Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -23%
-23% sur Ratchet & Clank: Rift Apart (PS5)
Voir le deal
61.49 €

Partagez
 

 La voie royale vers l'inconscient [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

La voie royale vers l'inconscient [Solo] Empty
MessageSujet: La voie royale vers l'inconscient [Solo]   La voie royale vers l'inconscient [Solo] EmptyMar 5 Déc - 17:36


La voie royale vers l'inconscient

Dormir deux ou trois heures par nuit seulement, puis tourner en vain sous les draps jusqu'à l'heure du réveil, le petit scientifique en avait l'habitude. Il aurait certainement aimé qu'il en soit de même pour les crises d'angoisse, mais aussi récurrentes qu'elles puissent être, il ne pouvait jamais complètement s'y faire. Alors quand l'une d'elles vint le tirer d'un sommeil inespéré, c'est hors d'haleine que le brun trébucha du lit pour tituber avec panique vers la porte de sa chambre, s'empressant de taper sur le mur à hauteur de l'interrupteur pour allumer le salon tout entier et le traverser avec précipitation comme si un monstre était à ses trousses ; au détail près que celui-ci l'avait déjà capturé. Il ne releva guère le contraste saisissant entre la chaleur de son lit et le froid du sol sous ses pieds nus, trop bouleversé pour s'en soucier. Les sifflements de sa respiration saccadée auraient pu réveiller ses colocataires, ou au moins celui qui ne souffrait d'aucune surdité pour parvenir à l'entendre s'enfermer dans la salle de bain. Une main sur sa poitrine et l'autre luttant avec ses tremblements pour empoigner les robinets de la douche, l'eau crachée par le pommeau eût le temps d'arroser son bras quand il l'extirpa en vitesse de la cabine afin d'aller arracher la serviette de bain de son support. Sitôt passée sur sa tête et ses épaules, il se laissa tomber sur le carrelage en se couvrant avec, adossé contre la paroi de la douche pour ne former plus qu'une boule tremblotante aux halètements étouffés.

Combien de temps était-il resté dans son cocon de coton, à compter chaque inspiration et expiration avec le son de l'eau en fond ? Des heures, lui semblait-il. C'est au moins ce dont il avait besoin avant de mesurer sur son poignet un pouls qui ne frôlait pas des records de vitesse. Même la mélodie des gouttes ruisselant sur la céramique pouvait enfin être appréciée sans que son souffle ne l'assourdisse. Mollement, Wilson entreprit de se lever, subissant de plein fouet la lumière de la pièce au moment de sortir la tête de sous sa serviette protectrice. Toujours enroulé dans cette dernière, il resta appuyé encore un moment contre la cabine de douche avant de se résoudre à couper l'eau. En cette période, une augmentation des factures était bien la dernière chose dont la colocation avait besoin.

La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwr
« Voilà ce qui arrive quand on avale une tonne de somnifères sans ordonnance comme une espèce de junkie. »

Il sursauta au son de sa propre voix, inquiet, dans la mesure où celle-ci ne donnait pas l'impression de provenir de sa bouche. Tournant la tête avec une certaine appréhension en direction du lavabo, et plus particulièrement sur le miroir suspendu au-dessus, une sueur froide glissa le long de sa nuque en apercevant une silhouette à l'intérieur. La sienne, pour être exacte. Laissant la serviette tomber au sol derrière lui, le scientifique se traîna vers le double pour se poster devant. Penché sur le petit évier, il ressentit la nécessité de faire couler un peu d'eau glacée entre ses mains afin de se nettoyer le visage, trempé comme le haut de son pyjama depuis son réveil abrupt. Voilà un autre problème qu'il n'avait clairement pas besoin d'affronter en cet instant.

La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwW
« Alors que le doc pourrait te prescrire de vraies pilules, en douce, comme il l'a toujours fait. »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwb

« Je ne peux pas reprendre mes consultations avec le Dr Hammerman, il me mettrait immédiatement en arrêt... »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwk


« Oh, c'est vrai, parce que tu es frappé. »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwJ
« À cause de toi ! Il m'empêcherait de reprendre mon poste à cause de toi ! Dès que tu as le contrôle, tu n'en fais qu'à ta tête, je cumule les absences au travail et... C'est bien simple, tu ne me causes que des ennuis ! »

Ses ressentiments, exprimés sur un ton plus élevé qu'il ne l'avait prévu, eurent le don d'assombrir le visage dans le miroir. Mais c'était pourtant la vérité : il ne faisait qu'écoper des multiples conséquences des actions de Percy, disposant d'assez peu de justifications pour expliquer son comportement changeant et les effets de celui-ci, notamment dans sa vie professionnelle. Forcément, ce ne devait pas être le genre de l'autre de se rendre au travail à sa place, ne serait-ce que pour lui éviter l'embarras de devoir s'en excuser par la suite auprès de la hiérarchie. Les problèmes de santé faisaient office d'une disculpation assez limitée, surtout lorsque la qualité de ses recherches finissait par profondément en pâtir.

