Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les liens de la famille [PV Aza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Les liens de la famille [PV Aza] Empty
MessageSujet: Les liens de la famille [PV Aza]   Les liens de la famille [PV Aza] EmptyVen 9 Sep - 1:53

Azazel T. Geis et Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Les liens de la famille

Les bras croisés, je suis assise et complètement recroquevillée sur moi-même en train d'regarder l'abricot que mon raton vient d'm'apporter. J'n'ai pas faim. J'n'ai plus faim depuis plusieurs semaines maintenant. Je n'ai pas envie d'le reconnaître mais mon abruti d'coloc me manque... Même si c'est l'Roi Elementis et que c'est mon oncle, j'me suis bien attachée à lui et m'faire reprendre toutes les cinq minutes sur ma manière d'être ou d'parler me manque un peu. Bon ok, ça m'manque clairement mais il est trop tard pour revenir en arrière.

Peut-être que je devrais aller lui présenter des excuses ? Ouais enfin j'sais pas où il est maintenant... Et pitié pas chez Lucille, j'ai pas envie d'la voir celle-là. Débarquer chez elle pour lui demander si son frère est dans l'coin pour lui présenter des excuses est la dernière chose que j'ai envie d'faire sur cette planète. En plus j'suis sûre qu'elle ne veut pas m'voir la Lucille donc voilà. Pourtant j'm'en mords les doigts de lui avoir dit de remballer ses affaires ; maintenant c'est tout calme, tout triste, tout ennuyant.

Bon ok, c'est décidé. Faut que j'aille le chercher. J'me lève, prends une douche et enfile rapidement mes vêtements ; j'sais pas où j'vais pouvoir trouver Aza' mais j'vais faire la tournée des bars, chercher du Quartiers Ouest et tout l'bordel quoi. J'ai pas d'photo d'lui mais j'le décrirai comme un grand rouquin maîtrisant la foudre avec des airs de papa poule... Enfin peut-être qu'il est comme ça qu'avec moi ? J'verrais bien. J'prends une veste que j'mets par dessus mon débardeur et sors de mon appartement, clés en main ; rechercher un rouquin haut comme trois pommes que j'ai envoyé boulé quelques semaines plus tôt ? C'est pas gagné.

J'avance un peu en regardant de tous les côtés comme si il allait débarquer comme ça d'un coup, tout content que j'revienne le supplier d'revenir. T'façon à tous les coups, j'vais me faire envoyer chier parce que c'est trop tard maintenant ; et puis t'façon je pourrais le comprendre... Et ça sera bien fait pour ma gueule du coup. Les mains dans les poches et le raton laveur marchant à mes côtés, j'entends des pas prêts d'moi qui me font sursauter de temps en temps. 'tain destresse Rox' c'est rien ça... Juste un rat qui passe. Bon un très gros rat mais ça doit il ne doit pas y avoir beaucoup d'monde dans les ruelles à cette heure-là ; ce qui d'ailleurs doit être bien ça le problème.

- Alors ma jolie, on traîne seule dans les rues ?

Je me retourne pour me retrouver face à un homme que je n'avais pas vu avant... Il est arrivé comment lui ? J'hausse simplement les épaules et continue mon chemin sans même prendre le temps d'lui répondre, mais le monsieur susceptible m'empoigne par l'épaule pour m'empêcher de continuer. Putain mais c'est quoi c'délire ?! Deux autres personnes s'approchent d'moi. Deux hommes et une femme maîtrisant élément et animaux sont là pour m'faire la peau ; j'peux savoir c'que j'ai fait ?! J'me débats comme je peux, demandant à c'qu'on me relâche sur le champ, qu'ils aillent trouver une autre victime quoi putain !

- Oh, la demoiselle commence à s'énerver.

- Z'êtes quoi au juste ? Des gens qu'on rien d'autre à foutre de leur soirée ou un groupe de psychopathes ?

- Des membres de l'Ordre, nous sommes là pour mettre le chaos !


Je me fige lorsque j'entends ce nom. Ce nom qui est à l'origine de grandes pertes, de grands malheurs dans cette ville, qui me donne envie d'hurler qu'ils sont des meurtriers, qu'ils sont responsables de mon malheur. Tout est de leur faute ! Serrant les dents, mon sang ne fait qu'un tour et je donne un coup de tête à la personne derrière moi pour qu'il me libère ; j'sais très bien que je ne suis pas assez forte contre eux et il faut que j'aille chercher de l'aide, que je ne reste pas seule. Enfin libérée, je commence à courir avec Chips qui comprend qu'il a intérêt à s'enfuir vite si il ne veut pas prendre cher... Oui je suis sérieusement en train de m'inquiéter pour mon animal.

