Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-21%
Le deal à ne pas rater :
Calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Harry Potter en promo
49.99 € 62.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] Empty
MessageSujet: C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]   C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] EmptyMar 6 Mai - 16:42



Cela devait bien faire Quinze jours que j'avais rencontrer un Élémentis que je n'avais plus revu depuis ce temps, ce qui avait tendance à m'énerver, surtout que personne ne semblait le voir également car aucun Domae n'en avait fait la remarque au QG. Ces Quinze jours n'ont pas été de tout repos non plus, surtout que je devais enchaîner les missions les unes après les autres sans pour autant me reposer. Encore heureux que j'avais engagé ce garde du corps pour Itami comme ça je pouvais être tranquille de ce côté là, même si j'avais un peu de mal à laisser ma sœur avec la protection d'une autre personne que moi-même. J'avais néanmoins des obligations vis-à-vis de la Famille alors je devais faire toutes les missions qu'on me donnait surtout que c'était des missions d'assassinats se qui me permettais d'évacuer mon stress et mes inquiétudes sur des victimes.

Pendant ses deux semaines, je ne faisais que des aller-retours entre le QG, chez moi, la salle d'entraînement, le QG et ainsi de suite en boucle, accumulant mission après mission sans interruption. C'était dur, mais au moins je gagnais de l'argent et je pouvais tuer par plaisir et cela était profitable pour les Domae. On pourrait penser que c'est une vie horrible car je passais mon temps à tuer, mais j'aime faire ce genre de chose, c'est comme une seconde nature chez moi. Malgré tout j'avais besoin de faire les courses pour chez moi, mais pas que des courses pour m'habiller, surtout qu'une fête s'approchait et qu'il fallait toujours être prêt pour ce genre de chose, pour manger également car tout allait être vide chez moi ; J'ai beau ne plus vraiment avoir le sens du goût, j'apprécies toujours autant manger. Puis ce qui me manquais surtout c'était de quoi préparer mon poison similaire à celui des guêpes, mais aussi à manger pour mes petits insectes adorés et vu ce qu'elles mangent je dois me rendre dans un endroit précis.

Dans un premier temps il fallait que j’achète un costume pour ce bal masqué qui devrait avoir lieu sous peu donc je me rendais dans le quartier commerçant afin de trouver un magasin avec le costume qu'il me conviendrait. Après une bonne heure de recherche, une multitude de magasin, je finissais par trouver un édifice avec des costumes que je trouvais magnifique dont un qui me tapais dans l’œil immédiatement alors sans hésiter je le fis descendre de sa place pour me rendre à la caisse afin de me l'acheter ; Ce n'était pas trop cher, alors il me restait de quoi continuer mes courses. Après avoir fait un tour dans les magasins prévu pour les fêtes masquées, je me rendais dans les commerces de distribution afin d'acheter mes produits et envies du moment afin de me nourrir et faire à manger chez moi car il faut bien manger.

Après environ deux heures de courses, j'avais les bras remplis de victuaille pour chez moi, pour moi  et d'autre petites choses que j'avais besoin, mais manquait les choses les plus importantes, les plantes et la nourriture de mes guêpes. Avant cela fallait que je fasses un tour chez moi pour déposer tous mes paquets et avoir les mains libre pour chercher ce que j'avais besoin, surtout que j'aurais besoin de toutes mes mains et de toutes mes capacités car cela ne sera pas ce qu'il y avait de plus facile. Donc je me rendais chez moi afin de ranger et déposer tout ce qu'il fallait puis je me préparais tranquillement, prenant tout de même mes armes car vu là on je vais, on est jamais à l'abri de tomber sur des ennemis ou encore des animaux dangereux donc valait mieux être préparer à se battre.

Une fois tout prêt, je sortais de chez moi afin de me rendre dans la forêt de la ville qui abrite tout ce qu'il faut, des plantes, des animaux, des insectes et tout ce qu'il me fallait. Alors je vagabondais dans la ville jusqu'à me rendre dans ce lieu plutôt exclus de celle-ci. C'était assez sombre, malgré le fait qu'il faisait encore un peu jour, seulement le soleil commençait à disparaître tout doucement pour laisser placer à la lune ; Un spectacle agréable, mais très peu pour moi car j'étais occupé. Cela allait être très dur donc je commençais par le plus simple : les plantes. Dans leur état naturel, ces plantes sont inoffensives, mais une fois écraser et combiner avec d'autres produits achetés plutôt, elles peuvent devenir des poisons paralysants extrêmement dangereux. Je me mettais donc à marcher au plus profond de la forêt pour trouver ces fameuses plantes.

