Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-30%
Le deal à ne pas rater :
OCEANIC Rafraîchisseur 4 en 1 – Ventilateur – Brumisateur – ...
79.99 € 114.95 €
Voir le deal

Partagez
 

 Crise au château [PV Bael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] EmptyLun 4 Mar - 10:44

Crise au château
Featuring
Baelfire

Alice

Aïlyne

©️ A-Lice
J’étais sous le choc, mon frère avait été assassiné sous mes yeux… J’étais arrivé trop tard. Pire encore… Il était mort à cause de moi, il avait voulu me protéger, il avait fait de son mieux pour ne pas me trahir.. et je n’ai rien pu faire. Je voulais rentrer chez moi… Je ne savais pas quoi faire… Mais le gouvernement est intervenu, ils nous ont posé plein de questions sur ce qu’il s’est passé. J’étais tellement choqué que je ne savais plus quoi dire. J’avais tuer un de ses agresseurs presque à main nue quand il m’a désarmé mais que j’ai réussi à le mettre au sol à l’aide d’Aurore et sous les coups répété des poings et de l’expression de ma rage j’ai finis par le tuer. À la fin des questions, ils ont emmené le corps et j’ai finis par rentrer au château d’un pas lent, couverte de sang, j’ai demandé à Abby de pas me suivre, j’avais besoin de marcher seule.

Au final, je ne sais pas si c’était la meilleure idée du monde au fur et à mesure que je marchais ma haine montait… J’étais en colère, en colère contre ceux qui avait fait ça, en colère contre moi-même, j’étais faible, je n’ai pas su le protéger… Et surtout je suis en colère contre le ténébreux… Si seulement je n’avais jamais signé ce contrat, je n’aurai jamais travaillé ici, je ne l’aurai jamais côtoyer, je ne l’aurai jamais apprécié… Je n’aurai jamais eu ces sentiments et mon frère serait encore en vie ! Si seulement il était quelqu’un de meilleur, que tout le monde appréciaient au lieu de le détester !

Je pousse les portes du château avec force, je sentais le sang battre dans mes veines, j’avais besoin de me défouler, d’exprimer ma colère, je serrais mon poing couvert de sang et en passant devant un miroir je vois mon reflet et je fais peur à voir, mes cheveux presque blancs étaient devenue rouge par endroits, mes vêtements étaient eux imbibés du sang du gars comme de celui de mon frère dont j’ai serré le corps contre moi… et mes mains sont rouge de la couleur du sang de cet homme ignoble… Je regarde le miroir, c’était le reflet d’une personne pitoyable qui s’entraîne tout les jours mais qui est incapable de protéger son petit frère. Mon petit frère c’était… c’était comme une partie de moi, on a toujours été proche. Je pousse un cri de rage et tape de mon poing dans le miroir le brisant sous la force de ma tristesse et de ma haine. J’avais mal, mais ce n’était rien en comparaison de ma douleur intérieur. Ce n’est qu’une infime représentation de ma douleur.. J’enlève un petit bout de verre qui était enfoncé du coup et relève la tête quand j’entends des bruits de pas, me doutant bien de qui arrivait suite à ce cri et sûrement le bruit de casse du miroir.

Je garde mon regard froid et distant, un regard qu’il n’a sûrement pu jamais voir de ma part, au fond étais-je réellement moi-même, je n’attendis pas qu’il soit totalement en face, dès qu’il est à porté de ma voix je lui lance :

« C’est de votre faute tout ça ! C’est de votre faute si il est mort ! C’est comme si vous l’avez tuer ! »

Je serre le poing, au fond je savais que Gold n’y était pour rien, il n’avait pas payé ces gars, il n’était au courant de rien, mais le seul fait de travailler pour lui mettait en danger ma famille et moi-même. Je ne m’en étais jamais rendu compte… Abby.. elle le savait elle. Je me souviens de ce fameux jour avec ce sceau d’eau. Je comprends la porté de ces paroles, aimer le ténébreux représenter un risque. Mais est-ce que le jeu en valait la chandelle ? Ai-je au moins un espoir de gagner la partie où c’est voué à l’échec et celui qui m’a défendu à perdu sa vie pour rien ?


Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Re: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] EmptyMar 5 Mar - 15:46

Crise au château

Feat. Aïlyne Maure

Cela prit un petit moment pour récupérer complètement, pour être de nouveau au meilleur de sa forme, mais le monde des miroirs est très utile pour s'y reposer un nombre de temps important, tant qu'il disposera du pouvoir bien sûr. Dans tous les cas, il était quasiment au meilleur de sa forme, puis il pouvait profiter du calme pour pouvoir se plonger dans les objets qu'il avait enfermer dans le monde des miroirs afin de pouvoir les protéger et surtout travailler dessus sans que personne ne vienne le déranger car ce monde, c'est son monde tant que personne ne dispose de ce pouvoir antique ; une partie secrète a été créer par lui-même dans ce monde, donc à moins d'y avoir connaissance, personne ne pourra y avoir accès.

Il y a quelque temps, sur l'un des objets magiques que le Ténébreux à découvert dans la partie secrète de son château un parchemin étrange qui semble être très lié aux contrats car dessus il y avait la liste de tous les pouvoirs capable d'être confié par les contrats. Le Ténébreux pensait dans un premier temps que c'était simplement une écriture manuscrite simplement, sauf que récemment il a pu remarquer que ce morceau de papier était bien plus précieux et puissant qu'il le pensait. Impossible de savoir l'origine de cette magie qui l'entoure, mais un jour, un nouveau pouvoir apparu sur le parchemin comme si de rien était. Un élément, vu l'emplacement de celui-ci sur le papier, un élément qui venait d'apparaître dans le jeu, celui de la Chair.

C'est la première fois que le Ténébreux voyait ce pouvoir, sûrement un tout nouveau, une mutation parmi les Élémentis et donc la découverte également pour eux de leur côté. Dans tous les cas, Rumple voulait en savoir plus sur ce pouvoir, pour cela qu'il l'avait confié à des membres de l'Ordre pour voir ce que ça en retourne, le tester également lui-même. Impossible de découvrir déjà l'étendu de ce pouvoir, mais il faut dire que c'était plutôt impressionnant car Rumple avait obtenu un pouvoir très spécial, même si cela demande un peu de préparation pour l'utiliser de manière optimal. Dans tous les cas, il serai grand temps de l'étudier plus tard car là il avait un livre d'histoire à lire, sur une légende en particulière concernant une arme très puissante qui serait possiblement en ville, il fallait donc qu'il s'y renseigne au plus vite.

