Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -33%
Grosse promo sur le Xiaomi Mi Note 10 Lite 64 Go ...
Voir le deal
255 €

Partagez
 

 Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh]   Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 EmptyVen 21 Oct - 14:38

Iroh Wang & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)


Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi

Me gavant de gâteaux comme une grosse vache, j'donne quelques p'tits gâteaux à mon boule de poils de temps en temps quand il vient m'le réclamer avec sa p'tite patte. Très franchement, j'avais jamais mangé autant d'gâteaux en moins de temps tellement que c'est grave bons ! Coupée de la réalité, j'fais plus attention à c'qu'il se passe autour de moi et reste concentrée dans ma tâche que j'trouve plus important qu'autre chose ; j'remercie mon corps de ne jamais prendre un gramme lorsque j'mange.

- Regarde moi ça... Regarde toi... Singe avait sûrement raison enfin de compte.

- Aaaaaaah !!!!


Perdant l'équilibre, j'tombe de haut -c'est l'cas de le dire- pour v'nir me scractcher par terre, les biscuits tombant p'tit à p'tit sur le haut du crâne me rendant encore plus ridicule que j'lui déjà... Meeeerde, l'vieux m'a grillée, j'vais faire comment maintenant pour l'convaincre de m'entraîner ? En plus avec la chance que j'me paye, ça va être ses gâteaux préférés apporté d'chez pas où perdu dans l'monde et j'vais me sentir con... Pour l'instant il n'a pas encore de savates ou d'balais dans la main donc j'peux en conclure que j'vais m'en sortir ? J'me relève donc en tentant de plaider ma défense même si c'est cause perdue.

- Ecoutez... J'savais pas que c'était réservé à quelqu'un, j'pensais qu'on pouvait servir comme on voulait et au pire j'vous en rachè...

- Va te préparer. On se retrouve dans trente minutes devant le dojo. J'accepte de t'entraîner, mais on ne peut pas le faire ici.


Je.. Hein ? Sans même avoir l'temps de lui demander des explications supplémentaires, le p'tit vieux fait demi-tour pour aller je ne sais où. Il accepte de m'entraîner ? Sérieusement ? Plissant les yeux de manière suspicieuse, j'me demande si ce n'est pas un moyen d'me faire faire du sport au lieu d'm'engraisser comme une obèse en manque de bouffe. Mmh... J'suis pas grosse pourtant. L'raton par contre. Lui il s'enfile les p'tits biscuits tombés au sol sans même m'en tendre un histoire d'savoir si j'avais encore faim ou po, t'façon j'n'ai plus vraiment très très faim donc bon autant qu'il les mange au lieu qu'ça termine dans la poubelle...

Comprenant enfin c'qui est attendu d'moi, j'cours jusqu'à ma chambre histoire d'me "préparer" mais j'me rends compte que j'sais pas vraiment quoi faire. J'suis censée mettre une tenue en particulier ? Des gants ? Des chaussures ? Une coupe spéciale ? Oh la vache mais qu'est-ce que j'vais faire ?! Faisant les cent pas dans ma chambre, l'animal fini par m'lancer un truc en pleine tête afin d'me calmer et il a eu raison, ça a l'don d'me remettre les neurones en place. Et une idée brillante vient d'germer dans ma tête, et si j'allais demander d'l'aide à Singe ? J'débarque dans sa chambre, lui expliquant quel est mon soucis et y m'file la tenue d'combat que j'vais devoir porter durant les entraînements.

- D'ailleurs, tu sais pourquoi il a changé d'avis ?

- Euh.. Bah j'sais pas trop. Il m'a vu bouffer des biscuits en hauteur et il m'a demandé d'le rejoindre au dojo.

- Eh ! Mais ce sont mes biscuits !

- Ah.. Euh... Oh tiens déjà vingt minutes ! J'dois y aller, il m'attend !


Filant à l'anglaise pour éviter d'me faire juger, j'enfile rapidement dans ma chambre la tenue qu'il m'a filé tandis que j'le laisse rager dans son coin à cause de mon estomac de vorace. Puis une fois dans la tenue, j'me dirige vers le dojo sans avoir de réponse à ma question. L'vieux m'attend devant, il n'a pas vraiment l'air énervé et j'crois qu'il veut plus trop m'foutre à la porte comme la veille ; papy a passé une bonne nuit dis donc ! A moins qu'il ait une révélation ? Ou qu'il ait parlé à quelqu'un ? Ou j'sais pas moi...

