Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] EmptyLun 4 Juil - 4:32






Retour à la case prison!




Je sais, je sais, j’étais sorti de prison le 17 mais pour je ne sais qu’elle raison, il m’est venu l’idée d’y retourner. Pas « y retourner » au sens propre, c’est juste qu’un objet appartenant à une personne m’attirait beaucoup et je que me suis fait prendre quand j’ai approché ma main trop près de celui-ci. Non, en fait j’avais déjà la main dessus, j’étais même en train de courir mais il y a un poteau qui est apparu sur mon chemin pendant que j’avais la tête tourné. Quand même, c’était qui le crétin qui l’avait mis là ? J’aurai pu m’en sortir sans lui. Oui, c’est vrai que dans la magnifique bague de la femme s’était reflétée la prison mais c’était vraiment tentant.  Une chance que j’aimais la prison parce que frèro n’était pas de la partie cette fois, non lui n’avait pas eu le poteau et lui n’avait rien volé. C’est marrant de penser que le soir j’étais libre et que le lendemain matin j’étais de nouveau dans ma cellule.

Au moins je pouvais voir à quel point nos nouvelles pelles étaient bien, les gardes les avaient déjà mises sur nos lits. Quelle gentille intention ! J’ai soulevé la pierre où il y avait déjà un début d’échelle et me suis mis au boulot. Évidemment, j’ai testé nos deux pelles qui étaient totalement identiques et je trouvais que celle de Wilie était la meilleure. C’était pas juste, il avait toujours les meilleures choses !  Je m’en fichais, je l’échangerais, non puisque lui aussi va l’échanger de toute manière, il me connaissait trop. Je vais la laisser tel quel pour qu’il me la donne en croyant que c’est la moins bonne. A moins qu’il comprenne ce que j’avais fait mais il comprendrait que j’avais compris qu’il comprendrait donc au bout d’un grand calcul inutile il échangerait les pelles. N’essayez pas de comprendre, c’est un truc de jumeau. En tout cas j’ai juste remplis un sac de terre avant de faire ma p’tite sieste.

Seulement, j’ai pas pu faire ma p’tite sieste parce qu’il était sept heures. Mon petit déjeuner spécial chouchou des gardiens été arrivé. Ils avaient eu vent de mon arrivée, par contre ils ne savaient pas que l’autre n’était pas là –je parle comme je veux de mon frère, okay ?- et j’avais eu le droit à double dose de nourriture. J’ai été gentil, j’ai donné sa part aux gardes et j’ai mangé la mienne en discutant avec eux. On rigolait bien quand on a eu la surprise de voir un prisonnier, ou plutôt une prisonnière placé dans la cellule d’à côté. Surprise, oui, car presque jamais personne n’était assigné à la seule autre cellule proche de la nôtre. C’était souvent des gens insupportables qui finissaient par craquer à cause de nous, c’est même pour ça que l’on avait fait les murs de la geôle de droite en barreau et non en pierre. J’avais une journée pour qu’elle supplie les premiers êtres vivants et sains d’esprits qui passaient de la laisser sortir. La flemme de le faire, il n’y avait pas mon jumeau, c’était moins drôle. Rien n’était aussi drôle sans lui.

J’ai continué de manger en regardant la jeune femme qui avait l’air d’avoir quelques années de plus que moi. Ce qui m’intriguait le plus chez elle était ses cheveux rouges, une couleur aussi vive que celle des miens et ses yeux, c’est vraiment du violet ? En plus, elle a dû vraiment embêter les gardes pour qu’ils la mettent là parce qu’elle a vraiment pas la tête d’une criminelle. Je sens que je l’apprécie, je l’apprécie même beaucoup. Couleur de cheveux juste géniale, anomalie des yeux,  sûrement une très bonne enquiquineuse, est-ce mon reflet en féminin ? Je vais attendre qu’elle m’adresse la parole, ce qui risque d’arriver très bientôt puisque chacun à son petit déjeuner. Le mien étant savoureux et le sien étant… Bref, si je ne souhaitais pas discuter avec elle je lui aurais donné direct une tranche de brioche. Mais là, j’attendais de voir sa réaction. J’avais envie de rire.




(c) MEI



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] EmptyLun 4 Juil - 11:50

Filie Shepherdson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Un objet volé, un séjour offert

Comme le disait un grand et talentueux philosophe : "Le roseau est toujours plus vert dans le marais d'à côté", et aujourd'hui que je comprends à quel point le crabe Sébastien avait raison... Regardez mes voisins avec leurs lits bien douillet et leur pelle de luxe pour s'échapper ; j'ai le droit à quoi moi ? A un pauv' lit qu'à dû servir pour une personne ayant vomi son quatre heure et pas très confortable... L'est méchant ce policier, d'habitude on me laisse repartir après voyant qu'il n'y a rien a en tirer de moi.

