Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-28%
Le deal à ne pas rater :
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch à 59,98€
59.98 € 82.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] EmptyVen 22 Déc - 20:22

  • Lyana
  • Nashoba
Ce qui est à moi... est à moi
Les fêtes de Noël approchaient à grands pas, la ville installait ses décorations, les marchands installaient leur stand dans le parc et le Maire avait prévu des rencontres entre inconnus pour s'échanger des cadeaux. J'avais bien évidemment reçu ma lettre mais je ne m'étais pas encore intéressé au cadeau, j'avais d'autres petites choses à régler notamment les soirées au Lux. Avec Nemeroff, nous avons pris la décision de faire des soirées spéciales les week-end, billets moitiés prix et consommations offertes ; apparemment cela avait suffit à faire grimper les entrées. Sans pour autant devoir recaler des gens à l'entrée, la boîte est de plus en plus vivante et c'est rassurant de voir que cet investissement n'a pas été vain.

Ayant écrit une nouvelle chanson, je souhaitais l'essayer ce soir entouré de clients et de mes amis qui pourraient venir écouter et me dire ce qu'ils en avaient pensé. Le rêve du groupe serait bien évidemment de faire un vrai concert à la Salle des Fêtes voire au Théâtre ou le meilleur serait de sortir un album mais pour ça, il faudrait que j'ai de quoi mettre et surtout que quelqu'un accepte de nous produire. En attendant de voir ce rêve se réaliser, nous nous produisons dans ma boîte de nuit ; avec un peu de chance, une bonne étoile arrivera et acceptera de signer avec nous. C'était peut-être prétentieux de croire ça, mais ça nous aidait à tenir et nous donnait une raison de continuer de monter sur scène.

La soirée ayant déjà commencé depuis une heure, plusieurs groupes sont passés avant nous et il est temps de montrer de quoi nous sommes capable. Nous installons nos instruments et nous commençons à jouer ; comme pour les autres groupes, j'utilise mon élément afin que la voix soit suffisamment portée dans toute la boîte et que tout le monde puisse profiter de la musique sans que cela ne devienne assourdissant. La chanson semble être bien accueillie puisque je vois certains se déhancher et nous suivre dans le rythme de la musique, c'est toujours encourageant lorsque le public nous suit dans le tempo... Ça veut dire qu'en général ça plaît, nous avons un peu notre patte à nous et peut-être qu'elle ne plait pas forcément à tout le monde.

Vers le milieu de la chanson, je remarque une personne assise au bar que je serais capable de reconnaître entre mille. Lyana était venue et je lâchais un sourire bien que je ne devais pas me déconcentrer, je tente de me donner à fond mais un élément perturbateur failli me faire perdre ma concentration. Une autre personne que je pourrais reconnaître entre mille s'est approchée de Lyana et il faut dire que même si je ne suis pas un grand jaloux, je n'aime pas que l'on vienne tourner autour de ma copine... Surtout quand il s'agit de son ex qui lui a apporté plein de problèmes. Je décide donc de faire une chose que je m'étais promis de ne pas faire, mais j'ai laissé mes sentiments parler à ce moment-là.

Au moment d'un solo de Onyx, j'ai utilisé mon son sur Ewan pour lui donner une impression de bourdonnement dans les oreilles ; je pourrais faire pire mais je ne souhaite pas non plus le faire souffrir... Juste l'éloigner de ma copine. Je le vois réagir rapidement mais une fois ne semble pas suffire alors je recommence, non ce n'est pas un hasard. Je suis obligé d'arrêter puisque je reprends la fin de la chanson, un bref salut au public et je me dépêche de sortir de scène sans donner plus amples explications à mes amis. Je me faufile dans la foule pour atteindre le bar et me glisser dans la conversation, ne manquant pas au passage de voler un baiser à Lyana.

- Tu vas bien ? Demandais-je à Lyana dans un premier temps, puis je me tourne vers Ewan. Salut, je ne m'attendais pas à te voir ici.

Disons que je ne me cache pas sous un pseudo et je pense qu'il a suffisamment une bonne mémoire pour se souvenir de mon nom, je doute qu'il y ait plusieurs Nashoba Dreiden en ville et je ne pensais pas le voir ici avec ce qui a pu se passer l'an dernier.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] EmptyMar 26 Déc - 12:55


“ Ce qui est à moi... est à moi „

« Feat : Nash' ♥ »
Avec Nash', on s'était vu il y a quelques jours et c'est vrai que les circonstances étaient plutôt bizarre. Voler un dossier. En temps normal, je l'aurai dissuadée de le faire, mais pris sur le fait, je ne pouvais que l'aider afin qu'il ne se fasse pas prendre, même si Nemeroff était là pour l'aider. À trois c'était beaucoup moins risquer. Heureusement on s'en était plutôt bien sortie. Mais d'un certain sens, maintenant je voulais des réponses à mes questions, j'aime Nash' de tout mon cœur, mais ce qu'il avait fait c'était une trahison, et j'en étais complice. J'aimerai au moins savoir pour quel raison j'ai fais ça - si ce n'est pour l'aider ce qui est une raison suffisante - mais bon je suis quand même curieuse.

