Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment :
Nike APP : 20% de remise sur les articles hors ...
Voir le deal

Partagez
 

 [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 EmptyMar 16 Aoû - 13:05

Prise d'otage
~ 13 heures 45 ~
Spoiler:
 

Alors que la jeune femme était descendu pour aller aider son père, la jeune femme que le Domae avait sauvé fini par décidé de ne pas écouter son sauveur et monta tout de même à l'étage, laissant la jeune fille faire ce qu'elle voulait, après tout ce n'était pas son problème.
La jeune femme était donc monter à l'étage, essayant de suivre comme elle pouvait la piste, même si en réalité elle n'en avait pas réellement besoin. Elle finit rapidement par trouver tout le monde et surtout la femme qui semblait inconsciente. Elle leur expliqua que l'homme l'avait sauvé, mais surtout qu'elle était médecin et sans demander l'avis à personne, elle se  rendit à côté de la jeune femme pour commencer à faire ce qu'elle pouvait. Elle ne pouvait pas faire grand chose, mais elle avait assez de compétence pour la soulager de ses maux et surtout lui permettre de se réveiller, sa vie n'était pas compté, mais elle devait se reposer parce que ses os n'étaient pas dans une très bonne situation.

Au rez-de-chaussée, l'Élémentis était toujours entrain de lutter contre des reflets qui semblaient ne jamais diminuer malgré la défense de l'Élémentis. Cela demandait peut-être de l'effort à la meuf aux miroirs, mais beaucoup moins que l'Élémentis de devoir se défendre et surtout lutter contre des êtres invincibles. Une jeune fille apparu des escaliers, non loin d'où se trouvait les deux Élémentis. Sauf qu'à peine elle mit le pied à cet étage qu'elle se trouva coller à un miroir. Celle qui maîtrisait les miroirs ne pouvait peut-être plus marcher, mais elle pouvait se mouvoir comme elle voulait à travers ses miroirs. Elle sortit donc du miroir légèrement quand elle aperçu une nouvelle victime, attrapant la jeune Lyana, serrant son cou et surtout faisant comme pour l'attirer dans le miroir, même si cela est impossible. Les reflets se faisaient de plus belle, augmentant leur quantité, impossible donc pour l'Élémentis de se rendre là où se trouvait celle au miroir, ainsi que Lyana, pendant que la membre de l'ordre allait pouvoir en profiter et surtout la torturer. Elle commença donc doucement à lui faire subir ce que l'autre lui a fait subir, taillader les jambes de celle-ci, descendant pour arriver au final au tendon si personne la stoppe, mais cela ne sera pas l'Élémentis étant trop occupé avec les reflets.

~ 13 heures 46 ~

Au troisième étage, la situation de Laelyss semblait être stabilisé. La jeune médecin se releva, faisant une petite courbette à tout le monde, mais surtout à son sauveur, Bigby. Elle se releva afin de parler à tous.

« Je suis désolé de vous avoir menti... En réalité je n'ai pas de fille, je suis un membre de l'Ordre. J'avais pour mission de vous tuer, mais j'ai pu voir que vous étiez plus juste qu'eux alors j'ai décidé de vous aider. J'ai d'ailleurs laisser une jeune femme descendre.. Je pense que vous devriez l'aider, celle qui est en bas est un monstre et l'autre mec ne sera sûrement pas de taille... Le Ténébreux est un monstre sans cœur.. Je suis vraiment désolé, mais pour me faire pardonner j'ai aidé votre amie.. Je ne vous remercierai jamais assez de m'avoir sauvé durant mon compagnon de chale.... AAAAAHHH !! »

Alors qu'elle n'avait pas encore terminé ses excuses, une lueur rouge apparu au niveau de ses deux mains, alors qu'elle était entouré de tout le monde, venant d'un seul coup sectionné ses deux mains, les faisant volés dans un filet de sang.

« Ténébreux, espèce d'enfoi... »

La même chose se produisit, mais cette fois-ci avec sa langue qui se fendit, sortant de la bouche de celle-ci de la même manière. Histoire d'arranger les choses, la même lumière apparu au niveau du cou de la jeune femme, venant séparer la tête du reste du corps de la femme. Elle avait osé trahir son patron, le chef de l'Ordre, alors elle avait été puni de la plus grave des sanctions, la mort. Le cadavre de cette femme qui avait décidé de trahir l'ordre était là, mais elle avait heureusement eut le temps d'aider son sauveur et donc se laver de ses pêchers, mais cela allait sûrement causer des troubles aux plus jeunes, mais sûrement faire parler les plus grands.