Je venais de cueillir un petit nombre de plante, j'avais trouvé le bon filon de plante désiré, mais maintenant j'avais besoin de trouver des araignées et pas n'importe lesquelles : des tarentules. C'est alors pourquoi je lâchais cinq guêpes afin de m'aider à les trouver et les tuer ; Ce n'était pas que pour qu'elles mangent, mais aussi pour qu'elles se reproduisent et qui me permettront d'en contrôler un peu plus. Cela était légèrement long et surtout pour en trouver uniquement deux. J'en aurai besoin d'au moins deux autres pour que cela soit parfait alors je continuais de chercher et aussi longtemps qu'il le faudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]   C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] EmptyMer 7 Mai - 16:10



Cela faisait deux semaines que le jeune homme n'avait pas revu Zwei vu qu'il avait tenté de la tuer lors de leur dernière rencontre. Il s'était fait plutôt discret ces deux dernières, sortant le moins possible de son appartement, évitant de tuer des gens, essayant de trouver des solutions à son problème suite à la discussion qu'il avait eu avec Meiji quelques jours après la rencontre avec l'Elementis contrôlant le feu.

Les seuls moments où il était sortie c'était pour aller faire des courses afin de se nourrir et de temps en temps, aller faire un tour au QG mais toujours à l'heure où personne ne venait. Les missions ? Il les laissait pour les autres membres du clan, tuer l'intéressait toujours mais pour le moment il avait une cible en tête et il ne tuerait personne d'autre avant de l'avoir éliminer LUI. Il se prénommait Takeshi Kuronuma... Un homme qu'il avait rencontré à la gare et avec qui il avait commencé à se battre si seulement quelqu'un n'était pas intervenu.

En se réveillant le matin, le jeune homme trouva qu'il faisait plutôt beau aujourd'hui et l'envie de sortir lui prit tout à coup ; Mais il n'aimait pas trop le soleil et ne voulait pas se faire voir en plein jour. Il resta donc enfermé à repenser à tout ce qui se passait dans sa vie en ce moment ; La voix qui le suivait lui disait qu'il devrait faire confiance à Zwei et peut-être lui ouvrir son cœur, et sur ça, il répondait qu'il n'avait pas confiance en elle et en personne d'autre. Qu'il serait de nouveau trahi.

Lorsque le soleil commençait à descendre, Gaara décida de sortir un peu afin de prendre l'air. Il ne faisait pas froid dehors, en même temps, c'était l'été, la saison la plus chaude. Sans réfléchir, ses pas le guidèrent jusque dans la forêt ; Il aimait bien aller là-bas, c'était calme, reposant et il pouvait être seul, profiter de la nature tout en étant tranquille. Il vagabonda plusieurs minutes entre les arbres, essayant de trouver un petit coin tranquille afin de se reposer plusieurs heures, peut-être qu'il trouverait des solutions ici, dans la forêt ?

Après avoir trouvé son petit coin de verdure, le jeune homme s'allongea dans l'herbe et regarda le ciel, qui ne se voyait presque pas à cause des arbres, mais la lumières essayaient tant bien que mal de passer ce rempart de feuilles. Tout était calme. Silencieux. Il s'assoupit rapidement. Il était bercé par le vent qui apparaissait petit à petit mais qui faisait quand même du bien après une journée aussi chaude. Une heure plus tard, un bruit le réveilla. En ouvrant les yeux et en se redressant rapidement, le jeune homme sentait la présence de quelqu'un dans la forêt.

Par instinct de survie, Gaara se leva monta dans un arbre afin de se poser sur une branche et d'observer la personne qui venait d'arriver. L'Elementis restait sur sa branche silencieux, il voyait un homme arriver et marcher tranquillement... Cette carrure, cette démarche, tout correspondait à ce Takeshi, mais il n'était pas sûr à 100% ; Il fallait juste attendre de voir son visage. Comme il faisait dos au jeune homme, Gaara ne put voir si il s'agissait bien de son ennemi ou pas.

Après vingt minutes d'attentes, Gaara put enfin voir le visage de l'homme qui cueillait des plantes... Il s'agissait bien de ce Takeshi. Un sourire sadique apparu sur le visage de l'Elementis, le vrai combat allait enfin commencer... Il atterrit doucement sur le sol et continua d'observer l'homme, il restait adossé contre le mur quelques instants puis, Gaara prit enfin la parole.

- Bah alors ? Tu n'es pas accompagné de la demie portion ?

Lorsque Takeshi se retourna vers Gaara, ce dernier n'attaqua pas et continua d'observer son ennemi ; Que faisait-il là ? Et pourquoi était-là à cueillir des plantes ? A quoi tout cela pourrait bien lui servir. Ne voulant pas laisser le silence placer plus longtemps, l'Elementis reprit la parole.

- Je crois que lors de notre dernière rencontre, on était en pleine conversation... Pourquoi ne pas la continuer ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]   C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] EmptyJeu 8 Mai - 17:02



C'était du travail assez long et ennuyant de cueillir des plantes, chasser des tarentules, simplement faire ça alors que la nuit tombe était difficile, mais c'était le seul moment où le faire car ces bestioles ne sortent surtout qu'à ce moment là de la journée. Il fallait donc que je le fasses afin de les faire reproduire car les guêpes pepsis ont pour l'habitude de se reproduire en créant des œufs à l'intérieur de ces arachnides là ou bien à l'intérieur d'un autre corps humain, mais elles avaient pour habitude à l'intérieur des araignées. J'étais donc limite à genoux, à terre entrain de faire ce que j'avais à faire quand une voix que je connaissais me pourfendre l'oreille.