- Wesh ! Alors prêt pour l'entraînement ?

Lui tendant mon poing pour qu'il cogne dedans comme si on était de vieux d"potes mais apparemment on n'est pas d'vieux potes... L'est juste vieux. Bien bien bien, j'passe ma main dans mes ch'veux histoire d'faire croire que c'est tout à fait naturel et aussi pour éviter d'avoir la honte ; puis j'enchaîne directement sur c'qui m'intéresse.

- J'peux vous demander pourquoi vous avez changé d'avis ? Hier c'était limite si vous n'me donniez pas des coup d'pieds au cul pour que j'dégage et maintenant vous voulez que j'reste après m'avoir grillée en train d'me gaver.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh]   Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 EmptyDim 23 Oct - 17:15

Tout le monde peut faire du Kung-fu...
Sauf toi




Trente minutes pour se préparer, il n'avait pas prit ce temps pour rien. C'était exactement le temps dont il avait besoin pour préparer ce qu'il avait besoin pour l'entraînement de sa nouvelle élève, il savait parfaitement comment faire pour la motiver à travailler et tenter de réveiller son potentiel caché, en espérant qu'il n'y a rien d'autre qui bloque hormis sa méconnaissance. Il y avait normalement tout dans la cuisine, même si cela devait être préparer et cuire, et le temps de la cuisson allait être rapide, sauf que préparer le tout avant risquait de prendre un peu de temps. Heureusement que Iroh sait faire des cookies et avait déjà tous les ingrédients dans le dojo, si cela ne la motive pas, rien ne pourra sûrement jamais la motiver à travailler. Ce fut long, mais c'était nécessaire et bien sûr il ne dépassait pas le temps qu'il s'était imposé. Il mit toute la nourriture dans un petit coffre de bois qu'il prend en main afin de se rendre à l'entrée, là où devait se trouver sa nouvelle élève désormais vu que le temps était presque écoulé.

Elle était déjà là, voulant sûrement faire sa fière, voulant sympathiser avec son maître, sauf que cela ne marche pas ; d'accord il est proche de ses élèves, mais cela reste des élèves donc il faut mettre une certaine distance et une certaine autorité entre le maître et les élèves pour que tout fonctionne parfaitement, et c'est exactement ce qu'il fait. Elle désirait savoir pourquoi il avait changé d'avis pour l'entraîner après l'avoir vu manger les gâteaux d'un autre élève, mais pour cela elle n'en saura rien, aucun mot ne sortira de la bouche du maître durant le voyage, enfin même si le voyage allait être assez rapide sauf que sans le savoir elle allait s'entraîner. Iroh fit un signe de tête pour lui faire comprendre qu'elle allait devoir le suivre à travers un chemin que rare sont ceux qui connaissent, du moins que rare sont ceux qui l'utilise car il est très dangereux, sauf si on sait comment faire pour ne rien risquer. Les deux personnes se rendirent donc sur un petit chemin qui les firent descendre sur les parois de la falaise, là où s'est abrupte et où il n'y a que très peu de place pour passer et même avec son gros ventre, le vieux maître y arrivait parfaitement, ayant l'habitude d'emprunter ce passage risqué, mais cela risque d'être une autre histoire pour la nouvelle.

Après une petite péripétie, les deux personnes arrivèrent dans un endroit resplendissant de beauté, très rare de trouver un lieu aussi magnifique, un petit jardin secret entretenu par Iroh durant ses temps libre, au moins là ils ne seront pas déranger et surtout ils peuvent faire tout ce qu'ils veulent car il y a beaucoup d'espace et tout ce qu'il faut, eau, rocher, etc.. À peine arriver dans ce lieu, le vieux maître sauta de rocher en rocher jusqu'à atteindre le rocher le plus gros et le plus grand surtout, dans la position de la grue, le tout de manière vraiment agile, même si cela pouvait se voir qu'il était un peu limité, mais cela ne gâchait en rien son exploit de sauter de rocher en rocher pour atteindre son but. Quelques brins de rayon de soleil venaient éclairer le vieux maître, lui donnant une parfaite allure, comme si tout était prévu, à moins que cela soit un immense coup de chance, sûrement cela d'ailleurs car personne ne peut contrôler les éléments de la sorte, du moins le soleil comme ça. Il aurait très bien pu utiliser le feu pour augmenter son allure, mais il l'utilisait déjà un peu pour se propulser de rocher en rocher, alors il ne fallait pas abuser de son élément, il en aura même pas besoin théoriquement donc cela sert à rien de tout gâcher de la sorte.

