Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] EmptyVen 1 Juil - 23:42






Que le vent se lève!





Hihihi, celle-là sera phénoménale ! Ce sera Fantastique ! Hihihi, je sens qu’on va bien s’amuser. Frèro et moi avions prévu ça depuis longtemps. Hihihi, les affaires reprennent !

J’ai préparé mes affaires ce matin, j’ai mis ma plus belle tenue de délinquant et j’ai fait ma plus belle coiffe qui ne tient pas au bout du compte. Le matos c’est aussi très important, d’ailleurs il est prêt et installé. J’ai pris un déjeuner plutôt consistant et mon frère et moi nous sommes divisés en deux groupes de un. On a pris beaucoup de temps pour faire les équipes par contre.  C’est vrai qu’on ne savait pas qui mettre dans tel ou tel groupe. C’était vraiment fastidieux.

Revenons-en au présent, c’est le soir, tout est en place et il ne reste plus que quelques petits détails à régler. Wilie fait croire à l’oncle Oscar que nous sommes à la maison, il a de la chance, il a le meilleur boulot… Celui où l’on ne risque pas sa peau. Quoi que ce soit marrant aussi d’être le responsable direct d’une grosse bêtise qui va sûrement ne pas être apprécié. Sauf que cette fois, on a tout prévu pour que personne ne sache que ce soit nous.

Je me baladais sur le port, les mains dans les poches et sifflotant un air sympathique. Les gens qui reconnaissaient mes cheveux verts et mon masque s’éloignaient quelque peu, ils ne sont pas de vrais témoins donc pas gênant pour moi. Mon sourire ne laissait présager rien de bon mais rien ne disait que j’étais coupable de ce qui allait se passer dans moins d’une petite heure.

Mon frère et moi avions imaginé ce plan quand nous sommes sortis de prison. Lorsque nous avons appris que la gare était inutilisable. Très inspirés, nous pensions qu’il restait encore la mer comme moyen de communication vers les autres pays. On veut absolument arranger les choses, enfin, dans notre langage. On avait détaché toutes les cordes des bateaux, mais le pire c’est qu’on les avait déjà tous percé d’avance, les bateaux hein, pas les cordes. Reste plus qu’à ce que je fasse la partie la plus compliqué, faire bouger les bateaux pour qu’ils partent. On avait placé les voiles bien comme il le fallait pour que mon vent puisse se prendre dedans.

Le soleil se couchait et j’attendais assis sur la digue en me balançant d’avant en arrière. Je suis espiègle lorsque je prévois une bêtise. Au bout d’un moment, je me lève et je passe à côté des bateaux en coupant une à une toutes les cordes avec mon couteau. Magnifique couteau au passage, avec un joli manche vert. Je me place en hauteur, au centre de mes cibles. Je me suis entrainé avec le vent, pourtant, je ne savais pas comment m’y prendre pour activer une aussi grande quantité de vent. Pourquoi mon stupide frère n’est pas venu pour aider avec l’eau ?! Ah oui, il s’occupe de Mr tonton Oscar.

Une brise se lève et je sens que… que rien en fait, c’est même pas la mienne. Pourtant on avait tout prévu ! On s’était organisés et entrainés. Pourquoi ça fonctionnait pas ? Pfffiiiou.

Je pensais être seul mais j’ai entendu un bruit tout près de moi me faisant oublier ma déception. Quelqu’un m’avait donc vu. Zut alors. Il faut que je m’en assure. Si je me fais choper ça risque de mal se passer pour moi. Surtout avec ce que j’étais en train de faire.

« Il y a quelqu’un ? »

C’est qui le crétin qui vient m’espionner ? Espérons que ce ne soit qu’un simple habitant qui ne fait que passer, ou encore un chat.

« Montrez-vous ! »





(c) MEI





Dernière édition par Filie Shepherdson le Sam 2 Juil - 3:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] EmptySam 2 Juil - 0:18



Essaye de courir si tu peux!

feat Filie Shepherdson





Jason n'aurait jamais dû se perdre... Et un inconnu va le lui faire amèrement comprendre.