Mais je ne suis pas le seul cas désespéré de cette prison puisque mon voisin, sortit hier soir de taule a réussit à revenir dans LA même cellule, à croire que le gars vient tellement souvent ici qu'il est habitué à avoir sa propre cellule... Mmmh, peut-être que je devrais m'en réserver une moi aussi, mais pour ça il faudrait que je fasse plus de conneries, donc que je sois plus souvent arrêtée ; et qu'on me foute autre chose que "vol" dans mon putain de dossier ! J'suis pas crédible à côté de tous les tueurs en série moi, j'suis sûre que ce gosse à côté est capable de faire plus que moi.

Le seul truc que je retiens, c'est qu'il sait très bien brailler comme une hyène avec les autres gardes... Bordel mais ne peut-on pas dormir tranquille ici ?! Entre le clodos du coin qui est venu décuver dans la celle d'en face et la prostipute qui m'a fait des avances, je garderai en mémoire cette nuit comme la pire ! Je tente donc tant bien que mal de boucher mes oreilles grâce à ma chemise à carreaux mais rien n'y fait, j'continue d'entendre leur blague foireuse. Et j'crois que le pire, c'est que mon voisin a un meilleur p'tit dej que le mien !! Ouais j'ai zyeuté vite fait le pain rassit qu'on m'a offert tandis que Monsieur se tape un truc digne des plus grandes pâtisseries. Une blague. Une flopée de rire.

- EH ! Ca vous dit pas d'la fermer avec vos rires de hyènes là ?! Y'en a qui essaye de pioncer par ici !

Me faisant allègrement envoyer chier par les policiers, je m'allonge de tout mon corps le long du lit, laissant mon bras pendre dans le vide tandis que je suis en train de me demander combien de temps j'vais rester ici... Ca discute avec les prisonniers comme si c'était des potes et ça se dit policiers ? D'ailleurs, ces charmants gardiens de la paix décident enfin de retourner travailler me laissant seule avec le mioche à côté ; je relève aussitôt la tête pour observer le charmant petit déjeuner auquel il a droit. Faut que je tente une nouvelle approche.

Me raclant la gorge, je descends de mon plumard pour approcher de ma cellule, bras posé contre les barreaux au-dessus de ma tête et mon corps en biais, je tente de prendre la position digne des plus grands beaux gosses de cette ville pour exercer un certain charme sur ce jeune homme ; j'suis jolie, j'peux pas me prendre de refus. Alors je tente un sourire des pubs colgate et prends la parole sur un ton presque mielleux.

- Hey ! Comment ça va ?

Ouais y'a mieux comme technique d'approche mais j'crois que si je suis trop directe, j'vais me prendre un refus dans la tronche... Nan, il faut que je la joue plus fine, plus classe, plus... moi.

- Allez raconte, comment tu fais pour avoir un p'tit dej' comme ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] EmptyLun 4 Juil - 15:02






Provocateur jusqu’au bout.





Quand les gardes étaient enfin partis, la jeune dame, qui venait juste d’essayer sans succès de nous faire taire, fit tout un cinéma avant de me demander comment j’allais. Désolé mademoiselle mais j’étais déjà fiancé à la bêtise. J’avoue quand même qu’elle était charmante cependant je n’étais pas dupe, ça en voulait plus à mon petit déj qu’à moi. J’vais rien dire je l’avais cherchée et j’allais continuer. Je redressais mon dos, tournais la tête vers elle et lui rendais son sourire. Pour bien la dégouter, je prenais une tranche de brioche et j’ai pris le temps de la manger en mâchant bien avant de parler.

« Ho ça va très bien et vous ? »

J’étais p’tête un poil provocateur sur les bords mais la femme changea  sa technique et parut plus… détendue et normale. Ce que j’attendais, va-t-on bien s’amuser ? Tout dépendait d’elle. En tout cas je retirais ce que j’ai dit, on pouvait quand même rigoler sans mon frère et je sentais que ça n’allais pas tarder. En fait la petite maligne voulait une astuce, comment avoir le même petit déjeuner que le mien. J’hésitais entre « habiter ici » ; « être riche » et « offrir des cadeaux aux gardes ». Avec Wilie ça nous avait pas pris beaucoup de temps avant d’être appréciés, dès que tu fais pas trop chier les policiers et que tu leur donne des trucs ils sont content. Et puis, ils sont sympa, suffit de percer leur carapace et ils te lâcheront plus. Nous, ils ne nous ont jamais trahi pour la cave parce qu’on avait gardés des places pour eux, c’est tout.

« Il faut partager avec les bonnes personnes. »

Je lui ai fait un clin d’œil et j’ai montré de la tête un gardien qui passait. J’étais content car pour une fois j’avais l’air classe et non celui d’un gamin immature. Une petite démonstration s’imposait quand même, je me suis souvenu de qui n’avait pas pris de petit déjeuner ce matin avec moi. Haha, je savais qui appeler.

« PHILLIPE ! »

Ce type avait vraiment un nom génial, surtout quand il fallait le hurler. Alors, comme un gentil chien il est arrivé. Je lui ai donné un petit morceau de mon repas matinal, il m’a remercié et est partie tout content en me disant qu’il ramenait quelqu’un. Attends, il ne m’avait rien offert en retour  et il espérait que j’en donne à plus de monde? C’était pas normal, je venais de me prendre un vent quand je voulais montrer l’exemple. Ça lui couterait cher ! Revenons-en à notre invitée. Bah quoi, je pouvais considérer que ce bout de prison est comme ma maison, donc pour moi, la femme était une de mes invités.

