Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-38%
Le deal à ne pas rater :
[Prime Day] Fire TV Stick 2021 avec télécommande vocale Alexa
24.99 € 39.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] EmptyVen 13 Oct - 22:48

Non, je ne glande pas !

ft. Nashoba Dreiden
Je ne glande pas, je suis en avance. Bruti.

Cela faisait déjà plusieurs mois, enfin ça doit faire un mois, que Korra a décidé de travailler pour le compte des Dreiden dans le boîte de nuit. D'accord, elle a déjà un boulot dans le gouvernement, mais c'est bon, ça peut se gérer, surtout qu'elle a vu avec eux pour pouvoir s'arranger afin de travailler quand elle ne travaille pas à la douane, elle viendra ici pour travailler. Avec le boulot qu'elle fait, elle a quand même pas mal de jour de repos, et même si elle n'a pas à se plaindre de sa situation, vu qu'elle ne paye pas son appartement grâce à sa mission diplomatique, cadeau du gouvernement, et qu'elle touche quand même son salaire, et surtout ses primes pour danger. Elle a quand même des jours de repos, et donc elle peut se permettre de bosser ailleurs et en arrangeant les choses, elle y arrivera parfaitement sans trop se surcharger. Surtout que les gosses n'ont pas l'air d'être très regardant et très chiant, donc ça doit pouvoir s'arranger comme il faut pour tout coupler sans soucis.

Aujourd'hui elle n'est plus en vacances au niveau du gouvernement. Mais en fait avoir un deuxième boulot n'est pas si mal, ça lui permet de décompresser et se changer un peu les idées ; de ne pas faire tous les jours de la paperasse de merde. Certes, beaucoup seraient stressés de savoir ça, peur de ne pas être à la hauteur, ou autre, pas facile d'avoir deux boulots, mais Ashildr n'est absolument pas ce genre de personnes. Elle était très bien, entièrement sereine, s'occupant normalement durant sa journée, après tout, elle bosse le nuit pour le coup, donc la journée elle peut se permettre de faire ce qu'elle veut, genre pioncer jusqu'à pas d'heure histoire d'être sûre de pouvoir tenir jusqu'à tôt dans le matin, même si ce n'est pas très compliqué ; si jamais elle a un coup de mou, il suffirait de prendre un petit remontant au bar, elle n'aura qu'à fermer les portes en attendant de boire un coup et revenir à son poste après tout, il ne faut pas changer les bonnes habitudes de la douane hein. Puis surtout, pour le coup, elle n'a pas eu à bosser le jour d'avant à la douane, ni celui-là, ni le lendemain, donc elle pouvait se le permettre.

La douanière se levait bien tard dans la journée, il devait facilement être quinze heures, peut-être même seize heures quand elle daigna quitter son lit, dans une tenue vraiment peu flatteuse pour la gente féminine, mais elle s'en fichait, elle est toute seule après tout. Se grattant de toute part, elle traîne dans son appartement, bouffant ce qu'elle pouvait trouver dans les placards, peut-être qu'elle devra penser à faire des courses à un moment, là ça devient légèrement critique, et peut-être faire le ménage, ça ne serait pas du luxe. Pendant qu'elle graillait, elle remarque qu'elle avait toujours laisser le fameux livre qu'elle a chopé dans le fissure, il serait sûrement temps d'y jeter un œil, parce que là, hormis de servir de presse-papier, il ne sert pas à grand chose. Ashildr finit donc par le prendre enfin, tenter de l'ouvrir, mais il y avait toujours le cadenas. En fouillant dans ses tiroirs, elle finit par trouver un tournevis, et d'un coup bien sec, bim, il n'y avait plus de cadenas et donc le livre était enfin lisible.

Enfin, lisible, il faut vite le dire. Korra passa un temps fou devant ce putain de livre qui lui triturait les méninges. D'accord, hormis le Quederlien et le Suédois, elle ne sait pas parler d'autre langue, mais là c'est pire que du chinois quoi, c'est incompréhensible. Elle ne comprenait pas ce qui était inscrit dessus, et pourtant elle essayait réellement de le comprendre, utilisant même les dictionnaires, immaculés vu que jamais utilisé, de l'appartement afin d'essayer de découvrir cette putain de langue, mais rien à y faire, c'était impossible de savoir cette putain langue. Elle ne vit pas le temps passer, et quand elle entendit dans la rue une personne dire qu'elle était en retard pour dieu sait quoi, elle réalisa qu'elle devait aller travailler. Elle ne regarda même pas l'heure qui était, elle se hâta réellement pour s'habiller, normalement, il ne faut pas abuser non plus, prit son livre entre les mains, et la voilà sortir de chez elle comme une furie direction son lieu de travail, en courant, pensant être réellement à la bourre.

Ce n'est qu'en arrivant à la boîte de nuit, qu'elle remarque enfin l'heure qu'il était réellement. Korra n'était pas en retard, loin de là, elle avait en réalité quasiment une heure d'avance sur son heure de travail. Du coup, cela avait de quoi s'énerver, mais bon, elle était là, et elle avait eu le réflexe de prendre le livre avant de partir. Pourquoi ? Aucune idée, même elle, elle l'ignore, mais vu qu'elle l'avait, et qu'elle avait encore une heure environ à perdre, autant tenter de le lire. Ashildr n'aime pas quand elle ne comprend une chose qui est aussi simple que lire, même si c'est une langue qu'elle ne connaît pas. Mais bon, cela va très vite la saouler et si ça continue, il va juste se retrouver au chiotte, tirer la chasse d'eau, et voilà, on en parlera plus jamais de cette histoire de livre de merde dans une langue complètement inconnue. Du coup, le nouveau vigile entra dans la boîte de nuit, c'est ça être vigile, c'est toi qui garde la porte, donc tu peux les passer quand tu veux. À l'intérieur, la douanière du gouvernement prit place dans le grand fauteuil en demi-cercle, se mettant pile au milieu et commençant à lire le livre, du moins tenter de lire le livre en soupirant toutes les trente secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Re: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] EmptyVen 13 Oct - 23:15

  • Nashoba
  • Korra
Non, je ne glande pas !
Nouvelle soirée au Lux et j'espérais que tout soit parfait. J'ai entendu les dernières nouvelles concernant la Fissure et les différentes zones qui ont été découvertes, apparemment je n'ai pas été le seul à trouver une chose étrange sous terre puisque Maze avait trouvé une mine. Beaucoup appelait cela l'ancienne Quederla et plusieurs personnes descendaient pour se tenir au courant des dernières découvertes... J'aurais aimé être l'une d'elles mais j'ai aussi des responsabilités à la surface alors je tente de me concentrer sur les soirées à la Boîte.

