Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-36%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur la Centrale vapeur Calor PRO EXPRESS ULTIMATE
179.99 € 279.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] EmptyVen 13 Avr - 0:09

Une rencontre... déstabilisante



C’était un jour de pluie lambda. Fidèle à mes habitudes je décidais de me rendre au QG. J’y allais tous les jours sauf exceptions mais je devais encore faire connaissance avec quelques personnes. Le chemin du manoir au QG me détendait. Tout allait pour le mieux à part qu’Arias était parti sans me prévenir et qu’un nouveau roi pacifiste dirigeait maintenant la famille. Ses idées me dérangeaient. D’un côté, ça m’évitait de tuer des gens, mais de l’autre je ne supportait pas les Domae. Je marchais sous mon parapluie, plongée dans mes pensées. Je portais mon sabre et deux couteaux dans ma veste. Même si je ne m’en étais pas vraiment servi ces derniers temps, leur poids me rassurait. Perdue dans mes réflexions, je remarquais que j’étais arrivée sans même y faire attention. Il y avait deux-trois personnes. Et justement, il y avait une des personnes qui m’intriguaient le plus. Daisen Werden. C’était le nouveau Joker et je l’avait croisé quelques fois mais notre relation ne dépassait pas le « Bonjour » qu’on dit sans lever les yeux de son livre et le « Au revoir » quelques peu indifférent. Je me dirigeais vers lui et le saluait :

- Bonjour !

Je ne savais pas quoi dire d’autre alors j’attendais sa réponse.



ft. Daisen
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] EmptyVen 13 Avr - 13:49

Rencontre déstabilisante

ft. Alice Von Riessfield
... mots


Tout s’organisait autour de moi. J’avais réussi à m’entourer de quelques personnes de confiance. Le jeune Hélios, notamment, me vouait une admiration non dissimulée. Je ne savais pas si je devais me réjouir ou non de sa fidélité. Il exécutait tout ce que je lui demandais avec perfection mais j’avais peur que sa loyauté me soit vouée avant même le groupe ou le Roi lui-même. Il avait à peine 18 ans et il ne tenait qu’à moi de le conseiller au roi pour sa cérémonie de pouvoir. Mais il fallait d’abord que je m’assure de sa fidélité envers les idéaux élémentis. J’avais compris l’influence que je pouvais avoir en tant que recruteur : je formais les futures générations d’élémentis. En moins d’un mois, j’avais beaucoup avancé dans mes projets. Deux des nouvelles recrues étaient de mes élèves au lycée.

Mon statut de Joker me permettait également de me déplacer librement dans le QG et j’avais ainsi fait connaissance des membres du laboratoire élémentis et de leurs projets. J’aurais aimé travailler avec eux mais mon emploi du temps ne me le permettait pas en ce moment. Il y avait bien longtemps que je n’étais pas rentré chez moi. Je dormais au QG pour ne pas perdre du temps avec des allers-retours. Ce train de vie aurait dû m’épuiser mais au contraire, j’avais enfin l’impression de faire quelque chose que j’aimais. Je me sentais à ma place. Et je crois que cela se remarquait. Les membres devaient apprécier de voir à quel point leur conclave était impliqué. Je me sentais en sécurité et je devenais par conséquent moins réservé. Tant mieux, car cela était indispensable pour accomplir efficacement mon rôle. Il m’arrivait souvent d’inviter à déjeuner tel ou tel membre, soit parce que je ne le connaissais pas très bien, soit parce que je voulais lui soutirer quelques informations ou précisions sur un sujet délicat. Très vite, j’avais obtenu une réputation de jeune homme charmant et de Joker attentionné.

Malgré cela, je n’étais pas encore entièrement satisfait de mes compétences : il fallait impérativement que j’apprenne à me battre. Pour recruter, pour pouvoir défendre la famille et surtout parce que mon poste faisait de moi une cible potentielle. J’avais donc commencé à éplucher les dossiers de la famille dans l’espoir de trouver quelqu’un à la hauteur. Je devais d’ailleurs également trouver quelqu’un qui puisse enseigner l’art du combat à quelques-unes de mes recrues en qui je savais pouvoir compter.  