Évidemment, je n’ai pas donné le bout de brioche maintenant, j’attendais qu’elle me le demande, c’était encore plus drôle de voir la patience des gens se dégrader. Mieux vaut poser une question qui n’a aucun rapport pour faire encore plus patienter.

« Et donc, que me vaut l’honneur de vous avoir à côté de ma cellule ? »

Cette petite touche snob dans mes phrases énerve souvent les gens, j’ai pris un du temps à maitriser l’intonation qui va avec. Je sens que l’on va bien s’amuser. Hihihi.




(c) MEI



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] EmptyLun 4 Juil - 17:21

Filie Shepherdson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Un objet volé, un séjour offert

- Hey ! Comment ça va ?

- Ho ça va très bien et vous ?


"Et vous", déjà il part mal à me parler comme si j'étais sa grand-mère mais on va dire qu'il a encore le respect des personnes censée être plus âgées que lui. Quand même, j'viens de me prendre 50 ans dans la tronche en l'espace d'un instant, le seul moment où j'demande à être vouvoyée par des gosses, c'est au Lycée. D'ailleurs... Vu son âge, il fait peut-être ses études là-bas ? Ou pas, parce que j'me rappellerai sûrement de cette tête à claque, 'fin bon j'peux pas me souvenir de tout le monde.

- Allez raconte, comment tu fais pour avoir un p'tit dej' comme ça ?

C'est quoi le délire ? Parce qu'il est mineur il a le droit à un repas d'prince ? Si c'est le cas, un p'tit coup de blanco dans mon dossier de la prison et j'fais croire que j'ai 16 ans, ça passe crème. A moins que du haut de ses 16/17 ans il a déjà comprit le principe de corruption ? Si c'est le cas, à quoi ça sert que je me fasse chier à lui demander des tuyaux, c'est limite si il ne deviendra pas le prochain parrain d'la mafia. Peut-être plus craint que Vilmos, mais bon pour ça faudra prendre du muscles, parce qu'un p'tit maigrichon comme ça... Vais pas trop l'prendre au sérieux.

- Il faut partager avec les bonnes personnes.

J'observe le mioche me faire un clin d'oeil avant de s'époumoner à appeler un certain Philippe, c'est quoi ça ? Le cheval dans Narnia ? Pourtant, j'finis par comprendre comment il fait pour être dans les p'tits papiers des flics, à force de leur donner des brioches par-ci par-là, forcément qu'ils vont t'écouter au doigt et à l'œil. Ce sont des flics ! Une boîte de donnuts et te voilà chef des armées de la ville avec possibilité de déclencher la guerre quand bon te semble. Mais ok, j'veux bien reconnaître que le gamin est futé.

J'observe donc l'gars manger le bout de sa brioche sans même m'en donner un bout... J'comprends ce qu'il essaye de faire et malheureusement ça ne fonctionnera pas avoir moi. Il est en train de parler à la Reine des emmerdeuses et il pense pouvoir m'avoir avec sa brioche ; au pire une fois que je serais sortie d'ici -chose qui ne devrait pas tarder d'ailleurs- je pourrais m'acheter un brioche moi-même et même un cookie. Pendant que lui, il sera encore en taule le temps que popa et moman vienne le chercher ; la joie d'être majeur, plus besoin d'avoir des parents.

- Et donc, que me vaut l’honneur de vous avoir à côté de ma cellule ?

Un p'tit sourire en coin apparaît au moment où j'entends l'accent snob qu'il est en train de me sortir pour m'énerver, oooh va en falloir plus que ça gamin pour me faire sortir de mes gonds. Mais j'ai hâte de voir qui est celui qui va craquer en premier. Sans bouger de ma position de lover, je reprends aussitôt la parole avec le même accent que lui pour me foutre allègrement de sa tronche.

- Han ! Je suis touchée que sois un honneur pour vous, que suis-je avec ma pauvre cellule à côté de la votre ?

Et toc dans les dents l'mioche. Joue pas à ce jeu-là avec moi, je pourrais être une vraie peste ; laissant tomber ma position de débile, je me laisse glisser le long du mur tout en regardant le plateau devant moi. Ouais dès que je sors de là, j'irais m'faire un bon p'tit dej au fast food... Avec un chocolat et pleins de macarons ; HEIN T'EN DIS QUOI D'CA LE MIOCHE ?! Bon ok, il peut pas lire dans mes pensées mais j'ai quand même un sourire satisfait rien qu'en pensant à cette petite vengeance perso'... Ouais venger d'un gosse, pas très glorieux.

- J'suis là pour vol et pour lancer de noisettes sur le flics qui m'a arrêtée. Et toi ? Toujours pour les mêmes conneries ou tu changes de temps en temps ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] EmptyMar 5 Juil - 18:35






La competition commence!




- Han ! Je suis touchée que sois un honneur pour vous, que suis-je avec ma pauvre cellule à côté de la vôtre ?

