Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-50%
Le deal à ne pas rater :
Montre Huawei Watch GT 2e (noire) à 69€
69 € 139 €
Voir le deal
-54%
Le deal à ne pas rater :
-54% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
21.79 € 47.19 €
Voir le deal

Partagez
 

 Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] EmptyLun 15 Aoû - 14:47



Setsuna     F.     Le rouquin Gaara.



Cela faisait 2 semaines que l'attaque avait prit fin, 2 semaines que j'étais dans cette forêt, dans les ruines assit la. 2 Semaines que grâce à la Reien Domae et son chien, ainsi que le rouquin et sa saloperie de femme j'avais pris le dessus sur Setsuna sans avoir besoin du masque. Je contrôlais le corps comme bon me semblait, Set n'avait pas refait surface, il était peut être mort ? Et ça me dérangeait pas car grâce à ça ce corps était mien maintenant . Je m'étais installé dans les ruines, j'avais empilé des pierres pour me faire un espèce de trône digne de ma grandeur. En 2 semaines, j'avais eu beaucoup de visite, des domaes et elementis. Apparemment la rumeur sur le fantôme qui guettait les ruines était réapparut en ville, sauf que le fantôme concerné bah c'était moi. Alors des membres de famille avait été envoyé pour vérifier et en me croisant, le combat avait été inévitable après la tragédie du ventre commercial et des attaques tous le monde voulait ma tête et surtout tous le monde voyait ma tête maintenant que j'avais plus ce casque. Il me restait qu'une solution les tuer. Abreuver la terre des ruines de leur sang.

Le spectacle était assez impressionnant, les ruines était tâchée de rouge, le rouge sang. Une couleur à la fois si belle, mais si repoussante à voir. Alors que des cadavres étaient présent un peu partout, cadavre Domae comme Elementis, le tableau était assez sombre, certains cadavre était suspendu à un arbre par des fils, le bruits des frottements du fil retentissait dans la forêt. Les cadavres suspendu bougeait légèrement avec le vent. Il faisait nuit et l'orage avait éclaté depuis un long moment, mais ça ne me gênait pas. J'aime l'orage, un élément si beau, puissant et que rien ne peut arrêter, apparemment ça serait le symbole de la colère de Zeus dans certaine croyance, ce qui en fait l’élément le plus respectable à mes yeux bien que je n’étais plus croyant du tous.

Le tableau qui se dressait était bien sombre ce soir, digne des plus grand film d'horreur, bien que les films n'existe pas encore dans Quederla. J'étais assis sur mon trône contemplant mes victimes.

- Eh oui Set et maintenant ce n'est que le début du massacre.

Je me tenais le bras me parlant tous seul comme Setsuna ne me répondait pas. N'avait il plus la force ? Ou il était peut être vraiment mort, en tous cas à ce moment la mon rire transcenda toute la forêt, ce que j'étais heureux de la tournure de tous ses événements. Puis une douleur traversa mon corps, ma main droite se mit sur mon coude gauche qui me faisait atrocement souffrir. Je n'avais pas pu retourner en ville et donc les soins avait été très … Primitif. Mais j'allais pas pleurer pour ça, même blessé je restais plus fort que tous le monde, sauf de mon maître mais ça m'importait peu de le dépasser, ce que je voulais c'est la destruction de cette ville et ses habitants, qu'une marre de sang marque les cartes à la place de foutue ville c'est aussi pour cela que j'avais été créer, bien que qui je suis vraiment reste sombre pour tous le monde, même Setsuna lui même ne savait pas exactement ce que j'étais vraiment.

Alors que j'étais assis sur mon tas de pierre en silence, fermant les yeux pour me reposer, en 2 semaines je n'avais pratiquement pas mangé, pas été soigné et le repos était assez court entre les membres qu'on envoyait contre le fameux « Fantôme » et le fait de dormir dans des ruines c'est pas le truc le plus simple et agréable qu'on connaisse. Alors que la nuit continuait de tomber totalement pour devenir totalement noire, les éclairs était rouge, ce qui voulait dire qu'il y avait de l'humidité dans l'air ou que la pluie n'allait pas tarder, je ne serais le dire et je m'en avais rien à faire qu'il y ait de la pluie ou non.

Alors que des pas parvienne à mon oreille, je prends ses bruits pour ceux d'un animal qui courait prêt de la forêt, rien de bien alarmant, pourtant les pas régulier que j'entendais et qui se rapprochait de plus en plus de ma position me firent ouvrir les yeux en silence pour me faire regarder dans la direction dont je supposais qu'il provenait avant de voir débarquer une silhouette que je connaissais bien, celle d'un roux qui m'avait emmerdé plus d'une fois et dont ma violence avait été retenue une fois par le ténébreux et une fois par Setsuna, maintenant rien ne le protégera, alors que je me redresse doucement pour me mettre debout et l’accueillir :

- Mais c'est ce bon vieux Gaara.