À la pâtisserie c'était un peu la folie en ce moment, mais heureusement, demain je ne travaillais pas de matin. Alors je m'étais préparée. Quitte à sortir en boite, autant se faire belle non ? Surtout si c'est pour aller voir Nash'. Je me suis donc habillé assez branché, pas trop sexy non plus, une petite couche de maquillage. Voilà parfaite ! Je suis donc partie en direction de la boite de nuit. Au début, j'avoue que ça m'avait rendu nerveuse tout ça, mais au fond, j'étais fière de lui, fière du travail qu'il avait accomplie avec cet endroit. L'avantage d'être la copine du patron, c'est que les videurs me connaissent et me laisse passer. Je rentre donc tranquillement dans la boite de nuit, le groupe précédent vienne de finir leurs musiques, je m'installe donc au bar, commandant un mojito, je me tourne vers la scène quand le groupe suivant s'installe et un sourire s'installe sur mes lèvres. Il était magnifique.

J'écoute leurs nouvelles chansons, et tout le monde danse, j'entends même des filles parler sur les trois garçons sur scène, en mode « ils sont mignons, faudrait qu'on leurs parle en dehors ». Je ne dirais rien, j'ai confiance en Nashoba, même si ça m'a toujours rendue un peu nerveuse son travail ici, mais je sais qu'il ne ferait jamais ça. D'ailleurs je comprends les filles... C'est vrai que sur scène, il est magnifique. Il a la carrure pour ça. Dire qu'il ne chantait pas beaucoup au lycée, j'aime le voir s'affirmer comme ça.  Je croise son regard et je souris amusé, il m'a vu, moi. Et Toc les filles, c'est moi qu'il regarde. Cet homme magnifique, canon sexy, il est à moi. Juste à moi.

Une voix me fait un peu sursauté comme j'étais concentré sur le concert :

« - J'aurai bien proposé un verre à une beauté comme vous, mais je vois que vous êtes déjà servie. »


Cette voix... qui hérisse les poils. Je la reconnaîtrais entre mille. Je tourne la tête vers mon ex qui n'a pas eu l'air de me reconnaître. Il a toujours la carrure de l'égoïste pur. Je roule un peu des yeux :

« - ouais, je suis servie et je me resservirais autant de fois qu'il faut pour que tu me payes jamais un verre »

Clair, net et précis. Mais Ewan n'est pas du genre à abandonner à la première difficulté, au contraire, je le connais. Il aime ce qu'il ne peut pas avoir, ce qu'il ne peut pas contrôler. Ça l'attire. Mais bon. Il allait ressortir quelque chose sauf qu'il a l'air coupé dans son élan. Comme gêné par quelque chose, il se frotte les oreilles et je tilt un peu, tournant la tête vers la scène. C'est Nash' non ? Je souris et je sens qu'au lieu de partir, il s'accoude au comptoir pour commander un verre, et je revois se toucher les oreilles, un visage pas content, un peu déranger par ses oreilles. Han pauvre chou. Bien fait pour toi.

« Un soucis ? »

Lui dis-je le sourire au lèvre, tout à fait amusé de la situation, alors que la musique s'arrête :

« - Ouais, j'ai du choper une otite »

Ah le voilà à la rescousse, je ferme les yeux en sentant ses lèvres sur les miennes, pour quelques secondes le temps du baiser.

- Tu vas bien ? 

Je souris et hoche la tête :

- Merveilleusement bien maintenant que tu es là ~

Dis-je d'une voix un peu mielleuse, histoire d'en mettre des couches, puis au fond, c'est vrai. Il se tourne vers mon ex pas très très content.

- Salut, je ne m'attendais pas à te voir ici.

Il a l'air de remettre tout dans son contexte, et de froncer les sourcils en voyant Nashoba, je sirote un peu mon verre alors qu'il répond :

- Ah, Salut Nash', tu es déjà plus avec Lyana ? Ça aura pas durer longtemps votre histoire.

Je manque un peu de m'étouffer de travers entre le rire et l'étonnement. Il ne m'a sérieusement pas reconnu ? Je savais que c'était un con, mais là... Chapeau ! Il continue sur sa lancé :

- Bah, façon c'était prévisible, vous deux, c'était pas fait pour durer. Il lui fallait plus un gars comme moi. Puis au final tu as pas perdu au change, elle est plutôt canon ta copine actuel.

Je ne sais pas pourquoi, mais la situation me fait rire, le fait qu'il ne m'est toujours pas reconnue, j'essuie rapidement des larmes aux coin des yeux. Mon dieu, la stupidité à-t-elle une limite ? Je souris les yeux malicieux :

- Mon chériii ~ Je te laisse lui dire mon prénom ? Je suis sûr qu'il sera surpris ~

Bon, en espérant que Nash' lui reste zen, en tout cas, je trouve ça très drôle moi !

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


Dernière édition par Lyana Sélmine le Jeu 28 Déc - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] EmptyMer 27 Déc - 18:51

  • Lyana
  • Nashoba
Ce qui est à moi... est à moi
- Ah, Salut Nash', tu es déjà plus avec Lyana ? Ça aura pas durer longtemps votre histoire.

J'avoue que sur le moment, j'ai légèrement bugué. Est-ce que sa réflexion était vraie ou il se foutait simplement de nous ? Je pose les yeux sur Lyana qui manque de s'étouffer de rire à cause de sa réflexion, ouais elle a raison, il vaut mieux en rire que d'en pleurer.

- Bah, façon c'était prévisible, vous deux, c'était pas fait pour durer. Il lui fallait plus un gars comme moi. Puis au final tu as pas perdu au change, elle est plutôt canon ta copine actuel.