Marchant dans son monde de miroir, il finit par y sortir afin de retourner dans son château, d'un pour se reposer un peu, puis de deux parce qu'il avait besoin d'un autre ouvrage pour compléter celui qu'il est entrain de lire. Tout se passait plutôt bien, en même temps, le château est plutôt vide, qu'importe l'heure de la journée, même si dès fois il se trouve que sa servante est présente dans les lieux, mais le château est grand, cela arrive d'être présent dans le château en même temps et ne jamais se croiser de la journée. Sauf que aujourd'hui, voilà que Rumple croise sa servante sur le chemin. Il ne l'aurait jamais remarquer si elle ne s'était pas adresser à lui de manière assez violente. Cela fit lever légèrement les yeux du Ténébreux hors de son livre pour regarder cette femme du coin de l’œil.

Plait-il ?



La jeune femme était étrange, très différente comparé à d'habitude. Elle était couverte de sang, elle se plaignait que son maître était responsable d'une mort. Rien de bien étrange il faut dire, le maître de l'Ordre a tué un nombre impressionnant de personne, alors lui annoncé qu'une personne est morte de ses mains, c'est comme si vous lui dite qu'il est entrain de boire du thé, c'est naturel chez lui. Enfin bref, dans tous les cas, il ne faudrait pas qu'elle laisse emporter trop ses sentiments négatives car si elle ose une chose qui va contre son contrat, elle risque très rapidement de le regretter, avant même qu'elle tente réellement quelque chose contre le véritable maître de la magie de la ville. Rumple s'arrêta tout de même de marcher, fermant son livre afin de pouvoir parler calmement avec sa servante.

Tu n'as pas l'air enclin à t'exprimer, jouons aux devinettes. Qui aurais-je tuer ? Ces deux derniers jours j'ai tué quatre personnes. La première c'est le boucher situé prêt du parc, il n'a pas respecter les délais concernant l'objet qu'il devait me remettre.



Alors qu'il parlait du boucher, une chose assez surprenante se passait, car le corps de Rumple se modifiait légèrement afin de ressembler physiquement à une autre personne. Ses cheveux ne changeaient pas, la taille non plus, mais le physique lui oui, même sa voix était légèrement différente alors qu'il parlait de cet homme. Le Ténébreux prit pendant quelques secondes l'apparence d'un homme assez enrobé, très rond et surtout peu aimable également. Lorsqu'il continuait de s'exprimer sur les autres personnes, cela se reprit également, la métamorphose continua encore.

La seconde personne est une femme. Une femme plutôt riche, assez jolie, mais qui a décidé de fricoter un peu de trop près avec l'Ordre et disons que c'était une taupe alors j'ai dû faire ce qu'il fallait. La troisième personne, c'était simplement un clochard, il a osé m'insulter lorsque je marchais dans la rue. Et la dernière personne, un de mes membres de l'Ordre, il voulait partir en prenant une des mes armes préférés. Alors, quelle mort te met dans cet état ?



C'était sûrement une chose impressionnante, mais le Ténébreux ne remarquait même pas réellement qu'il changeait d'apparence dès qu'il parlait d'une personne, même lorsqu'il s'agissait d'une femme. Dans tous les cas, dès qu'il avait terminé de parler de ces personnes qu'il avait lui-même tué, dont il était même au courant. Ces deux derniers jours, les membres de l'Ordre était plutôt calme, du moins ils n'avaient reçu aucun ordre concernant les meurtres, donc à la connaissance du Ténébreux, c'est les quatre seuls personnes mortes de leur main, les autres morts en ville ne sera sûrement pas à cause de lui. Au moins, grâce aux métamorphoses du Ténébreux, elle pouvait avoir un aperçu visuel des personnes et reconnaître plus rapidement la fameuse personne morte qu'elle parle, mais dont Rumple ignore pour le coup. Dans tous les cas, les quatre personnes n'avaient normalement aucun lien avec elle, donc pour le coup, il ne comprenait pas pourquoi son état actuel.


Pouvoir du Ténébreux:
 
Immunités:
 


Crise au château [PV Bael] Cesh


Dernière édition par Baelfire Gold le Dim 10 Mar - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Re: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] EmptyMar 5 Mar - 17:05

Crise au château
Featuring
Baelfire

Alice

Aïlyne

©️ A-Lice
Le ténébreux était la cible de ma fureur, même si je sais que ma colère est mal dirigé, il ne devrait pas en faire les frais, mais j’ai trop honte de moi pour assumer mon erreur… Repousser nos torts, un acte typiquement humain après tout, ce dernier n’a pas l’air de comprendre ce que j’ai à lui reprocher. Il me lance un « plaît-il » et j’inspire profondément pour tenter de me calmer, serrant mon poing enfonçant mes ongles dans la peau de ma paume de main, la douleur me rappelait que c’était réelle, c’est vraiment arrivé, ce n’était pas un cauchemar cruel dont j’allais finir par me réveiller, c’était vrai. Le maître continue inconscient de mes débats intérieurs :

« Tu n'as pas l'air enclin à t'exprimer, jouons aux devinettes. Qui aurais-je tuer ? Ces deux derniers jours j'ai tué quatre personnes. La première c'est le boucher situé prêt du parc, il n'a pas respecter les délais concernant l'objet qu'il devait me remettre. »

Je suis encore plus énervée par ces révélations choquante, il venait de m’avouer qu’il avait tuer des gens comme ça, gratuitement, peut-être qu’elles lui devaient quelques choses mais devaient-elles méritaient la mort pour autant ? Est-ce une raison aussi futile pour enlever la vie à un être humain ? Aurait-il tuer mon frère s’il avait était dans cette position ? Puis le voir se transformer en boucher… C’est comme s’il se moquait de ce pauvre homme ! Mais il n’a pas l’air de comprendre qu’au lieu d’apaiser la situation, de mon côté il l’empirait, il donnait une raison à ma colère.

« La seconde personne est une femme. Une femme plutôt riche, assez jolie, mais qui a décidé de fricoter un peu de trop près avec l'Ordre et disons que c'était une taupe alors j'ai dû faire ce qu'il fallait. La troisième personne, c'était simplement un clochard, il a osé m'insulter lorsque je marchais dans la rue. Et la dernière personne, un de mes membres de l'Ordre, il voulait partir en prenant une des mes armes préférés. Alors, quelle mort te met dans cet état ? »

Je le regarde se changer, prendre l’apparence de ses victimes et je suis dégoûtée quand il parle de ce SDF qu’il a tuer, moi qui pensait qu’il pouvait changer… N’avais-je pas placer la barre trop haut ? Je me suis sûrement surestimé… j’étais persuadée qu’un jour il ressentirait les même sentiments que j’ai eu à son égard, j’étais persuadée qu’il pourrait m’écouter, mais je m’étais trompé… Mon frère avait cru en moi, quand je lui ai confié tout ça, il a d’abord était écœuré de mes sentiments, puis en m’écoutant, et en écoutant mes points de vues, il a finit par me soutenir et c’est pour ça qu’il est mort, pour me protéger et au final pour rien.