« Grâce à moi, tu sauras une expert dans l'art du Kung Fu. Tu pourras te battre contre des ennemis bien plus fort que toi et réussir à gagner ! Mais avant cela... On va manger. »

Sur les mots du maître, il usa de son élément pour retourner auprès de son élève, afin de s'asseoir devant un rocher, assit sur un rocher, déballant doucement son petit coffre en bois pour y faire apparaître plein de cookie encore chaud, dégageant une odeur juste très appétissante. Il invita sa nouvelle élève à prendre place également pour qu'elle se serve et commence à manger, attendant qu'elle commence avant de pouvoir commencer lui. Il attendit un petit moment, la laissant faire, qu'elle attrape un petit cookie fait maison, mais dès qu'elle tente de le mettre dans sa bouche, le maître lui arracha des mains pour venir l'engloutir d'une traite ; recommençant à chaque fois qu'elle tente de venir manger un cookie jusqu'à qu'il n'en reste plus quelque uns, environ une petite dizaine tout simplement alors qu'il y en avait une bonne cinquantaine avant que la maître ne se les enfile tous devant le regard de son élève qui devait sûrement ne pas comprendre ce qu'il se passe.

« Bon alors, tu n'as pas faim ? Pourtant j'ai cru comprendre que tu aimais les cookies en dévorant ceux de Singe. »


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh]   Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 EmptyLun 24 Oct - 15:19

Iroh Wang & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)


Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi

Alors que j'm'attendais à avoir une explication complètement perchée sur pourquoi y m'garde (genre que j'suis finalement trop douée ou trop belle) j'me prends un méga vent puisque l'vieux ne me répond même pas pour aller ailleurs... Mmh, ça n'm'aide pas vraiment mais j'crois que ça veut dire que j'dois fermer ma gueule et suivre ; bah du coup j'ferme ma gueule et j'suis. En arrivant près du bord d'la falaise, j'ai une certaine envie de ne pas le suivre et lui dire que j'peux me débrouiller finalement toute seule mais j'ressens une certaine pression sociale (koukou la psycho) qui m'force à le suivre. Hum si j'tombe, il me rattrape hein ?

J'le suis donc en évitant d'regarder en bas... Entre nous... Juste comme ça, j'ai cru que j'allais mourir au moins une dizaine de fois, j'ai eu envie de pleurer au moins une bonne trentaine de fois et qu'j'ai cru que j'allais m'évanouir au moins une cinquante d'fois. Bref, plus jamais je ne refais c'truc et si j'dois faire ça à chaque fois qu'jdois venir m'entraîner, j'compte laisser tomber. Il faut donc savoir qu'une fois arrivé dans le joli p'tit jardin, j'me suis jetée par terre en hurlant un immense "TERRE DE MON CŒUR" tandis que l'vieux Maître s'amuse à faire ses p'tites cabrioles sur les rochers ; j'pourrais reconnaître que c'est impressionnant tout ça... Mais j'suis trop occupée à kiffer ma vie pour l'applaudir.

- Grâce à moi, tu sauras une expert dans l'art du Kung Fu. Tu pourras te battre contre des ennemis bien plus fort que toi et réussir à gagner ! Mais avant cela... On va manger.

- OWAI !! J'crois que c'est la meilleure idée que vous ayez eu !


Même si j'me suis enfilée les gâteaux de Singe, j'ai toujours un peu d'place pour mon pitit estomac... J'suis une fille qui est maigre comme un clou mais qui bouffe comme un ogre, c'est un contraste tout à fait chelou qui m'permet de manger autant qu'je veux sans même prendre un gramme ; bon une grand-mère m'a déjà prévenue que j'allais m'en mordre les doigts à son âge mais j'y suis pas encore... J'penserai à l'avenir demain, ou après-demain, ou encore après, après demain. Puis M'sieur utilise du feu pour se retrouver devant moi tandis qu'il sort une boîte de cookie ; mmmh, ils ont l'air vachement bons !!! Alors j'fonce sur la nourriture mais l'vieux m'prend direct le cookie que j'voulais. Bon bon, j'vais pas contrarier alors j'tente d'en prendre un deuxième mais rebelote et ça jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un.

