Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-48%
Le deal à ne pas rater :
[Offre Prime] Sonnette vidéo connectée Ring Video Doorbell Wired + ...
49 € 94 €
Voir le deal

Partagez
 

 Deux secondes la cruche [PV Robyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] EmptySam 30 Jan - 17:04

Deux secondes la cruche !

Prudence Catalyst & Robyn Catalyst

Aujourd'hui il n'est pas question d'aller en cours pour toi, il est temps de rendre service à l'Empire, c'est sûrement l'une des rares excuses qui passe sans soucis dans ton lycée, du moment que tu ramènes quand même la preuve de ta mission. Avec ta sœur, vous avez trouver une tête qui était mise à prix, ce n'est clairement pas un véritable danger, mais apparemment il fait parti d'un petit gang et en plus il peut être légèrement dérangeant pour l'Empire donc forcément, vous êtes les premières sur le coup. La décision fut prise limite dès le réveil, c'est là où vous avez remarqué, du moins que tu as remarqué cette mise à prix car tu es toujours attentive aux nouvelles informations, puis vu que tu es toujours sur ton téléphone où sur ton ordinateur avec ton ordinateur, forcément tu allais le voir très rapidement.

Chacune se préparait dans son coin, pour ta part, tu t'habillas juste, alluma tout ton attirail de ton repaire, enfin ton bureau, à distance grâce à ta montre, puis une fois que tu es habillé avec une tenue basique, une tenue que tu as toujours tendance à mettre. Vu que vous irez à la chasse vers la fin de la journée, tu n'avais pas besoin d'attendre ta sœur, prenant ton hoverboard sous les bras, tu quittas la demeure Catalyst en direction de ton repaire qui se trouve non loin. Très rapide d'ailleurs, en même temps c'est juste à côté et à bord de ton hoverboard en plus, c'est plutôt simple et rapide de traverser les rues pour atteindre ton petit QG.

Dès que tu fus à l'intérieur, tu laissas glisser ta planche dans son coin habituel pour te jeter sur ton siège juste en face de ton ordinateur pour allumer ce qui te reste à allumer. L'intérêt principale est surtout ne rien manquer, en plus tu peux voir également et surtout enregistrer ce qu'elle voit. De cette manière, tu peux apporter des preuves supplémentaires ou être témoin en plus. En même temps, tu lanças ton programme de repérage afin de trouver votre cible dans la ville. Ce système n'est clairement pas le plus performant, rien comparé à l'Empereur, de ce qu'ils ont au Dominus, mais il faut dire que tu n'as à rougir. Ton programme est plutôt efficace, mais pendant ce temps tu commenças ta première tasse de café, les pieds sur ton bureau, les écrans autour de toi et le clavier sur tes jambes.

Après quelques longues minutes, tu finis par repérer votre cible. Un petit criminel de la ville qui apparemment fait du trafic de vieilles armes dans les quartiers pauvres de Aegis, rien de bien dangereux, mais faut s'attendre à des armes qui peuvent être dangereuses, surtout qu'il n'est pas forcément seul vu qu'il possède un petit gang. Tu venais donc de le repérer grâce à un des drones de surveillance de la ville qui se trouvait à la limite des quartiers luxueux, où vous habitez, et le quartier délabré de la ville. Tu voulais au moins le repérer déjà, comme ça au moins il n'y aurait pas de soucis par la suite lorsque ta sœur partira à la chasse pendant que toi tu te la coule douce.

Tu occupas ta journée comme à ton habitude, en dehors de tes cours.. enfin tu les suivais, mais à distance, tu as des choses plus intéressantes à faire. Tu devais continuer tes petites créations, ton travail au niveau informatique et surtout sur tes petits robots afin de les rendre encore plus performant. Tu gardais toujours un contact avec le pistage du criminel, du fuyards, afin de savoir où il se rend. Tu ne pouvais pas savoir vraiment ce qu'il faisait, mais tu savais où il se rendait, combien de temps il y restait et s'il bougeait. Rien d'étrange pour le coup, du coup tu pouvais t'amuser avec ces histoires de cryptogrammes, de programmes, de tous tes projets et il faut dire que tu en as beaucoup.

La journée passa et il était l'heure de partir à la chasse quand Robyn te contacta, elle était enfin prête. Dès que c'était bon pour elle, tu allumas le contact visuel avec Robyn afin d'être ses yeux également. De cette manière, tu pouvais voir exactement tout ce qu'elle voyait, tu pouvais donc l'aider dans sa recherche. Tu lui expliquas rapidement les mouvements de l'homme recherchés et l'endroit où il se trouve actuellement. Vu que tu le suivais à la trace, tu pourras indiquer à Robyn s'il bouge et dans quel direction. En plus, grâce aux yeux de ta sœur, s'il la bonne personne passe devant son regard, tu le sauras immédiatement et la chasse sera ouverte. Tout était prêt.

Tu n'as rien oublié sœurette j'espère ? C'est qu'une petite frappe, mais faut se méfier. Tu te rappelles de la meuf avec ses lames à la place des jambes ? Tu te foutais de sa gueule, mais elle t'en a fait voir des vertes et des pas mûres !


Tu adores taquiner ta grande sœur. C'est quand même assez comique, de ton point de vue, après tout, c'est Robyn qui prend tous les risques pendant que toi tu es bien au chaud dans ton petit repaire à juste critiquer. Du coup il faut dire, tu n'es clairement pas la mieux placée pour te moquer d'elle, mais tu le fais tellement bien et tu es tellement fière de toi pour le coup. Dans tous les cas, même si tu n'as pas spécialement l'air concentrée sur ce que tu fais, tu gardes toujours un œil sur tous tes écrans, télévisions, surveillances pour garder un contact visuel avec votre cible, ce que vois ta sœur, les informations, surveiller l'entrée de ton repaire, etc... Tu as les yeux partout et tu es prête à réagir dès qu'il le faudra. En attendant, c'est à Robyn d'agir et trouver votre cible afin de toucher la petite récompense qui va avec.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Re: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] EmptySam 30 Jan - 20:37

Robyn
Catalyst

Prudence
Catalyst

Deux secondes la cruche
J'enfilais ma tunique de combat. Rien de bien folichon mais le textile est assez résistant pour ne pas être perforée par un bout de caillou ; elle est noire histoire de me fondre plus facilement dans le décor sans être emmerdée par les trucs réfléchissants. Mes grosses godasses ainsi qu'une petite casquette sur la tête ; j'me regardais une dernière fois dans le miroir avant de sortir de la maison et d'aller dans la zone que ma frangine m'indiquait.

