Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-15%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox sans fil Pulse Red
50.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Au bal masqué ohé ohé ! [Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 EmptyLun 12 Mai - 17:53



Quoi ? Un bal masqué est organisé pour les 500 ans de la ville ?! Mais pourquoi les meilleures choses ne se passent que quand je suis mort ?... D'abord, il y a ma rencontre avec Yumanita, j'aurais préféré la rencontré en vie, tout aurait été plus simple là... Et maintenant il y a une superbe soirée où j'aurait pu l'inviter qui est organisée ? Il va y avoir toute la ville, c'est impossible d'y aller avec elle, je ferais peur à tout le monde et gâcherait la soirée de tous... Mais cette fête a l'air tellement bien ! Et les Habitants ont l'air de vouloir y aller alors pourquoi pas moi ?

Ces derniers temps, lorsque je parcourais la ville, je voyais de jolies décorations dans tout Quederla qui montraient que la fête approchait de plus en plus et que les Habitants devait se préparer. Quand j'étais passé chez moi, je voyais mes parents se préparer ; Ils avaient accepté ma mort, difficilement mais avait finit par se dire que j'étais dans un monde meilleur et qu'ils ne devaient pas gâcher leur vie à me pleurer... Bon, j'avoue, j'y suis aussi pour quelque chose. Quant à Rose, je savais qu'elle était toujours triste mais qu'elle ne le montrait pas de peur de paraître faible ; Elle allait au bal avec un garçon, je ne sais pas qui il était mal lui je le surveillais de près !

Quant à moi, je ne savais pas ce que je devais faire... Je n'osais pas trop à vrai dire demanda à Yumanita de venir avec moi... Elle pourrait sûrement y aller avec son cousin, déjà elle aurait moins honte de danser avec un vivant plutôt qu'un mort... De toute façon, je pouvais toujours y aller, personne ne pouvait me voir donc même si j'y suis personne ne me verra ; Et qui sait, peut-être que je pourrait rencontrer d'autres esprits venu eux aussi profiter de la fête ! Après tout, je n'étais pas le seul mort de cette ville.

Lorsque le jour J s'approcha, je devenais de plus en plus impatient, je n'avais jamais assisté à ce genre de fête et j'allais voir enfin comment cela allait se dérouler ! C'était peut-être nul ? Ou alors réservé qu'aux adultes ? Non ! Je ne devais pas penser à tout ça ! Toute la ville était invitée donc les jeunes aussi et puis... Je pourrais toujours trouver quelqu'un pour discuter ; Peut-être que je croiserais Rose et que je pourrais... Non... Je risquerais de lui gâcher sa soirée. Ou alors Yumanita ? Peut-être qu'elle voudrait me voir !

Le soir approcha rapidement mais je ne pouvais rien faire, les gens de cette ville devait sûrement se faire tout beau, cherchant des masques et des habits mais moi je ne pouvais rien faire ; J'étais mort avec les habits que je portais encore aujourd'hui et je ne pouvais rien rajouter sur moi... Je n'aurais même pas pu me rendre visible complètement et touchable pour offrir une danse à Yumanita... Quel nul je peux être... Pourquoi est-ce que je suis resté en vie et pourquoi je n'ai pas eu le droit au repos que je méritais ?

Bref, j'étais devant de Gymnase, il y avait beaucoup de monde, mais je m'en fichais, je pouvais passer devant tout le monde ! Je ne reconnaissais personne vu qu'ils portaient tous des masques ; Cependant je reconnu l'As grâce à ses cheveux roses et je décidais de la suivre du regard, je remarquai rapidement qu'elle avait un petit oiseau sur son épaule. Étrange. Puis, quelques minutes après, cet oiseau s'était transformé en humain... Un esprit ! Je n'étais pas seul ! Il y avait quelqu'un comme moi dans cette ville et elle aussi était une Domae... Enfin normalement ? Mais bizarrement, l'As pouvait lui tenir la main, elle avait une consistance... Pourquoi moi je ne peux pas en avoir ? Comment ça se fait qu'elle sait faire ça elle et pas moi ?

Tout à coup, je senti quelqu'un me traverser, en avançant un peu et en me retournant, je vis une jeune femme aux cheveux rouges portant une enfant dans ses bras avec des cheveux de la même couleur. Elles portaient toutes les deux la même robe, sûrement la mère et son enfant qui s'était assortie pareil... C'était trop mignon ! Sans m'en rendre vraiment compte, je commençai à me penser pour regarder la petite fille qui avait l'air intrigué par ce qu'il se passait autour d'elle ; Tout à coup, j'apparu devant la jeune femme, avec un immense sourire aux lèvres.


- Coucou ! Elle est trop mignonne ta petite fille ! Elle s'appelle comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 EmptyMar 13 Mai - 21:52



Le bal masqué avait l'air de prendre tranquillement ses aises alors que de plus en plus de gens décidaient de se joindre aux festivités. La musique vaquait tranquillement dans les oreilles des invités, il y avait de quoi se sustenter que ce soit aussi bien en boisson qu'en nourriture et même l'ambiance à la fois si dynamique et si calme faisait plaisir à voir. Cela faisait quelques années que le jeune homme n'avait pas ressentis une plénitude ainsi envahir la population de Quederla et c'était sûrement parce que cela ne durerait pas que les gens avaient décider d'en profiter un maximum. Chacun s'étant vêtu de beaux habits pour l'occasion, c'était un plaisir que de participer au vécu de ces instants éphémères.

Shin avait retrouvé Kira, comme ils en avaient convenus plus tôt lors de leur rencontre imprévue sur le port de la ville. Pourquoi avait-il désiré la retrouver en ce lieu de fête ? La raison véritable, s'il y en avait une, il l'ignorait. Une envie l'avait parcouru, l'envie de retrouver cette personne aussi intrigante qu'intéressante. Il avait rencontré peu de personnes ainsi du long de sa courte existence mais s'il avait bien un défaut qui le tiraillait souvent, c'était bien sa curiosité et à l'occasion elle ne s'était pas ravisé, au contraire. Ce bal était donc l'occasion de passer un moment plus plaisant en compagnie de la demoiselle, leur dernière rencontre ayant basculé de manière peu attendue dans l'océan.

Cependant, le garde du corps n'avait pas retrouvé Kira seule, elle était accompagnée d'une demoiselle fort éblouissante, que ce soit par sa prestance, ses manières où le mystère qui semblait l'entourer. Malheureusement pour lui, le plaisir de faire sa connaissance ne fut que bref tant leur rencontre fut courte : à peine s'était-il présenté à elle qu'elle lui avait rendu sa révérence avant de manquer de renverser un verre puis de sembler s'en aller vers d'autres horizons. Pourquoi cela ? Il ne le savait point, tout le monde avait des choses qu'ils ne désiraient pas dévoiler ces jours-ci mais celle là avait décidé de garder le mystère tout en finesse, au point de n'avoir été qu'une lumière radieuse parmi d'autres. Il ne connaissait même pas son nom, c'eut été un minimum..

Le jeune homme recentrait son regard sur Kira, sur le visage dévoilé de la demoiselle aux cheveux roses qui avait semble-t-il décidé de poser son masque afin de ne pas être importunée par le port de celui-ci. Cela retirait tout le mystère quand à sa personne mais laissait à tout individu croisant son regard le plaisir d'admirer son visage se dessinant entre des cheveux d'un rose éclatant et singulier.

- Ah oui... C'est vrai que l'on est reconnaissable de loin toutes les deux... Vous venez d'arriver ?