- Bon alors, tu n'as pas faim ? Pourtant j'ai cru comprendre que tu aimais les cookies en dévorant ceux de Singe.

- Ben si j'voudrais bien bouffer mais vous m'en empêchez dès qu'j'essaye d'en chopper un !! Vous savez, c'est truffé d'cholestérol ces merdes là, faudrait faire attention à votre cœur !


J'dis ça simplement pour l'aider hein, ce serait con qu'on se retrouve sans Maître parce qu'il nous aura claqué entre les doigts simplement parce qu'il a eu la bonne idée de s'enfiler toute une boîte de cookie à lui tout seul. J'lance un regard suspect en direction de mon Maître puis pioche finalement dans la boîte mais le p'tit vieux m'attendait de pied ferme avec ses réflexes de ninja. Alors que j'vois le cookie tout près d'sa bouche, j'ne peux m'empêcher de sauter par dessus la table pour tenter de lui piquer ; alors j'veux bien qu'on m'pique ma bouffe de temps en temps mais LA il s'est enfilé le paquet à lui tout seul l'empaffer. Fais partager les potes !! J'peux pas m'entraîner le ventre vide.

Un combat grotesque commence à s'engager entre nous afin de choper le cookie, tant pis si j'lui casse quelques os au passage mais la bouffe devient sacrée à ce moment-là de la journée ; j'attrape des fois sa jambe afin d'le faire trébucher pour me permettre de prendre de l'avance sur lui... Mais à chaque fois que j'me rapproche de plus en plus de mon cookie, il arrive toujours de je ne sais où comme un ninja pour m'le piquer. Tentant donc de faire un placage digne des rugbymans, j'vois mon cookie voler un peu plus loin qui pourrait s'étaler au sol si jamais j'le rattrape pas... NOOOON, MON BUTIN. MA VIE. MA BOUFFE.

Laissant donc le vieux au sol, j'tente de courir assez vite pour rattraper le cookie. Je grimpe donc à l'arbre et m'accroche à la branche afin d'faire la position de la chauve-souris vampire ; pendue par les jambes et la tête en bas, j'arrive tout juste à attraper mon cookie avant qu'il ne tombe trop bas. AH dans les dents l'vieux ! Fière de ce que j'viens de faire, j'utile le peu d'abdos qu'j'ai pour remonter sur la branche et m'adosser contre le tronc, ma récompense toujours en main. J'la secoue avec un p'tit sourire fier que j'n'arrive pas à lâcher d'mon visage ; allez va t'recoucher papy, c'moi la boss. On peut pas voler c'qui est sacré.

- AH ! Alors on fait moins le malin maintenant hein !

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh]   Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 EmptyJeu 3 Nov - 14:39

Tout le monde peut faire du Kung-fu...
Sauf toi




Plus qu'un cookie, mais deux personnes qui veulent le manger, il faudra se battre pour réussir à l'obtenir. Méthode peut-être stupide, mais il semblerai qu'il n'y ait que la nourriture qui révèle le potentiel de cette femme alors s'il faut l'entraîner alors qu'elle ne s'en rend même pas compte, il le ferai tout simplement, quitte à passer pour un goinfre qui mange tous les cookies et qu'elle ne l'aime pas. Plusieurs fois elle tentait de reprendre le cookie entre les mains du maître, dès fois c'était même vraiment limite, pourtant elle arrivait à empêcher Iroh de manger le dernier cookie, et ça à chaque fois. Surtout que plus les fois s'accumulait, et plus les réflexes de la jeune femme semblait être poussé, comme si elle se découvrait une petite nature alors qu'elle ne s'en rendait même pas compte. Bon, la technique n'y est pas, la force est très mal dosée, souvent trop d'ailleurs, mais au moins elle arrivait à accomplir l'exercice plutôt bien donc c'était ce qui importait. Les deux personnes ont même dû se relever afin de pouvoir garder le cookie entre les mains sinon cela allait être très dur pour chacun, passant même au-dessus de la table improvisée pour réussir à reprendre le cookie des mains de son maître.