Apparemment, il était question de chopper une petite frappe qui faisait du trafic d'armes et faisait partie des gars recherché pour avoir une petite somme d'argent... Le métier de soldat, c'était cool mais je ne crache pas sur quelques p'tits sous en plus à la fin du mois. Et puis, plus j'attrape de petites merdes et plus je ferais parler de moi ; avec un peu de chance, mon nom allait remonter jusqu'aux oreilles de l'Empereur et être enfin promue Lance.

J'avançais donc vers les quartiers délabrés, là où se trouvent souvent les petites frappes dans son genre. J'avais mon pistolet, attaché à une ceinture dorsale, et j'avançais dans la nuit, clope à la main. Je continuais d'induire mes poumons de cette substance toxique ; de toute façon, il fallait bien crever de quelque chose d'un jour. Et d'un coup, ma sœur prit la parole en me disant que je devais faire gaffe à ce criminel et pas me faire avoir comme la dernière fois... Merci de me le rappeler.

- Ta gueule.

Elle m'saoul avec ses réflexions à la con. Je sais encore de quoi je suis capable et je sais que ce type est un petit con qui possède un couteau-suisse... Enfin, je crois que c'était une connerie dans ce style. Ca va, j'ai un pistolet, il va faire quoi contre ça ? Je pris une dernière taffe et écrase le mégot sous ma godasse et pris le temps d'observer la ruelle.

- J'vois rien. T'es sûre que tu t'es pas gourée dans tes calculs p'tite tête ?

Ses calculs, ses repérages ou j'sais pas mais en tout cas je ne vois pas grand monde. Enfin... Si, il y a des gonz' qui rentrer chez elle et des mecs qui avancent dans la rue pour aller... sûrement chez les gonzesses également. Bref, je ne vois pas grand chose d'alarmant. Et puis d'un coup, j'vois un mec courir à tout vitesse ; je décide donc de le courser comme une furie et de le plaquer au sol avant de lui filer un gnon dans la gueule. Normalement, c'est le bon type. Je le retourne pour qu'il montre son visage avec que Prue le voit.

- Rends les armes que tu voles connard !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Re: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] EmptyDim 31 Jan - 17:17

Deux secondes la cruche !

Prudence Catalyst & Robyn Catalyst


Tu n'as rien oublié sœurette j'espère ? C'est qu'une petite frappe, mais faut se méfier. Tu te rappelles de la meuf avec ses lames à la place des jambes ? Tu te foutais de sa gueule, mais elle t'en a fait voir des vertes et des pas mûres !

Ta gueule.


Il faut toujours qu'elle te réponde dans l'excès. En même temps, ce n'est pas de ta faute si elle pense toujours être la meilleure, mais qu'elle se fait boloss par une meuf avec des guibolles en métal. Surtout que c'est tellement simple de jouer sur son petit ego et cela t'amuse tellement. Elle possède toujours des réactions plutôt marrante et en plus, cela occupe durant les missions, histoire de discuter un peu et rigoler. Tu voyais ce qu'elle faisait, tout ce qu'elle faisait, tu voyais la fumée de sa cigarette passer devant ses yeux, et donc devant les tient également vu que la fumée se retrouve sur ton écran. C'est vraiment une manie que tu détestes chez elle, mais bon, elle doit sûrement dire la même chose te concernant lorsque tu bois ton café devant elle, chose que tu es d'ailleurs entrain de faire pendant qu'elle écrase sa cigarette sur sa chaussure.. C'est vraiment moche et malpropre pour le coup, mais bon, tu en as marre de lui faire la réflexion et de toute façon elle ne s'y intéresse pas alors tu te contentes de boire ton café comme si de rien était en attendant qu'elle trouve votre fameuse cible de ce soir.

J'vois rien. T'es sûre que tu t'es pas gourée dans tes calculs p'tite tête ?

Mes calculs sont toujours bons, tu devrais le savoir depuis le temps. Mon programme ne vaut pas celui de l'Empereur, mais il est très efficace !


Toujours entrain de remettre en cause tes programmes, tes calculs.. Ils ne lui ont jamais fait faux bond, ils ont toujours été correct alors tu ne voyais pas pourquoi cela commencerait aujourd'hui. C'est juste parce qu'elle n'y comprend rien simplement, pourtant, tu es persuadée que sans toi, elle ne serait pas aussi douée dans son domaine. Tu devrais peut-être l'aider pour avoir une place de Lance, après tout, toute seule elle n'est pas capable de l'être, mais toutes les deux, vous avez clairement le potentiel pour le lui faire devenir. Manipulant tes écrans du bout de tes doigts, tu peaufinais tes calculs et surtout te déplaçais de caméras en caméras afin de trouver votre cible. Vu que ce n 'est qu'une petite frappe, cela ne devrait pas durer très longtemps. Par contre une chose que tu sais très bien, cela reste des trouillards et ils font tout pour éviter les caméras et échapper au mieux la vigilance de tout le monde, mais c'est mal te connaître de penser qu'ils pourront t'échapper une éternité, tu es la meilleure !

Alors que tu jouais avec tes écrans, tu vis ta sœur se mettre à courir, analysant son rythme, tout concordait, elle venait de partir en chasse, poursuivant un homme. Difficile de l'analyser de dos, surtout en courant de la sorte, mais elle semblait l'avoir repérer.. plus rapidement que toi ? Cela serait une première, mais après tout, il peut y avoir une première à tout, Robyn est peut-être devenue douée. Tu observais la course poursuite depuis les yeux de Robyn, mais aussi les caméras du coin afin de ne rien louper, après tout, il peut y avoir un piège dans cette histoire. Cette course fut rapide, très rapide même car Robyn l'attrapa très vite afin de le plaquer au sol. Le retournant violement, tu pouvais enfin voir son visage et prendre quelques secondes pour faire une reconnaissance faciale de l'homme pour s'assurer de la bonne prise. Arrêter un criminel, ça va, arrêter un innocent, ce n'est pas tellement bien vue donc il faudrait réellement éviter les bavures.

