soit présenté comme la réelle victime de cette histoire et qu'il n'avait rien à voir avec l'acte de vandalisme que les Domae allaient commettre. La demoiselle parlerait à Vilmos de toute cette histoire afin d'avoir un avis sur la question, peut-être même qu'il aura un plan.

- Je peux vous fournir une protection contre les Elementis, je demanderai à deux de mes meilleurs Hommes de vous surveiller discrètement et d'intervenir si votre vie est menacée. Je ferais en sorte que les Elementis n'apprennent jamais votre existence.

Avoir des gardes du corps scotchés à lui toute la journée n'était vraiment pas discret, la Rose préférait envoyer des Domae ayant de petits animaux comme les insectes ou les arachnides qui pourraient prévenir leurs Maîtres rapidement pour intervenir. Parce qu'un troupeau d'éléphants ou des léopards dans l'hôtel de ville seraient tout sauf discret et ça ne ferait qu'attirer l'attention sur lui ; ni les Elementis ni le Gouvernement ne devait être au courant de cette histoire de protection.

La jeune femme demanda à Monsieur Higgsbury de patienter et se leva en faisant un signe de tête à son As pour qu'elle la suive dans un coin éloigné, loin des oreilles indiscrètes. Toute cette histoire touchait enfin à sa fin et tout le monde pourrait enfin dormir et profiter des soins pour certain, en tout cas c'était sûr, Kira n'allait pas laisser le professeur entre les mains d'Harley ; elle ne voulait même pas imaginer ce qui allait se passer si il restait une minute de plus dans ce cabaret.

- Je compte sur toi pour ne pas ébruiter cette histoire, je me chargerai de faire une annonce demain au QG. Maintenant, je vais l'emmener à l'hôpital, je pense qu'il a assez subit avec toi.

La demoiselle aux cheveux roses n'avait pas réellement envie de la remercier pour les informations dégotées sous la torture puisqu'elle n'était pas pour ce genre de méthodes mais au moins, elle pouvait reconnaître qu'Harley savait comment faire parler ses victimes. Enfin, Kira espérait tout de même que ce serait l'unique et dernière fois qu'elle allait retrouver des personnes dans cet état ; elle repartie donc dans la salle où était le professeur pour lui annoncer qu'elle allait l'accompagner à l'hôpital pour qu'il puisse obtenir tous les soirs nécessaires.

Lui demandant si il pouvait marcher, la demoiselle dû quand même l'aider à avancer tout le long du chemin ; une fois éloignés du cabaret, Kira présenta une nouvelle fois des excuses pour ce qu'il venait de subir mais ne lança aucun autre sujet conversation, la situation n'était pas réellement appropriée. Ils arrivèrent une dizaine de minutes plus tard à l'hôpital où il fut tout de suite prit en charge par les médecins et infirmières qui demandèrent ce qu'il s'était passé. La Rose ne fournit aucun détails, expliquant simplement qu'elle l'avait trouvé dans cet état et qu'il fallait plutôt lui demander à lui ; le personnel médical laissa donc partir Kira qui se promit de rendre visite à Monsieur Higgsbury les prochains jours.



CSS par Gaelle


Je m'exprime en sienna
 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

 [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖    [Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖ - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Talk to me kitty cat ❖ Wilson & Kira ❖
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-