Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-36%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur la Centrale vapeur Calor PRO EXPRESS ULTIMATE
179.99 € 279.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] EmptyJeu 24 Juil - 23:20


24 Août - Début de l'attaque


La nuit était déjà tombé et j'avais pris l'habitude de me coucher très tard au cas où que les Élémentis décident d'attaquer car malgré mes tentatives pour savoir la nuit exact de la nuit, donc tout les soirs je me couchais très tard afin d'être prêt à me battre contre les Élémentis, du moins pour surtout protéger ma sœur et le domaine de toute attaque possible. J'étais donc dans le jardin entrain de méditer pendant qu'Itami était à l'intérieur, sûrement entrain de dormir ou de s'entraîner, je n'en savais rien car tous les soirs on avait nos rituels à nous et on n'embêtait pas l'autre durant ce moment avant guerre, mais si jusqu'à maintenant aucune attaque était déclarée.

Soudain une de mes guêpes réagissait à quelque chose, je commençais par me lever et me mis à sauter sur ce que je pouvais afin de me retrouver au sommet du toit de la maison. Je pouvais voir qu'un peu plus loin des personnes bougeaient en plein nuit, beaucoup de monde se trouvait là, c'était sûrement les Élémentis et c'était donc pour cette nuit. Je me dépêchais de descendre, rentrer dans la maison pour hurler à Itami de se dépêcher car ça commençait en l'appelant bien évidement Cheshire et de me retrouver sur le toit dès qu'elle avait fini de se préparer. Aussitôt appeler, aussitôt ressortit de la maison pour retrouver ma place au sommet du Domaine, me tenant debout et observant tout ce qui se passe. Des personnes voulaient venir du côté du Domaine Kuronuma, mais en me voyant, se mit à reculer et partir dans une autre direction ce qui était prudent de leur part.

Certains entraient dans des maisons, donc disparaissaient dans l'ombre de la nuit, impossible de savoir ce qu'ils voulaient faire, mais au moins ils semblaient avoir un plan d'action et pourtant tout le monde éviter le domaine, comme si ce n'était pas prévu que je me trouve ici, en même temps ce maître du temps a du leur dire que j'étais mort donc aucune raison d'avoir peur d'une personne morte. Cela m'arrangeait et confirmait le fait qu'il devait être au placer si c'est lui qui a fait le plan, peut-être bel et bien le Roi en personne. Je fus assez vite rejoint par Cheshire, mais on restait un assez long moment sur le toit, à observer tout ce qui se passe et même si l'envie d'aider était forte, je n'interviendrais en aucun cas sauf si quelque chose m'y oblige.

Pour nous c'était plutôt tranquille, rien à signaler à part peut-être une personne ou deux qui tentait de rentrer dans le domaine, mais qui se retrouvaient mort très vite, recouvert de guêpe pepsis les tuant à petit feu sous d’atroce piqûre. Je balayais l'horizon de long et en large pour avoir un champs de vision optimal du Quartier qui devenait ce soir un champs de bataille où les vies sont mit en jeu. Mon attention se fixa sur un point précis du Quartier, je pouvais apercevoir deux silhouettes qui semblaient tout planifier, tranquillement dans leur coin à observer la zone, sûrement deux membres du conclave. Je tentais de les voir, mais impossible de voir correctement dans la nuit, surtout qu'il y avait très peu de lumière qui éclairait cet endroit, mais un éclair vient illuminer la zone qui me permit de voir les deux personnes, une inconnue, tandis que l'autre je la connaissais, c'était celui qui m'avait battu, celui qui maîtrise le temps et le possible Roi Élémentis ! C'est le moment parfait pour prendre ma revanche ! Je me tournais vers Cheshire afin de lui parler avec un grand sourire.


- Ce manipulateur de temps est là-bas, c'est parti pour le combat Cheshire!