Rends les armes que tu voles connard !


Il faut dire que ses méthodes sont plutôt expéditifs, mais au moins en général c'est plutôt efficace. Par contre, tu préfères quand même garder les tiennes. Même si son instinct peut être assez efficace, il faut dire que tu ne lui fais pas confiance entièrement, tu préfères garder tes méthodes et tes calculs. La reconnaissance fut assez rapide car.. ce n'est clairement pas le bon homme, c'est même un mec lambda qui n'a rien fait donc effectivement tu as bien fait de vérifier car à ce rythme, Robyn va lui casser la gueule juste parce qu'il a couru en voyant une bourrine. En même temps, Robyn a clairement la gueule d'un flic alors forcément, voir un flic dans ce quartier, il y a de grandes chances qu'ils dégagent juste à leur vue. Avant que le drame arrive, il faudrait que tu interviennes.

Robyn... Lâche le monsieur. Tu t'es gouré. Lui c'est Sylpher Blat, le gérant de la salle d'arcade. Sa tête n'est pas mise à prix, laisse le monsieur partir du coup.


Te tapant le crâne avec la paume de ta main en voyant qu'elle s'était poussée des ailes sans toi et comme par hasard, s'être trompée de cible. En tout cas, elle pouvait sentir le ton exaspéré dans le son de ta voix, qui se coupa uniquement lorsque tu te servis une deuxième tasse de café depuis le début de la mission, et sûrement la vingtième de la journée.. il faudrait sûrement que tu te calmes un jour de dessus, mais c'est bien trop bon, tu ne peux pas t'en passer. Tu laissais donc ta sœur lâcher sa prise pendant que tu buvais paisiblement ta gorgée de café bien chaude quand ton programme se mit à te prévenir qu'il venait de repérer votre véritable cible. Posant ta tasse, tu pouvais maintenant lui donner la trajectoire exacte à suivre si elle veut choper votre récompense.

Je viens de le trouver. Prend la ruelle à ta droite, avance d'exactement de 61 mètres puis rentre par la fenêtre de la maison, traverse celle-ci puis direct à gauche. 100 mètres plus loin prend à droite et tu tomberas sur lui. Si tu cours assez vite, tu arriveras juste avant lui. La baston c'est pour toi, sauf si tu as trop peur, ta petite sœur sera là pour t'épauler tu sais bien !

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Re: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] EmptyMar 2 Fév - 21:33

Robyn
Catalyst

Prudence
Catalyst

Deux secondes la cruche
Comme je suis soldat, c'est plutôt mon quotidien de courir comme une dératée pour chopper les personnes qui méritent de se faire tabasser... Bon officiellement, on l'a un peu bousculé sans faire exprès mais entre collègues, on s'protège. Et puis, ça n'a jamais tué personne un coup de poing dans la gueule, il va pas chouiner non plus ! Je venais donc de coller un gnon dans la face de rat du mec et je le forçais à se retourner pour que Prudence le reconnaisse sauf qu'elle m'annonçait que je m'étais gourrée de cible.

- Tu déconnes j'espère ?

J'ai presque envie de dire qu'elle a tort mais puisqu'elle est derrière son ordinateur, je présume qu'elle a pu reconnaître son identité donc je devais bien la croire. Je m'arrêtais en plein dans mon mouvement, prête à donner un nouveau coup de poing ; tu poussais ta cible, la faisant tomber violemment au sol. Ca me pète les couilles de me gourer d'gars, j'ai autre chose à faire que de gambader dans toute la ville pour récupérer des putains de sous. Si seulement le boulot de soldat payait mieux.

- Je viens de le trouver. Prend la ruelle à ta droite, avance d'exactement de 61 mètres puis rentre par la fenêtre de la maison, traverse celle-ci puis direct à gauche. 100 mètres plus loin prend à droite et tu tomberas sur lui. Si tu cours assez vite, tu arriveras juste avant lui. La baston c'est pour toi, sauf si tu as trop peur, ta petite sœur sera là pour t'épauler tu sais bien !

- Tu me dis quand tourner, ça sera plus simple.

Je me relevais, donnant un petit coup de pied au mec qui était encore au sol et qui venait de te faire perdre du temps. Je commençais ainsi à courir dans la direction qu'elle me donnait, trottinant pour laisser le temps à Prudence de dire quand tourner ; parce que bon, j'saurais pas dire précisément combien ça fait 61 mètres ou 100 mètres ou mes couilles invisibles. Je suivis attentivement ses instructions et me jetais sur le mec en question, et cette fois, je suis sûre que c'est le bon.

- Regarde ailleurs la frangine, ça va pas être beau à voir.

Je donnais un coup de pied dans le bide du mec avant de transformer mon bras en mon arme pour tenter de donner un coup ; malheureusement, il avait du bagage et il savait rendre les coups à son tour. Je réussis à lui crever un œil et il réussit à me faire une plaie le long de mon torse avant de me donner un coup de pied pour me faire tomber dans un cas de carton. Je relevais doucement la tête pour vérifier la blessure, ça va... Elle n'était pas trop profonde non plus mais ça faisait mal.

- Tu veux pas utiliser ta grande intelligence pour m'sauver les miches ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Re: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] EmptyJeu 4 Fév - 23:08

Deux secondes la cruche !

Prudence Catalyst & Robyn Catalyst


Ta vie est plutôt compliquée quand tu possèdes une sœur qui est incapable de savoir écouter et appliquer des ordres simples comme simplement tourner au moment précis. Pourtant, cela n'est pas compliqué, surtout que tu donnais une indication visuelle comme sauter à travers une fenêtre, ce n'est pas très compliqué pour le coup, elle n'a qu'à estimer la distance en fonction des fenêtres, ce n'est pas bien compliqué. Pourtant, Robyn a besoin de plus d'indications. C'est à se demander comment elle fait ses missions quand tu n'es pas là.. enfin si, tu sais très bien, tu as lu ses rapports, elle fonce dans le tas et puis elle voit comment ça se déroule. Heureusement que tu es là. Vu qu'elle n'est pas capable de gérer sa trajectoire toute seule, tu guidas comme il fallait Robyn pour lui dire exactement quand il fallait tourner, rien de bien compliqué, en plus elle courait lentement, donc il fallait que tu recalcules la rencontre pour savoir quand les deux vont se rencontrer et normalement tout devrait être bon pour leur affrontement.