- Bah alors ? Tu n'es pas accompagné de la demie portion ?

Cette voix.. Je la connaissais, mais je ne savais plus vraiment d'où je la connaissais, mais elle m'irritait déjà... Une voix que je ne supportais pas et que je supporterais sûrement jamais entendre ; Surtout vu ce qu'il disait car il osait insulté Itami malgré le fait qu'il ne la menaçait pas directement je comprenais aussitôt que c'était elle qui était prise pour cible comme « Demie-portion »... Mon sang ne fit qu'un tour, mais je restais assis et calme, enfin presque car en entendant ce qu'il venait de dire, je venais d'exploser une tarentules d'une main en la broyant. Je commençais à me relever doucement pendant que l'homme derrière moi continuait de parler car le silence ne fut que d'une très courte durée.

- Je crois que lors de notre dernière rencontre, on était en pleine conversation... Pourquoi ne pas la continuer ?

Je me retournais doucement car je me souvenais petit à petit de qui c'était.. Les souvenirs de la gare me revenait à l'esprit doucement, c'était sûrement cet Élémentis que je rêvais de tuer depuis ce jour là.. En me retournant, je pouvais le voir réellement et c'était bel et bien lui qui avait décidé de lui même se jeter dans la gueule du loup pour venir mourir par mes mains ; C'était parfait. Il était toujours là, serein, calme, comme s'il ne risquait rien et je savais très bien que son fichu sable allait le protéger des attaques au corps à corps et pour le toucher je devrais utiliser mes guêpes car le physique ne lui fait absolument rien. Fallait donc que je trouves un moyen de l'attaquer avec mes guêpes sans qu'il s'en rende compte car si jamais je les fais sortir trop tôt, il trouvera un moyen de les contrer et je devrais trouver une autre façon de le tuer.

D'un geste de la main, je lançais des herbes ainsi qu'une tarentule écrasé en direction du visage du Roux pour qu'il s'en préoccupe afin de pouvoir le frapper directement au visage sans que le sable ne s'occupe de moi. Malgré ma petite diversion, qui était franchement ridicule, l'homme de sable réussit à me garder en pleine vision car au moment où je venais de le frapper, le sable me stoppait net, mais ce n'était pas tout ; Juste après m'avoir bloquer, du sable entourait mon poignet afin de me soulever du sol et me faire voler plus loin. L’atterrissage fut très douloureux car un arbre me stoppait net, me fracassant limite le dos, et détruisant une bonne partie de l'écorce de cet arbre. La chute fut tout aussi dur, mais cela ne m'arrêtait pas car je venais de trouver une idée un peu farfelu mais qui pourrait très bien fonctionner contre ce genre d'individu qui ne fait qu'attaquer à distance, repoussant son adversaire sans arrêt. Je me relevais lentement, le regardant pour éviter que le sable ne vienne me frapper par surprise et une fois debout, je me mis à courir sans crier garde en direction de l'homme aux sables, préparant à nouveau un coup de poing histoire de lui infliger un coup directement en plein visage, je trouverais bien une diversion pendant ma course.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]   C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] EmptyJeu 8 Mai - 18:56



- Je crois que lors de notre dernière rencontre, on était en pleine conversation... Pourquoi ne pas la continuer ?

Gaara voulait bien sûr parler du combat qu'ils avaient commencé à la gare et qui avait été interrompu par le loup, d'ailleurs ce petit détail fit tilt dans la tête du jeune homme ; Si un Domae était intervenu lors de ce combat c'est que ce Takeshi devait être un Domae aussi ? A moins le Domae possédant le loup n'était intervenu que pour éviter qu'un Habitant ne meurt ? Bref, dans tous les cas, Gaara devait se méfier de lui, il était plutôt fort et pouvait très bien piéger le jeune homme.

Après avoir prononcé sa phrase, Takeshi se retourna lentement et durant plusieurs secondes, les ennemis se regardèrent longtemps ; L'esprit du sable essayait de trouver un détail qu'il avait peut-être manqué lors de leur première rencontre et qui pourrait lui être utile maintenant. A part ses imposants muscles, il n'avait rien de particulier, il devait être intelligent, mais jusqu'à quel point ? Plus ou moins que Gaara ? Et que ferait-il cette fois pour essayer de vaincre le jeune homme ? Encore foncer dans le tas sans réfléchir ? Si c'était le cas, cela ennuierait rapidement le jeune homme.