J'ai passé la journée au bureau histoire de faire les comptes et m'entraîner un peu sur la guitare, je n'ai pas prévu de jouer ce soir mais ça me permet de me détendre un peu avant d'enchaîner sur la soirée. Je ne suis peut-être que là pour discuter avec les gens et boire quelques verres mais comme tous les soirs, je sens qu'il va y avoir quelques réflexions par ci par là quant à mon jeune âge ou celui de mon frère... Ce n'est pas facile tous les jours mais à force on commence à s'y habituer et même à ignorer les remarques. C'est le mieux à faire de toute façon et même si certains ne veulent pas me croire, je finis toujours par les convaincre.

L'heure approchant, je quitte le bureau après avoir rangé les papiers des comptes pour aller faire un tour dans la salle. Je referme la porte du bureau derrière moi en mettant les clés dans la poche et remonte les escaliers pour arriver dans la salle principale, pour l'instant tout à l'air d'être bon et il n'y a pas âme qui vive dans les environs ; perdu dans mes pensées, j'avance donc dans la salle avant d'entendre long soupire... Je m'arrête pour regarder attentivement avant de trouver un personne assise sur l'un des fauteuils. Je dois vraiment avoir la tête ailleurs pour ne pas l'avoir remarqué...

Je comptais m'approcher pour dire à cette personne que la Boîte n'était pas encore ouverte ou à l'employé de retourner au travail et en arrivant dans le dos, je remarque que c'était Korra qui était en train de lire un bouquin. Je regarde une nouvelle fois l'heure et me fais la réflexion qu'elle est vraiment en avance puis la curiosité me fait pencher un peu plus sur le bouquin qu'elle avait en main ; ressemblant à un journal intime, je ne pensais pas qu'elle avait encore l'âge d'en tenir un. Puis en me concentrant encore plus, je suis étonné de voir qu'il était en ancien Quederlien et un parfait en plus... Ce n'est pas comment d'écrire cette langue ! Raclant la gorge pour m'annoncer, je me place sur le côté pour entrer dans le champ de vision de Korra et éviter les mauvaises surprises.

- Bonjour, vous êtes en avance aujourd'hui ! J'ignorais au passage que vous saviez parler l'ancien Quederlien, dis-je en pointant le livre du doigt.

C'était assez rare les personnes sachant parler cet ancien langage... Seules les personnes s'intéressant à l'Histoire ou l'Antiquité étaient en général de bons traducteurs mais rarement les autres personnes qui considéraient que c'était une langue morte, ce qui n'est pas faux. Mais ayant hérité du journal intime de mon ancêtre, j'ai dû largement en manger pour pouvoir reconnaître la langue et la plupart des mots... Non pas au point d'être le parfait traducteur mais de pouvoir en tirer les grandes idées et quelques subtilités.

- Bon. Vous avez l'air occupée, je vais peut-être vous laisser. N'oubliez pas que vous commencez dans une heure.

Je sais à quel point être absorbé par un livre nous enlève toute notion du temps. Je tourne donc les talons, prêt à continuer de faire le tour du propriétaire pour vérifier une dernière fois que tout soit en place.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Re: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] EmptySam 14 Oct - 17:00

Non, je ne glande pas !

ft. Nashoba Dreiden
Je ne glande pas, je suis en avance. Bruti.

Avachie sur le grand canapé, Korra se prenait la tête avec ce fichu livre, elle se prenait réellement la tête avec ce livre de merde, elle était vraiment à deux doigts de le jeter à la poubelle, mais elle voulait au moins essayer de comprendre ne serait ce qu'un seul mot, ou au moins la langue inscrite dedans, ça permettra au moins de se dire qu'elle a accompli quelque chose, après elle fera un feu de joie avec. Pour le moment, elle n'arrivait à rien, mais c'était soit ça, soit ne rien foutre pendant quasiment une heure et l'idée de ne rien faire l'énervait réellement d'avantage que de ne pas comprendre tout ce qui est inscrit sur ce fichu livre de merde trouvé dans la fissure. Bon, cette fois-ci elle n'a accès qu'à son cerveau, vu que les dictionnaires et tout ce trouve chez elle, du coup, elle était bien dans la merde, n'ayant aucune connaissance dans ce domaine alors cela pourra durer longtemps, très longtemps. Toujours perdu dans son livre, un raclement de gorge se fit entendre derrière elle, puis une voix qui lui disait à propos de l'Ancien Quederlien.

« Ancien Quederlien ? J'y pige que dalle à ce truc. C'est de la grosse merde, je n'ai que ça à dire. »

Elle n'avait même pas capter qui lui parlait, en fait elle était tellement à fond dans sa lecture et dans cette merde, qu'elle n'avait pas capté la personne derrière, enfin si, mais elle avait juste capté la voix et rien d'autre, aucunement la présence. Ce n'est qu'après, quand il reprit la parole, disant qu'il partait, que Ashildr prit enfin la réalité des choses, qu'une personne était derrière lui. La douanière lâcha donc l'attention qu'elle avait sur le livre afin de se retourner et voir que c'était l'un de ses patrons qui se trouvait là et qu'il l'avait surpris entrain de glander, enfin, pas vraiment de glander, mais elle était en avance. Certes, elle n'est quasiment jamais arriver en retard, mais ce n'est pas pour autant qu'elle arrivait toujours en avance pour autant. Généralement elle arrivait toujours pile à l'heure, ou bien quelques minutes en retard, mais rien de bien grave, ce n'est pas comme si dix minutes allaient causer la fin du monde, donc elle pouvait se le permettre. Alors qu'il partait, Korra réalisa une chose, il avait parler d'une ancienne langue, cela veut dire qu'il connaît ce qui est inscrit sur le livre !