Mais je fais à peine quelques mètres qu'une chose entoure ma cheville, me faisant tomber au sol m'écorchant au passage les mains et les bras... J'entends les pas de mes agresseurs se rapprocher d'moi et l'un d'eux m'attrape par les cheveux pour me forcer à me relever. Les larmes aux yeux, j'tente de plaider ma cause en les suppliant de me laisser partir mais aucun n'a l'air assez clément pour ça... Au contraire, ça a l'air de les amuser de m'voir souffrir. L'épée non loin d'ma gorge, je lance un dernier cri de désespoir à la personne à laquelle je pense avant ma mort qui ne devrait pas tarder à arriver.

- Oncle Aza' !!!

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Les liens de la famille [PV Aza] Empty
MessageSujet: Re: Les liens de la famille [PV Aza]   Les liens de la famille [PV Aza] EmptyVen 9 Sep - 13:59



Je marchais sur les toîts avec quelque membre élémentis, on nous avait dit qu'il y avait de l'activité de la part des membres de l'ordre dans ce quartier ses derniers temps surtout le soir. Apparemment c'était du racket et ça allait même plus loin parfois. J'ai donc décidé d'agir ce soir et ais pris 3 élémentis avec moi. On marchait sur les toits en attendant de voir quelque chose ou entendre mais il n'y avait pas grand chose. Les 3 élémentis mangeaient pendant que j'étais debout a regardé l'horizon de la ville bras croisés pour changer. C'était vraiment calme, il y avait quelque passant qui marchait par si par la, des couples mais rien qui semblait vraiment dangereux.

Le ciel était noir et magnifique, c'est la première fois que je voyais autant d'étoile d'un coup avec une vue aussi dégagée. très agréable comme vue, j'aimerais bien le voir plus souvent quand même ce ciel, un jour j'emmènerais mon neveu voir ça je suis sur qu'il adorerait. Je soupire longuement et frotte mon visage, je l'emmènerais bien avec la chose qui me sert de nièce mais j'ai dis que je m'occuperais plus d'elle, donc hors de question que je lui proposes, ça me faisait chier d'avoir faire ça et elle me manquait car même si c'était une peste elle restait drôle et très attachante.

Bon elle me manquait vraiment, peut être que j'avais pris goût de vivre avec elle et que ça me faisait plaisir de faire le "Papa poule" avec elle. Mais bon, elle était majeure et elle avait clairement voulu que je me barre donc ne pouvais pas allez contre sa volonté, mais bien que cela m'est mis en colère je n'ai rien dis par rapport à ça à ma soeur. Même si sur le coup j'ai pensé à le faire, Mon neveu à le droit de voir sa soeur et elle aussi à le droit de voir son frère, je soupire longuement, cette famille est si compliquée.

Alors que je ferme les yeux pour profiter de l'air frais nocturne ... Qui était si doux et frais, ça me faisait du bien, se vent que j'apprécie porte à mes oreilles un appel d'une voix que je connais très bien, une voix féminine d'une petite fille qui criait:

- Oncle Aza' !!!

Je rouvre les yeux d'un coup, et commence à courir en direction de l'endroit ou j'avais entendu la voix. Regardant dans les rues autour de moi puis vois au loin dans une rue écartée ma nièce avec une arme sous la gorge, mon sang ne fait qu'un tour et je bondis pour arriver dans la rue depuis les airs et mon premier réflexe est d'envoyer mon poings sur l'homme qui tient l'arme. Alors que je viens frapper son estomac, il se retrouve après quelques secondes propulsé sen arrière passant à travers le mur ... il portait du métal sur lui, envoyant un champs électromagnétique négatif, ça avait propulser l'homme en arrière d'une façon plutôt violente:

- Les super héros savent toujours se faire attendre !

Oui dire ça à 40 ans c'était pas foufou plutôt honteux mais bon, Je souris doucement et me met devant Roxane me tenant devant elle pour la protéger et regardait les 2 personnes restant en face de moi, des veines apparaissait sur mon visage:

- Alors c'est vous les membres qui foutent le bordel dans ce quartier....

Je les regardes et décroise les bras pour les passer en dehors de mon manteau .... Ca allait chier, déjà attaqué les gens la nuit c'est pas une chose que j'aime beaucoup mais s'en prendre à ma nièce ça allait encore moins passé. Le ciel ce met à gronder et des éclairs apparaissent, des éclairs impressionnant mais si beau à voir!

- Je préviens ... Sa risque de ne pas être sans douleur.


YATAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Les liens de la famille [PV Aza] Empty
MessageSujet: Re: Les liens de la famille [PV Aza]   Les liens de la famille [PV Aza] EmptyVen 9 Sep - 22:36

Azazel T. Geis et Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Les liens de la famille

Allez savoir pourquoi j'ai crié ça dans le désespoir que j'suis en train de ressentir, pourquoi est-ce que j'l'ai appelé oncle d'ailleurs ? C'est quand même con d'ma part d'accepter le seul membre de ma famille qui se souciait un minimum de moi au moment où j'vais crever simplement. Est-ce qu'il m'a entendu ? Bien sûr que non. Est-ce qu'il va venir ? Non puisqu'il ne m'a pas entendu. J'abandonne tout espoir de survivre, laissant couler quelques larmes le long de mes joues... C'est comme ça que j'vais mourir donc. Moi qui pensait que les Domae allaient se débarrasser d'moi un jour ou l'autre c'est finalement l'Ordre qui a eu raison d'moi.

Puis j'entends de drôles de bruits autour de moi mais je ne veux pas ouvrir les yeux, je ne veux plus ! J'ai bien trop peur pour regarder ce qu'il se passe même si j'ai l'impression que c'est quelque chose de bon pour moi. Non, je veux simplement mourir rapidement et qu'on ne s'amuse pas à m'faire souffrir davantage. Je ne pense pas demander la lune ? Mais simplement une mort rapide et non douloureuse, un coup d'poignard dans le cœur que je suis prête à me donner si ils prennent trop de plaisir à m'faire souffrir. Je ne suis pas peut-être pas courageuse mais j'ai une certaine fierté et je pense être suffisamment grande et indépendante pour choisir ma manière de mourir.

- Les super héros savent toujours se faire attendre !

J'ouvre finalement les yeux et relève la tête en constatant avec surprise que mon sauveur est là... Est-ce que... Est-ce que je rêve ? Mon coeur bat à la chamade et pourtant je ne m'sens toujours pas rassurée pour autant, nous sommes désormais tous les deux en danger et j'suis complètement paralysée par la peur. Je n'ai pas d'arc, pas d'armes et mes p'tits poings ne me servent à rien, qu'est-ce que j'suis nulle bordel ! Le seul moment d'ma vie où je pourrais être un minimum utile, j'le gâche en faisant ma pleurnicharde ! Bordel ! Bordel ! Bordel !

- Alors c'est vous les membres qui foutent le bordel dans ce quartier....

Le ciel grondant au-dessus d'moi me fait comprendre qu'ils vont passer un très très sale quart d'heure... J'sais pas de quoi il est capable mais sûrement pas de jolies choses à en croire la mise en garde qu'il est en train de proférer. J'n'ai jamais eu peur des éclairs mais cette fois j'suis pas rassurée en leur présence ; moi qui d'habitude les trouve si beaux, si apaisant, j'suis en train de me recroqueviller dans mon coin en attendant que les autres se fassent tuer ou salement amocher par mon oncle qui n'a pas l'air très tendre dans les coups qu'il est en train de donner. Est-ce qu'il me fait peur ? Finalement j'comprends que je n'aurais jamais aimé voir le papa poule méchant, qu'il ne doit pas souvent laissé s'faire marcher sur les pieds par ses pions.. Je remercie d'ailleurs de ne pas être l'un d'eux.

Finalement tout fini par s'arrêter autour de moi... Le bruit, les cris, les gens, j'ai l'impression qu'il n'y a plus personne. Lorsque j'ouvre de nouveau les yeux, j'ai l'impression d'me revoir 10 ans plus tôt au moment où j'ai rencontré San et qu'il m'a sauvé la vie d'la même manière ; comme à chaque fois, j'appelle à l'aide et je me recroqueville dans mon coin en attendant que mon ou ma sauveuse fasse tout le boulot. Et j'ose dire pouvoir me débrouiller seule... J'vois Azazel s'approcher de moi et poser un genoux à terre pour être à ma hauteur, comme une enfant d'une dizaine d'années, je me jette dans les bras de celui que je pourrais considérer comme une figure paternel ; le serrant dans mes bras comme je n'avais jamais fait avant.

- Pardon, pardon, pardon, pardon !!!! J'suis vraiment désolée d'avoir dit toutes ces choses, de t'avoir repoussé alors que tu voulais juste m'aider !

J'me reconnais même pas dans mes paroles... Moi qui met des plombes à m'excuser, à reconnaître mes torts, à avouer que j'ai finalement besoin des autres pour avancer j'ai réussis l'impossible en lui fournissant des excuses sincères et sorties seules, que je ne regrette pas d'avoir dit. Restant contre lui après la frousse que j'viens d'avoir, je continue sur ma lancée en espérant pouvoir réparer les pots cassés ; est-ce qu'il n'est pas trop tard ?