La voie royale vers l'inconscient [Solo] POw8


« Je t'ai sauvé la vie, Coton-tige. »

Wilson se frotta les yeux à cette réflexion. Une fière chandelle, certes, mais s'en était-il tiré à si bon compte finalement ? Qu'avait-il gagné, à part un brin de sursis du côté de l'arlequine et le poids d'une personnalité supplémentaire dans son esprit ? Tout cela le faisait fortement douter de la joie qu'il était censé éprouver d'avoir eu la vie sauve. De son point de vue, il s'en sortait au contraire bien perdant.

La voie royale vers l'inconscient [Solo] POws

« Je.. depuis des mois, j'en ai assez que tu m'empêches de vivre nor... »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwv
« Normalement ? Ah ! C'est vrai que tu étais un modèle d'équilibre jusqu'ici. Je m'assure seulement de mettre ton talent à contribution des bonnes personnes, car il est gâché entre les mains du Gouvernement. Ils vont bien finir par se débarrasser de toi un jour ou l'autre, autant commencer à prévoir la reconversion. »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwS

« Donc tu m'utilises, comme tous les autres, où est la différence... ? »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwH
« La différence, c'est que j'ai toujours été le seul en qui tu pouvais avoir confiance, que tu le veuilles ou non. Tu le sais très bien. »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwi


« Pourquoi ne t'es-tu pas rendu à l'enterrement ? »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwF


« Pardon ? »

La question donna l'impression de déstabiliser légèrement la silhouette dans le miroir. Et l'on ose encore parler de confiance... le petit chimiste laissa tomber son regard empli de reproches dans le trou de l'évier devant lui, serrant les poings face à l'incompréhension de l'autre, sans savoir s'il devait éprouver de la colère ou de la tristesse.

La voie royale vers l'inconscient [Solo] PO6F
« Les funérailles de mes parents. C'était toi ce jour-là. Pour une fois, rien qu'une seule, tu aurais pu faire un effort, être présent pour assister à la cérémonie et à la mise en terre... mais tu n'y es pas allé. »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwZ
« Navré, monsieur "je me fais passer pour mort en rompant tout contact avec ma famille pendant des années", j'ignorais que tu en ferais un drame. Est-ce que tu crois qu'ils en ont organisé un pour toi quand les Élémentis leur ont fait part de ta mission ratée ? »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwn


« Ce n'est pas la question... j'aurais dû y être. »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwA


« Et pourquoi ça ? »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwQ


« M-mais... parce que ce sont mes parents ! »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POw1
« Si tu les aimais tant, tu les aurais revus de leur vivant et non au fond d'un cercueil. N'essaie pas de me rejeter la faute alors que celui à qui tu en veux réellement, c'est toi. »

Offusqué par ces déclarations, Wilson s'éloigna du miroir en lui tournant le dos, les mains plaquées sur son visage pour y enfouir son exaspération. Qu'ils aient levé ou non le petit doigt à l'époque pour honorer la mémoire de leur fils disparu ne changeait rien, ils restaient ses parents et méritaient donc son respect. N'est-ce pas naturel qu'il le leur doive ? L'amour n'avait rien à voir là-dedans... à vrai dire, cela n'avait jamais été le cas, d'un côté comme de l'autre. Ce constat lui fit comme un pincement au cœur. L'existence de Percy constituait l'excuse idéale pour ne pas s'être rendu à l'enterrement, dans la mesure où il n'était plus tout à fait certain de sa dévotion à payer ses derniers hommages. Un fils indigne, bienheureux d'avoir pu se dérober à son ultime devoir envers des parents tout aussi indignes, quelle introspection merveilleuse. Il renifla un peu bruyamment en remontant les mains dans ses cheveux, se griffant le crâne au passage de ses ongles.