« Oh mais attend ! Bouge pas, j'ai un truc pour toi ! »

Se levant d'une hâte rapide, passant par dessus le canapé, le vigile se dépêcha de rattraper son patron qui était entrain de partir avec le livre en main. Vu que la douanière ne sait pas lire tout ça, mais que lui a réussit à reconnaître la langue inscrite dedans, de l'ancien Quederlien... Déjà qu'elle avait dû mal à apprendre le Quederlien, il fallait le savoir qu'il existe une autre langue avant ce Quederlien, puis comme si ça suffisait pas d'avoir une langue, c'était vraiment nécessaire d'avoir une seconde langue plus ancienne ? Bref, maintenant qu'elle détient une personne qui peut l'aider à déchiffrer cette merde, elle ne va pas le lâcher, surtout si à l'intérieur il y a des données importantes, genre la recette magique pour se faire de l'argent rapidement, ou bien une bonne adresse pour un magnifique restau, ou n'importe quoi, alors ça peut sûrement être intéressant de savoir tout ce qu'il y a dedans. Korra rattrapa son patron, lui mettant limite le bouquin sous le nez, mais réellement, lui mettre réellement le livre sur le nez pour qu'il lise tout ça et qu'il lui fasse la lecture en quelque sorte.

« Tu connais cette langue ?! Alors lis moi ça ! J'ai trouvé au milieu de cadavres dans une maison sous la surface de la terre ! Tout ça doit être très intéressant ! Il y a inscrit quoi ? Vite, je veux savoir !!!! Grouiiiiiiiiiiiiille ! »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Re: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] EmptySam 14 Oct - 19:30

  • Nashoba
  • Korra
Non, je ne glande pas !
A en croire ses tournures de phrases, le Quederlien du moins la langue ancienne n'était pas sa préférée et était bien loin de la comprendre comme je me l'imaginais... Alors pourquoi avoir tout un bouquin dessus ? J'hausse simplement les épaules en me faisant la réflexion que ça ne me regarde pas et que je ferais mieux de me mêler des affaires qui me regardent. Je m'éloigne donc de Korra en lui rappelant qu'elle commence bientôt mais suis retenu par le boucan qu'elle fait et du livre posé contre ma face... Réellement contre ma face.

Au sens propre comme au sens littéral, j'avais le nez dans le bouquin. Prenant donc du recule doucement pour ne pas avoir à loucher sur les mots, je me demande bien pourquoi Korra s'intéresse à ce type de livre. Si je l'ai bien identifié comme tel, on dirait un journal intime et si il est en ancien Quederlien, peut-être que la personne ne veut absolument pas qu'on découvre ce qui est dedans... Quoi que, la seule personne que je connaisse qui parle parfaitement ce langage est le Ténébreux et je doute qu'une chose d'aussi rose et girly lui appartienne ; mais sait-on jamais. Après tout, il porte déjà des vêtements flashy, pourquoi pas un journal intime rose ?

- Tu connais cette langue ?! Alors lis moi ça ! J'ai trouvé au milieu de cadavres dans une maison sous la surface de la terre ! Tout ça doit être très intéressant ! Il y a inscrit quoi ? Vite, je veux savoir !!!! Grouiiiiiiiiiiiiille !

Ce qui me sidérait chez Korra, c'était cette manie de continuer à me tutoyer comme si j'étais un gamin et ce côté franc qu'elle a ; je doute que ce soit la méchanceté ou de l'irrespect mais c'est toujours quelque chose de perturbant dans le travail... Enfin, personne n'est là à part nous, alors je pense pouvoir retenir mes commentaires. Tant qu'elle évite ce genre de trucs devant les clients, ça m'arrangerait pas mal... Peu convaincu par les événements, je prends tout de même le livre en main pour commencer à partir les lignes et tenter de retrouver le plus de mots que je comprends pour en tirer l'idée globale.

- Je pourrais vous demander pourquoi ça vous intéresse tant de savoir ce qu'il y a dans ce bouquin ?

Peut-être une folle envie de comprendre l'Histoire mais je doute que Korra soit une tête au point de vouloir apprendre tout ça, je ne dis pas qu'elle est idiote mais peu s'intéresse à l'ancien langage et notre Histoire. Il y a eu une guerre qui continue et c'est tout ce qu'on a besoin de savoir, le reste de notre Histoire est un peu superficielle... Les coutumes et autres passent beaucoup à la trappe pendant les cours, je ne suis pas un expert non plus dans ce domaine mais Eisuke décrivait un peu le déroulement de ses journées... Quand il ne cherchait pas à s'en prendre à son frère.

C'est compliqué de se concentrer quand la personne face à soi sautille comme une enfant qui attend sa sucette sauf que pour combler cette impatience, Korra va plutôt boire un verre plutôt que manger une sucrerie... Bien au moins, j'aurais la paix quelques instants. Je remarque donc en haut à gauche, une date puis ensuite la formulation habituelle que je devine comme étant "Cher journal", Eisuke ne faisait pas ça mais je retrouve cette formulation au fil des pages alors je pense que ça permet d'introduire... Ou une expression d'époque. Dans la première page, je comprends quelques mots comme "école", "activité", "amis" et bien d'autres qui m'aident à comprendre rapidement le contexte.

- Dans la première page, la personne parle d'une journée type à l'école et des activités qu'elle fait avec ses amis. Puis elle parle ensuite de son retour à la maison et qu'elle a fait... je me concentre sur le mot que je tente de comprendre. Euh... Un gâteau avec sa mère je crois. Je ne suis pas sûre de cette traduction mais c'est ce qui s'en rapproche le plus.

La terminaison du mot fait en effet penser au gâteau mais je crois qu'elle a précisé si il était aux fruits, natures, chocolat ou autre mais j'ai dû mal à comprendre le reste... Bon. Je doute que ce soit les informations qu'elle veut entendre mais il ne se passe rien de plus dans cette page. J'avance d'une dizaine de pages pour trouver d'autres informations qui pourraient donner de meilleurs détails.

