Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -14%
Manette PS5 blanche et noire à moins de ...
Voir le deal
59.99 €
Le Deal du moment : -33%
Grosse promo sur le Xiaomi Mi Note 10 Lite 64 Go ...
Voir le deal
255 €

Partagez
 

 [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...   [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 EmptyDim 3 Juil - 17:18

La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...
[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Illust13
Feat.... Jason Korben

T'as déjà de jolis yeux et un joli sourire! C'est plus que les trois quarts des filles de l'école! Et c'est ce qui compte!

Je voudrais répondre mai ne trouve rien à dire. En fait, je ne sais pas comment je suis censée prendre ses mots. Ils me font plaisir et, si je n'avais pas encore si mal à la poitrine, je crois que j'aurais même rougie un peu mais en même temps, je ne trouva pas ça vrai. Sans doute dit-il ça surtout pour me rassurer et me consoler. Oui, ça ne peut être que ça en fait. Les autres filles, elles sont coquettes et vraiment jolies, moi je suis juste faible et fragile. Mais je m'inquiète un peu pour mes sauveurs alors je ne peux m'empêcher de m'assurer si eux n'ont rien.

Prendre des coups? Euh, non, pis même si on en avait pris, je crois que le temps de les rendre, on n'y aurait pas fait attention. Mais toi? T'es sûr que ça va? Ton poignet est abîmé, tu sais?

J'espère que tu ne te l'es pas foulé. Ça fait atrocement mal, une foulure! Quand j'en ai une aux chevilles à cause d'une course, j'ai presque envie de me faire enlever la jambe! C'est insupportable!


"- Je sais. Et j'espère que ce n'est pas aussi grave... Je vais y faire attention ce soir et espérer... que demain il n'y aura plus rien sinon... Bah je verrais..."

J'avoue que je doute de ne rien avoir car la douleur pulse quand même assez fort et je ne peu pas rater le fait que mon poignet commence à changer un peu de couleur. Non, ce n'est pas le moment. Déjà pour la maison et les cours, ça va être gênant mais pour mon petit boulot, cela va réellement me compliquer la tâche. Ça tombe vraiment mal cette histoire. Je pousse un léger soupir, mon dessin toujours calé sur mes genoux, reconstitué sans être réparé pour autant.

Non, on a fini l'entrainement. Mais mon pote a oublié son livre de math. Je devrais récupérer le mien, mais je ne vais pas passer ma soirée à m'embêter sur un problème. Je l'ai juste accompagné.

Mais je pense que je vais plutôt te ramener. Entre ton bras et ton asthme, ce n'est pas prudent de rentrer seule. Et d'ici à ce que les trois abrutis t'attendent à un coin de rue, je ne serais pas rassuré de te laisser seule. Au moins, une fois près de chez toi, il ne t'arrivera rien.

Allez, viens! 


"- Tu es sur? Je veux dire... pas la peine de te sentir obligé de me raccompagner.... Je vais bien maintenant, je t'assure..."

Bon, j'ai un peu de mal à me remettre debout et j'apprécie son aide. J'ai un peu mal partout et encore le souffle un peu difficile mais à part mon poignet qui ne semble clairement pas au mieux de sa forme, je peux faire illusion. Enfin, une fois que je suis recoiffée rapidement et simplement et que j'ai remis un minimum mes vêtements en place.

"- Et puis, j'habite dans le Quartier Est. Ce n’est pas tout à côté et... Je ne t'ai jamais vu dans le coin alors cela risque... de te faire faire un grand détour. Tes parents... Ils ne risquent pas de s'inquiéter de te voir rentrer en retard?"

Oui, même après ce qu'il s'est passé, je m'inquiète un peu pour les autres. il faut pas traîner tard dehors par les temps qui courent et s'il me raccompagne, il va forcément rester dehors plus longtemps. En attendant, je récupère mon sac et y glisse mon dessin avec mille précaution. Je ne peux pas me décider à le jeter, je l'aime trop. Mais je ne sais pas si j'aurais la force de le réparer. Je verrais cela lorsque je me serais un peu reposée.

"- En tout cas, merci... D'être là et de m'aider...
On attend ton ami où il rentre tout seul de son côté?"