La voie royale vers l'inconscient [Solo] POw4
« Pas la peine de démentir, je sais comment tu fonctionnes, Coton-tige. Je suis dans ta tête depuis assez longtemps. »

Longtemps en effet, peut-être même beaucoup trop. Sans accorder la moindre seconde de réflexion supplémentaire, le petit scientifique fit volte-face pour revenir devant son double, son attention néanmoins portée sur le rasoir laissé au bord du lavabo par l'un de ses colocataires un tantinet négligeant. Il s'en saisit alors et commença à le taper sur l'évier comme s'il était possédé, jusqu'à faire sauter le socle contenant les lames. Armé de l'une d'elles entre deux doigts, il la porta à sa tempe pour y faire une entaille, interpellant aussitôt sa silhouette dans le miroir :

La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwL


« Mais qu'est-ce que tu fabriques ? »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POw5


« J'essaye de te faire sortir de ma tête !! »

S'il n'y avait que cela pour avoir la paix de l'esprit et ne plus se laisser embrumer par cette maudite présence, alors se taillader la cervelle pour l'en extirper en valait mille fois la peine. Il n'eût malheureusement le temps de forer bien profondément avant qu'une main noire, issue de son ombre, ne vienne intercepter ses mouvements en attrapant son avant-bras, avec suffisamment de pression pour le contraindre à lâcher prise. Il n'entendit pas le bruit de la lame sur le carrelage, sans doute parce que celle-ci avait été engloutie par la noirceur de son ombre. Comprenant qu'il était inutile de forcer sur l'élément contrôlé par l'autre, Wilson relâcha toute tension dans son bras afin qu'il lui soit rendu, retombant alors le long de son corps comme le bras d'une poupée de chiffon. Percy lui adressa un long regard sévère depuis la hauteur du miroir, avant de secouer la tête sur un ton de réprimande.

La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwT
« Wil, Wil, Wil. Ça fait des années que tu joues à t'éplucher les poignets, et tu ne l'as encore jamais fait dans le sens de la longueur Tu te fais saigner, tu te fais un peu mal, et c'est tout. Tu veux attirer l'attention sur la petite victime que tu es pour que quelqu'un d'autre réagisse à ta place, tu ne trouves pas ça pathétique ? À un moment donné, il te faudra faire un choix : tu peux me suivre et t'élever au rang que tu mérites, ou t'écraser sous les pompes que tu t'obstines à lécher. »
La voie royale vers l'inconscient [Solo] POwq

« Tu n'es qu'une brute de plus parmi celles qui m’oppriment déjà... en quoi te laisser aux commandes me ferait le moindre bien ? »

Le silence se mit à régner, pendant lequel le scientifique n'osait lever les yeux sur son reflet. Puis, un immense fracas l'obligea à lever les mains devant lui pour se protéger des éclats du miroir qui venait soudainement d'exploser. C'est à ce moment-là qu'il sentit des doigts l'agripper fermement, suivi peu après d'une brulante douleur à l'intérieur du poignet. En écarquillant les yeux, le petit brun distingua son alter égo, sorti du cadre du miroir et penché sur lui, une lame de rasoir sanglante à la main et le regard fou.

La voie royale vers l'inconscient [Solo] POw9

« Parce que, contrairement à toi, je n'hésiterai pas à t'ouvrir les veines. »

Une petite voix lui chuchota bien de ne surtout pas baisser les yeux, mais il préféra désobéir pour assister, impuissant, à l'effroyable quantité de sang qui s'écoulait de son poignet lacéré, imprégnant aussi bien ses vêtements de nuit que le carrelage. S’époumonant sans qu'aucun son n'arrive à sortir de sa bouche, Wilson eût comme la sensation de basculer en arrière, mais ne trouva aucune surface sur laquelle s'écraser ; à la place, son corps se releva d'un bond, au moment de se réveiller.

À bout de souffle et en sueur, le petit brun ne voyait plus son sang mais simplement l'intérieur de sa chambre ainsi que le bout de son lit, faiblement éclairés par la veilleuse. Perplexe dans un premier temps, il finit par tirer la manche de son haut afin de vérifier l'état de son poignet, soulagé de n'y trouver aucune coupure récente, de même pour sa tempe qu'il palpa à plusieurs reprises pour s'en assurer. Malgré tout, un désagréable début de mal de tête l'encouragea, une fois remis de ce terrible cauchemar, à se procurer des cachets dans la table de chevet pour y remédier.
Revenir en haut Aller en bas
 
La voie royale vers l'inconscient [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-