Plusieurs fois elle avait le fameux cookie entre les mains, mais le maître était toujours là, toujours plus rapide pour le reprendre et se remettre à courir, alors que son élève était dernière et le coursait qu'importe là où il se rendait, même sur des rochers ou bien au bord de la rivière. Ce n'est qu'à un moment qu'elle décida de plaquer complètement le maître au sol, ce qui fit voler le cookie dans les airs, direction le sol à tous les coups, même Iroh aurait dû mal à récupérer le gâteau pour le coup à ce moment précis là. Laissant le vieux maître au sol, la jeune femme se mit à courir pour récupérer son précieux, réussissant à l'attraper de justesse grâce à son agilité, usant de son environnement, exactement comme elle devait faire, il faut savoir user de son environnement pour maîtriser le Kung Fu ; le vieux maître était déjà plutôt fier, mais ce n'était pas terminé pour autant. Alors qu'elle se relevait pour se mettre sur la branche, le maître se releva en prenant une brindille d'herbe qu'il porta à sa bouche, écoutant sa jeune élève se vanter de son exploit, l'exploit d'avoir voler le dernier gâteau à son maître et faisant preuve d'une grande agilité. Le maître Wang applaudissait légèrement à son exploit, mais dès qu'elle termina de se vanter, il cracha sa brindille en direction de la jeune demoiselle, directement vers le cookie avec une grande force, car en réalité c'était une mini boule de feu qu'il venait de lancer, il utilisa la brindille pour réussir à toucher avec perfection sa cible, le petit cookie qu'elle détenait entre les mains.

« Bravo, mais ce n'est pas terminé. Ne jamais croire qu'on a gagné tant que l'adversaire est encore debout. »

Comme si c'était prévu à la seconde près, au moment qu'il termina sa phrase, la mini boule de feu se heurta au petit gâteau qui le fit voler dans les airs à nouveau sans provoquer la moindre brûlure pour autant au cookie ou bien à celle qui allait pour le manger. Il fallait rattraper son retard alors il se mit à courir à son tour, sautant sur un rocher pour pouvoir atteindre une branche de l'arbre et passer à côté de la demoiselle, lui faisant un petit sourire, pour continuer l'ascension de l'arbre profitant de son élan afin de grimper de branche en branche pour atteindre le sommet de l'arbre pour attraper le fameux cookie volant. Sauf qu'il avait mal calculé la puissance qu'il avait mit dans son élément, du moins il n'avait pas tout prit en compte, car quand il fut arrivé en hauteur, le cookie était déjà entrain de descendre, il devait donc redescendre l'arbre qu'il venait de monter pour empêcher son élève d'obtenir le cookie. Iroh sauta donc de l'arbre, et au moment d'arriver au niveau du cookie et surtout au niveau de son élève, le maître alla pour mettre un coup de pied à la rousse, mais qui fut bloquer de manière magistrale qui le fit presque perdre de vue le cookie. Heureusement grâce à un léger souffle de vapeur chaude sortante de ses narines, le maître réussi à dévier très légèrement le gâteau le faisant tomber au niveau de la table improvisé. Profitant toujours de sa vitesse de chute, Iroh fut le premier à atteindre le cookie, mais voyant son élève juste derrière eut juste assez de temps pour sortir trois petits bols se trouvant dans sa tenue qu'il avait prévu pour mettre le gâteau dans l'un, retourner les trois bols et les mélanger sous les yeux de son élève qui venait d'arriver. Elle n'aura pas son biscuit aussi facilement.

« Il faut le mérité. Tu es sûre d'être assez talentueuse et forte pour obtenir ce merveilleux cookie ? »


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh]   Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 EmptyLun 14 Nov - 23:08

Iroh Wang & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)


Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi

Héhé, j'en connais un qui peut aller s'brosser et commencer à m'entraîner parce que j'suis la meilleure et lui peut aller suivre les entraînements aussi... C'est ça ! Va pleurer dans cette pauvre p'tite brindille d'herbe ; m'enfin tu m'étonnes que papy ne soit pas réactif si il mange de l'herbe à la première occasion. Toujours à narguer mon vieux maître, j'continue de me vanter encore un peu histoire d'en rajouter une p'tite couche heureuse d'avoir réussit un exploit dans ma vie... Oui, voler un cookie à un vieux est un exploit que je considère comme réussit.

- Bravo, mais ce n'est pas terminé. Ne jamais croire qu'on a gagné tant que l'adversaire est encore debout.

- Hein ?