Ce jour-là, j’avais envoyé Hélios se renseigner sur un incident étrange qui était survenu il y a une dizaine d’années. Le jeune homme savait se faire apprécier et il lui était facile d’obtenir des gens ce qu’il voulait savoir. J’étais donc seul pour la journée et j’avais décidé de sortir un peu. Alors que je traversais la grande salle, rendant leur sourire aux quelques membres que je croisais, lorsque qu’une jeune femme m’accosta :

- Bonjour !

Elle était plutôt grande et avait des cheveux roux et bouclés qui lui descendait jusque dans son dos. Difficile de la manquer, pourtant je mis un temps pour me rappeler quel était son nom. Je fouillais dans mes souvenirs et enfin je répondis, souriant :

-Bonjour Alice, comment vas-tu ?

Cela pouvait paraître anodin, mais se rendre compte que quelqu’un qu’on ne connaît pas vraiment se rappelle son nom est plutôt agréable. C’était l’un des Valets : Née le 3 mars 1998 en Angleterre, où se trouvent ses parents dont elle ne veut même plus entendre parler. Elle enseigne le combat à Lyana. Vu le succès du déroulement de ses missions, elle semble plutôt efficace dans ce domaine. Son élément est le feu, mais je ne sais pas quelle branche : le dossier ne le précise pas. De la même façon, son lieu d’habitation est inconnu. Elle faisait un stage en vue de devenir professeur d’anglais et était de plus un assassin expérimenté. Son dossier mentionnait également un élément étrange : il la qualifiait de maladroite. Ce devait être assez sérieux puisqu’on avait pris la peine de le mettre clairement sur son dossier. Il me semblait l’avoir également déjà vue en compagnie de Monsieur Vele. Un personnage intéressant donc. Je pris ma décision assez rapidement :

-Je sortais justement déjeuner, me feras-tu l’honneur de ta compagnie ? Je t’invite.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] EmptyVen 13 Avr - 23:16

Une rencontre... déstabilisante



Je l’abordais et il m’observa un moment avant de répondre.

-Bonjour Alice, comment vas-tu ?

Il connaissait mon prénom, ça me faisait plaisir qu’il me connaisse. Moi, je prenais ça comme un devoir en tant que Valet de connaître chaque Elementis le plus possible, ça pouvait servir. Mais j’appréciais le geste. Le jeune homme sembla réfléchir quelques secondes et proposa :


-Je sortais justement déjeuner, me feras-tu l’honneur de ta compagnie ? Je t’invite.


Je ne m’attendais pas du tout à être invitée. Mais ça me permettrait de faire connaissance.

- Bien sûr, si vous le voulez bien. Nous pourrons ainsi faire plus ample connaissance que de simples salutations. Je préfère vous inviter. J’ai un lieu en tête.

Je voulais l’emmener au restaurant où travaillait Bay, les plats étaient juste excellents.Je faisait un sourire à Daisen et l’emportait à l’extérieur. Je demandais :

- Vous connaissez le Sydala’s Food ? Je vous emmène là-bas !

Une fois dans la rue je le lâchais et me rendais compte que j’avais été impolie de l’entraîner comme ça... Je perdais le contrôle, depuis que j’avais mon élément quand je ressentais de fortes émotions il arrivait qu’un feu s’allume sur mes vêtements ou un objet à proximité. Je devais toujours contrôler ceci pour éviter un incendie. Même si maintenant je n’y pensais plus, c’était automatique. Malgré tout, un feu s’alluma sur ma main. Je la secouais et jurais :

- Je n’arrive toujours pas à me contrôler...

Je m’excusais de l’avoir entraîné sans prévenir.


ft. Daisen
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] EmptySam 14 Avr - 1:37

Rencontre déstabilisante

ft. Alice Von Riessfield
... mots


Elle parut surprise de me voir lui proposer cela ainsi. Je lui adressais un sourire encourageant.

- Bien sûr, si vous le voulez bien. Nous pourrons ainsi faire plus ample connaissance que de simples salutations. Je préfère vous inviter. J’ai un lieu en tête.

Et elle me rendit mon sourire.

- Vous connaissez le Sydala’s Food ? Je vous emmène là-bas !


