Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-33%
Le deal à ne pas rater :
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de bois (Jusqu’à 10 ...
59.99 € 90.01 €
Voir le deal

Partagez
 

 Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. EmptyDim 13 Aoû - 14:29

Haiko AREKUSU

PETITE PRÉSENTATION
NOM : Arekusu (se prononce Aleksou )
PRÉNOM(S) : Il a choisi d'abandonner son vrai prénom, qui est tombé dans l'oubli.
SURNOM : Haiko ( cela s'écrit 灰子, ce qui correspond à la version masculine de ce prénom, qui signifie « enfant des cendres »)
DATE DE NAISSANCE : 7 Février 2001.
ÂGE : 24 ans.
SEXE : Haiko garde sa véritable nature secrète, et rien dans son apparence ne permet de savoir ce qu'il en est vraiment.
CAMP : Habitant.
CAPACITÉ :
SITUATION : Célibataire.
MÉTIER : Haiko a exercé divers métiers, actuellement il est peintre et sculpteur sur bois/ ébéniste.
PERSONNAGE AVATAR : Fai 01 Lineart, par Ladyarnwyn
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LE CAMP ?

QUELS SONT VOS LIENS AVEC LUI ?

TATOUAGE/MARQUE ?
Aucun !
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Poignard, sabre, arc.
PHYSIQUE
Haiko mesure environs  un mètre soixante-dix sept, il est fin et plutôt musclé, sans l'être trop. Son apparence générale ne permet pas de deviner s'il est un homme ou une femme. En effet son corps est habilement dissimulé sous ses vêtements, et son visage pourrait aussi bien être masculin que féminin. Cependant au premier abord, il semble être un homme. Sa peau est bronzée. Ses cheveux quant à eux sont brun foncé, presque noirs, abondants mais coupés courts, au maximum long de quatre centimètres. Cependant parfois il les porte plus longs, en tresses collées au crâne, à l’africaine, ou en tresses libres. Haiko a des sourcils fermement dessinés. Ses yeux semblent brun clair, en fait en les regardant mieux ils sont ambrés (ocre jaune) et si on les regardait de très près, on pourrait y apercevoir des nuances de vert... Ils sont bordés de longs cils noirs.

Pour ce qui est des vêtements, Haiko s'habille généralement en brun foncé et en noir, mais il peut parfois porter du blanc, du rouge, du vert ou du bleu. Il porte aussi deux bijoux : une croix sur une fine chaîne d'argent, autours du cou, et bracelet de perles peintes, en bois, au poignet.

CARACTÈRE
Autrefois enjoué et fantaisiste, Haiko était toujours prêt à ouvrir son cœur, à faire confiance, même aux personnes qu'on lui disait être les moins recommandables. Par le passé il était quelqu'un de très positif, il avait pour souhait de protéger autrui, et il s'y employais chaque jour de sa vie, au quotidien, de son mieux. Il était un artiste hypersensible, qui maniait fort bien un pinceau, et qui avait, gravé dans son cœur, un amour intrinsèque pour l'Humanité.

La perte récente de la personne qu'il aimait l'a beaucoup changé. Cela l'a conduit à vivre comme si lui même allait mourir sous peu, comme si plus grand chose ne l'attachais à la vie - et c'est bel et bien le cas, plus grand chose ne l'attache au monde des vivants. Il est devenu une personne beaucoup plus sombre et triste, détachée de ce monde. Il est quelqu'un de tourmenté au fond, qui n'attend plus grand chose de personne, ni de la vie.

Malgré cela, il reste un minimum ouvert à la compagnie d'autrui, et sans doute qu'il sera toujours prêt à aider. Mais présentement, il n'a plus grand chose de bon à donner.

