Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-49%
Le deal à ne pas rater :
Coffret Hot Wheels Monster Trucks Circuit de course + petite voiture ...
25.49 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Soirée d'euphorie [pv Exuld]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] EmptyMar 10 Oct - 16:48

« Le début des emmerdes »
Soirée d'euphorie
Je fus surprise quand la serveuse nous annonça que quelqu’un voulait nous parler en fin de service,Grand père lui demanda de le faire rentrer dans la cuisine. Un jeune homme nous salua et sa présenta, mon grand-père eut l’air de le reconnaître et le salua respectueusement ce qui me laissa penser que c’était quelqu’un d’important.

- Bonjour, je m’appelle Dominik Vanderson, je suis critique gastronomique et je voulais vous féliciter pour ce repas. On ressent bien le côté familiale et chaleureux du restaurant et les aliments sont de très bonne qualité en plus de sentir le savoir faire des cuisiniers. Alors félicitation à vous.

Je suis étonnée d’entendre tout ça et mon Grand Père le remercie et je l’imite presque aussitôt. Un critique venait de manger dans notre restaurant et de nous félicitait ? Mais c’était très bon signe ça ! Ça voulait dire article, ce qui voulait dire publicité et donc un meilleure chiffre d’affaire. Oh ça sentait très bon tout ça. Le critique ne s’attarda pas, après quelques formules de politesses avec mon grand-père, il quitta le restaurant et je me tournais tout sourire vers les deux.

- Oh ! Il faut qu’on fête ça ! Ça vous dit on va à la boite de nuit le Lux là ?

Mon grand-père rigole et nous regarde en nous disant :

- J’ai passé l’âge pour sortir en boite Bay, mais allez y tout les deux, partait maintenant je vais finir de nettoyer la cuisine avec ta mère. On va te garder Fiora cette nuit si tu veux.

Je hochais la tête toute contente, ça faisait longtemps que je n’étais pas sortie dehors faire la fête, après tout, depuis que j’avais arrêter le lycée, je n’avais plus vraiment de personne avec qui sortir, puis le restaurant me prenait tout mon temps libre, alors pour une fois que j’avais une raison de faire la fête, une personne avec qui la faire et qu’on me proposait si gentiment de garder ma fille. Je n’allais pas dire non. Je me tourne vers Exuld.

- ça te tente toi ?

Bon réponse positive, je souris toute contente, j’enlève ma tenue de cuistot et leurs annonce que je monte rapidement me changer, leurs laissant le nettoyage des quelques trucs restant. Je me speed un peu et vais dans mon ancienne chambre m’habiller avec une des quelques tenues qui était restait là. Je détache mes cheveux que je brosse rapidement et un léger coup de maquillage. Wala ! Parfait pour faire la fête. Un slim noir avec un débardeur blanc et une petite veste noir pour aller avec. J’attrape un sac à main avec mon porte monnaie, puis je redescend les escaliers. Il ne m’aura fallut à peine dix minutes le temps de faire tout ça. Je regarde Exuld et lui dit toute enthousiaste !

- Allez on y va ?
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Dernière édition par Bay Sydala le Mar 31 Oct - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Re: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] EmptySam 14 Oct - 20:34

Exuld
Drakerz

Sh'äl
Doak

「 Soirée d'euphorie 」
Plutôt sympa, on part en boîte. Ça faisait longtemps que je n’étais pas allé m’amuser. Ça me fera peut-être du bien. En plus, je suis crevé après cette journée de travail : j’ai dû me concentrer pour ne pas faire de fautes. Faut dire que je progresse quand même pas mal. Je peux accomplir la plupart des tâches sans trop de difficultés. D’accord, je n’ai pas encore la même maîtrise de Bay mais je me débrouille plutôt bien. Et puis, je vois qu’elle commence à penser que je pourrais éventuellement devenir un vrai cuistot un jour. Elle ne menace plus mes parties génitales, c’est un gros progrès ! Alors que Bay monte se changer, je me demande où on va aller. Je ne connais pas tellement la ville mais je suppose qu’on va aller au quartier Naeviar. C’est là-bas qu’on trouve la plupart des activités nocturnes. Bay redescend en souriant. Je pense que cela va aussi lui faire du bien de ne plus penser qu’au boulot pendant une soirée et de se détendre un peu. Elle prend son travail au restaurant très à cœur mais j’ai l’impression qu’elle se surmène un peu. Je lui rends son sourire avant qu’elle ne me demande :
- Allez on y va ?
- Ouais, allons-y. A demain monsieur Sydala !
Et je tiens la porte à Bay avant de sortir à sa suite.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Re: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] EmptyLun 16 Oct - 9:50