Souriant légèrement alors qu'il avait glissé son masque sur vers l'arrière de sa tête d'un geste fluide, Shin pensa à quel point sa remarqué était mal calculée : elles vivaient toutes deux au quotidien avec ces couleurs, elles faisaient partie d'elles alors elles devaient avoir l'habitude d'être reconnue pour ces raisons. Pas de chance pour lui, il n'avait trouvé mieux comme parole afin d'entamer une conversation de retrouvailles et avait dû faire face à l'imprévu. Il ne tenait qu'à lui d'expliquer sa pensée en quelques paroles.

A peine allait-il commencer à parler que la demoiselle aux cheveux blanc s'était esquivée de quelques légers pas, saluant un homme au costume plutôt imposant, semblable à une armure cérémonial. Pourquoi avait-il décider de se vétir ainsi pour venir à un bal costumé ? C'était une des grandes question qui se posait. Même si la voix de cette homme au loin disait quelque chose à Shin, il ne s'en soucia guère, préférant se concentrer sur sa conversation plutôt que sur un brouhaha ambiant tout cela pour reconnaître un hurluberlu semblant perdu.

« En effet, j'ai un peu erré dans cet endroit avant de vous trouver, mais cela valait le coup, la couleur hypnotisante de vos cheveux ainsi que de celle qui je suppose est votre amie m'ayant guidé jusqu'ici. Je tiens d'ailleurs à vous complimenter sur votre tenue de ce soir, c'est un plaisir de profiter de votre compagnie ainsi. »

Voilà, il l'avait fait. Il avait réussi à se ressaisir à se remettre les idées en place assez de temps pour transmettre le compliment qui lui avait paru si évident mais pourtant si compliqué à décliner par le biais des mots. Curieuse chose qu'est l'esprit humain pour entrevoir tellement de choses mais ne disposer que de si peu d'images et de phrases pour les illustrer correctement. Alors qu'un sourire à la fois gêné et ravis avais emplis son expression pendant les quelques secondes où il s'adressait à Kira, le jeune homme profita de quelques menus instants pour se saisir d'un verre pour se servir de quoi se désaltérer. Ayant bu quelques gorgées, il reposa alors son verre alors que le sourire qu'il arborait disparu sous le masque qu'il replaçait sur son visage.

La jeune demoiselle aux cheveux blancs semblait toujours présente à leurs côtés, aux alentours de la table même si elle ne faisait pas grand chose, étant d'une grande discrétion. Le fait qu'elle n'ait pas émis un seul son depuis le début et toute la minutie qu'elle glissait dans ses gestes devaient bien vouloir signifier quelque chose mais de là à connaître la cause profonde de ce comportement, il en était incapable. La seule chose qu'il pouvait observer était la curieuse manière d'agir de cette jeune femme si éblouissante mais si transparente à la fois.  Il posa cependant son regard sur elle quelques instants, se demandant comment il allait bien pouvoir entamer la conversation, espérant qu'il ne les avait pas dérangé étant donné l'ambiance qui s'était installée dès son arrivée.

« J'espère ne pas vous avoir dérangé toutes deux par mon arrivée... Je n'ai même pas eu le plaisir de vous connaître ou de vous avoir croisé auparavant. »

Il ne savait pas vraiment si elle allait répondre où tout simplement passer à autre chose tant leur dernière et seule interaction fut brève et dénuée de toute parole de la part de cette jeune femme. Dans le doute, il replongea son regard sur Kira.

Animé par l’événement et le fait de se retrouver face à cette demoiselle aux cheveux roses, si singulière, le jeune homme se redressa, redressa les manches de sa chemise et avança légèrement vers son interlocutrice du soir. Nulle animosité, nul geste brusque : dans un mouvement léger et délicat, il glissa sa main sur celle de Kira, se saisissant doucement de celle-ci dans un but peu dissimulé même si le masque empêchait toute vision du regard ou du sourire du jeune homme.

« Je vous propose de continuer notre discussion, que vous me racontiez ce que vous avez fait intéressant avant de me voir arriver mais... c'est un bal masqué alors autant profiter de l'occasion : m'accorderiez-vous une danse ? Cela vous séparera quelques instants de votre amie mais vous ne le regretterez pas, nous reviendrons ensuite. »

Non pas qu'il soit spécialement bon danseur mais la musique qui parvenait à ses oreilles lui paraissait assez sympathique pour pouvoir emmener quelqu'un à ses côtés et lui offrir une danse. Par divers concours de circonstances, cette personne était Kira et cela lui convenait : cette soirée était un événement unique alors autant se jeter à l'eau et en profiter autant que possible.

Il n'avait guère d'idées de ce qu'elle allait répondre, si elle savait danser, si la musique lui convenait, si elle ne trouvait pas le jeune homme trop entreprenant, si elle allait laisser la jeune demoiselle à la chevelure blanche ou que savait-il encore, non. Certaines choses de la vie étaient ainsi : il valait mieux faire face à l'inconnu, la chance d'y trouver quelque chose de merveilleux y étant beaucoup plus grande que si nous prenions la fuite. Alors qu'il attendait une quelconque réaction de la part de Kira, Shin ne la lâchait pas des yeux, observant avec minutie son visage. Fort heureusement pour lui, ses propres expressions et ressentis restaient cachés bien à l'abri derrière son masque. L'inquiétude de la guerre en Quederla était bien loin.


Dernière édition par Shin Rudo le Mer 14 Mai - 1:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 EmptyMar 13 Mai - 21:55



29 Juillet... Une date importante dans le cœur de tous les Habitants, une date qui signifiait paix, une date qui disait que les Familles devaient faire une trêve pendant un laps de temps et tout ça pour quoi ? Pour pouvoir danser dans un bal masqué devant tout le monde et en portant des masques ? Quelle soirée ! Ces soirées devenaient de plus en plus ridicules et ne servaient strictement à rien à part espérer et cela faisait longtemps que le jeune homme avait arrêté d'espérer. Sa décision était donc prise : Il n'irait pas au bal.

Malheureusement, un autre problème se posait : Zwei. Connaissant la jeune femme et au vu des derniers événements, elle ferait tout pour trouver l'Elementis et lui demander de l'accompagner. Mais même avec tout ça, c'était hors de question pour y aller avec elle ; De plus, le jeune homme ne savait pas danser et il n'avait pas que ça à faire à dépenser son argent pour acheter un stupide masque qu'il ne lui servirait que pour ce soir là. L'homme aux cheveux rouges devrait donc éviter la jeune femme le plus possible de la journée.

C'est pour cela qu'il décida d'aller en forêt ; Jamais elle n'irait le chercher là-bas, surtout avec tous les événements qui s'étaient déroulés pour le jeune homme, on aurait pu croire que la forêt l'inquiéterait ou lui ferait peur, mais rien ne faisait peur à Gaara. Et puis, si c'était le meilleur endroit pour éviter Zwei, il irait sans hésiter. C'est donc très tôt qu'il y alla, dès qu'il se réveilla même c'est-à-dire vers les 9 heures du matin, normalement à cette heure-là, il ne risquerait pas de croiser grand monde.

En allant dans la forêt, il alla directement dans le cimetière. Pour voir sa sœur ? Pas vraiment ; Seule sa sœur avait une tombe -et il trouvait cela extrêmement injuste pour son frère- alors lorsqu'il se recueillait là-bas, il avait pour habitude de parler à Yukyo et non à sa sœur. Tout était calme dans le cimetière, en même temps, ce jour était réservé aux vivants, pour qu'ils puissent fêter les 500 ans de la ville et non pour les morts qui reposaient paisible depuis des mois ou des années.