A peine sa phrase terminée qu'un truc chelou entre en collision avec mon cookie, me faisant lâcher la nourriture par peur et par surprise... Mais, j'avais gagné putain ! La course à la bouffe étant de nouveau d'actualité, j'me remets en marche pour me rebattre avec le vieux qui tente d'me mettre des coups d'pieds eu passage pour m'empêcher d'atteindre mon saint graal ; malheureusement pour lui, j'ai le réflexe d'esquiver et commence à me jeter en avant pour attraper ma récompense. Manque de chance, il tombe sur la table improvisé mais je n'ai pas le temps de le saisir que trois bols tombent sur la table et sous l'un d'eux se cache mon p'tit gâteau... Rrrrrr.

- Il faut le mérité. Tu es sûre d'être assez talentueuse et forte pour obtenir ce merveilleux cookie ?

- Bien sûr qu'j'le suis ! Mais là vous commencez à jouer avec ma patience.


J'veux bien qu'on joue 5 minutes mais y'a un moment où mes nerfs commencent à craquer... Cet homme est pire qu'un enfant et je me demande si on devient tous comme ça en vieillissant. Je regarde attentivement les bols tournés dans tous les sens me donnant mal à la tête et exténuée de fatiguer mes yeux pour un truc aussi débile, je donne un coup dans un bol qui se trouve être le bon... Un combat de regards dure à peine deux secondes le temps de savoir qui va pouvoir se jeter sur le cookie le premier, et évidemment c'est tous les deux en même temps que nous décidons de se jeter dessus.

Un autre combat idiot s'enchaîne dans lequel j'ai longuement hésité à m'emparer d'une énorme pierre pour l'assommer -voire le tuer- afin d'avoir enfin la paix... Mais le peu de moral que j'ai m'a rappelé que ce n'est pas bien de tuer pour de la nourriture alors je n'ai rien fait de tout ça. Au bout de ce petit combat sans queue ni tête j'ai finalement réussit à choper la récompense mais suis restée sur mes gardes quelques instants, le temps de savoir si il allait m'attaquer de nouveau... Mais non, il me laisse ainsi le cookie que je dévore avec appétit. Bon ça ne sera jamais assez pour mon estomac de goinfre mais c'est déjà mieux que rien.

- Bon... J'ai pas assez mangé surtout après tout ce qu'on vient d'faire mais c'est déjà mieux que rien ! On l'commence cet entraînement maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh]   Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 EmptyJeu 17 Nov - 10:30

Tout le monde peut faire du Kung-fu...
Sauf toi




Allait elle réussir à trouver le cookie alors que le maître de Kung Fu s'amuse à les faire tourner le plus rapidement possible ? Mine de rien cela demande beaucoup d'entraînement de suivre les bols de la sorte, réussir à trouver le bon ne sera sûrement pas des plus simple. Pourtant, la nouvelle élève réussit parfaitement cet exercice à nouveau en découvrant le bol où le cookie était enfermé, un très joli coup de sa part. Les deux combattants se regardèrent pendant une fraction de seconde avant de décider, limite d'un commun accord, sur la douceur afin d'être le premier à récupérer cette nourriture qui devait faire envie à la demoiselle depuis tout ce temps qu'elle désire manger, surtout qu'elle devait sûrement être affamé après avoir fait autant d'effort sans s'en rendre compte. Ce fut néanmoins le maître a été le plus rapide, réussissant à reprendre le gâteau pour se mettre immédiatement à repartir, histoire de faire courir l'élève un peu, après tout, elle est venue pour s'entraîner alors elle n'allait pas se la couler douce.

Un combat se déroula entre les deux personnes, du moins tout ce que le maître faisait était d'esquiver tout simplement les attaques de son adversaire tout en essayant de temps en temps à lui mettre des coups, qu'elle réussi à tous les parer sans trop de soucis, c'est qui est plutôt très prometteur, même si elle a besoin de beaucoup d'entraînement, si elle continue de la sorte elle pourra être très douée, peut-être même plus que Tigresse si elle se donne les moyens de l'être, mais cela n'a pas l'air d'être dans ses priorités, ne sachant sûrement même pas qu'elle possède ce don en elle. Ce fut après une assez longue course poursuite que l'élève réussit enfin a attraper le petit gâteau après un joli coup qui surprit pas mal le maître. Il faut dire qu'elle l'avait bien mérité. Le maître aurait très bien pu récupérer le cookie, sauf qu'au lieu de ça il laissa faire, il lui laissa comme récompense de son entraînement, elle l'avait vraiment bien mérité. Le maître salua la jeune femme, même si elle avait l'air de s'en ficher vu qu'elle était beaucoup plus obnubilé par sa dégustation que par son maître qui était fier d'elle. Désireuse de savoir quand elle allait enfin commencer son entraînement, Iroh lâcha un petit rire, elle venait de faire son entraînement et elle ne le savait même pas. Il aurait pensé qu'elle l'aurait compris, mais apparemment il allait devoir lui expliquer tout ce qu'elle venait de faire et de quoi elle était capable.