Alors que je me dresse en haut des ruines le regardant, il ne voyait pas mon visage avec l'ombre de la nuit et la hauteur, mais il pouvait sûrement distinguer mes blessures encore présente, le fait que je n'étais pas dans un état ultra opérationnel, par exemple le fait que j'ai perdu pas mal de poids ça se voyait.

- Je tiens à te remercier grâce à toi, ta saloperie de copine et les Domaes je suis enfin libre, je ne sais pas par quel miracle mais c'est le cas.

Je ris doucement alors que l'orage s'intensifie au-dessus de nous, la tempête va s'abattre dans pas longtemps, une tempête puissante, destructrice et monstrueuse qui allait faire au moins une victime mais qui ? Tel était la question.







(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] EmptyMar 16 Aoû - 16:56



Des disparitions inquiétantes ont été signalées ces derniers temps, aussi bien du côté des Elementis que des Domae ; En général, Gaara ne s'intéresse pas aux missions et aux nouvelles de la Famille, mais il a comme l'impression que celles-ci pourraient résoudre son problème. Depuis quelques jours, il fait choux blanc quant au sujet de Setsuna ; Disparu de la circulation depuis deux semaines et recherché activement par sa fille, Gaara a promis à cette dernière de le retrouver et le ramener auprès d'elle. Et voilà que depuis quelques jours, l'Homme de Sable s'intéresse aux Elementis ne donnant plus signe de vie, la dernière fois qu'on les avait vu, c'était aux Ruines.

Se sentant idiot de ne pas avoir fouillé cet endroit en premier, il se doute que le "fantôme" dont tout le monde parle n'est d'autre que Setsuna, ou plutôt Fallen. Alors en pleine nuit, afin d'échapper aux regards de ses supérieurs, Gaara se rend en ces lieux afin de remettre les pendules à l'heure dans la tête de son ami ; Depuis deux semaines, il a eu le temps de mettre ses idées en place et si Fallen s'est imposé, une aide extérieure n'est pas de trop. Malheureusement, ça ne sera pas à coup de médicaments et de parlote comme le font ces charlatans du Gouvernement, Gaara a toujours préféré la méthode forte pour résoudre ses problèmes.

Gaara s'enfonce donc dans la forêt puis dans les Ruines à la recherche de son ami qu'il finit par le trouver au bout d'une quinzaine de minutes. Cette vision aussi ridicule qu'horrifique n'effraie pas Gaara qui continue d'avancer entre les corps des nombreux Elementis et Domae qui sont venus affronter le Fantôme ; Un trône fait de pierres juste au-dessus sur lequel repose le royal postérieur de Setsuna désormais aux prises de Fallen. Qui d'ailleurs ne tarde pas à prendre la parole lorsqu'il reconnaît le rouquin qui s'est dressé plusieurs fois devant lui.

- Mais c'est ce bon vieux Gaara.

Ce dernier ne réagit pas, gardant son visage de marbre lorsqu'il voit Fallen se redresser. Son corps n'a pas été soigné des nombreuses blessures reçues durant les combats et la perte de poids de ces deux dernières semaines est visible ; Ne dit-on pas que les doubles personnalités ont un instinct de survie des fois plus important que la personnalité principale ? Dans le cas de Fallen, la question est à se poser puisque ce dernier a l'air de plutôt bien apprécier le manque de confort dans cette forêt.

- Je tiens à te remercier grâce à toi, ta saloperie de copine et les Domaes je suis enfin libre, je ne sais pas par quel miracle mais c'est le cas.

- Alors je te conseille de repartir d'où tu viens. Ce n'est pas toi que je suis venu chercher mais Setsuna, Lana commence à s'inquiéter de la disparition de son père et je lui ai promis de le ramener.


Son vrai père. Pas la chose qui est en train de s'adresser à lui. En prononçant le nom de la petite blonde, Gaara espère obtenir une réponse du père en question, soucieux de l'état mental de sa fille qui s'inquiète de jour en jour pour lui.

- Que comptes-tu faire maintenant que tu contrôles le corps de Setsuna ? Resté cacher dans les Ruines en attendant la mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] EmptyMar 16 Aoû - 18:22



Setsuna     F.     Le rouquin Gaara.



Le rouquin était venu jusqu'à moi. Je voyais qu'il n'avait aucune peur dans son regard et ça ne m'étonnait pas. Set le fréquentait trop souvent et je commençais à le connaître ce rouquin, une bête sauvage qui a été apprivoisé voila comment je le voyais. Je ne l'aimais pas, mais ne le détestait pas non plus. Je ne suis loyal qu'au Ténébreux, le reste doit disparaître tel est l'origine de ma création, je suis le véritable pouvoir que Setsuna recherche, je suis la détermination et la volonté que ce banquier faible n'a pas. Je suis le véritable pouvoir qu'il a obtenu, le pouvoir des contrats n'étant qu'utilitaire. Si j'existais, ce n'était pas pour faire du mal à Setsuna, mais pour faire ce qu'il voulait, mais qu'il ne pouvait pas faire, la destruction, le chaos. Bien qu'il est renié son destin, sa destinée, sa compassion et sa gentillesse restait. Je ne pouvais pas le laisser faire pour qu'il soit blessé de nouveau, c'est pour ça que moi, Fallen existe, je suis la 2ème partie de lui qui existe, sa partie sombre, son désir et son désespoir.