Chaque fois qu'il était sur la tombe, il se demandait ce qu'étaient devenues ses géniteurs ; Étaient-ils partie de la ville après tout ce qu'ils avaient vécu pour connaître une vie meilleure ? Ou avaient-ils décidé de rester encore pour souffrir ? Se rappelaient-ils de leur fils qu'ils avaient lâchement abandonné ou l'avaient-il réellement oublié ? Gaara pensait à eux oui, mais pas dans le bon sens, il les détestait, les haïssait mais en même temps les remerciait. Grâce à eux il était devenu plus fort et si jamais il devait croiser leur chemin, il n'hésiterait pas à les tuer.

Les heures passaient lentement mais Gaara aimait être tranquille là, dans le cimetière où il n'y avait aucun bruit et où il était posé ; Il s'était même endormi à un moment - 1 ou 2 heures pas plus -. En ouvrant les yeux, Gaara su qu'il était dans les 17 heures, il le voyait grâce à la position du soleil ; A cette heure-là, Zwei devrait sûrement se préparer pour ce soir donc elle ne risquerait pas de le trouver. Aussitôt pensé ça, le jeune homme se leva en s'étirant afin de reprendre son chemin jusque chez lui en marchant tranquillement comme il avait l'habitude de faire.

En sortant du bois, il prit la direction pour aller chez lui, tout à coup, il tomba nez à nez avec la personne qu'il ne voulait pas voir : Zwei. Gaara appréciait de plus en plus cette jeune fille, ils s'étaient tous deux sauvés la vie, mais il avait du mal à accepter qu'elle pourrait faire partie de sa vie ; Elle ne savait pas dans quoi elle s'engageait avec lui et il avait tenté de la prévenir le plus de fois possible alors il a dû l'accepter... Comme le lui avait conseillé Meiji Sahoshite ; Mais comment ouvrir son cœur quand on est un monstre qui n'en a pas ?

Comme il s'y attendait, la jeune fille lui demanda de l'accompagner au bal. N'était-ce pas une chose que faisait généralement les hommes ça ? Zwei devait savoir que Gaara ne ferait jamais le premier pas alors c'était elle qui avait prit les devants. L'Elementis restait froid devant sa proposition, non. Il n'irait pas à ce bal avec elle, c'était hors de question ; Mais il s'était promis d'arrêter de la faire souffrir alors il lui répondit d'une voix froide qu'il verrait. C'était un genre d'euphémisme, il ne disait pas vraiment non mais il le pensait.

Après cette brève rencontre, le jeune homme rentra directement chez lui, de toute façon il n'avait rien à faire donc il pouvait prendre tout son temps. Une fois chez lui, il fut prit d'un violent mal de tête et il savait ce que cela signifiait : l'apparition de son frère qu'il avait lorsqu'il avait faillit mourir. Gaara l'envoya balader, lui disant de se mêler de ses affaires mais l'autres insistait ; Yukyo voulait qu'il aille au bal, qu'il fasse cet effort pour Zwei car elle le méritait et que lui aussi méritait l'amour de cette jeune fille. Son frère était vraiment la voix de la raison... Il avait réussit à le faire changer d'avis.

Et voilà que Gaara était dans la douche, il resta sous l'eau plusieurs minutes se répétant qu'il allait regretter ce qu'il était en train de faire. Une fois sortit, l'Esprit du Sable regarda dans son armoire et comme prévu il n'avait pas du costume et puis, il ne tenait pas à ressembler à un pingouin... Il trouva alors de vieux habits qu'il mettait lorsqu'il était plus jeune et avant d'avoir adopté pour le style qu'il avait maintenant. C'était des habits assez gothiques ; Il prit un t-shirt à manches longues rouges et rajouta par dessus un t-shirt à manche courtes noir, pour le bas, un pantalon noir et des baskets noires aussi. Pour le masque, cela ne posait pas de problème, en un rien de temps, le jeune homme créa un masque fait entièrement sable avec des petits dessins comme ceux de sa jarre.

Lorsqu'il fut prêt, le jeune homme se regarda une dernière fois dans la glace, se traitant d'imbécile et prit la direction du Lycée. Il n'avait jamais fait ses études là-bas mais ce n'était pas pour ça qu'il était plus bête qu'un autre ; Il lisait beaucoup et c'est ça qui lui a permit d'avoir une très grande culture générale. Gaara marchait tranquillement dans la rue, il prenait son temps car il ne voulait pas aller à cette fête qu'avait organisé la ville mais il n'avait pas le choix... Pour Zwei. D'ailleurs, en parlant d'elle ; Lorsque le jeune homme arriva à bon port, il eut un peu de mal à la reconnaître mais elle avait elle aussi des cheveux hors du commun alors il sut que c'était elle.

Un autre détail lui permit aussi de la reconnaître ; Zwei portait une jolie robe rappelant le feu et orange ainsi que d'un masque rappelant aussi une flamme. Il la dévisagea sous son masque, elle était vraiment jolie... Si jolie qu'il resta bouche bée durant plusieurs secondes. C'était bien la première fois de sa vie qu'il perdait ces mots devant quelqu'un et tout cela était si... Nouveau pour cet homme.

- Tu... Tu es... Commença-t-il, mais impossible de finir sa phrase. Tu m'attends depuis longtemps ?

Non... Vraiment, Gaara avait du mal à dévoiler ses sentiments... Montrer qu'il était faible serait le pire pour lui... Peut-être arrivera-t-il au cours de la soirée de lui dire ce qu'il pense vraiment ? Bref, ils n'allaient pas attendre plus longtemps devant le Gymnase. L'Elementis invita donc la jeune femme à entrer à l'intérieur du bâtiment ; Ils furent contrôlés par les deux gardes à l'entrée qui jugèrent que tout allait pour le mieux. Une fois à l'intérieur, ses tympans furent agressés par la musique forte qu'il y avait, et le monde présent lui donnait presque mal à la tête ; Après avoir bien tout observé, le jeune homme se tourna vers Zwei.

- Euh... Et maintenant on fait quoi ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 EmptyMer 14 Mai - 15:49

Un regard noir parcours la pièce désormais animée et colorée par les convives qui dansent et rient, inconscients des deux perles d'obscurité qui les épient dans l'ombre. La fête bat son plein, les visages se dévoilent parfois, laissant un sourire étirer des lèvres charmeuses et les jeux de séduction s'entremêler aux danses lascives. La frivolité bienséante est de mise entre de jeunes gens qui pourraient bien s'entre-tuer s'ils connaissaient leurs véritables identités. Voila qu'un masque était bien pratique pour fermer les yeux, sciemment, sur la réalité. Car la réalité n'est pas belle à voir, alors la voila aujourd'hui habillée et fardée, parée de tous les atours de la bonne société.

~C'est écœurant.~

L'Ombre se déplace, elle parcours en quelques sauts habiles la moitié du gymnase. Impossible avec tout ce monde ? Oui, si vous faites l'erreur de vous déplacer au sol. L'animal malin lui se meut dans les airs, son ombre glisse sur les structures métaliques qui soutiennent le plafond de l'immense salle. Invisible aux yeux de ceux qui jacassent en contre-bas, trop occupés par leur petits jeux de charmes et de subterfuges. Comment peuvent-ils tous se croire en sécurité.. au bras de leur ennemi ? L'animal qui se déplace sur les poutres de métal avec autant d'aisance qu'un singe en forêt ne comprend pas comment tous ces gens peuvent faire autant preuve d'hypocrisie.