« Le début des emmerdes »
Soirée d'euphorie
Exuld me tient la porte tels un gentleman et je salue mon grand-père rapidement avant de me mettre en route et de remercier Exuld. Je souris, heureuse de pouvoir sortir, depuis que j’avais abandonné le lycée, tout était différent, c’n’était plus comme avant et d’ailleurs je ne reparle plus à mes anciennes amies. Façon c’est ça le lycée, copine un jour puis l’autre jour elles te jugent à cause d’un bébé et se moquent de toi, des salopes quoi. En attendant, l’une redouble et l’autre travaille dans un fast-food tandis que moi j’ai déjà mon travail, un avenir assuré à long terme, hey ouais, dans vos culs les salopes !  Façon, ma vie est toute tracé en fait, et c’est certainement pour ça que je ne pouvais me permettre de me relâcher. Je m’étire :

« - ça faisait longtemps que je suis pas sortie ! Et toi ? »

Ouais, j’tentais de faire la conversation, après tout on n’se voyait pas en dehors du boulot, nos échanges en générale se limitait à bonjour, des conseils de cuisines voir des menace et au revoir. Une relation strictement professionnelle quoi, mais du coup j’ne savais presque rien sur lui, je ne savais pas quoi dire pour ne pas paraître pour la patronne débilos de service. Façon, après des minutes de marches dans la nuit, on peut apercevoir la boite de nuit.

Je me mets derrière avec Exuld pour faire la queue et lui dit :

« - J’ai entendu dire que cette boite de nuit était génial par des clients, du coup on va pouvoir voir s’il est à la hauteur de sa réputation »

On arrive devant le videur qui nous laisse passer et l’on rentre dans le bâtiments, il y avait de la musique et l’on pouvait voir le groupe qui la jouait là bas sur la scène, le bar lui était tout droit, je regardais mon apprenti et lui dit :

« - Tu as bien travaillé, je te paye ton premier verre ! Tu veux boire quoi ? »
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Re: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] EmptyMer 18 Oct - 20:36

Exuld
Drakerz

Sh'äl
Doak

「 Soirée d'euphorie 」

« - ça faisait longtemps que je suis pas sortie ! Et toi ? »
-ça fait longtemps aussi. Depuis que… depuis un bon bout de temps. J’ai pas vraiment eu l’occasion, j’ai été assez occupé.
Sans vouloir faire le mec trop occupé, c’est vrai que je n’arrête pas depuis que je suis à Quederla. Il faut dire que c’est une ville qui bouge pas mal. La dernière fois que je suis sorti dans le seul but de me détendre c’était avec Irelia. Cela m’est aussi arrivé d’aller au bar de temps en temps depuis, mais ce n’est pas vraiment ce que j’appelle sortir. Ah, si, j’y suis allé avec Roxane, même si à la base elle voulait juste me vider les poches. Ça c’était plutôt sympa. On arrive rapidement à la boîte de nuit choisie par Bay, « Le Lux », qui est en fait située dans le quartier Smymaei.