Je gardais un sourire figé alors que mon cœur se serrait. C’était un lieu qui me rappelait beaucoup de souvenirs douloureux. C’était là-bas que ma tante était morte, empoisonnée. C’était moi qui y avait mis le feu, par vengeance, il y a 5 ans. Je soupçonnais le propriétaire d’agir en faveur des Domae. Il fallait d’ailleurs que je me penche sur le problème, maintenant que j’en avais les moyens en tant que Joker. Alice ne prit pas le temps d’attendre ma réponse et m’entraîna, enjouée, à travers les rues de Quederla. Elle était resplendissante de vie. Son enthousiasme réussit presque à me faire oublier où nous allions. Alors que nous étions en train de parcourir vivement une des allées principales du quartier Naeviar, elle s’interrompit et je me stoppais à sa suite, intrigué. Elle affichait la mine confuse d’une enfant qui se rend compte qu’elle a fait une bêtise. Soudain, une flamme jaillit dans sa paume. En un instant, j’eus mon poignard au creux de ma main. Elle secoua sa main et jura :

- Je n’arrive toujours pas à me contrôler...


Je me rendis aussitôt compte que je n’étais pas visé et que ce n’était qu’un incident. En espérant qu’elle n’ait pas remarqué ma réaction, je remis discrètement mon arme en place. Un Valet qui ne maîtrise pas son élément est pour le moins… étrange. C’était tout de même censé être la garde d’élite de la famille. Lorsqu’elle s’excusa de m’avoir entraîné sans même attendre mon consentement, je la rassurais aussitôt :

-Ne t’inquiètes pas, ce n’est pas grave. Ton énergie me fait du bien après toutes ces journées à réfléchir et à fouiller dans la paperasse. Alors ? On y va à ce restaurant ?


Alice m’était réellement sympathique. Bien sûr, j’aurais tenté de lier avec elle quoi qu’il en soit, seulement pour l’aspect stratégique de la chose, mais en l’occurrence cela m’était plutôt agréable. Parvenir au restaurant ne nous pris pas longtemps et nous nous installèrent sur la terrasse qui nous permettait de déjeuner au soleil. Après que nous ayons commandé, je demandais :

-Pourquoi ce lieu ?


Une question simple. Je voulais savoir si Alice en savait sur moi plus de choses qu’elle ne le devait. Ce choix n’était certainement pas anodin. C’était un peu trop gros pour être une coïncidence. Je m’efforçais toujours de paraître décontracté.




Dernière édition par Daisen Werden le Sam 21 Avr - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] EmptySam 14 Avr - 9:23

Une rencontre... déstabilisante



Au moment où j’enflammaos accidentellement ma main, il sortit sa dague. Voyant une lame, j’eus l’automatisme de me mettre sur mes gardes avant de me rendre compte de la situation. Je soufflais :

- Je n’arrive toujours pas à me contrôler...

Il rangea son arme en comprenant que c’était juste un accident. Je me détendais.


-Ne t’inquiètes pas, ce n’est pas grave. Ton énergie me fait du bien après toutes ces journées à réfléchir et à fouiller dans la paperasse. Alors ? On y va à ce restaurant ?


J’étais soulagée d’apprendre ça. Même si je savais qu’il faisait aussi ça en tant que Joker pour mieux me connaître. Je trouvais drôle de me balader comme ça en ville. Nous arrivèrent rapidement à destination et nous nous installions sur la terrasse. Après avoir commandé, le Joker le demanda :

- Pourquoi ce lieu ?

Je fus d’abord prise au dépourvu par la question, je ne savais si je devais lui parler de Bay, je voulais l’impliquer le moins possible dans mes affaires. Au lieu de ça je répondait :

- Une amie plutôt chère travaille ici, pourquoi ?

Ainsi je ne mentais pas mais n’en disait pas trop.

Attendant ça réponse je disait :

- Et excusez moi pour tout à l’heure, ne vous inquiétez pas, je comprends votre réaction. Et aussi, vous devez être surpris de ma « maîtrise » de mon élément... Indigne d’un Valet n’est-ce pas ?



ft. Daisen
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] EmptySam 21 Avr - 23:09

Rencontre déstabilisante

ft. Alice Von Riessfield
... mots


- Une amie plutôt chère travaille ici, pourquoi ?

-Simple curiosité.


- Et excusez-moi pour tout à l’heure, ne vous inquiétez pas, je comprends votre réaction. Et aussi, vous devez être surpris de ma « maîtrise » de mon élément... Indigne d’un Valet n’est-ce pas ?