Parce que je n'en reviens toujours pas qu'au final, quelqu'un ait pris ma défense. Même si je ne suis pas asociale, j'ai du mal à me faire des amis de mon âge alors oui, cela me fait plaisir de voir que l'on puisse malgré tout penser à moi.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...   [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 EmptyDim 3 Juil - 17:44



La violence ne résout rien...

feat Haizea Ariya-Seryk





Quand Faber-Girl se crêpe le chignon devant les casiers de l'école, alors que Jason rentre d'entrainement, voilà ce qu'il se passe

Tu es sur? Je veux dire... pas la peine de te sentir obligé de me raccompagner.... Je vais bien maintenant, je t'assure...

C'est ça... Elle siffle encore et est en piteux état. Et puis, si je l'ai proposé, ce n'est pas pour me rebiffer.

J'insiste.

Je lance un petit sourire confiant.

Et puis, j'habite dans le Quartier Est. Ce n’est pas tout à côté et... Je ne t'ai jamais vu dans le coin alors cela risque... de te faire faire un grand détour. Tes parents... Ils ne risquent pas de s'inquiéter de te voir rentrer en retard?

Ne t'en fais pas. Ils ont l'habitude. Je ne reste jamais en place. Et j'ai tendance à traîner un peu partout, pour courir ou prendre des photos. Et puis, ils ont suffisamment à faire avec le bar. Et ça me permettra de rejoindre le quartier résidentiel en courant, ça continuera un peu l'entrainement.

En tout cas, merci... D'être là et de m'aider...
On attend ton ami où il rentre tout seul de son côté?


Il ne devrait pas tarder, mais il n'habite pas loin.

Justement, il revient et quand je lui dis que je raccompagne ma Faber-Girl, il comprend et nous salue.

Allons-y!

Nous quittons les casiers et rejoignons les grilles de l'école. Mon ami est justement devant nous et il a trouvé les deux garçons de tout à l'heure, qu'il fait fuir à coups de pieds alors que les gamins semblent vouloir dire quelque chose, mais se ravisent et s'enfuient.

Non, mais... Quels crétins!

Mais je ne leur accorde pas plus d'importance, répondant juste au pouce levé de mon ami par le mien. Et nous tournons dans l'autre direction vers le Quartier Ouest.

Mais dis-moi, que faisais-tu ici, toi?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...   [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 EmptyDim 3 Juil - 18:28

La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...
[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Illust13
Feat.... Jason Korben

J'insiste.

Ne t'en fais pas. Ils ont l'habitude. Je ne reste jamais en place. Et j'ai tendance à traîner un peu partout, pour courir ou prendre des photos. Et puis, ils ont suffisamment à faire avec le bar. Et ça me permettra de rejoindre le quartier résidentiel en courant, ça continuera un peu l'entrainement.


"- D'accord. Dans ce cas, j'accepte."

Au fond, j'avoue que l'idée de ne pas rentrer toute seule après ce qu'il vient de se passer me rassure un peu. Mon poignet se fait douloureusement sentir chaque fois que je bouge les doigts alors je tente de m'en servir un minimum. Son ami revient et lorsque Jason lui annonce qu'il me raccompagne, son camarade nous salue avant de partir devant. Une fois le bruit de ses pas éloigné, le silence retombe dans les couloirs me faisant prendre conscience du fait qu'il commence à se faire tard, mine de rien.

Allons-y! 

"- Très bien."

Nous avançons donc tranquillement quittant l'établissement pour nous diriger vers les grilles de sortie ou nous pouvons reconnaître la silhouette du camarade de Jason avec deux autres personnes. On dirait... Les deux gorilles de tout à l'heure. Alors, ils m'attendaient vraiment à la sortie? Enfin, je ne sais pas ce que l'autre garçon leur a dit ou fais mais dès qu'ils nous aperçoivent, ils déguerpissent comme pas deux. Courageux mais pas téméraires. Ou simplement stupides? Qui sait vraiment, au fond.

Non, mais... Quels crétins! 

"- Qui ne tente rien n'a rien..."

Oui, je suis un peu pessimiste pour le coup mais cela ne m'étonne pas vraiment de les avoir recroisés là. Jason répond au geste de son ami qui disparaît tandis que nous prenons la direction du Quartier Ouest. Je grimace un peu, mon poignet me lançant lorsque je marche mais ne dis rien. Comme toujours, je préfère le silence. De toute façon, se plaindre ne servirait à rien et puis, si je pense à autre chose, la douleur passera toute seule.

Mais dis-moi, que faisais-tu ici, toi? 