« Mon.. Mon frère »

C’est presque un murmure, mes mains tremblent quand je fais cet aveu car ça rend la chose encore plus réelle, je déglutis avant de lancer :

« S’il est mort c’est pour me protéger ! Il a refusé de donner de informations sur moi, sur mes habitudes où autres parce que ces gens, ces assassins veulent vous atteindre en passant par moi !! »

Je fais quelques pas vers lui :

« Il est mort et ce parce que vous êtes le ténébreux, cet homme qui tue sans aucun remord des pauvres personnes sans défenses sous prétexte qu’ils ont des dettes, une personne capable de chose cruelle et ce parce qu’on est pas de son avis et que par ce fait tout le monde vous déteste où vous craignent ! Et tout le monde souhaite votre mort peut-importe les moyens car ce sont des gens désespéré ! Regardez en deux jours le nombre de personne que vous avez tuez, je ne veux même pas imaginer en un mois ! Et vous allez me faire quoi, me tuer, me couper la langue et ce juste parce que je dis la vérité à voix haute ? »

Je desserre mon poing, ayant exprimé tout ce que j’avais sur le coeur, laissant mes bras tomber le long de mon corps comme un signe d’abandon, au final, c’est aussi de ma faute… Abby m’avait prévenue, mais je ne l’ai pas prise au sérieuse, j’aurai du… J’aurai du prévenir mon frère… Lui dire de faire attention…

« Mon frère savait… Il savait que je travaillais ici, mais il ne comprenait pas pourquoi j’y prenais tant de plaisir… J’ai finis par lui avouer tout ce que vous aviez fait pour moi, je lui ai raconté pour ce baiser… Il savait tout et il avait finit par comprendre ce que je voulais, mon espoir secret… Il pensait même que je finirais par y arriver et regarder où ça l’a mené ! Il est mort et ce pour rien parce que vous ne changerez jamais n’est-ce pas ? Vous n’avez jamais aimé et vous ne supportez pas qu’on vous aime… Vous préférez être craint qu’être apprécié, ai-je tort ? »


Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Re: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] EmptyDim 10 Mar - 16:22

Crise au château

Feat. Aïlyne Maure

Son frère ? Voilà la personne qui serait morte des mains du Ténébreux ? Impossible, il n'est clairement pas dans la liste des personnes mortes de la main du Ténébreux, ni même de l'Ordre ; Rumple n'ordonne pas des morts inutiles, sinon cela veut dire que c'est un de ses membres qui a prit une décision dans le dos du chef de l'Ordre et là, il va passer une très mauvaise journée par la suite. Dans tous les cas, le Ténébreux n'a en aucun cas été contre le contrat, car cela n'indiquait que la mère et le père de la servante pour la sécurité, si on peut dire, en aucun cas le reste de la famille. De plus, tous les meurtres ne sont forcément en lien avec le Ténébreux, les familles font bien plus couler le sang que lui. Tout le monde se met d'accord pour dire que c'est Rumple le gros méchant de l'histoire, mais ils ne se jugent pas eux-même avant de dire, car ils ont causer bien plus de maux dans l'histoire de la ville que le Ténébreux lui-même.

La servante expliquait donc la raison de la mort de son frère, que des personnes l'ont tué parce qu'il voulait, par extension, protéger le Ténébreux en protégeant sa sœur. Il faut dire qu'elle n'a pas froid aux yeux de parler ainsi à son maître, beaucoup serait mort pour moins que ça il faut dire, pourtant le Ténébreux restait simplement lui-même, comme si tout ça ne l'atteignait absolument pas, il restait fidèle à lui-même. Dans tous les cas, Rumple n'avait rien à se reprocher, comparé à ce que Aïlyne racontait. Des personnes voulaient le tuer, ils voulaient passer par sa servante, mais pour ça ils voulaient passer par la famille de la servante. C'est des techniques de lâches, de faibles, au moins l'alliance possède bien plus de courage a envoyer des sbires s'attaquer au Ténébreux, même si au final, l'attaque n'a pas eu l'effet qu'ils désiraient car oui, le Ténébreux est bien plus fort qu'il n'y paraît à première vue.

Changer ? Pourquoi le Ténébreux changerait ? Il a été forgé ainsi, depuis sa naissance, même avant sa naissance, c'est tout ce que son père désirait, il voulait créer un être capable de contrôler cette magie et surtout détruire ses ennemis. Ce n'est même pas une question qu'il ne veut pas changer, c'est qu'il ne peut pas changer, il restera toujours ce lâche, avide de pouvoir, détester par tous, et ça quoi qu'il fasse. Ces derniers temps il s'était adouci, sûrement pour cela qu'il a failli y passer durant son dernier combat, pourtant, il est toujours là, c'est que la noirceur de son cœur est toujours là, et qu'elle sera toujours présente. Pourtant, une personne attentive, à ses côtés tous les jours, pouvait remarquer assez facilement que la lumière était présente chez lui car cela lui arrivait d'être gentil, faire des choses allant dans le sens des autres et non du sien. Encore maintenant, il l'aurait déjà tuer s'il n'y avait pas une once de douceur chez lui.

Je suis né dans la noirceur, je suis né pour être cette obscurité. Le malheur me suivra partout. Les personnes ont peur de ceci et ils n'auront que pour désir de me tuer, alors il ne faut pas s'étonner qu'on décide de tuer les personnes autour de moi afin de donner l'illusion que je sois plus faible au final ou au moins créer une ouverture pour m'atteindre.



Pourquoi le Ténébreux est si froid ? Les émotions ne sont que inutile, cela rend faible tout simplement, il n'a qu'à regarder la jeune femme en face de lui, elle est désormais faible et cela serait un jeu d'enfant pour Rumple de la tuer d'un claquement de doigt, cela serait d'une simplicité sans nom et la raison ? Simplement parce qu'elle laisse ses émotions prendre le dessus contrairement à lui. Elle était là, entrain de l'accuser de la mort de son frère alors qu'au final, si cet homme est mort c'est parce qu'il est faible et qu'il s'est concentré sur une chose dont il n'avait pas à s'en mêler. Les contrats du Ténébreux ne sont pas pour les simples d'esprit de la sorte. Dans tous les cas, les reproches de cette femme n'avait aucun effet sur le chef de l'Ordre car elle se concentre sur la mauvaise personne et il ne fallait pas s'attendre à de la compassion de la part de Rumple, son cœur est empli de noirceur après tout.