Mais je suis où?

Deux heures que je tournais en rond. Moi qui voulais voir jusqu'où je pouvais aller, pour sûr, j'ai été loin. Mais impossible de retrouver mon chemin. Déjà que pour avancer, j'ai dû bifurquer dans les rues, mais alors même que je sens la houle, pas moyen de trouver le port... Enfin les quais. Et comme toutes les allées se ressemblent, et qu'à cette heure, j'ai peu de chance de trouver quelqu'un pour m'indiquer le chemin, je déchante.

Ah! Peut-être ai-je un espoir. Une silhouette se dessine, et j'aperçois enfin l'eau du port, dont les reflets me cachent les détails de la personne plus loin.

Euh. J'allais m'approcher, mais voir la personne tendre les bras, ça m'inquiète un peu. Un utilisateur de pouvoirs? Un Domae ou un Elementis? C'est pas bon. J'ai été élevé dans la prudence. On évite les problèmes. Mais s'il est là, seul, prêt à utiliser ses pouvoirs, je ferais bien de me tailler en vitesse.

En reculant, je butte sur la tôle d'un rideau de fer. Mais quel con... Et forcément, il m'a remarqué! Vite, fuyons. Je n'ai qu'à me reperdre un peu dans les allées. Ça ne m'enchante pas, mais c'est encore plus sûr que de me mêler des affaires d'une personne louche.

Sur la pointe des pieds, je sprinte! Oui, j'ai un peu la frousse, avec toutes les histoires qui se racontent, les rumeurs et les cancans. J'ai surtout peu de chances de m'en tirer si je ne me tire pas tout de suite.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] EmptySam 2 Juil - 2:56






Il s’enfuit!




Au début, j’ai cru que j’avais rêvé mais en fait non, une personne se trouvait bien là et m’avait vu. C’est moi où il s’échappe? Attendez, il va me dénoncer, je ne peux le laisser s’enfuir ! Avec ce que j’ai fait je préfère ne pas laisser de témoin, c’est plus prudent sinon je vais m’en prendre plein la tête. Pas le temps de penser, il faut courir et le poursuivre.

J’ai cru pouvoir le rattraper vite mais apparemment lui ou elle aussi avait un talent pour la course. Plus le choix, il fallait que je lance un truc sur lui ou autre. Aucuns cailloux à prendre au passage, aucune planche, rien que mon couteau. Je ne souhaite pas devenir un criminel en lançant mal en pleine course, je n’arriverais pas à bien viser comme ça. De toute manière je ne veux pas faire couler de sang aujourd’hui.

Oh mais j’oubliai, j’avais un pouvoir et depuis peu. Mais puisque tout le monde avait perdu ses pouvoirs, l’autre pouvait se douter que je sois de l’ordre. Nan, je suis obligé cependant je n’avais pas réussi à l’instant même, est-ce que j’arriverai  maintenant ? Peut-être que dans le feu de l’action ça fonctionnera. Aller, je suis à bout de souffle, il faut que je le neutralise. Mon premier test n’a rien fait mais dans un mouvement brusque j’ai réussi à lâcher un souffle un peu plus violent que je ne l’imaginai. Celui qui était en fait un jeune homme perdit l’équilibre et tomba sur le sol. Ouch !

Je m’approchais de lui, il était un peu sonné, que faire pour ne pas qu’il s’enfuit ? J’ai regardé mes mains, si j’avais fait quelque chose avec je pouvais continuer. Fermant les yeux, j’agitais les bras et les mains un peu n’importe comment en essayant de viser ses jambes. Le vent ne pouvait pas faire grand-chose mais avec suffisamment de vitesse et à un endroit précis ça pouvait couper la peau et même plus.  J’ouvre un œil et vois dans quel état j’ai mis ses jambes. Des petites blessures externes qui ralentiraient sa course s’il s’enfuyait encore mais très peu.