"- Notre Professeur de Littérature m'a gardée un peu à la fin du cours. Nous avons un devoir à rendre pour bientôt, sur le thème de la famille et, comme tous les professeurs, elle sait que ma situation est un peu compliquée. Alors, elle voulait savoir si je m'en sortais ou si je préférais exceptionnellement avoir un autre sujet. "

Un traitement de faveur? Oui et non. Cela arrivait fréquemment à cause des guerres entre Familles que certains sujets soient un peu modifiés ou arrangés selon des cas précis. Mais j'avais toujours refusé de faire autre chose que ce qui était demandé à tout le monde. J'aurais juste beaucoup moins de choses à dire puisque ma famille avait disparue tôt, c'est tout.

"- J'ai refusé, je ne veux pas de traitement de faveur. Mais ça, plus ma note en Arts et ma dispense de l'épreuve d'athlétisme aujourd'hui, visiblement, cela ne leur a pas plu."

Nous avançons tranquillement dans les rues qui sont plutôt calmes et commencent lentement à se vider. Oui, il n'y a pas de couvre-feu d'établi mais il y en aurait un, cela ferait sans doute le même effet. Et tandis que nous arrivons aux abords du Quartier Ouest, je laisse ma curiosité reprendre le dessus.

"- Tu parlais d'un bar, tout à l'heure. Celui de tes parents. C'est lequel? Parce que, je travaille quelques soirs par semaine dans une taverne, moi aussi. "

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...   [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 EmptyDim 3 Juil - 21:30



La violence ne résout rien...

feat Haizea Ariya-Seryk





Quand Faber-Girl se crêpe le chignon devant les casiers de l'école, alors que Jason rentre d'entrainement, voilà ce qu'il se passe

Notre Professeur de Littérature m'a gardée un peu à la fin du cours. Nous avons un devoir à rendre pour bientôt, sur le thème de la famille et, comme tous les professeurs, elle sait que ma situation est un peu compliquée. Alors, elle voulait savoir si je m'en sortais ou si je préférais exceptionnellement avoir un autre sujet.

J'ai refusé, je ne veux pas de traitement de faveur. Mais ça, plus ma note en Arts et ma dispense de l'épreuve d'athlétisme aujourd'hui, visiblement, cela ne leur a pas plu.


J'ignore quels sont ces problèmes familiaux, mais je reste optimiste.

C'est quoi ces raisons nulles? Ils t'agressent pour ça? C'est pire que de la connerie à ce niveau-là!

Tu as une famille recomposée?


Je ne peux pas vraiment l'aider sur ce point. Ma famille est on ne peut plus simpliste. Un père, une mère, un enfant, un commerce familiale, et même pas d'animaux de compagnie. Mon père a beau les adorer, ma mère n'aime pas en avoir, et j'ai fait pas mal d'allergies avec les poils de chats et de chiens. Il a bien son iguane, mais il ne quitte jamais son vivarium sans mille précautions.

Tu parlais d'un bar, tout à l'heure. Celui de tes parents. C'est lequel? Parce que, je travaille quelques soirs par semaine dans une taverne, moi aussi.

Ah, toi aussi tu bosses dans un bar? C'est green ça! Tu chantes, tu joues ou tu sers?

Je repense à sa question et me reprends.

C'est un petit bar du coin, dans le quartier résidentiel. Le "Mélodies". On y représente des groupes de musiques aussi souvent que possible, dont celui de mon père. Parfois je sers de serveur, parfois de bassiste quand ils font certains morceaux où ils en ont besoin.

Et toi? C'est au Quartier Ouest?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...   [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 EmptyDim 3 Juil - 21:51

La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...
[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Illust13
Feat.... Jason Korben

C'est quoi ces raisons nulles? Ils t'agressent pour ça? C'est pire que de la connerie à ce niveau-là!

Tu as une famille recomposée?


"- On peut dire ça comme ça, oui..."

Au fond, Ewan est bien mon demi-frère mais je n'ai aucun lien de parenté avec Thalia, Vilmos et même Kyra, bien que j'ai pris son nom lorsque Maman est morte. Et je ne me vois pas trop expliquer tout ça maintenant, au milieu de la rue à une personne certes très gentille mais qu'au fond, je ne connais pas plus que cela. Alors, je m'arrête là. Peut-être qu'un jour, je lui raconterais tout ça. Mais pas aujourd'hui.