Après cette observation, Takeshi lança des herbes et une chose noire que Gaara reconnu comme une araignée écrasée, cependant cette piteuse diversion ne déstabilisa pas le jeune homme qui restait encore de marbre. L'homme en avait profiter pour foncer jusqu'à l'homme aux cheveux roux et lui donner un coup de poing au visage, mais au moment il voulu lui asséner, un sable de protection se dressa devant le jeune homme empêchant ainsi le poing de terminer sa trajectoire. Il resta quelques secondes devant ce tas de sable, Gaara en profita pour enrouler son poignet de sable et le lancer au loin contre un tronc d'arbre.

- Bah alors ? On fatigue déjà ?

Il n'avait sûrement pas attendu la phrase du jeune homme vu qu'après tout il devait souffrir après ce qu'il venait de se recevoir dans dos, surtout que la chute n'avait pas été tendre avec lui non plus. L'Elementis était presque sûr d'avoir déjà gagné, soit parce qu'il avait beaucoup trop mal pour continuer son enchaînement après le coup qu'il s'était prit soit parce qu'il comprendrait que l'élément était bien supérieur à sa force et qu'il risquerait de mourir rapidement. Dans tous les cas, il allait mourir, jamais il ne laissait partir une de ses victimes.

A la grande surprise du jeune homme, Takeshi n'avait pas l'air de vouloir abandonner. Cette détermination commençait à taper sur le système de l'Elementis qui n'avait plus qu'une envie maintenant c'était de le tuer ; L'homme fonça donc sur Gaara prêt à lui donner un coup de poing en plein visage. Encore une fois, au moment où il allait lui donner, le sable protégea de nouveau Gaara, et encore une fois, il enroula le poignet du jeune homme.

- Quand vas-tu comprendre qu'il est impossible pour toi de me toucher ?


Après cette phrase, il broya le bras de son ennemi, lui arrachant un cri horrible. Gaara avait perdu patience et il n'allait pas faire ce que ça l'envoyer valdinguer pour qu'il revienne attaquer ensuite, cependant, après cela, le sable souleva encore une fois l'homme pour le relancer de nouveau contre un autre arbre qui avait l'air d'être plus solide que le premier. Normalement il devrait avoir comprit maintenant jusqu'où allait le pouvoir de l'Elementis, il n'avait aucune chance et il devait sûrement l'avoir comprit. Tranquillement, le jeune homme s'approcha de l'homme à terre, il devait être à une dizaine de pas de lui avant de s'adresser à lui.

- Abandonne. De toute façon ta fin est proche.

Au moment il voulu faire une avalanche de sable, quelque chose attira l’œil du jeune homme, Takeshi était encore au sol, mais quelque chose de lui bougeait. Que prévoyait-il de faire ? Qu'avait-il fait cette fois ? Vu qu'il ne savait pas de quoi il s'agissait, Gaara reculait afin d'être sur ses gardes et pouvoir réagir le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]   C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] EmptyJeu 8 Mai - 23:02



Je venais de faire une diversion ridicule avec des plantes ainsi qu'une araignée écrasée, rien de bien imposant, ni digne d'esquiver car après tout ce n'était pas une menace, mais c'était mon but : Montrer que je suis faible et faire une diversion ridicule pour réussir à le pousser à bout et lui faire faire des fautes qui lui seront fatal. Une fois la vieille diversion de créer, je m'étais donc jeter dans la bataille comme un forcené, encore une fois comme la dernière fois. C'était stupide a première vue, mais je savais que la seule méthode pour l'avoir, c'était de souffrir en me prenant des coups et finir par le taper à ce moment-là.

En arrivant juste devant l'homme aux cheveux Rouges, je tentais de lui imposer un puissant coup de poing et comme prévu, le sable de cet Élémentis était venu le protéger, stoppant mon coup sans aucune difficulté, toujours en face de lui, mon poing bloqué par le sable je fixais l'homme dans les yeux avec un gros sourire aux lèvres ; Il était toujours autant efficace dans sa défense, cela n'allait pas être facile de le toucher. Malgré cette magnifique défense, j'avais déjà une petite idée de comment la briser afin de l'achever, j'aurai juste besoin de m'approcher le plus possible de son sable. Le sable qui jusqu'à là ne faisant que bloquer mon poing, se mit à enrouler mon poignet afin de me faire soulever du sol pour m'envoyer valdinguer au loin, direction un arbre.


- Bah alors ? On fatigue déjà ?

J'avais beau avoir entendu ce qu'il disait, mais je ne pouvais absolument pas répondre car fallait que je me concentres et surtout contracte pour éviter le plus possible d'avoir mal lorsque j'allais atterrir. Bien sûr ce n'était sans compter un arbre qui en avait décidé autrement. Je me percutais contre lui, le dos en premier et le choc fut assez terrible car l'écorce même de cet arbre disparut à mon contact. Je me relevais difficilement, mais surtout lentement car j'avais tout de même très mal au dos à cause de l'impact, mais cela n'était pas une des plus grosses que je devais supporter jusqu'à là, c'était rien donc une fois relevé, je recommençais donc à courir de nouveau sur cet homme le plus vite possible.