Aussitôt parler, qu'on se mit à sauter et courir dans la direction des deux personnes, tuant sur notre passage le petit Élémentis, sûrement sans pouvoir, qu'on rencontrait avec une facilité assez déconcertante jusqu'à arriver à l'endroit où les deux hommes étaient positionnés. L'un était bel et bien celui que j'ai déjà affronter et qui maîtrise le temps, mon adversaire, mais avant cela j'étais sûr qu'on devra affronter l'autre homme, un homme assez grand aux cheveux blanc, quelque chose me dit que cela ne sera pas d'une partie de plaisir, mais Itami devrait réussir à le contenir assez longtemps pour que je puisse tuer l'autre car depuis ma défaite contre lui, j'avais préparer un plan pour le battre sans que son temps ne soit un handicap pour moi.

- On ne te veux aucun mal. Nous voulons simplement cet homme qui maîtrise le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: Re: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] EmptyVen 25 Juil - 0:58


- Nul ne saurait mieux te connaître que moi, ô mortelle agonie.

Dira le chat sous la lumière mouvante d'une lampe à huile. Levant ses moustaches vers le ciel obscure, il observera avec emphase le rond parfait de la lune, entre deux lourds nuages. Ce serait une nuit d'orage. Une belle nuit oui.. pour tuer. Le masque se rabaisse sur la rue plongée dans l'ombre et reprend sa route, calmement. Et pourtant.. pourtant.. il tremblerait d'excitation sous son kimono couleur de sang.

- Jouons, ce soir, à qui veillera le plus tard. Ouvre les yeux, petit peuple de Quederla et face à face avec tes cauchemars, prends la grande faux.. et tranche, tranche, tranche ~ 

La voix résonne derrière le plâtre, prend des intonations spectrales alors que l'apparition poursuit sa route. La ville était encore faussement calme mais, la prévoyante Itami, plaçait ici et là, de fourbes petits pièges et des réserves d'armes, accompagnées, parfois, par quelques confiseries. Il fallait bien reprendre des forces entre deux combats ! La jeune fille rentrera finalement au domaine familiale et, avant toute chose, ira s'agenouiller devant l'autel de ses ancêtres, déposant le masque de Cheshire. On ne peut flouer nos morts avec d'aussi ridicules subterfuges. Itami, visage nu, allume un encens et frappe dans ses mains avant de fermer les yeux et d'adresser une prière à ses ancêtres.

Une voix tonitruante viendra la sortir de son recueillement, celle de son frère qui lui disait de le retrouver sur le toit, les choses sérieuses.. commençaient ! Avec un large sourire, Itami s'inclina devant l'autel et récupéra son masque avant de filer sur le toit. Elle était déjà prête à se battre. Son frère lui montre un point entre les ruelles.. où deux Elementis semblaient croire, avec prétention, qu'ils seraient tranquilles derrière les premières lignes. Son frère reconnaissait son adversaire.. Itami acquiesce, elle sait que son frère veut sa revanche. Ils se mettent en mouvement.

Des ombres parmi les ombres. Des fantômes dans la brume. Les assassins se fondent dans le nuit et en tirent avantage, tuent ceux qui ne voulaient pas s'écarter sans un bruit, sans un cri, sans plus qu'un doux râle d'agonie.. Avant d'arriver devant leur ennemi.. ou plutôt leurs ennemis. Il y avait toujours ce deuxième Elementis.. qui fut gentiment enjoint à quitter le champ de bataille si il tenait à la vie.

- On ne te veux aucun mal. Nous voulons simplement cet homme qui maîtrise le temps.

Derrière le masque de Cheshire, Itami observe, calcule, enregistre. Elle connait l'endroit, la hauteur des murs, la largeur de la rue, les pièges qu'elle avait posé non loin. Elle décrit rapidement les deux hommes, d'un oeil expert.. elle en a vu d'autres. Ce ne serait pas les premiers Elementis qu'elle verrait morts, pas les premiers qu'elle tuerait. Elle était déjà en garde, assez souple pour esquiver toute attaque à distance, souvent les préférées des Elementis. Et si il s'approchait.. vraiment, ce ne serait pas une bonne idée.

À vrai dire, suivant l'attitude de l'homme aux cheveux blancs dès que les Kuronuma étaient arrivé, Itami le soupçonnait de protéger l'Elémentis du Temps. Ce serait un garde du corps comme Shin ? Non, rien dans sa posture ne le laissait penser. Les Elementis se reposaient de toute manière très souvent sur leur élément, ils ne pouvaient pas rivaliser, arme en main, avec un Domae.