Tu as beau parler, tes gestes disent l'inverse. Si tu pensais réellement ce que tu disais, tu m'aurais déjà attaquer pour venger la mort de ton frère. S'il a été prit pour cible, c'est qu'il détenait simplement des informations qu'il n'aurait sûrement jamais dû avoir. Cela voudrait dire que tu l'as mis en danger en lui donnant des informations. Dans ce cas, le responsable de sa mort n'est autre que toi.



La logique du Ténébreux restera intact, après tout, il faut remonter à l'origine du problème, c'est-à-dire Aïlyne elle-même pour le coup. Rumple garde ses informations pour lui, car c'est le nerf de la guerre. Donner des informations à n'importe qui, et tu permets à n'importe qui de rentrer chez toi afin de te poignarder dans le dos. Dans tous les cas, le Ténébreux restait fidèle à lui-même, parlant beaucoup avec les mains, sa gestuelle qui pouvait énerver un grand nombre de personne. C'est d'ailleurs peut-être ce qu'il fait, même inconsciemment. Si sa servante est faible au point de laisser des informations filtrer et surtout laisser des émotions créer des failles chez elle, c'est peut-être qu'elle ne sert plus à rien, qu'elle n'est plus la femme forte qu'elle était au début, prête à se sacrifier pour le bien de sa famille.

Le Ténébreux restait, à première vue, sans défense, mais il faut savoir qu'il est toujours sur ses gardes, ou du moins qu'il a toujours une carte à jouer, dans toutes les circonstances. Dans tous les cas, Rumple bougeait, juste légèrement, il marchait simplement dans la pièce, deux pas vers une direction, demi-tour pour une autre direction, revenir sur place, une nouvelle direction, bref, il ne restait que très peu sur place durant toute la conversation. Peut-être qu'il a été trop gentil avec sa servante et lui donnant le droit de faire ce que personne ne peut faire. Il réfléchissait à ce qu'il devait faire, peut-être que la prochaine action de la jeune femme répondra aux questions du Ténébreux sur ce qu'il doit faire par la suite concernant la servante rebelle.


Pouvoir du Ténébreux:
 
Immunités:
 


Crise au château [PV Bael] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Re: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] EmptyJeu 21 Mar - 21:52

Crise au château
Featuring
Baelfire

Alice

Aïlyne

©️ A-Lice
Le ténébreux m’assura qu’il était né dans les ténèbres qu’il ne changerait pas… et une partie de moi se brisa un petit peu… J’avais espoir de le faire changer, mais était-ce possible ? Accepterais-t-il l’amour ? J’avais bien l’impression que non.. Est-ce que tout ceci avait un sens ? Notre relation.. Me la suis-je imaginé ? J’avais l’impression d’être spéciale, d’être différente, il me traitait différemment des autres, du moins c’est ce que je semblais croire. Tout ce qu’on a vécu, sa gentillesse et sa douceur parfois, me la suis-je imaginé ? Je baisse la tête, comprenant que peut-être tout à été le fruit de mon imagination.

«Tu as beau parler, tes gestes disent l'inverse. Si tu pensais réellement ce que tu disais, tu m'aurais déjà attaquer pour venger la mort de ton frère. S'il a été prit pour cible, c'est qu'il détenait simplement des informations qu'il n'aurait sûrement jamais dû avoir. Cela voudrait dire que tu l'as mis en danger en lui donnant des informations. Dans ce cas, le responsable de sa mort n'est autre que toi.
»


Je relevais la tête.. Il avait raison… Je l’aurai attaqué si j’avais pu, mais non j’en étais incapable, mais après… Mon frère ne savait pas grand-chose de plus que les autres, l’emplacement du château et mon boulot, il savait juste les habitudes et nos petits rituels avec Baelfire, comme l’heure du thé, puis le voyage qu’on a fait… Je ne vois pas en quoi ce genre de chose mette en danger une personne. Ce monde est cruel, il détruit tout espoir pour nous emprisonner dans une noirceur. Au final, au lieu de l’attirer dans la lumière c’est peut-être moi qui plongera avec lui. En tout cas je ne répond rien et m’avance puis tourne sur la pièce à droite, je me dirige vers le buffet et tire un tiroir pour en sortir un torchon que j’enroule autours de ma main qui saignais toujours.

Je me tourne vers le ténébreux, il pouvait voir la flamme de la vengeance briller dans mes yeux je le regarde :

« Vous avez raison. Ce n’est pas de votre faute, je me suis trompé de personne à blâmer… Non ce n’est pas la mienne. Je n’ai rien donné comme informations déjà pour la bonne raison que je n’ai absolument aucune informations à donné. Non, si, vous préférez le thé noir, c’est sur que c’est une informations capitale pour vous nuire. »

Je raille un peu, je suis assez amer sur le coup, qu’il ose dire que c’est ma faute, non ça ne l’est pas ! Mais après tout il a raison, ce n’est pas la sienne.

« Ce qui sont responsable de ça… Je retrouverais ceux qui se sont enfuie et je les tuerais de mes propres mains… »

J’étais décidé, je le ferais même si ça doit me couter la vie, même si je dois risquer de tout perdre, je m’approche au niveau de Rumple me mets face à lui et contre tout attente je mets un genou à terre

« Pardonnez moi de mettre emporté »

Ma colère était redescendue, les paroles dures de Rumple.. m’avait fait comprendre et ouvrir les yeux, je n’agissais pas sur les bonnes personnes. Je me relève et le fixe dans les yeux :

« Rumple, vous dites que vous êtes né dans la noirceur, mais sachez bien une chose, c’est vous qui décidez d’y rester, repoussant toute les personnes qui veulent vous aider. Vous montrant cruel avec des personnes que vous appréciez dans vos propos, car oui, j’ose espérer que vous m’appréciez et qu’à vos yeux je ne suis pas une simple bonniche, où juste… un objet que vous exhiber par fierté »

Au fond, c’était une question.. Où j’espérais une certaine réponse, mais le ténébreux… est le ténébreux et au fond de moi je le sais, il ne donne jamais de compliment, il me reprends toujours, et quand il fait des cadeaux il est obligé de se justifier. Mais je n’ai pas inventé l’inquiétude qu’il a eu quand j’ai été prise pour cible lors de la manipulation des esprits ?


Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Re: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] EmptyDim 24 Mar - 15:42

Crise au château

Feat. Aïlyne Maure

Le Ténébreux est une personne dure, mais c'est de ce bois dans lequel il est forgé. C'est un être cruel et dur, et il ne changera sûrement jamais, du moins ça ne sera pas facile de transformer le morceau de charbon en diamant. Néanmoins il y a une chose qui le rend heureux, c'est de voir les autres personnes devoir tout abandonner et finit par accepter leur sort, accepter de pactiser avec lui-même. Le Ténébreux n'est pas seulement l'homme le plus puissant de la ville, il est également la seule et unique solution à tous les problèmes qui existent. Même si une personne doute encore, au final, tout le monde finira par accepter le fait que seul Rumple peut régler les problèmes qui envahissent leur vie, et leur ville. La servante du Ténébreux est un très bon exemple, elle croyait trouver un responsable en s'attaquer verbalement à Rumple, mais elle comprit très rapidement que ça ne servait à rien de l'affronter.

Elle se rendit dans la pièce adjacente afin de commencer à se soigner, mais surtout à préparer le thé, après tout, il est presque l'heure du thé du Ténébreux et il ne vaudrait pas oublier sa tâche premier, servir son maître et surtout ses petites manies. Elle avait beau être empli d'une rage profonde, elle ne connaissait rien à la vie, même avec ce qu'elle disait, c'était une évidence qu'elle ne fera jamais ce qu'elle déblatère. Elle dit vouloir tuer les personnes responsables de son malheur, sauf qu'elle ne connaît rien de cette rage, de cette haine, qui provoque non seulement l'envie de meurtre, mais de passer à l'acte. Ce sentiment, le Ténébreux le possède depuis longtemps, chose qu'il doit à son père. La créature face à lui, elle est trop pure, elle est trop gentille pour réellement tuer une personne par pur esprit de vengeance, mais elle est en bonne voie pour le devenir.

Ele abandonna ce qu'elle faisait pour se rapprocher du Ténébreux. Malgré cette fausse rage en elle, du moins une rage non complète, elle se rapprocha du Ténébreux qui ne montrait aucun signe de peur, en même temps, il le sait très bien, il n'a rien à craindre de sa servante. Une fois de plus, la jeune femme montra clairement à quel point une personne peut être désespérer et que la seule solution c'est le Ténébreux, car elle se mit à genoux au sol, devant lui, afin de s'excuser de tout ce qu'elle avait fait. Elle tentait de se réconforter en même temps, essayer d'expliquer des gestes, des actions, que Rumple a fait envers cette femme. Même lui il ne peut l'expliquer pourquoi il s'est comporter ainsi envers elle, alors que ça fait longtemps qu'une autre personne serait morte, et pour beaucoup moins.

Une simple bonniche sans valeur ? Pourquoi tu es encore en vie ? Un simple objet ? Tu veux une réponse ? Je vais te ré..



Alors qu'il était entrain de parler, il fut interrompu par une sensation sur son épaule. Il y avait une petite créature qu'il connaissait que trop bien malheureusement, c'était sa très chère Abbygaëlle Midford qui lui envoi un message grâce à ses stupides créatures. Rumple attrapa la petit morceau de papier qui se trouvait attacher à l'animal afin de la faire partir en remuant son épaule. Il ne s'occupait même plus de la jeune femme face à lui, il lisait simplement ce qui était inscrit sur ce morceau de parchemin. Si cette femme, si Abbygaëlle, envoi un message à son maître, c'est vraiment que cela devait être urgent. Plus il lisait le message, plus la colère montait en Rumple, et ça se sentait que ce qu'il lisait ne lui plaisait pas.. à moins que c'est la façon dont il l'apprend que ça ne lui plaît pas ?

Comme ça tu ne détiens aucunes informations importantes ?..



Broyant le morceau de papier entre l'une de ses mains, il se sert de la seconde, du revers de la seconde main pour frapper sa servante en plein visage. Rumple n'est pas un homme avec beaucoup de force, c'est une certitude, mais avec la colère, la faiblesse de la femme face à lui, et surtout avec l'effet de surprise, cette raclée, elle allait la sentir, au moins de quoi lui faire bouger la tête et lui laisser une petite marque rouge pendant quelques longues secondes, voire minutes. Pourquoi un simple message pouvait rendre Rumple violent ? Surtout envers une femme qu'il n'a jamais touché, qu'il a même protéger un nombre de fois assez impressionnante, écouter même plus d'une fois ? Il allait l'expliquer, et il vaudrait mieux pour la servante qu'elle est une réponse logique à donner à cette situation.

Pourquoi il faut que c'est la subordonnée la plus insupportable qu'il m'est donné d'avoir qui me donne une information aussi capitale ?! Les Domaes et les Élémentis ont créer une alliance, tu étais au courante ! Tu te permets de le dire au premier venu, mais tu ne le dis pas à ton maître ?! Malgré tout ce que tu dis, tu restes fidèles à ta meute plutôt qu'à ta famille ?! Les loups passent avant tout de ce que je vois ! Il serait sûrement temps de te considéré comme le soumis de la Reine Domae comme ton loup l'est avec son loup !



Ce n'est même pas l'information qui énerve réellement le Ténébreux, c'est simplement de voir que c'est Abbygaëlle qui doit transmettre une information qui était détenu par Aïlyne depuis sûrement un temps beaucoup plus vaste. C'est réellement ce qui rendait fou de rage cet homme, car il ne peut supporter cette journaliste et pourtant c'est sûrement elle le membre de l'Ordre le plus efficace qu'il détient, tandis que sa servante qui lui doit fidélité préfère pactiser avec l'autre camps.

Dans le même élan de la première volée, Rumple fit faire demi-tour à sa main afin de remettre une deuxième sauce à sa servante, afin de pouvoir se calmer en défoulant sa haine. Est-ce qu'il n'y avait que de la terreur dans ses gestes ou bien également de la peur de voir que ce qu'il avait commencé à faire comme effort envers les autres personnes étaient réellement vain car même la personne qui dit être différente, de voir du bon dans un homme sombre, est au final comme tous les autres en cherchant qu'à lui faire du mal ? Dans tous les cas, il n'y allait pas de main morte avec sa servante concernant la violence pour une fois.

Tu réponds quoi à ceci ?! Ton camps est tout trouvé de ce que j'apprends !