La torture de la jeune demoiselle par la meuf au miroir commençait donc. Toujours dans son miroir, la tête juste sorti ainsi que ses bras, elle planta une aiguille dans la cuisse de la jeune demoiselle. Continuant à la planter au fur et à mesure jusqu'aux tendons de la demoiselle. Restant attentive à l'Élémentis afin de pouvoir rentrer dans le miroir afin d'esquiver toutes ses attaques possible au cas où afin de lui renvoyer ou pire, les rediriger sur la gamine.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 EmptyMar 16 Aoû - 15:54






Prise d'otage au Centre Commercial


Non pas que je doute de authenticité de son aide puisque la petite Luna était heureuse de retrouver son père mais je me demande comment il a réussit à entrer dans le centre commercial ; il a l'air d'en avoir bavé pour monter jusqu'ici et je ne pense pas que les membres de l'Ordre sont du genre à s'attaquer entre eux mais avec tout ce que l'on vient de subir, j'avoue que je reste légèrement méfiant. Alors que je ne devrais pas, je le sais au fond de moi qu'il est là pour nous aider et non l'inverse.

- Nous sommes passés par un accès condamné, derrière le centre, où il n'y avait que deux gardes. On a libéré les étages mais j'ai encore des collègues qui se battent au rez-de-chaussée, dont un qui cherche sa femme et sa fille, sauf que je n'ai pas leur description...

Et des femmes et des enfants, il y en a pas mal à cet étage. N'ayant pas plus d'informations que lui, je ne peux que m'inquiéter du sort du cet homme en train de se battre pour retrouver ses être chers. Je m'approche du couple et aide l'homme à prendre la rouquine dans ses bras en tenant la tête le temps de la garder contre lui ; j'ai remarqué en même temps que la blessure à la tête qui confirme le traumatisme crânien et normalement la personne n'est pas à bouger. Mais là.. Je crois que nous n'avons pas trop le choix et elle sera sûrement plus en sécurité avec cet homme possédant un animal imposant qu'une bande de jeunes sachant à peine maîtriser leur pouvoir.

- On va commencer à se réunir. Est-ce qu'il y a d'autres groupes comme vous disséminés dans l'étage en dehors du KFC ?

- Non, les autres otages sont tous regroupés là-bas. Ils ne restaient que nous.

Nous nous rendons donc au KFC comme l'a demandé cet homme afin d'être regroupé. Nous sommes rapidement rejoint par une dame qui affirme avoir été sauvée par le Domae qui venait de nous rejoindre, puisque ce dernier n'avait pas l'air de la repousser, on peut facilement en conclure qu'elle est notre alliée. D'ailleurs, elle ne perd pas de temps pour aider la rouquine affirmant par dessus le marché qu'elle est médecin ; enfin une bonne nouvelle ! Même si je doute sincèrement des soins sans les outils nécessaires pour. J'aide donc la dame lorsqu'elle réclame de l'aide, m'inquiétant de plus en plus pour la demoiselle qui n'a toujours pas ouvert les yeux...

- Je suis désolé de vous avoir menti... En réalité je n'ai pas de fille, je suis un membre de l'Ordre. J'avais pour mission de vous tuer, mais j'ai pu voir que vous étiez plus juste qu'eux alors j'ai décidé de vous aider. J'ai d'ailleurs laisser une jeune femme descendre.. Je pense que vous devriez l'aider, celle qui est en bas est un monstre et l'autre mec ne sera sûrement pas de taille... Le Ténébreux est un monstre sans cœur.. Je suis vraiment désolé, mais pour me faire pardonner j'ai aidé votre amie.. Je ne vous remercierai jamais assez de m'avoir sauvé durant mon compagnon de chale.... AAAAAHHH !!

En expliquant qu'elle faisait partie de l'Ordre, Onyx et moi nous sommes emparés chacun d'un couteau de cuisine tout en écoutant les excuses de la demoiselle. Qui a-t-elle laissé descendre ? Je regarde partout autour de moi et me rends compte seulement maintenant que deux personnes manquent à l'appel : Lyana et Nayati. Ce dernier a dû remarquer l'absence de la première et a préféré jouer ses héros plutôt que de prévenir tout le monde, mais avant de pousser mes réflexions plus loin, une lueur rouge apparue au niveau de ses poignets qui furent sectionnés d'un seul coup. Sans que personne ne s'approche d'elle.

- Ténébreux, espèce d'enfoi...