Que faire maintenant ? Je devais finir ma bêtise mais je ne pouvais pas le laisser comme ça. Il pourrait répliquer, si je pouvais le trainer jusqu’au port pour l’attacher avec une corde. Ca ne serait pas discret mais maintenant qu’il m’avait vraiment vu je n’avais plus le choix. Il était toujours conscient et je ne savais pas quoi faire, je tournais autour de lui en attendant. Attendant quoi ? Qu’une idée arrive comme ça.

Je vais juste commencer par le trainer et puis s’il se débat, et bien, on verra mais il faut que je réussisse à me concentrer, donc il faut que je fasse quelque chose. Je m’exécute mais avec ma petite force je ne vais pas bien vite. En plus je suis fatigué, j’ai utilisé un peu trop le vent aujourd’hui. Je ne suis pas non plus de taille à me battre.

En fait, pourquoi m’espionnait-il ? C’était qui ? Ça devait sûrement être quelqu’un qui a eu vent de nos projets, sinon il ne se serait pas enfuit comme ça. Je sens que je vais avoir de gros ennuis ! Frèro, je ne te laisse plus jamais les tâches trop faciles, la prochaine fois tu viendras avec moi! Allez, encore un petit effort, je vois déjà le port de loin.




(c) MEI



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] EmptySam 2 Juil - 15:57



Essaye de courir si tu peux!

feat Filie Shepherdson





Jason n'aurait jamais dû se perdre... Et un inconnu va le lui faire amèrement comprendre.

Surtout ne pas me retourner. Je cours! J'ai le meilleur temps du lycée sur le deux cent mètres. J'ai toutes les chances de m'en sortir.

Mais une violente bourrasque me met au sol. Violemment. J'ai un peu de mal à retrouver où est le sol, où est le ciel, mon équilibre ayant été mis à ma dans la bourrasque, mais je dois me relever. C'était quoi? Son pouvoir? Celui de son animal? Je regarderai bien, mais j'ai bien trop peur qu'en perdant mon temps à me retourner, ça m'empêche de m'enf...

Merde, il ou elle est déjà là. J'entends ses pas, mais si je regarde son visage, c'est sûr à 100 %, je vais me faire descendre.

Mais j'ai à peine bougé les bras que je sens sur mes jambes des douleurs et aussitôt du sang. Il me taillade! Forcément, je crie de douleur, mais je garde la tête rivée au sol.

Merde! J'ai rien, vu! Je sais pas ce que vous voulez, je veux juste me barrer! Je dirais rien!

Qu'est-ce que j'aurais à dire de toute façon. Que j'ai vu un type sur les quai du port. Bon, qu'il vient de me larder en partie les jambes, mais je peux encore courir. Ma mère s'inquiétera mais j'ai déjà sauter à pieds joints dans des orties, rien d'anormal à ce que je me blesse autrement. J'ai même pas d'argent pour acheter ma peau. Juste mon sac à dos, avec une bouteille d'eau, une serviette et...

Oh Merde! Mon appareil! S'il le voit, il va penser que je l'ai pris en photo. C'est faux, et impossible sans le flsh avec la nuit, mais ça n'ôte pas la suspicion. J'aurais dû courir plus vite.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] EmptySam 2 Juil - 20:51






Je fais quoi maintenant?




Moi qui essayais d’être discret c’est fichu, il commençait à crier et à me faire croire qu’il ne savait rien. Je n’avais pu m’empêcher de lui dire de se taire même si c’était peut-être vrai. Si c’était juste quelqu’un qui ne faisait que passer ? Je m’en voudrais vraiment, surtout avec les blessures -pas trop graves mais douloureuses- que je lui ai faites. Comment je m’en suis retrouvé à faire ça moi ? J’voulais juste faire couler « tous » les bateaux de Quederla … C’ pas trop vous demander quand même !

