Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021

Partagez
 

 Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 EmptyDim 21 Aoû - 12:20

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux
Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Illust13
Feat Jason Korben

Ils ont le don d'attaquer là où c'est le plus douloureux pour nous. J'espère que tu pourras toujours dessiner.

"- Les tendons ne sont pas... sectionnés, les muscles seulement abîmés... donc ça va aller... Ça prendra juste... du temps, pour se remettre..."

Sa main est venue saisir la mienne mais je ne sens pas réellement son contact à travers les bandages. Oui, du temps, c'est ce dont nous aurons le plus besoin. Pour nous reconstruire et recommencer à vivre, tout simplement. Parce que survivre, ce n'est pas assez. Cela ne nous suffira pas, je le sais. La douleur finira par se faire moindre, les angoisses aussi et lentement, les choses reprendront leur cours. Avec ou sans nous. Alors autant s'accrocher, une fois de plus. Il ne restera que les souvenirs et les cauchemars, les cicatrices aussi, pour se rappeler. Éternellement.

T'es pas obligé de répondre. Mais, est-ce qu'il avaient des pouvoirs étranges? Comme les familles?

"- Oui... Mais ils étaient... Ni Elémentis... Ni Domae..."

Cela doit lui paraître bizarre. S'il ne sait rien de ce qu'il se passe actuellement dehors, il ne pourra pas comprendre. Après, s'il me pose la question, je suppose que j'en connais la raison. Ce serait donc un membre des Familles qui l'aurait attaqué et ainsi blessé? Ou du moins, quelqu'un avec un pouvoir? Mais les familles étaient sans pouvoir depuis tout ce temps. Pourtant, est-ce à moi de lui apprendre ça? J'hésite un peu, avant de finir par me lancer.

"- Les Familles... avaient perdues leurs pouvoirs... pour une raison inconnue... Et un autre groupe... qui se fait appeler l'Ordre, s'est manifesté... Ils nous ont pris en otage et... leur chef se nomme le Ténébreux.... Et personne ne sait qui ils sont... ni d'où ils viennent... ni comment ils ont eu accès à des pouvoirs... Mais ils peuvent avoir des éléments... comme des animaux..."

Ça, j'en suis certaine. Parce que j'étais là, je les ai vu. L'homme avec les guêpes, celui au taureau, la femme à l'acide et celle avec le temps. L'homme au chimpanzé et celle qui avait les vecteurs aussi. Il y en avait tellement et encore, je ne les ai pas tous vu à l'oeuvre. Je sens que je me suis remise un peu à trembler mais je secoue la tête et respire profondément pour me calmer avant de revenir à Jason. Et de lui poser la question qui me brûle les lèvres.

"- C'est une personne... avec un pouvoir... qui t'a attaqué... toi aussi? "

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 EmptyDim 21 Aoû - 13:26

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux

Avec
Haizea Ariya-Seryk

Oui... Mais ils étaient... Ni Elémentis... Ni Domae...

Quoi?

Les Familles... avaient perdues leurs pouvoirs... pour une raison inconnue... Et un autre groupe... qui se fait appeler l'Ordre, s'est manifesté... Ils nous ont pris en otage et... leur chef se nomme le Ténébreux.... Et personne ne sait qui ils sont... ni d'où ils viennent... ni comment ils ont eu accès à des pouvoirs... Mais ils peuvent avoir des éléments... comme des animaux...

Ce serait... une troisième famille? Moi qui n'y connaissais rien, j'ai l'impression d'entrer brutalement dans ce monde rempli de malades, de monstres. Je garde le silence un moment avant d'entendre la question d'Haizea.

C'est une personne... avec un pouvoir... qui t'a attaqué... toi aussi?

Je frissonne mais approuve d'un signe de tête.

Je ne sais pas si c'est un animal ou un élément. Mais ce ne sont pas des blessures à armes blanches, les médecins sont catégoriques. Et puis il y a ...

je fronce les sourcil, incapable de me souvenir de plus que ces bras qui s'agitaient dans la nuit et les voiles des bateaux qui bougeaient en rythme.