- Alors je te conseille de repartir d'où tu viens. Ce n'est pas toi que je suis venu chercher mais Setsuna, Lana commence à s'inquiéter de la disparition de son père et je lui ai promis de le ramener.


Je le regardais de haut en silence, mon regard fixait le siens. Je n'avais pas peur de lui, je n'ai peur de personne, même pas le Ténébreux, si je lui obéis, c'est car je le respecte et lui es juré fidélité. Alors c'est pas un môme qui n'arrive pas à protéger sa propre famille qui va me faire trembler ou mettre un genoux à terre.

- Setsuna n'est pas disponible pour le moment, est pour un long moment. Il est peut être mort qui sait, j'ai enfin trouvé comment me débarrassé de ce faible.

Ce n'est pas tout à fait un mensonge, je n'avais pas moi même de nouvelle de Setsuna donc la mort de sa personnalité n'était pas à éloigner. Je continue de regarder Gaara en silence ne bougeant pas d'un poil. Il était donc venu pour chercher Set à cause de sa fille, hilarant.

- Concernant Lana, j'en ai rien à faire, si elle pouvait disparaître ça m'arrangerait même, C'est la plus grande faiblesse de Setsuna avec votre pseudo contrat moral. J'aurais du m'en débarrasser il y a longtemps de toi et cette maudite Gamine. Set aurait été totalement apte à renier ce monde.

Je regardais le rouquin, oui c'est la qu'on voyait que Fallen avait totalement prit le contrôle et que Set n'était plus la, mais pourquoi ? Tel était la question. Set n'aurait jamais laissé Fallen parler comme ça de son trésor. Mais il fallait croire qu'il était vraiment mort. Alors que je m'approches dur rebord des ruines et continue de fixer le rouquin se dernier me demande :

- Que comptes-tu faire maintenant que tu contrôles le corps de Setsuna ? Resté cacher dans les Ruines en attendant la mort ?

Je ris doucement, quel question pitoyable, il croyait vraiment que j'allais me laisser mourir ? Jamais, au contraire la vie allait commencer pour moi. J'allais accomplir ce pourquoi l'ordre est la. Le chaos et la destruction, la désolation de Quederla. J'étais l'arme la plus puissante du maître, non je suis son arme, je me fiche d’être détesté par les humains ou aimé, je me fiche de paraître lâche ou emplit d'honneur, tous ce qui compte est la victoire. Gagner représente tout, les gagnants écrivent l'histoire et les perdants en sont effacés. Setsuna est un perdant et il a enfin été effacé de l'histoire, je suis le gagnant et je suis la.

- Je ne suis pas aussi faible que toi. Maintenant que j'ai le contrôle je vais faire ce pourquoi le Ténébreux à donner le pouvoir à Set, la destruction et le Chaos. Set en est incapable car c'est un faible. Maintenant que je suis en pleins droit sur ce corps il est temps de passer un tout autre niveau.

Je le regardes toujours et saute du haut des ruines arrivant sans problème au sol grâce au pouvoir du fil. Je regardes le rouquin avec un grand sourire entre le psychopathe et la folie :

- Alors je suis sympa, le ténébreux tiens un peu à toi, casse toi de la, ou j'utiliserais ta sale gueule de roux pour décorer ces ruines, comprit ?

Je m'avance devant lui, quelques centimètres nous séparait et je le fixais clairement dans les yeux sans aucune peur ou tremblement. J'allais pas plié face à un sale môme. Alors que je le regardais je sentais qu'il ne se casserait pas de la, alors ma r »action fut claire, nette et précise. Mon poing avança subitement pour venir percuter son estomac, mais le rouquin bloqua l'attaque ce qui le fit reculer légèrement.

- Au moins t'as des réflexes déjà ça.


Alors que je marche doucement sur le côté comme pour lui tourner autour je sais que cette agression n'allait pas rester sans réponse donc je me préparais mentalement je savais que ce le rouquin avait le sang chaud et que la douceur il ne connaissait pas vraiment.

- Que penses-tu faire contre moi ? Tu as déjà du mal à protéger ta propre famille sans te mettre en danger et tu penses pouvoir luter contre moi ?

Je marchais lentement de façon circulaire en prenant pour centre Gaara, je le fixais et sourit doucement :

- Tu sais ce qui me fait encore plus rire ? C'est qu'à l'origine je sens que tu étais plus proche de moi que de Set, tu aurais été un adversaire digne de moi. Mais maintenant tu n'es qu'un pauvre animal blessé et perdu. C'est pour ça que tu ne pourras pas gagner contre moi.


Oui je le sentais, il avait le comportement et les réflexes d'un monstre. Son aura dégageait des pulsions meurtrières assez souvent et son regard avait perdu tout éclat de vie, comme les plus grand meurtrier de se monde. Son comportement qui voulait la destruction de cette ville et sa reconstruction prouvait qu'il a déjà détruit beaucoup de chose et cette absence de peur prouvait aussi que ce n'était pas la première fois qu'il avait à faire à un combat qui ne résulterait que de la mort d'un des deux.