Je recule d'un pas, bouche bée face au spectacle qui est en train de se produire.. Finalement, je regrette d'avoir passé un contrat, je viens de comprendre pourquoi je ne devais rien dire. Me doutant à quel point Lyana et Nayati sont en danger, je laisse tomber le couteau au sol puisque de toute façon, je ne peux rien faire pour la jeune femme décapitée ; je cours aussi vite que possible, ne prêtant pas attention aux rappels des autres otages. Je dévale les escaliers, sautant les dernières marches pour tenter de gagner du temps et plus je descends les marches et plus la voix de Lyana ne me rassure pas ; je l'entends hurler et j'arrive aussi à distinguer la voix de Nayati. Bordel mais qu'est-ce que je vais trouver en bas ?

Arrivé en bas, je remarque un homme que je reconnais comme étant mon Valet se battre face à de nombreux miroirs ; donc c'est lui qui venait chercher sa femme et sa fille. Descendant la dernière marche pour avancer un peu, j'arrive à distinguer Lyana au prise d'une femme qui l'a sûrement confondu avec une poupée vaudou et Nayati qui tente de la sauver. Je regarde rapidement le labyrinthe aux miroirs me faisant comprendre que je n'ai pas intérêt à foncer tête baisser si je n'ai pas envie de terminer comme elle ; le seul moyen de réussir à sauver tout le monde est d'exploser tous ces miroirs et surtout tuer la femme qui les maîtrise.

Levant le bras vers le trio, je me concentre sur le miroir que je veux faire exploser ; le plus simple serait d'aller le toucher mais je sais que je n'y arriverai pas. Je créé ainsi un son aiguë désagréable pour toutes les personnes présentes à l'étage, à la limite des ultras-sons, le miroir où se trouve Lyana explose, la libérant ainsi de l'emprise de la femme qui se fait blesser de toute part. La tuant sur le coup. Plusieurs miroirs explosent à la suite de cette mort, retirant au passage une épine dans le pied de mon Valet qui devait se battre depuis bien longtemps ; sans réfléchir plus longtemps, je me précipite vers Lyana pour vérifier son état et dans un même élan, la prendre dans mes bras. La serrant contre moi lui faisant comprendre la peur qu'elle vient de me faire en voulant rejoindre son père.

- Combien de fois va-t-il falloir que je te sauve, hein ? Dis-je sur un ton à la limite entre le reproche et le soulagement.

- Moi ça va.. J'te remercie Nash' ..

Riant à cette petite blague, je suis aussi content que Naya' n'ait rien, tout aussi inconscient que Lyana d'être descendu ici. Mais au moins tout le monde est en vie, même si la bonne santé laisse à désirer pour certains.

Revenir en haut Aller en bas
Arias Rowe

Arias RoweMessages : 518
Date d'inscription : 07/06/2015


[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 EmptyMar 16 Aoû - 17:59



Un échec cuisant...


Les combats continuaient avec rage au rez-de-chaussée, Arias avait certes encaissé quelques coups, mais il les rendaient au centuples. Pour chaque coupure qui apparaissaient, c’était dix clones qui disparaissaient. De plus, on pouvait voir que le Valet s’était habitué à la cadence, si bien qu’il n’encaissait plus de blessures, mais il restait bloqué sur place par le nombre de ses adversaires fantomatique. Puis il entendit de nouveaux pas dans sa direction, les pas d’une jeune femme qu’il n’aurait préférer pas voir descendre les escaliers. C’était Lyana qui venait retrouver son père, mais quand elle posa un pied dans le labyrinthe son adversaire sortie une partie de son corps pour attraper sa fille. Elle l’avait prise au coup et tentait de rentrer dans son miroir. Bien évidement, la blondinette ne pouvait la suivre et se faisait donc vulgairement étrangler. Cette vision mis hors de lui le jeune homme qui hurla aux images fantomatique qui se dressaient devant lui. Elles en subirent d’ailleurs le prix forts. En effet, le Valet sentit un changement en lui, comme si... Il ne voulait pas spéculer d’avantage et se contenta d’un test, rassemblant son énergie dans un coup puissant, il réussit à balayer une rangée de clones, signe que son pouvoir était revenu.

Plus il entendait sa fille crier de douleur, plus il usait de son pouvoir pour balayer ses adversaires, mais rien n’y faisait, il ne pouvait avancer car sinon Abigail serait en danger. La tortionnaire semblait vouloir répéter les mêmes tortures que lui avait infligé Arias. Elle s’approcha lentement des tendons de la demoiselle. C’est alors qu’un son strident retentit dans tout l’étage, brisa le miroir qui contenait son adversaire, celle-ci finit d’ailleurs coupée en deux. Cela provoqua par la suite la destruction de nombreux miroirs, ce qui avait fait disparaître l’armée infinie de clones. C’était un jeune homme qui en était la cause, il avait serré fortement sa fille et Arias en conclu que c’était sûrement son petit ami.

