Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-10%
Le deal à ne pas rater :
-370€ sur le nouveau PC portable gamer MSI GS66 Stealth 10UH-058FR
3330 € 3699 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le chaton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Le chaton Empty
MessageSujet: Le chaton   Le chaton EmptyVen 4 Avr - 17:39

    Thaddeus avait un chaton blanc. Il l’avait trouvé errant dans la rue, et le chaton l’avait suivi jusqu’à chez lui. Maintenant, ils vivaient ensemble et le jeune homme adorait ce chat, et ce chat adorait son maître. Lorsqu’il l’avait trouvé, le chat blanc était tout petit, il avait peut-être 5 ou 6 semaine. Il était tout maigrichon et son poil blanc semblait englué de vase et de boue. Thaddeus lui avait donné à manger des sardines et l’avait savonné dans son lavabo, au grand déplaisir du petit chaton.

    Au début, Thaddeus cru que ce devait être un chaton perdu, et que peut-être son maitre le cherchait toujours. Sauf qu’il n’y avait aucun collier autour du cou de chaton…Tout de même, il plaça quelques affiches de chat trouvé dans la ville, mais au bout de 3 semaines, il n’avait reçu aucune réponse. Le jeune homme en conclu qu’il n’avait pas de famille…Un peu comme lui en fait. Ce chaton lui rappelait lui-même au fond, seul et désemparer dans cette ville qu’il ne connaissait pas. Il décida de le garder chez lui, tous les deux se sentiraient peut-être moins seul au monde ainsi.

    Thaddeus ne lui avait toujours pas trouvé de nom. Car bien qu’étant un as dans les arts des sciences et de la médecine, son esprit était dépourvu d’imagination. Il avait un cerveau pratique et calculateur, alors trouver le nom d’un chat pour lui se révélait hors de son champ, hors de ses capacités. Il aurait voulu quelque chose d'original…mais il ne trouvait rien qui puisse le satisfaire. Alors, pour le moment, il se contentait de l’appeler «Chaton» en attendant de trouver mieux.

    Mais revenons à aujourd’hui…

    Cette journée-là, sa boutique était fermée. Thaddeus était en pyjama, en pantoufle, et n’éprouvait pour rien au monde l’envie de sortir de chez lui. En effet, le jeune homme était de nature casanière. C'était ce qu’il avait le plus aimé chez les moines : un environnement calme, silencieux, ou personne ne risquait de le distraire. Mais Chaton n’était pas de cet avis.

    Le chaton blanc, maintenant âgé de 3 mois, miaulait au pied du lit de Thaddeus, qui lui dormait encore profondément à 10h du matin. Le chaton recula, puis s’élança sur le lit de son maître. Il sauta ensuite sur lui, mais sans succès, étant donné son poids plume.
    Le chaton grimpa jusqu’à l’épaule de Thaddeus et miaula une nouvelle fois, posant une de ses patounes sur la joue du jeune homme. Cette fois, il ouvrit ses yeux jaunes, lentement, d’un air groggy. Il grogna, pas tout à fait heureux d’être réveillé, puis s’étira de tout son long, à la manière d’un chat. Sa grande main se posa doucement sur la tête du petit chat blanc, et il se mit à le flatter doucement.

    En boule sur le torse de Thaddeus, le chaton miaula de nouveau. Thaddeus finit par comprendre : il voulait sortir. À grand regret, le jeune homme quitta son lit.

    Ainsi, ils se retrouvèrent tous les deux devant le lac, par une journée ensoleillée. Au bord de l’eau, son chat blanc tentait tant bien que mal de chasser les petits poissons qui s’aventurai près du bord, tandis que Thaddeus ne put que s’endormit dans l’herbe fraîche, sous la chaleur du soleil.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le chaton Empty
MessageSujet: Re: Le chaton   Le chaton EmptySam 5 Avr - 18:01

Spoiler:
 



Je ne savais pas quel jour on était, mais en tout cas il faisait vraiment très beau. C'était le genre de temps où les habitants sortaient pour aller faire les boutiques, profiter des restaurants ou même de l'air frais de la forêt. N'ayant jamais aimé la foule mais aussi parce que je ne voulais pas me montrer à plusieurs personnes en même temps, je décidais d'aller dans la forêt et de errer dans celle-ci... Peut-être y trouverais-je une âme perdue qui a besoin de compagnie ? Ce serait vraiment génial si c'était le cas !