- Reviens à la maison... J'suis toute seule et... Et tu me manques...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Les liens de la famille [PV Aza] Empty
MessageSujet: Re: Les liens de la famille [PV Aza]   Les liens de la famille [PV Aza] EmptyVen 9 Sep - 23:47

Azazel T. Geis a écrit:

Je me tenais debout devant eux prêt à combattre, oui ne jamais touché à mes proches dans un premier temps, puis aux innocents par la suite. Il venait de franchir les 2 capes, pas de rédemption possible a ce moment la car malgrès mon avertissement, il se prépare à m'attaquer. Ils ont beau essayé, je les réduirais en morceau bien avant, esquivant leurs premières attaques je sentais bien que leurs attaques étaient plus que faible, de jeune éléments donc ... Aucun problème je vous prendrais tous en même temps, la peur ne me gagne pas, le stress non plus, c'était plutôt de la rage et de la colère que je ressentais. Pour ce qu'il avait aux élémentis pour la rage, une rage envers l'ordre et de la colère pour avoir touché ma nièce, la colère était bien plus dominante, de ce fait mon jugement sur eux sera sans préavis et se résume au mot: Mort.

L'orage gagnait totalement la ville, un orage violent et cruel. Il était effectivement rare de me voir dans cet état la, mais fallait bien que ça sorte, ça faisait 1 mois que je me retrouvais écoulé sous le travail de la famille car ce groupe avait tué Roi et As, une famille à reconstruire, les différents membres à voir un par un, j'en pouvais plus et était fatigué. Le fait de ne pas avoir été la pendant l'attaque terroriste me frustrait aussi donc j'allais participé en retard. Alors que l'homme vient m'attaquer au corps à corps ses coups me paraissent lent et faible, je le pousse en arrière violemment à coup de pieds pendant que la femme m'attaque avec une arme ... une fouet ? Ridicule aussi, le fouet s'enroule de mon poignet et d'un mouvement violent, je le tire vers le bas tirant par la même occasion la demoiselle au bout, n'ayant pas le temps pour les grands discours je dis juste:

- C'est terminé !

Un violent éclair vient frapper les 2 membres de l'ordre devant moi, les faisant griller et cuir un peu trop car leur peau vire plus au noir carbonisé qu'autre chose. Mais je m'en fichais, je défais le fouet autour de mon poignet et me vais en direction de Roxane puis m'agenouille pour la regarder, cette dernière pleurait et se jette sur moi me prenant dans ses petits bras:

- Pardon, pardon, pardon, pardon !!!! J'suis vraiment désolée d'avoir dit toutes ces choses, de t'avoir repoussé alors que tu voulais juste m'aider !

Dans un premier temps je suis surpris et la regarde, oh elle s'excuse pour la première fois dans sa vie ? Car jusqu'à maintenant je ne l'avais jamais entendu s'excuser ou autre. Ca me surprenait quand même beaucoup il faut le dire. Je viens poser ma main sur sa tête et lui ébouriffe les cheveux puis elle ajoute:

[b]- Reviens à la maison... J'suis toute seule et... Et tu me manques...

Je souris doucement, oh je lui manque donc ? Elle a finit de me faire la gueule et à enfin compris, enfin je vais pas faire la gamin, elle me manquait un peu aussi ma nièce, même si elle était têtue et chiante, elle reste adorable et très drôle. Loin d'être désagréable quoi .... Je la regarde et sourit:

-Ca dépend tu me promets de finir tes légumes ?

Je ris doucement et la prend contre moi pour la câliné doucement la calmer. Ca me faisait quand même bien plaisir qu'elle me redemande ça, évidemment que j'allais revenir si elle avait besoin. Si j'étais chez elle c'est pas par nécessité de logement mais bien pour elle, c'était plus pratique de veiller sur elle avec l'ordre et tout ça.

- Non plus sérieusement si tu veux que je reviennes je reviendrais Roxane.

Je lui souris et me relève, l'aidant à se relever aussi en lui tenant les mains la regardant de toute ma hauteur. Évidemment, qu'elle s'excuse me faisait déjà extrêmement plaisir je n'allais pas la faire encore plus souffrir, ou la forcé à encore plus. Je voulais juste qu'elle comprenne que si je suis la c'est pour son bien, pas pour profiter d'autre chose. De plus, au contraire de ce qu'elle pense je veille sur elle depuis bien longtemps.

- Ca va ils ne t'ont pas blessé ou autre ?

YATAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Les liens de la famille [PV Aza] Empty
MessageSujet: Re: Les liens de la famille [PV Aza]   Les liens de la famille [PV Aza] EmptySam 10 Sep - 12:59

Azazel T. Geis et Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Les liens de la famille

Ca doit être un truc de famille ça d'ébouriffer les ch'veux... Sérieusement, vous trouvez pas qu'ils sont suffisamment en pétard pour en v'nir en rajouter avec ça ? J'formule évidemment le vœu qu'il revienne à la maison mais j'suis même pas sûre qu'il accepterait de vivre de nouveau avec moi après tout c'que j'lui ai fais... En même temps c'est d'sa faute aussi, il arrive dans une mauvaise période et il fait des trucs que j'aime po, faut pas s'étonner que j'fasse ma p'tite conne.