Maintenant qu’il était débarrassé de ses ennemies, le valet soulagea les épaules de son amie en lui retirant les aiguilles qu’elle avait dans le dos. Puis il se tourna vers les trois jeunes gens, aiguilles en main, quand son regard se posa sur le corps sans vie de la jeune femme qui était responsable de tout ça, le Valet serra les dents de colère. Lyana venait d’embrasser le jeune homme qui venait de lui sauver la vie, confirmant le peu de doutes qu’avait le Valet.


« Effectivement, elle n’a pas échappée au destin que tu lui a réservé, mais ce n’est pas toi qui l’a amenée face à la mort. Tu est pitoyable, moi j’aurais fait mieux hahaha ! Pas fichu de se débarrasser d’une femme, mais au fait, ne te fait-elle pas penser à quelqu’un ? Ces cheveux légèrement argentés... »


N’écoutant pas la voix qui raisonnait dans sa tête, le Valet s’approcha, le regard vide et les poings serrés vers le cadavre qui était aux pieds de sa fille. Il attrapa la chevelure argentée de l’ancienne ennemie qui lui barrait la route, lançant un regard vide de sentiment à sa fille adoptive. Puis son regard se dirigeait vers le jeune homme.

- Veille à ce qu'elle ne regarde pas.

Il n’y avait pas de sentiments, pas d’intonation dans sa voix qui pouvait prouver qu’en face d’eux se trouvait un homme avec un cœur. Le Valet traîna le corps par les cheveux jusqu’à la fontaine au centre de l’étage. Une traînée de sang dessinait une route à l’odeur putride vers la fontaine. Le jeune homme plaqua la tête contre la sculpture en béton, fendant le crâne de la jeune femme et laissant un filet de sang descendre le long de la pierre. Puis il prit les mains de la jeune femme, les joignant avant de les accrochées le plus haut possible sur la fontaine. Le sang coulait sur la peau blanchâtre de la jeune femme, s’écoulant vers l’eau pure de la fontaine. Celle-ci se teinta de rouge, mais sa maigre vengeance était accomplis, son adversaire  maintenant crucifier sur la sonatine.

Ne portant plus d’attention à sa fille qui semblait entre de bonne mains, le Valet rejoignait son amie qu’il avait protégé tout le long, la portant comme une princesse malgré ses multiples blessures. Arias était endurant et, même s’il souffrait, il le faisait en silence car son amie avait subis bien pire. Le jeune papa d’adoption passa à côté de sa fille qui était accompagner de ses amis sûrement. Pas un regard, il grimpa les escaliers avec un rythme uniforme, sans ralentir malgré ses blessures. Il s’adressa cependant à celui qui venait de sauver sa fille.

- Qu’est-ce que tu attend ? Occupe toi de ma fille.

Il continua à tourner le dos à sa fille, mais il voulait lui cacher ses larmes de joie de la voir saine et sauve. Il versait certes qu’une seul larme, mais celle-ci était un concentré de sa joie, mais aussi de sa tristesse. Il n’avait pas pût la sauver et il s’en voulait, mais surtout... Sa fille n’avait plus besoin de lui, elle était désormais grande et bien entourée et ça, il n’y pouvait rien.



(c) Agora




Je m'adresse à vous en #9966ff

[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 Unknown



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 EmptyMar 16 Aoû - 20:52


“  [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial  „

« Feat : plein de coupains »
Alors que je descends l'escalier, j'espère être discrète mais je reste étonné devant ce que je vois. Des miroirs, puis je me fais attraper au cou, ayant déjà la blessure, cela ravive la douleur et je pousse un petit cri de douleur, mais c'était qu'un avant goût de ce qui m'attendais. Elle essayait de m'attirer contre le miroir, mais je restais bloqué contre le verre froid.  Puis elle se mit à m'entailler les jambes alors que je criais douleur, elle descendait lentement et Nayati intervint, il essaya de se battre contre le miroir alors que la jeune femme continuais sa course de ma jambe, entaillant petit à petit me faisant pleurer de douleur et crier. Je me débattais, mais ça ne changeais rien.

- Papa !