(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] EmptyMer 17 Aoû - 0:51



- Concernant Lana, j'en ai rien à faire, si elle pouvait disparaître ça m'arrangerait même, C'est la plus grande faiblesse de Setsuna avec votre pseudo contrat moral. J'aurais du m'en débarrasser il y a longtemps de toi et cette maudite Gamine. Set aurait été totalement apte à renier ce monde.

- Dis plutôt que c'est la seule barrière qui t'empêche de prendre le contrôle du corps, tout le monde a des faiblesses et sache que tu n'es pas invincible.

Son corps blessé de partout, son manque de nourriture et de sommeil vont rapidement l'épuiser si un combat se lance ; Est-ce ce que Gaara a en tête ? Non pas vraiment, même si c'est la double personnalité qui a prit le contrôle du corps, la personne face à lui reste toujours Setsuna et il ne mérite pas de mourir à cause de problème psychologique. Ce n'est pas une possession, ce n'est pas un esprit démoniaque mais un morcèlement de son esprit qui a su prendre plus d'importance que l'autre. Il faut simplement lui rappeler qui est la vraie personnalité.

- Je ne suis pas aussi faible que toi. Maintenant que j'ai le contrôle je vais faire ce pourquoi le Ténébreux à donner le pouvoir à Set, la destruction et le Chaos. Set en est incapable car c'est un faible. Maintenant que je suis en pleins droit sur ce corps il est temps de passer un tout autre niveau.

Alors au fond, Setsuna souhaite réellement le chaos demandé par le Ténébreux ? A ce point là ? Sans émotion, Gaara ne prend même pas la peine de répondre à cette provocation. Fallen finira bien par repartir à un moment ou à un autre, quitte à le détruire à petit feu, quitte à ce que cela dure des mois voire des années ; Il est tout simplement hors de question de le laisser en vie pour s'amuser avec des pouvoirs qu'il ne contrôle pas.

- Alors je suis sympa, le ténébreux tiens un peu à toi, casse toi de la, ou j'utiliserais ta sale gueule de roux pour décorer ces ruines, comprit ?

- Tu n'arriveras pas à te débarrasser aussi facilement de moi.

S'avançant vers Gaara pour lui faire face, l'Homme de Sable garde la tête haute face à cet homme qu'il ne connait pas ; Et pourtant, il est le premier des deux que Gaara a rencontré, mais comme la première fois, leurs rapports ne sont pas très amicaux. Il s'est évidemment préparé à une attaque de la part de Fallen et il eut le réflexe de stopper le poing qu'il comptait abattre dans l'estomac, le faisant reculer de quelques pas. Il prend au moins le temps de le féliciter pour ses réflexes avant de lui tourner autour comme un prédateur qui joue avec sa proie, malheureusement, Gaara ne fait pas partie de cette catégorie.

- Que penses-tu faire contre moi ? Tu as déjà du mal à protéger ta propre famille sans te mettre en danger et tu penses pouvoir luter contre moi ?

- Mesure tes propos. Tu n'es pas le premier à me faire ce genre de réflexions et tout ceux qui se pensaient invincibles ont été envoyés au cimetière par mes soins.

Des personnes fortes, il en a affronté. Des Elementis. Des Domae. Des soldats. Des procureurs. Toute sorte de personnes différentes pensant être plus douées physiquement ou intellectuellement que Gaara ; Un peu de patience et d'intelligence et il n'est jamais sorti perdant de ses combats. Au grand désespoir de Bloodyne et de ses amis de l'époque, mais ça permettait de mettre tout le monde d'accord et surtout améliorer sa réputation.

- Tu sais ce qui me fait encore plus rire ? C'est qu'à l'origine je sens que tu étais plus proche de moi que de Set, tu aurais été un adversaire digne de moi. Mais maintenant tu n'es qu'un pauvre animal blessé et perdu. C'est pour ça que tu ne pourras pas gagner contre moi.

- Les paris sont ouverts alors.


La provocation, ça fonctionne très rarement sur Gaara mais il lui arrive de perdre patience lorsqu'il sent que ses arguments se perdent dans le vent puisqu'ils ne sont entendus par personne. Abattant ses mains dans le vide afin de faire lever le sable tout autour de lui, l'onde de choc créée ainsi que la surprise eut raison de Fallen qui se retrouve projeté à plusieurs mètres cognant au passage contre les ruines ; Gaara, sur ses gardes, pense à garder le sable utilisé à proximité afin de se créer un bouclier au cas où Fallen ait envie de répliquer. Et c'est sûrement ce qu'il fera.

- Tu n'es pas plus fort que ceux que j'ai déjà affronté, il est encore temps pour toi de faire demi-tour et laisser Setsuna revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] EmptyMer 17 Aoû - 16:11



Setsuna     F.     Le rouquin Gaara.