Rumple claqua des doigts juste après ces paroles, immédiatement après ceci, une sorte de reflet apparu à côté de lui, on dirait presque un miroir, comme s'il sortait d'un endroit inconnu et qui donnait sur un monde inconnu également. Cela n'était même pas un échappatoire pour la servante, car seul le Ténébreux pouvait rentrer dans ce monde mystérieux. Pourquoi le Ténébreux venait de faire ça ? Il prenait de l'avance pour ce qui allait se passer par la suite car il savait que ce que sa servante allait dire, ce qu'elle allait répondre à ceci. Sa meute ou bien son maître, elle allait devoir faire un choix, c'était une évidence.


Pouvoir du Ténébreux:
 
Immunités:
 


Crise au château [PV Bael] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Re: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] EmptyMer 24 Avr - 15:01

Crise au château
Featuring
Baelfire

Alice

Aïlyne

©️ A-Lice
Le ténébreux allait m’apporter une réponse, une réponse que j’attendais, que j’espérais être dans le sens de ce que je désirais. Mais une créature nous interrompis, je plissais les yeux pour voir une grenouille sur l’épaule de Baelfire. Il lut le papier que celle-ci lui avait apporté et je sentais que l’athmosphère avait changé mais sans comprendre pourquoi :

« Comme ça tu ne détiens aucunes informations importantes ?.. »

J’ouvris les yeux étonnés.. ne comprenant pas car je n’avais pas la sensation d’avoir menti où cacher quelques choses. Mais la droite que je me pris me faisais comprendre que j’avais merdé à un endroit où un autre. Je me relevais et posais ma main sur ma joue étonné. C’était la première fois qu’il me frappait et dire que j’étais fière de dire qu’il ne m’avait jamais fais de mal. Que je comptais sûrement pour lui vu que j’étais sûrement la seule à avoir échapper à sa colère.

« Pourquoi il faut que c'est la subordonnée la plus insupportable qu'il m'est donné d'avoir qui me donne une information aussi capitale ?! Les Domaes et les Élémentis ont créer une alliance, tu étais au courante ! Tu te permets de le dire au premier venu, mais tu ne le dis pas à ton maître ?! Malgré tout ce que tu dis, tu restes fidèles à ta meute plutôt qu'à ta famille ?! Les loups passent avant tout de ce que je vois ! Il serait sûrement temps de te considéré comme le soumis de la Reine Domae comme ton loup l'est avec son loup ! »

Je fus surprise car je m’attendait pas à ça.. je pensais qu’il était au courant, c’est le ténébreux il a des espions partout.. mais comment l’a t-il su.. la seule personne à qui j’en ai parlé ces… Abby ! Celle-là.. dire que je pensais pouvoir l’apprécier.

« Je.. »

Je vis qu’il tentait de remettre une gifle. Je fermais les yeux pour encaisser et le regarda droit dans les yeux, au fond j’étais furieuse qu’il me considère presque comme une traîtresse. Je n’avais jamais remis les pieds au QG depuis que je travaillais pour lui, je voyais beaucoup moins ma famille pour pouvoir passer plus de temps avec lui, pour faire ce qu’il attend de moi et ceux… même si mon contrat est terminé ! Se rend t-il compte au moins que je suis là parce que j’en ai envie et pas pour un quelconque contrat ? Comment peut-il être si.. lui !

« Tu réponds quoi à ceci ?! Ton camps est tout trouvé de ce que j'apprends ! »

Je le vois faire apparaître un miroir, mais reste bien droite. Je n’ai pas peur, j’essaye de rester persuader qu’au fond il ne me fera pas de mal. J’y crois.. J’espère que je suis importante pour lui. J’essaye de garder un ton calme pour tenter d’apaiser sa colère

« Je m’excuserais bien… Mais vous en avez que faire des excuses n’est ce pas car ça ne changera rien à ce qui c’est passé »

Je tournais le dos en soupirant allant m’asseoir sur la table le temps de rassembler mes esprits cherchant comment me sortir de cette situation épineuse. La vérité… Oui dans tout les cas la vérité est toujours le mieux.

« Pour être honnête… Je pensais que vous étiez déjà au courant vu qu’en plus Abbygaël en avait entendu parler en tant que « rumeur », donc je pensais qu’elle vous en avait parlé et vu votre réseau, vous auriez eu la réponse facilement. »

Je regardais la tasse que j’ai ébréché en la faisant tomber et l’attrape doucement :

« Vous savez, vous croyez que j’ai choisis mon camp et c’est effectivement le cas. »

Je relevais les yeux pour regarder Rumple, non j’allais pas me détourner, il veux des réponses il en aura !

« J’ai choisis le vôtre. Je n’ai pas remis les pieds au QG des Domaes depuis que je travaille pour vous, je n’étais pas au courant de l’alliance avant que mes parents m’en parlent, je n’ai revue aucun membre de la meute et je dois même avouer.. Que je les évitais. »

Je posais la tasse sur la table et le regarda me reposant au sol :

« Tapez moi de fois autant que vous voulez pour vous défouler. Détruisez-moi si c’est ce que vous souhaitez, mais vous ne m’éloignerais pas ! J’ai commis une erreur je dois l’avouer et j’en suis désolé… Je ne reproduirais plus cela. Mais je sais qu’il n’y a qu’un moyen pour que vous me croyez. Je vous propose un contrat, vu que ça fait un moment que le notre est terminé. »

Je n’étais pas sûre de ce que je fais… était-ce la bonne idée ? Je ne pourrais plus fuir si je propose ça. Je serais sa prisonnière à durée illimité. Mais j’étais sûre de ce que je ressentais. Mon frère est mort pour défendre ces sentiments que j’enfouis, pour me protéger. J’ai blessé ma famille… Je n’ai plus aucun droit de retourner vers eux.

« Je deviens votre servante aussi longtemps que vous voudrez de moi et je vous doit fidélité ainsi qu’interdiction de vous mentir où tout ce que vous voulez. En échange… Vos hommes me ramènes ceux qui ont tué mon frère vivant et confère une protection à mes parents le temps que je suis votre bonne. »

Je guette sa réponse voir si j’ai réussis à le calmer où si au contraire j’ai empirée sa colère.


Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Re: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] EmptyMar 30 Avr - 14:28

Crise au château

Feat. Aïlyne Maure

Le Ténébreux n'était pas furieux d'avoir apprit la nouvelle d'une alliance entre les Domae et les Élémentis, au contraire même, c'est plutôt une bonne nouvelle. Il était furieux de la manière dont il a apprit la nouvelle. Une personne se disait fidèle, servante envers son maître, pour au final ne rien dire. Une autre personne, la plus insubordonnée qu'on lui a donné, qui lui donne les informations. Cette information aurait dû parvenir aux oreilles depuis bien longtemps, surtout pas de la personne qu'il venait de le faire alors forcément, la colère de cet homme était justifiée. Pourtant c'est assez rare de le voir s'énerver de la sorte, la première fois même sur Aïlyne. Cela prouvait bien que c'était la chose à ne pas faire.

La jeune femme semblait être surprise de la situation, jamais elle ne se serait doutée qu'il était capable de la frapper, après tout ce qu'ils ont vécu ensemble en l'espace d'un an et pourtant, c'est arrivé. Pourtant, elle tentait de garder son calme, se posant auprès de la table pour sûrement reprendre ses esprits pendant que Rumple lui restait debout, hésitant entre le fait de rester pour avoir des réponses à ses questions, comme celle qui se posait à l'instant, s'il devait tuer cette femme, ou bien simplement partir dans son monde de miroir histoire de se défouler et surtout réfléchir à quoi faire par la suite. Si la servante est encore en vie, c'est justement à cause du passé en commun, car n'importe qui serait déjà mort pour avoir faire une telle chose. Peut-être que le Ténébreux est trop gentil, surtout avec elle. Dans tous les cas il fallait faire quelque chose, ça c'est sûr.

Aïlyne prit la parole, elle essayait de répondre aux accusations que son maître, ancien maître du moins, projetait sur elle. Elle essayait de porter la faute sur Abbygaëlle, sur ses espions, sur lui-même, sauf qu'il n'était pas dupe, cela ne servait à rien, il savait très bien qui était fautif dans l'histoire et rien ne pourra lui faire changer d'avis. Minimiser une erreur n'empêche pas que l'erreur est commise, et c'est tout ce que retient le chef de l'Ordre. Cela avait pour effet de l'énerver encore plus, le Ténébreux est parfait, jamais il ne commet d'erreur, donc sous-entendre qu'il aurait commit une erreur, c'est impossible pour lui. S'il devait reconnaître une erreur, cela aurait été d'avoir accepter cette femme comme servante, ou du moins de s'être montrer aimable, gentil avec elle. Heureusement qu'il n'avait aucun pouvoir utilisant la rage, la colère, tel que le feu, sinon il ne resterait plus grand chose de cette femme à ce moment précis.

Le mot magique fut sorti, qui eut pour effet de calmer immédiatement Rumple. Un contrat, voilà ce qui sonne doux à ses oreilles. Toute sa vie a été préparer pour effectuer des contrats avec les autres, alors forcément, il ne ratera jamais l'occasion d'en faire un, surtout qu'en réalité, il est obligé d'en passer un quand il est proposé car c'est à partir de ce moment qu'un lien se créer entre les deux personnes. Maintenant, il faut trouver un terrain d'entente pour savoir quoi faire, ce que chacun obtiendra. En tout cas, cela avait le mérite de calmer le Ténébreux, du moins en surface, à l'intérieur la colère est toujours présente, mais il saura se contrôler le temps de passer le contrat. C'est purement psychologique, mais c'est comme ça qu'il a été formaté par son père, par tout le monde. Il écouta donc attentivement la proposition de la jeune femme quant au contrat.

Continuer de t'avoir en servante après ce qui s'est passé ? Il me faudra beaucoup plus de certitudes si tu veux que j'accepte ce contrat !



Le Ténébreux se rendit au niveau de la table pour venir y frapper de manière très spécifique sous celle-ci, un tiroir s'ouvrit avec un l'intérieur des parchemins, ainsi qu'un encrier et une plume. Le contrat allait se faire, surtout qu'elle le désire et que la proposition venait d'elle, par contre les termes de celui-ci n'allait clairement pas être en faveur de la jeune femme, cela allait être une évidence. Rumple prit place à la table pour se mettre à écrire. Hormis le texte original en ancienne langue de la ville, celui se trouvant en haut de la première page de ce contrat, le reste allait être dans la langue que Aïlyne pouvait facilement comprendre. Tout ce qu'il voulait, c'était qu'elle réalise dans quoi elle se lançait, et cela n'allait clairement pas être de tout repos pour elle.

D'abord, il inscrit ce que Aïlyne désirait, une protection pour sa famille, et les personnes qui ont tué son frère. Rien de bien compliqué en soit. Par contre en échange elle propose sa servitude pour l’éternité. Sauf qu'il faudra bien plus pour le Ténébreux. Il inscrivit tout, tout ce qui lui venait à l'esprit sur le moment. Aïlyne devra absolument dire toutes les informations qu'elle détient à son maître, elle ne pourra plus jamais lever la main, hausser le ton, se montrer condescendante, hautaine, toujours respecter les désirs du Ténébreux, respecter les horaires, les sorties autorisées, mais sous contrainte de rentrer à l'heure, être fidèle aux idéaux du Ténébreux, devoir rien dire d'important aux autres, et la liste se retrouve être très longue car c'est la première fois qu'il fit un contrat de la taille de trois parchemins. Surtout que le contrat n'influent pas que sur elle, mais sur son animal également.

En cas de non respect du contrat ? Cela peut varier, mais la souffrance serait sûrement d'une force inimaginable, il ne voulait pas la tuer, loin de là, cela serait sûrement trop gentil, il allait la faire souffrir en cas d'infraction des termes. Il mit même une petite note précise à la fin en disant qu'en plus des sanctions magiques qui pleuvront sur elle, le Ténébreux aura le droit de torturer n'importe qui sous les yeux de cette femme, sans qu'elle puisse rien faire, sous peine d’atrocité. Le contrat n'est clairement pas des plus réjouissant, pourtant, c'est elle qui l'a proposé et elle a clairement précisé que le Ténébreux pouvait demander ce qu'il voulait en échange, donc elle allait être servi.

Pendant toute l'écriture du contrat, il ne disait rien, il écrivait simplement. Il ne cherchait même pas à cacher ce qu'il écrivait, si elle voulait lire par dessus l'épaule, façon de parler, elle le pouvait en soit, de toute façon elle pourra le lire par la suite. Cela prit beaucoup de temps, plusieurs minutes, en même temps il y en avait des choses à dire, du moins à écrire. Lorsqu'il eut terminé de tout inscrire, il posa sa signature en bas du très long parchemin avant de le tendre à la jeune femme devant lui, ainsi que l'encrier pour qu'elle puisse signer, après avoir lu, ou même sans lire, à ses risques et péril. Personne de logique signerait un tel contrat, après tout, au moindre faux pas, les conséquences peuvent être terrible, mais c'est ce qu'elle désirait après tout donc elle allait le faire. Si elle ne signe pas, ce qu'elle a entièrement le droit, rien ne dit que sa vie sera un conte de fée par la suite... en fait, même si elle signe, rien ne dit que sa vie sera un conte de fée. Rumple continua de garder le silence, il attendait simplement de voir ce qui allait se passer.