« - J’ai entendu dire que cette boite de nuit était génial par des clients, du coup on va pouvoir voir s’il est à la hauteur de sa réputation »
Ah oui ? en tout cas, le nom n’est pas du meilleur goût. Un jeu de mots entre le luxe et lux, qui signifie la lumière en latin, enfin j’imagine que c’était l’effet recherché.  Enfin, je vais pas faire mon rabat-joie. Et puis si Bay dit qu’il est bien, ce doit être vrai. Moi je ne fréquente pas trop ce genre d’établissement. Dans cette ville, ils sont dix fois plus dangereux que dans n’importe quel autre. Mais elle est jeune et doit savoir quels sont les endroits sympas. Le videur nous laisse passer facilement et on entre dans le bâtiment. Il y a déjà pas mal de monde et une bonne ambiance. On s’oriente directement vers le bar pour commencer dignement la soirée avec un petit verre.
« - Tu as bien travaillé, je te paye ton premier verre ! Tu veux boire quoi ? »
Ça c’est très sympa, Bay monte immédiatement d’un cran dans mon estime. Par contre, pour le choix de l’alcool, j’hésite… Pas un truc trop fort pour ne pas finir par terre au premier verre mais assez pour me sentir détendu… En même temps je suis assez fatigué, faudrait un truc pour me réveiller. Finalement je prends un « walking dead » histoire de me remettre d’aplomb.
Une fois nos alcools servis, je me retourne vers Bay pour lui demander :
-ça fait longtemps que tu bosses au restaurant ? D’ailleurs, si c’est pas indiscret, tu as quel âge ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Re: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] EmptyLun 30 Oct - 23:05

« Le début des emmerdes »
Soirée d'euphorie
Je lui paye son walking dead et moi à coté je commande deux shooters. Bah oui, j'ai décidée de m'amuser, alors autant le faire a fond. Ce n'est pas tout les soirs que mes parents me gardent Fiora. Il se retourne vers moi avec nos consommations et quand j'entendis la question qu'il posa j'enchaina mes deux shooters et les posait sur la petite table d’à côté. Bon voilà que j'étais un peu mieux, je lui répondis du coup :

« - J'ai 18 ans »

Ouais, c'est partie il va me juger j'suis sûr, comme tout les autres. Fin j'ai l'habitude, pour la peine je recommande un shooter que je bois d'une traite avant de lui dire :

« - Ouaip, ma fille à un an et non, pas b'soin de me juger, du moins pas toi st'euplait, y'a déjà trop de monde qui le font. Alors j'ai pas besoin que mon subordonné se mette à le faire ».

Une musique que j'aime bien passe en fond et je lui attrape sa main presque instantanément faisant attention de ne pas renverser sa boisson et le tire vers la piste de danse. On était en boite nan ? Autant en profiter pour danser, d'ailleurs c'est ce que je fais après lui avoir dit un :

«  Allez lâche toi et danse ! »

d'ailleurs, je ne me fis pas prier et le fit moi même, me déhanchant au rythme de la musique, sautillant presque sur place, je ne sais pas si j'étais douée ou pas en danse, et d'ailleurs je m'en fichais ! Je voulais juste... juste une soirée en tant que jeune qui s'amuse. Une soirée où je pouvais profiter de ma jeunesse sans penser à mes responsabilités, une soirée, un défouloir. La musique change devient plus calme et je me rapproche d'Exuld, toujours en dansant mais plus calmement je lui demande :

« - Va sy, parle moi de toi, de chose que je ne sais pas et qui ne sont pas dans ton CV par exemple. »
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Re: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] EmptyMar 31 Oct - 1:22