Je ne me souviens pas... mais c'était pas humain
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 EmptyDim 21 Aoû - 14:47

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux
Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Illust13
Feat Jason Korben

Je ne sais pas si c'est un animal ou un élément. Mais ce ne sont pas des blessures à armes blanches, les médecins sont catégoriques. Et puis il y a ...  
Je ne me souviens pas... mais c'était pas humain


Ça doit être dur, en effet. De ne pas savoir ce qui nous est réellement arrivé, juste d'avoir le résultat devant les yeux et de ne pas pouvoir faire autrement que de vivre avec. Quelque part, cela me rappelle lorsque Kira m'a annoncé la mort de Maman, puis celle de Gaea. J'avais été blessée, profondément, même si ce n'était pas vraiment physique. Et je ne suis pas certaine de m'en être vraiment remise, même si du temps à passé depuis.

"- Je ne sais pas... comment je réagirais si... je ne pouvais plus dessiner... jouer de la guitare ni... faire les choses que j'aimais... Alors, je ne peux pas... me mettre à ta place... Je ne sais rien... de ta douleur... Je peux juste imaginer... la douleur et les cauchemars... Parce que ça, je pense qu'on a un peu les mêmes..."

Bon, si tu voulais le rassurer ou le consoler, là, tu t'es royalement plantée. Parce que même moi, ces paroles me font plus peur qu'autre chose. Mais c'est bien ce que je ressens au fond alors, est-ce que j'ai vraiment tort de le dire? De toute façon, au pire, je passerais pour une idiote si ce n'est pas déjà fait. Et dans mon état, je crois bien que je m'en moque profondément en fait.

"- Je peux pas... te soigner... te faire oublier tout ça... Mais je peux peut-être... t'aider? Des fois... ça fait juste du bien de... pas être tout seul... Moi, ça m'a déjà sauvé..."

Deux fois. Ma Elly avait tellement été là pour moi. Ce qu'elle pouvait me manquer en cet instant. Aujourd'hui, je n'avais plus que moi-même sur qui compter pour tenir la nuit et affronter mes cauchemars. Je ne les dirais pas à Kira, je ne veux pas qu'elle s'inquiète. Elle a déjà tellement de choses à faire et à gérer, entre la maison et la Famille.  

"- Après, si tu préfères... je peux aussi te laisser... pour que tu te reposes... Je comprendrais... "

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 EmptyDim 21 Aoû - 15:34

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux

Avec
Haizea Ariya-Seryk

Je ne sais pas... comment je réagirais si... je ne pouvais plus dessiner... jouer de la guitare ni... faire les choses que j'aimais... Alors, je ne peux pas... me mettre à ta place... Je ne sais rien... de ta douleur... Je peux juste imaginer... la douleur et les cauchemars... Parce que ça, je pense qu'on a un peu les mêmes...

Je ne sais pas si j'ai vraiment envie d'entendre ça. C'est un peu comme d'écorcher une croûte de sang sur une plaie pas encore fermé. Ça fait mal, ça saigne et ça ralentit la cicatrisation. Mais à côté, on voit un peu mieux la blessure, sa taille, sa profondeur. Elle est moins foncée par le sang coagulé, moins épaisse sans la croûte. C'est dérangeant mais à côté, je ne l'arrête pas. De toute façon, je sortirai à temps pour la rentrée. Il me faudra un peu de temps pour assister aux cours, mais je reviendrai au lycée, et ces blessures seront toujours là. Ce handicap est là. Il ne s'évaporera pas. Il restera.

Je peux pas... te soigner... te faire oublier tout ça... Mais je peux peut-être... t'aider? Des fois... ça fait juste du bien de... pas être tout seul... Moi, ça m'a déjà sauvé...

Qu'elle reste? Elle risque de voir l'état de mes jambes, à un moment ou à un autre. Je ne supporte pas cette vision, et elle ne la supportera pas non plus. Bah, tant que l'illusion tient, elle peut bien rester. Elle se rassure aussi, jusqu'à ce qu'elle se rende compte de l'horreur que je cache.

Après, si tu préfères... je peux aussi te laisser... pour que tu te reposes... Je comprendrais...

Je hoche négativement de la tête.