-Ca dépend tu me promets de finir tes légumes ?


J'explose de rire tout en restant serrer contre lui, laissant échapper au passage qu'il pouvait toujours courir pour que je termine mes légumes ! Surtout les épinards. Beurk, ça jamais ! Bon, j'ferais quand même quelques efforts mais faut pas attendre un miracle d'ma part en c'qui concerne les bonnes manières et les trucs d'ce genre... En 25 ans, personne n'a jamais réussit à m'faire manger entièrement mes légumes alors j'pense pas qu'il va vraiment réussir... Ca dépend comment il les cuisine j'dirais.

- Non plus sérieusement si tu veux que je reviennes je reviendrais Roxane.

Il se recule pour se relever me tenant les mains pour m'aider à me relever aussi, mes jambes continuent d'trembler mais je ne sais pas si c'est le coup de l'émotion qu'il accepte de revenir ou si la peur que j'viens d'avoir. En tout cas, j'suis en vie et c'est le principal... Ca que j'dois retenir. Et aussi penser à l'remercier pour avoir mit sa vie en danger pour la mienne... Au fond, il n'était pas obligée non plus ; j'n'ai pas été très sympa avec lui et même si il m'sort la carte de la famille, j'suis quand même dans le clan opposé au sien. Ne pas réagir aurait été plus simple.

- Ca va ils ne t'ont pas blessé ou autre ?

Je secoue négativement la tête mais jette un p'tit coup d'œil au niveau de mes bras... Les deux n'étaient pas très beaux à voir et pas mal écorché, en soit ce n'était pas grand chose... Un peu de désinfectant, un bandage pour recouvrir le tout et v'la qu'il n'y a aura pu rien. Enfin, je ne remets pas ma manche par dessus pour éviter que le tissu ne vienne frotter la plaie, déjà que le vent fait légèrement mal et en plus j'risque de salir ma chemise... Okay elle est de couleur rouge donc ça n'changera pas grand chose mais c'est vraiment chiant de faire disparaître le sang !

- Merci de m'avoir sauvée...

Je baisse la tête, un peu honteuse... Même si il revient à la maison, j'espère qu'il ne m'en veut pas trop. J'risque d'en bouffer des légumes durant ces prochains jours, question d'vengeance... Mais j'crois que je l'aurais bien mérité ça.

- Qu'est-ce que tu fais ici d'ailleurs ?..

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Les liens de la famille [PV Aza] Empty
MessageSujet: Re: Les liens de la famille [PV Aza]   Les liens de la famille [PV Aza] EmptySam 10 Sep - 14:19



Je la regarde, on était enfin debout et voit ses bras légèrement écorchés, mais elle ne va pas les perdre ou en mourir, ça doit simplement être désagréable et piquer mais rien de vraiment insurmontable je pense. De plus, elle me fait un non de la tête pour me faire comprendre qu'elle n'est pas vraiment blessé. Je suis donc soulagé car bon, c'était une situation à en perdre la tête sans mauvais jeu de mot. Alors que je lâche ses mains et remets les miens sous mon long manteau je regardes autour de moi ... j'avais peut être été un peu fort car un mur détruit, une maison qui c'était prit la foudre sur la gueule ... Va pas falloir traîner longtemps ici car j'ai pas envie qu'on me choppe.

- Merci de m'avoir sauvée...

Je reporte mon regard sur la demoiselle et sourit, puis je la vois baisser la tête et je ressors une main pour venir ébouriffer de nouveau ses cheveux en silence, qu'elle est mignonne quand elle est en tord et s'excuse, j'en profité je sais que ça ne durera pas et que bientôt je retrouverais ma petite Roxane peste, je sais que je ne la changerais pas mais bon. Cette dernière me demande:

- Qu'est-ce que tu fais ici d'ailleurs ?..

Je souris doucement et enlève ma main de sa tête. Bien que je ne devrais pas lui en parler car elle est élémentis, ça me gêne pas, de toute façon elle a pas l'air de s'entendre super bien avec les domaes, puis bon ... On va pas se mentir .... Demain elle aura oubliée ce que je faisais la donc bon:

- Mission avec des élémentis, on nous a rapporté que des membres de l'ordre troublaient les environs, j'ai décidé de m'en occuper ce soir.