Exuld
Drakerz


「 Soirée d'euphorie 」
Bay commande deux shooters qu’elle enchaîne méthodiquement. Elle doit plutôt bien tenir pour décider de commencer si fort. Enfin, je suis mal placé pour la critiquer avec mon walking dead. Que ce soit à cause de l’alcool ou du nombre de personnes entassées dans cette grande salle, je commence à avoir chaud et je décide d’enlever ma veste que je dépose sur la table.
« - J'ai 18 ans
18 ans ?! Je ne la pensais pas si jeune ! Elle a pourtant déjà un enfant et dirige presque à elle seule le restaurant. Je pensais cerner la personnalité de Bay mais je me rends compte que j’ignore presque tout d’elle. Ce n’est pas faute d’avoir essayé de la connaître mais, quand elle cuisine, rien ne peut la distraire de son travail. J’ouvre la bouche mais elle me coupe la parole, anticipant mes questions :
« - Ouaip, ma fille à un an et non, pas b'soin de me juger, du moins pas toi st'euplait, y'a déjà trop de monde qui le font. Alors j'ai pas besoin que mon subordonné se mette à le faire ».
Aïe…sujet sensible. Je plisse les yeux tout en réfléchissant. Est-ce que je juge réellement Bay ? Non, certainement pas. Je trouve cela admirable. Je suis juste…surpris. Un grand sourire détend brusquement mes traits et je reprends la parole en espérant qu’elle n’ait pas pris mon court silence pour une hésitation à la soutenir :
« -Au contraire, je te trouve encore plus courageuse. Peu de personnes de ton âge, encore moins dans cette ville, affronteraient de telles responsabilités en les assumant pleinement. Ah, et ce soir, oublie que je suis ton subordonné. On est juste deux jeunes en boîte qui s’amusent et profitent de la vie. Détends-toi et savoures l’instant présent. »
D’autant plus que je déteste être appelé subordonné. De tous mes défauts, je pense que celui de l’orgueil est le principal et je n’aime pas être désigné par des termes qui me placent en infériorité. Nous sommes collègues, nous n’avons pas besoin de rappeler une hiérarchie qui n’a pas lieu d’être en ce moment. Bay me tire brusquement par la main et me propulse vers l’espace de danse. Je panique très clairement. Je n’ai jamais été du genre à danser sur ce genre de musique. J’essaye de faire comprendre à Bay que c’est une mauvaise idée mais la proximité des enceintes l’empêche de comprendre ce que je dis. C’est à contre-cœur que je me laisse diriger par la jeune fille. Je regarde avec embarras Bay se déhancher selon le rythme de la musique et tente maladroitement de reproduire ce que font les hommes que j’aperçois. Le rouge me monte aux joues lorsque je manque d’écraser le pied de Bay. Soudain, la musique s’adoucit et je me sens beaucoup plus à l’aise. La jeune fille m’adresse un sourire rassurant que je lui rends. Je me déplace avec aisance, tout en suivant avec attention le rythme léger. Mon père a toujours exigé que l’on sache danser, c’est de cette façon, il me semble, qu’il avait rencontré ma mère. Bay se pencha vers moi :
« - Va sy, parle moi de toi, de chose que je ne sais pas et qui ne sont pas dans ton CV par exemple.
-Hmmm… Je suis français. Je suis arrivé à Quederla lorsque j’étais encore adolescent. C’est pour mon père que l’on est venus ici. Il menait des recherches sur la magie que possèdent certains membres des familles. Depuis je suis resté. Malgré certains aspects peu attirants de la ville, je rencontre tous les jours des gens extrêmement intéressants. Toi par exemple, ou mon coloc’ : Sh’äl. D’ailleurs, je crois qu’il avait le projet de travailler avec le restaurant, où ça en est ? Oh, excuse-moi, on ne va pas parler boulot ici. Tu me demandes des infos mais toi aussi tu restes bien mystérieuse. Raconte-moi des choses que je ne sais pas sur toi. Ça ne devrait pas être trop difficile, je ne te connais finalement que très peu.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Re: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] EmptyMar 31 Oct - 11:53

« Le début des emmerdes »
Soirée d'euphorie
Je souris à son compliment, j'étais courageuse ? Bah, je ne me sentais pas comme tel, j'avais juste assumé mes responsabilités comme on m'la toujours appris. Ouais on peut s'demander, depuis quand j'écoute quand on m'donne des conseils, c'est juste qu'la c'la vie d'un être humain qui est en jeu. Puis... Fiora c'ma fille, ma princesse. Et même si c'est la pire par moment et que j'ai envie de payer des gens pour qu'ils la prennent, je ferais jamais ça. Bref, je fais ce qu'il me dit et me détend, dansant avec lui, puis je finis par m'intéresser après à lui.

- Hmmm… Je suis français. Je suis arrivé à Quederla lorsque j’étais encore adolescent. C’est pour mon père que l’on est venus ici. Il menait des recherches sur la magie que possèdent certains membres des familles. Depuis je suis resté. Malgré certains aspects peu attirants de la ville, je rencontre tous les jours des gens extrêmement intéressants. Toi par exemple, ou mon coloc’ : Sh’äl. D’ailleurs, je crois qu’il avait le projet de travailler avec le restaurant, où ça en est ? Oh, excuse-moi, on ne va pas parler boulot ici. Tu me demandes des infos mais toi aussi tu restes bien mystérieuse. Raconte-moi des choses que je ne sais pas sur toi. Ça ne devrait pas être trop difficile, je ne te connais finalement que très peu. 