Itami hélas n'était pas Domae, elle n'avait aucun secret, aucun pouvoir. Ce n'était qu'une frêle jeune fille de quinze ans..

Cheshire se gausse, de votre mortelle naïveté.


Dernière édition par Itami Kuronuma le Dim 27 Juil - 19:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: Re: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] EmptyVen 25 Juil - 9:48



Lestat...
Avait accompagné son meilleur ami pendant la bataille. Il plaçait souvent en avant son amitié en premier, avant leurs relations dans le conclave. D'ailleurs, le conclave était déployé dans le quartier Est de la ville, ainsi que d'autres Elementis. Beaucoup de sang coulera cette nuit, au grand regret de l'As.

Marchand aux cotés de Shigeki.
Duo du temps et de glace, ils tuaient ce qui se présentait comme une menace à eux, cependant, Shigeki avait toujours été plus à l'aise dans ce rôle d'assassin que Lestat. Le plan se déroulait comme prévu, la stratégie de Shigeki fonctionnait d'après les observation de Lestat.

L'orage et la pluie...
Se mêlait à l'affrontement, ce qui ajoutait un coté dramatique aux divers combat. Plus en retrait par rapport aux autres, Lestat contemplait dans le regard de son meilleur ami, sa soif de victoire, qu'importe le prix. L'As eut un frisson dans le dos, depuis quand avait-il changé à ce point ? Depuis quand était-il devenu aussi avide de pouvoir et cupide ?

Mais qu'importe le changement.
Lestat préférait conserver en lui, des images de leurs enfances... Une époque ou les deux garçons souriaient bien plus, et profitait innocemment de la vie. Soudain, l'attention du duo fut attirer.

- On ne te veux aucun mal. Nous voulons simplement cet homme qui maîtrise le temps.

Les deux Elementis se tournait, Lestat haussant un sourcil.
Il trouvait cet homme, menteur... En temps de guerre et en plein dans un champ de bataille, tout le monde ne cherche qu'à blesser l'autre. Et quand bien même si cet inconnu ne lui voulait pas de mal directement, en blessant Shigeki, c'était tout comme !

_ Malheureusement pour vous, je protège ce dit "homme".

Lestat...
Remarquait alors une fine silhouette près du possible Domae, plus petite. Elle était masqué par rapport à son acolyte, qui faisait aisément deux fois sa taille. C'était donc eux, le duo Kuronuma ? L'As en avait déjà entendu parler dans le Q.G des Elementis, un duo implacable dont l'ainé aurait une soif de vengeance irrépréhensible sur Shigeki, suite à une défaite. L'as se mit en position de combat, si c'était bien eux, ils ne lâcheraient pas l'affaire comme ça.

La tension était lourde, palpable.
Shigeki demeurait impassible et l'As fit à son attention.

_ Je crois que nos chemins se séparent ici, Shigeki.

Le Roi approuvait.
Avant de prendre la fuite, dans les méandres de la ville. Lestat prit une profonde inspiration et doucement, mais sûrement l'atmosphère se rafraichissait, c'était encore plus froid autours de lui. Par amitié, il devait protéger son meilleur ami et leurs souvenir et par obligation, il devait combattre pour lui.

_ Bien, je pense que nous sommes dans une impasse.

Déclarait Lestat à voie haute, prêt.
Avant de dévoiler son élément en gelant le sol sur 6 mètres derrière Shigeki, obligeant possiblement ses poursuivant à faire un détour afin que celui-ci gagne du temps. Donner du temps à l'Elementis du temps, qu'elle ironie ! Puis son attention fut rediriger vers le duo... Lequel allait-il affronter ? Les deux ? L'ainé ou celui avec le masque ?

C'est l'heure du du-du-du... DUEL !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: Re: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] EmptyVen 25 Juil - 14:25



- On ne te veux aucun mal. Nous voulons simplement cet homme qui maîtrise le temps.