Pouvoir du Ténébreux:
 
Immunités:
 


Crise au château [PV Bael] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Re: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] EmptyLun 20 Mai - 12:26

Crise au château
Featuring
Baelfire

Alice

Aïlyne

©️ A-Lice
Comme je m’en doutais… le mot contrat eut l’effet escompté, il se calma rapidement, au fond c’était terrifiant de voir comment ce mot pouvait attirer son attention. Dès qu’il avait la possibilité de tirer profit d’une situation, il le faisait. En même temps, c’est le ténébreux, c’était certain que ça se passerait comme ça, sinon je ne l’aurai pas proposer d’ailleurs.

« Continuer de t'avoir en servante après ce qui s'est passé ? Il me faudra beaucoup plus de certitudes si tu veux que j'accepte ce contrat ! »

Je ne dis rien, le laissant aller à la table sortir les papiers de contrat. Je m’approchais pour lire en même temps que Rumple écrivait, il posa d’abord les conditions que j’avais demandé. Puis… Ce fut au tours de ses réclamations, et là… Je n’aurai jamais imaginé qu’on puisse autant remplir un contrat. Plus je voyais la liste s’allonger… plus je comprenais… C’était donc à ce point là que je l’avais blessé ? Je l’avais blessé et trahis sa confiance et maintenant il érige toutes ces conditions pour s’assurer de ma fidélité envers lui. Les conséquences sont assez.. horrible en cas de non respect et au fond ce contrat me fait froid dans le dos. Mon frère… que penserait-il de tout ça ? Non il est mort pour protéger ce qu’on avait, alors que sa mort ne soit pas vaine. Je dois accepter ce contrat. Celui ci sera le début de la fin… où alors une longue route semé d’embûche vers peut-être le bonheur.

Rumple finit par écrire le point final et apposer sa signature sur le papier. Il me tendit l’encrier et la plume, après une courte hésitation, je pris de l’encre dans l’encrier et posa la plume contre le parchemin pour venir y graver la signature qui scellera mon destin. Je posais la plume contre la table après avoir finis et me tourna vers Rumple, je le regarda quelques secondes puis en silence je me dirigea pour sortir la tasse de thé et la théière. Après tout… Comme indiqué sur le contrat il était maintenant l’heure du thé. L’heure n’était pas au deuil, l’heure était à la survie maintenant.

«  Veuillez m’excusez, je vais chercher de l’eau chaude pour le thé »

Dis-je en m’inclinant respectueusement avant de vouloir m’éclipser.


Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Re: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] EmptyLun 27 Mai - 15:54

Crise au château

Feat. Aïlyne Maure

Remplir sa part du marché, le Ténébreux le fera toujours, et ça qu'importe le temps que ça prendra, ni les moyens qu'il devra mettre en place pour réussir à se faire. Cela fait désormais deux semaines que Rumple venait de passer un contrat avec son ancienne, et nouvelle, servante. Une vie de servitude contre simplement la vie de la personne qui a détruit sa vie, rien de bien compliqué en soit, surtout pour un homme comme le Ténébreux avec tous les moyens auquel il dispose. Le trouver ne fut pas des plus simple quand même, après tout, il fallait le temps de réunir les preuves pour être sûr que c'est bien cette personne et non une autre, après tout, le contrat imposait que ça soit le véritable meurtrier et non un bouc émissaire.

Voilà pourquoi aujourd'hui en arrivant à son château, le Ténébreux n'était pas seul, il avait avec lui un homme, qu'il traînait par un pied. L'homme au sol n'était clairement pas dans le meilleur de sa forme, en sang, des entailles partout, recouvert de boue, mais toujours en vie, il respire encore. Cet homme n'a plus rien qui l'accroche à la vie. Pourquoi il est dans cet état ? Mieux vaut ne pas savoir, mais une chose est sûre, c'est qu'il n'a pas voulu suivre le Ténébreux de son plein gré, alors il fallait se montrer plus convaincant, chose que Rumple a dû faire. Le contrat ne stipulait pas l'état que l'homme devait être, simplement qu'il devait être vivant, chose qui est encore exact. Rumple tient toujours ses paroles, qu'importe lesquelles qu'il dira.

Le voilà, entrant dans son château pour se rendre là où se trouvait sa servante. Elle appliquait ses nouvelles directives depuis ces deux dernières semaines, donc ce n'était pas compliqué pour Rumple de savoir exactement où cette femme va se trouver. Ne se préoccupant absolument pas de l'homme qu'il traînait derrière lui, en passant par des escaliers, et tout, Rumple avançait doucement vers la salle où se trouve Aïlyne. Le Ténébreux entra dans la pièce où la femme était bien là, il ne s'annonçait même pas, après tout, il est chez lui, pas besoin d'annoncer son arrivé et encore moins au domestique. Le maître des lieux se rapprocha de la jeune femme, puis lâcha l'homme en essayant de le faire avancer, pour le mettre au pied de celle-ci.

Voilà l'homme que tu recherchais. Il est tout à toi. Pense à nettoyer après vos affaires.



C'est les termes du contrat, il était en offrande, sans aucune défense, elle pouvait lui faire tout ce qu'elle désire, laisser libre court à son imagination et à sa noirceur. Le Ténébreux aurait pu sortir de cette pièce et la laisser faire, mais il voulait voir ce qui allait se passer, comment elle allait s'y prendre, si elle mérite réellement l'intérêt du Ténébreux ou si au final elle ne mérite pas la vie que Rumple lui a épargné. Elle allait le laisser vivant ? Discuter avec lui ? Le torturer ? Le tuer immédiatement ? Dans tous les cas, Rumple resterait pour voir tout ça, puis dès que c'est fait, il partira de la pièce pour retourner à ses occupations. Il était l'heure du spectacle, ou bien de la déception, il ne restait plus qu'à voir.


Pouvoir du Ténébreux:
 
Immunités:
 


Crise au château [PV Bael] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Crise au château [PV Bael] Empty
MessageSujet: Re: Crise au château [PV Bael]   Crise au château [PV Bael] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Crise au château [PV Bael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les Rps 2019-