Ok, je ne m’attendais pas à ce genre de réplique, de plus avec le même accent que j’avais utilisé. Franchement, je pensais vraiment que cette jeune femme serait comme les autres et craquerait facilement. Enfin quelqu’un avec qui ça risquais d’être intéressant, j’aimais bien quand les gens avaient de la répartie. Je sentais que cette discussion allait tourner en compétition, mais si elle croyait pouvoir me battre elle se fourrait le doigt dans l’œil. J’étais né pour embêter le monde et je ne pouvais pas perdre.

- J'suis là pour vol et pour lancer de noisettes sur le flic qui m'a arrêtée. Et toi ? Toujours pour les mêmes conneries ou tu changes de temps en temps ?

Lancer de noisette ? C’est… c’est… c’est du génie ! J’ai jamais essayé perso mais ça a dû bien lui faire chier au policier. Attention, la fille à côté de moi était une plus grande menace que ce que j’imaginais. C’est pour ça qu’on l’avait mise là. Il fallait absolument que je la présente à frèro, à deux on lui apprendrait ce qu’est la Bêtise avec un grand B, elle apprécierait p’tête.

« Cette fois c’est un poteau qui m’a trahi. Et cette cellule voit souvent ma présence pour différentes raisons.»

Je cherchais dans le revers de mon gilet l’avis de recherche que j’avais en masse chez moi. Il y avait ma tête et celle de Wilie dessus, on l’adorait ! C’est pour ça qu’à chaque fois qu’on en voyait une, on la prenait ou on la signait. Un jour, j’en ferais une distribution à tous les coins de rue. Évidemment, c’était avec une grande fierté que, quand je l’ai trouvé, je l’ai tendu à la voleuse lanceuse de noix. Ma réputation augmentait dans la ville grâce à ce genre de chose et il n’y avait pas de quoi être plus satisfait.

Alors que je pensais que Philippe m’avait abandonné comme un misérable, il revint avec un autre de nos amis gardes. Celui-ci portait dans ses extraordinaires petites mimines, le plus délicieux des desserts, de la crème de marron. Apparemment, Fred n’était pas de service hier et il n’avait pas pu nous donner notre cadeau d’anniversaire. Il nous devait bien ça vu ce qu’on lui avait offert. Une place au restaurant et de quoi acheter une bague de fiançailles pour sa belle. Je m’étais toujours demandé qui voudrait bien de lui avec son nez bizarre mais bon, j’ai jamais compris ce que c’était l’amour.

Seulement il avait ramené deux petites cuillères, une pour moi et une pour mon jumeau. Mais puisqu’il n’était pas là c’était une pour moi et une pour manger deux fois plus en même temps. J’avais oublié l’invitée cependant j’avais prévu de discuter avec elle, et tout seul. J’ai remis la pancarte sur ma cellule avant d’ouvrir le pot.

« Et donc, quoi de neuf à l’extérieur? Je suis pas sorti beaucoup ces derniers temps… »

Pas sorti c’était peu dire mais au moins je n’ai pas eu besoin d’allé au mariage de l’autre ou encore de voir tonton Oscar. Et quand je suis sorti j’ai juste eu le temps de rencontrer le Ténébreux.

Je plantais alors une des cuillères dans la crème tel un criminel.




(c) MEI



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] EmptyMer 6 Juil - 21:42

Filie Shepherdson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Un objet volé, un séjour offert

Apparemment, j'ai plutôt impressionnée le gamin en lui répondant sur le même ton que lui ; et mon mignon, tu viens de rencontrer la maîtresse des trolls, celle qui, est capable d'harceler un gars pendant des semaines entrer chez les Domae et devenir son meilleure pote, celle qui a menacé un Elementis de plantes avec une courgette et surtout... Surtout, celle qui fait de gros doigts d'honneurs à la loi en lançant des noisettes sur ses représentants de l'ordre. Alors qui dit mieux ?

- Cette fois c’est un poteau qui m’a trahi. Et cette cellule voit souvent ma présence pour différentes raisons.

- Ou faut juste apprendre à regarder devant toi quand tu fuis.


Une petite pique pas méchante que j'lui lance. Il a l'air d'avoir de la répartie ce gosse et surtout pleins de conneries en tête, j'ai bien envie de tester ses nerfs ; j'ai l'impression d'avoir trouvé un adversaire à ma taille et j'crois que le vert l'a bien comprit lui aussi. D'ailleurs, je le regarde fourrer sa main dans son gilet pour un sortir un vieux morceaux de papier chiffonné de tous les côtés, késésé ça ? Une recette de cuisine ou des p'tits mots doux à donner ?

Je m'empare du morceau de papier pour observer la tête du gars assit dans la cellule d'à côté, ah parce qu'en plus il y avait une deuxième version ? Oh là, mais on ne m'a pas préparé à ça moi... Une seul j'veux bien relever le défi, mais deux, je ne suis pas sûre. Héhé, ça sera encore plus drôle. Et bah alors, il est où le frangin ? Pas voulu accompagner son jumeau dans la taule ? Quoi que, j'suis sûre que si le mien apprenait que je finis souvent en prison, il ne me suivait pas... Surtout vu que les parents qu'on s'tape, ils n'ont pas l'air cool.