Dès que je venais de parler, les deux hommes se retournèrent pour nous voir, Cheshire et moi, qui d'ailleurs était déjà en position de combat, elle en voulait et savait sûrement déjà qu'elle allait devoir affronter l'homme aux cheveux bleu pendant que je m'occuperai de l'autre qui manipule le temps, j'espérais juste que ma petite sœur arriverai à tenir tête à cet homme inconnu pendant que je tues ce possible Roi. Je n'avais pourtant pas à m'en faire car Cheshire même si elle ne connaît pas le pouvoir de l'ennemi, ni sa force, elle reste très intelligente et capable de résister assez longtemps et même de gagner sans moins. J'avais surtout l'espoir qu'il ne se sépare pas comme ça je n'aurai pas besoin de quitter ma sœur et qu'ensemble on pourrait faire un malheur, mais ils savaient sûrement notre duo alors c'était sûrement couru d'avance qu'ils allaient tenter de nous séparer.

- Malheureusement pour vous, je protège ce dit "homme".

Cet homme faisait partit du Conclave donc, un des valets sûrement, voire peut-être le Joker pour protéger le potentiel Roi, à moins que la manipulateur de temps est l'As et que le Roi se trouve tranquillement dans son QG en compagnie de ses deux valets comme un lâche, mais on avait affaire à au moins deux membres du Conclave, ça j'en suis sûr et cela ferait un magnifique cadeau d'adieu au Domae de leur apporter de grosse tête de l'ennemi. L’attention de l'homme qui venait de parler s'attardait sur ma sœur masquée, il venait sûrement de comprendre qui nous étions car aussitôt il se mit en position de combat et se mit à regarder son partenaire de combat, mais je n'entendais pas ce qu'il disait à cause du bruit alentour, cela s'entendait que la guerre venait d'être déclarer.

L'atmosphère commençait à se refroidir, devenait même glaciale et heureusement qu'on n'était pas frileux et qu'on savait se battre dans le froid, on s'était déjà battu en plein hiver alors que la température était glacial pour justement supporter un peu les Élémentis qui pouvait maîtriser la glace, mais impossible de tenir longtemps malheureusement alors j'espérais simplement que ce n'était pas un utilisateur de glace et que c'était juste une autre personne non loin qui faisait refroidir l'air. La personne qui avait garder le silence jusqu'à là se mit à fuir dans le Quartier Est pour sûrement survivre, laissant tout seul l'homme aux cheveux blanc tout seul contre nous deux, mais j'avais un compte à régler contre l'homme du temps alors il n'allait pas partir comme ça surtout que fuir dans le quartier ennemi n'est pas la meilleure solution qu'il aurai pu trouver.


- Bien, je pense que nous sommes dans une impasse.

Mon ennemi venait de fuir tandis que juste après le sol entre les deux Élémentis venait de geler entièrement... C'était donc un Élémentis de glace et cela n'allait pas être une partie de plaisir, mais il fallait que je rattrape l'homme qui venait de fuir. Je détournais mon regard vers Itami déguisée pour lui faire comprendre qu'elle sera seule pendant un moment et que je lui fais confiance pour gagner. Le contact visuel ne dura que cinq secondes grand maximum pour ensuite me mettre à courir dans le sens opposé du combat, non pas pour fuir, mais simplement pour emprunter les égouts de la ville où je ne risquais pas que ça soit geler vu qu'il n'y a plus d'eau à l'intérieur. Je faisais confiance en Itami pour contrer toutes les attaques possible de l'homme à la glace pour me laisser le temps de fuir.

La course poursuite dans les égouts fut assez rapide et surtout très avantageuse pour moi, car dans tous les pièges que ma sœur avait posé, j'avais positionné une guêpe qui disparaît dès qu'elle rencontrerait l'homme désiré et je pouvais de cet fait savoir où il était précisément et en temps réel donc je pouvais me diriger sans aucune difficulté vers lui, sans qu'il le sache. Très vite je remontais à la surface pour faire face à mon ennemi et ce que coup-ci, impossible qu'il ne s'enfuit à nouveau car juste au moment d'apparaître, je fis l'apparition de deux cents guêpes qui viennent nous entourer, empêchant tout le monde d'intervenir, mais de fuir également, on était plus que tous les deux, dans un combat à mort cette fois-ci, plus aucune chance de fuir !