« Regarde ce que tu viens de faire. Pour ce simple cookie, tu m'as affronter et tu as fini par me battre, du moins gagner ta récompense. Tu es vraiment très douée et ton entraînement est terminé pour aujourd'hui. Il faut que tu persévères dans cette voie, au moins deux, trois, jours si tu désires vraiment apprendre. »

Il faudrait bien sûr qu'elle reste beaucoup plus longtemps, mais si elle est désireuse d'apprendre au moins à se défendre, se débrouiller toute seule, avoir les bases des bases, il lui faudrait facilement deux jours si elle se donne vraiment à fond. Le maître espérait vraiment qu'elle accepte de rester un peu car elle en avait vraiment besoin, puis qu'elle continue dans son coin par la suite sinon elle risque de perdre beaucoup à force de ne plus pratiqué, il faut pratiqué pour ne rien perdre de cet art. Au moins maintenant c'était dit, le maître parti récupérer ses affaires, ils s'étaient bien éloigné de leur point de départ mine de rien, sauf qu'il n'avait pas encore terminé avec son élève ; encore un conseil et surtout une mise au point si elle veut vraiment déverrouiller entièrement son potentiel, son esprit joue beaucoup et il y a quelque chose qui la bloque et généralement cela touche la famille, du moins cela touche toujours la famille ou des proches donc le maître ne se mouillera pas trop en disant que cette jeune femme a des problèmes avec sa famille, puis vu comment elle se comporte, elle doit sûrement être éloigner de ses proches, une grosse erreur de sa part. Rangeant le tout pendant qu'il allait lui expliquer.

« Il faut que tu te trouves une motivation, si cela est la nourriture comme aujourd'hui, imagine que ton adversaire a de la nourriture sur lui et tout devrait aller bien pour toi. Par contre tu as un gros problème, non pas physique, mais psychique. Quelque chose bloque ton énergie qui t'empêchera de t'améliorer ou bien de réellement savoir te défendre. Pour cela il faut que tu te rapproches de ta famille. Bien sûr tu n'es pas obligé de passer d'un extrême à l'autre, fais quelque pas vers eux, ils feront de même, tu seras plus épanouie et donc en accord avec toi. De cette façon tu feras des progrès incroyable je te le garantis. Soit en accord avec tes sentiments, dis ce que tu penses vraiment, rapproche toi de ceux qui t'aime, même s'ils ne le montrent pas toujours, ta famille et tes amis t'aiment j'en suis sûr. Fais cela quand tu quitteras le dojo, cela fait également parti de ton entraînement, si cela peut te motiver à le faire. »


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh]   Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 EmptyMer 23 Nov - 20:07

Iroh Wang & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)


Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi

Bon, en soit c'pas vraiment un cookie qui va m'remplir l'estomac et m'donner l'énergie nécessaire pour faire du Kung-fu mais sachant que de base il ne voulait pas d'moi et qu'il a mangé tout le reste de la nourriture sous mon nez, j'vais pas chercher les emmerdes plus loin. Évidemment, j'comprends pas pourquoi il s'fend un petit peu la poire me laissant penser que le gâteau était peut-être empoisonné... Ou moisi alors. Alors ça, c'est vraiment po cool M'sieur, j'me suis battu avec force et témérité et lui m'refile un truc bien deg'.

- Regarde ce que tu viens de faire. Pour ce simple cookie, tu m'as affronter et tu as fini par me battre, du moins gagner ta récompense. Tu es vraiment très douée et ton entraînement est terminé pour aujourd'hui. Il faut que tu persévères dans cette voie, au moins deux, trois, jours si tu désires vraiment apprendre.

- Hein ?