C'était rare que j'appelle Arias Papa, c'est pas que je ne l'aime pas, je l'aime, mais c'est juste que comme ce n'est pas une habitude que j'avais prise enfant, et à l'âge où il m'a adopté, j'étais déjà assez grande. Du coup pour l'appeler Papa, c'était loupé, j'ai fais de mon mieux, mais généralement c'est plus Arias. Je regarde Nayati qui essaye de m'aider, l'implorant du regard de faire cesser cette torture. Puis un bruit résonna dans ma tête, me fit mal au oreille, mais c'était supportable contrairement à la douleur de mes jambes. Le miroir où la jeune femme me tenait explosa en mille morceau, me coupant partout sur mon corps, s'enfonçant parfois dans ma peau. Je tombe au sol allongé sur les débris du miroir. J'essaye de relever la tête, mais j'ai mal. Je scrute mon corps rapidement et je vois que mon état est pas jolie à voir. Des morceaux de verres sont plantés sur mes bras, mes jambes, mon ventre et l'un m'a coupé la joue en frôlant mon visage. J'ai mal, partout... Que ce soit les jambes, où le corps en entier. Même ma tête me lance. Je ferme les yeux alors que j'entends quelqu'un courir vers moi. On me prend dans des bras et l'on me serre contre soi. La peau nu que je sens contre moi me conforte dans l'idée, c'est Nashoba qui est là.

J'ouvre les yeux, le regardant alors qu'il me sert fort contre lui. Je suis heureuse de cette marque d'affection, plus que heureuse, mais la douleur qu'elle me fait subir est assez forte.

- Combien de fois va-t-il falloir que je te sauve, hein ?

Je ne sais pas si c'est une reproche où non, je ne répond rien, je n'ai plus de force. Je pose juste ma tête contre son torse nu, je ne bronche même pas à la vanne de Nayati, je murmure juste :

- Merci à vous deux...

Je pose une main sur le sol en faisant attention à ne pas me couper pour me tenir assise et je pose l'autre main sur la joue sans réfléchir et je lui murmure :

- Merci de venir me sauver à chaque fois que je ne réfléchis pas... Je ne sais pas ce que je ferais sans toi...

Je rapproche mes lèvres des siennes, lui laissant quelques secondes à quelques centimètres des siennes, de l'hésitation ? Sûrement... Mais je finis par les poser sur les siennes comme me crier mon cœur, ma main qui était sur le sol se mis autours de son cou pour m'aider à rester droite et je lui caresser la nuque alors que je l'embrassais. C'était comme une explosion dans mon cœur, comme si tout mes sens me disait de continuer, de prolonger cette étreinte, je laissais durer cet instant magique, puis je me rappelais tout, Arias se trouvait dans cette pièce avec nous et il aura sûrement vu ça. La douleur me relança de nouveau alors à regret j'éloignais mon visage reprenant mon souffle. Je me rappuyais contre lui pour éviter de me coucher au sol et je cherchais mon père du regard.

Il se dirigeais vers nous, il me regarda et son regard me donna des frissons, il paraissait sans émotion, c'était vide, comme si il n'était plus là.

- Arias ?

- Veille à ce qu'elle ne regarde pas.

Que je ne regarde pas quoi ? Il avait attrapé la femme morte par ses cheveux et c'était la seule chose que je pu voir. Nashoba m'attrapa le visage et me le mit contre son torse en me serrant doucement. Je me laissais aller dans cette étreinte, sentant son odeur pour essayer d'oublier la vision de mon père que j'avais eu à l'instant. Comme s'il était mort maintenant. Je voulais savoir ce qui se passait, mais Nashoba ne me laissera pas faire. Et je n'avais pas la force de tenir tête. Puis au bout d'un moment des bruits de pas retentirent. Nashoba relâcha ma tête, je regardais mon père qui revenait vers nous, mais il nous regardait pas, il passa sans un regard pour moi. Je sais pas si c'est de la colère, de la frustration où de la tristesse qui m'envahis, mais quand il lâcha :

- Qu’est-ce que tu attend ? Occupe toi de ma fille. 

Les larmes coulèrent, que lui arrivaient-il ? Pourquoi était-il comme ça ? Je m'essuyais les yeux du revers de la main au fur et à mesure que les larmes venaient. J'avais l'impression qu'il ne me calculait absolument pas. Allez courage Lyana... C'est sûrement bientôt la fin de cet enfer. Je finis par dire en hoquetant :

- Faut me ramener en haut et retirer les morceaux de miroir pour bander les plaies...

Je regarde les morceaux enfoncé dans ma peau un peu partout, j'ai surtout peur que les enlever comme ça me fasse une hémorragie alors je préfère endurer la douleur pour le moment, je me re essuie les yeux, ayant réussi à calmer les larmes, je murmure surtout pour moi même :

- J'espère qu'Arias va redevenir lui-même...