-Je n’ai jamais rien pensé de tel. Le Roi a fait un choix que je sais être juste et jamais je ne remettrai sa décision en question. Tu devrais avoir plus confiance en toi-même. Tu es le valet élémentis et la maîtrise de ton élément ne regarde que toi : si tu considères qu’elle n’est pas suffisante, alors entraînes-toi ou démissionne. Sinon, gardes la tête haute et assumes ton rôle avec l’assurance et la prestance que tu mérites. Je m’excuse d’avoir réagi si… rapidement. Mais je suppose que c’est également ce genre de réflexe qui t’as permis de rester aussi longtemps dans le conclave. La plupart des membres ne restent pas longtemps à ce poste.

Conscient de mon brusque sérieux, je repris avec un sourire bienveillant :

-Désolé, je suis glauque. Parlons d’autre chose. Dis-moi Alice, ça fait déjà un bout de temps que tu es dans le conclave. Tu aurais des conseils à me donner ? J’ai déjà fait beaucoup de choses mais un avis extérieur m’aiderait beaucoup. Surtout le tien : je connais l’efficacité dont tu fais preuve en tant que valet.

Je gardais un air détendu, mais parlait tout de même avec confiance. Je levais délicatement mon verre d’une main, tout en écoutant sa réponse. En discutant, je gardais un œil sur ma mallette noire. Elle contenait tout ce qui avait de la valeur à mes yeux et qui en aurait certainement pour n’importe quel ennemi de la famille. Enfin, j’étais avec un des valets de la famille, je n’avais rien à craindre. On vint nous apporter nos plats.



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] EmptyDim 22 Avr - 1:14

Une rencontre... déstabilisante



Il me répondait avec sérieux. M’expliquant son point de vue. Ce n’était pas faux, je devais avoir plus confiance en moi. Seulement c’était assez difficile de s’entraîner toute seule avec des bougies. J’avais essayé de trouver un Elementis de feu expérimenté mais avait vite abandonné les recherches. J’allais sûrement me remettre à chercher un maître. Arias m’avait appris les bases des éléments mais il ne pouvait pas m’en apprendre plus. Le nouveau Joker lui contrôlait les miroirs si je me souvenais bien. Il devait avoir une personnalité bien complexe pour avoir cet élément. On racontait que l’élément correspondait à son utilisateur. Moi, j’avais le feu et j’étais assez naïve et maladroite malgré moi... J’étais aussi facilement irritable et plutôt sincère. Tout correspondait au feu pour moi. Je me demandait à quoi pouvait bien ressembler l’esprit de Daisen. Soudain il sourit et s’excusa :

-Désolé, je suis glauque. Parlons d’autre chose. Dis-moi Alice, ça fait déjà un bout de temps que tu es dans le conclave. Tu aurais des conseils à me donner ? J’ai déjà fait beaucoup de choses mais un avis extérieur m’aiderait beaucoup. Surtout le tien : je connais l’efficacité dont tu fais preuve en tant que valet.


Je m’excusais aussi :

- Non, non, c’est moi qui ait abordé le sujet.

Mais ça me faisait plaisir qu’il me reconnaisse comme efficace. C’était vrai que j’étais la deuxième personne la plus ancienne au Conclave... Pourtant je n’y étais pas depuis longtemps. Je souriais et trinquais.

- Merci du compliment. Un conseil ? En tant que Valet, pour moi la chose la plus importante est la confiance en la famille. Par le passé, il y a eu beaucoup de traîtres et j’espère bien sûr que ça n’arrive plus. Mais si je vivait dans la paranoïa, je serais morte d’épuisement depuis longtemps.

Je sirotais ma boisson.

- Et trouve quelque chose pour te défouler. Moi, c’est le combat, un avantage puisque ça rentre dans mes fonctions. Il me semble que le Roi est médecin par exemple. Ça doit être une sorte de refuge pour lui, loin des affaires de la famille, seul avec ses patients. L’ancien Joker, lui, fabrique des masques. Je ne sais pas pour l’autre Valet mais je pense que c’est important de faire une pause.  

Je bu encore une gorgée et disait pour détendre la discussion.