J'allais bel et bien de nouveau le frapper de plein fouet, du moins j'allais essayer jusqu'à qu'il fasse une connerie, une seule et ça sera la fin de l'Élémentis. Mais pour cela fallait que je le provoques et l'y pousser et la meilleure façon de le faire c'était de l'exaspéré jusqu'à là. J'avais déjà très bien cerner son jeu et je savais plus ou moins quel genre de personne c'était, une personne tenace et qui semblait irréfléchi allait être la meilleure façon de m'y prendre. Je mettais remis à courir en direction du Roux et en arrivant à son niveau, je levais mon poing afin de le placer en plein visage, et comme prévu le sable était de nouveau là, bloquant mon coup. Puis il m'enroula de nouveau le poignet, mais pas seulement le poignet car ce coup-ci, ce fut carrément la main et une bonne partie du bras qui se retrouvait enrouler dans le sable, complètement emprisonner.


- Quand vas-tu comprendre qu'il est impossible pour toi de me toucher ?

Mon bras commençait à se faire compresser par le sable, de plus en plus jusqu'à que je sentais mon bras exploser de l'intérieur à cause de la pression exercer par le sable, c'était une sensation horrible qu'un cri de douleur extrême s'échappait de ma bouche sauf que ce n'était pas la seule chose qui s'échappait de mon corps. Le bras qui venait de se faire broyer, qui était toujours enfermer par le sable, des guêpes y sortirent envahissant le sable même de cet homme ; Elles étaient entièrement silencieuse et surtout discrète, c'était impossible de les entendre ou les voir, ni même les sentir, elles étaient parfaitement caché à l'intérieur même du sable et elles interviendront qu'au moment parfait, mais avant cela jamais elles ne se montreront.

Je me sentis de nouveau sur-élevé pour à nouveau être jeter directement sur un arbre de nouveau, bien plus solide que le précédent car celui-ci, aucune écorce disparu, néanmoins mon dos lui souffrit d'avantage ce qui me fit perdre conscience pendant quelques secondes. Quand je m'étais réveiller, où je pouvais enfin ouvrir les yeux, je pouvais voir l'homme entrain de se rapprocher de moi alors je restais immobile, faisant le mort comme si j'étais inconscient. Une fois qu'il était à une dizaine de pas environ, il s'était arrêter, sûrement pour avoir une garde au cas où que je me relever et pour avoir le temps de se protéger d'une attaque surprise, mais je restais là, allonger au sol, faisant semblant d'être inerte pour duper mon adversaire, comme si je voulais duper un ours en faisant le mort pour qu'il m'oublie.


- Abandonne. De toute façon ta fin est proche.

C'est vrai que la fin était proche, mais pas la mienne, c'était la sienne et il ne le savait même pas, tout était en place, il me suffisait juste de l'enfermer quelque part pour que mes guêpes finissent le travail et je n'aurai plus qu'à porter le coup de grâce. Je pouvais voir qu'il était prêt à lancer une nouvelle attaque et c'est à ce moment là que je décidais de faire sortir des guêpes de mon corps, mais pas de la façon habituelle ; Elles sortirent de mon dos, faisant beaucoup de bruit, bougeant mon kimono comme si mon corps allait changé et se transformer. Je pouvais le voir reculer rapidement afin de se protéger de ce que je faisais et au moment il était déjà loin, les guêpes sortirent de mon corps et de mon kimono pendant que je me relevais, les bras levés faisant apparaître toujours plus de guêpe. J'avais décidé de le contraindre à se protéger et s'enfermer tout seul de la façon qu'il allait désirer, mais il faudrait qu'il se protéger sinon il sera mort avant.

Je comptais bien sûr envoyer les guêpes pour le forcer, et au moment où j'allais leur indiquer de foncer sur lui, que je sentais quelque chose entourer ma jambe gauche... Il avait réussit à envoyer du sable jusqu'à là pour m'attraper par derrière et je voulais donc rapidement lui envoyer mes guêpes sauf que c'était trop tard, le sable était déjà là et d'un seul coup je ressentais la même douleur du bras, mais ce coup-là sur ma jambe qui explosait de l'intérieur à nouveau et bien sûr le cri de douleur se fit de nouveau entendre, me faisant trébucher, posant un genou au sol pour tenter de récupérer car la douleur était trop intense. Je le sentais qu'il allait vouloir tenter de m'attaquer et fallait que j'oublies la douleur pour l'instant alors je lançais mon bras encore intact pour lancer des guêpes pour entourer l'Élémentis, fonçant sur lui pour tenter de le piquer afin de le paralyser, une seule piqûre suffira pour l’anesthésier et donc pour que je puisses foncer sur lui et l'achever une bonne fois pour toute.