Et d'un coup, le mioche a côté se permet de faire un truc inimaginable, impardonnable digne des plus grands criminels de cette ville... C'est donc pour ça son affiche. Ce petit empaffé a réussit à chopper de la crème de marrons, eh pourquoi moi j'en ai pas ? Surtout que, pour rajouter le vice, ils ont ramené deux cuillères pour le jumeau absent. Et moi alors, j'compte pour du beurre ? Calme toi Roxane... Tu es bientôt libérée, loin de ce gosse et le pot de crèmes de marrons t'attend à la maison ; sauf si Karma l'a mangé.

- Et donc, quoi de neuf à l’extérieur ? Je suis pas sorti beaucoup ces derniers temps…

- Trop occupé à croupir en prison ou parce que t'aime pas sortir ?


Savoir si ses allées et venues sont si fréquentes que ça ou si j'ai en face de moi un gars de type asocial. Je retiens un juron quand je le vois plonger la cuillère dans le pot afin de déguster mon dessert préféré ; j'suis sûre qu'il a rencontré Karma avant de venir ici et que cet empaffé d'As Elementis lui a vendu la mèche. Je sais qu'il est assez diabolique pour faire des trucs comme ça, après tout, si il est du Conclave c'est qu'il est intelligent et fourbe non ? Il me l'a bien promit lors de notre combat à la tomate.

- T'as dû au moins lire les journaux pour savoir que les pouvoirs des Familles ont disparu non ? Parce que si tu n'es pas au courant, je te conseille vraiment de te mettre à la page ! Surtout ce journal, il est génial. J'ai mon meilleur pote qui travaille là-bas.

Moi faire de la pub pour le journal ? Nooon. Par contre me vanter que je connais quelqu'un là-bas, ça ouais. J'avais prévenu qu'au moment où il allait obtenir son poste chez Midford, je me ferais une joie de crier sur tous les toits que je connais Monsieur Monsuta. D'accord, il n'est pas journaliste et juste secrétaire mais il ne s'est pas fait virer au bout de deux jours et je crois qu'avec cette dame de 10 mètres de haut, c'est un exploit !

- T'en penses quoi d'ailleurs de tout ça ? La guerre, les pouvoirs, les Familles ? T'en fais partie d'une d'ailleurs ?

Pitié pas les Domae, on a assez de chieurs comme ça... Ils m'ont déjà moi et je ne sais pas comment ils font encore pour garder la tête haute quand je suis dans les parages. Mais comme je n'ai pas encore été dégagée d'un coup de pied au cul je peux en conclure que je suis utile de temps en temps ! Pour tirer des flèches et sauver mon Valet ; ah ! La Reine peut m'en être reconnaissante de ne pas devoir élever son orphelinat toute seule.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] EmptyVen 8 Juil - 0:26






La prison avec elle c’est cool.




J'ai ris lorsque la jeune dame m'a dit de regarder devant moi. C'est vrai que ça m'arrivais souvent de me payer des trucs sur mon passage mais bon, c'est plus marrant comme ça. Un jour j'essaierais même à l'envers, juste pour tester. C'est qu'elle me donne des idées en plus, on va vraiment bien s'entendre. J'avais pourtant pigé que c'était un truc pour me faire réagir et bien ça n'a pas marché. Déjà faudrait qu'il ait des pieds ce truc pour marcher. Nan c'était nul cette blague, mais j'ai compris que c'était une invitation à s'embêter, ça allait être amusant.

A mon étonnement, elle parut énervée lorsque de la crème de marron me fut offerte. Elle commençait à craquer? J'avais rien fait! Serait-ce de l'amour envers ce magnifique pot que je m’apprêtais à manger. Hihihi, cette situation était plutôt drôle. Comment ne pas avoir envie de rire devant ça ? Je m'étais retenu, il fallait profiter de cet avantage. Je demandais d'abord les nouvelles de la ville.

- Trop occupé à croupir en prison ou parce que t'aime pas sortir ?

« On va dire que la prison m'adore. Elle a énormément de mal à me laisser partir. »

Voilà, c'était ça! C'est ma cellule qui avait mis le poteau sur ma route. Elle m'aimait trop. Moi aussi je l'aimais, on aura de magnifiques enfants barreau que nous élèverons avec beaucoup d'amour. C'était aussi avec tout cet amour que je mangeais ma première cuillère de crème de marron. Quel délice ! Ça embêtait encore plus mon invitée.

- T'as dû au moins lire les journaux pour savoir que les pouvoirs des Familles ont disparu non ? Parce que si tu n'es pas au courant, je te conseille vraiment de te mettre à la page ! Surtout ce journal, il est génial. J'ai mon meilleur pote qui travaille là-bas.

Tiens, je ne le savais pas pour les familles. On m'avait donné un pouvoir hier mais pas par les familles, par contrat. Avec Wilie on allait pouvoir encore plus mettre le désordre en ville. Quelle bonne nouvelle ! Encore une, tout allait bien aujourd'hui en fait. Par contre il faudra que je m'occupe de réveiller mes informateurs car j’ai rien entendu moi, et quelque chose d’une aussi grosse ampleur j’aurai préféré avoir eu vent de ça plus tôt. Il y en a qui vont m’entendre.