Bon, au moins il semble reconnaître que Lyana en rousse est très jolie. Bien que je n'avais pas besoin de sa remarque pour le savoir, mais bon, disons que ma fierté commence à refaire surface, heureux qu'elle ait finalement quitté Ewan pour moi. Dire que je ne suis pas comme ça habituellement, je crois que l'amour peut rendre idiot n'importe quelle personne et lui donner un comportement inhabituel. Comme utiliser son élément pour le déranger un petit peu... Oui bon, c'est vrai que j'aurais pu faire pire mais je me souviens bien qu'Arias disait que nos éléments étaient là pour protéger et non pour faire du mal.

- Mon chériii ~ Je te laisse lui dire mon prénom ? Je suis sûr qu'il sera surpris

- Crois-moi, il n'y a pas que lui est surpris... Je ne pensais pas qu'en un an, tu allais perdre le peu de jugeote que tu avais à l'époque.

Il n'a pas l'air de comprendre de quoi je voulais parler... C'est encore gratuit pour lui cette réflexion mais tout de même, Lyana reste reconnaissable même avec sa couleur. A moins qu'il décide de mettre ça sur le compte de l'alcool pour tenter d'expliquer pourquoi il ne l'a pas reconnu, mais même avec cette excuse j'aurais du mal à le croire... Ou alors j'ai vraiment intérêt à lui interdire de prendre le verre en plus, parce que ça pourrait devenir grave à force. Je n'ose imaginer les conséquences dans d'autres situations.

- Finalement, heureusement que tu n'es plus avec Lyana. A la première couleur qu'elle fait, tu n'aurais pas été capable de la reconnaître...


Pas de réaction dans un premier temps puis j'aurais presque juré voir une petite ampoule sur le côté de crâne qui indique que l'information est montée au cerveau. Il observe un peu Lyana puis comprend enfin où je voulais en venir... Il bredouille rapidement quelques excuses pour ne pas l'avoir reconnu avant de renchaîner sur le fait qu'elle est vraiment magnifique avec cette couleur. Je crois les bras et laisse échapper un soupire, me retenant d'utiliser la violence comme la dernière fois... Ça avait plutôt mal tourné et en plus, je suis le gérant de cette boîte, autant donner le bon exemple.

- Du coup elle est à toi cette boîte ?


- Et à mon frère. C'est lui qui en a eu l'idée.

Autant rendre à César ce qui est à lui, je n'aurais jamais eu l'idée d'une boîte de nuit et encore moins l'audace de me lancer là-dedans... Donc les lauriers ne me reviennent pas entièrement, nous avons travaillé ensemble pour réussir ce projet. Après ces petites lancées, Lyana annonce de but en blanc vouloir monter sur scène nous laissant ainsi tous les deux régler nos petites histoires... J'avoue ne pas comprendre dans un premier temps pourquoi nous laisser seuls jusqu'à finalement entamer une chanson. Et là finalement je comprends avec les paroles, je crois qu'elle l'a plutôt mauvaise.

Peut-être que l'on me trouvera fleur bleue mais je ne peux m'empêcher de trouver Lyana magnifique sur scène, elle chante tellement bien et je me fais la réflexion que nous devrions essayer de nous revoir tous ensemble pour chanter en groupe. Cela fait tellement longtemps et Nayati et Onyx ne cessent de me demander quand est-ce que nous allons remonter tous ensemble sur scène... Mais avec son boulot à la pâtisserie, elle ne peut plus autant venir qu'avant et je comprends parfaitement. Elle a au moins un salaire fixe tandis que le groupe n'est pas encore très sûr et ne permet pas d'en vivre.

- Eh bien, c'est qu'elle attire les regards de beaucoup de monde... Moi le premier d'ailleurs. Tu devrais te méfier, un jour elle retombera dans mes bras.

Cette fois c'était beaucoup trop. Il m'énervait tellement avec son ton confiant et ses petites piques lancées sans cesse, je ne sais pas si il est comme ça avec tout le monde ou si le fait d'avoir été laissé par Lyana lui reste en travers de la gorge.

- Ça j'en doute. C'est du sérieux entre nous, on compte bientôt emménager ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] EmptyMer 27 Déc - 19:42


“ Ce qui est à moi... est à moi „

« Feat : Nash' ♥ »
Je souris à la pique de Nashoba alors qu'il a l'air d'être dans les nuages, il est bourré ou quoi ? Non mais quand même, il fait sombre, je me suis fais une couleur, mais la voix et les yeux, puis même je n'ai pas fais de chirurgie esthétique, j'ai le même visage.

- Finalement, heureusement que tu n'es plus avec Lyana. A la première couleur qu'elle fait, tu n'aurais pas été capable de la reconnaître...  

Je souris et finis mon verre alors qu'il s'excuse me disant que j'étais magnifique comme ça. Ah ça fait plaisir, je ne l'étais pas avant ? Bon d'accord, je fais exprès de le prendre mal, mais en même temps, c'est un con. Il commence alors à demander si la boite lui appartient. J'ai alors une petite idée, et si je lui faisais comprendre autrement, pour qu'il comprenne. Je laisse Nash' parler avant de me tourner vers lui un sourire au lèvre, je lui fait part de mon intention de monter sur scène. Bien sûr qu'il accepte il connaît mon talent, puis bon, j'ai un petit message caché.