Je marchais donc tranquillement dans la forêt et vit défiler de nombreuses personnes, même très tôt le matin, à l'heure où le soleil venait à peine de se lever. Malheureusement, ils n'étaient jamais seuls... Même les enfants étaient toujours avec leur parent et profitaient d'une journée en famille pendant les grandes vacances d'été... Je ne voulais donc pas les embêter avec ma présence, surtout que les grandes personnes ne sont pas autant ouvert que les enfants avec ces histoires d'esprits.

Je m'arrêtais près d'un étendu d'eau afin de regarder les poissons nager tranquillement dans l'eau. Je restais là des heures... Enfin je crois. Le soleil ne cessait de monter ce qui signifiait que le temps passait donc je pense que je suis resté près de cette étendue d'eau pendant... deux ou trois heures je dirais. L'eau était tellement belle... Elle était d'un bleu magnifique qui donnait envie de se baigner dedans mais je ne le pouvais pas en tant qu'humain. Et en tant que renard polaire, l'eau était désagréable sur tous mes poils alors je devais seulement la regarder...

Tout à coup, j'entendis du bruit derrière moi ; Lorsque je me retournai, je vis un jeune homme, plutôt grand, plus vieux que moi, des cheveux blonds et des yeux de la même couleur. Je remarquai aussitôt qu'il avait un petit chaton blanc dans les mains ; Je continuai de regarder le petit chaton sans que le jeune homme ne me voit... Il était trop mignon et peut-être qu'il accepterait de jouer avec moi qui sait ? Surtout qu'à cet âge, j'avais entendu dire qu'il était plutôt joueur.

Je regardai les mouvements de ces deux êtres qui venaient d'arriver, le jeune homme lui s'allongea dans l'herbe et piqua sûrement un petit roupillon ; Tandis que le petit chaton blanc de quelques mois commença à jouer avec les poissons du lac. Ne voulant pas le laisser seul plus longtemps, je me transformai en renard polaire afin d'avoir une forme matériel. Il faisait plutôt chaud, mais c'était tellement agréable de sentir cette sensation que je ne sentais que trop rarement à mon goût et qui me manquait tellement...

Je m'approchais doucement du petit chaton que je surpris à cause de ma taille ; Je le rassurais aussitôt en lui disant que je voulais simplement jouer avec lui et que je ne lui ferais aucun mal. Me faisant confiance, on commença à jouer à essayer d'attraper les poissons de la rivière mais ils s'enfuyaient dès qu'on s'approchait du rivage. On abandonna donc rapidement vu qu'aucun de nous deux ne voulait aller dans l'eau ; On commença donc à se courser, pour se défouler un peu, un coup c'était moi qui le suivait et la fois d'après c'était lui.

Je me mit à aboyer, un petit aboiement, mais un aboiement quand même afin de montrer que j'étais heureux de jouer avec lui. Il me répondit par un miaulement, me disant qu'il était heureux de m'avoir rencontré et qu'il aimerait jouer plus souvent avec moi ; Chose que j'espérais aussi par la même occasion... Mais il fallait que son maître soit d'accord aussi ou bien qu'ils viennent plus souvent ici... Mais d'ailleurs, comment allait-il réagir si il me voyait avec son petit chat ? Me ferais-je chasser ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le chaton Empty
MessageSujet: Re: Le chaton   Le chaton EmptyDim 6 Avr - 19:16

Spoiler:
 

    Pendant que son chaton blanc et le renard polaire jouaient ensemble, Thaddeus dormait comme une souche. Le soleil et la chaleur le rendait amorphe et le chaton fut plus qu’heureux d’avoir trouvé un compagnon de jeu en cet après-midi ensoleillé. Sans quoi, il aurait finit pas s’endormir ou mourir d’ennui. Il miaula de nouveau au renard blanc et se frotta entre ses pattes en ronronnant.