Je peux pas dormir. J'arrives pas à me reposer. Mais ça me va. Si tu restes ici. Juste... ben, mes jambes sont pas... c'est dégueu. Les regarde pas.

Je me penche et ouvre le tiroir de ma table de nuit, pour en tirer la seule chose que j'arrive à avaler : du chocolat. J'en tends une barre à Haizea.

T'en veux?

Pas terrible comme moyen de changer de sujet, mais avec la fatigue et la Douleur lancinantes, j'ai rien dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 EmptyDim 21 Aoû - 16:10

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux
Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Illust13
Feat Jason Korben

Je peux pas dormir. J'arrives pas à me reposer. Mais ça me va. Si tu restes ici. Juste... ben, mes jambes sont pas... c'est dégueu. Les regarde pas.

"- D'accord, ... je ne regarderais pas."

Je crois qu'en fait, inconsciemment depuis qu'il me l'a dit, je fais tout mon possible pour ne surtout pas regarder dans cette direction. Parce que je ne me souviens encore que trop bien de cet homme qui a fondu littéralement devant nos yeux. Des plaies sanglantes et des corps étalés partout dans le Centre Commercial. Trop d'horreur qui maintenant font parties de mes cauchemars et que je ne veux pas raviver, en recroisant pire encore. La réalité.

T'en veux?

"- Heu, oui... Merci...."

Pour le coup, je ne m'attendais pas à ça. Mais finalement, même si je n'ai pas faim, je la prend et l'ouvre. L'odeur du chocolat est agréable, plus appétissante que les plateaux qu'ils me forcent à manger ici, pour que je retrouve mes forces. Et du coup, je croque dedans, sans même me faire prier. Il faut croire qu'en fait, je devais quand même avoir un petit creux.

"- Hum, il est bon... Vraiment... "

Je parviens à sourire un peu. C'est sans doute un peu idiot mais je ne sais même plus à quand remonte la dernière fois que j'en ai mangé. Est-ce que c'est le flot des émotions récentes, la mort que j'ai frôlée, la peur que j'ai ressentie, le retour à la réalité mais toujours est-il qu'il me semble meilleur que jamais.

"- Et sinon... tu sais quand... tu vas pouvoir sortir?... Tu pourras... revenir au lycée? "

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 EmptyDim 21 Aoû - 17:00

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux

Avec
Haizea Ariya-Seryk
Je casse le morceau et le laisse dans ma bouche, attendant qu'à force de le faire fondre, je l'avale inconsciemment.

En tout cas, c'est quelque chose qui fait plaisir à HAizea, plus que cce que j'aurais pensé. C'est vrai, quoi, c'est que du chocolat, avant j'en mangeais quand je n'avais pas de sucre sous la main pour remonter mes batteries après un sprint. J'ai pas tellement de goût en matière de nourriture.

Et sinon... tu sais quand... tu vas pouvoir sortir?... Tu pourras... revenir au lycée?

Je la regarde et repense à ce que me disaient les médecins.

On m'a dit que je serais sorti pour la rentrée, mais qu'il me faudrait encore du temps avant de retourner au Lycée. Je vais tenter la rééducation, mais ça a peu de chance de réussir. Je serais obligé d'utiliser un fauteuil roulant au début.

Je m'adosse au lit remonté. Je le fais peu parce que la Douleur a tendance à me faire me recroqueviller en avant, mais mon dos est en compote avec ça.

Toi, tu auras des séquelles?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 EmptyDim 21 Aoû - 18:03

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux
Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Illust13
Feat Jason Korben

On m'a dit que je serais sorti pour la rentrée, mais qu'il me faudrait encore du temps avant de retourner au Lycée. Je vais tenter la rééducation, mais ça a peu de chance de réussir. Je serais obligé d'utiliser un fauteuil roulant au début.

"- Il y a quand même... la possibilité que ça fonctionne... Tu auras besoin... qu'on t'emmène les cours?... ou des choses du genre?..."

Si ces jambes sont vraiment abîmés, il ne voudra peut-être pas qu'on vienne le voir mais pour suivre les cours, il faudra bien que quelqu'un les lui amène. Ses amis du Club d'athlétisme pourront sans doute le faire. A moins que ses parents ne viennent les récupérer directement au Lycée? C’est aussi une possibilité, je ne sais pas en fait.