- Je n'ai pas dis mon dernier mot ! Gaara Ishikawa !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]   C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] EmptyVen 9 Mai - 17:20



Le jeune homme s'approcha du jeune homme qui devait être à moitié mort, ou du moins si ce n'était pas le cas il était bien amoché après ce qu'il venait de se prendre. Mais Gaara n'était pas bête, il prenait ses distances avec cet homme d'une force surhumaine car il pouvait toujours ruser et voir l'homme aux cheveux rouges. Ce dernier resta plusieurs secondes à observer l'homme à terre jusqu'à ce que quelque chose d'étrange se produise, quelque chose qui fit reculer le jeune homme.

Des insectes, une soixantaine environ étaient sortie du corps de cet homme... Gaara comprit donc qu'il s'agissait bien d'un Domae... Qui maîtrisait de guêpes, ou bien des abeilles ? Dans le noir, le jeune homme ne pouvait pas voir grand chose. Takeshi se releva difficilement, et une fois debout, il voulu ordonner aux insectes de foncer sur l'Elementis mais le dernier ayant comprit qu'il risquait sa vie lança le sable jusqu'au Domae afin de l'empêcher de donner l'ordre. Une fois sa jambe emprisonnée, l'Esprit du sable ne perdit pas de temps pour lui broyer la jambe, l'empêchant ainsi de s'approcher de l'Elementis qui allait avoir à faire avec les insectes.

A cause de la douleur, l'ennemi posa un genou à terre, il fallait l'attaquer le plus rapidement possible, Gaara ne paniquait pas mais il sentait que cet homme pouvait être un plus grand danger qu'il ne le paraissait qu'à première vue. Alors qu'il allait lancer une avalanche de sable, Takeshi leva son bras encore intact pour envoyer les insectes sur Gaara ; Aussitôt, le jeune homme commença à broyer les petits insectes mais il ne pouvait pas être sur tous les fronts. Alors que l'un d'eux se rapprochait dangereusement de Gaara, la jeune homme remarqua les ailes rouges des insectes... Des guêpes pepsis !

Il écarquilla les yeux et comprit aussitôt qu'il était en danger, il tua celle qui était arrivée jusqu'à lui et créa un mur de sable pour expulser les dernières. Une fois sûr que rien n'était autour de lui, il créa un cocon de sable empêchant ainsi la moindre guêpe de rentrer à l'intérieur et d'attaquer le jeune homme ; C'était bien la première fois de sa vie qu'il avait trop sous-estimé son adversaire. Une fois à l'abri des insectes tueur, Gaara créa un œil de sable juste au dessus du cocon afin de voir ce qu'il se passait aux alentours et voir ce que comptait faire son adversaire.

Takeshi était en train de foncer sur lui, il avait de la force et une grande maîtrise de soi pour pouvoir se relever pour foncer sur Gaara. Malheureusement, il présentait une trop menace pour l'Elementis maintenant et le seul moyen était de l'éliminer le plus rapidement possible ; Dans son cocon, l'Esprit du sable créa une griffe qui apparue derrière, cependant, cela ne surprit pas l'homme qui connaissait déjà cette technique. Une fois qu'il fut à bonne distance, Gaara lança la griffe sur Takeshi qui la plaqua violemment au sol, maintenant il n'avait plus beaucoup de temps à vivre, la griffe appuyait sur la cage thoracique et dans quelques minutes à peine il sera mort d'hémorragie interne.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]   C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] EmptySam 10 Mai - 11:12



Abandonne. De toute façon ta fin est proche. 

Il ne savait ce qu'il disait car tout était prêt pour sa défaite, sa propre fin, mais il fallait le temps pour que mes guêpes fassent leur travail alors il fallait que je gagnes du temps, quitte à prendre des coups qui allaient sûrement mettre très douloureux. Et lorsqu'il était près de moi, je savais très bien qu'il voulait m'achever avant que mes guêpes puissent le faire sur lui alors il fallait que je réagisses très vite. Je commençais donc à faire sortir des guêpes de mon corps, sans les faire sortir de mon Kimono et la réaction de l'Élémentis ne se fit pas attendre car il se mit à reculer très vite pour éviter toute attaque de ma part. Je profitais donc de ce moment pour me relever en faisant sortir mes guêpes de mon Kimono, les faisant voler tout autour de mon corps. Bien sûr il ne manquait plus que de les lancer à l'attaque même si cela n'allait être qu'une diversion le temps que le véritable plan se mette en place, malheureusement je n'avais même pas le temps de leur ordonner de le faire que du sable entourait ma jambe afin de me la briser, me faisant poser un genou au sol. Néanmoins cela ne m'arrêtait pas car d'un geste de la main, j'envoyais mes insectes à l'attaque de cet homme.

Je n'ai pas dis mon dernier mot ! Gaara Ishikawa !