- Et toi, tu as un hobby ?



ft. Daisen
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] EmptyDim 22 Avr - 15:34

Rencontre déstabilisante

ft. Alice Von Riessfield
... mots


-Merci du compliment. Un conseil ? En tant que Valet, pour moi la chose la plus importante est la confiance en la famille. Par le passé, il y a eu beaucoup de traîtres et j’espère bien sûr que ça n’arrive plus. Mais si je vivais dans la paranoïa, je serais morte d’épuisement depuis longtemps.

Elle avait peut-être raison, mais je me devais de m’assurer de la loyauté de mes proches. Nous ne pouvions plus nous permettre de laisser échapper des informations vitales. Moins les autres groupes en savait sur nous plus nous étions en sécurité. Qu’il ne sache qui était notre Roi constituait également un avantage de taille. Si l’identité des membres du conclave venait à être révélée, je savais être en danger. Je n’étais pas paranoïaque, seulement extrêmement prudent. Le seul en qui j’avais pleinement confiance c’était moi-même. Être épuisé ne constituait pas vraiment une menace pour moi. Je n’avais pas vraiment besoin de beaucoup de temps de sommeil, un don que j’avais hérité de mon père, d’après ma défunte tante. Qui était justement morte dans ce restaurant, peut-être même exactement à la place où j’étais actuellement. Qu’avait-elle ressenti lorsqu’elle s’était sentie partir ? Je ne le saurais jamais. Soudain, je perdis l’appétit et reposait ma fourchette tout en écoutant Alice.

-Et trouve quelque chose pour te défouler. Moi, c’est le combat, un avantage puisque ça rentre dans mes fonctions. Il me semble que le Roi est médecin par exemple. Ça doit être une sorte de refuge pour lui, loin des affaires de la famille, seul avec ses patients. L’ancien Joker, lui, fabrique des masques. Je ne sais pas pour l’autre Valet mais je pense que c’est important de faire une pause.

Elle avait fini par me tutoyer. Je me félicitais intérieurement, elle me faisait enfin confiance. Après tout, j’avais le même âge qu’elle. L’ancien joker ? Je l’aurais cru plus familière avec ce dernier. Je m’attendais à l’entendre directement parler d’Arias. Peut-être avaient-ils eu un différend récemment. Je gardais cette information dans un coin de ma tête. Elle but une gorgée puis me demanda, alors que je réfléchissais à ses paroles :

- Et toi, tu as un hobby ?

-Pour tout te dire, je ne me suis jamais autant amusé qu’à ce poste de Joker. Cela me passionne plus que tout ce que j’aurais pu imaginer. J’ai enfin l’impression d’être à ma place, je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire… Tous les matins, je me lève avec une envie irrépressible de continuer ce que je fais. Jamais cela ne m’est apparu comme quelque chose de contraignant. Je fais des pauses, mon travail m’y oblige. Mais quand je ne travaille pas pour la famille, je suis moins… enthousiaste.


Pour le coup, tout ce que j’avais dis était sincère. Je lui resservis un verre de vin lorsqu’elle eut achevé le sien.

-D’ailleurs, en parlant de ta passion pour le combat, enfin si on peut l’appeler comme ça, j’aurais une petite faveur à te demander. Tu sais combien les jeunes recrues élémentis manque de formation. J’irais droit au but : accepterais-tu d’en prendre quelques-uns comme élèves ?


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] EmptyDim 22 Avr - 18:40

Une rencontre... déstabilisante



Il m’expliqua que pour lui, travailler pour la famille le satisfaisait pleinement. J’étais contente pour lui. Je ressentais la même chose car j’avais la bonne fonction. Mais si j’avais été Joker par exemple, j’aurais vite ressenti l’envie de bouger, de combattre... En tout cas je le comprenais. Nous nous ressemblions beaucoup.

-D’ailleurs, en parlant de ta passion pour le combat, enfin si on peut l’appeler comme ça, j’aurais une petite faveur à te demander. Tu sais combien les jeunes recrues élémentis manque de formation. J’irais droit au but : accepterais-tu d’en prendre quelques-uns comme élèves ?