    Le petit chat quitta un instant le bord de l’eau pour s’approcher de son maître en sautillant dans l’herbe. Arrivé à la hauteur de son visage, il sauta sur le front de Thaddeus, qui se réveilla en sursautant. Voyant qu’il ne s’agissait que de Chaton, il le prit doucement d’une main, se redressa sur le dos et le déposa par terre.

    -Qu’y a-t-il encore? Demanda-t-il à son chat d’une voix endormit, réprimant une envie de bailler aux corneilles.

    Son chat miaula et trottina jusqu’au renard blanc. Comme pour présenter son nouvel ami, il ronronna de nouveau en se faufilant entre ses pattes.

    Croyant avoir mal vu, Thaddeus se frotta les yeux, et regarda de nouveau le renard polaire. Constant qu’il ne s’agissait pas de son imagination et qu’il s’agissait bel et bien d’un renard polaire devant ses yeux, le jeune homme fonça les sourcils, l’air intrigué. Comment un renard comme celui-ci s’était-il retrouvé ici? Au beau milieu de ce parc, par une chaleur pareille? Ne devrait-il pas être dans des régions plus froides?...

    Thaddeus avait déjà vu des renards roux, mais jamais de renards polaires. Il en avait seulement entendu parler. D’ailleurs, il n’aurait jamais cru en voir un de toute sa vie. Et bien qu’il sache que les renards roux étaient inoffensifs, il n’en était pas aussi sûr pour les renards polaires.

    S’approchant de lui et de son chat, Thaddeus, désormais parfaitement éveillé, fixait de ses yeux ambre le renard blanc. Son chaton ne semblait pas du tout avoir la moindre peur de lui. Même, il semblait beaucoup l’apprécier, à la façon dont il ronronnait près de lui. Si son chat avait confiance, alors Thaddeus conclu que ce renard ne devait pas être méchant. Prudemment, il tendit sa main et flatta le renard derrière les oreilles.

    Toutefois, il essaya de comprendre comment était-il arrivé là. Décidément, Thaddeus songea qu’il devait être destiné à trouver tous les animaux perdus de Quederla!...Il regarda autour du cou du renard, mais il n’y avait pas de badges ni de collier qui aurait pu indiquer qu’il appartenait à quelqu’un. Ou peut-être s’était-il échappé d’un zoo?...Mais Thaddeus n’avait pas vu le moindre zoo dans cette ville. Alors il devait être sauvage…

    Mais quelque chose clochait. Comment pouvait-il être sauvage s’il n’avait pas peur de lui? Habituellement, les animaux sauvages fuient les humains. Alors pourquoi ce renard ne fuyait-il pas? De plus en plus songeur, le jeune homme considéra le renard d’un air curieux.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le chaton Empty
MessageSujet: Re: Le chaton   Le chaton EmptyDim 6 Avr - 22:33



J'étais en train de passer un bon moment avec petit chaton qui était devenu mon nouvel ami, un ami que j'espérais revoir en espérant que son maître m'accepte et ne me chasse pas. Tout à coup, mon nouvel ami, alla chercher son maître en sautant sur le front du jeune homme ; Je restai à l'écart, j'avais peur de me faire chasser par un maître qui pensait que je risquais de faire du mal à son petit compagnon. Le jeune Blond prit son chat dans les mains en lui demandant ce qu'il y avait puis se releva.

Le petit chat miaula ensuite à son maître pour qu'il le suive jusqu'à moi, puis la petite créature revint vers moi pour se blottir et ronronner entre mes pattes. J'attendais bien ce qu'il pouvait se passer, en tout cas il n'avait pas l'air énervé de me voir vu qu'il s'approcha de moi d'un pas d'un peu peu sûr, il avait l'air de douter de mon existence ; Chose que je pouvais comprendre car les renards de mon espèce se trouvait surtout dans les régions les plus froides du monde et non des villes comme Quederla où les étés sont plutôt chaud. Comme celui que l'on avait à présent.