- Nous revoilà en face et cette fois-ci, l'un de nous mourra pour de vrai, impossible de fuir, monsieur le Roi !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: Re: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] EmptyVen 25 Juil - 18:02


Les duo se rencontraient. Deux hommes face à un homme et une gamine, il y avait déséquilibre. Le duo masculin se sépare, quelle couardise. Takeshi se retourne vers sa jeune soeur, ils n'ont pas besoin de mot, ce genre de situation s'est déjà produite, ils savent tout deux ce qu'ils ont à faire. Le masque de chat acquiesce légèrement et se tourne à nouveau pleinement vers l'homme aux cheveux blancs qui couvrait la fuite de son partenaire avec.. une trainée de glace. Itami croise les bras, voilà qui n'était pas drôle !

D'une part parce que l'Elémentis n'avait même pas laissé le temps à la jeune fille de se demander quel genre d'élément il pouvait contrôler, ce qui aurait été une énigme amusante à résoudre. D'autre part parce que.. son action était inutile. Il y avait bien plus astucieux pour poursuivre une proie que de bêtement courir dans son dos. Passer par les toits donnait un avantage certain. Passer par les égouts si on connaissait le sous-sol, était peut-être même encore plus rapide.

Itami secoue légèrement la tête avant d'hausser les épaules, c'était une erreur tactique, son adversaire ne devait pas être habitué des champs de bataille. Takeshi tourne les talons, Itami devine sa destination et sait, quel est son rôle. Pas question de laisser ce novice entraver son frère par quelques boules de neige. Cheshire sourit, elle n'est pas très gentille avec son adversaire.. Mais après tout c'était son ennemi désormais.

- Cheshire vous salut, Mister Freeze.

Une légère inclinaison du buste et de la tête, un salut respectueux, il faut bien après tout, ce serait peut-être le dernier, donné ou reçu... Une demi seconde de répit avant que le menton ne se redresse et que d'une seule impulsion, le chat se projette en avant, bondit sans hésitation sur sa proie. Il n'y a pas la moindre trace de peur dans ce frêle corps qui se jette dans la bataille. L'ennemi pourrait faire six fois sa taille, avoir quatre fois son âge, qu'il soit Roi, As, petit prince ou marchand de sable, il n'y avait pas de différence aux yeux d'Itami. Qu'importe le grade ou la puissance, un homme reste un homme, fait de chaire et d'os, mortel par définition.

Itami se rue sur son adversaire, ses griffes brillent entre ses doigts. Cinq mètres. Quatre secondes. Trois senbon volent, silencieusement, droit sur l'homme aux cheveux blancs, deux en direction de ses épaules gauche et droite et le dernier était à destination de l'espace entre les deux jolis yeux bleus de l'homme. Au moins, il la saurait sérieuse.

Pendant qu'il s'occupe des senbon, Itami continue de courir, un objet tombe de la manche de son kimono pour atterrir dans sa main, c'est une fiole. Les doigts habiles la débouchent rapidement alors qu'Itami n'est plus qu'à trois mètres, elle porte la fiole à ses lèvres et se déporte brusquement sur la gauche. Une seconde, le masque tourne, les griffes s'entrecroisent, laissent une étincelle éclairer un visage juvénile, une bouche enfantine .. qui crache une gerbe de flamme sur son adversaire tout en reprenant sa course, autour de lui cette fois.

C'est l'histoire d'un chaton qui se prenait, parfois, pour un dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: Re: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] EmptyVen 25 Juil - 19:01

Rien ne sert à rien....

Naturellement...
Le grand homme se mit à la poursuite de Shigeki, mais le temps qu'il trouve comment contourner la glace, ça offrait quelques secondes au roi. Visiblement et probablement à cause de sa corpulence, le samouraï prit le choix de ne pas passer par les toits, Lestat conclus donc qu'il passerait ailleurs alors. Puis, l'As reportait son attention à la personne au masque de chat, celle-ci s'inclinait respectueusement et d'une voie jeune et féminine, elle l'abordait.

- Cheshire vous salut, Mister Freeze.

Lestat, ne pu retenir un petit rire, amusé par cet honorable rituel.

_ Merci pour le surnom, Neko-san, mais pouvez aussi m'appeler Lestat.