On peut dire de lui - c'est là le côté plus lumineux de son caractère - qu'il aime la Nature et l'escalade (il est doué pour escalader, que ce soit des arbres, des falaises ou des bâtiments) il adore les livres, qu'on lui écrive des lettres, même si présentement on ne peut lui en écrire, étant donné qu'il n'a pas laissé d'adresse. Il aime aussi les animaux - qui l'aiment également en général. Il est d'ailleurs doué pour les apprivoiser, et habituellement ceux-ci se sentent en sécurité avec lui.

En résumé, Haiko est un personnage qui n'est pas très positif, c'est même plutôt l'inverse. Il est une âme errante en laquelle il ne reste plus beaucoup de lumière. Cependant, peut être que sous la cendre, il reste des braises ? Qui sait.

PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
Je vais essayer de vous raconter ce que je sais d'Haiko, en tentant de préserver et respecter les nombreux secrets de cette personne mystérieuse. Secrets que je connais pas tous moi-même, mais au fil de nos conversations, j'ai pu en apprendre plus sur lui... Ou elle ? Un jour ce doute m'est venu, malgré que tout dans son apparence le désigne pour être un homme.

La dernière fois que j'ai vu Haiko, il avait le visage bariolé de couleurs, et il jonglait, fort habilement, avec un bâton dont les extrémités étaient pourvues de mèches enflammées. Il avait coupé très court ses cheveux sombres pour l'occasion, il portait plusieurs bracelets ornés de grelots, qui tintaient joyeusement à chacun de ses mouvements, et ses vêtements, quoi qu'usagés, restaient originaux, charmants, et assemblés avec goût. J'ai trouvé Haiko très beau. Il possède une grâce qui n'est ni masculine, ni féminine, mais un qui est un mélange équilibré entre les deux.

Il jonglait dans la rue, virevoltait; le bâton enflammé semblait être une extension de son corps. Lorsque les mèches enflammées se furent enfin éteintes, et les quelques spectateurs dispersés, je m'approchai de lui pour lui parler. Je voyais Haiko assez souvent, dans ma ville, mais l'été il disparaissait ordinairement, sans que nul ne sache où il allait, à croire que quelque chose de particulier l'attirais ailleurs, toujours à la même période. Or c'était l'été, et je m'étonnai donc qu'il fut là.

- « Te revoilà », lui ai-je dit. «Je suis content de te revoir ici. Resteras-tu quelques jours ? »

Je lui avais avoué sincèrement ma joie de le voir présent, et je m'en sentais vaguement gêné; en fait je me demandais ce qu'il m'avais pris. Il se redressa en essuyant son front où perlait quelques gouttes de sueur, ce qui effaça légèrement le maquillage si exquisement réalisé. Son regard doré croisa brièvement le mien, mais j'avais appris qu'en dehors des moments où il dansait avec le feu, Haiko était plutôt timide et farouche.

- « Ça me fait plaisir de te revoir aussi » me dit-il en esquissant un sourire. « Non, je ne reste pas, il faut que je parte ailleurs. »

- « Haaaa, ce n'est pas grave », m'exclamais-je, et je lui envoyai une claque amicale sur son épaule fine, ce qui lui fit faire un léger bond en avant. « En attendant, tant que tu es là, veux-tu manger quelque chose ? Tu n'as guère plus que la peau sur les os, une fois de plus. »

Il accepta, ce qui me surpris légèrement, car Haiko est une personne plutôt fuyante, difficile à saisir, qui s’échappe d'entre les doigts comme l'eau. Nous partîmes donc manger ensembles dans l'une des tavernes du coin, et c'est à cette occasion là que j'ai eu l'une de mes plus longues conversations avec lui. Et voici, d'après cette fois là et d'après les autres fois, ce que j'ai pu apprendre de lui.

Haiko naquit lors d'un voyage, dans un train. D'après ce que j'ai compris, il vécut une enfance heureuse; il grandit dans une petite maison au cœur d'une forêt, avec ses parents et ses frères et sœurs. Il n'était pas très riche, mais il l'était raisonnablement, car ses grands parents l'étaient.