L'endroit de rencontre arriva et tu ne t'étais pas trompé pour le coup car lorsque Robyn arriva sur les lieux, l'homme que vous recherchez arriva également et forcément le combat commença. Comme d'habitude, le soldat n'allait pas dans la dentelle et il ne fallait pas que tu regardes. Il va s'en dire, que tu ne l'écoutes jamais pour le coup. Ce n'est pas que tu apprécies le sang ou les combats, mais cela ne te dérange pas de regarder, en plus si tu arrêtes de regarder, comment tu pourrais savoir quand elle se trouve en mauvaise posture ? Le combat fut assez rapide et deviner quoi ? Cela se passe exactement comme tu l'avais prévu, c'est ta grande sœur qui se retrouve dans une mauvaise posture et forcément il fallait qu'elle quémande ton aide. La grande Robyn, le monstre de puissance, demander de l'aide de sa petite sœur.. Il faut dire que tu aimes ça, tu trouves cela plutôt marrant et bien sûr, tu vas lui prouver qu'elle fait bien de t'avoir comme back up, c'est toi la meilleure.

C'est si gentiment demandé ! Comment puis-je refuser ?!


Grâce au contact visuel que tu pouvais avoir grâce à Robyn, tu pouvais remarquer un petit robot de patrouille, pas très utile il faut dire, sauf quand c'est entre tes mains là donc forcément, cela devient utile. Utilisant le feu tricolore se trouvant non loin, tu le surcharges afin de pouvoir le court-circuiter le robot afin de lui faire ce que tu désires. Le court-jus a eut l'effet que tu voulais, lui faire foncer à toute vitesse dans la direction de ta sœur entrain de se faire battre. De ton côté, tu te retrouves entrain de taper à toute vitesse sur ton clavier d'une main tout en buvant ton café de l'autre main et à un moment précis, tu tapes fort sur enter afin de pouvoir faire lever le petit plot se trouvant par terre, ce qui sert à bloquer la route en général, mais pile au moment où le robot fut dessus. Immédiatement, l'effet de levier se fit et le robot s'envola pour venir percuter de plein fouet, à pleine vitesse, l'homme se trouvant sur ta propre sœur pour le faire voler plus loin, entraîner par le robot. Le robot n'est plus sûrement en très bon état, mais tu feras passer ça sûrement sur les dommages collatéraux, au pire c'est dans les quartiers pourris de le ville, cela arrive souvent.

Cela te va ? Tu penses que ça ira désormais ou tu veux que je t'envoie de l'aide ? Je peux appeler une Lance si tu n'es pas capable tu sais.


Tu sais très bien que Robyn peut se débrouiller toute seule contre ce genre de mec, mais tu aimes beaucoup trop l'embêter avec ça. Tu te doutes très bien qu'elle peut se débrouiller toute seule, tu sais ses compétences. Tu examinas quand même son état de santé, ses nanobots sont plutôt utile pour ça, tu peux contrôler son état de santé à distance, elle peut être plus forte et tout. C'est très utile, mais il faut dire que ça ne t'intéresse absolument pas. Enfin c'est plutôt utile pour le coup quand tu es un combattant, mais dans ton cas, ce n'est pas tellement utile car tu peux tout faire grâce à tes gadgets donc à quoi bon avoir tout dans son corps alors que tu peux déjà tout avoir. Puis tu ne trouves pas vraiment le plaisir d'avoir un téléphone, tes écrans et tout, c'est assez ennuyant pour le coup. En tout cas, tu vérifias que ta sœur allait bien et malgré ses petites blessures, elle va très bien donc pas la peine de t'inquiété. Toutefois, si jamais tu vois que ça ne va pas, tu n'hésiteras pas à appeler des renforts. Dans tous les cas, tu as confiance dans ta sœur, tu étais prête à l'aider de nouveau en piratant certaines choses pour l'aider dans son combat.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Re: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] EmptySam 6 Fév - 16:36

Robyn
Catalyst

Prudence
Catalyst

Deux secondes la cruche
Je laissais tomber ma tête en arrière, un peu blasée et énervée de la situation. Oui, je sais, on va dire que je suis une tête brûlée donc ça me pose des soucis au quotidien mais faut dire que je lui avais quand même crevé l'œil là ; ce n'était pas rien ! Néanmoins, je veux bien reconnaître que j'avais un peu besoin d'aide actuellement ; d'abord parce qu'il était plutôt chaud en face mais aussi parce qu'il venait tout juste de me trouer le bide. Bon évidemment, elle ne peut pas s'empêcher de faire ses petites réflexions de gamines de 16 piges mais c'est la dure loi de la jungle...

Toujours allongée sur mon tas de merdes, de cartons et autres, j'observais ce qu'il se passait sous mes yeux avec les robots et les feux tricolores. J'étais spectatrice de ce qu'il se passait, si bien que j'en oubliais presque que je devais me soigner ou lui péter la gueule... Elle était capable de foutre un sacré bordel dans la ville. Et le pire ? C'est que c'était presque normal.

- Cela te va ? Tu penses que ça ira désormais ou tu veux que je t'envoie de l'aide ? Je peux appeler une Lance si tu n'es pas capable tu sais.

- Tch. Dérange pas une Lance pour ça ! J'vais avoir la honte !

Non mais je tentais de faire partie des Lances et cette idiote voulait les appeler pour me donner un coup de main ? J'aurais l'air de quoi si je n'étais pas capable de me débrouiller contre une petite frappe des vieux quartiers ? Non, non. Je devais pouvoir me débrouiller toute seule. Faisant fi de la douleur, je me relevais difficilement pour repartir au combat ; ce n'était pas le moment de s'endormir. Surtout que c'était le moment où jamais pour profiter de son désarroi.