Alors que je le regardais en tournant autour de lui lui déballant ce que j'avais à lui dire je sentais que ça ne le touchait pas, mais ça ne m'étonnait pas, au fond c'était un adversaire redoutable et les paroles ne le toucheraient pas. Seul les actes compte pour lui et ça me plaisait bien j'allais en découdre avec ce sale môme qui était devenu la 2ème faiblesses de Setsuna. Setsuna se voyait en lui et voulait aussi un futur plus radieux pour ce petit merdeux mais je ne le laisserais pas vivre plus longtemps avec que Set ne soit trahis et encore plus détruit, bien que ça me ferait plaisir de le revoir avec cette haine qu'il avait au début. Je suis la carapace de Set, le barrage entre son véritable but et son utopie.


- Les paris sont ouverts alors.

Alors que le jeune homme se met à faire un mouvement bizarre du sable appairait, je fus surpris d'une invocation si rapide et la puissance du sable me projette en arrière m'envoyant dans les ruines cassant un mur de brique. Mon corps était affalé sur les débris et la tête en arrière. Pas mauvais du tous, j'avais même été surpris et j'ai eu mal. Alors que je ne bougeais plus restant comme ça un petit moment peut être pour lui faire croire qu'il avait eu raison de moi, mais non, un rire commença à retentir doucement de la ou je me trouvais  quand le rouquin envoya sa phrase:

- Tu n'es pas plus fort que ceux que j'ai déjà affronté, il est encore temps pour toi de faire demi-tour et laisser Setsuna revenir.

Mon rire continue quand mon bras se lève soudainement pour tirer des fils qui viennent pervers le barrage de sable du rouquin pour l'enferme totalement lié. Je me relève doucement en silence, et me remet debout ayant un peu du mal.

- Laisse Setsuna ou il est. Tu ne peux pas le comprendre, personne ne peut le comprendre.

Alors que je m'avance doucement tenant les fils fermement pour ne pas qu'il s'échappe ou se libère je le regarde en silence. Oui, qu'est ce qu'il savait de Setsuna ? Personne ne pouvait le comprendre sauf moi, pendant ses 10 ans ou tous ce qu'il souhaitait c'était la mort, j'étais le seule personne présente pour lui dans sa tête. Fallen n'existe pas depuis qu'on a reçu les contrats, Fallen a toujours été Setsuna aussi, je suis juste sa partie qui la aidé à survivre pendant ses 10 ans d'enfer, ou sa fille ne pouvait rien faire car trop jeune, tous ses amis l'ont laissé crever, sa famille l'a abandonné et surtout … Ce rouquin  avait encore des boutons sur la gueule alors qu'il garde ses discours.

- Setsuna n'a besoin de personne d'autre que de moi, je vais tous vous détruire pour ce que vous lui avez fait subir, je suis absolue, rien ne me fait plier, je suis la volonté, la haine et la colère de Setsuna celle qui ne veut pas voir, le ténébreux ne m'a pas créer, je n'ai pas été créer par Setsuna, les contrats ne m'ont pas créer, je SUIS Setsuna, sa partie la plus sombre, alors arrête d'appeler Setsuna car je suis lui.

Alors que je tire sur les fils pour les serrer fortement je le regardes avec toute ma haine et ma colère … Personne ne m'arrêtera, je suis Absolue. Je ne perds jamais, le seul qui peut me vaincre c'est moi même. Oui a ce moment la j'étais vraiment en colère après le monde et le rouquin. Au final je ne voulais pas le malheur de Setsuna, mais le protéger contre se monde qui l'avait détruit et j'empêcherais Setsuna de faire les mêmes erreurs que le passé et s'attacher au gens. Je suis son armure, son arme et son rempart contre l'humanité, ce fléau pitoyable, cruel et égoïste. Alors que sa fille me déteste, que Setsuna me déteste, que le monde me déteste j'en ai rien à foutre, je suis dominerais tous et tous le monde, et détruirait ce foutu monde :

- Alors fait moi le plaisir de crever maintenant rouquin.

Je tire encore plus sur les fils en le regardant avec un regard colérique et déterminé, je te terminerais ici et ce soir et demain je m'attaquerais au monde.






(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] EmptyMer 17 Aoû - 18:00



Surprit par le geste de Fallen, Gaara tombe à la reverse lorsque les fils l'encerclent de tous les côtés, l'empêchant ainsi de bouger. Tandis que Fallen se relève accompagnée d'une phrase qu'il a si souvent entendu, il tente de se libérer de l'étreinte des fils dont l'auteur ne cesse de tirer vers lui pour l'empêcher de s'enfuir. L'Homme de Sable a l'impression que l'étreinte se resserre à chaque fois qu'il tente de bouger, alors pour ne pas empirer les choses il cesse de se débattre. Il ne s'avoue pas vaincu, il prépare seulement sa prochaine attaque.

- Setsuna n'a besoin de personne d'autre que de moi, je vais tous vous détruire pour ce que vous lui avez fait subir, je suis absolue, rien ne me fait plier, je suis la volonté, la haine et la colère de Setsuna celle qui ne veut pas voir, le ténébreux ne m'a pas créer, je n'ai pas été créer par Setsuna, les contrats ne m'ont pas créer, je SUIS Setsuna, sa partie la plus sombre, alors arrête d'appeler Setsuna car je suis lui.