« - Regardez moi bien ! D'ailleurs, Ewan elle sera pour toi ! » 

Je fais un clin d'oeil à Nash' pour ne pas qu'il s'inquiète et me dirige donc vers la scène, un groupe allez monter et je leurs dis que j'ai eu l'autorisation du patron pour chanter rapidement. Bon ceci étant fait, je vais voir les musiciens et murmure le nom de la musique, pas sûr qu'il connaisse, mais il y a l'air vu qu'il commence à jouer la musique, je souris et commence à chanter la musique que je trouve très adapté, une reprise de Taylor Swift, « We are Never Getting Back Together », le message était clair, net et précis. Il pouvait faire une croix sur moi, j'aimais Nash' et ce plus que tout, je ferais tout pour lui.

Je m'amuse en chantant, dansant un peu sur scène, ça faisait un petit moment que je m'étais pas retrouvé sur scène comme ça, à m'éclater, m'amuser comme ça, simplement, chanter une musique qui me passe par la tête. Je devrais peut-être me concentré plus sur la musique, je l'avais mis un peu de côté ces derniers temps, mais ça me manque et je m'en rends compte. Je finis la musique sous les applaudissements et sourit laissant les musiciens reprendre leur place. Je retourne au bar, arrivant au niveau des deux je l'entends dire :

- Ça j'en doute. C'est du sérieux entre nous, on compte bientôt emménager ensemble. 

Du sérieux ? Emménager ensemble ? Je... quoi ? J'ai eu comme une explosion dans mon cerveau, oui Nash et moi c'était sérieux mais on avait jamais parlé d'emménager ensemble. Il dit peut-être ça pour faire le faire fuir... Ou peut-être il l'envisage et ne m'en a pas encore parler ? Je... ça serait trop bien... Lui et moi dans une maison, en amoureux... ça serait parfait... J'ai l'impression d'avoir de la fumé qui sort de ma tête. Reprend toi Lyana ! Ça se trouve ce n'est pas du tout ça, il dit juste ça pour le faire rager.

Je m'avance et passe mes bras autours de la taille de Nash', arrivant derrière lui, je pose ma tête sur son épaule :

« - Exactement. » 

Je souris et attrape les mains de Nashoba, passant devant lui, je m'appuie contre ce dernier, gardant ses mains dans les miennes :

« - D'ailleurs, la musique Ewan, si tu es mauvais en anglais, ça veux dire « Nous ne retournerons jamais ensemble », en traduction « Dégage tête de con, je ne veux plus de toi dans ma vie ». Ne viens pas tout gâcher, retourne de taper des nanas au pifs, vis comme tu le veux avec, mais loin de moi. » 

Au moins on ne pourras pas me reprocher d'avoir été clair, j'ai rompu avec lui en me blessant, en chantant une chanson, et en lui disant clairement de dégager. Il a l'air d'être vexé vu comment il tourne les talons et s'en va en ne prenant même pas la peine de nous saluer. Maintenant. À nous deux.

Je me retourne vers Nashoba, face à lui, je pourrais presque avoir des étoiles dans les yeux, je lui demande d'une petite voix timide, les joues un peu rouge :

« - Dis... Par rapport à ce que tu as dis tout à l'heure... ça sortait d'où ça ? » 

Je rougis un peu et me justifie un peu, m'enfonçant sûrement un peu :

« - Non, c'est juste qu'on n'a jamais parlé de ça, mais ça fait un moment qu'on sort ensemble, donc si tu te poses la question c'est normal et c'est que... Bah... Si tu y réfléchissais sérieusement bah.. ça me ferais très plaisir.  » 

J'ai un peu le rouge au joue, je ne savais pas comment dire ça, s'il se posait la question... Qu'il sache que moi je serais plutôt pour, en fait, je serais même carrément pour. Dormir dans ses bras toutes les nuits, me réveiller à ses côtés tout les matins, les moments de fou rire, comme de dispute... Je pense que je pouvais tout surmonté.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] EmptyMer 27 Déc - 23:35

  • Lyana
  • Nashoba
Ce qui est à moi... est à moi
- Ça j'en doute. C'est du sérieux entre nous, on compte bientôt emménager ensemble.

J'avoue que c'est sortie tout seul. Nous n'en avons jamais discuté avec Lyana et c'est pourtant un rêve que je souhaiterais voir se réaliser... Ça ne fait qu'un an que nous sommes ensemble et c'est peut-être trop tôt pour penser à ce genre de choses mais j'ai toujours été un grand rêveur. Bizarrement, je vois déjà les réflexions de son père voire même l'interdiction d'emménager avec moi pour plusieurs raisons... Enfin j'avoue avoir pesé mes propos bien sûr mais peut-être que Lyana trouvera que ceci va trop vite ?

- Exactement.

Je serais capable de reconnaître cette voix entre mille et mon cœur s'emballe lorsque j'entends ce mot... D'un côté, je me dis qu'elle dit ça pour me soutenir, en même temps, ce serait dommage d'aller à l'encontre de ce que j'avance alors que je tente de le faire fuir ? Pourtant, j'aurais bien aimé savoir cette réaction ou venir à parler de ce sujet d'une autre manière qu'annoncé comme ça de but en blanc et surtout pas face à elle.

- D'ailleurs, la musique Ewan, si tu es mauvais en anglais, ça veux dire « Nous ne retournerons jamais ensemble », en traduction « Dégage tête de con, je ne veux plus de toi dans ma vie ». Ne viens pas tout gâcher, retourne de taper des nanas au pifs, vis comme tu le veux avec, mais loin de moi.