Une fois près de moi, il me regarda un peu, peut-être qu'il n'avait pas confiance en moi ? Chose qui était peut-être normal vu que les renards n'hésitaient pas à attaquer les plus petits que soit et surtout les poules. Prudemment, il tendit sa main vers moi pour me caresser derrière mes oreilles ; En tant qu'humain, cela aurait été gênant, mais plus je reste longtemps sous ma forme d'animal, plus j'ai le caractère et ses manies donc en fait se contact était plutôt plaisant et j'arrivais à comprendre de plus en plus pourquoi pourquoi les chiens ou les chats aimaient la compagnie des humains.

Cependant, je voyais que quelque chose clochait, ce jeune homme avait l'air penseur ; Il y avait de quoi d'ailleurs ! Afin de tout lui expliquer, je décidai de me re-transformer sous ses yeux en humain. Mon corps d'enfant apparu sous ses yeux, un corps restant transparent mais qui pouvait parler par rapport au renarda polaire. Le petit chat avait l'air de ne pas comprendre ce qu'il venait de se passer ; En même temps, je venais de passer de l'état solide sous forme d'animal à un état qui ne ressentait ni chaleur ni rien d'autre.


- Je vois bien dans tes yeux que tu ne comprends pas grand chose à ce qu'il se passe ; Si tu veux je peux t'expliquer.

Je venais de dire ça avec un grand sourire, j'adorais aider les gens, surtout ceux qui avaient l'air sympathique comme ce jeune homme. J'attendais sa réponse, même si j'avais un peu peur qu'il soit horrifié par ma vue mais je ne lâchai pas mon sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le chaton Empty
MessageSujet: Re: Le chaton   Le chaton EmptyJeu 10 Avr - 17:21

    Thaddeus avait gardé ses yeux sur le renard blanc, ce posant milles et une question. C’est alors que peu à peu, l’animal pris devant lui une forme humain. Le jeune homme blond eu un hoquet de surprise, ne comprenant pas ce qu’il venait de se produire sous ses yeux. Où était le renard? Qui était ce gamin sorti du néant? Comment?...Était-il encore en train de rêver? Thaddeus cherchait en vain une explication rationnelle à tout ceci, mais en vain. Il recula prestement, comme s’il refusait de croire ce qu’il voyait.

    Devant lui ce tenait un garçon d’une quinzaine d’années. Son corps, transparent, ne fit qu’amplifier le choc. Thaddeus le contempla les yeux ronds comme des billes. Il ne pouvait pas y croire! Il fut saisit d’un frisson d’angoisse terrible, tandis que son chat restai immobile.

    - Je vois bien dans tes yeux que tu ne comprends pas grand-chose à ce qu'il se passe ; Si tu veux je peux t'expliquer.

    Thaddeus resta bouche bée en découvrant que cet être, humain ou pas, lui parlait. Était-il devenu fou? Ou bien encore victime d’hallucination, en plein jour? Thaddeus, malgré lui, eu envie de comprendre… Ce garçon était-il un produit de son imagination ou existait-il réellement?

    Ou encore, ce pouvait-il qu’il s’agisse d’un de ces pouvoirs que les membres de Familles ennemis possédaient? Bien qu’il n’ait jamais vu quelqu’un, même Domae ou Élémentis, avoir le corps translucide comme celui d’un fantôme, cela ne faisait qu’un an à peine qu’il était vivait à Quederla. Peut-être même, était-ce coutumier de croisé de tels êtres dans la ville? Souhaitant une fois pour tout avoir des réponses à ses questions, il commença d’un air prudent.

    -Qui…Que…qu’es-tu exactement? Un membre de l’une des Familles?...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le chaton Empty
MessageSujet: Re: Le chaton   Le chaton EmptyVen 11 Avr - 14:03



- Je vois bien dans tes yeux que tu ne comprends pas grand chose à ce qu'il se passe ; Si tu veux je peux t'expliquer.