Effectivement, c’était peut être légèrement excessif d’appeler ça une passion. Ce n’était pas vraiment à eu j’aimais combattre. Ou plutôt si, mais je n’aimais pas faire du mal aux gens. J’avais surtout besoin de faire du sport et j’étais habituée à combattre. Pour moi, ça ressemblait plus à une addiction qu’à une passion. Je mangeais une bouchée de mon plat.

Quand il me parla de faveur, j’haussais  légèrement les sourcils. Je me demandais ce qu’il pouvait me demander. Je ne m’attendais pas du tout à sa demande. Prendre des élèves ? J’en cherchais justement ! J’enseignais a Lyana mais l’entraînement a deux commençait à montrer ses limites. Pour s’entraîner à des situations plus réalistes, il fallait au moins être trois. Et puis, je voulais apprendre aux jeunes à se défendre. Je répondais en lui souriant.

- Bien sûr ! J’en cherche justement ! Par contre, je ne peut enseigner à haut niveau que le sabre et le corps à corps. Je maîtrise moyennement les autres armes, bien sûr bien plus que mon élément tout de même. Je veut bien mais j’aurais une faveur à te demander en retour. Ton élément est assez complexe n’est ce pas ? J’aimerais que tu m’aides un peu sur la maîtrise de mon élément... Quand tu auras le temps bien sûr !

J’attendais une réponse en espérant qu’elle soit positive. Mais c’était peut être trop demandé... Et puis j’avais posé ça comme une condition pour que je prenne des apprentis, mais même si il refusait je comptait les accepter. Je me rattrapais :

- Enfin, même si tu refuse, je serais ravie de les prendre comme élèves.



ft. Daisen
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] EmptyDim 22 Avr - 21:42

Rencontre déstabilisante

ft. Alice Von Riessfield
... mots


- Bien sûr ! J’en cherche justement ! Par contre, je ne peux enseigner à haut niveau que le sabre et le corps à corps. Je maîtrise moyennement les autres armes, bien sûr bien plus que mon élément tout de même.

-Une maîtrise du corps à corps et de l’escrime suffira amplement. Certains ne savent même pas tenir convenablement une épée.


-Je veux bien mais j’aurais une faveur à te demander en retour. Ton élément est assez complexe n’est-ce pas ? J’aimerais que tu m’aides un peu sur la maîtrise de mon élément... Quand tu auras le temps bien sûr ! Enfin, même si tu refuses, je serais ravie de les prendre comme élèves.


Je fus surpris par cette demande, je ne m’y attendais pas vraiment. Il est vrai que mon élément était assez complexe et j’avais fini par le maîtriser dans sa totalité il y a peu. Mais jamais je n’avais imaginé que quelqu’un me demande de lui enseigner une telle chose un jour. J’étais heureux qu’elle ait besoin de moi pour quelque chose mais j’hésitais. J’avais appris à me servir de mon pouvoir dans une étude fastidieuse de toutes ses propriétés et maintenant il était… comme une partie intégrante de moi-même. L’idée de montrer à quelqu’un comment parvenir à un tel résultat me paraissait presque comme dévoiler quelque chose d’intime. Mon pouvoir me complétait. Malgré ma réticence, j’acceptais. Cela serait certainement une bonne expérience, tant pour elle que pour moi.

-Je serais ravi de t’aider bien sûr. Où en es-tu dans sa maîtrise ? Tu as déjà eu un professeur dans ce domaine auparavant ?

Je devais le savoir si je devais lui apprendre à s’en servir mieux. Étant professeur, je prenais les cours très au sérieux et les préparais toujours en avance. Pour quelque chose d’aussi complexe que l’apprentissage d’un élément, j’allais devoir feuilleter tous les dossiers au QG qui traitaient de cela.  Mon emploi du temps allait être encore plus chargé qu’il ne l’était déjà et pourtant, je me réjouissais d’avance de cela. Ça serait certainement une expérience unique, en plus d’être l’occasion de connaître mieux la jeune fille. Je repris, souriant :

-Il y a notamment quelqu’un dont je voudrais particulièrement que tu t’occupes : le jeune Hélios. Je ne voudrais pas donner l’impression qu’il reçoit un traitement de faveur mais il est particulièrement prometteur alors si tu pouvais faire de lui un bon guerrier je t’en serais vraiment reconnaissant.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]   Rencontre déstabilisante [ft. Daisen] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre déstabilisante [ft. Daisen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-