Je hoche la tête, il n'était pas originaire d'ici ? J'allais lui répondre pour Sh'äl mais il me dit qu'il ne veux pas parler boulot au final et il a bien raison au final. Moi mystérieuse ? J'pensais être le contraire, si j'parle pas d'moi c'est parce que j'ai rien d'intéressant à raconter. Ma vie est juste banal.

« - Bha j'ai pas grand chose à dire, Mes parents se sont divorcés quand j'étais enfant, mon père était infidèle je crois, j'sais pas grand chose ma mère reste discrète à ce sujet et me parle peu d'lui. Façon, il s'fichait de moi, il a jamais chercher à me contacter donc balec', mon grand père m'a appris tous ce que je sais en cuisine. C'est un très grand cuisinier. Il avait un restaurant gastronomique 5étoiles, avant qu'il brûle. »

Je lui fais signe de me suivre pour retourner au bar chercher un verre, puis pour discuter en dansant c'est pas trop trop pratique. Je m'installe sur un tabouret lui laissant le libre à côté de moi et commande un coktail à base de Vodka et de sirop d'érable.

« - J'ai pas beaucoup, beaucoup d'amis après, aui lycée j'étais l'genre « fouteuse de merde » j'écoutais pas en cours, j'foutais la merde, puis bon j'étais déjà catégorisée par les profs comme « grosse salope qui tombe enceinte à 16 ans » alors bon, j'pas chercher à nié cette image, après tout mon ex était le mec parfait, alors tout le monde à préférée le croire lui quand il s'est mis à faire courir la rumeur que j'étais infidèle pour cacher le fait qu'il était l'père. Fin bref qu'est-ce que je raconte, j'parle beaucoup trop moi, ça doit tout sauf l’intéressé, pis j'pas envie que tu me plaignes en mode « Han la petite Bay qui a pas d'amis et nanana » bon okay c'est sûrement pas ton genre mais je sais pas trop ce que je raconte. »

Wala, pour noyer mon idiotie je bois une gorgée de mon coktails. Bravo Bay ! Il va te trouver totalement débile maintenant et tu vas perdre toute crédibilié au boulot... Roh et qu'est ce qu'on s'en fou après tout.

« - Et toi, tu es français ? Parle moi de la France ! Ça doit être génial nan ? Va sy dis moi une phrase en français ! »
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Re: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] EmptyMar 31 Oct - 14:01