- Mmh... Ici elle explique qu'elle devait aller au bal du Printemps en l'honneur des dirigeants de la ville et qu'elle va retrouver son petit-ami là-bas en espérant qu'il fasse sa demande en mariage.

Mouais, encore une fois ça ne nous apprend pas grand chose à part peut-être le quotidien d'une jeune fille à l'époque des Fondateurs. Je ne sais pas si ça vaut vraiment la peine de continuer même si j'ai l'impression que ce journal pourrait nous apprendre quelques habitudes et organisations de notre ville avant.

- Vous me dîtes êtes descendue dans la fissure, qu'est-ce que vous avez trouvé en bas ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Re: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] EmptySam 14 Oct - 21:59

Non, je ne glande pas !

ft. Nashoba Dreiden
Je ne glande pas, je suis en avance. Bruti.

Korra venait de trouver une personne sûrement capable de comprendre cette langue. Dire qu'elle pensait réellement le foutre à la poubelle, parce que payer un abruti pour qu'il lise le fichu livre, c'est mort. Certes, elle possède de la thune, mais ce n'est pas pour autant qu'elle va s'amuser à foutre la thune à la poubelle de la sorte. Puis si c'est un truc important à l'intérieur, un inconnu va sûrement lui raconter de la merde pour ensuite se le garder et se faire plein de thune sur son dos, du coup si c'est une personne qu'elle connaît, patron ou non, elle peut le retrouver facilement et lui faire payer tout ça ; surtout que Korra est musclée, que le gosse ne l'est pas vraiment, et puis Ashildr pourra utiliser un élément contre le gosse si jamais, là c'est clair, une bonne droite et on ne parle plus de ce gamin et Korra reprendra son dû par la suite.

Une fois le livre donné, enfin, une fois le livre collé sur son visage, Ashildr le lâcha enfin pour le laisser entre les mains de son patron de la boîte de nuit. Désormais il l'avait entre les mains, il pouvait le lire... Gros silence.. Korra en avait marre d'attendre, genre il lui dit qu'il peut le lire, et après il se terre dans un silence d'outre-tombe. Ashildr se demandait même s'il ne s'était pas vanté de pouvoir aider dans le simple but de paraître pour un héros et tenter de la draguer comme il le pouvait. Elle tapait du pied, se tortillait dans tous les sens en attendant qu'il lise enfin le bouquin, mais en voyant qu'il n'en fit rien, elle se barra au niveau du bar, passant par dessus. Enfin, elle posa son torse sur le bar afin de pouvoir choper derrière un verre et une bouteille pour s'en servir un rapidement pour ensuite se remettre normalement. En tout cas, si c'est objectif était de simplement draguer Korra, il avait eu le droit à une jolie scène, enfin, si le gamin est excité par un bonhomme en jeans, même si faut quand même l'avouer, Korra est bonne.

En revenant avec son verre entre les mains, buvant un peu, le gamin se mit à lire ce qu'il arrivait à décrire dans le livre ; au moins il n'avait pas menti, il savait le lire, à moins qu'il raconte que des cracs pour faire son beau, mais Korra va partir du principe qu'il dit la vérité. Quand il eut terminé sa petite lecture, Ashildr le regardait avec un air dépité, mais réellement quoi. Elle était impatiente de savoir ce qu'il y avait dedans, elle a volé cela à des cadavres sous terre, l'a garder en presse-papier pendant plusieurs mois, et tout ça pour découvrir que c'est un putain de journal intime sans aucun intérêt ?! Si jamais elle voulait l'histoire d'une vierge prépubère en rêve de prince charmant, elle n'a qu'à aller voir la voisine et elle en aura pour son compte, pas besoin d'aller sous terre pour trouver ça quoi. Buvant une gorgée pour revenir à elle, elle avait encore du mal à réagir à tout ça, toujours avec son air abruti sur son visage.

« Sérieux ? Je me suis fais chier à le voler à des cadavres pour ça ?.. T'es sûr qu'il n'y a rien d'autre dedans ? Genre au moins un truc qui vaut un peu d'argent ? »

Par réflexe, Korra reprit le livre pour le lire de nouveau, comme si elle avait découvert la façon de lire cette langue, mais en le reprenant, elle compris très vite qu'elle ne savait toujours pas le lire, malgré ce qu'elle aurait put penser pendant le cours d'un instant. Elle était vraiment dégoûtée de savoir tout ça. Elle qui voulait découvrir un secret enfoui depuis des années, tout ce qu'elle obtient, c'est les pensées d'une gamine, bah bravo l'artiste ! Enfin bon, le gamin sort que c'est de la merde, et Korra ne sait pas lire cette langue, ça ne sert à rien de garder ce livre plus longtemps. Buvant une nouvelle gorgée en perçant le livre de son regard, genre une dernière tentative pour réussir à comprendre cette langue, en vain comme d'habitude. Quand elle termina son verre, elle balança son bras en arrière, lançant le livre derrière elle en direction du canapé.

« Franchement, il sert à rien ce livre. Je pensais que j'aurai pu me faire de la thune avec ce livre, genre un secret d'état dedans quoi. Enfin bref, merci quand même du service, même si ça a servit à rien. »

Chose faite, Korra se déplaça pour venir s'asseoir à un tabouret du bar afin de pouvoir chopper une nouvelle fois la bouteille dont elle s'est servie un peu plus tôt afin de se resservir un verre. C'est bon quoi, elle ne boit pas durant son travail, mais rien ne l'empêche de picoler avant de travailler, et puis ce n'est pas deux verres qui allaient la rendre par terre à quatre pattes entrain de vomir tout son être. Il faudrait sûrement qu'elle paye ses consommations un jour car il faut dire, elle se fait souvent plaisir quand elle arrive plus tôt ou quand elle part plus tard. Généralement il n'y a personne qui surveille, mais là juste devant le patron, il vaut mieux payer, au pire, il lui dira qu'elle payera plus tard, ou réduire son salaire des consommations qu'elle boit, ça peut le faire ainsi. Bon, elle risque de voir son salaire réduire pas mal, ou bien elle devra arrêter de boire aussi souvent. En tout cas, il avait demander une chose, autant lui répondre, les jambes croisées, verre en main, elle se daigna lui expliquer un peu son aventure dans la fissure, après tout, elle n'a rien à caché, enfin, presque rien.