Je me ruais sur lui pour le chopper au niveau de la taille et l'emporter dans ma chute afin de pouvoir reprendre le dessus en lui donnant à nouveau des coups de poing dans la figure ; évidemment, il sait également me les rendre. J'arrive à bloquer sa main et lui en coller une pour l'assommer légèrement, du moins assez pour qu'il soit sonné. En me relevant, la lèvre un peu ensanglantée et des bleus qui ne vont pas tarder à arriver ; d'ailleurs, j'entends la patrouille de flics rappliquer.

- Bon timing.

Les policiers s'approchèrent de moi et je montrais mon identité, le fait que j'étais soldat et que je voulais ma prime. Je ne m'étais pas fait démonter ma gueule pour ne pas avoir d'sous ; évidemment, ils n'avaient pas les ronds sur eux mais ils m'informèrent que je pouvais passer demain pour ça. Les policiers passèrent les menottes à la petite frappe mais je n'avais toujours pas de nouvelles de ma sœur... Elle foutait quoi.

- Tu fous quoi ? C'est pas l'moment d'aller sur un site porno hein.

Je laissais échapper un petit rire après ma phrase mais je n'avais toujours aucune réponse... Elle était vexée ou quoi ? Je m'arrêtais net et essayais d'écouter attentivement ce qu'il se passait ; j'entendais de drôle de bruits, comme des meubles que l'on déplaçait ou quoi ?? Je décidais d'accélérer le pas jusqu'à ce son QG, quelque chose me dit qu'elle a des blems.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Re: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] EmptyLun 8 Fév - 1:13

Deux secondes la cruche !

Prudence Catalyst & Robyn Catalyst

Être une génie dans son domaine n'est pas de toute repos et pourtant c'est plutôt gratifiant il faut dire. Pirater la ville n'est pas très légale dans les faits, mais là c'est pour la bonne cause et tant que de toute façon tu ne fais rien contre la ville, c'est plutôt appréciable. Enfin, là c'est clairement le potentiel de tout le monde au sein de cette ville si on connaît un minimum l'informatique et c'est plutôt monnaie courante à Aegis. Pourtant, tu es clairement supérieur à bien des niveaux dans ce domaine, tu ne veux pas te vanter, mais tu es clairement la meilleure.

Ton petit subterfuge avec simplement le feu tricolore et le robot, ce n'est pas très complexe, c'est même d'une facilité déconcertante, mais effectivement le timing est beau et ce n'est pas étonnant que Robyn soit impressionner par ta réactivité et ta puissance dans ce domaine. Cela fait toujours plaisir d'entendre ta sœur te complimenter sur tes prestations, enfin même si elle ne disait rien, tu le savais très bien qu'elle t'est reconnaissante sur le coup.

Grâce à toi, ta sœur pouvait reprendre le combat et qu'elle ne pense pas que tu vas éviter de regarder, sinon tu ne pourrais pas l'aider en cas de problème, même si clairement pour le coup là ça devrait le faire. En même temps, tu analyses le corps de Robyn grâce à ses nanobots, tu as accès à toute sa technologie, tu ne veux pas qui lui arrive du mal après tout. Les blessures qu'elle disposait sont plutôt simple, superficielle, dommage qu'elle ne peut pas se soigner, il faudrait vraiment qu'elle passe aux nanobots supérieurs afin de lui assurer plus de force, mais en attendant, il faudra simplement compter sur sa résistance et sur toi pour qu'elle puisse être soigner.

Dans un premier temps, il fallait déjà qu'elle s'occupe de son petit criminel. Même si elle ne souhaite pas avoir l'aide d'une Lance, tu n'allais pas la laisser dans la misère pour autant, ce pourquoi tu décidas de contacter la police pour les prévenir de se rendre sur les lieux afin de venir arrêter votre proie pour aider ta sœur. Comme ça vous allez toucher la prime pour avoir stopper un criminel et en plus c'est le gouvernement qui fera tout le reste du boulot, celui qui est chiant.

Tout était parfaitement calculé car les policiers arrivèrent pile au moment où Robyn réussit à capturer le fameux criminel. Ce n'était clairement pas une grande menace à vrai dire, au début c'était purement grâce à l'effet de surprise et dû au fait qu'elle ne connaissait pas son potentiel, mais désormais c'est clairement Robyn qui avait le dessus. Même pas besoin que tu l'aides pour le coup, alors que tu aurais pu en l'entravant dans ses mouvements, en lui bloquant la route, en faisant en sorte que les robots le dérange, bref, tu pouvais te permettre de faire plein de chose, mais tu laissas ta grande sœur faire ce qu'elle a à faire et tu avais parfaitement raison. Voilà un travail bien fait et plutôt rapide, c'est plutôt gratifiant il faut dire d'accomplir une bonne action pour la ville.

Bon timing.


Tu allais lui répondre quand tu entendais un bruit de l'autre côté de ta porte alors immédiatement tu tournas ta tête pour regarder les écrans qui affichaient les caméras se trouvant à l'entrée de ton QG. Tu gardas le silence quelques secondes... Pourquoi ? Simplement que tu ne revenais pas de ce que tu voyais. D'accord, ton repaire n'est pas très secret, mais normalement personne ne vient jamais ici car c'est un lieu plutôt caché, difficile d'accès sans y connaître son existence alors comment il peut y avoir deux hommes avec une montre affichant un plan et qui semble pointer sur leur carte ton bureau précis ?

À peine quelques secondes, et tu comprenais une chose, ils doivent être des amis de mec que ta sœur vient de capturer qui ont réussi l'exploit de repérer ta signature. Rien que pour ça, c'est plutôt impressionnant pour le coup, pas tout le monde est capable de te repérer de la sorte, même si c'est approximatif. Par contre, ils se retrouvaient juste derrière ta porte et pas le temps à perdre. Tu quittas ton siège afin de te jeter sur les petits meubles présents dans ton repaire pour essayer de bloquer la porte comme tu pouvais alors que tu entendais ta sœur parler dans ton oreillette tout en entendant les deux hommes de l'autre côté de la porte essayer de la défoncer.