D'ailleurs au moment ou j'en parles, 4 personnes apparaissent sur les toits, toutes masqué et une m'interpelle:

-Reculez mon roi, on s'occupe d'elle

Je lève les yeux et les regardes, s'occuper de Roxane ? Je regarde Roxane en silence, c'est vrais qu'elle a pas l'air nette comme ça je peux comprendre qu'on se méprenne. Je souris doucement et lève la main:

-  Non c'est bon, elle est avec moi je m'en occupe. Nettoyez les lieux, il y a un corps qui doit être dans ce bâtiment la et les 2 qui sont la, je vous fais confiance les gars.

Oui même avec mes membres j'étais plutôt familial, il n'y avait pas cette barrière sbire / Boss comme la plus part des rois imposaient. Bien que certains n'y tienne pas, je penses à ce bon vieux Arias qui préférait être debout à souffrir qu' assit. Je me tourne de nouveau vers Roxane et lui souris:

- Viens je vais te raccompagner chez toi,  c'est pas vraiment le mieux pour trainer ici pour le moment...

Je lui souris doucement, et la pousse doucement en dehors de la ruelle pour être sur qu'elle parte avant qu'on voit qu'elle est Domae et qu'elle est des problèmes et que j'en ai aussi, pas que j'ai honte, mais la paperasse et les vieux qui viennent pleurer car on est plus assez forte poigne en ce qui concerne les ennemis et les objectifs .... C'est un peu comme le poison, ça te bouffes à petit feu et après tu tombes raides.

- Et toi tu faisais quoi ici à cette heure la au fait ?

Bah que je voulais encore la fliquer comme un père, mais de façon général les membres de l'ordre attaquent surtout la nuit en ce moment donc bon...


YATAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Les liens de la famille [PV Aza] Empty
MessageSujet: Re: Les liens de la famille [PV Aza]   Les liens de la famille [PV Aza] EmptySam 10 Sep - 18:48

Azazel T. Geis et Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Les liens de la famille

- Mission avec des élémentis, on nous a rapporté que des membres de l'ordre troublaient les environs, j'ai décidé de m'en occuper ce soir.

Ah. C'est sûrement ceux qui ont finit en barbeuc'... Bizarrement, il fallait que ça tombe sur ma pomme pour s'faire attaquer ; quand on est dans une période de mal chance ça ne s'arrête jamais ! Pourtant, j'n'avais pas l'impression d'être passée sous une échelle ou autre conneries du genre. P't'être que j'ai simplement la poisse et que c'est une putain d'coïncidence qu'il soit passé par là ; puisque mon appel a ciblé quelqu'un en particulier, est-ce que d'autres personnes seraient venus ? Chips se ramène à nos pieds maintenant que le danger est écarté, il n'a pas envie d'montrer qu'Aza' lui a manqué mais il se permet de tapoter sa jambe de sa petite patte ; une p'tite tape amicale qui signifie beaucoup pour mon raton.

- Reculez mon roi, on s'occupe d'elle

De moi ?
Me retournant vers la voix qui a parlé, j'me retrouve face à face avec ce qu'je pense des Elementis qui ont envie d'me faire la peau.. Ahem. C'est pas fini d'vouloir me tuer ce soir ? J'vais finir par penser que tout le monde s'est ligué pour m'tuer. J'fais quand même un pas en arrière et me cache à moitié derrière leur Roi qui heureusement leur explique que j'suis pas une méchante pas belle. Franchement, j'sais que j'ai une tête pas net mais pas la peine d'se méfier autant de moi quand même ! J'suis qu'une gentille petite rouquine ! D'ailleurs, j'leur aurait coupé la tête si j'avais été à la place d'Aza pour qu'on m'parle ainsi... Comme l'aurait fait la Reine de cœur d'Alice aux pays des merveilles.

- Viens je vais te raccompagner chez toi,  c'est pas vraiment le mieux pour trainer ici pour le moment...

Pas la peine d'me le répéter deux fois, j'vais pas faire des caprices pour rentrer chez moi ! Après ces émotions, j'ai juste besoin d'un bon thé, de soins et d'un putain d'repos dans mon appart' pour oublier toute cette histoire. Enfin ça a du bon maintenant, j'ai récupéré un coloc' et mon oncle ; ça sera sûrement le seul membre de la famille que j'accepterai... Et p't'être Shura. Même si elle est un peu chelou comme tante, y'a moyen qu'elle ne vienne pas trop m'taper sur le système ; juste quand elle aura besoin d'crécher quelque part si j'ai bien compris l'délire de cette dame. Au pire j'lui donne pas mon adresse et elle ne viendra jamais squatter à la maison, problème réglé.

- Et toi tu faisais quoi ici à cette heure la au fait ?

- Tu recommences...