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 EmptyMer 17 Aoû - 15:57

Prise d'otage
~ 14 heures 15 ~

Ce ne fut pas sans peine, mais tout le monde avait réussi à tenir malgré toutes les attaques des membres de l'ordre. Alors que les batailles se faisaient toujours violente, d'un seul coup on entendit plus aucun bruit, tout s'arrêta d'un seul coup. Les membres de l'Ordre avaient tous reçu l'ordre d'arrêter les hostilités et de s’éparpiller dans la ville afin de laisser en paix cette ville pour cette fois. Toutes personnes qui n'obéissaient pas à cet ordre allait subir un sort peu enviable alors tout le monde partait sans rien dire, disparaissant tous, arrêtant ce qu'ils faisaient.

Il ne restait que très peu de personne encore en vie dans le centre commercial ; lui-même étant dans un très mauvais état. Le cinquième étage n'avait laissé aucun survivant, transformant cet étage en désert à moitié cristallin. Le quatrième étage était complètement dévasté, à l'image des cadavres qu'on pouvait y trouver. Il n'y avait que le troisième étage en fait d'intact, enfin presque car il y avait eu un petit nombre de victime et la plupart des boutiques sont détruites. En tout cas la plupart de cet étage avait survécu, même si la plupart d'entre eux sont dans un état qui nécessite des soins approfondit et sûrement une petite étude psychologique après un tel événement et surtout en voyant une femme se faire décapité de la sorte alors qu'elle n'avait rien fais de mal à vrai dire.

En tout cas maintenant ils pouvaient enfin sortir vu qu'il n'y avait plus aucun membre de l'ordre dans l'établissement et dans les parages. La ville, mais surtout le centre commercial, allait avoir besoin de réparation, mais tout le monde allait sûrement mettre la main à la pâte pour aider à la reconstruction. Même si la journée n'était pas fini, cela restait une très longue journée qui allait sûrement rester dans les mémoires de tout le monde et surtout être marqué par l'arrivé de l'Ordre et surtout de ce fameux Ténébreux sur qui il fallait compter à partir de maintenant.

Alors que tout était terminé, dans le bâtiment à côté ce n'était pas encore terminer. Le membre de l'unité ghost était encore en vie et luttait contre ses blessures pour le rester, même s'il devait ramper pour cela. Soudain il ne pouvait plus avancer car il y avait un homme qui l'empêcher de faire plus de chemin, un homme en costume noir qui semblait être rempli de rage, il avait besoin de se défouler, n'ayant pas eu la possibilité de le faire sur une autre personne alors il en avait besoin. Le Ténébreux, alias Mr Gold, était là, étant arriver grâce à son ombre avec une lame qu'il avait prit sur le passage. Il voulait achever son homme de main qui était encore en vie malgré tout ce qu'elle avait subit, même si sa durée de vie ne va être que d'une petite minute. En tout cas il avait une nouvelle victime qui allait être parfaite. Il plaça la lame de son épée sur le crâne de cet homme pour y apposer par la suite son pied dessus. Dans un regard de fureur, il usa de sa force, même si limité, mais il pouvait combler cela grâce à son ombre qui pouvait donner une impulsion supplémentaire afin de venir trancher le crâne de cet homme, libérant par la même occasion ce qu'il y avait à l'intérieur. Il avait reçu de son homme de main que c'était un Élémentis de poison dans son dernier souffle de vie alors il en profita pour récupérer des mèches de cheveux, des propres et non carbonisées, pour ensuite disparaître étant désormais calmer de sa fureur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 EmptyMer 17 Aoû - 16:56






Prise d'otage au Centre Commercial


- Merci de venir me sauver à chaque fois que je ne réfléchis pas... Je ne sais pas ce que je ferais sans toi...

Je me recule légèrement pour observer Lyana et lui sourire, heureux de la voir en vie même si les nombreuses blessures doivent la faire souffrir. Quelques instants de silence dans lesquelles je suis totalement coupé du monde, mon cœur bat de plus en plus vite lorsque je la vois approcher ces lèvres des miennes ; après quelques secondes d'hésitations, nous finissons par nous embrasser. La rapprochant doucement de moi pendant qu'elle caresse ma nuque, je ne saurais décrire les émotions que je suis en train de ressentir en ce moment mais elle sont toutes positives. Je n'aurais jamais pensé voir ce jour venir et pourtant je suis là, en train d'embrasser la fille que j'aime.