Une journée pour la paix et l'harmonie des deux Familles, un cessez le feu annuel pour l'entente cordiale de tous.. Voila une bien mauvaise mascarade. Ce n'était pas un oasis dans le désert de la guerre non, c'était un mirage. Un mirage auxquels tous voulaient visiblement croire, en dépit de tout bon sens. Ils se complaisaient dans une illusion aussi belle et éphémère qu'un bal. Cela les éloignaient de la réalité et au final, ne réglait en rien les différents entre les deux Familles.

La silhouette invisible n'aime ni ce simulacre de paix, ni ce genre d'évènement mondain, et pourtant, elle paticipera bien aux festivités. Enfin, à sa manière. Comme un fantôme, la silhouette se faufile dans un coin de la salle, derrière les grands rideaux séparant la scène des coulisses et se laisse tomber. Le voil noir s'étale au sol sans autre bruit qu'un doux frémissement de tissu que personne n'entendrait dans ce brouhaha de paroles et de talons frappant le sol. La silhouette se redresse dans l'ombre des coulisses de la scène où un orchestre bien classique se produit à ce moment, invitant les nobles et moins nobles personnages présents, à danser comme on l'aurait fait quelques siècles auparavant dans un bal mondain. Et c'était bien là ce qu'était ce bal, ou bien ce dont il voulait avoir l'air.  

L'animal change de peau, il mue comme un serpent, abandonnant le noir pour un vêtement plus coloré, le tissu cachant le bas de son visage remplacé par un masque de félin, ses cheveux noirs retombant librement sur ses épaules, ses getas rouge frappant légèrement le sol en s’avançant parmi les figurants de ce bal, les artistes de tout genre qui avaient eu l'autorisation de jouer sur scène. Ils semblaient nerveux, et très vite une voix se détacha des autres.

- Si il n'arrive pas dans cinq secondes son numéro est annulé voila tout ! Pas capables d'être à l'heure, fichus artistes !

Ce devait être le coordinateur, celui qui avait en charge d'amuser et de distraire les invités en ne laissant jamais la scène vide et le gymnase silencieux, bien qu'il aurait du mal tant les danseurs étaient bruyants et les jacasseries permanentes. Ajouté à cela le cliquetis des verres, l'entrechoquement des couverts, le frottement des chaises sur le sol, le froufrou des robes et les talonnettes des chaussures masculines.. Et le capharnaüm n'était que de peu dominé par la musique des musiciens sur scène. Soudain une autre voix fait barrage.

- Qui êtes-vous ? C'est réservé aux artistes ici.

C'est une femme qui parle, vêtue sobrement, un violon à la main, les cheveux tirés à quatre épingles et le regard sévère de ceux qui se pensent bien au-delà des compréhensions basiquement humaines, tragiquement animales, un esprit créatif dans un corps asséché par l'orgueil. Elle toisait de haut la frèle silhouette qui lui faisait face, le masque félin se redresse légèrement, la voix masquée répond sans détour.

- Cheshire.

- Ahh ! Vous voila enfin ! C'est à vous dans un instant !

Le coordinateur prend le pas sur la suspicion de la violoniste qui allait demander son badge règlementaire au chat insolent. Le masque reste impassible évidemment pourtant, il semble toujours sourire en coin. L'orchestre sur scène jouera bientôt ses dernières notes alors que l'animal attend, patiemment, derrière le rideau. Bientôt elle entrera en scène. Bientôt..  danseurs et spectateurs, tous complices de ce tableau éphémère, papillons illusoires et  rêveurs, se brûleront les ailes pour avoir renié la réalité.

Tenue et masque:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 EmptyMer 14 Mai - 18:47



La fête continuait de battre son plein et certains invités arrivaient encore, c'était fou à quel point ce genre de fête attirait autant de personne. Aucun intérêt pour ma part, du moins rien de passionnant car je ne faisais que m'ennuyer ; Je ne faisais donc que manger, boire, soupirer, regarder au plafond et regarder les personnes défilés devant moi afin de se rendre au buffet. Plus le temps passait et plus l'envie de partir se faisait sentir, mais je venais d'arriver il y a que très peu de temps alors il fallait que je restes un peu tout de même, juste pour respect vis-à-vis de l'événement. Je continuais donc de rester là, regardant le plafond tout en mangeant tout ce qui me passais par la main pour atterrir directement dans ma bouche ; Pas par faim, mais juste pour m'occuper et faire quelque chose.

Tout était éclairé, mais pourtant le plafond était assez sombre, c'était sûrement voulu, mais malgré tout on avait l'impression que l'ombre bougeait au plafond, c'était sûrement un effet de lumière que je trouvais plutôt ingénieux mais inutile étant donner que personne ne regardait le plafond hormis une seule personne, moi-même étant donner que je m'ennuie. Après un petit moment de réflexion sur justement le plafond mouvant, je baissais de nouveau les yeux pour jeter à coup d’œil pour voir ce que la Rose faisait. Elle était toujours en compagnie de la femme qui me disait toujours belle et bien quelque chose, mais que je  ne me rappelais pas, avec également l'homme qui lui aussi me disait quelque chose. Je ne pouvais pas vraiment entendre ce qu'ils disaient, mais je pouvais comprendre que l'homme voulait danser avec la Rose, heureusement qu'elle porte un masque, sinon elle ne se serait pas fait invité.

La femme aux cheveux blanc allait donc être seule, pourquoi pas aller la voir ? Je pourrai histoire de savoir qui elle est et enfin mettre un nom et surtout un visage sur elle sauf que je n'avais pas envie de quitter ma place pour aller me mélanger aux personnes présent car à tous les cas, ça serai une Élémentis. Je restais donc assis à regarder autour de moi pour trouver quelque chose à faire, toujours entrain de manger petit à petit. En balayant mon regard, je pouvais de nouveau revoir la jeune femme en compagnie de son enfant qui se ressemblait et je trouvais toujours ça stupide de vouloir ressembler à une autre personne, surtout une plus jeune, ça fait simplement la personne qui n’assume pas son âge et voudrait faire le plus jeune possible et que personne ne remarque qu'elle était vieille. Surtout que cela ne sert à rien de faire ça, vu qu'avec un masque, personne ne peut savoir qu'elle âge on possède.

Je les regardais un peu histoire d'avoir de l'occupation dans mon esprit, surtout pour critiquer, quand il se passait une chose assez surprenante que je ne semblais être aperçu par personne... Un homme transparent venait juste d’apparaître devant la jeune femme et son enfant comme si de rien était... C'était un esprit, comme je l'avais déjà vu.. Mais qu'est ce qu'il faisait là ? Pourquoi apparaître comme ça devant tout le monde ? Et surtout aussi subitement... Les esprits aussi voulaient s'amuser parmi les mortels... Le monde des morts commençait donc à fusionner avec celui des vivants ?.. C'était ahurissant de voir de tel chose et la colère commençait à monter en moi et je sentais que j'allais déborder ; Les morts devraient rester dans leur monde et rester mort. Sous l'impulsion d’avoir vu ce mort transparent apparaître, je me levais d'un seul coup, faisant voler la chaise contre le mur dans un immense fracas.