J’ai arrêté de le trainer, c’était trop difficile et fatiguant, une notion que je ne connaissais pas trop. La fatigue, c’est qui l’andouille qui l’a inventé là ? C’est énervant. Je lui ai pris son sac, vérifiant ce qu’il avait dit. Il avait des trucs normaux, je transpirais au fur et à mesure de voir que tout était … Et bien normal. Ho mais quel con j’étais ! Et puis là, je voyais l’arme du crime, l’appareil photo. Je me suis mis en colère, quel menteur, il pensait pouvoir s’en sortir ainsi, il va voir que non ! Me retournant violemment vers lui, je lui agitais ma trouvaille sous le nez.  

« Pourquoi m’espionnez-vous ?!  Comment vous le saviez ? Répondez-moi ! »

S’il parlait j’étais mal, que faire. Casser l’appareil ! Il n’aura plus de preuve mis à part sa parole, qui sera plus entendu que la mienne en fait... J’ai pris de l’élan avec mon bras et j’ai jeté très fort l’objet contre le mur. Il retomba en morceau sur le sol. Bien fait pour l’autre, c’était sûrement un espion.

Je jetais un coup d’œil vers le port pour voir que le vent s’était levé… sans moi. Les bateaux commençaient à partir tout doucement. Et ils ne m’avaient même pas attendu !!!!  Et puis ils n’allaient pas assez vite ! Ils allaient couler tout de suite et pas plus loin, ils étaient encore plus crétins que moi, il y aura moins de perte s’ils n’allaient pas loin
! J’oubliais tout, l’autre espion, l’appareil photo et la fatigue. Il fallait absolument que j’enlève le système avec les cordes qui fait que si le bateau avance, ça décroche un bout de bois qui bouchait les trous dans la coque. Compliqué n’est-ce pas ? Au passage un système ingénieux préparés par nos plus grands soins, on a pris plusieurs jours à le faire. Wilie ou moi distrayons chacun notre tour les passants tandis que l’autre montait installer le système.

Je commençais à courir en direction de la bêtise qui s’est retourné contre moi, comme tout aujourd’hui. Je n’avais pas fait attention à l’autre mais lui oui parce que quelqu’un sauta sur moi pour me donner un coup. C’était sûrement lui et je n’appréciais pas du tout ça. Ça faisait super mal ! Il n’avait pas honte d’avoir attaqué quelqu’un de dos, bon je l’avais p’tête fait quelques instants auparavant et je l’avais aussi bien mérité, mais quand même ! Il venait de prouver sa culpabilité, je ne lui laisserai aucun répit, mon esprit de vengeance s’occupera de lui.

A deux doigts de perdre l'équilibre, je me suis retourné pour lui faucher les jambes. Espérant qu'il tombe pour m'occuper de lui avec mon couteau. En tout cas j'ai sortis ce dernier en observant le brigand avec un regard noir. C'est un sombre crétin.




(c) MEI



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] EmptySam 2 Juil - 21:39



Essaye de courir si tu peux!

feat Filie Shepherdson





Jason n'aurait jamais dû se perdre... Et un inconnu va le lui faire amèrement comprendre.

Jouant avec mon appareil, il me questionne, et je ne peux que baisser la tête en essayant de me relever sur les coudes.

Je ne sais rien, je suis photographe amateur! Je photographie les paysages, ce que je trouve green, pas vous, je ne vous ai pas pris en photo! Rendez-le moi, s'il vous plait!

Il va sans doute détruire ma pellicule pour être sû...

Le bruit de l'appareil me fait automatiquement lever la tête. Un bruit fort dans le silence de la rue. Et malgré l'obscurité ambiante, je distingue les pièces de l'appareil qui volent en éclat. Les lentilles sautent de l'objectif, se fendent et se brisent, le boitier explose et les pièces se répandent au sol.

Mon... Mon appareil...