Se présentait-il d'une voie calme.
Simplement, l'heure des bonnes manières étaient déjà terminé puisque t-elle une furie, l'adolescente fonçait droit sur Lestat. Il ne la quittait pas des yeux, et sentit alors son armure de glace réagir face à une première agression qui s'était voulut discrète. Un tintement retentit et trois sembon tombait par terre, n'ayant pas réussi à percer la coque de glace sur la peau de l'As.

Il serrait la mâchoire.
Faire battre une femme c'est une chose... Mais une adolescente c'est méprisable ! Les Domae sont-ils à ce point en manque d'effectif pour envoyer tout et n'importe qui ? "Ruinons l'enfance des enfants de Quederla, recrutons les et envoyons les en combat comme de la chair à canon, on ne fait pas mieux ! Ils sont jeunes et cons !"Lestat réfléchirait à cette question plus tard, car la jeune demoiselle se battait très sérieusement et déjà elle prévoyait de faire rôtir l'As.

Par réflexe rapide.
Pour contrer la gerbe de flamme, Lestat créait un mur épais complétement froid pour se protéger. Cette attaque ne lui fit ni chaud, ni froid... Il trouvait même ça navrant qu'elle le prenne pour un débutant, comme si jamais notre As ne s'était entrainé contre d'autre élément que le sien.

_ Tu manques d'imagination... Le feu pour contrer la glace, ce n'est pas fameux. Tu penses que c'est la première fois que ça m'arrive ?

Expliquait-il.
Tandis qu'une épaisse fumée blanche se répandait dans le ciel noir dans le craquement de la glace qui succombait doucement face à la chaleur des flammes précédente. C'était à son tour de répliquer et il la voyait, si vive, si explosive... Tandis que lui demeurait calme. La différence de tempérament entre les deux combattants étaient flagrante. Pour commencer, il voulait savoir si l'adolescente avait réellement gâché toute son enfance à s'entrainer pour des violences futurs ou... Sait-elle patiner ?

Lestat.
D'un coup de pied heurtant avec force le sol, changeait celui-ci en patinoire sur un rayon de sept mètres autours de lui. Il matérialisait d'ailleurs sous ses propres chaussures des lames afin de glisser et de garder la maîtrise sur son environnement. Il gardait la petite Cheshire en vu pour lui montrer autre chose. L'homme tendit le bras droit vers le ciel, ses yeux rivés sur elle et les gouttes au dessus d'elle se changeait alors en une pluie d'aiguilles glacé. Il ne voulait pas la tuer, jamais il en aurait l'idée... Cependant, il n'allait pas se laisser faire non plus, donc. La seule option restante, c'était de la rendre inapte au combat, l'obliger à se retirer ou la rendre k-o.

_ Je ne veux pas ta mort, je veux celle de personne d'ailleurs.

Reprit-il à son attention.
Maudissant celui ou celle qui l'avait entrainé dans ce conflit.

Mais les mots ne serviront probablement à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: Re: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] EmptyVen 25 Juil - 20:44



- Nous revoilà en face et cette fois-ci, l'un de nous mourra pour de vrai, impossible de fuir, monsieur le Roi !

L'homme ne répondait pas à ma provocation, sûrement parce que j'avais toucher dans le mille, c'était bel et bien le Roi des Élémentis, quel joie de le tuer pour finir ma carrière de Domae avec splendeur et en terminer une bonne fois pour tout sans qu'on ose me dire quelque chose sur ma retraite imprévu. On restait un moment à se regarder, mais il regardait plutôt les alentours car cette fois-ci pas de plaine super grande pour bouger, se cacher ou n'importe quoi, nous voilà dans une petite arène dont les contours sont créer par des guêpes et si jamais une personne osait intervenir, il serait mort avant même de pouvoir rentrer et inversement, s'il veut sortir il sera mort bien avant, même s'il ralentit le temps  il se fera avoir dans les cas, le voilà donc coincer avec moi jusqu'à lui ou moi meurt.

