Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -37%
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent ...
Voir le deal
43.99 €

Partagez
 

 Un nouveau départ [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Un nouveau départ [solo] Empty
MessageSujet: Un nouveau départ [solo]   Un nouveau départ [solo] EmptyLun 23 Avr - 18:22

Léo Anderson
Un nouveau départ


Le cimetière, un lieu reculé où il n'y avait personne en cette soirée qui était le réveillon de noël, en même temps, à quoi bon passer une fête destinée aux vivants avec les morts... Au moins ça me permettait de faire ça en toute tranquillité et sans être dérangé. Faire le chemin en lui même n'était pas facile, la suite serait réellement des plus horribles si il y avait du monde.

Je marchais suivant le chemin qui n'était éclairé que par la lune, une bourrasque de vent m'obligea à me blottir du mieux possible dans mon manteau.

"Je hais le froid."

C'est inutile de parler de soi lorsque l'on est seul mais cette plainte de ma part me permit de me détourner l'esprit de l'ambiance de ce cimetière. Non pas que j'ai peur mais c'est assez oppressant dans le coin, plein de tombes, le cerveau qui s'amuse à me rappeler toutes les histoires d'horreur que j'ai entendu depuis mon plus jeune âge et ce silence pesant font que oui... Je suis sur mes gardes.

Une fiche couche de brume reposait tel un tapis éthéré au niveau du sol, il devait être près de minuit et il valait mieux que j'expédie mon affaire et que je rentre chez moi.

Quelques minutes de marches dans ce silences furent nécessaire avant que la petite lampe à huile que j'avais dans la main me permette de distinguer la tombe recherchée. J'eu un grand plaisir à voir qu'elle était en bonne état et qu'il y avait même des fleurs, malheureusement, le vase servant à porter les fleures était tombé, la présence de l'eau qui semblait s'être écoulé depuis peu me fit pense que c'était à cause de la bourrasque de tout à l'heure.

D'un geste prudent et quasi religieux, je remis le vase en place avec les fleurs avant d'ouvrir ma flasque et y verser l'eau qui y était présente.

"Euh... Salut ?!" dis-je alors que le rouge me montait déjà aux joues, je pris une grande respiration avant de me masser la nuque de façon inconsciente. Je remplis de nouveau mes poumons d'air frais avant de me lancer.

"Désolé de ne pas avoir été présent... Je sais que... RAH ! A quoi bon, ce n'est pas comme si ça vait de l'importance  non ?! Purée, j'ai l'air d'un cinglé en te parlant...  ....  .... J'ai vraiment foiré n'est-ce pas ?! Je veux dire, je n'avais qu'une chose à faire et je... J'ai... Je sais pas, est-ce que j'ai fait le bon choix ?!"

J'avais crié, ma voix s'était brisée sur le moment et un grand sentiment de honte primait sur le tourbillon qu'était mon intérieur à l'heure actuelle. Je me sentais d'un coup épuisé, comme si le poids que j'avais ignoré durant mon emprisonnement m'était tombé dessus avec la force d'une météorite.

Tu parles d'une situation... Il y avait à la fois tant et si peu à dire. Je me délestai de mon sac avant de m'asseoir sur le côté de la tombe.

"On en a fait des bêtises toi et moi, c'était quasiment toujours de ta faute"

Un petit rire m'échappa, on en avait fait des conneries, c'est fou d'ailleurs comme les petits moments, même ceux que l'on n'avait jamais apprécié prennent de la valeur avec le temps.

L'arrière de ma tête vint se poser sur la pierre, j'avais totalement oublié le froids et avait même l'impression de ressentir une chaleur irradiant ce petit coin de cimetière où je me trouvais.

J'avais dû passer plusieurs minutes dans cette position avec pour seul accompagnement mon sac et les légers sifflement de ma respiration. Une nouvelle grande inspiration fut nécessaire avant de reprendre.

"Tu sais, je fais maintenant partie d'une unité spéciale... Les ghost qu'ils s'appellent, j'aime bien ce nom, je suis certainement rien de plus qu'un pion dans un autre camp pour cette stupide lutte de pouvoir mais ça me permet de passer cet instant ici... Je ne regrette pas. Oh, j'ai même un masque et des missions, un peu comme lorsque l'on jouait encore enfants..."

Ma voix était faible, je ne voulais pas le crier mais il fallait que je le dise. Un soupir s'échappa, non pas d'ennui mais de dépit, de tristesse et un peu de toutes ces émotions négatives qui me torturaient sur le moment.

"Tu sais... Je n'ai jamais demandé pourquoi tu as rejoint les Domae, j'espère que c'était à cause d'une fille et sacrément belle au passage, je ne sais pas vraiment pourquoi tu te battais mais je risque d'avoir à combattre ce que tu défendais autrefois... Je tiens à m'en excuser."

Un nouveau silence, ce n'était pas comme si je m'attendais à une réponse, j'avais juste besoin de prendre ces quelques secondes.

"J'aurais bien voulu être là mais je ne l'étais pas, on ne peut pas refaire le passé mais on peut paver l'avenir et régler ses comptes, compte sur moi, je vais trouver qui t'à tué et mettre fin à ses jours, après ça, je traquerai son commanditaire et ferai en sorte que cela ne se reproduise plus. T'as du remarquer que je porte ton collier, je n'ai jamais été très pieux comparé à toi, il me sert plus de souvenir. En tout cas, j'aimerais ta protection et ta bénédiction, je risque de m'engager sur la voie du carnage et sans renforts."

Je venais d'orienter ma tête vers le ciel, mes mots s'étaient très vite évanoui dans l'atmosphère froide qu'avait le cimetière. Les premiers flocons de neige que je voyais depuis ma liberté firent leur apparition, ils descendaient avec une légère indolence alors que des larmes roulaient sur mes joues.

Le froid reprenait de nouveau sa terrible emprise sur moi, je m'essuyais avec la manche de mon manteau avant de me relever et fouiller dans mon sac. Quelques secondes me furent nécessaire avant de récupérer le tout, une bouteille de whisky bon marché ainsi que deux verres, la boisson fut versée et l'un des deux verre avalés.

"Je déteste ce goût mais toi tu l'apprécie, à la tienne frérot ! Par contre, je m'arrête là, on sait tous les deux que je ne tiens pas l'alcool et que je ferais mieux de rentrer."

Ce fut sur ces mots que je repris le chemin afin de retourner chez moi. J'allais commencer une nouvelle vie et je prévoyais de prendre mon pied.

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-