Il faut dire qu'au moins c'est clair, je ne sais même pas d'ailleurs comment on pourrait être plus clair que ça maintenant. Je remarque qu'il semble vexé par les propos de Lyana et ce n'est pas ça qui compte me chagriner ; il tourne enfin les talons pour nous laisser discuter tous les deux. Bizarrement, j'ai déjà une petite idée du sujet, mon cœur bat à 100 à l'heure dans ma poitrine en sentant le sujet venir sur le tapis... Est-ce qu'elle serait contente de venir vivre avec moi ? Parce qu'au fond, elle pourrait préféré de rester avec son père pour le moment et je comprendrais sa décision, je la respecterais aussi et je prendrais mon mal en patience.

- Dis... Par rapport à ce que tu as dis tout à l'heure... ça sortait d'où ça ?

- De ma bouche ?

Je me frotte l'arrière du crâne, gêné de la situation et en même temps amusé de ma réponse... Je tentais de gagner un peu de temps avant d'en venir à la conversation qui nous concernait tous les deux. Déjà, elle n'avait pas l'air fâchée donc je peux en conclure que ce que j'ai proposé ne la dérange pas ?

- Non, c'est juste qu'on n'a jamais parlé de ça, mais ça fait un moment qu'on sort ensemble, donc si tu te poses la question c'est normal et c'est que... Bah... Si tu y réfléchissais sérieusement bah.. ça me ferais très plaisir.

Je me mets à rougir à mon tour, ne sachant pas quoi répondre sur le coup. Donc.. euh.. ça veut dire oui ? Non, ne t'emballes pas encore une fois et prends le temps de réfléchir. Je propose à Lyana de me suivre dans mon bureau afin d'avoir de la tranquillité et de ne pas être dérangé par les gens autour de nous, le bruit provoqué par les groupes de musique et aussi pouvoir respirer un peu... Il faut dire qu'avec tout ça, j'avais l'impression d'étouffer dans cette foule et être un peu tous les deux nous ferait le plus grand bien je crois. Je referme la porte derrière nous histoire d'avoir la paix et d'atténuer le bruit, moins de musique et un peu de silence ne fait vraiment pas de mal.

- Eh bien je ne sais pas trop... Là je l'ai lancé pour calmer Ewan mais j'y pense de plus en plus c'est vrai. J'aurais juste voulu te l'annoncer d'une autre manière.

C'est pas comme ça que je voulais lui dire mais maintenant qu'elle le sait, autant ne pas tourner autour du pot. Oui j'aimerais vraiment habiter avec elle mais il y a tellement de choses à prendre en compte que ce n'est pas une décision à prendre sur un coup de tête et c'est surtout une décision que l'on doit prendre ensemble.

- Je sais que l'on doit réfléchir sérieusement et je ne sais même pas si ton père accepterait... Mais oui, j'aimerais bien que l'on saute le pas et qu'on vive ensemble. J'ai envie de me réveiller avec toi chaque matin dans mes bras et m'endormir chaque soir contre toi, je voudrais juste passer plus de temps avec toi.

C'est vrai que c'est un grand cap à sauter mais ce n'est pas non plus une demande en mariage, c'est la femme de ma vie mais je sais que nous devons prendre notre temps et que le mariage ne se fait pas au bout d'un an de couple non plus. Nous sommes encore jeunes, autant en profiter avant de réfléchir à ces trucs de grands... Mais au moins passer plus de temps avec me rendrait vraiment heureux.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] EmptyJeu 28 Déc - 10:53


“ Ce qui est à moi... est à moi „

« Feat : Nash' ♥ »
Nashoba se met à rougir lui aussi et je me dis parfois que nos réactions doivent faire penser à un couple de deux lycéens, mais bon nous sommes deux fleurs bleues, alors en soit cela se comprend. La fibre artistique et fleur bleu et présente, mais bon je ne pense pas que ce soit un défaut, j'aime son côté romantique timide, j'aime le voir rougir, l'entendre me dire des mots d'amour. Rahhh à quoi je pense, je me sens encore plus rougir et j’acquiesce quand il me propose son bureau pour discuter, ça serait beaucoup mieux de parler d'avenir dans l'intimité que la entourée de toute les filles qui ont louchée sur mon mec pendant son numéro.

Bon ceci étant dit, je le suis dans son bureau, le rouge de mes joues à eut le temps de s'effacer, le temps que je reprenne un peu mes esprits. Il referme la porte derrière nous et je le suis du regard, restant un peu immobile, attendant les explications qui ne tardent pas à arriver.

- Eh bien je ne sais pas trop... Là je l'ai lancé pour calmer Ewan mais j'y pense de plus en plus c'est vrai. J'aurais juste voulu te l'annoncer d'une autre manière.

Donc... Il l'a bien dit pour faire fuir mon ex... Mais... Ce n'est pas qu'un mensonge, il y pense sérieusement, lui.. et moi. Qu'on franchisse cette étape, qu'on vive ensemble, on dit toujours que dans un couple ce cap est dur à passer car on sait si on est compatible pour vivre ensemble qu'à ce moment là. Mais je n'ai aucun doute sur Nash' et moi, on a déjà passé plusieurs nuits ensemble, je commence à bien le connaître. Oui tout ce passerait très bien. Je l'écoutais alors qu'il continua et alors qu'il parlait mes joues s'enflammait un peu :

- Je sais que l'on doit réfléchir sérieusement et je ne sais même pas si ton père accepterait... Mais oui, j'aimerais bien que l'on saute le pas et qu'on vive ensemble. J'ai envie de me réveiller avec toi chaque matin dans mes bras et m'endormir chaque soir contre toi, je voudrais juste passer plus de temps avec toi.