Tu fous quoi ? C'est pas l'moment d'aller sur un site porno hein.


Deux secondes !!! C'est la merde !!


Tu n'es clairement pas une combattante alors forcément, dès que c'est une situation un peu de crise, tu paniques assez vite et tu essayes au mieux de faire ce que tu peux. Déplaçant un gros meuble, ce qui semble être une petite commode, enfin déplacer, plutôt traîner tellement qu'elle est bien plus lourde que toi, mais la panique te donne des forces car tu arrives à l'emmener jusqu'à la porte.. dire que tu as dû te faire aider pour le faire venir ici et là tu arrives à le traîner toute seule, c'est une grande amélioration pour le coup. Le meuble mit contre la porte, qui tambourinait déjà pas mal, tu continuais de mettre des objets, comme ton pouf au-dessus du meuble, comme si cela allait t'aider, mais tu paniques tellement que tu fais des choses stupides pour le coup.. Le dos contre le meuble, essayant de retenir la force des hommes, mais une chose est sûre et tu le sais très bien, cela ne tiendra pas très longtemps.

Robyn ! Ramène ton cul vite stp... Je ne veux pas y passer.


Les yeux humides, les larmes qui montaient légèrement à tes yeux. Tu ne veux pas mourir et tu te doutes très bien que toute seule contre deux mecs comme eux, tu n'as clairement pas les chances de gagner sans Robyn. À chaque coup contre la porte, tu bougeais, mais tu retournais très rapidement contre le meuble pour faire comme une résistance, même si c'est vain pour le coup. Après plusieurs coup contre la porte, ils finirent par réussir à détruire ta barrière, te faisant voler au niveau de ton ordinateur, les meubles, les objets, ton pouf, tout ça volaient un peu dans tous les sens, heureusement que tout est en hologramme presque dans ton bureau, cela évite que ça soit casser. Malheureusement, tu te retrouves contre deux hommes, bien plus grand, bien plus fort que toi, sans aucune défense.. du moins pas vraiment, tu as encore une carte maîtresse dans ta manche. Tu comptes bien l'utiliser.

Les yeux très humides, beaucoup trop humide pour voir clair, mais cela ne va pas t'empêcher de tenter une chose histoire de gagner du temps pour que ta sœur arrive, tu sais qu'elle va venir, même si tu n'entendais plus trop ce qu'elle te disait, ton oreillette étant tombée durant ta résistance vaine. Tu jouais avec ta bague et ton petit robot fit son apparition entre toi et tes agresseurs.

Vous allez voir.. Vous allez vous faire massacrer !


Ta voix légèrement tremblante, mais pleine de sincérité. Le robot prit sa forme méchante, avec son petit visage rouge, prêt à se battre, tu es prête à le faire combattre, les commandes au sein de ta bague va te permettre de le contrôler. Il est clairement plus apte pour les combats de robots miniatures, mais tu peux très bien l'utiliser en combat réel, surtout ils ont des prothèses et tout, donc ça devrait se faire pour aider ; ses petits amis viendront également à la rescousse si jamais. En tout cas, les deux mecs semblaient bien rigoler de ta petite prestation et de la pauvre menace que tu devais représenter, toi et ton microbe robot. Ce qui est compréhensible à vrai dire, mais tu ne vas pas te laisser faire. Tu as beau ne pas savoir te battre, tu ne te laisseras pas faire si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Re: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] EmptyLun 8 Fév - 23:37

Robyn
Catalyst

Prudence
Catalyst

Deux secondes la cruche
Ok, il y avait réellement un soucis dans le QG ; voilà que je l'entendais me dire que c'était la merde alors je commençais à accélérer le pas. Je passais par les ruelles un peu plus craignos pour arriver jusqu'à notre maison mais je dois vous avouer un truc... J'n'ai pas réellement le sens de l'orientation et mon GPS est en train de se faire attaquer du coup, c'était compliqué pour moi de me repérer dans la ville ; pourtant j'étais née dedans, j'avais grandie dans la Capitale et je faisais souvent des missions.

- Robyn ! Ramène ton cul vite stp... Je ne veux pas y passer.

- Oui ben j'te rappelle que j'ai pas le sens d'orientation !! Retiens-les !

Ouais d'accord, c'était plus facile à dire qu'à faire. Un jour, je devrais lui apprendre à se servir de ses poings et de ses pieds plutôt que de sa tête ; je continuais de courir et pourtant, même si j'étais bien entraînée, je commençais à fatiguée. Je m'arrêtais net, posant mes mains sur les genoux en prenant de grandes inspirations... J'avais l'impression d'avoir les poumons en feu, envie de pioncer et mal au bide à cause de cette foutue plaie au ventre. Je relevais la tête jusqu'à ce qu'une moto entra dans mon champ de vision... Ce n'était pas la mienne mais ça ferait le taff.

Vous vous doutez bien que ma méthode n'a pas été de demander gentiment le véhicule et l'enfourcher pour sauver ma p'tite sœur ; j'ai plutôt choppé le mec par le col, j'l'ai fait tomber au sol -avec un petit coup de pied gratuit au passage-, piqué ses clés et mis la moto. Pas de casques ni de matériel de protection mais j'sais que je pourrais m'en sortir, j'voulais juste arriver plus vite à la maison ; si bien que j'me suis permise de griller quelques feux rouges. J'suis soldat de toute façon alors me faites pas chier.

J'espérais que j'n'allais pas arriver trop tard. Oh putain, j'm'en voudrais à mort si il arrivait quelque chose à Prue et j'pense que la daronne serait capable de revenir d'entre les morts pour m'en coller une... J'ai toujours su qu'elle préférait ma sœur. Je tentais de lui parler mais elle ne répondait plus. Tss, elle avait dû perdre son oreillette et j'avais perdu le contact avec... Il faudrait vraiment que je lui achète un pistolet qui fasse tout le taff à sa place.

Quelques minutes plus tard, j'arrivais au niveau de notre maison et je vis de la lumière sortir du QG de ma sœur ; c'est bien ce que je me disais, ce n'était pas normal. Je laissais tomber la gestion de ma moto et m'éjectais pour la laisser continuer sa route afin qu'elle s'explose contre un mur ; voilà, ça c'est ce que j'appelais une entrée fracassante. Je m'approchais du QG mais ma course fut stoppée par ses petites merdes de robot qui passèrent devant mes yeux ; je récupérais sa petite invention avant d'entrer dans le QG.