Ce jeune homme méritait bien une explication alors je la lui devais, si j'avais été un autre animal comme un poisson, un oiseau ou un animal de compagnie je n'aurais pas prit cette peine, mais les renards polaires ne se trouvent seulement dans des endroits les plus froids du monde et n'allaient jamais vers les gens. Oui je sais que j'ai prit un risque en allant le voir, mais d'après le petit chaton, c'était une personne gentille qui ne ferait pas de mal à une mouche alors il était de mon devoir de ne pas le laisser patauger dans ses pensées en ce demandant ce qu'il se passait. Surtout que, d'après mon nouvel ami, il n'est qu'un simple Habitant donc n'y connait presque rien aux familles.

Cependant, me transformer devant lui n'eut pas l'effet auquel je m'étais attendu, il était là bouche bée, à me regarder ; Il avait l'ai effrayé... Lui faisais-je peur à ce point là ? Ou Était-ce vraiment le fait qu'il n'ait jamais vu de fantôme de sa vie ? Ce jeune homme avait l'air de se poser une multitude de questions, peut-être que j'aurais dû rester sous ma forme animal au lieu d'aggraver les choses... Ou alors j'aurais dû m'enfuir, au moins je ne l'aurais pas effrayé, ni lui ni mon nouvel ami... Mais tout ça était plus fort que moi, je n'aimais pas laisser les gens dans l'incompréhension et je me devais d'intervenir à chaque fois...

Il avait reculé en me voyant et continuait de m'observer, moi je gardais un regard de glace et continuait de le regarder. Lui aurais-je parlé si j'avais été encore en vie ? Est-ce qu'il m'aurait ignorer comme tous les autres ou aurait-il fait attention à moi ? Pourtant on était différent lui et moi. Lui était grand, mature, devait avoir un métier et une famille alors que moi je n'avais plus rien, pas même la vie ni même de sentiment ; Je restais toujours de glace et discret. Tout à coup, le jeune homme s'approcha prudemment de moi, comme si il avait peur que je fasse quelque chose de mal ou que je le blesse.


-Qui…Que…qu’es-tu exactement? Un membre de l’une des Familles?...

Il y avait un peu de peur dans sa voix, il ne comprenait rien à tout ce qui passait mais c'était normal... Et tout était de ma faute bien sûr ! J'ai été idiot de me présenter ainsi à lui. Je ne bougeais pas et l'observait avec mes yeux enfantins pleins de questions : que faisait-il là lui aussi ? Pourquoi était-il seul ? Pourquoi n'avait-il pas emmené ses enfants jouer avec lui au lieu de rester tout seul avec le petit chaton ? Sa femme n'a pas voulu le suivre jusqu'ici ? Je tendis mon bras doucement vers ce jeune homme pour toucher ses cheveux, des cheveux d'un blond magnifique comme je n'en avais jamais vu... A part une personne, ma sœur. J'étais curieux, dans tout dans mon corps pouvait traduire une envie de comprendre le monde ; Je décidais de me reculer pour le regarder.

- Je m'appelle Ewan Marshall et je faisais partie des Domae. Je suis mort il y a 7 mois, c'est pour ça que je suis presque invisible. Et je peux me transformer en animal quand je veux !

J'avais répondu calmement mais avec une petite voix enfantine, mais ma curiosité était trop importante pour que j'arrête là, alors je repris avec la même voix.

- Dit... Pourquoi tu es tout seul ? Pourquoi tu n'as pas emmené ta femme et tes enfants ?

J'étais sûr qu'il avait des enfants, cela se voyait chez lui, il doit être un père et un mari super ! Cependant quelque chose me dérangeait encore, de peur de savoir déjà la réponse, je décidai néanmoins de la poser quand même.