Mon bien le plus précieux vient d'être détruit devant mes yeux. Je me suis déjà énervé sur des photos déchirées, des pellicules noyées ou découpées, voire brûlées. Mais je m'en remettais vite et au fond, je râlais plus pour la forme. Mais mon appareil! Que j'ai bichonné depuis cinq ans, pour lequel j'ai dépensé mes économie à réparer quand il était trop usé, mon outil de travail et de vie. En miettes.

Ma conscience veut m'arrêter, mais ma colère est montée d'un coup et malgré la douleur dans mes jambes, je me lève et frappe aussi fort que je peux le destructeur d'appareil, qui regarde ailleurs. Mais tant pis pour le visage que je ne vois pas, tant que je lui fais mal, à la mesure de ce qu'il vient de faire, ça m'est égal !

Salaud!

Il encaisse et malgré ma peur, je reste et suis prêt à me battre! Jusqu'à ce qu'il me tacle et sorte une lame...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] EmptyDim 3 Juil - 2:13






La colère rend fou...




Il était grossier en plus, nan mais il me prenait pour qui? Tout était de sa faute et cet espion osait m'insulter. Ce jeune menteur avait l'air de vouloir se battre, il voulait la guerre il l'aurait. Moi j'avais un couteau et pas lui, j'avais donc un sérieux avantage. Après un joli fauchage je ne savais pas par quoi commencer, j'avais envie de lui faire très mal. Moi j’ai eu mal mais rien ne sera comparable à sa douleur dès que je serais passé. Je n’avais pas l’habitude des blessures et ce type avait été l’un des premiers à me taper, en plus il m’espionnait, me mentait et de surcroit m’avait fichu en l’air ma bêtise, j’avais une haine sans limite contre lui. Le couteau tomba sur le sol, seul mon pouvoir comptait.

J’ai levé les mains, tel un meurtrier. Je ne voulais pas en devenir un mais je n’allais pas retenir mes coups pour ça. Le vent dégénéra en bourrasque et mes yeux étaient dans l’ombre de mon chapeau. Une sorte de vent-lame fila vers les genoux du jeune. Elle trancha la peau déjà entaillé, s’enfonça dans la chair, et se stoppa pour qu'une autre naisse et fasse la même chose autre part sur le long des jambes. Cela recommençait, encore et encore jusqu’à temps que l’autre ne puisse plus rien faire.

Une première fois pour moi, j’étais horrifié de ce que j’avais fait même s’il l’avait cherché. Ce n’était pas dans mes principes, dans nos principes avec mon frère. Que vais-je lui dire ? Rien ! Je ne vais rien lui dire, je ne peux pas lui dire. J’ai commis un crime, l’espion n’est pas mort mais pour moi c’est tout comme. J’avais envie de pleurer, d’ailleurs quelques larmes commençaient à tomber. Avec ce que je lui ai fait cela m’étonnerait qu’il se remette un jour à marcher.  

Toute ma colère disparue, j’éprouvais maintenant de la pitié et du regret. Qu’est-ce que j’avais foutu, non d’un chien !? J’ai été un énorme crétin, je crois que la violence des familles avait déteint sur moi. Merde, bordel ! Les jurons sortaient tous seuls de ma bouche tandis que je me cognais la tête contre le mur. Par honte, je ne regardais pas ma victime et je cachais mon visage. Mes yeux s’étaient fixés sur les morceaux d’appareil photo. J’ai pris la pellicule, elle ne contenait pas les photos que j’imaginai… Ce n’était donc pas un espion ? J’ai fait ça à un innocent qui n’a fait que se défendre! J’aurai dû le croire.