« J'sais plus trop quand, mais ouais, j'suis descendue dans ce trou là, pour une histoire de vengeance, j'avais un homme à fracassé. Là bas j'ai trouvé une meuf que j'ai aidé à remonter à la surface, et je n'ai pas pu péter la gueule à ce mec d'ailleurs, il doit être mort vu que je lui ai prit son sac avec son matos. Enfin bref. Là bas il y avait plein de maisons en ruine, rien de bien palpitant en sommes... J'ai juste trouvé des cadavres et ce livre de merde.. Ah, la meuf avec qui j'étais, elle avait trouvé un livre avec euh.. euh... euh.. Ah oui ! Sur le côté là, il y avait marqué Élémentis en gros dessus. Si j'avais sut, j'aurai prit ce livre là au lieu du journal intime de la gonzesse là. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Re: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] EmptyDim 15 Oct - 19:20

  • Nashoba
  • Korra
Non, je ne glande pas !
- Sérieux ? Je me suis fais chier à le voler à des cadavres pour ça ?.. T'es sûr qu'il n'y a rien d'autre dedans ? Genre au moins un truc qui vaut un peu d'argent ?

Laissez-moi réfléchir deux minutes, mais ce n'était pas elle qui disait ne pas être intéressée par l'argent et que c'était pour ça qu'on ne pourrait pas la corrompre ? Avec cette vision des choses, je doute un peu plus sur ce qu'elle m'a dit lorsque je l'ai engagé en Août. Bref, dans le peu de passage que j'ai traduis il n'y a rien qui pourrait répondre à sa demande mais je n'ai pas lu toutes les pages donc peut-être qu'il y a des choses intéressantes qui pourront être découvertes... Mais pour ça, j'aurais besoin de temps pour me pencher dessus, je ne comprends pas tous les mots et je n'arrive pas à traduire aussi rapidement que le Ténébreux.

Mais pour le moment, je lui confirme que non il n'y a rien "d'intéressant" -du moins pour elle-. Je sais bien à quel point ça peut être frustrant et ça l'est encore plus quand elle m'arrache le livre des mois pour le balancer derrière elle en disant qu'il ne sert à rien ; ni une nie deux, ma réaction est de lâcher un "non" et de partir à la poursuivre du bouquin volant. Comment peut-on être autant irresponsable avec des antiquités ? Je me dépêche d'aller le récupérer et vérifie qu'il n'est pas endommage... Quelque chose d'aussi vieux ne peut pas survivre à des chocs aussi importants, il a l'air d'avoir survécu à son baptême de l'air...

Je referme doucement le livre et remarque que la serrure a été cassée sans la moindre douceur, pas la peine de demander qui est à l'origine de cela, j'ai déjà ma petite idée. Je garde donc le livre à la main en espérant qu'elle ne me revole pas pour l'envoyer plus loin et fini par lui demander ce qu'elle a bien pu trouver sous terre ; une ferme c'est déjà étrange mais j'ai entendu d'autres lieux encore plus bizarres... Comme la mine ou le phare. Je ne remets la parole de mes amis en cause sachant que j'ai moi même découvert un lieu mais je ne peux m'empêcher de trouver ça bizarre. Et puis savoir ce qui a été découvert pourrait me dire ou non si les affirmations de l'ancienne Quederla ont lieu d'être.

- J'sais plus trop quand, mais ouais, j'suis descendue dans ce trou là, pour une histoire de vengeance, j'avais un homme à fracassé. Là bas j'ai trouvé une meuf que j'ai aidé à remonter à la surface, et je n'ai pas pu péter la gueule à ce mec d'ailleurs, il doit être mort vu que je lui ai prit son sac avec son matos. Enfin bref. Là bas il y avait plein de maisons en ruine, rien de bien palpitant en sommes... J'ai juste trouvé des cadavres et ce livre de merde.. Ah, la meuf avec qui j'étais, elle avait trouvé un livre avec euh.. euh... euh.. Ah oui ! Sur le côté là, il y avait marqué Élémentis en gros dessus. Si j'avais sut, j'aurai prit ce livre là au lieu du journal intime de la gonzesse là.

Mmh ? Un livre sur les Elementis ? Pourquoi est-ce qu'il y aura ça sous terre ? Bien évidemment, je pense que les personnes appartenaient à notre civilisation mais je ne pensais pas qu'ils avaient eu aussi les Familles. J'ai un peu de mal à comprendre ce que ça faisait sous terre et j'ai de plus en plus envie d'aller me renseigner et de mener moi-même l'enquête...

- Vous savez, le journal intime n'a peut-être pas l'air intéressant au premier coup d’œil mais il pourrait apporter beaucoup d'informations sur la vie d'avant, les habitudes et les coutumes et ça ce n'est pas dans les livres d'Histoire.

Ouais, on prend peu de temps à développer les habitudes, la vie d'avant mais par contre comment la guerre a commencé et la suite c'est assez facile à dire même si y'a certaines choses qui entrent en conflit avec ce qu'écrivait Eisuke. Bref, même si le journal de mon ancêtre m'avait apporté beaucoup de réponses avant qu'on ne me le vole, je pense que le journal de cette jeune fille pourrait apporter un point de vue différent que celui des Fondateurs.

- De mon côté, j'ai trouvé une ferme. Il n'y avait rien dedans à pas un cadavre mais ça ne m'a pas apporté beaucoup de réponses... Puis-je vous emprunter ce livre pour continuer ma lecture quand j'aurais le temps ?

Oh je pense que ça ne la dérangera pas que je lui fasse cet emprunt puisque de toute façon "il n'y a rien en rapport avec l'argent" alors je pense avoir facilement un oui pour pouvoir commencer à m'y plonger dès ce soir. Je passerais comme à mon habitude dans la salle mais je pense que la sécurité peut aussi se débrouiller sans moi quelques heures, et peut-être que Neme' descendra faire un tour à son tour.