Je pourrais presque pleurer à sa déclaration, si mes yeux pouvaient briller, ils brilleraient de mille feu je suis sûr. Je reste planté quelque secondes avant de lui sauté littéralement dans les bras en même temps de lui dire :

« - Oui, oui, oui, oui et oui » »

Je parsème son visage de baiser en souriant et rigolant un peu, puis j'arrête le baiser mais restant contre lui, disant plus sérieusement :

« - Tu sais... Arias peut paraître sur protecteur, mais il ne veux que mon bonheur et il ne peut nier que je suis beaucoup plus heureuse depuis que je suis avec toi, si c'est ce que je veux, il respectera ma décision. »

Je pose un petit bisou sur son bout du nez avant d'ajouter :

« - Et c'est ce que je souhaite aussi, des matinées dans tes bras, m'endormir contre toi tout les soirs, qu'on se batte pour savoir qui fera la vaisselle et qui préparera le repas, que tu râles sur moi tout les matins pour me dire que je suis trop longue à me préparer, puis les fous rire, tes blagues et tes jeux de mots aussi mauvais comme bon soit-il, les moments câlins, tout ça je veux tout. »

Je souris en coin, je voulais tout, le bon comme le mauvais, le meilleur comme le pire, je le voulais lui en entier, je voulais qu'on fasse un « on », un ensemble. Je pose tendrement mes lèvres contre les siennes lui murmurant contre celle-ci :

« - Tout cela, parce que je t'aime Nashoba Dreiden »

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] EmptyJeu 28 Déc - 19:42

  • Lyana
  • Nashoba
Ce qui est à moi... est à moi
- Oui, oui, oui, oui et oui.

La réceptionnant, je tomberais presque en arrière si je n'avais pas un bon équilibre tout en parsemant mon visage de baisers. Je crois que ça veut dire qu'elle est contente. Je me demande bien quelle serait sa réaction lors de ma demande en mariage, j'espère qu'elle ne s'évanouira pas quand même ? Je la serre dans mes bras, heureux qu'elle accepte la proposition bien que je me demande comment pourrait réagir son père ; j'espère simplement qu'il ne le prendra pas mal.

- Tu sais... Arias peut paraître sur protecteur, mais il ne veux que mon bonheur et il ne peut nier que je suis beaucoup plus heureuse depuis que je suis avec toi, si c'est ce que je veux, il respectera ma décision.


- Disons que je pourrais comprendre son refus.

Il faut dire que je ne connais pas réellement la vie sentimentale de mon Joker mais ce que Lyana a pu m'en parler, ils ne vivent que tous les deux. Je me doute que d'être seul du jour au lendemain ferait comme un vide ; les premières semaines avaient été bizarres pour moi. Passer d'une maison où on était 4 puis 3 à 1 personne faisait quand même un choc et passer de 2 à 1 pourrait être la même chose... Disons que c'est un peu égoïste comme demande mais je me dis aussi qu'on a le droit de faire notre vie ?

- Et c'est ce que je souhaite aussi, des matinées dans tes bras, m'endormir contre toi tout les soirs, qu'on se batte pour savoir qui fera la vaisselle et qui préparera le repas, que tu râles sur moi tout les matins pour me dire que je suis trop longue à me préparer, puis les fous rire, tes blagues et tes jeux de mots aussi mauvais comme bon soit-il, les moments câlins, tout ça je veux tout.

C'est quand même un bon programme qu'elle propose et ça a le don de m'arracher un sourire. Oui c'est vrai que j'ai envie de vivre ça tous les jours avec elle et les week-end que nous avons pu passer ensemble étaient toujours magiques alors pourquoi ne pas faire durer l'expérience ? En plus, nous avons chacun un salaire pour payer le loyer, les courses et toutes les réparations à faire car il ne faut pas se mentir, des trucs qui tombent en panne ou des objets à réparer ça peut arriver n'importe quand.

- Tout cela, parce que je t'aime Nashoba Dreiden

Lui volant un nouveau baiser, je lui réponds à quel je l'aime aussi et la reprends dans mes bras. Finalement, on peut dire que Ewan m'a permis de concrétiser les choses avec Lyana et d'avoir osé demander ; bien que je voulais aborder ceci d'une autre manière, c'est enfin sortie et nous avons réussi à nous mettre d'accord sur ça. En plus de mettre mal à l'aise Ewan.

- Je te laisserais en parler à ton père ? Peut-être que l'on pourrait faire ça après les Fêtes de Noël, histoire de ne pas le faire déprimer avant.

Voir sa fille partir avant les fêtes de Noël avait quand même un côté déprimant même si on passera les fêtes chacun de notre côté, la famille avant tout quand même et je crois que ma mère ne voudra pas que je le passe ailleurs... Elle tient encore à ce que ses deux fils passent Noël à la maison, comme au bon vieux temps et ouvrir les cadeaux sous le sapin, préparer un bon repas.

- De toute façon, je pense qu'on passe Noël chacun de son côté. Même si je n'oublierais pas de passer pour te donner ton cadeau.

Puis, repensant à quelque chose, je décide de changer de sujet un peu comme ça sans prévenir. Sa présence me fait très plaisir mais je reste un peu étonné quand même, elle a beaucoup de boulot à la pâtisserie.