Je ne désirais plus finir ma bêtise, de toute manière je ne voyais plus les bateaux dans le noir. Je souhaitais seulement pleurer, m’enfuir, oublier mais avant je me demandais comment je pouvais me faire pardonner un jour. En commençant par l’amener à l’hôpital, non je ne pouvais pas, je risquais plus de prison que jamais si on apprenait que c’était moi qui lui avais fait ça, si on ajoutait les bateaux qui étaient en train de couler, même le fait que je sois mineur ne pourrait rien changer à la peine qui m’attendait. Je pouvais peut-être lui payer un nouvel appareil mais pas le temps de lui demander son nom ni son adresse. J’ai fouillé mes poches car j’avais toujours un peu d’argent dedans. J’ai sorti un billet plutôt gros et l’ai mis par terre à côté de lui.

« Ça, c’est pour votre appareil… »

Il pourrait croire que je me moque de lui en disant ça, ho non, je ne l’espérais pas. Je m’éloignais un peu, voir les blessures du jeune innocent me faisait culpabiliser. Pourquoi j’avais fait ça? Le feu de l’action et la colère… J’avais honte, d’avoir agi par colère, je jure que je n’agirais plus jamais par colère. Je me reprenais, il fallait que je l’aide pas que je sois lâche. Je me rapprochais de lui, en priant pour qu’il ne me repousse pas, je voulais l’accompagner jusqu’à l’hôpital au risque de me faire prendre. S’il ne voulait pas de moi, je m’en irais.

« Je… Je… suis désolé, laissez-moi vous aider… »

J’espérais qu’il ne croyait pas que je me moquais de lui, que j’allais l’achever ou que j’allais l’attaquer sinon je ne pouvais rien faire pour lui.




(c) MEI



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] EmptyDim 3 Juil - 15:57



Essaye de courir si tu peux!

feat Filie Shepherdson





Jason n'aurait jamais dû se perdre... Et un inconnu va le lui faire amèrement comprendre.

La peur revient en vagues qui font trembler mes mains et mes jambes, réveillant la douleur, qui n'est encore rien. Non, rien, comparée à celle qui tranche et lacère mes jambes. Une douleur atroce qui me ronge les chairs jusqu'à l'os. Une torture qui bloque mes pensées et qui me fait soudain hurler. Elle ne s'arrête pas, se dissipe à peine quand elle reprend ailleurs, déchirant ma peau, tordant et coupant mes muscles, malmenant mes os. Elle s'accentue, s'aggrave, gonfle et c'est comme si elle explosait dans mes jambes, et n'avait pas de limites.  J'ai si mal que je hurle, je pleure et griffe le sol, esquintant mes doigts sur le bitume.

À travers le rideau de larmes qui couvre mes yeux, je ne vois plus rien, mes hurlements se succèdent sans que je puisse même penser à supplier mon agresseur d'arrêter, de demander pitié, de demander la vie sauve. Mon corps tremble et se convulse à chaque nouvelle blessures qu'il m'inflige, et je sens la brûlure du sang chaud qui s'échappe de mes jambes. Mes forces me quittent aussi et l'obscurité s'installe à la dernière blessure.

Je ne hurle plus mais suis secoué de spasmes, le visage en sueur et en larmes dans mes bras. Ma tête tourne affreusement, j'ai la nausée - ou peut-être ai-je vomi - et mes oreilles sifflent. J'entends mon agresseur parler et tente de me recroqueviller, mais la douleur provoque davantage de convulsions et je n'ose plus bouger. Il parle encore sans que je sache de quoi. Pitié, quelqu'un, aidez-moi... Je ne veux pas mourir.

Une voix grave et puissante semble héler au loin suivie par d'autres. Des marins? Dites-moi qu'ils feront fuir ce monstre. Je ne sais même pas si j'arrive à parler, sans doute que non, car mes claquements de dents résonnent dans mon crâne tout entier. J'ai froid. Je... J'ai mal. A l'aide. Je ne veux pas mourir.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] EmptyDim 3 Juil - 18:40






Pauvre petit garçon...