En le regardant, je me doutais bien qu'il avait compris ce que le sort lui réservais car il se mit à dégainer son épée pour la pointer sur moi, il allait se battre, de toute façon il n'avait pas le choix. Je l'imitais donc, dégainant uniquement Shûsui dans un premier temps, sa lame resplendissait de beauté grâce au rayon de la lune ; lumière que j'utilisais pour éblouir dans un premier temps le Roi des Élémentis afin de pouvoir avoir l'ascendant sur lui, sauf que malheureusement il m'avait vu venir et s'était déplacer sur le côté afin d'éviter la faible lueur qui pouvait se dégager de mon arme. L'homme en face se contentait dans un premier de m'observer apparemment car il tournait de moi, en tentant de ne pas trop se rapprocher des murs afin d'éviter les piqûres, il ne semblait pas vouloir m'attaquer, attendant sûrement de trouver une faille, ralentir le temps ou bien que je l'attaque, mais je ne fis rien attendant de voir ce qu'il fait.

En voyant que je ne bougeais pas, il se décidait enfin à venir m'attaquer, mais peut-être un peu trop brutalement, pensant sûrement qu'il avait l'avantage sur moi et bien sûr son coup vu contrer très vite et avec une grande facilité, juste en positionnant Shûsui devant moi. L'impact fut impressionnant car malgré tout il restait très puissant. Les échanges de lame commençaient à se faire de plus en plus nombreux, bloquant coup sur coup, un vrai duel d'épéiste, aucun de nous deux voulait laisser le dessus sur l'autre, mais bizarrement il n'avait pas encore utilisé son temps, peut-être jugeait il que je n'en valait pas le coup et bien sûr il allait le regretter de me sous-estimer de la sorte. Pendant qu'on s'échangeait des coups d'épée, j'attendais le moment parfait pour dégainer Kitetsu à son tour afin de lui faire une vilaine entaille sur son bras gauche. Suite à ça, il se mit à reculer, à la limite du mur d'insecte, sûrement pour analyser le combat, le vrai combat allait sûrement commencer, le temps contre mes deux épées maudites.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: Re: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] EmptySam 26 Juil - 19:26

Les yeux grands ouverts, Itami voit et analyse, son adversaire, son environnement. Ses senbon n'avaient pas fait une égratignure à l'homme, pas même à son visage, et il n'avait pas essayé d'esquiver.. Ce qui ne pouvait signifier qu'une chose, ce n'était pas de la peau. Pas difficile de deviner ce qui pouvait bien le recouvrir ainsi.. Itami observe. Il se protège du feu par un mur de glace, gratifiant son action d'un sarcasme. La jeune fille ne s'émeut pas. Qu'il fanfaronne, en attendant, les flammes embrasent tout sur leur passage, et Itami n'avait pas tourné autour de ce dénommé Lestat pour rien. Les flammes se répandent sur les murs, grimpent vers les supports de bois et s'enhardissent sous le couvert des toits. Des incendies qui ravageaient la ville, celui-là était stratégique.

Le feu pour contrer la glace, ce n'était pas original non mais.. au milieu d'un incendie, l'homme de glace pouvait toujours fanfaronner s'être déjà battu, il n'en sera pas moins soumis à la chaleur écrasante. Mais pour l'instant, la température restait basse et le terrain était à son adversaire, qui glaçait le sol tout autour de lui, transformant le sol en patinoire. Itami fronce les sourcils derrière son masque et recule pour ne pas être touchée par cette nappe de glace qui serait transformée en pataugeoire dès que les flammes répandraient leur chaleur.

Cheshire penche la tête sur le côté alors que déjà des idées fusent dans l'esprit adroit de la jeune fille. Les mains habiles viennent chercher dans le obi une nouvelle arme, une lame dans la main gauche, une corde dans la droite, Itami est prête à mettre son idée à l'épreuve mais.. Mais Mister Freese n'en avait pas fini, il lève son bras droit vers le ciel, Itami se prépare, lève les yeux. Des aiguilles de glace se forment au-dessus de sa tête.. Très bien, il était temps de voir à quel point cette glace pouvait défier l'acier.