Je lui lâche un p'tit sourire histoire d'lui montrer quand même que ça m'avait manqué d'me faire fliquer comme si c'était mon père. D'ailleurs il ne voudra pas l'être ? Ca s'rait plus sympa pour tous les deux ! Mais bon, j'pense que je ne pourrais pas l'empêche d'être comme ça avec moi... Comme il ne pourra jamais m'empêcher d'continuer de faire des conneries et me retrouver en prison au moins une fois par semaine. Mais... La famille c'est la famille hein ? On peut pas s'permettre de juger et d's'imposer.

- En fait... J'allais vers le Quartier Ouest pour essayer de t'retrouver. J'savais pas trop par où commencer donc j'me disais que je pourrais peut-être aller demander à Lucille où t'étais ; je voulais m'excuser et te demander d'revenir dans mon appart'...

Comme quoi, c'est po vraiment une décision prise sur un coup d'tête mais bien réfléchit depuis des plombes... Enfin depuis aujourd'hui en fait. J'ai commencé à m'demander seulement aujourd'hui si il ne ne ferait pas mieux de revenir, puisqu'avant je n'voulais même pas évoquer ce sujet. Donc ouais, c'est un peu sur un coup d'tête au final mais ça il n'est pas obligé d'la savoir non plus. Passant une main dans mes ch'veux pour aborder un sujet un peu plus personnel qui au final m'concerne aussi... J'me lance sans trop savoir c'que ça pourrait donner.

- Hum... Tu t'souviens du jour où on s'est disputé ? J'ai... J'ai été dans une Taverne et j'ai rencontré Shura. Elle est... Spéciale comme tante.

Ah ça... Plus spécial tu meurs. En tout cas, elle n'a pas l'air d'être très méchante non plus, juste extrêmement chiante... Comment font Lucille et Azazel pour la supporter ? En tout cas, elle n'a pas l'air d'être aimé des autres non plus... Comme quoi, j'suis pas la seule paria d'la famille ! D'ailleurs, j'vais poser la question à lui puisque ma charmante tante n'a pas répondu à ma question la dernière fois.

- Au fait... Juste comme ça. Mais z'êtes combien dans la fratrie ? Et on est tous roux ? Parce que j'ai l'impression que dès qu'j'en croise un, j'ai forcément un lien d'parenté avec.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Les liens de la famille [PV Aza] Empty
MessageSujet: Re: Les liens de la famille [PV Aza]   Les liens de la famille [PV Aza] EmptyDim 11 Sep - 13:10



- Tu recommences...
Je souris doucement, évidemment, j'allais pas arrêter pour autant voyons jeune fille, on change pas 46 dans papa poulage comme ça voyons. Nous marchons donc pour que Roxane retourne à son appartemen pour qu'elle soit en sécurité déjà ça ira comme ça, pendant qu'on marche je lui demande donc ce qu'elle venait faire ici ci tard.

- En fait... J'allais vers le Quartier Ouest pour essayer de t'retrouver. J'savais pas trop par où commencer donc j'me disais que je pourrais peut-être aller demander à Lucille où t'étais ; je voulais m'excuser et te demander d'revenir dans mon appart'...

Je la regarde et sourit doucement en redressant la tête posant une main sur mon menton réfléchissant, putain ce que j'aurais aimé voir ce qu'aurais donné cette rencontre en Lucille et Roxane quand même, voir Roxane se décomposer et s'étouffer à parler avec sa mère et je me demandes ce qu'aurais été la réaction de Lucille, sa valait vraiment le détour en fait ahahah. Puis elle ajoute :

- Hum... Tu t'souviens du jour où on s'est disputé ? J'ai... J'ai été dans une Taverne et j'ai rencontré Shura. Elle est... Spéciale comme tante.

Je la regarde et ris ... Ah la rencontre avec Shura ça a du lui faire drôle quand même ... C'est comme une tornade, tu t'y attends pas et quand elle ouvre la bouche t'es attrapé et trimballé partout, mais elle est pas méchante ... Elle est spéciale enfin sur ça c'est bien la tante de Roxane, dans tout les sens que ça soit sur la connerie ou sur la prison ... J'en sais quelque chose. Mais je l'aime bien Shura, on rigole bien les dimanches midi en famille.

- Ca va elle t'a pas trop embêtée sur le coup ? Elle est un peu spécial mais reste adorable... Enfin adorable à sa manière je supposes.

Je souris doucement et vient me frotter la nuque... Ouai faut le dire, elle est un cas à part cette Shura, mais étrangement c'est peut être celle qui ressemble le plus à notre petite Roxane quand même.

- Au fait... Juste comme ça. Mais z'êtes combien dans la fratrie ? Et on est tous roux ? Parce que j'ai l'impression que dès qu'j'en croise un, j'ai forcément un lien d'parenté avec.

Je la regarde à la remarque et ris de nouveau:

-T'en fais pas pour ça à par Lucille, moi et Shura t'as pas d'autre oncle / tante normalement, peut être du côté de ton père je sais pas ça.