Tirant une fois de plus sur les fils pour l'empêcher de bouger, Gaara retient un juron entre ses dents ; Ce n'est pas la peine de gaspiller sa salive pour lui puisqu'il ne veut rien entendre. Son regard chargé de colère n'effraie pas l'Homme de Sable qui continue de préparer son attaque pour se libérer de l'emprise de ces fils de malheur ; Combien a-t-il d'éléments ? A-t-il un animal dans le lot ou est-ce un élément encore plus puissant ? Il devra sûrement faire une nouvelle attaque plus puissante pour le forcer à utiliser son deuxième élément.

- Alors fait moi le plaisir de crever maintenant rouquin.

- Tu peux toujours attendre pour ça.

Utilisant toute sa force ainsi que son sable, il fait une nouvelle onde de choc grâce à ses particules de sable qui permet de détruire avec quelques difficultés les fils qui le retenaient prisonnier. D'un geste de la main, il lève le sable à ses pieds afin d'envoyer de petits kunaïs de sable pour que Fallen reporte son attention sur cette attaque ; Profitant de ce court laps de temps qu'il s'est offert, Gaara a prit soin de créer une griffe de sable assez solide qu'il envoie d'un seul geste en direction de Fallen.

Le plaquant au sol sans douceur pour tenter de le maîtriser, Gaara n'hésite pas une seule seconde a appuyer avec la griffe de sable comme pour enfoncer son adversaire dans le sol. L'Homme de Sable fait ainsi attention à ne laisser aucun mouvement à son adversaire pour essayer de calmer le jeu entre eux ; la griffe de sable est suffisamment solide pour le maintenir un moment mais tout dépendra de son attaque et de son deuxième pouvoir. Il peut tout aussi bien l'avantager que lui poser problème.

- Si tu comprenais si bien Setsuna, tu ne serais pas ici. Rien que ta présence prouve le conflit qui règne entre vous ; Je suis sûrement le seul à vous comprendre tous les deux, alors arrêtons ce combat futile si tu ne veux pas te retrouver encore plus blessé que maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] EmptyMer 17 Aoû - 18:53



Setsuna     F.     Le rouquin Gaara.



Alors que je tirais de plus en plus pour totalement le bloquer, il était totalement hors de question que je le laisse s'échapper. Il devait mourir et c'était tous, alors que je prenais ma confiance le rouquin me lâche un :

- Tu peux toujours attendre pour ça.

Je le regarde et voit le sable apparaître et les fils commence à touts craquer, je serres les dents et recule légèrement. Sale môme tu vas te laisser tuer merde ! Alors que je restes sur mes gardes pour ne pas me prendre une attaque surprise comme la dernière fois, je vois des kunaïs arriver dans ma direction. Je me penches légèrement en arrière pour les esquiver et une ombre apparaît au-dessus de moi et je vois une main géante :

- Qu'est ce que … Argh

Elle vient me plaquer violemment au sol et me sert … Tout en compressant mon corps sur le sol pour m’empêcher de bouger. La douleur était forte et la prise aussi. Ca allait être dur pour une personne normal de se sauver de cette situation mais je n'étais pas une personne normale. J 'essayais de me débattre mais c'était difficile, je n'avais aucun fil sous la main :

- Si tu comprenais si bien Setsuna, tu ne serais pas ici. Rien que ta présence prouve le conflit qui règne entre vous ; Je suis sûrement le seul à vous comprendre tous les deux, alors arrêtons ce combat futile si tu ne veux pas te retrouver encore plus blessé que maintenant.

Mon regard vira au noir … Non tu ne comprends rien, personne ne me comprend moi, cette douleur que j'ai du calmer et le protéger, je suis le seul à le comprendre. Alors que j'hurlais de rage, mon idée pour me débloquer fut d'utiliser les fils que j'avais utiliser pour fermer les plaies de mon corps. Alors que les fils viennent au niveau des griffes et découpes ce qui me retenait, je pousses avec mon bras le morceaux de sable c'était dur, mais ma rage vaincra tous ce qui se trouve sur mon passage. Alors que j’arrive à me libérer au prix de la réouverture de mes blessures qui me font vraiment souffrir, je regarde le rouquin :

- Non, tu ne me comprends pas non, tu ne vois que ce que Set te raconte, mais sais tu vraiment ce qui ce cache derrière Set ? Pourquoi il n'a jamais vraiment cherché à remplacer sa femme ? Non tu ne connais pas ses peurs et ses malheurs, tu ne sais que ce qu'il y a la surface.

Alors que je dis ça je poses ma main vers le bas et ferme le poing me concentrant rapidement et je relève cette dernière pour la tirer en arrière, en apparence il n'y avait rien mais avec la lumière de la lune pour pouvait voir le reflet de centaines de fil, puis je tire de nouveau violemment sur ma main et un sifflement dans l'air retentit, puis du sable apparaît autour de Gaara.