Les guêpes commencèrent par vouloir entourer l'homme, mais cela ne lui faisait pas peur car il s'amusait presque à les détruire tous une par une comme si ce n'était rien. Malheureusement pour lui il y en avait un nombre assez conséquent et il ne pourrait pas les détruire tous aussi facilement, surtout que je pourrais en faire apparaître encore un bon nombre pour l'avoir. Mes insectes se rapprochaient de plus en plus et à un moment, l'Élémentis se stoppait pendant quelques secondes, il venait de comprendre dans quel poisse il venait de se mettre, mais il réagit très vite car en créant un mur de sable, il réussit à en faire voler ailleurs un bon nombre loin de lui. J'étais toujours à genou au sol, mais je pouvais le voir entrain de créer du sable autour de lui, sûrement pour se protéger des insectes qui se rapprochent de lui. Il fallait que je réagisses comme si je n'avais rien préparer et donc il fallait que je me lèves pour tenter de le frapper avant qu'il s'enferme entièrement.

Malgré la douleur à la jambe, je me levais pour tenter de courir même si je boitais légèrement, plus je courais, et plus j'arrivais à supporter la douleur qui devenait monnaie courante à chaque foulée. Malheureusement je prenais du temps à le faire car la douleur était assez grande et le temps que je fasses tout cela, ce Gaara venait de créer tout autour de lui une sorte de cocon, une armure ronde entièrement de sable. Je me demandais comment il pourrait me voir de la sorte et donc comment m'attaquer s'il ne me voit pas, surtout que cela avait l'air d'être très épais, donc impossible d'entendre l'extérieur. Ma réponse ne se fit pas attendre pendant que je courais car je pouvais voir juste au dessus de la protection une sorte d’œil fait en sable, il devait sûrement s'en servir afin de voir tout ce qu'il se passe à l'extérieur de sa petite bulle.

Je ne pouvais pas stopper ma lancée sous peine de subir de nouveau une douleur à la jambe phénoménale donc je continuais de courir en direction du sable autour du Roux, malheureusement comme je m'y attendais, son attaque ne se fit pas attendre ; Une griffe de sable, comme celle de la gare, apparu derrière la protection de l'homme qui voulait donc m'avoir, mais ce coup-ci je l'avais déjà vu à l'action alors je pouvais toujours contrer, ou plutôt esquiver car vu la grosseur, cela ne doit pas être vraiment dur de bouger sur le côté. Je voulais tenter de bouger, mais pour cela je devais me stopper pour avoir une impulsion sur le côté sauf que ma jambe ne voulait pas suivre mes mouvements et la suite fut évidente. De plein fouet, la griffe vient me percuter de pleine face, me plaquant au sol, appuyant de plus en plus sur ma cage thoracique, le corps bloqué entre le sable condensé et le sol extrêmement dur. Fallait que mes guêpes réagissent très vite sinon j'allais sûrement y passer et même si lui perdait, je perdrais sûrement à cause d'une hémorragie.

Alors que je sentais mon corps partir à cause de la pression, la pression commençait doucement à diminuer... Elle diminuait de plus en plus jusqu'au point où la griffe commençait à s’effriter et tomber doucement, je comprenais donc que mes guêpes venaient de faire leur office sur cet homme et fallait que je réagisses très vite désormais. J'utilisais mes dernières forces afin de me relever au plus vite pour me mettre à courir en direction du cocon de sable qui tombait doucement également, me laissant le voir entrain de se débattre contre une vingtaine de guêpe et surtout se faire piquer par celle-ci. En arrivant au plus près de lui, je pris une minime impulsion afin de pouvoir sauter et plaquer l'homme au sol en le bloquant au sol afin de pouvoir être au dessus de lui afin de le frapper.


- C'est la fin pour toi ! Tu es mort !

Après avoir dis ses mots là, je commençais à le frapper le plus fort possible, mais je concentrais surtout mes coups de poing au niveau de la cage thoracique, les épaules et de temps en temps la tête de l'homme qui était en dessous de moi. Je ne m'arrêtais plus, je le voulais voir mort sous mes coups sauf que lorsque je voulais mettre un coup de poing du bras qui avait été détruit plus tôt dans le combat, je ressentais une telle douleur que je comprenais immédiatement que mon bras n'allait pas résister à un nouveau coup. Je lui en avais déjà mis assez pour le laisser à moitié mort, à la limite de l'inconscience et surtout mes guêpes étaient encore là. J'arrêtais donc de le taper, poser ma main intact au sol, mettant un instant mon visage juste au dessus du Roux afin de lui glisser un petit mot avant de partir et le laisser mourir dans la forêt par mes Guêpes ; Il sera un met délicieux pour elles.

- Tu étais mon plus grand adversaire. Mais tu manques d'expérience. Adieu, Gaara Ishikawa.