Je n’avais pas fait attention au départ pour la pub qu’elle avait fait, non j’ai pas de journal et j’aimais pas ça du tout. C’est vrai qu’il était très bien écrit et tout ça mais je préférais quand même me renseigner par mes propres moyens, information qui arrive plus vite. Et puis, j’aimais bien éviter tout ce qui est people.

- T'en penses quoi d'ailleurs de tout ça ? La guerre, les pouvoirs, les Familles ? T'en fais partie d'une d'ailleurs ?

« Je trouve que ça sert à rien de tout, puis en plus c’est injuste. Et non, j’fais partie de rien, je ne pense même pas qu’ils diraient oui avec ce que je leur ai fait. Et toi ?

Bien sûr que je n’ai pas parlé de l’ordre, je venais juste d’arriver j’allais pas le dénoncer comme ça. Je changeais de sujet de conversation, ça allait éviter que j’en dise trop accidentellement, j’étais un sacré bavard. Je remangeais une cuillère de crème de marron, la deuxième, c’était vraiment super bon. Par contre maintenant que la rencontre était faite, je pouvais me permettre de tutoyer la jeune femme.

« Tu veux une cuillère ?»

Je laissais quelques secondes s’écouler avant de continuer ma phrase, j’étais légèrement diabolique et j’essayais de lui faire comprendre.

« Pour creuser… »

Hihihi, j’aimais donner de fausses idées, bien évidemment qu’elle en voudrait une mais pas pour creuser, pour manger. Pour tester sa patience je ne vais pas lui donner de ma crème tout de suite. J’ai même prévu de la partager avec elle puisque frèro n’était pas là mais j’attends.

« Sinon, tu t’appelles comment ? »




(c) MEI




Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] EmptySam 9 Juil - 18:22

Filie Shepherdson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Un objet volé, un séjour offert

- T'en penses quoi d'ailleurs de tout ça ? La guerre, les pouvoirs, les Familles ? T'en fais partie d'une d'ailleurs ?

- Je trouve que ça sert à rien de tout, puis en plus c’est injuste. Et non, j’fais partie de rien, je ne pense même pas qu’ils diraient oui avec ce que je leur ai fait. Et toi ?


Tu m'étonnes ! Des gosses comme eux, la Reine aura vite fait de les éclater contre un mur histoire d'avoir la paix et du côté Elementis... J'sais pas, j'ai entendu dire que le Roi n'était pas un marrant non plus, bref, j'crois que ça vaut mieux pour leur tête de rester tranquillement loin de la guerre à faire des conneries. Ca évitera d'avoir le meurtre de deux gosses sur les bras, quoique... J'crois qu'on n'est plus à ça près hein ! Un meurtre de masse ou deux casse pieds en moins, ça j'crois pas que ça leur fait une grosse différence.

- Yep Domae avec un raton laveur ! Bon bah comme j't'ai dit il est pas là pour l'instant mais si on se recroise j'te le présenterais ! Il s'appelle Chips.

Parce que oui, je ne perds pas espoir pour revoir mon p'tit Chips un jour par rapport à tout le monde qui pleure la disparition de son animal ; moi j'veux rester dans mon monde de bisounours en me disant que tout n'est pas perdu d'avance que j'arriverai à le retrouver. Ne jamais perdre espoir. Mais aussi parce que sinon j'vais déprimer le reste de ma vie... Chose qui a déjà commencé en fait ; me faut d'la compagnie. Parce que c'est pas Karma qui va comprendre ce que ça fait de perdre son animal.

- Tu veux une cuillère ?

Il.. Il veut bien me donner une cuillère ? Genre pour qu'on partage ensemble ce magnifique dessert, comme deux personnes civilisées qui acceptent de partager le peu de bonheur que l'on peut trouver dans une cellule ? Doucement mais sûrement, je commence à passer ma main à travers le barreau pour l'approcher du Saint-Graal mais me stoppe aussitôt en entendant la suite de sa phrase.

- Pour creuser…

Récupérant une tête de blasée boudeuse, je me gêne pas pour lui faire un fuck qu'il ne peut pas louper à moins qu'il regarde de l'autre côté. Je récupère ma main et reste dos au mur en attendant ma libération, de ma cellule mais aussi de ce sale gosse qui commence à me taper sur le système. Allez, calme toi. C'est pas un mineur qui va te faire sortir de tes gonds.

- Sinon, tu t’appelles comment ?

- Déesse, Altesse, Princesse.. Mais je t'autorise à m'appeler Roxane. Et toi ?


Trop gentil je sais... En vrai jamais personne ne m'appelle comme ça... La catastrophe, la chieuse, oh, l'insupportable et bien d'autres mais ça il n'a pas besoin de le savoir. Y m'connais pas hein ? Y m'a jamais vu ? Bah voilà, il ne peut pas prouver que je mens.