- Je crois qu'il n'y a plus rien à se dire, si tu veux récupérer Setsuna … Il faudra me tuer sache le, jamais je ne vous le donnerais.

Alors que je je fais un mouvement avec mes bras assez ample pour faire apparaître d'autre fil pour entourer dans bouclier de sable et enfoncer les fils dedans pour éviter qu'il ne sorte de son bouclier et le confiner, la douleur de mon bras perforé par Blood revient suite à l'ouverture de la plaie et je poses un genoux à terre venant mettre ma main sur mon bras … Allez c'était pas le moment de flancher, je dois finir ce combat, je me reposerais après, j'en avais vraiment beaucoup trop demandé à mon corps en 2 semaines mais, il tiendrait encore un petit moment, il le fallait. Je me redresse doucement et me prépare à une prochaine attaque du Roux savant très bien que ça ne se finirait pas par le confinement de Gaara, mais jusqu’à ce qu'il y est une personne incapable de combattre. Alors que je reste sur mes gardes, je recules un peu pour me dissimuler dans l'ombre de la forêt, je vais utiliser tous ce que je peux pour l'avoir.






(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] EmptyMer 17 Aoû - 20:57



L'entendant hurler de rage plutôt que de répliquer, Gaara comprend que tenter de le raisonner ne sert strictement à rien ; Il tente de garder sa construction solide mais les fils de Fallen découpent la griffe non sans difficulté. Arrivé à ses fins, l'Homme de Sable fait revenir son élément prêt de lui pour parer une quelconque attaque, Gaara remarque d'ailleurs les nombreuses blessures faites deux semaines plus tôt qui se sont ré-ouvertes ; Si seulement il était resté tranquille.

- Non, tu ne me comprends pas non, tu ne vois que ce que Set te raconte, mais sais tu vraiment ce qui ce cache derrière Set ? Pourquoi il n'a jamais vraiment cherché à remplacer sa femme ? Non tu ne connais pas ses peurs et ses malheurs, tu ne sais que ce qu'il y a la surface.

Il observe les mouvements de Fallen et distingue grâce aux rayons de la lune les centaines de fils reliés chacun à une arme des corps présents au pied de ces ruines ; Gaara se créer sans plus attendre un cocon de sable suffisamment résistant pour ne pas céder sous les coups des armes. Quelques unes arrivent à passer au travers, blessant Gaara au bras gauche et à la jambe droite ; Oubliant la douleur, il reporte son attention sur le bouclier qu'il rend plus solide pour ne laisser passer aucune autre arme. Les fils entourent une nouvelle fois le bouclier pour l'empêcher de sortir de la prison qu'il s'est lui-même créé.

Grossissant le cocon de sable qui l'entoure, l'Elementis arrive à faire de nouveau craquer tous les fils et laisse tomber son élément à ses pieds pour observer les alentours. Il ne voit plus et ne ressent plus la présence de Fallen, pourtant il est là quelque part dissimulé dans l'ombre de la forêt pour attendre. A chercher sa prochaine attaque ou se mettre en garde pour encaisser. La patience perdue depuis un petit moment, Gaara n'a pas envie de jouer à cache-cache à cette heure-ci et préfère utiliser la manière forte.

Créant sa griffe de sable, celle-ci copie les gestes de Gaara lorsqu'il balaye l'air de son bras ; La griffe, elle, s'écrase lourdement contre les arbres de la forêt. Participant activement à la déforestation de Quederla, l'Homme de Sable ne s'arrête pas dans ses gestes même si il doit faire disparaître toute la forêt. Il finit par trouver l'homme qu'il cherche. Continuant de balayer les arbres du revers de la griffe, l'Elementis de sable envoie discrètement son élément près de son adversaire pour le plaquer contre l'arbre contre lequel il se cachait.

Évidemment, Fallen ne tient pas en place et se libère de l'emprise de l'Homme de sable qui le poursuit avec son élément pour tenter de l'attraper une nouvelle fois ; Plus ce combat avance et plus la rage commence à se faire sentir du côté de Gaara qui ne tient plus en place au fur et à mesure que les minutes avancent. Plus vite il attrapera et calmera Fallen et moins il pourra déraper à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] EmptyMer 17 Aoû - 22:59



Setsuna     F.     Le rouquin Gaara.



Sans aucune surprise le jeune se libéra de la prison de fil, mais mes armes l'avait tous de même blessé, je pouvais voir que son visage avait changer, oh commençait il à comprendre que ça ne servait à rien de me maîtriser, intéressant pour le moment j'étais camoufler dans la forêt tel un fantôme, un spectre une ombre. Je savais survivre, je m'adaptais à tous rien ne m'arrêtait. Je lui es dis je gagne toujours, ma volonté et mon pouvoir son absolu et ce môme ne m'arrêtera pas, jamais. Alors que je commences à me reposer, utilisant les fils pour refermer la plaie qui pissait le sang une ombre géant apparue de nouveau … Une main de sable qui se mettait à arracher les arbres un a un sur son passage, c'était vraiment impressionnant et à ce rythme je ne pourrais bientôt plus me cacher, je terminais les soins rapidement entendant la main se rapprocher de ma position, cela me donnait des frissons dans le dos rien que de penser que je pouvais être choppé par la main et expédier bien loin. Je me concentrais pour finir mes soins d'urgence puis je vis la griffe du coin de l'oeil arriver dans notre direction. Alors que je me jette en avant pour rouler et esquiver l'arbre et arracher et balancé. La zone avait été bien arraché niveau arbre. Alors que la poussière qui vient de s'installer et impressionnante, je commences déjà ma contre-attaque, tout à coup plusieurs silhouette apparaisse dans la poussière en différente position et différent endroit.