- Eh les p'tites merdes, laissez ma sœur tranquille !

Bon, je ne savais pas utiliser les inventions de ma sœur alors je me contentais de lancer son petit robot dans la gueule d'un des mecs ; ça pouvait faire mal dans la tête, non ? Sans plus attendre, j'en choppais un par le col et le forçait à reculer de quelques pas et lui coller un gnon au passage. Profitant de ce petit laps de temps, je donnais un coup de pied dans les couilles de l'autre gars avant de me tourner vers ma sœur.

- Dégage d'ici, tu m'gênes !

C'était un peu ma manière à moi de dire qu'elle devait se mettre en sécurité plutôt que de rester dans la zone de combat où elle risquerait de me déranger. Le premier gars profitait de cet échange pour me sauter dans le dos et commencer à m'étrangler ; je fis un mouvement pour le faire tomber en arrière mais il ne voulait toujours pas me lâcher. Je tapais son bras mais il ne voulait pas lâcher prise... J'sais pas, on peut pas me donner un truc coupant ? Même un stylo !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Re: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] EmptyJeu 11 Fév - 17:06

Deux secondes la cruche !

Prudence Catalyst & Robyn Catalyst

Ta situation n'est clairement pas plaisante. Tu as perdu contact avec ta sœur, il faudrait vraiment que tu adaptes également la façon de communiquer avec elle grâce à d'autres technologies qu'une simple oreillette, mais là pour le coup tu n'as pas trop le temps d'y penser. Tu te retrouves donc sans aucun moyen de communiquer avec Robyn, seule, avec deux hommes en face de toi et ils ne semblaient clairement pas là pour rigoler ou jouer avec toi, mais plus pour te faire du mal. C'est assez simple de deviner qu'ils sont là à cause de ce que vous venez de faire à leur pote, qu'ils ont réussi à te retrouver.. il faut vraiment que tu améliores ton programme également pour être le plus indétectable possible pour que ça ne se reproduise pas. De toute façon, tu sais très bien que tu ne pourras pas échapper au contrôle de l'Empereur, de toute façon tu n'as rien à lui cacher, mais si tu peux éviter que les autres te retrouve, c'est toujours mieux. De toute façon, tu ne te laisseras pas faire, même si tu es sportive, tu n'es pas capable de gagner seule, mais tu n'es pas seule, ton petit copain est là pour t'aider !

Lorsqu'il vit ton petit robot, composé de trois micros robots, ils se marraient. Il y a de quoi en même temps, mais il ne faut jamais sous-estimé les petits robots, ils peuvent faire beaucoup de mal quand on sait les utiliser parfaitement et tu sais très bien les utiliser. Jouant avec ta bague, celle qui te permet de contrôler parfaitement ce petit robot, il se mouvait et parti à l'attaque alors que tu essayais de reculer au mieux pour gagner du temps. Ton petit ami se mit à courir en direction des hommes, se mit à grimper sur eux, mais ce fut un peu inutile car il l'attrapa sans aucun problème avant qu'il puisse atteindre les jointures de leur prothèse. Ils se stoppèrent pour se regarder en rigolant de voir la piètre résistance que tu pouvais leur opposé. Sur le coup tu hésitais à déployer la totalité de ta petite armée afin de les massacrer, tu penses que ça pourrait le faire, mais le faire dans un si petit espace, ce n'est pas spécialement la bonne solution car ça risque de détruire une partie de ton local et tu n'as pas envie spécialement. Les deux hommes finirent par jeter dehors ton ami sous ton regard médusé. Tu ne comprenais pas comment on pouvait faire ça à un robot, c'est horrible d'être ainsi.

HEY ! J'espère pour vous qu'il n'est pas cassé ! Vous savez combien de temps j'ai travaillé dessus ?!


Tu t'énervais, mais cela semblait les faire encore plus rire de te voir ainsi, en même temps avec ta bouille, difficile de te prendre réellement au sérieux. Alors que tu gonflais les joues sous la colère, les deux hommes partirent à la chasse sur ta petite personne. Ton repaire n'est pas bien grand, mais tu le connais, tu es petite et eux grands, donc c'est plutôt simple de passer dans les petits recoins afin d'échapper à leur emprise en passant sous les tables par exemple.

Cela dura longtemps, une éternité pour toi, mais dans les faits, ça a sûrement durer quelques secondes, une minute grand maximum. Au moment où ils allaient t'attraper, une nouvelle personne fit irruption dans ton bureau, Robyn ! Tu hurlas son nom en la voyant, super heureuse, surtout qu'elle semblait être assez en colère pour les massacrer et pour te protéger. En plus elle a en main ton petit robot, elle est trop forte.... Non mais c'est une blague ?.. Tu te figeas en voyant que ta sœur vient de lancer ton robot comme si c'était un simple jouer sur la gueule d'un des mecs.. Stupéfaite devant une telle conscience non robotique.. Tu te demandais bien comment vous pouvez être de la même famille, comment tu peux être un génie et comment Robyn peut être si.. stupide ?

Dégage d'ici, tu m'gênes !


Ah.. euh... Oui ! Ne casse rien, et j'espère que mon petit robot est intact espèce de brute !


Robyn parti directement au combat et il faut dire que tu voulais éviter d'être dans ses pattes et te prendre un coup perdu. Sans trop réfléchir, tu pris la direction de ton petit bunker secret afin d'y rentrer, en théorie pour y rentrer, il faudra y aller et tu seras bien à l'abri de tout donc tout devrait bien se passer et normalement Robyn devrait pouvoir gagner contre les deux. Malheureusement, alors que tu te retrouves devant l'entrée, du moins le passage qui te permet de t'y rendre, tu remarquas une chose, Robyn est en danger, elle n'a plus le dessus alors qu'elle l'avait il y a encore quelques secondes.