Ouai, je connaissais pas la belle famille de ma soeur, en même temps .... J'avais déjà à faire avec la mienne faut le dire, alors qu'on se rapproche du quartier Est, je lui demande:

- Mais peut être que tout les roux sont de notre famille on sait pas !


Je souris bêtement, ridicule comme remarque mais bon ... Peut être que c'est le cas. Je m'étires longuement et regarde en silence la lune:

-Sinon je reviendrais à partir de demain à l'appartement ça te vas jeune fille ?


YATAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Les liens de la famille [PV Aza] Empty
MessageSujet: Re: Les liens de la famille [PV Aza]   Les liens de la famille [PV Aza] EmptyLun 12 Sep - 19:59

Azazel T. Geis et Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Les liens de la famille

- Ca va elle t'a pas trop embêtée sur le coup ? Elle est un peu spécial mais reste adorable... Enfin adorable à sa manière je supposes.

"Un peu spéciale" ? J'crois qu'on n'a pas vraiment la même notion de spécial lui et moi... Moi j'suis spèce... Sephiroth était space, mais Shura... Shura elle est chelou ! J'sais même pas comment la décrire. C'est une cliente fidèle de Karma qui n'sait pas tenir l'alcool et qui a prit sa Taverne histoire d'avoir un taff... C'est être plus que space là quand même. Bon au moins ça m'rassure parce que j'suis pas la seule à avoir un grain dans la famille et c'est plutôt rassurant ; m'enfin ça veut quand même dire que j'ai eu quelques gènes de leur part et ça c'est moins cool. En tout cas, l'premier truc que je voudrais bien savoir c'est... Est-ce qu'ils sont que trois dans la famille ou... ?

- T'en fais pas pour ça à par Lucille, moi et Shura t'as pas d'autre oncle / tante normalement, peut être du côté de ton père je sais pas ça.

- Grande famille...


J'espère que Thomas est fils unique... Ca m'évitera d'avoir encore ce genre de surprises, et maintenant ? Est-ce que j'vais rencontrer des cousins ? En tout cas j'sais désormais que j'dois surveiller les roux d'près ! Peut-être que le prochain que j'crois, j'lui demanderai clairement si le nom Geis ou Shimin leur dit quelque chose ; impossible de connaître le mien puisque c'est un nom choisit au pif par la Mairie. Mais au final, j'l'aime bien mon p'tit nom choisit au pif ! Sharpe... C'est la classe quand même non ? En plus, j'crois que me souvenir que l'nom d'un chihuahua loup Domae, c'lui qui est le dominant d'la Reine là... Enfin d'leur histoire de SM chelou.

- Mais peut être que tout les roux sont de notre famille on sait pas !

- Mmh.. Ca veut dire qu'on a un lien d'parenté avec Gaara ? Et que Bloodyne pourrait être potentiellement ma belle-sœur.


Imaginez qu'c'est mon frère ! Ca voudrait dire que Bloodyne serait ma belle-sœur ? Bon ! J'vais pas m'en plaindre parce que ça reste ma BFF mais faut quand même la supporter, et ça serait p't'être finalement déplacé d'avoir raconté tous ses trucs à propos d'elle et moi et d'une soirée en amoureuses qu'on aurait passé... S'imaginer faire ça avec ma belle-sœur. Quoique. Techniquement ce n'est plus ma belle-sœur ! Dooonc, j'suis plus ou moins pardonnée pour les propos racontés. Bon, Stèphen c'est sûr que ce n'est pas mon frère vu qu'il vient de Russie... A moins que... Notre famille ait été s'étendre jusque là-bas ? Mmh, j'en doute fortement.

- Sinon je reviendrais à partir de demain à l'appartement ça te vas jeune fille ?

- Ouais ça m'va. Te fais pas tuer c'soir, j'finirais par penser que j'porte la poisse si tous mes colocs' tombent comme des mouches.


Déjà que j'porte pas vraiment chance de base. On arrive finalement au bout d'une dizaine de minutes en bas d'mon appartement, normalement c'est bon, j'risque plus grand chose ; j'me sens loin d'être prête pour lui faire un bisou sur la joue ou l'prendre une autre fois dans mes bras. Enfin, on doit s'comporter comment avec un membre de sa famille ? Je lui tourne le dos et avance jusque dans le hall où j'lève la main en guise de salut et monte les escaliers jusqu'à mon appart'. Dur soirée, mais au moins j'ai récupéré un coloc'... Et un oncle. Et ça, j'crois que ce n'est pas rien.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Les liens de la famille [PV Aza] Empty
MessageSujet: Re: Les liens de la famille [PV Aza]   Les liens de la famille [PV Aza] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les liens de la famille [PV Aza]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-