Toi, tu auras des séquelles?

"- Je... ne sais pas... D'après les médecins, mes mains ne devraient rien avoir mais... je garderais peut-être des cicatrices... surtout au niveau du cou..."

Par réflexe, je viens porter la main à ma gorge où les bandages de mes mains entrent en contact avec celui plus épais et imposant de ma gorge. J'ai l'impression de ressentir encore la morsure du fil de pêche sur ma peau, ce qui me fait un instant frissonner et déglutir difficilement. Mais je retire mes doigts, me forçant à penser à autre chose. Au fond ce n'est rien, comparé à ce que lui doit endurer.

"- Mais ce n'est rien... J'ai eu de la chance, au final... "

Je ne pense pas être très convaincante mais il faut bien voir la réalité en face. Oui, je suis blessée, choquée, traumatisée et à l’hôpital mais je suis vivante et Ewan n'a rien. C'est ce qui pouvait arriver de mieux. Et je saurais m'en contenter.

"- Au lycée... ils savent pour... ce qui t'est arrivé ?... Pour savoir si... je dois rien dire... "

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 EmptyDim 21 Aoû - 18:22

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux

Avec
Haizea Ariya-Seryk

Il y a quand même... la possibilité que ça fonctionne... Tu auras besoin... qu'on t'emmène les cours?... ou des choses du genre?...

Je sais pas encore, j'ai pas réfléchi aussi loin, alors pour le moment je hausse les épaules.

Je... ne sais pas... D'après les médecins, mes mains ne devraient rien avoir mais... je garderais peut-être des cicatrices... surtout au niveau du cou...

Je la sens encore traumatisée mais elle se reprend, semblant plus frivole sur ce sujet qui la fait blêmir.

Mais ce n'est rien... J'ai eu de la chance, au final...

Un peu de maquillage, et on ne verra rien. En plus, je suis sûr que ça t'ira bien.

Je lui souris, sincère. C'est facile à effacer, les cicatrices, pour les filles. Elle font tout disparaitre avec leurs poudres et leurs crèmes. Elle n'est peut-être pas coquette, mais c'est vrai que les cicatrices, ça fait toujours un peu peur.

Au lycée... ils savent pour... ce qui t'est arrivé ?... Pour savoir si... je dois rien dire...

Je réfléchis une seconde mais hausse les épaules.

Bah, je vois mal les gars du club ou les gens de ma classe venir te voir. Mais s'ils te posent des questions...

Ma voix s'éteint. Puis je secoue la tête.

De toute façon, il faudra bien qu'ils sachent, et ils sauront peut-être déjà. Par... un prof ou autre. Je crois que rien que pour ça, j'ai pas envie de retourner en cours... Au moins pour ne pas voir les gars du club. Au moins, les terminales de l'année dernière ne verront pas... ça.  
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 EmptyDim 21 Aoû - 19:25

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux
Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Illust13
Feat Jason Korben

Un peu de maquillage, et on ne verra rien. En plus, je suis sûr que ça t'ira bien.  

"- Il faudra que j'apprenne, alors.... mais en effet, ça pourrait être... une solution..."

Je suis certaine que Boa m'aiderait. Kira ou Gaea aussi. Mais je ne sais pas si j'aurais vraiment envie de le leur demander. Car il faudra forcément que je j'explique pourquoi, et donc que je réveille ces souvenirs que je ne souhaiterait qu'une seule chose, oublier pour de bon. Enfin, je verrais bien. J'ai encore du temps et, qui sait, peut-être qu'il ne restera rien comme traces. Seulement les cauchemars. C'est étrange mais je n'y crois pas vraiment en fait.

Bah, je vois mal les gars du club ou les gens de ma classe venir te voir. Mais s'ils te posent des questions...
De toute façon, il faudra bien qu'ils sachent, et ils sauront peut-être déjà. Par... un prof ou autre. Je crois que rien que pour ça, j'ai pas envie de retourner en cours... Au moins pour ne pas voir les gars du club. Au moins, les terminales de l'année dernière ne verront pas... ça.  