Je venais de monter cette pièce de théâtre simplement en utilisant les corps de mes victimes, celle qui avait ma taille et corpulence, plus des silhouettes faites en fil. Un plan rapidement fait et parfaitement réussit. Je le regardais en silence patientant pour avoir mon heure d'attaque, ça ne servait à rien de se précipiter, la poussière avait du mal à partir en même temps avec tous ce qu'il venait d'arracher, la terre etc ce n'était pas étonnant. Mais je savais que si je me faisais chopper par cette main sans pouvoir ça serait la mort directement donc attention, attention, le gamin n'est pas si nul que ça finalement mais il ne reste toujours pas à ma hauteur.

Alors que je patientais en silence dans mon coin avec une katana dans la main le gardant parfaitement contre mon corps pour ne pas le montrer dans la silhouette et me faire repérer j'attends de voir comment il va réagir, je ne peux pas me jeter ou son sable bloquera mon attaque et je me retrouverais dans une position peu confortable. Alors il fallait patienter bien que mon sang bouillonnait d'en déterminer avec lui. Alors que la poussière commence à disparaître, quelques silhouette bouge un peu avec le vent, pendant que je me jette dans le dos du Rouquin pour venir lui entailler le dos en diagonale avec le katana, reculant rapidement après cela me mettant dans une position prêt à combattre et répliquer à son sable, je ne me défilerais jamais. Alors que je me prépare j'ai un mot d'absence tombant a genoux me tenant la tête ayant d'énorme douleur ….

- Argh….

Je me mets à saigner du nez … fermant les yeux et j'ai l'impression que mon esprit s'embrume et que j'ai du mal à suivre ce qu'il se passe ici. Je soupire fortement et frotte ma tête en silence. Je me redresse difficilement, un vertige étant apparu mais je reste sur mes gardes regardant le rouquin que je venais enfin de blesser a nouveau et d'une manière plutôt …. Agressive la. C'était finit de jouer.






(c) Agora


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] EmptyVen 19 Aoû - 16:04



Gaara lance ses attaques de sable contre des silhouettes apparaissant un peu partout entre les arbres, tel un Fantôme. A force d'acharnement, il comprend bien que ces silhouettes qui apparaissent sont les corps des Domae et Elementis tués par Fallen ; Mais avec toutes cette poussière et le peu de lumière présente, il est compliqué pour l'Homme de Sable de distinguer les pantins de la personne qu'il recherche activement dans cette déforestation.

Au bout d'un certain moment, il stoppe tout mouvement pour observer et écouter les alentours ; Laissant la poussière se disperser pour tenter de retrouver Fallen. Au moment où il repère une silhouette au loin et qu'il s'apprête à lancer son élément, il ressent une vive douleur dans son dos le faisant tomber à genoux ; Un coup de katana dans le dos qu'il n'a pu prévoir en raison des conditions et de sa gentillesse à ne pas vouloir blesser Setsuna. Maintenant, fini de jouer.

La rage accumulée fait bouillir son sang. Les émotions tourbillonnant lui donne envie d'exploser. D'exploser toute la haine et la rage accumulées ces dernières années, ces derniers mois, ces dernières semaines. Personne n'est là pour le retenir. Pas de Confrérie pour lui imposer de stupides règles. Pas d'idiote petite copine qui souhaite avoir un compagnon normal. Alors puisque rien ni personne ne le retient, il peut exploser cette rage qu'il retient depuis trop longtemps.

Utilisant sa réserve de sable, la terre ainsi que les grains de sable dans les ruines, il utilise cette rage pour créer un tanuki de sable d'une taille plus impressionnante qui le soulève à plusieurs mètres de hauteur au-dessus du sol. Le genou posé contre la structure et les mains plaquées contre celle-ci, ses yeux ne reflètent rien d'autre que la colère ; Cette fois, il ne retiendra pas ses coups et tant pis si Setsuna se retrouve blessé durant ce combat. Il est hors de question de mourir ici.

En se relevant, plusieurs chaines de sable volent vers Fallen pour le priver de tout mouvement ; Fermant petit à petit le poing pour l'entraver de toute action, il n'a que faire des cris de douleur qu'il pourrait entendre ou la colère de son adversaire. A charge de revanche pour avoir été dans la même situation que lui quelques minutes plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty
MessageSujet: Re: Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]   Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ultime réminiscence, un combat qui transcende les âmes [F. Gaara ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-