- Ôte moi d'un doute, mais si j't'ai jamais vu au Lycée, c'est parce que tu as des précepteurs hein ? Non parce que j'fou souvent des heures de colle à des gamins dans ton genre, ou je les humilie. A moins que vous séchiez tellement les cours que je m'en bats les steak de vous...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] EmptyMar 12 Juil - 22:26






Seigneur obscur de l'univers? Présent!




- Yep Domae avec un raton laveur ! Bon bah comme j't'ai dit il est pas là pour l'instant mais si on se recroise j'te le présenterais ! Il s'appelle Chips.

Chips, très bon choix comme prénom, préparons le sandwich qui va avec et je suis sûr qu'il doit être succulent. En fait c'est p'tête délicieux un sandwich au raton-laveur, faut que je test. Je voyais vraiment le truc en tête et je ne pouvais m'empêcher de rire. En fait c'était pas que son animal avait disparu, c'est qu'il s'était fait bouffé. En tout cas le fait qu'elle pense le retrouver montre que c'est quelqu'un de très positif, c'est cool ça. Et puis, on s'amuse moins quand on est triste.

Venait ensuite le moment où je lui proposais une cuillère et qu'elle croyait que j'allais lui donner de ma crème de marron. J'ai vu cette main s'approcher, cet espoir dans ses yeux et ce bonheur sur le visage. Ma seconde phrase fit l'effet inverse. J'ai adoré voir le changement rapide de réaction, j'ai même eu le droit à un magnifique doigt d'honneur. C'est de l'impatience que je voyais désormais dans son regard. C'est bizarre, pour tous nos séjours en prison on a jamais eu cette expression avec Wilie, pourtant beaucoup reparte avec ça, c'pas juste, pourquoi pas nous. J'essayais de faire la même dans ma cellule pendant que je lui demandais comment elle s'appelait.

- Déesse, Altesse, Princesse.. Mais je t'autorise à m'appeler Roxane. Et toi ?

C'est pas juste ça ! Il n'y avait jamais personne qui m'avait déjà appelé comme ça ! Pourtant j'ai tout fait pour mais les gens veulent pas. J'voulais qu'on m’appelle Dieu moi aussi. Pas prince, c'est pas cool ça, au féminin peut-être mais pas pour un mec, j'étais trop beau pour ça. Altesse c'était carrément la classe, un jour j'arriverais à forcer mon entourage à me nommer comme ça. Mon manoir était trop p'tit, j'allais faire construire un château plus grand, les types du gouvernement allaient devoir venir me baiser les pieds et je me baignerai dans l'or. D'ailleurs cette cellule serait en or. Avec frèro on gouvernerait Quederla et on ferait chier encore plus de monde et on... Je m'égarais,  j'y pouvais rien, j'étais un grand rêveur. Sinon c'est vrai que Roxanne c'était pas mal, j'voulais pas l’appeler comme elle avait dit donc c'était bien qu'elle m'autorise à dire son vrai prénom. (Mais j'aurai quand même trouvé autre chose si non.)

« Seigneur obscur de l'univers ou Stormagedon. Nan sans plaisanter, je suis Filie. »

En fait les deux premiers prénoms me tentais vraiment. Et puis ils m'iraient bien. Comme surnom ils seraient mieux que ceux qu'on nous donne. Mon frère aurait Stormagedon et moi l'autre. D'ailleurs la Roxanne qu'aimait tant Cyrano de Bergerac s’apprêtait à dire quelque chose. Mais laissons parler notre Princesse, après tout, c'est bavardes ces choses là.

- Ôte moi d'un doute, mais si j't'ai jamais vu au Lycée, c'est parce que tu as des précepteurs hein ? Non parce que j'fou souvent des heures de colle à des gamins dans ton genre, ou je les humilie. A moins que vous séchiez tellement les cours que je m'en bats les steak de vous...

C'était une prof ? Jamais vu de ma vie. Les seuls moments où on allait en cours c'était pour faire chier les élèves. On faisait des bons vieux coups du genre nouer les lacets entre eux, provoquer une bataille de boulette de papier ou autre. On écoutait presque jamais. Les seuls cours que nous n'osions jamais déranger: SPH. Et oui on avait un précepteurs, dans la matière citée juste avant. Comme ça on en avait double dose !

« J'en ai qu'un seul, et franchement j'aime pas les cours. Mon frère et moi sommes trop occupés à faire d'autre genre de conneries que celles du lycée. Elle ne sont pas drôles celles-là.»

Je me mets le plus près possible des barreaux gardant ma crème près de moi. Je regarde la demoiselle aux cheveux rouge qui était en train de craquer. Fallait pas jouer à ça avec moi, je suis toujours gagnant, enfin, sauf avec Wilie, puisqu'on jouait dans la même équipe.

« Prof de quoi en fait? Je vois pas quelle matière fait qu'on soit obligé de voler par manque d'argent. A moins que ce soit prof de vol, si c'est ça moi je viens à tous tes cours pour lancer des noisettes. »

J'ai continué sur cette lancée même si j'aurai préféré changer de sujet. Je risquais de perdre mon avantage sur un terrain inconnu. Enfin... A semi-découvert. Je ne m'ennuyais pas du tout et j'avais plein de choses en tête pour passer le temps -et pour gagner- mais je ne savais pas si c'était réciproque.