- Mais dis-moi, tu n'es pas crevée ? Tu dois être surchargée à la pâtisserie en cette période. Je suis content de te voir hein, mais je pensais que tu voudrais plutôt te reposer un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] EmptyVen 29 Déc - 13:16


“ Ce qui est à moi... est à moi „

« Feat : Nash' ♥ »
Je le laisse me voler des baisers, souriant quand il me répondit qu'il m'aimait aussi. C'est fou, il aura beau me le dire et me le redire je crois que je réagirais de la même façon à chaque fois, ce petit sourire niais sur mon visage, le sourire de la fille totalement amoureuse de son homme. Je reste contre lui alors qu'il me dit :

« - Je te laisserais en parler à ton père ? Peut-être que l'on pourrait faire ça après les Fêtes de Noël, histoire de ne pas le faire déprimer avant. »

Je hoche la tête, c'est sûr que le faire avant serait une mauvaise idée, mais de toute façon, peut-importe quand je lui dirais, ça lui fera un choc, savoir que son enfant veux quitter le nids familiale. Mais bon, maintenant c'est à mon tour de prendre mes ailes, de vivre ma vie, de découvrir et vivre seul sans ne plus être protéger du cocon familiale. Puis dans tout les cas, je ne suis pas seule, je serais avec Nashoba.

« - De toute façon, je pense qu'on passe Noël chacun de son côté. Même si je n'oublierais pas de passer pour te donner ton cadeau. »

Je souris, il fallait que j'aille chercher son cadeau, mais, je suis sûr que celui ci lui fera très plaisir. Après tout cela faisait un petit moment que j'économisais juste pour cela, d'accord peut-être trouverait-il que c'est trop, mais bon, au moins je suis sûr qu'on pourrait grandement s'amuser et en profiter rien que lui et moi.

« - Mais dis-moi, tu n'es pas crevée ? Tu dois être surchargée à la pâtisserie en cette période. Je suis content de te voir hein, mais je pensais que tu voudrais plutôt te reposer un peu. »

Ah oui ! Avec tout le cirque de Ewan et cette discussion j'aurai presque oublié, je me dégage un peu de ses bras et m'assit sur un des sièges de son bureau :

« - Oui un peu, mais ne t'inquiète pas, je ne travaille pas demain matin, en fait, à l'origine j'avais une question à te poser. »

Je le regarde un peu plus sévèrement, ne sachant pas comment tourner la question, ni comment-être sur de la bonne façon de lui poser, je ne tourna pas autours du pot.

« - En fait, c'est par rapport à l'autre fois au QG, je sais que ce que tu as fais est interdis et que tu risques gros en ayant fait ça, et je sais que tu n'aurais pas mis en danger Nemeroff et toi sans une bonne raison, je te connais. »

Oui, Nashoba était quelqu'un de gentil, trop gentil, pour rien au monde il aurait mis son frère en danger s'il ne pouvait pas se passer de son aide, il devait avoir une bonne raison et maintenant que j'étais complice, j'aimerais tout savoir. Pas pour aller le balancer, jamais je ne ferais cela, mais pour comprendre.

« - Tu as volé le dossier de qui et pourquoi ? Je ne vais pas te juger, tu sais que peut-importe ce que tu ferais je serais de ton côté mon amour et je ferais de ton mieux pour te protéger, mais j'aimerais comprendre pourquoi tu as fais ça et surtout pour qui ? Car je suppose que tu l'as fais car on te l'a demandé, car pourquoi maintenant et pas avant sinon ? »

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] EmptyVen 29 Déc - 19:27

  • Lyana
  • Nashoba
Ce qui est à moi... est à moi
- Mais dis-moi, tu n'es pas crevée ? Tu dois être surchargée à la pâtisserie en cette période. Je suis content de te voir hein, mais je pensais que tu voudrais plutôt te reposer un peu.

- Oui un peu, mais ne t'inquiète pas, je ne travaille pas demain matin, en fait, à l'origine j'avais une question à te poser.

Ah. Avec son air sérieux et sévère, j'ai une petite idée de la question qu'elle souhaite me poser... De toute façon, ça allait bien finir par arriver n'est-ce pas ? Puisqu'elle a été un peu embarquée de force dans notre plan foireux, je pense qu'elle est un peu en droit de savoir pourquoi j'ai fais. Mais comme pour Nemeroff, je ne compte pas tout lui avouer ; pas que je n'ai pas confiance, mais si ça venait à se savoir, je ne voudrais pas qu'on la force à parler. Moins elle connait d'informations sur toute cette histoire et mieux elle se portera je crois, le seul qui serait réellement en danger et qui aurait les gros problèmes, ce serait moi.

- En fait, c'est par rapport à l'autre fois au QG, je sais que ce que tu as fais est interdis et que tu risques gros en ayant fait ça, et je sais que tu n'aurais pas mis en danger Nemeroff et toi sans une bonne raison, je te connais.


- Lya, s'il te plait.. Pas ce soir...

Pas après la conversation que nous avons eu. Pas que ça gâche les choses, mais je ne voudrais pas que cette soirée se termine mal à cause d'une connerie que j'ai pu faire. Je n'avais pas envie d'aborder cette histoire et simplement l'oublier, si je devais refaire ce geste, je le referais sans hésiter mais la culpabilité reste présent et surtout la peur de se faire démasquer.