Je le respectais pour le combat qu'il venait d'effectuer car c'étai vraiment lui qui m'avait le plus retrancher dans mes derniers efforts et cela me montrait que je devais m'entraîner d'avantage pour pouvoir vaincre des personnes avec des pouvoirs aussi grand, voire plus grand que lui. Avant de me relever, je lui posais une guêpe pepsis sur le front en lui posant la paume de main sur le front afin qu'elle le pique directement à cet endroit pour qu'elle pondent plusieurs œufs dans le corps, même si les autres en ont déjà posé et d'autres vont le faire encore. Le venin de mes guêpes n'était pas mortel, il a juste pour effet de paralyser, le plus dangereux dans mes insectes c'est les bébés qu'elles pondent à l'intérieur du corps car les larves se nourrissent directement des organes internes de leur victime. Je me relevais donc une fois tout placer pour faire rentrer une bonne partie des insectes dans mon corps, mais en utilisant une autre partie comme soutien afin de m'aider à marcher pour quitter la forêt et me rendre chez moi afin de me soigner et me reposer. J'aurai pu aller à l'hôpital, mais je détestes ce genre d'édifice que je considères pour les faibles et surtout que dans le domaine familial, il y a tout pour me soigner. En quittant la forêt, j'avais le sourire au lèvre, je venais enfin de tuer mon plus grand rival du moment, vivement le prochain !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]   C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] EmptySam 10 Mai - 14:47



Le jeune homme était maintenant enfermé dans son cocon de sable à l'abri des guêpes pepsis et ne risquait plus rien maintenant ; L’œil de sable lui permettait de regarder ce qui se passait dehors et de voir ce que comptait faire le Domae. Malheureusement pour lui, Gaara avait été plus rapide avec la griffe et il était maintenant à la merci de l'Elementis, à deux doigts de mourir... Encore une petite minute et il serait écrasé et en broyé de l'intérieur... Une mort très intéressante pour le plus grand ennemi de l'Esprit du Sable, une mort qu'il n'avait jamais utilisée.

Tout à coup, Gaara entendit des petits bourdonnements, pourtant le jeune homme avait bien fait attention à durcir le sable pour qu'aucun insecte ne rentre dans le cocon. Il attendit quelques secondes, puis des guêpes sortirent directement du sable... C'est à ce moment qu'il se rappela un détail, il avait foncé la première fois et c'était broyé le bras... C'était sûrement là qu'il avait pu glisser des insectes pour qu'ils sortent au bond moment et maintenant il était piégé de l'intérieur ! Sans attendre plus longtemps, les guêpes le piquèrent de partout, le distrayant.

Gaara tomba au sol en lâchant un cri de douleur, le sable qui le protégeait ainsi que la griffe disparurent aussitôt, sauvant sûrement le Domae. Quelques minutes plus tard, il fut plaqué au sol violemment et en regardant au-dessus de lui, il vit Takeshi... Il avait réussit à se déplacer une fois de plus après tout ce qu'il avait subit, il méritait bien d'être l'adversaire de Gaara, et ce dernier devait le reconnaître même si c'était extrêmement dur pour lui : Ce Domae était plus fort que lui et avait réussit à vaincre Gaara.

- C'est la fin pour toi ! Tu es mort !

Effectivement, le venin paralysait le jeune homme, il ne pouvait plus faire aucun mouvement même si il le voulait mais il était impossible ; Gaara savait aussi qu'il n'allait pas mourir du venin mais des œufs que pondaient ces bestioles dans le corps de ses victimes... Il avait raison, Gaara allait mourir dans les prochaines heures dans la forêt seul. Il ne s'imaginait pas une morte comme ça, certains la qualifieront de horrible et c'était vrai car les aiguilles faisaient extrêmement mal et que le venin empêchait le mouvement de la personne les quelques minutes après avoir été piqué.

Après avoir prononcé ces mots, Takeshi enchaîna Gaara, le frappant surtout au niveau du torse, des épaules et de la tête ; L'Elementis sentit plusieurs os se briser surtout au niveau de l'épaule et des côtes, cette douleur arracha un cri de douleur au jeune homme qui ne pouvait rien faire sous les coups même pas maîtriser son sable. Au moment où le Domae voulait porter presque le coup de grâce, il fut stoppé par la douleur de son bras broyé, il s'arrêta donc là puis posa une guêpe sur le front du jeune homme, approchant son visage de l'homme aux cheveux rouges.

- Tu étais mon plus grand adversaire. Mais tu manques d'expérience. Adieu, Gaara Ishikawa.

Si il avait pu parler, il lui aurait pareil mais n'aurait jamais reconnu sa grandeur car Gaara était maintenant blessé dans son orgueil ; Si jamais il avait pu s'en sortir, il n'aurait pas hésité à le frapper de nouveau et de broyer chaque os de son corps mais maintenant c'était trop tard. L'Elementis avait plusieurs os brisés, des piqûres de partout, un venin qui l'empêchait de bouger des œufs qui n'allaient pas tarder à éclore dans son corps... C'était donc la fin de Gaara Ishikawa...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] Empty
MessageSujet: Re: C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]   C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est la guerre en forêt ! [PV Gaara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-