Alors que je regrettais mon erreur, que j’essayais de l’aider, des voix s’approchaient. Des gens avaient entendu ses hurlements et venaient à son secours. Vite, il fallait que je m’en aille, je ne devais pas rester ici et me faire prendre. J’ai ramassé mon couteau vert qui était en quelques sortes ma signature et j’ai fuis en pleurant. J’avais été un gros gamin, c’était la pire bêtise que j’avais jamais faite. Je ne croyais pas être capable de faire ça et l’avoir fait me sidéré. Je me dégoutais, j’avais l’impression de ne plus être moi, d’être un monstre. J’aurai peut-être dû l’achever au lieu de le laisser comme ça avec de telles blessures, à sa place j’aurai préféré mourir.

Où aller ? Nul part, je ne pouvais pas retourner chez moi, je devais juste m’enfuir loin et revenir plus tard. Ne rien dire à mon Wilie, attendre que j’oublie, non, pas que j’oublie, que je me calme. Je rentrerais le lendemain matin pour n’inquiéter personne, je vais devoir mentir à mon frère, une première, encore, je vais inventer un petit mensonge qui d’habitude est réservé aux autres, pas à lui. Je vois encore le visage du jeune homme, un regard apeuré, tout ce sang, toute cette douleur. Je comprends pourquoi le Ténébreux en veut tellement aux familles, elles font ça en permanences sans le moindre regret. Je jure que je ferai tout pour que ses ambitions se réalisent et deviennent vraies. Je ne veux plus revoir ça, j’irai lui reparler, je lui expliquerais, je… je… continue de pleurer.

Je venais de voir ce que l’être humain pouvait faire, il pouvait faire mal, très mal. Je venais de grandir et de sortir de ma bulle de bêtise. Je voulais voir maman, et papa, je ne les avais pas vus depuis mes onze ans et je ne voulais pas pleurer sur quelqu’un d’autre.

Je ne savais pas quoi faire… Je m’étais salis les mains et je le regrettais…




(c) MEI



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] EmptyDim 3 Juil - 19:42



Essaye de courir si tu peux!

feat Filie Shepherdson





Jason n'aurait jamais dû se perdre... Et un inconnu va le lui faire amèrement comprendre.

Les pas s'éloignent alors que d'autres, plus lourds, arrivent, nombreux. Ils parlent fort ou murmurent, mais il leur faut bien un moment avant qu'il n'avancent. L'un d'eux, à la vois plus grave, me parle, et sa voix résonne dans ma tête sans que je comprenne ce qu'il me dise. Sa paluche énorme se pose sur mon épaule et je me tends.

Sans doute en a-t-il comprit que j'avais en vie car il braille aux autres, et un d'entre eux s'éloigne. La paluche s'enlève et vient me prendre sous les bras pour me mettre sur le dos. La douleur de e simple geste, en plus de celle qui me parcourt déjà le corps, est trop brutale, et je perds conscience.

Quand je me reveille, allongé sur un lit que je ne connais pas, dans une pièce que je ne connais pas, je ne me souviens de rien. J'ai juste cette peur horrible comme une boule dans le ventre, qui grossit à mesure que je me réveille. Mes jambes me lancent, et j'ai l'impression qu'un mauvais rêve m'a réveillé, un rêve où j'avais très mal, et très peur.

Dans le couloir, j'entends et reconnais la voix de mes parents, en discussion avec quelqu'un qui dit des mots plus appuyé que d'autre "Peu d'espoir", "séquelles", "handicap", "toute sa vie".

Mais je n'écoute pas vraiment. Ma peur est devenue panique. J'ai besoin de voir mes parents. J'ai besoin de me rassurer, même si ma mère m'engueule ou que mon père se moque de moi.

Malgré ma difficulté à bouger le moindre muscle, je soulève assez les draps pour pouvoir glisser mes jambes hors du lit. Ça pique atrocement, mais j'ai la tête dans le coton, et ressens la douleur à rebours. Et ma priorité est de calmer ma peur, comme quand j'étais petit, après un cauchemar. Tant pis si j'ai passé l'âge. Alors je mets la douleur sur le compte du carrelage froid. Je me lève d'un coup et ma respiration se bloque. Je m'écroule sur mes jambes qui cèdent et imprègnent les bandages de sang. Elles se sont dérobées sous moi comme si elles étaient en mousse, mais je sens presque leurs os sous les bandes de coton rouges.