- Dites-moi Korra, est-ce que vous êtes originaire de Quederla ?

Disons que j'ai cru remarquer un certain accent dans la prononciation de ses mots, très léger et je pense qu'elle fait tout pour le faire disparaître mais j'ai quand même une bonne oreille... Je serais un bien piètre Maître du Son sinon. Et puis, je me pose cette question car certains mots de l'ancien langage sont encore utilisé aujourd'hui ou prennent racines, n'importe qui serait capable de le comprendre ça... Même sans avoir eu de cours sur l'ancienne langue.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Re: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] EmptyDim 15 Oct - 21:15

Non, je ne glande pas !

ft. Nashoba Dreiden
Je ne glande pas, je suis en avance. Bruti.

Le gamin récupéra le livre, de quoi faire douter un peu Korra sur le fait qu'il dit qu'il n'y a rien d'intéressant dedans. L'autre dit que c'est juste les journées d'une gonzesse, mais dès que le livre va pour se rendre dans la direction de la poubelle, voilà qu'il se jette dessus afin de récupérer son bouquin. Donc soit il ment ouvertement à Ashildr sur le contenu du bouquin, soit il aime la merde, soit il est tombé amoureux de la gonzesse prépubère du livre qu'il vient de lire. Enfin bref, qu'il le garde le livre, Korra en avait rien à foutre pour le coup, mais si jamais elle apprend plus tard qu'il s'est fait de la thune sur son dos, elle va le retrouver et lui défoncer la bouche très rapidement, patron ou pas, il va se faire violenter devant tout le monde et il va prendre un sacré coup à son matricule. Après tout, depuis que Korra travaille là, ceux qui font des remarques sur leur âge là, ils ferment leur gueule, par peur de se faire massacrer, mais au moins ils ferment leur gueule.

Le gamin expliqua pourquoi il a récupérer le livre, comme quoi c'est intéressant de savoir la vie ancienne de Quederla, et toutes les conneries du genre, comme si une personne s'intéresse aux broutilles de tous les jours. Leur vie doit être réellement chiante s'ils s'amusent à lire la vie à chier des autres personnes, ça voudrait sûrement dire qu'ils doivent se rassurer de se dire que les autres ont une vie encore plus chiante que là leur, c'est tout ce que Korra se dit en voyant, entendant plutôt, cela. Enfin bref, il demande s'il veut garder le bouquin afin de lire un peu plus et voir s'il n'y a pas d'autre chose à l'intérieur. Ashildr haussa les épaules lâchant un petit « Mmmhh ». Elle s'en foutait, il pouvait faire ce qu'il voulait du bouquin, du moment qu'il ne se fasse pas de la thune sur son dos, c'est tout ce qui compte pour le coup. Buvant tranquillement son verre, elle failli cracher d'ailleurs tout le liquide en entendant ce qu'il venait de demander à la douanière ; manquant de s'étouffer d'ailleurs. Son patron venait de lui demander si elle était étrangère ou non, non mais comment il sait l'autre là ?! Toussant comme un bonhomme, se frappant le torse, elle finit enfin par avaler correctement son alcool pour répondre.

« Euh.. Ouais, j'viens pas vraiment d'ici. J'suis là depuis dix ans environ, enfin environ quoi, j'me suis pas amuser à compter les jours quoi. J'viens d'un pays Nordique, mais j'me sens mieux ici, alors j'y reste. Puis la raison, c'est un personnel, c'est privé. »

Comment il a pu deviner qu'elle n'était pas de Quederla ? Certes, avoir juste le nom de Korra n'est pas très courant, et encore moins à Quederla, ça ne sonne vraiment pas Quederlien après tout. Il faut dire que le Maire a été sympa d'accepter qu'elle ne porte le prénom de Korra uniquement sans devoir faire chier avec un nom de famille, mais bon, c'est pas du gâteau tous les jours quand on lui demande son nom, mais c'est les autre qui doivent s'adapter, sur sa carte d'identité il n'y a d'inscrit que Korra, donc c'est ça, un point c'est tout. Néanmoins, découvrir comment il le sait, ça intéresse grandement Ashildr car normalement personne n'est au courant, et même le Maire a fait le nécessaire, pour éviter les embrouilles avec la Suède, que partout ça affiche « Korra » et non « Ashildr Yngvar » et tant mieux, car hormis les mauvaises blagues des collègues de travail, personne n'est au courant tout simplement alors comment il peut se douter que Korra est une étrangère et pas originaire de Quederla ?

« Comment tu sais que je ne suis pas une pure Quederlienne ? Ma beauté sans pareil ? Ma grâce parfaite ? Ma voix sublime ? Bref, comment tu sais ? Et puis ça change quoi ? J'suis depuis assez longtemps et j'ai même ma propre carte d'identité Quederlienne, je le suis officiellement ! Tiens regarde ! »

Ashildr sorti sa carte d'identité de sa poche pour la balancer à son patron afin qu'il puisse la regarder. Une carte d'identité basique avec sa photo, sa date de naissance, son prénom et nom qui se trouvent être uniquement Korra, puis les choses habituelles. Au moins il avait la preuve qu'elle était bien Quederlienne désormais, même si elle est originaire d'un pays Nordique en réalité. Mais si jamais il ose la virée pour ça, direct procès pour être virer de manière abusive. Enfin non, d'abord il se prend un poing dans la gueule, puis ensuite on verra bien pour la suite.

« Elle s'appelle revient en fait, j'ai pas fais de copie et j'aimerai éviter la paperasse pour la refaire, j'en ai raz-le-cul de la paperasse. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Re: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] EmptyDim 15 Oct - 23:20

  • Nashoba
  • Korra
Non, je ne glande pas !
Le verre qu'elle était en train de boire, fini sur le tapis de la boîte après ma question, je ne pensais pas que c'était un sujet un problème et je m'attendais encore moins à ce qu'elle crache sa surprise par terre... On voit que ce n'est pas elle qui fait le ménage ici.