Oui, je peux comprendre. Je n'ai pas envie non plus de sortir d'ici pour le moment. Car dehors, les gens savent. Pour la prise d'otage, pour les blessés et du coup, tout le monde me demandera comment je vais. Et je sais très bien ce que je répondrais. Que je vais bien, que je n'ai rien et que je les remercie de s'être inquiété pour moi. Parce que je ne voudrais pas leur montrer qu'en fait, j'ai encore peur. Et alors que la porte s'ouvre un peu à la volée, je sursaute violemment, observant l'infirmière avec de grands yeux écarquillés tandis qu'elle, soupire de soulagement.

' Tout va bien, les filles. Je l'ai retrouvé.
Mademoiselle, que faites-vous ici? Nous étions très inquiète, on vous a cherchée partout.'


"- Oh, je suis désolée... J'avais juste besoin... de prendre l'air et... je me suis arrêtée ici... Je ne voulais pas... vous inquiéter..."

' Ne vous en faites pas, il n'y a pas de mal. Mais vu l'heure, vous devriez être couchée depuis longtemps. Vous avez encore besoin de repos. Allez, venez. Je vais vous raccompagner à votre chambre.'

"- D'accord, merci...
Repose-toi aussi... au moins un peu... Et bon courage...
A bientôt, Jason... "


Oui, parce que maintenant que je sais qu'il est là, je pense que je repasserais sans doute le voir. Au moins pour qu'il ne reste pas tout seul. Sauf si, bien sur, il me demande de ne plus revenir. Enfin, je suis l'infirmière à pas lents, tandis qu'elle me récite encore la liste de tout ce que je dois faire pour aller mieux et guérir vite. Me reposer, ne pas forcer sur mes blessures, bien suivre les avis des médecins, dormir, manger et sonner si quelque chose ne va pas. Ne plus sortir seule sans les prévenir de ma chambre. Je l'écoute en hochant de la tête, sans plus, et me recouche sagement.

Je crois que je suis fatiguée parce que, à peine me suis-je retrouvée seule  dans ma chambre que mes paupières se sont fermées. Oui, j'ai besoin de repos. J'espère seulement que cette fois, les cauchemars me laisseront tranquille. Au moins un petit peu.

[ => Rp terminé pour moi. Merci Jason ]

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 EmptyLun 22 Aoû - 19:51

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux

Avec
Haizea Ariya-Seryk

La porte s'ouvre trop brusquement. Mes réflexes réveille pleinement la Douleur qui transperce mes jambes, et je me recroqueville alors qu'Haizea se tourne vers l'infirmière. Ma peur passer, je dois encore gérer la Douleur qui s'acharne sur chaque muscle, le visage dans les draps pour m'empêcher de crier.

Le temps de leur échange, je ne peux pas calmer cette douleur, mais me relève tout de même pour ne pas alerter Haizea. J'ai suffisamment baissé dans son estime, je dois garder un minimum la face, même si elle est un masque fragile sur mon corps meurtri.

Quand elle se tourne vers moi, je me suis redressé et, les doigts blanchis à force de serrer le draps, j'ai forcé ma respiration à reprendre.

D'accord, merci...
Repose-toi aussi... au moins un peu... Et bon courage...
A bientôt, Jason...


La pénombre joue pour moi et je la salue alors que l'infirmière ferme la porte. Mais c'est pour mieux m'effondrer quand le loquet claque, malheureusement sans se fermer. Je dois surmonter la Douleur en silence, en écoutant leurs pas s'éloigner. J'y arriverai. Je ne dois pas abandonner.

La Douleur, dans l'obscurité, m’apparaît à travers mes paupières contractées par les efforts comme une tache plus sombre encore, coagulée autour de mes jambes. Quand elle avait l'air de ronces, j'avais d'horribles idées de foutre le feu à mon lit. Maintenant, il n'est pas question d'essayer de la toucher. Elle doit décider de s'en aller. Par elle-même. Je dois être patient avec elle. Et abandonner l'idée qu'un jour, je ne la sentirais plus.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux   Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cri des corps brisés est d'un silence douloureux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-