Et la Douleur a commencé. La Douleur qui me fait perdre toutes mes pensées, mes parents, la chambre, le carrelage, le sang qui se répand, même ma respiration. Il y a une bouteille cassée, vidant son contenu sur le sol sans que j'ai entendu sa chute.

Mes poumons se débloquent enfin et je me mets à hurler. De Douleur, de peur, de désespoir, de ce je-ne-sais-quoi qui détruit l'esprit quand le corps l'est aussi.

Quelqu'un me touche et je veux le repousser, avant de reconnaitre mon père et de m'agripper à lui. Mes doigts sont si serrés que je nous fais mal à tous les deux. Il me soulève et je n'arrive pas à arrêter mes cris, ne pouvant que les étouffer dans son épaule, mes yeux exorbités et larmoyant regardant au dessus d'elle. Je vois ma mère et trois inconnus. Des agresseurs ! J’attrape de mon bras libre la mère, avec la même force. La suppliant du regard. Maman, fais cesser ça. J'ai... si mal. Papa. Pitié! Quelqu'un ! Ne m'attaquez plus! J'ai trop mal.

Ma mère essaye de me faire lâcher, sans succès. Moi, je gigote lamentablement les jambes, espérant vainement en décrocher la Douleur. Je ne fais que l'agacer, la réveiller et l'aggraver, empirant mon état physique et mental.

L'un des inconnus essaye de prendre mon bras. Il tient un objet brillant, un couteau! Je balaye son arme, mais les deux autres en ont aussi. Je n'ai plus mes jambes, ne me blessez pas aux bras. Pitié. Arrêtez! Ne me touchez plus!

Je ne sens pas la piqûre de la lame, mais je n'arrive plus à serrer les doigts. Non, mes parents, je vais les lâcher. Je ne vois plus rien, tout est flou, mais je cherche quand même du regard mes parents. Je ne sens plus leur contact, et pourtant, la Douleur est toujours là. Même quand je m'endors. Même quand je me réveille, sanglé au lit, même quand mes parents sont là, quand j'apprends pour mon appareil brisé, ou quand les médecin m'annoncent l'état de mes jambes.

Ils ont fait ce qu'ils ont pu. Plus de jambes ou presque. Une maigre chance de remarcher, un jour, peut-être, et encore, difficilement, avec une canne, si mes nerfs sectionnés repoussent bien au dessus de mes muscles atrophiés au bistouri. Plus grand chose pour me soutenir et même le médecin reste sur l'optique du fauteuil à vie. Je ne pourrais pas marcher longtemps, plus rester debout, plus jamais courir.

Mais la Douleur reste. Elle s'accroche et me tourmente. Sans bouger, en bougeant, de jour et de nuit, malgré les anti-douleurs qui ne me permettent que de la rendre tolérable, mais sans me laisser de répit. Autant dire que dormir est impossible. M'évanouir, au pire, d'épuisement, pour mieux me réveiller en sursaut sur un cauchemar trop réel ou à cause d'un mauvais geste. Mais le vrai cauchemar reprend.

Je ne me rappelle rien de la soirée, si ce n'est le port, la silhouette qui utilisait son pouvoir et la Douleur. Traumatisme. Le médecin a confirmé que mes blessure n'étaient pas "normales". Mes parents sont inquiets mais ne veulent pas me le montrer. Moi? Haha. Je me demande ce qui me reste pour vivre. Je ne peux plus avancer, plus fuir, et rester est intolérable. Je crois qu'à force de Douleur, je vais devenir fou.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty
MessageSujet: Re: [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]   [Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Essayes de courir si tu peux! [PV Jason Korben]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-