Une fois debout, je me dirigeais immédiatement vers la sortie du gymnase afin de pouvoir respirer un peu d'air froid et pur afin de me calmer. En sortant dehors, je pouvais trouver d'autre personne souhaitant rentrer à l'intérieur alors il fallait que je me pousses, ce que je faisais. Je me dirigeais vers l'entrée du lycée et une personne attirait mon attention car c'était un homme aux cheveux Rouge... Chose très rare et la seule personne que je connaissais était Gaara Ishikawa que j'ai tué alors impossible que ça soit lui.. Sûrement une personne qui possédait le même genre de cheveux. Je laissais tomber l'idée qu'une personne ait pu me résister surtout que je l'avais laisser pour mort avec des guêpes en lui, impossible qu'il soit vivant. Je me le fis sortir de l'esprit rapidement pour me rendre aux grilles du lycée pour bien respirer.

Après un très court moment, je pouvais voir une personne que je connaissais assez bien, car c'était un homme qui j'avais vu il y a de ça Quinze, à l'enterrement de mes parents, c'était lui qui avait chanter pour commémoré leur mort et faciliter leur transition dans l'autre monde. Immédiatement, je suis aller le voir afin de lui parler et il se souvenait de moi également car malgré mon costume, il me reconnu immédiatement. On commençait à discuter de ce qui s'était passer depuis, d'un peu de tout et de rien, mais il était assez pressé et surtout son assistant lui avait faux bond alors il devait se débrouiller tout seul pour transporter tout son matériel. Bien sûr, je l'aidais de force à transporter car au début il ne voulait pas que je l'aide, mais il finit par accepter voyant que j'avais déjà tout sous les bras. C'est alors qu'on se dirigeait vers l'entrée des artistes pour que mon ami puisse se rendre sur scène afin de pouvoir jouer, et surtout chanter.

Devant la porte, un garde ne voulait pas que je rentres, mais en voyant l'insistance du prochain chanteur, il finissait par me laisser entrer à contre-cœur dans les coulisses en compagnie du chanteur. Lorsqu'il m'indiquait l'endroit où je pouvais tout déposer, je le fis afin qu'il puisse se préparer très vite car son tour était bientôt arrivé et je voulais le laisser en paix justement pour qu'il donne le meilleur de lui même. J'avais bien évacuer ma colère, alors je pouvais retourner à ma place afin de profiter tant bien que mal de la soirée ; Sauf qu'un événement m'en empêchait, enfin pas vraiment sauf que cela m'attirait contre mon gré en réalité. Une jeune femme masquée, dans la taille et tranche d'âge d'Itami environ semblait être dans une petite galère avec deux personnes. Malgré le calme de la personne, je savais qu'il faudrait mieux agir très vite, sûrement trop habitué avec Itami justement qui part souvent au quart de tour avec les gens qu'elle ne connaît pas.

Je me rapprochais des deux personnes par derrière, dans l'ombre, où je grandissais derrière eux comme un monstre qui voulait surgir pour leur faire peur et une fois que j'avais retrouver ma taille entière, j'attrapais le col des deux personnes pour les lever du sol afin de leur parler.


- Vous n'avez pas honte d'être aussi oppressant avec une jeune demoiselle ? Elle s'est sûrement perdue, je vais m'en occupé.

Après leur avoir parler, je les lâchais sans pour autant les poser au préalable, donc le choc fut assez terrible étant donner qu'ils étaient beaucoup plus petit que moi et donc ils étaient assez haut. Une fois les avoir lâcher, je me mettais à marcher, en forçant légèrement la jeune demoiselle à me suivre car elle ne devait pas rester ici qui était les coulisses des artistes. Je la guidais donc pour la faire revenir en direction de la grande salle afin de nous rendre là où elle devrait être. Pendant qu'on marchait dans les couloirs, je voulais tout de même m'expliquer sur la raison de mon geste tandis que des personnes marchaient également dans les fameux couloirs que nous étions entrain de traverser pour nous rendre dans la salle de bal qui était en réalité le gymnase.

- Excusez moi de mon geste Mademoiselle. Mais vous ne devriez pas vous perdre ainsi, ce n'est pas réellement ce qu'il faut faire avec la tension qui habite ces lieux en ce moment. D'ailleurs, je vous aurai sûrement laisser dans vos affaires, mais vous me rappelez ma Tovarash... Elle me manque tellement... Je n'aurai jamais dû la faire partir...

J'étais triste dans mes dernières phrases, cela se voyait légèrement, mais heureusement que mon masque cachait en grande partie cette tristesse qui m'envahissait en parlant d'Itami à cette jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 EmptyMer 14 Mai - 20:37




- Ah oui... C'est vrai que l'on est reconnaissable de loin toutes les deux... Vous venez d'arriver ?

La remarque de Kira était peut-être un peu bête mais la Rose ne savait plus trop ce qu'elle disait ; Elle était un peu stressée, comme à chaque fois que la ville organisait un événement. En As, elle avait prit l'habitude de surveiller chaque membre afin qu'il ne commette pas de bêtise mais pour le moment, la seule personne qu'il avait reconnu, et encore, elle n'en était pas sûre, c'était Takeshi Kuronuma. Mais en ce plus de son devoir d'As, la demoiselle aux cheveux roses était face à un homme qu'elle trouvait plutôt et qui la mettait rapidement mal à l'aise ; Chose qui n'était jamais arrivée avant...

Kira avait toujours un sourire gêné, puis tout à coup, elle sentit qu'Amerlyllian était en train de s'éloigner un peu, sûrement pour observer tout ce qu'il se trouvait autour d'elle vu que beaucoup de choses n'existaient pas à son époque. Cependant, cette réaction mit un peu plus mal à l'aise la Rose, qui espérait que l'esprit lance la conversation et ne la laisse pas seule avec Shin. "Pitié reviens Amerlyllian, m'abandonne pas maintenant ! Je ne sais pas quoi dire moi !" pensa intérieurement la demoiselle. Alors que le silence devenait de plus en plus pesant, le garde du corps répondit à la question de la jeune femme.

- En effet, j'ai un peu erré dans cet endroit avant de vous trouver, mais cela valait le coup, la couleur hypnotisante de vos cheveux ainsi que de celle qui je suppose est votre amie m'ayant guidé jusqu'ici. Je tiens d'ailleurs à vous complimenter sur votre tenue de ce soir, c'est un plaisir de profiter de votre compagnie ainsi.

La Rose glissa un merci, toujours un sourire aux lèvres et toujours un peu mal à l'aise ; Elle voulu lui répondre que lui aussi était pas mal mais impossible de prononcer ces quelques mots... Pourtant ce n'était pas compliqué ! Kira arrivait à dire quand elle trouvait quelqu'un de beau ou même d'autres qualités voire même des défauts, ce qui lui devait la réputation de quelqu'un de franc auprès de ces amis... Mais avec Shin, c'était impossible. Plus elle le connaissait, plus il lui faisait perdre ces moyens.

La demoiselle aux cheveux roses jetait des petits regards à Amerlyllian, elle ne voulait pas qu'elle se sente exclue de la conversation, mais en même temps, elle avait l'air d'être si fascinée par ce qu'il se trouvait autour d'elle. Comment était son époque ? Qu'est-ce qui avait été changé ? Toutes ces questions qui fusaient dans la tête de Kira mais qui devront attendre les réponses. Shin regarda quelques instants l'amie de l'As, qu'était-il en train de se demander ?

- J'espère ne pas vous avoir dérangé toutes deux par mon arrivée... Je n'ai même pas eu le plaisir de vous connaître ou de vous avoir croisé auparavant.