- Euh.. Ouais, j'viens pas vraiment d'ici. J'suis là depuis dix ans environ, enfin environ quoi, j'me suis pas amuser à compter les jours quoi. J'viens d'un pays Nordique, mais j'me sens mieux ici, alors j'y reste. Puis la raison, c'est un personnel, c'est privé.

Ah je me disais bien que c'était un pays Nordique l'accent, il est assez reconnaissable et je l'entends surtout quand elle s'énerve... Assez souvent alors. Par contre la raison de sa venue à Quederla, je m'en fiche un peu à vrai dire ; de mon côté je ferais tout pour partir mais si elle se sent bien ici, tant mieux pour elle. Je replonge donc dans ma lecture rapide maintenant que j'ai eu ma réponse, sauf que c'était sans compter que ma question en avait suscité chez elle à son tour...

- Comment tu sais que je ne suis pas une pure Quederlienne ? Ma beauté sans pareil ? Ma grâce parfaite ? Ma voix sublime ? Bref, comment tu sais ? Et puis ça change quoi ? J'suis depuis assez longtemps et j'ai même ma propre carte d'identité Quederlienne, je le suis officiellement ! Tiens regarde !

- Votre accent.

Je la vois sortir sa carte d'identité, je suis loin d'être de l'agence de l'immigration et je me fiche pas mal de savoir si elle est Quederlienne, Russe, Parisienne ou Tunisienne... C'était simplement une question de curiosité pas pour savoir si ses papiers étaient en règle. Cependant, ça ne l'empêche pas de sortir sa carte d'identité pour me la mettre aussi sous le nez, ça devient une manie un peu chez elle non ? Mais bref, je recule de quelques pas et la prends en main pour lui faire plaisir, oui voilà elle a bien sa carte de Quederlia, ça ne m'avance à rien mais au moins elle est contente...

- Elle s'appelle revient en fait, j'ai pas fais de copie et j'aimerai éviter la paperasse pour la refaire, j'en ai raz-le-cul de la paperasse.


- Juste Korra ? Vous êtes orpheline ?

Je sais que les orphelins n'obtiennent pas forcément de nom de famille à moins d'avoir été adoptée, mais je sais que certains restent juste avec un prénom. Enfin, je la vois déjà me dire que c'est privé, que ça ne me regarde pas et c'est vrai ça ne me regarde pas ; je lui tends sa précieuse carte pour ne pas l'entendre râle encore plus.

- Et je ne suis pas du service de l'immigration, je voulais juste savoir par rapport à votre accent. Et aussi parce que je comprends pourquoi l'Histoire de Quederla ne vous intéresse pas... Je doute que lorsqu'on arrive dans un nouvel endroit, connaître les détails de la ville est inutile. Simplement savoir les grandes lignes, ça suffit à survivre par ici.

Il suffit simplement de mémoriser que nous sommes en guerre et qu'il y a les éléments et les animaux d'un côté et nous voilà sauvé en règle général.

- En bref, merci pour le livre. Je vous tiendrais au courant si il y a des choses intéressantes pour vous... Qui pourraient vous rapporter.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Re: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] EmptyLun 16 Oct - 17:33

Non, je ne glande pas !

ft. Nashoba Dreiden
Je ne glande pas, je suis en avance. Bruti.

Ashildr expliqua sa situation, le pourquoi du comment elle se trouve à Quederla et qu'elle n'est pas originaire de cette ville, mais elle balança quand même sa carte d'identité pour lui prouver qu'elle est quand même bien Quederlienne, être originaire d'ailleurs ne veut pas dire qu'elle n'est pas pour autant digne d'y habiter ou bien d'y bosser. Elle l'interrogea tout de même sur ce qui l'aurait trahit, après tout, pendant un an on l'a efforcer à faire disparaître tout ce qui était nordique chez elle, donc si tout le monde peut le découvrir, c'est que ça n'a servi à rien, même s'il faut dire que durant dix ans, elle a dû perdre quelques trucs qu'elle avait apprit. Il révéla que c'était à cause de son accent. Dire qu'on lui avait fait retiré son accent, mais c'est une chose quasiment impossible à faire disparaître, surtout quand une personne s'énerve ou autre, donc c'est sûrement à ce moment-là qu'il a dû griller un accent étranger dans la voix de la douanière, puis le pire c'est que ça arrive très souvent qu'elle se mette en colère.

La carte d'identité fut de retour quand elle le demanda, sous le commentaire de son patron lui demandant si elle était orpheline, d'où le fait qu'elle ne possède qu'un prénom. Puis juste après il sort qu'il n'est pas de l'immigration, non mais vraiment il se mêle des choses qui ne le concerne pas. D'une certaines façon, Korra est bel et bien orpheline vu que son père est mort, justement pour ça d'ailleurs qu'on l'a envoyer chercher son demi-frère pour reprendre le trône, et sa mère est morte. Certes, elle n'était pas bébé quand c'est arrivé, mais en quelques sortes, Korra est bien une orpheline, une orpheline adulte avec des parents morts quand elle l'était presque, du coup bah euh.. ouais elle est orpheline sa mère, ça claque ! Il termina d'expliquer son raisonnement, chose que Ashildr s'en fichait, mais complètement, en fait, elle se prenait déjà la tête avec son accent, même si au final, elle s'en fiche un peu pour le coup, ça change rien sur le fait qu'elle est d'origine Nordique après tout, ça fera chier que les racistes, mais deux, trois, coups de poing dans la gueule et ils vont arrêter de parler, c'est une putain de viking !