- Je te fais peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le chaton Empty
MessageSujet: Re: Le chaton   Le chaton EmptyLun 14 Avr - 19:39

En apprenant que c’était bel et bien un fantôme et malgré qu’il était encore sous le choc, Thaddeus fut désolé d’apprendre que ce jeune homme de même pas 20 ans était mort, et qu’il s’agissait bel et bien d’un fantôme. Au moins, il s’avait qu’il ne s’agissait pas de son imagination. Un homme de son âge ne pouvait pas se permettre d’avoir de telles hallucinations! Thaddeus sentait bien que ce jeune garçon n’était pas là pour le nuire. En fait, il parlait gentiment et lui posait tout un tas de questions. Quant à Thaddeus, il avait au moins quelques réponses.

Néanmoins, bien qu’on puisse sortir l’homme du monastère, on ne sort pas toujours le monastère de l’homme et Thaddeus avait appris à craindre les esprits et le surnaturel. Bien qu’il reste prudent, il baissait lentement sa garde.

-En fait oui, dit-il tout à fait honnêtement. Je n’avais jamais vu de fantôme, et je ne croyais pas vraiment qu’ils existaient mais…Enfin….Je suis désolé que tu sois mort si jeune. Je suis…un genre de médecin, et crois-moi que j’aurais tout fait pour te sauver la vie. Mais il faut croire que je suis arrivé trop tard…

Thaddeus qui ne vivait que pour sauver des vies, en voulait beaucoup à cette guerre entre les deux Familles de la ville. Si Quederla avait été aussi paisible que sa ville natale, ce jeune homme aurait pu avoir une longue et heureuse vie qui sait? Le jeune homme blond se demanda comment était-il mort. Aurait-il pu le sauver? Mais il n’osa pas avancer sur ce terrain. Peut-être cela rappellerait au jeune garçon des souffrances qu’il préfèrerait oublier. L’expérience de la mort ne devait pas être plaisante…

-Et…pour répondre à ta question, je n’ai pas de femme et je n’ai pas d’enfants. En revanche, j’ai mon chat, dit-il avec un sourire.

Et bien qu’il adorait son chat, il ne pouvait s’empêcher de repenser souvent à sa famille. Elle lui manquait tellement! Même lorsqu’il vivait à l’abbaye, on ne l’empêchait jamais de sortir pour aller rendre visite à son père, sa mère et ses frères et sœurs. À Quederla, la solitude et le peine de les avoir perdus l’avait rongé durant des mois.

Quand à fonder une famille, Thaddeus ne voyait pas comment il dissimulerait son sous-sol et sa pratique illégale de la médecine à sa femme. Entre autres raisons…Pour l’instant, le jeune homme était plus qu’heureux d’avoir son chat.

Il avança une main sur la tête du chaton et le flatta doucement, le faisant ronronner de contentement. En fait, il avait l’air moins effrayé que lui maintenant face au fantôme et ne voyait en lui aucune menace.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le chaton Empty
MessageSujet: Re: Le chaton   Le chaton EmptyMar 15 Avr - 22:33



-Je te fais peur ?

Je sentais bien que je dérangeais ce jeune homme ou du moins quelque chose n'allait pas, il avait l'air sous le choc de me voir, certains s'étaient enfui en me voyant mais lui restait ici, ce qui était plutôt rassurant. Pourtant il avait l'air attristé d'apprendre que je sois mort aussi tôt, mais il ne pouvait rien faire, c'était le destin de chacun ; Certains allaient vivre longtemps et avoir une vie paisible ou au contraire très dure et d'autre devait mourir. Et je pense que je préfère la mort à la vie, c'était peut-être bizarre à dire... Mais je me sentais plus vivant en étant mort. J'étais vraiment libre, il n'y avait plus de règles, plus d'obligation, et personne ne peut me faire du mal physique.