Exuld
Drakerz


「 Soirée d'euphorie 」
« - Bha j'ai pas grand chose à dire, Mes parents se sont divorcés quand j'étais enfant, mon père était infidèle je crois, j'sais pas grand chose ma mère reste discrète à ce sujet et me parle peu d'lui. Façon, il s'fichait de moi, il a jamais chercher à me contacter donc balec', mon grand-père m'a appris tous ce que je sais en cuisine. C'est un très grand cuisinier. Il avait un restaurant gastronomique 5étoiles, avant qu'il brûle. »
Pas grand-chose à dire ? ça me paraît déjà assez important. Elle me fait de signe de revenir vers le bar pour pouvoir discuter sans crier. Je la suis en jouant des coudes pour me frayer un chemin à travers la foule de gens qui dansent. Je m’accoude au comptoir alors qu’elle commande encore un autre cocktail. Je reprends moi aussi un verre par habitude, sans vraiment faire attention à mon état.
« - J'ai pas beaucoup, beaucoup d'amis après, aui lycée j'étais l'genre « fouteuse de merde » j'écoutais pas en cours, j'foutais la merde, puis bon j'étais déjà catégorisée par les profs comme « grosse salope qui tombe enceinte à 16 ans » alors bon, j'pas chercher à nié cette image, après tout mon ex était le mec parfait, alors tout le monde à préférée le croire lui quand il s'est mis à faire courir la rumeur que j'étais infidèle pour cacher le fait qu'il était l'père. Fin bref qu'est-ce que je raconte, j'parle beaucoup trop moi, ça doit tout sauf l’intéressé, pis j'pas envie que tu me plaignes en mode « Han la petite Bay qui a pas d'amis et nanana » bon okay c'est sûrement pas ton genre mais je sais pas trop ce que je raconte. »
Plus j’écoute la description qu’elle fait d’elle-même plus je comprends Bay. Elle a surement dû avoir une vie difficile mais j’ai l’impression que c’est le cas de tout le monde dans cette ville. Je fini mon verre d’une traite, songeur. Je ne sais pas trop quoi lui répondre. Elle le prendra sûrement mal si je la plains même si je ne pas non plus lui répondre que ce n’est pas grave. Avoir traversé autant d’épreuves alors qu’elle est si jeune a dû lui conférer une certaine maturité, ce qui explique sa responsabilité au restaurant.
« - Et toi, tu es français ? Parle moi de la France ! Ça doit être génial nan ? Va sy dis moi une phrase en français !
-La France est un pays merveilleux, le meilleur selon moi. C’est le seul état qui est doté d’une réelle entraide sans pour autant être une dictature. Bien sûr, aucun gouvernement n’est parfait. Les français sont des gens très tolérants. Peut-être un peu trop parfois. La liberté est une valeur à laquelle ils sont très attachés. La cuisine française ! Elle me manque tellement… tu veux que je dise quelque chose en français ?
L’alcool commence à faire effet et c’est l’esprit embrumé que je réponds à ces désirs. Amusé, je ne réfléchis pas vraiment avant de prendre la parole. Peu de gens parlent français à Quederla et de toute façon, la musique et le brouhaha ambiant couvriront mes mots. Jetant un coup d’œil à droite et à gauche pour voir si personne ne pouvait nous entendre avant de chuchoter en français, assez près d’elle pour qu’elle soit la seule à entendre :
-Grâce à moi, peut-être que Fiora vivra un jour dans une ville meilleure sans avoir à vivre des drames tels que tu en a vécu. Je vais changer les choses, tu verras. Peut-être avec ton aide qui sait. Il y aura du sang et des larmes mais la paix ne se fait pas sans sacrifices.
Je me surprends moi-même d’oser dire cela au milieu de tant de monde. Mais mon audace n’est pas vraiment voulue, mon dernier verre était déjà de trop. Sans me soucier de cela, j’en reprends encore un. Puis déposant ma main sur celle de Bay, je lui dis :
-Il faudra que tu me présentes Fiora un de ces jours ! Je n’ai pas encore eu le plaisir de la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Re: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] EmptyMar 31 Oct - 14:26

« Le début des emmerdes »
Soirée d'euphorie
J'n'ai pas vraiment l'impression que ce que je dis le dérange, en fait pour le première fois j'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi différemment. Pas en tant que fouteuse de merde, pas en tant que maman de Fiora, pas en tant que cuisinière, non juste en tant que moi, Bay. J'ne dis pas que personne s'intéresse à moi, mais en fait très peu. Après en même temps, j'comprends que je ne donne pas envie avec mon caractère de merde, mais j'suis comme ça. J'essaye de faire fuir les gens qui m'entoure et seul ceux qui restent peut importe ces histoires sont des personnes sur lesquelles je suis sur que je peux compter. Bref, maintenant que je lui ai parlé d'moi, j'aimerai bien en savoir plus sur lui.

-La France est un pays merveilleux, le meilleur selon moi. C’est le seul état qui est doté d’une réelle entraide sans pour autant être une dictature. Bien sûr, aucun gouvernement n’est parfait. Les français sont des gens très tolérants. Peut-être un peu trop parfois. La liberté est une valeur à laquelle ils sont très attachés. La cuisine française ! Elle me manque tellement… tu veux que je dise quelque chose en français ?

Je hoche la tête, le regardant parler passionnément de la France, c'est bien les gens passionnée. Ce sont des personnes qui auront de l'ambition et qui se donneront les moyens de réaliser leurs rêves. Il tourne la tête à droite et à gauche, comme pour me confier un secret et se penche vers moi. Je l'écoute me parler ne comprenant pas, en fait si, j'arrive à saisir un mot. Le prénom de ma fille. Je suis assez curieuse du coup, j'aimerai bien savoir ce qu'il m'a dit. Surtout que ça à l'air de lui tenir à cœur. Puis je trouve son accent quand il parle français vachement sexy quand même. Rahhhh je pense à quoi moi ? Brrr, je finis mon cocktail pour me rafraîchir les idées.