- Tu as volé le dossier de qui et pourquoi ? Je ne vais pas te juger, tu sais que peut-importe ce que tu ferais je serais de ton côté mon amour et je ferais de ton mieux pour te protéger, mais j'aimerais comprendre pourquoi tu as fais ça et surtout pour qui ? Car je suppose que tu l'as fais car on te l'a demandé, car pourquoi maintenant et pas avant sinon ?

L'invitant à s'asseoir sur chaise pour éviter de rester debout comme des idiots pendant des heures, je m'assoie ensuite sur le bureau en prenant le temps de réfléchir. Non, je ne peux pas entièrement lui dire. J'ai fait une promesse même si je sais que je peux lui faire confiance, c'est juste que si j'en parle partout autour de moi, ça va finir par se savoir cette histoire.

- Je ne peux pas te dire à qui appartient ce dossier... Je sais que ce que j'ai fais est mal, c'est pour ça que je ne voulais pas t'en parler car tu risquais d'avoir des problèmes. Je ne comptais pas embarquer Nemeroff non plus mais il a insisté pour venir... J'ai mes raisons pour ce vol du dossier mais je ne peux pas te dire, j'ai fais une promesse.

J'espère qu'elle ne m'en voudra pas et qu'elle me soutiendra toujours, comme elle me disait juste avant. Mais j'espère surtout qu'elle comprendre mes raisons et pourquoi je ne peux pas dire tout ce que je sais.

- Je t'assure que je n'ai pas fais ça pour nuire aux Elementis mais je devais simplement le faire... Fais-moi confiance, s'il te plait. Si je ne veux rien te dire, c'est aussi pour te protéger, moins tu en sais et plus tu seras en sécurité.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] EmptySam 30 Déc - 12:45


“ Ce qui est à moi... est à moi „

« Feat : Nash' ♥ »
Il me supplierais presque de ne pas parler, de ne pas poser ma question, mais j'ai besoin de savoir, curiosité où pas, nous sommes ensemble et on est la pour se soutenir, quand l'autre fait une connerie, on fait tout son possible pour le soutenir. Je pose quand même ma question, je ne veux pas reculer, désolé Nash', j'ai envie de savoir. Il s'assoit à son bureau tandis que je suis assise en face de lui, je le regarde patiemment, attendant ses explications.

« - Je ne peux pas te dire à qui appartient ce dossier... Je sais que ce que j'ai fais est mal, c'est pour ça que je ne voulais pas t'en parler car tu risquais d'avoir des problèmes. Je ne comptais pas embarquer Nemeroff non plus mais il a insisté pour venir... J'ai mes raisons pour ce vol du dossier mais je ne peux pas te dire, j'ai fais une promesse. »

Je soupire un peu, je comprends l'importance de la promesse, mais qu'il ne prétexte pas me protéger, peut-être qu'il le pense, mais en soit je ne vois pas le danger, comment quelqu'un pourrait nous cramer ? On a fait attention, personne ne remontera jusqu'à nous enfin je l'espère. Une question me turlupine encore mais j'attend qu'il finisse de parler avant de la poser :

« - Je t'assure que je n'ai pas fais ça pour nuire aux Elementis mais je devais simplement le faire... Fais-moi confiance, s'il te plait. Si je ne veux rien te dire, c'est aussi pour te protéger, moins tu en sais et plus tu seras en sécurité. »

Je soupire et souris, je crois qu'il n'a pas très bien saisis mes raisons d'entrée chez les Elementis et le fait qu'il me demande de lui faire confiance, je le regarde :

« - Nash... Mon amour »

Je dis ça pour le couper et je souris tendrement :

« - Tu sais, en soit, que tu fasses ça pour nuire aux Elementis ou pas, je ne te dénoncerais pas et je te soutiendrais, je ne suis pas attaché aux Elementis comme l'est Arias, si j'ai rejoins la famille c'est uniquement pour une seule raison, pour me protéger, te protéger et avoir la force nécessaire pour protéger nos enfants plus tard. Regarde si je n'étais pas rentrer chez les Elementis je serais morte dans cette fissure. »

Je veux qu'il puisse compter sur moi, je voulais juste arrêter de servir de poteau et de rester à planter là à attendre qu'on me protège, je veux moi aussi protéger les gens que j'aime. Je veux pouvoir être utile, je veux qu'ils puissent compter sur moi. Et surtout pouvoir me protéger moi-même, dans cette fissure j'ai réussis à survivre grâce à mes plantes.

« - Est-ce que tu peux me dire juste... »

Je cherche comment tourner cela, cherchant un peu mes mots et finit par dire :

« - Si pour toi ce que tu as fais, est quelque chose de juste, quelque chose que tu devais faire parce que c'était la meilleure chose à faire. Que tu ne l'ais pas fais parce qu'on ta forcé la main. Si tu l'as fais parce que tu penses que c'est juste, alors je pense la même chose, je te fais confiance Nash' tu n'as pas besoin de me demander cela. »

Tant qu'il est fier de ce qu'il a fait, qu'il ne le regrette pas, qu'il l'a fait pour une cause juste, cela me convient, je n'aimerais juste pas qu'on force mon copain à faire des choses qu'il ne veux pas. Je veux qu'il soit fier de chaque chose qu'il accomplies. Et peut-importe ce qu'il fera, je serais à ses côtés pour le soutenir et l'aider.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty
MessageSujet: Re: Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]   Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce qui est à moi... est à moi [PV Lya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-