-En fait oui;.Je n’avais jamais vu de fantôme, et je ne croyais pas vraiment qu’ils existaient mais…Enfin…. Je suis désolé que tu sois mort si jeune. Je suis…un genre de médecin, et crois-moi que j’aurais tout fait pour te sauver la vie. Mais il faut croire que je suis arrivé trop tard…

J'haussais les épaules, il n'aurait pu rien faire de toute façon, je perdais mon sang trop vite, et me déplacer aurait été trop dangereux et il n'aurait sûrement pas eu le temps de venir. C'était mon heure, et je me devais de l'accepter. J'essayais surtout de me rassurer en me disant que personne n'aurait réussit à me sauver, mais peut-être que ma soeur m'avait traînée jusqu'au QG j'aurais peut-être eu une chance ? Mais... J'aurais surtout été un poids pour elle. De toute façon, je suis obligé d'accepter maintenant.

-Et…pour répondre à ta question, je n’ai pas de femme et je n’ai pas d’enfants. En revanche, j’ai mon chat.

Je regardais le petit chaton blanc qui avait l'air d'aimer son maître et inversement mais cela m'étonnais qu'il dise qu'il n'avait pas de femme ni d'enfant... Il ferait tellement un bon père et un mari, personne ne s'intéressait à lui ou bien c'était lui qui ne s'intéressait à personne ? Vu qu'il est médecin, il a dû soigner des filles et aucune ne lui a tapé dans l’œil ? Pourtant c'était souvent sur les lieux de travail que l'on rencontrait son âme sœur... Enfin, je sais que ce fut le cas pour papa et maman ; Ils m'avaient dit qu'ils se connaissaient du travail, enfin quand on habitait en dehors de Quederla. Je secouai la tête pour m'empêcher de rappeler de ce souvenir trop douloureux.

- Tu n'aurais pas pu me sauver ; Je suis mort ici dans cette forêt et on n'aurait pas pu me ramener à l'hôpital ou ailleurs. Mais ne t'en fait pas, ce n'est pas si dérangeant que ça d'être mort.

Je m'assis par terre et levais ma tête pour le regarder avec un sourire.

- Et puis c'est dommage, je suis sûr que tu ferais un superbe père de famille !

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le chaton Empty
MessageSujet: Re: Le chaton   Le chaton EmptyJeu 17 Avr - 4:29

    Thaddeus en revanche, pensa qu’il aurait fait un très mauvais père. Il ne savait pas comment il aurait pu protéger sa famille dans une ville comme celle-ci. Dans un coin plus paisible, peut-être…Peut-être la chance lui aurait souri. Mais ici, il ne voyait que de la violence partout où il allait. La mort de ce jeune homme devait en être la preuve : même des jeunes personnes pouvaient se faire tuer, alors pour Thaddeus, avoir des enfants serait une source constante de peur. La peur qu’ils se fassent tuer, la peur que ses enfants fassent eux-mêmes partis des Familles et mettent la vie des autres en péril. Non, il ne le supporterait jamais. Encore moins s’ils apparaissaient en fantômes devant lui!

    Mais Thaddeus pris le compliment.

    -Merci Ewan…Tu sais, je crois que j’aurais beaucoup aimé avoir une famille.

    Dans son esprit, il était certain qu’il n’y aurait plus jamais de petit ou petite Joplin après sa mort.

    Il soupira, laissant son chat trottiner autour de l’adolescent aux cheveux sombres. Il avait encore un tas de questions à lui poser…

    -Dis-moi…Pourquoi es-tu un fantôme? Est-ce qu’après la mort, nous devenons tous comme toi?

    Il regarda Ewan, son regard jaune métallique. Ses yeux brillaient doucement avec le soleil comme le font les lingots d’or sous la lumière. Ils étaient comme deux véritables rayons qui vous aveugle et vous transperce l’âme. Il y avait une lueur intelligente, comme sage dans son regard, mais aussi avide de curiosité.

    Lorsqu’il était moine, après la mort, il y avait le paradis ou l’enfer. Mais le pire châtiment que pouvait recevoir une âme était d’errer pour l’éternité sur la terre, en regardant les siens mourir sans jamais pouvoir les rejoindre dans l’au-delà. Rien que d’y penser, c’était terrifiant.