Exuld commande de nouveau un verre puis il pose sa main sur la mienne et je suis persuadé que s'il ne faisait pas sombre dans la boite de nuit, il aurait pu voir mes joues devenir rouge. Je demande la même chose que lui juste après, même si boire n'était sûrement pas la solution pour me rafraîchir les idées, au contraire.

-Il faudra que tu me présentes Fiora un de ces jours ! Je n’ai pas encore eu le plaisir de la voir.

Je hoche la tête et lui répondit :

« - Bien sûr, c'est vrai qu'j'arrive avant toi au restau du coup tu la vois pas, mais elle est toujours en haut, j'habitais là avant de déménager en coloc. Je la descendrait pour que tu l'as vois lundi s'tuveux. »

Je remets une de mes mèches en place et remercie le barman qui nous sert nos commandes. Je bois doucement, mais au lieu de me rafraîchir, j'ai plus l'impression que ça m'embrouille plus les idées, j'ai du mal à réfléchir et je me dis. Rah tant pis ! J'ai dis que je m'amuserais et je vais me lâché ! Je bois mon verre d'une traite et lui dis un sourire au coin des lèvres :

« Finis ton verre et viens me rejoindre sur la piste »

Dis-je presque sautillant sur place, j'enlève ma main de sous la sienne, quelques peu à regret. Sa main était chaude et je n'avais pas très envie de l'enlever de là, mais bon, dans une boite de nuit il faut danser ! Je saute du tabouret de bar, vacille un peu et ensuite ayant retrouver mon équilibre je marche vers la piste de danse me frayant un passage, dansant. Je ne sais pas si j'étais ridicule, mais je bougeais mon corps au rythme des musiques, me vidant l'esprit. Exuld mets très peu de temps à me rejoindre et je me rapproche de lui face à lui pour danser, d'ailleurs je lui demande presque en criant pour qu'il m'entende :

« Au fait tu m'as dis quoi tout à l'heure en français ? Tu as parlé de Fiora non ? »
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Re: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] EmptyMar 31 Oct - 19:22

Exuld
Drakerz


「 Soirée d'euphorie 」
« - Bien sûr, c'est vrai qu'j'arrive avant toi au restau du coup tu la vois pas, mais elle est toujours en haut, j'habitais là avant de déménager en coloc. Je la descendrais pour que tu l'as vois lundi s'tu veux. »
Je hoche la tête en guise de réponse. Bay vide son verre d’une traite. J’avalais les deux dernières gorgées de mon cocktail et levait mon verre pour qu’on me le remplisse. Le barman vint et je le remerciais d’un signe de tête puis il se précipita vers d’autres clients. Soudain Bay se lève maladroitement pour aller danser une nouvelle fois.
« Finis ton verre et viens me rejoindre sur la piste »
Je soupire devant cet entrain. Elle a de l’énergie. Je la regarde danser sous les lumières colorées, ses cheveux bruns faisait ressortir ses froids yeux bleus. Qui imaginerait, en la voyant comme ça, qu’elle a déjà un enfant, un travail de responsabilités et qu’elle a déjà traversé plus d’épreuves que la plupart des gens ? C’est avec circonspection que je quitte ma place pour la rejoindre dans la foule de danseurs. L’esprit embrumé, je ne fais plus vraiment attention au regard des autres et je me laisse guider par le rythme de la musique. Bay, face à moi, me demande en criant :
« Au fait tu m'as dit quoi tout à l'heure en français ? Tu as parlé de Fiora non ? »
Je lui souris en lui adressant un regard mystérieux :
« Peut-être bien… »
Mon cerveau est de plus en plus embrumé et, dans un éclair de lucidité, je propose à Bay de rentrer. Je ne tiens tout de même pas à rentrer en rampant, même si j’ai déjà énormément bu.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty
MessageSujet: Re: Soirée d'euphorie [pv Exuld]   Soirée d'euphorie [pv Exuld] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée d'euphorie [pv Exuld]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-