« D'ailleurs le vieux il est encore directeur ? Toujours pas dans la tombe ?»

Non, je n'avais aucun respect pour ce type, j'aime pas ceux qui arrivent à choper les gamins qui font des bêtises. C'était injuste envers les pauvres gosses qui avaient juste demandés qu'on leur foutent la paix pendant qu'ils travaillaient leur meilleure façon d'être bien sur une chaise. Encore, les autres gamins on s'en fichait s'ils étaient pris mais nous c'était interdit. Bah quoi, ramener des fauteuils pour l'école c'était pas autorisé ?




(c) MEI



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] EmptyMer 13 Juil - 2:49

Filie Shepherdson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Un objet volé, un séjour offert

Filie.. Mmh, ça ne me dit rien, j'ai pas dû l'avoir souvent dans mon bureau celui-là. En même temps, si il est plus occupé à sécher les cours, faut pas s'étonner que je n'arrive pas à recadrer sa p'tite tête. C'est d'ailleurs pour cette raison que je fais la réflexion en ce qui concerne le Lycée, juste histoire d'être sûre si j'peux aller fouiller les dossiers pour trouver leur tronche ou si ça sera un échec critique.

- J'en ai qu'un seul, et franchement j'aime pas les cours. Mon frère et moi sommes trop occupés à faire d'autre genre de conneries que celles du lycée. Elle ne sont pas drôles celles-là.

J'aimais po les cours non plus et je ne les aime toujours pas d'ailleurs... Pour ça que j'ai horreur quand les gamins m'en parlent, bordel j'suis pas leur pote. J'regarde devant moi quand il s'approche avec sa crème de marrons et je prends une grande inspiration pour l'oublier lui et sa putain de cuillère qu'il veut pas me refiler. T'inquiète gamin, je ne craquerai pas aussi rapidement j'ai une fierté et je commence à en avoir l'habitude avec mon coloc' !

- Prof de quoi en fait ? Je vois pas quelle matière fait qu'on soit obligé de voler par manque d'argent. A moins que ce soit prof de vol, si c'est ça moi je viens à tous tes cours pour lancer des noisettes.

- J'suis pas prof, j'suis pionne. J'ai pas envie d'me faire chier à enseigner à des gamins dans ton genre qui n'en ont rien à foutre des cours.


Clairement, c'est typiquement le genre d'exemple qui ne me fait pas regretter de ne pas avoir beaucoup de diplôme dans mon cursus scolaire ; sérieusement on m'voit donner des cours à des gamins de 16/17 ans qui ne veulent qu'une chose : leur diplôme pour entrer dans les études supérieures et s'barrer rapidement du Lycée avec un tas d'conneries notées dans le carnet de correspondance et des histoires à raconter au potos le soir ? Franchement non, ils m'pompent déjà assez l'air quand ils viennent me demander une absence.

- D'ailleurs le vieux il est encore directeur ? Toujours pas dans la tombe ?

Bwarf, si il pense pouvoir me faire sortir de mes gonds en parlant mal d'mon patron... C'est pas vraiment ça qui va fonctionner. Mais bien tenté. T'façon je n'ai pas de respect pour les aînés non plus et j'ai envie de dire... C'est quoi l'respect ? De nos jours, c'est lui qui est dans sa tombe, enterré six pieds sous terre à attendre quelqu'un vienne le cherche pour se faire gober par la jeune génération... "Ah les jeunes" comme devait le penser le policier d'la veille. Ca me penser que j'l'ai traité d'vieux lui aussi.

- Désolée de te décevoir mais l'vieux a toujours la forme. Pas d'enterrement de prévu pour les prochains jours.

Même si apparemment il est plutôt bien amoché de ce que j'ai compris... Hin hin hin, c'pas moi malheureusement qui gère le Lycée mais le directeur adjoint qui est un vrai gros con d'ailleurs... J'l'aime po et il me fait toujours des remarques sur mon comportement, oh si il pouvait crever en dégringolant les escaliers je ne dirais pas non franchement ! Comme ça.. Ben il me foutrait la paix et Seph' aura du boulot vu qu'il refile tout à son larbin.

- T'as pas d'parents ? Quoi que, question débile. Ils seraient déjà là pour te faire sortir de taule, à moins qu'ils en ait réellement marre d'toi.

Alors mmmmh... Soit ils sont morts soit ils sont en voyage, dans tous les cas j'commence un peu à comprendre pourquoi ils sont des têtes à claque. J'ai été commence eux à une époque et j'le suis même encore aujourd'hui, ça doit être un truc d'enfant délaissé ça. Un jour j'irais voir un psy pour résoudre ce blem, ça m'aidera p't'être à avancer... Mais j'ai d'thune donc bah j'vis avec.

- Allez raconte, c'est quoi ton histoire avec ton frangin ? On s'occupe pas assez d'vous à la maison alors vous faites des conneries pour que l'on vous remarque ?

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty
MessageSujet: Re: Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]   Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un objet volé, un séjour offert [PV Roxanne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-