Elle est entrain de se faire étrangler par l'un des hommes et semble être en danger. Il faut que tu l'aides.. Comment ? Tu regardais partout autour de toi, mais tu es dans ton repaire, pas chez toi, tu n'as pas de couteau ou quoi ici, juste ta cafetière et des tasses.. Une petite lumière vient s'allumer dans ton esprit. Grande sportive que tu es, tu fis une roulade sur ton bureau qui a changé de place à cause de toute l'agitation, attrapant au passage ton hoverboard, qui a bougé de place dans cette bataille, durant ta roulade afin de pouvoir mettre un immense coup dans le crâne du mec qui embête ta sœur ; toute ta force y passa, tu n'es pas très forte certes, mais sous le coup de l'adrénaline, tu peux faire des miracles.

Sous l'impact, ta planche explosa.. Triste, mais tu la reconstruira à l'identique, peut-être plus rapide.. cela ne te prendra pas trop de temps, ce n'est pas compliqué après tout. Dans tous les cas, il faut dire que ton plan à parfaitement fonctionné. Le mec va sûrement être un peu sonné, du moins assez perturbé pour que Robyn puisse lui en faire voir des couleurs pas mûres. Sauf qu'ils sont deux, alors que tu tentais de sauver ta sœur, le second homme se retrouvait derrière toi afin de t'attraper avec son bras prothèse, plutôt jolie il faut dire, mais pas le temps d'admirer car tes pieds quittèrent le sol sous la force de l'homme. Tu te débattais comme pas possible, il te menaçait de te tuer si Robyn fait le moindre geste. Il ne rigolait pas, du moins tu le penses, mais toi non plus.

Discrètement tu manipulais ta bague du bout de ton pouce afin de faire bouger ton robot qui se trouvait non loin. Il grimpa discrètement sur l'homme, trop occupé à te menacer pour le repérer jusqu'à atteindre l'épaule de l'homme, faisant tourner autour de la jointure pour exercer une pression suffisante et de la bonne manière afin de détacher le bras du corps de l'homme. Cela à pour effet de lui faire perdre son bras, mais également l'emprise qu'il avait sur toi, te faisant tomber lourdement au sol. Tu fais entièrement confiance à Robyn pour la suite, mais au cas où, tu prendras la poudre d'escampette dès que tu te seras remis du choc, surtout que tu es tombé sur le bras, de quoi faire mal et te créer un beau bleu.

Maintenant Robyn !

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Re: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] EmptySam 13 Fév - 21:23

Robyn
Catalyst

Prudence
Catalyst

Deux secondes la cruche
Quitte à crever, j'préfère être seule et me sacrifier pour sauver ma sœur, même si entre nous, je mériterais mieux de survivre. Mais bon, la daronne qui est au ciel ne pourrait jamais me le pardonner. Mon agresseur et moi étions tombés au sol, moi sur lui tandis que je me débattais du mieux que je pouvais ; j'essayais chopper des trucs avec mon pied mais il avait une sacrée poigne. Pourtant, je remarquais du coin de l'œil ma sœur faire ses petites roulades pour chopper quelque chose ; mais je lui avais dis de partir !

Je tentais de parler pour lui dire de fuir mais aucun son ne sortait de ma bouche, je commençais à suffoquer et presque tourner de l'œil. Néanmoins, j'étais suffisamment éveillée pour remarquer que Prue venait de sacrifier son hoverboard sur la tête de l'autre brute ; autant dire que ça ne l'avait pas assommé mais ça l'avait suffisamment surpris pour relâcher un peu son étreinte. J'en profitais pour donner un méchant coup de coude dans l'estomac du type histoire d'en rajouter avant de me relever.

Malheureusement, les emmerdes continuaient. Elle m'avait peut-être permise de me dépatouillée de ma situation mais ça s'était désormais inversé et la voilà qui avait quitté le sol, couteau sous la gorge et menacée. Je pinçais les lèvres, à deux doigts de simplement me jeter sur le type pour lui en faire voir de toutes les couleurs mais j'étais persuadée que Prue risquerait de payer les pots cassés. Je n'étais pas forcément la mieux pour créer des plans alors je me contentais d'observer Prue qui commençait à faire mumuse avec sa bague.

- Un pas d'travers et j'bute la gamine.

- Si tu la butes, j'dézingue ton pote. Dis-je en prenant un bout d'hoverboard cassé.

On pouvait jouer aux cons pendant longtemps mais je n'allais pas me laisser intimider. Trop concentré sur mes menaces et la manière dont il pourrait tuer ma sœur, il n'avait pas remarqué ni senti le petit robot monter petit à petit dans sa dos pour s'enrouler autour de la prothèse. Je lâchais un sourire à pleines dents tandis qu'elle m'annonçait que c'était le moment ou jamais pour intervenir ; pendant que ma sœur tombait, je me ruais sur son agresseur pour lui planter le bout d'hoverboard profondément dans son cou. Autant dire que le sang a ciglé partout.

Je me baissais pour ramasser le couteau lâché par ma récente victime afin de le lancer aussitôt dans la tête du premier ; je n'étais peut-être la plus fut-fut des deux mais j'étais celle qui savait viser et avec la force adéquate. Tout était enfin fini mais c'était sans compter ma sœur qui se jetait dans mes bras, sûrement parce qu'elle venait d'avoir la peur de sa vie... Je posais un bras sur son épaule histoire de tapoter mais je n'étais pas réellement tactile, heureusement que l'on venait de subir une attaque.

- Tss. Tu vas en chier pendant ta carrière militaire, toi.

Parce qu'elle allait en voir des vertes et des pas mures au long de sa vie et de sa carrière militaire. Je regardais les dégâts dans le QG, et c'est qui qui allait devoir payer toutes les réparations ? J'parie que c'est moi vu que je suis la seule à bosser. Je baissais la tête vers les deux corps et la giclée de sang autour de nous, j'suis même étonnée qu'elle ne se soit pas évanouie.

- Faut vraiment que j'apprenne à t'battre p'tite tête. Je baissais la tête. Tu m'aides à foutre les corps dehors ?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty
MessageSujet: Re: Deux secondes la cruche [PV Robyn]   Deux secondes la cruche [PV Robyn] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux secondes la cruche [PV Robyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-