Mettant fin au baiser par un léger recul, je capte le regard de mon Valet vide d'émotion. Est-ce qu'il a assisté à ce qu'il vient de se passer ? Il me demande de faire en sorte qu'elle ne regarde pas ce qu'il va se passer et en voyant empoigner la dame au miroir par les cheveux, j'ai une petite idée de ce qu'il a en tête. Gardant la tête de Lyana contre mon cou, j'utilise mon élément pour créer une bulle de son autour de nous afin de pas entendre les bruits aux alentours ; je n'ai pas envie de les entendre non plus et je n'ai pas envie de de demander l'avis de Nayati qui sera aussi coupé du monde extérieur le temps qu'il massacre le corps de la dernière ennemie.

Je baisse ma bulle au moment où il a arrêté le massacre et qu'il se rapproche de nous, une jeune femme blonde dans les bras que je reconnais comme étant le deuxième Valet. Abigail. Elle n'a pas l'air au mieux de sa forme et je me doute à quel point ces membres de l'Ordre étaient redoutables pour avoir réussit à mettre K.O les deux Valets Elementis ; est-ce qu'ils avaient leur pouvoir ? Sans l'ombre d'un merci et sans un regard, Arias me demande de s'occuper de sa fille qui me dit que je devrais l'aider à retirer les morceaux de verres dans la peau ; forcément, ce que j'ai fait n'est pas sans conséquences. Je l'aide à se remettre debout et fais en sorte à ce qu'elle prenne appuis sur mon bras valide, j'aide ensuite Nayati à se remettre sur pieds ; lui aussi coupé de partout mais il garde la tête haute pour ne pas montrer qu'il a mal.

- Tu crois qu'c'est finit maintenant ?

- Aucune idée, mais c'est déjà plus calme qu'avant. On va remonter rejoindre les autres otages et nous verrons bien.

Nayati passe un bras sous l'épaule de Lyana afin de l'aider à marcher puisqu'il a bien compris que la brûlure à mon bras me lance dès que je fais trop d'effort ; monter les escaliers est une vraie torture et c'est un soulagement lorsque nous arrivons à rejoindre les otages dans le KFC. Onyx nous rejoint et commence à s'occuper de Nayati en lui retirant les morceaux de verres dans le corps, je fais exactement la même chose avec Lyana ; j'ai l'impression que l'ambiance commence à se détendre puisque nous n'avons toujours pas eu d'attaques pour le moment. Alors tout est réellement terminé ? Nous allons enfin sortir d'ici ?

Environ une demie-heure plus tard, un rappel des troupes se fait entendre dans tout le centre commercial ; le Ténébreux rappel ses hommes nous confirmant ainsi la fin de la prise d'otage. Je suis tout de même étonné, lorsque je l'ai rencontré, il n'avait pas l'air d'être le genre de personne a laissé tomber ses projets... A-t-il obtenu quelque chose ? Est-ce que les Habitants de Quederla ont été plus forts que les troupes du Ténébreux ? Quelle est la situation dehors ?

Après plusieurs instants, tout le monde peut entendre un mouvement de foule au rez-de-chaussée du centre de commercial. Des cris, des noms appelés, tout sorte de bruits et surtout le mot "médecin" est répété plusieurs fois, demandant si il y a des survivants ici.. Nous sommes enfin libre ! Jetant un coup d'oeil aux nombreux blessés, j'utilise le peu d'énergie qu'il me reste pour passer une annonce, indiquant à tous que l'on se trouve dans le KFC du troisième étage avant de sombrer dans l'inconscience.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 EmptyJeu 18 Aoû - 11:41


Survivre
à n'importe quel prix. Même en infligeant la mort.



Le temps passait lentement. Tandis que je montais silencieusement la garde dans mon coin, mes alliés du jour s'empressant d'essayer de se rendre au 4ième étage, pour ce que j'avais jugé en vain. Je me contentais de me concentrais sur les escaliers qui permettaient de rejoindre le second étage.
La fatigue était présente, à l'intérieur de mon corps. J'avais froid. Mais si la situation n'évoluait pas, de quelconque façon que ce soit, je devrais être à-même de pouvoir engager de nouveau le combat. D'entamer une nouvelle partie de poker avec le destin. Malheureusement pour moi, je n'étais pas très bon au poker, je n'avais pas vraiment les meilleures cartes en main dans l'optique d'affronter des êtres dotés de pouvoir surnaturels.