Il parlait à Amerlyllian mais Kira eut vraiment envie de répondre qu'il ne dérangeait pas ; Malheureusement, elle passerait pour quelqu'un d'impoli auprès de son amie alors elle préféra se taire laissant peut-être la jeune femme répondre. Shin reposa son regard sur la Rose qui était de plus en plus gênée de la situation... Et si les Domae la voyaient ainsi, que penseraient-ils d'elle ? Kira était connue pour ne pas être sentimentale et la voilà mal à l'aise en présence d'un homme.

Tout à coup, la musique changea et Shin avança vers la demoiselle aux cheveux roses puis glissa sa main dans celle de Kira avec délicatesse ; Il voulait sûrement inviter la jeune femme danser mais cette dernière ne savait pas danser et elle ne souhaitait pas non plus lui mettre la honte. L'As ne pouvait plus voir le visage du jeune homme vu qu'il avait remit son masque donc elle ne vit pas quelles émotions étaient sur son visage mais elle se doutait qu'il devait avoir un sourire là-dessous. Avant qu'elle puisse dire quelque chose, Shin prit la parole.

- Je vous propose de continuer notre discussion, que vous me racontiez ce que vous avez fait intéressant avant de me voir arriver mais... c'est un bal masqué alors autant profiter de l'occasion : m'accorderiez-vous une danse ? Cela vous séparera quelques instants de votre amie mais vous ne le regretterez pas, nous reviendrons ensuite.

La demoiselles aux cheveux roses restait quand même surprise de la proposition même si elle s'y attendait depuis le début ; Kira jeta quand même un regard à Amerlyllian comme pour demander l'autorisation d'aller danser car elle ne voulait pas la laisser seule perdue dans ce bal. Après un échange bref de regards entre les jeunes femmes, la Rose mit son masque grâce à la ficelle pour ne pas être dérangée et accepta l'invitation de Shin.

Ensemble, ils se dirigèrent tous deux vers la piste de danse, imitant la danse des autres personnes qui étaient là et qui avaient l'air de bien s'en sortir. Sous son masque, la Rose essayait de remarquer certaines personnes, enfin surtout les Domae pour voir si tout se passait pour le mieux ; Alors qu'elle dansait, Kira remarqua du coin de l’œil une jeune femme aux cheveux rouges portant un enfant... Jenny était donc venue avec Alma, tout à coup, quelque chose apparu devant elle, quelque chose de transparent. Un esprit. Mais elle ne put reconnaître la silhouette. Ne voulant pas poser un blanc entre Shin et elle, la Rose prit la parole.

- Je n'ai pas fait grands choses d'intéressants... J'ai travaillé toute la journée puis après je me suis préparée pour ce soir. Je suis venue accompagnée de mon amie et avant que vous n'arriviez, nous venions de terminer de danser toutes les deux.

Si la Rose n'avait pas eu de masque, Shin aurait pu voir son sourire gêné, décidément, il la mettait tellement à l'aise et mal à l'aise en même temps ; C'était bien la première fois que cela lui arrivait et elle ne savait pas comment gérer ça. Les deux personnes continuaient de danser ensemble avec les autres personnes au rythme de la musique, elle, elle avait plutôt l'impression de faire n'importe quoi alors que lui, il avait l'air de plutôt bien s'en sortir.

- Pardonnez moi si je vous fait honte, mais je ne sais pas danser...

C'était bien une des rares fois où la Rose s'excusait en le pensant vraiment... Mais en même temps, elle avait vraiment l'impression de faire n'importe quoi par rapport à lui ; Mais Kira ne voulait pas mettre mal à l'aise Shin avait tout ça, alors l'As décida de relancer la conversation avec un sourire qui ne pouvait pas se voir sous le masque.

- Et vous alors ? Racontez moi ce que vous avez fait d'intéressant avant de venir ici.


Je m'exprime en sienna
Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 EmptyMer 21 Mai - 20:51





Gaara ce tenait face a moi. Il était tendu et raide. Il ne bougeait pas. Je ne sais si c'était le bal, mais il était terriblement stressé. Je lui souris, quand je me rendis compte qu'avec mon masque il était difficile de le voir, mais bon je le gardais quand même. J'étais heureuse qu'il soit venu. C'était une surprise. Puis après quelque temps de silence, il pris la parole.

- Tu... Tu es.... Tu m'attends depuis longtemps ?

Il ne fallait pas chercher plus loin, je l'avais déjà grillée. Et ce rattraper sur cette banal question, mais bon c'était mignon, et inattendu de sa part. C'est vrai que ça faisait un certain moment que je l'attendais, mais l'importance c'était qu'il soit là maintenant. Le reste je m'en fiche.

- Un peu, mais ce n'est pas grave puisque tu est là maintenant, lui dis-je en souriant à nouveau.

Gaara m'invita a rentrer, je le regardais, en souriant, encore. Nous nous dirigions vers l'entrée, les gardes nous contrôlèrent, nous pouvions entrer, je leurs fis un signe de la main. Une fois a l'intérieure, il y avait beaucoup de monde, normale pour une fête de la ville. On avait une sensation de parfaite harmonie entre les deux familles. Malheureusement, c'était seulement pour ce soir. Justement, il fallait en profiter. Tous le monde rigolaient, pas un seul ne se chamaillaient. C'était comme dans un rêve. Un peu après, Gaara, repris la parole:

- Euh... Et maintenant on fait quoi ?

Je le regardais, étonné, a cette question, on voyait clairement que les fêtes ce n'était pas sa tasse de thé. Pourquoi avait-il fait l'effort de venir alors? Peu importe. Je regardais au tour de nous, lui proposer d'aller danser comme ça, n'était une bonne idée, il fallait trouver une idée de son gout. Génial quand on ne connait presque rien de notre interlocuteur. Je réfléchit encore un peu, lui proposer d'aller voir les buffets. Et si ça se trouve on pourrait croiser des gens. Ce serait l'occasion de le présenter sous un autre jour.

- On peu aller voir les buffets ?  

Connaissant Gaara, je ne m'attendais a beaucoup d'enthousiasme, c'est pourquoi j'essayais de mettre d'un peu de bonne volonté. Sans aucune attente de la part de Gaara. Je lui proposa donc le buffet comme premier divertissement. Avec un peu de chance il mettrait un peu de bonne foie !

En attendant sa réponse je scrutais la salle, espérant tomber sur des connaissances. J'aimerais bien présenter Gaara a Philae. Et avec un peu de chance, il serons de bon ami ! Faut-il encore qu'il soit là ! Et si ca se trouve, il est venu tous seul, et me voir avec Gaara le vexera ? Mais bon...je préfère Gaara...Alors, au pire des cas ce n'est pas grave. Sans parler du faite que Philae se tape des...enfi bon, bref, ce n'est pas important. La priorité reste Gaara. Lui qui est si réservé. Je suis sur que je ne suis pas le seul a pouvoir l'apprécier, il faut juste...apprendre a le connaitre...C'est tout.Je regardais encore une fois Gaara attendant sa réponse en lui souriant, a nouveau.

Spoiler:
 



Dernière édition par Zwei Aneksi le Sam 24 Mai - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 EmptyJeu 22 Mai - 2:52


Ce qui se passait dans ce gymnase te fascinait et t'attristait, en même temps. Tout avait tellement changé... À bien ou à mal ? Tu n'étais pas en mesure d'en juger car tu n'avais pas pu être présente, toi, tu étais intemporelle alors que tout ce qui t'entourait ne cessait d'évoluer.

J'espère ne pas vous avoir dérangé toutes deux par mon arrivée... Je n'ai même pas eu le plaisir de vous connaître ou de vous avoir croisé auparavant. Entendis-tu, au loin.