Attend, temps mort. C'était ça mon entraînement ? Courser un malheureux cookie dans une prairie afin d'gagner contre un vieux ? Franchement, j'ai pas vraiment envie de remettre en cause ses leçons mais faut pas prendre mémé pour un singe, j'n'ai jamais entendu parler de ça. J'veux faire comme ils ont fait les 5 élèves là... Quand j'les ai vu, ils ne coursaient pas des cookies et se battaient réellement comme si leur vie en dépendait, il faisait des mouvements dans les airs et tout ; à se demander des fois si ils ne confondaient pas Kung-fu et ballet aérien mais putain de merde c'était pas la même chose ! Nan j'suis sûre que c'est encore un truc pour me forcer à partir et me demander de faire mes valises, j'y crois trop pas.

-  Il faut que tu te trouves une motivation, si cela est la nourriture comme aujourd'hui, imagine que ton adversaire a de la nourriture sur lui et tout devrait aller bien pour toi. Par contre tu as un gros problème, non pas physique, mais psychique. Quelque chose bloque ton énergie qui t'empêchera de t'améliorer ou bien de réellement savoir te défendre. Pour cela il faut que tu te rapproches de ta famille. Bien sûr tu n'es pas obligé de passer d'un extrême à l'autre, fais quelque pas vers eux, ils feront de même, tu seras plus épanouie et donc en accord avec toi. De cette façon tu feras des progrès incroyable je te le garantis. Soit en accord avec tes sentiments, dis ce que tu penses vraiment, rapproche toi de ceux qui t'aime, même s'ils ne le montrent pas toujours, ta famille et tes amis t'aiment j'en suis sûr. Fais cela quand tu quitteras le dojo, cela fait également parti de ton entraînement, si cela peut te motiver à le faire.

Tournant l'dos au vieux maître pour pas le regarder dans les yeux, j'rage intérieurement d'entendre que le plus soucis dans ma vie c'est la famille. Je n'en ai pas bordel de merde. Et je n'en veux pas ! Qu'est-ce que ça va m'apporter la famille hein ? Que des emmerdes ! J'ai pas eu besoin d'eux ces 25 dernières années et je n'ai pas non plus besoin ces 25 prochaines années -en espérant que je vive plus que 50 ans quand même-. Mais merde quoi, pourquoi il me demande une telle chose, j'suis pourtant  bien toute seule et j'ne vois vraiment pas encore quoi les autres rouquins d'la ville bloque mon énergie ou autre connerie de vieux décrépi barbu.

- J'suis désolée Maître, mais j'peux pas faire c'que vous me demandez.

Il faudra qu'il apprenne à s'battre avec une tête de mule comme moi. J'veux bien faire des efforts en pourchassant des cookies et en grimpant sur les étagères mais il est hors de question que j'me rapproche de personne qui m'ont lâchement abandonnée dans cette ville alors que je n'avais rien demandé à personne ; j'aimerai bien savoir c'que j'ai fait dans le bide de ma mère pour qu'elle décide à ma naissance de me déposer à l'orphelinat tchou pour te démerder dans la vie ! Qu'est-ce qu'elle en a eu à faire de moi ces dernières années hein ? Me tournant alors vers M'sieur Wang, j'vais sûrement être la première élève à le décevoir sur tous les plans. Rebelle forever.

- Vous ne connaissez pas ces gens-là et moi non plus à vrai dire. Ils m'ont laissée à l'orphelinat quelques jours après ma naissance sans même prendre la peine de me donner un prénom, et j'vous assure qu'ils sont bien en vie ! Ils ont même eu un deuxième enfant deux ans après moi. Vous voulez que j'me rapproche d'eux ? Ils n'ont jamais voulu de moi dans leur vie et j'voudrais jamais d'eux non plus ! Alors tant pis si mes chakras, mes pores, mon énergie ou autres trucs perchés sont fermés mais il est hors de question que j'fasse copain-copain avec eux.

J'tourne les talons sans attendre de réponses de sa part, en fait j'm'en fiche de son avis sur ma famille ou mes choix. J'suis venue ici pour apprendre à faire du Kung-fu pas pour avoir une séances de psy gratuit et m'dire encore et encore la même chose ; j'descends donc rapidement ce qu'on a escaladé plus tôt dans la journée afin d'aller m'enfermer dans ma pseudo chambre du pauvre et y rester enfermée toute la journée. J'sais pas si c'était à mon tour de préparer à manger mais j'ai même refusé de participer au repas, j'veux juste qu'on m'foute la paix et qu'on arrête de dire qu'on connait mieux ma vie que moi.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh]   Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout le monde peut faire du Kung-fu... Sauf toi [PV Iroh]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-