Un jour il partit de chez lui, pour une raison que j'ignore et dont il a refusé de me parler. Je ne sais pas s'il est encore en contact avec sa famille, mais je ne crois pas. J'ai l'impression qu'il a tout quitté du jour au lendemain, sans laisser d'adresse.

Par la suite, il a voyagé, et a exercé plusieurs métiers, dont celui de peintre, assistant de médecin, et palefrenier.  Je crois qu'il a vécut comme il pouvait, en étant plutôt pauvre, et beaucoup à la débrouillardise, si je peux dire.

Je crois aussi qu'il a perdu une personne qu'il aimait. J'ai plusieurs raisons pour penser cela. De temps en temps, son regard se perd au loin, avec une expression d'une tristesse infinie. J'ai hébergé ce jeune homme quelques fois, et un soir, alors que seules quelques chandelles éclairaient la pièce de ma modeste maison, je l'ai vu sortir un paquet de lettres de sa veste, en déplier une et la relire. J'ai vu briller des larmes dans ses yeux. Aussi je pense que quelques fois, il pense à une personne lointaine ou peut-être disparue.

Il y a aussi cet état dans lequel je l'ai récupéré, au tout début. Ne l'ai-je pas encore raconté ? C'était la première fois que j'ai vu Haiko. C'était un soir d'hiver, je rentrais chez moi d'un pas rapide, je me trouvais dans l'une des rues glacées de la ville. Des flocons légers commençaient à tomber doucement du ciel, en tourbillonnant. Et soudain j'ai vu une masse sombre sur le sol devant moi. Je n'y voyais pas grand chose dans la pénombre, mais lorsque je me suis approché... J'ai d'abord cru à un tas de tissus, puis j'ai vu qu'il s'agissait d'une forme humaine, sous le tissus en question, qui était noir. Je me suis accroupi près de la forme, sans méfiance. Un bras qui semblait blanc, et d'une maigreur effrayante, dépassait du vêtement. Les flocons tombaient doucement et commençaient à parsemer l'étoffe. J'écartai un peu celle-ci et je découvris un visage tout aussi maigre, des lèvres bleuies par le froid. Un souffle léger s'échappait comme une brume blanche de ces dernières. Les paupières aux longs cils noirs de l'inconnu étaient fermées.

Sans perdre de temps, j'ai ramassé le corps frêle et l'ai chargé dans mes bras. Il ne pesait pas bien lourd. Je l'ai porté jusqu'à mon habitation, et tenu d'un seul bras pour ouvrir la porte fermée à clef.

Quelques instants plus tard, j'avais ravivé le feu, et installé le jeune inconnu sur mon lit. J'entrepris alors d'essayer de le réveiller, mais il n'était pas conscient. J'avais remarqué qu'il était pied nus, et que ses pieds étaient pleins de sang et de crevasses. Je touchai son front : il était brûlant. Il avait de la fièvre. Je mis en oeuvre de le soigner, puis je pensai qu'il avait peut-être d'autres blessures ailleurs sur le corps. Je commençai alors à le déshabiller.

Il s'éveilla à ce moment là, soudain, et se redressa d'un coup, en me jetant un regard dans lequel brûlait une flamme farouche, et en serrant ses vêtements autours de lui. De son autre main, il me menaça d'un poignard qu'il avait sorti de nulle part, aurait on dit, d'un geste très vif.

Je levai les mains devant moi pour lui montrer que je n'étais pas armé et ne lui voulais pas de mal.

- « Du calme, je ne vous veut aucun mal. Je vous ai trouvé inconscient dans la neige. Je ne vous toucherez pas, si vous ne le voulez pas. Je regardais simplement si vous étiez blessé. »

A ces mots, la jeune personne sembla se détendre, je le vis sur son visage. Elle promena un regard hésitant autours d'elle, comme pour voir où elle se trouvais. Pour la mettre à l'aise, j'allai m'affairer à tourner et à assaisoner la nourriture que j'avais mis à chauffer au dessus du feu. Lorsque je me retournai à nouveau, elle s'était endormie.