Ah, toi aussi tu bosses dans un bar? C'est green ça! Tu chantes, tu joues ou tu sers?  

"- Je fais un peu de service en début de soirée mais je suis essentiellement en cuisine. C'est là que je me débrouille le mieux et puis, ça m'évite de trop créer de catastrophes. "

Je souris un peu timidement mais bon, cela ne devrait pas l'étonner. Je suis le genre de fille à bien prendre les commandes et tout mais aussi à tout mélanger au dernier moment. Au moins, en cuisine, comme personne ne me regarde, je me sens plus à l'aise. Et puis, c'est aussi de l'art d'une certaine façon. Mélanger des couleurs, des arômes et des formes pour créer une oeuvre d'art gustative, cela me rappelle le dessin.

C'est un petit bar du coin, dans le quartier résidentiel. Le "Mélodies". On y représente des groupes de musiques aussi souvent que possible, dont celui de mon père. Parfois je sers de serveur, parfois de bassiste quand ils font certains morceaux où ils en ont besoin.

Et toi? C'est au Quartier Ouest? 


"- Non, elle se trouve au Quartier Nereis. Il s'agit de la Taverne KiKoolaflot, si jamais tu connais. "

Tout en discutant tranquillement, je sens la douleur de mon poignet régresser doucement. Comme quoi, en effet, il suffit de penser à autre chose et déjà, cela va mieux. Mais à force d'avancer, nous arrivons en vue du manoir. Je le pointe du doigt de ma main valide à Jason alors que nous ne sommes plus qu'à quelques dizaines de mètres de notre destination.

"- Voilà, c'est ici que j'habite. Merci de m'avoir raccompagné et fais attention à toi sur le chemin du retour."

Ce n'est pas que je ne veux pas qu'il voit Kira et Vilmos, plutôt que de voudrait éviter tout court de trop me faire voir dans l'état ou je me trouve. hors si jamais ils me voient raccompagnée par un garçon inconnu, je sais que j'aurais droit à tout un tas de questions et ce soir, j'aimerais éviter.

"- Dis, tu me diras quand... Tu joueras, au Bar de tes parents?... Ça à l'air sympa comme ambiance alors..., je viendrais bien voir ça, un de ces jours..."

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...   [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 EmptyDim 3 Juil - 23:12



La violence ne résout rien...

feat Haizea Ariya-Seryk





Quand Faber-Girl se crêpe le chignon devant les casiers de l'école, alors que Jason rentre d'entrainement, voilà ce qu'il se passe

On peut dire ça comme ça, oui...

Situation difficile, alors? Je n'insiste pas.

Je fais un peu de service en début de soirée mais je suis essentiellement en cuisine. C'est là que je me débrouille le mieux et puis, ça m'évite de trop créer de catastrophes.

Je souris. Mmh! Cuisinière! C'est green, ça!

Non, elle se trouve au Quartier Nereis. Il s'agit de la Taverne KiKoolaflot, si jamais tu connais.

Je connais de nom, mais pas plus. Mais j'ai bien envie d'aller y manger, maintenant! Si tes plats sont aussi green que tes dessins, j'ai vraiment envie d'y manger! Pis sûrement que comme moi, le gérant du bar aura plein de trucs un peu pas très green à me raconter sur toi! Je pourrais te trouver un autre surnom que Hibou!

Je rigole, jusqu'à voir le manoir que me montre Haizea.

Voilà, c'est ici que j'habite. Merci de m'avoir raccompagné et fais attention à toi sur le chemin du retour.

Quoi?! Tu vis dans ce palace? Green!

Dis, tu me diras quand... Tu joueras, au Bar de tes parents?... Ça a l'air sympa comme ambiance alors..., je viendrais bien voir ça, un de ces jours...

Je lui souris. C'est sympa de vouloir m'écouter jouer. Et puis, j'ai envie de mieux connaître cette étrange fille.

Ok, mais tu me laisseras te photographier une fois alors! Sans crayons, sans bobos, et sans maquillage non plus! Je veux un beau cliché de toi!

Je lui tends la main, celle qu'elle peut serrer sans utiliser son poignet douloureux. Si elle la sers, je pourrais peut-être lui piquer un bisou.