Et puis, il y eut cette explosion, suivit de nombreuses déflagrations.
Nous étions en plein été, il faisait déjà bien trop chaud à mes yeux. C'était sans compter sur le fait que le 4ième étage prenne entièrement feu.
Mes derniers souvenirs étaient la vue de Nashoba et Laelyss s'enfuyant de cet enfer de flamme tant bien que mal. Plus du mal que de bien, cependant. Nashoba semblait ne pas être en si mauvais état, et s'ils s'étaient contenté de leur mission d'éclaireur, ils ne devaient pas être en danger de mort. Cette attaque visait très certainement quelqu'un d'autre.
Alors que je commençais à me rendre lentement dans leur direction, abandonnant ma surveillance, je fus heurté par une plaque d'aération, poussée par une déflagration, m'envoyant contre l'un des murs du couloir, dans un petit renfoncement.
Mon flanc tapa relativement fort contre le mur et le choc fut de trop, au goût de mon corps.
Cela n'était pas suffisant pour ré-ouvrir mes blessures, mais je ne possédais pas l'état d'esprit suffisant afin de repousser l’évanouissement.
Ma conscience quitta rapidement mon corps.
C'était déjà la seconde fois aujourd'hui, et ce coup qui aurait pu être anodin était suffisant pour me pousser dans mes derniers retranchements, pour user les dernières ressources qu'il me restait. Décidément, lors de ce premier jour sur Quederla, on peut dire que la chance n'avait pas été mon meilleur allié, plutôt même le pire, mon meilleur ennemi.

Alors que je reprenais conscience quelques minutes plus tard, le calme semblait être plus ou moins revenu à l'étage.
Instinctivement, je pris la direction du KFC, là où tous les otages qui avaient partagés cette séquestration étaient réunis.
Ma démarche était assez maladroite. J'arrivais tout de même à aligner les pas l'un après l'autre.
Mon pantalon était maculé de sang, perforé ci et là. La veste noire que j'avais récupéré ne couvrait que difficilement mon torse, laissant apparaître de nombreuses marques de blessures, de chocs. Mon dos était toutefois couvert, on ne pouvait pas voir le fait que des éclats de verres avaient joués avec.
Mon épée était tant bien que mal accrochée par ma ceinture, contre ma jambe gauche.
Je secouais légèrement la tête de gauche à droite lors de mon parcours en direction du fast-food qui semblait avoir été épargné par les dégâts.
Mes cheveux recouvraient ma veste d’emprunt. Je ne pouvais pas voir mon visage, mais je l'imaginais très bien tâché de sang par endroit.
Au moment d'entré dans le restaurant, je senti la pression se tourner dans ma direction. Serait-ce un allié ou un ennemi qui pénétrerait en ces lieux ?
Heureusement pour moi, mon physique n'était pas banal et je fus rapidement reconnu. Après tout, j'avais mis ma vie en jeu, jusqu'à présent, dans le but de protéger les personnes ici présentent.

Quelques instants plus tard, le mioche en chef et sa petite bande rejoignirent le KFC à leurs tours. Un léger sourire en coin se lisait sur mon visage. Alors ils avaient réellement survécu.
La situation se figea quelques instants, les premiers soins étaient entrain d'être appliqué aux blessés.
Je ne connaissais pas la situation des étages inférieurs, mais je ne disais pas non à quelques minutes de répit supplémentaires. Plus je pouvais me reposer, plus je serais à-même de me battre de nouveau. Même si demain... Ce serait une toute autre histoire. Mon corps devrait se reposer afin d'encaisser tous les dégâts subis lors de cette journée. Même s'ils ne sont pas si important que cela, il n'en reste pas moins nécessaire de prendre le temps de recouvrir le sang qu'il me manque.

J'étais assis dans un coin, près de l'entrée de fast-food, scrutant la pièce, répondant aux quelques sourires des otages qui m'étaient adressés.
Une annonce se fit attendre, un rappel de troupe. Nos tortionnaires décidaient donc d'abandonner la position ? Était-ce réel ? Allaient-ils réellement partir comme s'il ne s'était rien passé, après avoir laissé mourir autant de leurs hommes ? En possèdent-ils plus ?
Mes pensées prirent le dessus, jusqu'au moment où des médecins cherchant des blessés se furent entendre. Ils parlaient fort et venaient du rez-de-chaussé.
L'idée que ce soit une nouvelle ruse de nos opposants me traversa l'esprit, mais le mioche à la grande gueule s'empressa de leur indiquer notre position.
Peut-être que l'on finirait par avoir un peu de chance, aujourd'hui.
Faites que ce soit réellement des médecins et non pas, une ruse de nos opposants dans le but de trouver toute âme qui vive à l'intérieur du centre commercial.

Je me mordillais la lèvre inférieure, frénétiquement, à l'endroit qui n'était pas blessé.
J'étais prêt à me battre, si ce n'était pas de vrais médecins.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial   [EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial - Page 14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT 2]Prise d'otage au Centre Commercial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-