Cette voix appartenait à l'homme qui vous avait abordées, ton amie toi. Que lui répondre ? Tu n'en savais rien. Il ne t'avais pas dérangé, il ne vous avait pas dérangé, non plus, il faut dire. Vous ne faisiez rien, pour l'instant. Tu as juste hoché la tête, sans le regarder puis tu l'as nié le fait qu'il vous ait importuné. Tu optais plutôt pour faire la sourde, quant au reste de ses propos car, que pouvais-tu lui dire ? Toi, dont la franchise était ancrée dans ton âme, tu ne pouvais pas mentir... Tu as tourné les yeux vers lui et tu lui as adressé un tendresse sourire, comme si tu ne comprenais pas ce qu'il te disait. Après tout, avec ton apparence, on pouvait facilement te penser étrangère. La musique changea lorsqu'une orchestre classique opta pour monter sur scène.

Je vous propose de continuer notre discussion, que vous me racontiez ce que vous avez fait intéressant avant de me voir arriver mais... c'est un bal masqué alors autant profiter de l'occasion : m'accorderiez-vous une danse ? Cela vous séparera quelques instants de votre amie mais vous ne le regretterez pas, nous reviendrons ensuite. proposa-t-il à ta cadette, qui sembla surprise par cette demande.

L'As te regarda, comme si elle cherchait à obtenir une quelconque approbation, ce à quoi tu as répondu en élargissant ton sourire : tu lui donnais ton « autorisation ». Après tout, pourquoi donc le lui refuserais-tu ? Après votre échange visuel, ton amie replaça son masque, acceptant l'invitation du brun puis se dirigèrent vers la piste.

Tu les as observés un instant, gardant le sourire.
Doucement, tu fermais les yeux, te laissant bercer par ces douces mélopées. Tu reconnus un des morceaux, puisque ton mentor le jouait quand tu étais enfant. Ainsi, les yeux clos, tu te sentis plonger dans les bourbiers du temps, piégée par les filets de la nostalgie : tu entendais les voix des invités, ils riaient, ils parlaient mais ce n'était qu'un écho, un souffle que tu trouvais aussi monotone qu’inintéressant et pourtant, malgré cela, tu faisais de ton mieux pour les écouter.

***Flashback***

Il y a cent sept ans, tout pile, lors de la soirée faite en honneur de Quederla, vous donniez un concert. Tu avais été amenée au théâtre afin de chanter. Tu venais à peine de commencer ta carrière et tu étais déjà célèbre ; En deux ans, ton nom était prononcé dans les territoires proches de Quederla : tu étais née pour chanter, tu étais une jeune diva. D'ailleurs, vous étiez fort demandés, M. Die Rosenberg et toi. Ceci dit, hormis écouter et  faire comme si ce qui t'entourait pouvait t’intéresser ne serait-ce qu'un peu, après les concerts, tu n'avais pas grande chose à faire dans les soirées et fêtes : tu t'ennuyais.

Amerlyllian, viens voir. t'interpella celui que tu pensais être ton père, jadis. Salue M. Sammet.

Timidement et silencieusement, tu t'es approchée de cet homme qui s'enrichissait à ton insu et tu as fait une petite révérence au Joker afin de le saluer. Un invité important entra dans la salle de réceptions, faisant que ton père vous quitte, s'excusant dans un souffle auprès du membre du Conclave. Tu regardais par terre, mal à l'aise, donc il a levé doucement ton menton et s'est penché vers toi, te souriant avec une tendresse qu'il ne partageait pas avec autrui : tu étais spéciale, pour lui.

Quelque chose vous tracasse, Mlle. Deliverance ? Vous vous ennuyez, n'est-ce pas ? murmura ton aîné.

Tu n'as pas répondu oralement, tu as levé les yeux puis tu les as baissé de nouveau, prenant une petite moue déconfite : tu t'ennuyais et pas qu'un peu, mais tu n'avais pas envie de retourner à ta « cage ». Discrètement, Laurent t'attira dans un coin tranquille de la salle récupérant deux flûtes de champagne au passage, dont il t'en tendit une.

Malgré le fait que tu n'étais pas bien bavarde, cet homme avait toujours été capable de te comprendre, comme s'il t'observait en permanence. Échanger un regard avec toi lui suffisait pour comprendre quand est-ce que tu n'allais pas bien, il semblait même s’inquiéter pour ton sort : il t'aimait, chose que tu n'as su qu'une fois que tu as rejoint les habitants de l'éternel.

***Fin du flashback***

Parlant de l’éternel. Ces souvenirs furent interrompus par une image livide mais présente, que ton esprit venait de saisir : un esprit, il y avait un autre esprit sur place. Tu as ouvert les yeux, laissant que ceux-ci se teignent entièrement de doré et tu as balayé de nouveau le gymnase du regard. Peu avant, quand tu analysais ce qui t'entourait, ce jeune homme était apparut en face d'une mère et sa fille, mais tu n'as pas capté, puisque, pour toi, c'était comme voir un humain -même si les esprits, c'était rare, quand même-.

Tu n'avais été coupée de la réalité que durant quelques secondes.
Tu as regardé ton amie et le brun dansaient toujours. Tu as jeté un petit regard en leur direction avant de regarder l'autre esprit, curieuse. Tu t'es finalement faufilée entre les invités, évitant de les effleurer car, malgré le fait que tu avais une consistance digne d'un être vivant, tu demeurais pas moins glaciale, au toucher, comme une poupée de porcelaine, plus qu'un cadavre.

Au fur et à mesure que tu te rapprochais de ton confrère, tu as pu constater qu'il était à peine plus petit que toi mais il était beaucoup plus jeune ; Ce n'était qu'un adolescent... La mort ne pardonnait personne et l'âge n'était qu'un repère pour les humains, qui leur permettait de ne pas perdre la notion du temps. Il régissait certains aspects légaux et administratifs, mais il n'avait rien à voir avec le monde des esprits... La faucheuse emportait ceux dont l'heure avait sonné, ne faisant distinction entre sexe, race, âge ou autres.

Bien le bonsoir, demoiselles, sieur... Puis-je me joindre à vous, quelques instants ? fis-tu, timidement.

Tu as esquissé un sourire aussi doux que sincère, t'adressant -par politesse, plus qu'autre chose- autant aux à la mère et à la fille comme à ton cadet. Tu n'avais pas l'habitude d'aborder les gens, tu étais un peu nerveuse, mais tu n'avais rien à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 EmptyJeu 22 Mai - 21:23



- Euh... Et maintenant on fait quoi ?

Gaara était assez mal à l'aise dans ce lieu, c'était bien la première fois de sa vie que le jeune homme allait dans ce genre de fête, c'était bien aussi la première fois qu'il sortait et en plus avec quelqu'un. L'Esprit du sable regardait partout autour de lui, impossible de voir le visage des gens qui avaient l'air de s'amuser, oubliant cette guerre qui fait rage depuis des années. L'Elementis ne pouvait pas oublier cette guerre qui faisait partie de lui depuis qu'il était rentré dans cette Famille, mais ce soir il devait faire un effort pour la ville mais aussi pour Zwei.

D'ailleurs, cette dernière regardait autour d'elle, la jeune fille devait sûrement chercher quoi faire avec Gaara qui pouvait très bien la mettre mal à l'aise. Le jeune homme commençait à se sentir de plus en plus mal à l'aise à cause du blanc qu'il venait de mettre ; Gaara avait l'impression de chercher quelqu'un parmi la foule, une pointe de jalousie apparu sur le visage du jeune homme sans que Zwei ne le remarque. Puis tout à coup, elle se tourna vers le jeune homme.