    Sans avoir appris la véritable médecine, Thaddeus avait appris à prier pour sauver son âme. Et lorsqu’il avait tué l’abbé, il avait conclu, terrifié, qu’après sa mort il irait probablement tout droit en enfer. Avec du recul, il n’était plus aussi certain qu’il y avait vraiment un enfer ou un paradis. Il n’y avait peut-être même rien du tout. Mais il ne savait pas si cela était rassurant ou non.

    Mais pourtant, Ewan était bien là, devant lui! Serait-il la preuve qu’il y a bel et bien quelque chose après la mort? Et si oui, est-ce qu’il aurait, peut-être, la chance incroyable de revoir sa famille ? Son père, sa mère…étaient-ils toujours parmi les vivants, en fantôme? Thaddeus mourrait d’envie de savoir ce qu’Ewan savait de la mort, cette grande ennemie qu’il repoussait comme il le pouvait chaque fois qu’il avait a guérir quelqu’un qui venait le trouver chez lui.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le chaton Empty
MessageSujet: Re: Le chaton   Le chaton EmptyVen 18 Avr - 17:46



J'étais assis par terre en train de le regarder, il avait l'air pensif après ce que je venais de dire. A quoi pouvait-il bien penser ? A son enfance ou bien au fait qu'il aurait pu avoir une famille ? Peut-être que je l'avais vexé en exprimant le fond de ma pensée... Je pouvais lire de la peur cependant sur son visage... De quoi avait-il peur ? De moi ? Ou bien pensait-il quelque chose qui lui faisait peur ? Le chat commençait à me tourner autour et je le regardais, avec un grand sourire jusqu'à ce que la voix de ce jeune homme.

- Merci Ewan…Tu sais, je crois que j’aurais beaucoup aimé avoir une famille.

Il devrait en avoir ! Il n'y a personne dans la ville qui l’intéresse ? Pourtant il y a des jolies filles à Quederla... Comme cette Meiji avec qui j'ai parlé il y a peu de temps, ou bien Yumanita... D'ailleurs, rien qu'en pensant à ce nom, je me suis mis à rougir et baissai la tête à regarder le petit chat gambader autour de moi. Lorsque je relevais la tête, je vis le jeune homme réfléchir à quelque chose ; Ou alors que quelque chose le perturbais chez moi.

- Dis-moi…Pourquoi es-tu un fantôme? Est-ce qu’après la mort, nous devenons tous comme toi?

Je baissai la tête, on me posait souvent cette question, pourquoi j'étais là ? Qu'est-ce que je faisais là ? Est-ce que tout le monde finissait comme moi ? A vrai dire je ne le savais pas même pas moi-même. J'ai vu beaucoup d'esprit oui et j'en vois plein autour de moi, mais je ne pense pas qu'il n'y a que ces gens dans Quederla ; Pas après tout ce qui se passe ici. D'ailleurs un jour, j'ai même vu un esprit disparaître complètement devant moi et depuis je ne l'ai jamais revu...

- Euh... Je ne sais pas trop. Je crois qu'il ne reste que ceux qui ont encore quelque chose à faire... Ou alors ceux qui sont trop accrochés à leur proche ou même à la ville... Je pense que même certain ne savent pas qu'ils sont morts.

Je continuai de réfléchir à sa question... Mais ça me paraissait le plus logique ; Lorsque je demande à un esprit pourquoi il est encore là, la plupart me répondent qu'ils doivent protéger quelqu'un, qu'ils n'ont pas fini ce qu'ils avaient commencé et d'autres ne comprenaient pas ce qu'ils leur étaient arrivés... Peut-être que je ne voulais pas protéger ma soeur, j'aurais eu un repos éternel et que je ne serais pas là à errer tout le temps ? Combien de temps d'ailleurs j'allais rester ici ? Même moi je continuais de me poser des questions et j'avais encore plein de chose à découvrir... Mais d'ailleurs, pourquoi me demandait-il tout ça ?

- Est-ce que tu as peur de la mort ?

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Le chaton Empty
MessageSujet: Re: Le chaton   Le chaton Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chaton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-