C'est entendu?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...   [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 EmptyLun 4 Juil - 9:14

La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...
[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Illust13
Feat.... Jason Korben

Je connais de nom, mais pas plus. Mais j'ai bien envie d'aller y manger, maintenant! Si tes plats sont aussi green que tes dessins, j'ai vraiment envie d'y manger! Pis sûrement que comme moi, le gérant du bar aura plein de trucs un peu pas très green à me raconter sur toi! Je pourrais te trouver un autre surnom que Hibou!

"- Je n'y suis pas depuis très longtemps alors je ne pense qu'il aura tant de choses que cela à raconter sur moi. Mais n'hésites pas à passer, en tout cas."

Je ne comprend toujours pas ce qu'il a avec ce surnom de hibou mais bon, je pourrais avoir bien pire. Et puis, j'aime beaucoup les oiseaux. N'en faisais-je pas des tonnes en origami quand j'étais plus petite? J'aime ces animaux et envie leurs ailes. Moi aussi, je voudrais pouvoir voler et ainsi, parfois, m'enfuir loin de tout ce qui me pèse. Mais je ne suis que moi . Et à présent, nous voici en vue du Manoir. Il va être temps de se dire au revoir.

Quoi?! Tu vis dans ce palace? Green!  

"- Disons que c'est sur qu'on ne manque pas de place au moins. "

Et puis, mine de rien, nous sommes déjà 5 plus Astra et Gustave en temps normal. Ça prend de la place tout ce petit monde-là. Et avant, il y avait Angel aussi, et Elly. Enfin, un autre avantage, c'est qu'on ne se marche pas sur les pieds. Ce sera peut-être aussi ce qui me permettra de ne pas trop me faire repérer si j'essaye de rentrer discrètement à la maison. Mais avant qu'il ne s'en aille, je lui demande s'il accepterait que je vienne un jour le voir jouer de la musique.

Ok, mais tu me laisseras te photographier une fois alors! Sans crayons, sans bobos, et sans maquillage non plus! Je veux un beau cliché de toi!

C'est entendu? 


"- Euh... Oui, d'accord. C'est entendu. "

De toute façon, il ne risquait pas de me voir avec du maquillage, je n'en avais pas. Je n'avais dû en mettre qu'une ou deux fois, pour Noël et pour le mariage de Kira mais cela restait tellement exceptionnel que je n'étais pas certaine que cela puisse compter. Enfin, en voyant sa main tendue, je viens la serrer avec mon poignet valide, en souriant doucement.

"- Merci de m'avoir raccompagné. Et pour ton aide, à toi et à ton camarade tout à l'heure."

Arrivés juste devant le portail menant à la porte d'entrée du Manoir, il a parfaitement rempli son rôle de garde du corps et de chevalier servant. Alors, il est temps que je le laisse rentrer chez lui. Aussi, sa main serrée avec sincérité, je m'apprête à prendre le chemin qui me ramènera à l'intérieur.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...   [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 EmptyLun 4 Juil - 21:25



La violence ne résout rien...

feat Haizea Ariya-Seryk





Quand Faber-Girl se crêpe le chignon devant les casiers de l'école, alors que Jason rentre d'entrainement, voilà ce qu'il se passe

Je n'y suis pas depuis très longtemps alors je ne pense qu'il aura tant de choses que cela à raconter sur moi. Mais n'hésites pas à passer, en tout cas.

Ça n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd! Dès la moindre occasion, j'y accourrai! Je m'y sentirai en tout cas plus à l'aise qu'en lui rendant visite dans ce palais. Que voilà une jeune fille pleine de surprises!  

Disons que c'est sur qu'on ne manque pas de place au moins.

Je ris nerveusement. Et moi qui rends les copains jaloux avec ma chambre sous les toits...

Mais elle reste humble et timide. Sa réponse est si hésitante qu'on pourrait croire que je lui demande de poser nue! Non que ça me dérangerait.

Euh... Oui, d'accord. C'est entendu. Merci de m'avoir raccompagné. Et pour ton aide, à toi et à ton camarade tout à l'heure.

J'hésite le temps de la poignée mais, le sourire aux lèvres, je ne tente rien. Elle veut fuir, je ne vais pas la retenir. Mais je veux en apprendre plus sur cette fille si intrigante. Je me permets juste une phrase en lâchant sa main.

Prend soin de toi, Hibou. Et soigne-toi bien!

La laissant rejoindre sa demeure, je m'en retourne à mon quartier, lui envoyant un dernier geste de salutation.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...   [EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage... - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] La violence ne résout rien. Mais parfois, ça soulage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-