- On peut aller voir les buffets ?

La jeune fille continuait de regarder dans la salle, Gaara regardait aussi ; Il ne connaissait personne et encore moins les amis de Zwei mais le fait qu'elle ne soit pas entièrement avec lui vexait un peu le jeune homme qui commençait à se dire que ce n'était peut-être pas une bonne soirée de venir. Ne voulant pas faire durer le silence plus longtemps que ça, l'homme aux cheveux rouges se tourna vers Zwei et prit la parole.

- Oui pourquoi pas.

Après sa phrase, le jeune homme invita Zwei à le suivre jusqu'au buffet. Il y avait déjà pas mal de monde même si la plupart était sur le piste de danse ; Là-bas, Gaara prit une boisson et servit par politesse -chose qu'il n'avait pas l'habitude de faire- la jeune femme puis se servit à boire ensuite. Puis ils restèrent là quelques instants dans le silence à regarder les personnes danser et à boire leur boisson chacun de leur côté... Quelle soirée !

Invite-là à danser lui disait la voix, mais Gaara évitait de lui répondre afin d'éviter de passer pour un fou devant tout le monde et encore plus devant Zwei. Il ne savait pas danser, il n'avait jamais apprit et la nouvelle amie de Gaara risquerait de se taper la honte devant tout le reste de la salle ; Tout à coup, la musique changea, devenant plus douce invitant les couples à venir danser. Aller ! C'est le bon moment, vas-y ! Ne cessait de répéter la voix. Soupirant, l'Esprit du Sable posa son verre sur la table et se tourna vers Zwei.

- Euh... Une danse ça te dit ?

Toujours aussi timide dans ses questions mais il avait un peu plus douce que d'habitude. Les récents événements avaient permit à Zwei et Gaara de se rapprocher et le jeune homme avait comprit qu'il était effectivement amoureux de la jeune fille même si c'était plutôt dur à lui avouer... Et puis après tout, un bal c'est fait pour danser, alors autant ne pas gâcher la soirée de cette jeune femme qui aurait pu aller avec quelqu'un d'autre. L'Esprit du Sable avait encore un peu mal du à sa rencontre avec Takeshi et commençait peu à peu à s'en remettre mais ce n'était pas de petites blessures qui allaient l'arrêter.

La jeune homme attendit la réponse de la jeune femme, puis après, ils allèrent ensemble sur la piste de danse et se frayèrent un chemin entre les personnes sur la piste, puis une fois la place trouvée, ils étaient prêt à danser. Gaara regarda d'abord autour de lui afin de regarder les couples qui dansait, comme tous les autres hommes, le jeune homme posa timidement sa main sur la hanche de Zwei et prit de son autre main celle de la jeune fille ; Il suivait ensuite le rythme de la musique tout en jetant des coups d’œil aux autres personnes pour voir ce qu'ils faisaient.

- Euh... Je... Je suis désolé... Je ne sais pas danser.

Il était de plus en plus timide et c'était bien la première fois de sa vie qu'il était mal à l'aise en présence de quelqu'un... Qu'est-ce qui lui avait prit de venir ici d'accompagné de Zwei. Que penserait les autres de sa Famille ? Seraient-ils heureux pour lui ou bien au contraire, se méfieront-ils de lui après tout ce qu'il avait fait. Tout le monde était méfiant... Sauf Zwei et ça c'était un mystère qu'il n'arrivait pas à comprendre, elle lui avait déjà dit, il s'en souvenait de sa réponse, mais il y avait autre chose, Gaara le sentait...

- Ce n'est peut-être pas le bon moment et le bon endroit pour demander ça mais... Pourquoi est-ce que tu as décidé de venir vers moi ? Je veux dire, pourquoi tu ne m'as pas ignoré comme tous les autres ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 EmptyVen 23 Mai - 1:41



Pendant ce temps, loin de ce lieu de célébration et en dehors de la ville de Quederla arriva un homme à l'apparence assez mystérieuse. C'était un voyageur sauvage et solitaire qui venait de découvrir la cité. Pris par la curiosité, celui-ci se dirigea dans sa direction. Cela tombait plutôt bien, car après un long voyage à pied, il fallait bien évidemment une ville pour se reposer un peu avant de reprendre la route.

Le voyageur s'arrêta après quelques pas et leva légèrement son chapeau de chinois pour mieux contempler sa destination, vue de loin. Depuis sa position, il put en admirer la taille et en voir sa beauté. Mais bon, peu importe la grandeur et la beauté de la destination, il est très rare que cette personne reste trop longtemps sur place, à moins d'avoir une bonne raison.

Cet homme se nomme Ougi Hitokiri, un passionné d'aventure. Il n'a pas vraiment d'objectif précis, mis à part le fait qu'il veut savoir jusqu'où il peut aller durant ce périple. Depuis presque 2 ans, il a déjà visité bon nombre de lieux plus ou moins périlleux, ainsi que certaines villes et certains villages. Pour pallier au manque de profession que tout cela engendre, Ougi se nourrit souvent de viande d'animaux qu'il chasse et il gagna un peu d'argent sur les éventuelles primes à la tête des bandits qu'il préfère amener vivant devant les forces de l'ordre.

Pour en revenir à l'endroit où il se trouve, Ougi marcha jusqu'à arriver devant la porte d'entrée de Quederla. Une porte très bien surveillée, en plus d'être assez imposante. Après avoir jeté un coup d'oeil sur les gardes qui étaient sérieusement à leur poste, il se décida d'entrer en même temps que tous les autres habitants présents. Apparemment, la plupart de ces quelques habitants étaient des retardataires au bal masqué qui se tenait quelque part dans cette ville. Bon, la première chose qu'il voit dans cette ville c'est son chapeau une rue plutôt silencieuse, bien que parfaitement décorée. En effet, le bal représentait un événement d'une très grande importance pour les habitants, donc pas question de le rater. Mais bien évidemment, quelqu'un comme Ougi ne pouvait le savoir.

C'est alors qu'il vit un vieil homme qui marchait très lentement et avec une certaine difficulté. Naturellement, Ougi s'approcha de lui et décida de lui proposer son aide.


-Ougi : Vous semblez être en difficulté, monsieur. Puis-je vous aider ?

Le vieil homme accepta et lui expliqua qu'il se dirigeait vers le gymnase, là où se tenait le bal masqué. Le voyageur aida le vieil homme à s'y rendre, et c'est là qu'il aperçut la foule qui s'y était réunie. L'apparence de Ougi, a d'ailleurs attiré pas mal de regards sceptiques des personnes présentes. La plupart braquaient leurs yeux droit vers le chapeau du paysan, tout comme vous qui avez regardé le chapeau chinois que porte ce post RP. C'est à l'entrée du gymnase que Ougi laissa le vieil homme s'en aller vers sa place. Le voyageur pauvre put alors apercevoir à quel point la salle était très bien aménagée, au point même où l'on avait installé des chaises de luxe autour de toutes les tables.

-Ougi : Eh bien, on dirait que les habitants de cette ville sont gâtés.

Mais plus il regardait, plus il se disait que ce n'était pas pour lui. Encore moins quand on voit sa carcasse de paysan, qui n'habite même pas dans cette ville. Il resta là à regarder, mais n'osa pas prendre place.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Au bal masqué ohé ohé ! [Event] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bal masqué ohé ohé ! [Event]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-