C'est ainsi qu'Haiko arriva dans ma vie. Je l'ai soigné durant un certain temps, et au dépars, il refusait de manger. « Je dois me libérer » me dit-il un jour, comme s'il voulait se libérer de son corps et échapper à ce monde. Mais il était encore très malade, aussi ce n'était peut-être que des paroles provoquées par la fièvre.

Pour le reste, je crois que mon jeune ami, ou ma jeune amie, n'appartiens pas à l'une des Familles, et que ce conflit ne le concerne pas. Peut-être parce qu'il vient de loin, ou peut-être parce qu'il est pour la paix; en tout cas je le vois mal prendre part à ce différent, mais qui sait ? C'est une personne qui réagit ou agit de façon inattendue, il est imprévisible.

J'appartiens moi même à la famille Domae, mais si Haiko venait un jour à être dans le camps ennemi de ma famille, je ne pourrais jamais me battre contre lui. Car je dois dire que je me suis beaucoup attaché.





Et en vrai ?

PRÉNOM/SURNOM : Alex/ Kael/ Kiza
ÂGE : 88 ans haha =P
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI : Je ne me souviens plus exactement comment j'ai trouvé Quederla, grâce aux top sites je crois.
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : Non, rien de particulier. ^^
LE CODE DU RÈGLEMENT : Okay par Kira


Dernière édition par Haiko Arekusu le Lun 11 Déc - 1:18, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Re: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. EmptyDim 13 Aoû - 14:32

Bienvenue parmi nous !

N'hésite pas à venir voir le Staff en cas de questions ! Bonne chance pour ta fifiche 8D


Je m'exprime en sienna
Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Re: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. EmptyDim 13 Aoû - 14:35

Yohoho, bienvenue cher...chère (???) Haiko !
En espérant que tu te plaises bien dans notre belle Quederla ❤
À bientôt en rp ou sur la chatbox/Discord !
Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Re: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. EmptyDim 13 Aoû - 14:43

Bienvenue parmi nous homme/femme mystère ! :D


Elle te parle en Brown

KDO
Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Re: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. EmptyDim 13 Aoû - 14:48

Merci beaucoup !

Que dois-je écrire, pour la question : « De quand date votre entrée dans le camps ? » Est-ce que je dois y répondre même si je suis un simple habitant ?

Et aussi, je n'arrive pas à mettre mon avatar à la bonne dimension. J'essaie...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Re: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. EmptyDim 13 Aoû - 14:52

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche o/
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Re: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. EmptyDim 13 Aoû - 14:52

Si tu ne fais partie d'aucun camp, laisse le champ vide.
Pour l'avatar, viens sur la CB qui se trouve en bas à gauche et je te redimensionne Wink


Je m'exprime en sienna
Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Re: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. EmptyDim 13 Aoû - 22:23

J'ai l'impression que je vais avoir des difficultés à écrire tout cela. J'espère que pour l'instant ce n'est pas trop mal... Est-ce qu'il faut que j'améliore ?

Bonne soirée à vous tous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Re: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. EmptyLun 14 Aoû - 15:17

Écoute jusque là tu t'en sors très bien ! Du reste n'hésite pas à venir nous embêter par mp si tu as des questions ou si tu veux qu'on vienne sur la box pour t'aider (car on est tous sur Discord, mais tu ne peux y accéder qu'une fois validée) o/
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Re: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. EmptyLun 14 Aoû - 19:13

Merci pour ces paroles, cela m'a beaucoup encouragé. Et voilà, fiche terminée ! En espérant que ça va ! :D
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty
MessageSujet: Re: Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.   Haiko Arekusu, l'enfant des cendres. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Haiko Arekusu, l'enfant des cendres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-