« Ouais mes parents sont mort. Du coup j'ai le droit d'avoir mon prénom à moi. C'est un crime d'avoir un prénom à soit et zéro nom de famille ? Puis si le gouvernement me l'a autorisé, c'est que j'ai le droit de ne pas avoir de nom. Puis j'suis assez grande pour vivre ma vie seule, toujours dû me démerder de toute façon. »

On pouvait entendre de la colère dans la voix de Korra, en même temps, elle s'énerve toujours, pour un oui ou un non, surtout quand on lui prend la tête avec des choses aussi futile que son nom de famille qui n'a pas lieu d'être, puis en plus le fait de savoir qu'on a grillé son accent Nordique qu'elle s'efforce à faire disparaître, ça à de quoi vraiment la saouler quoi. Bon, elle n'était pas au stade de frapper son patron pour, elle a quand même le respect de la hiérarchie, du moment que la hiérarchie est clean après tout, donc elle ne fera jamais rien à son patron, donc aucune raison d'avoir peur qu'elle le frappe du moment qu'il respecte également la jeune femme en retour et qu'il fait ce pourquoi il doit faire et qu'il ne s'amuse pas à être à corrompu ou bien à faire des choses illégales sous les yeux d'Ashildr. Par contre, ça l'intéresse pas mal de savoir comment il a pu la griller de la sorte avec son accent, ce n'est pas tout, mais assez rare, voire la première personne, qui arrive à entendre cet accent normalement disparu.

« Dis, tu as fais comment pour entendre mon accent ? J'le pensais disparu depuis le temps. Tu as des oreilles bioniques, comme superman ? »

Faudrait qu'elle arrête de lire des conneries quand même, mais bon, tout le monde le fait à la salle de muscu et ça lui permet de passer le temps également pendant qu'elle fait gonfler ses muscles, donc elle n'est pas prête d'arrêter hein. Mais une seconde chose l'intéressait, alors terminant son verre entièrement, enfin, le peu qui ne s'est pas retrouver sur le sol, elle reprit la parole juste après afin d'en savoir plus sur la fissure, ce n'est pas que ça l'intéresse, mais c'est histoire de causer un peu et puis si jamais il y a des choses plus intéressante que des vieux journaux de merde et des baraques, il se pourrait qu'elle descende de nouveau pour faire des fouilles, se proposer volontaire pour descendre pourquoi pas.

« Du coup il y avait autre chose que des vieilles baraques sous terre ? Tu sais c'est quoi cette merde toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Re: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] EmptyMar 17 Oct - 17:01

  • Nashoba
  • Korra
Non, je ne glande pas !
- Ouais mes parents sont mort. Du coup j'ai le droit d'avoir mon prénom à moi. C'est un crime d'avoir un prénom à soit et zéro nom de famille ? Puis si le gouvernement me l'a autorisé, c'est que j'ai le droit de ne pas avoir de nom. Puis j'suis assez grande pour vivre ma vie seule, toujours dû me démerder de toute façon.

Je trouve qu'elle se défend beaucoup sur ce sujet... Enfin, je ne l'ai jamais accusé de ne pas pouvoir se débrouiller seule, pourquoi s'énerver d'un seul coup à ce propos ? Bref, je ne cherche pas à comprendre la logique de Korra, c'est quelque chose que j'ai abandonné au bout de quelques jours. Je la remercie donc pour le livre et m'apprête à faire demi-tour, mais c'était trop facile de me dire que j'en avais déjà terminé avec elle.

- Dis, tu as fais comment pour entendre mon accent ? J'le pensais disparu depuis le temps. Tu as des oreilles bioniques, comme superman ?


- Un truc comme ça ouais...

En très gros résumé, on peut dire ça ouais. Mais je me doute très bien que cette explication ne va pas lui suffire et qu'elle se sentira obligée de demander plus amples explications alors je décidais de jouer cartes sur table pour avoir enfin la paix.

- Bon. Puisque vous avez été franche avec moi quant à votre métier du Gouvernement, je vais être franc avec vous à mon tour. Je suis un Elementis de Son. Mais je suis surtout musicien possédant une oreille absolue alors, disons que ça aide pour remarquer les accents qu'on s'efforce à faire disparaître.

Toutes ces petites choses me permettaient en effet de comprendre bien des choses par l'ouïe mais il y avait aussi des inconvénients, tout entendre n'était pas forcément agréable et il fallait savoir se créer une bulle pour ne pas être agressé par les sons extérieurs. Je me demande sans cesse comment fait Corazon avec son pouvoir qu'il a depuis plus d'une dizaine d'années...

- Du coup il y avait autre chose que des vieilles baraques sous terre ? Tu sais c'est quoi cette merde toi ?

- Aucune idée. Ma meilleure amie a trouvé une mine, ma petite amie a vu une Eglise et moi j'ai trouvé une ferme... J'ai entendu dire qu'un phare aussi avait été découvert mais je n'en sais pas plus. Les journaux appellent ça "l'ancienne Quederla" mais je ne sais pas si c'est vrai, il n'y a pas de livres d'Histoire qui parlent d'une fissure qui aurait engloutie une ville toute entière donc c'est compliqué à comprendre. Surtout que le journal parle de Eisuke, le Fondateur des Elementis donc il a sûrement connu la catastrophe ou je ne sais pas...

C'est qu'il ne dit rien dans son journal intime lui non plus... Enfin, de ce que j'avais étudié, rien ne m'avait choqué et j'arrivais facilement à me projeter dans la ville d'aujourd'hui ; en ayant un peu d'imagination bien sûr pour s'adapter au contexte de l'époque et retirer les bâtiments qui n'existaient pas encore mais je ne m'étais pas imaginé tout ça. Bref, j'ai le sentiment de passer à côté de quelque chose d'hyper important et je crois que l'endroit où j'aurais le plus de réponses, ce serait dans la fissure... Mais avant tout, j'ai besoin d'étudier ce journal intime plus en détails.

- Bon, je dois rentrer chez moi pour étudier ce livre. Merci encore pour celui-ci. Si jamais vous croisez mon frère, pourriez-vous lui dire que je ne pourrais pas être là ce soir s'il vous plait ?


Je ne tiens pas à délaisser la boîte mais ce mystère a quelque chose d'attirant que je veux absolument savoir et je sais que je n'arriverais pas à dormir de la nuit si jamais je ne tente pas de traduire tout ça. Je lui souhaite bon courage pour ce soir et tourne les talons pour sortir de la boîte.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty
MessageSujet: Re: Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]   Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Non, je ne glande pas ! [PV Nashoba]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-