Un sifflement reconnaissable, celui d'une lame qui fend l'air, un éclat d'argent qui fait des ronds au-dessus de la tête d'Itami. La jeune fille ne fait pourtant que tourner une corde dans les airs, à la manière d'un lasso. Le Kyoketsu shoge fait rempart, en tournant à grande vitesse, il semble faire comme une ombrelle au-dessus de la jeune fille en kimono, la plus part des aiguilles glacées explosent au contact de ce bouclier mouvant. Mais le Kyoketsu n'est pas une grande lame, des aiguillent effilées viendront perforer les larges manches du kimono, un léger filet de sang glisse le long des doigts de la demoiselle qui ne semble pas plus s'en émouvoir.

Le couteau tourne encore dans les airs alors que la pluie d'aiguilles est finie. C'est son tour. Un léger mouvement du bras, la corde se tend, répond aux ordres de sa maîtresse, la lame file en direction de l'homme aux cheveux blancs, passera à quelques centimètres de sa poitrine. Loupé ? Le couteau se plante dans le mur, la corde se tend à nouveau et.. des getas glissent sur la glace. Itami n'hésite pas une seconde, ses bras ont tirés sur la corde, propulsant son corps dans la bonne direction, celle de son ennemi et la glace ne faisait qu'accentuer son mouvement, lui donnant davantage de vitesse. Itami analyse, s'adapte, expérimente..

La corde du Kyoketsu shoge se finit par un anneau qu'Itami à mit à son poignet, ses mains étaient donc libres pour sa prochaine petite expérience.. Dégainant l'un de ses deux katana, Itami à pleine vitesse donne un large coup ascendant arrivée à portée. Que sa glace goûte à l'acier inébranlable des Kuronuma ! Itami n'a cependant pas le loisir de voir l'impact de son coup, elle avait foncée à grande vitesse sur l'homme, ne pouvant aller que dans une direction, elle continuaient donc sur le chemin de la corde, passant à côté de sa cible elle allait percuter le mur dans lequel s'était planté le Kyoketsu comme un piolet.

Les geta rencontrent le mur et courent sur les pierres, la main libre détache le Kyoketsu, portée par son élan, Itami court sans peine sur la surface verticale avant de plier les genoux.. Le masque de Cheshire semble sourit. Félin, jusqu'au bout des griffes. Neko-san c'est cela ? Bondit sur la souris blanche, à l'horizontal, la lame de son katana alignée sur la poitrine de l'homme.

On déjà vu des lames tranchées en deux des blocs de glace.. que fera donc cette fine armure de glace transparente ? Cheshire est curieux. Cheshire veut voir.. des flocons rouges.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: Re: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] EmptyDim 27 Juil - 13:55

Toute cette armurerie.
Dans ce simple kimono, cette demoiselle était dangereuse et pour Lestat, c'était clair, elle n'avait pas du tout passé une enfance paisible comme les autres. Dommage du point de vue de l'enseignant, tant mieux pour elle en ce moment même. La neko brisait rapidement la pluie d'aiguille glacé en agitant son arme qui faisait office de parapluie au dessus de sa tête, cependant quelques aiguilles passèrent pour la blesser légèrement, mais elle en restait de marbre. Une vraie petite machine de guerre pensait Lestat, déçu.  

Puis, tout s'enchainait rapidement.
La demoiselle masquée utilisait un solide grappin qui se plantait derrière Lestat, sur un bâtiment en cendre désormais. Celui-ci avait une corde et permettait à la neko de pouvoir se mouvoir sur la glace. Il trouvait cette idée astucieuse, mais pas le temps de la féliciter car elle fonçait droit sur lui avec son katana, toujours aussi impétueuse. Lestat tendit sa main alors pour se préparer au choc et il matérialisa sa propre lame fine et suffisamment solide pour parer son attaque. Le choc retentie entre les deux épéistes, mais ce n'était pas finit ! Car elle passait derrière lui pour prendre appuie sur le mur où le grappin était fixé et faire ainsi volt face pour ainsi se projeter en direction de l'As. A plus d'un mètre du sol, elle était déterminée à le trancher. De sa main libre alors, Lestat réagit rapidement pour former un nouveau bloc de glace entre lui et elle pour se protéger. Malheureusement, la lame experte fut seulement ralentit par le bloc de glace qui se fissurait à son contact. Lestat sentit la pointe de cette dernière déchiré son haut en tissu et couper finement son armure de glace. Un filet de sang coulait à la verticale, ça sentait mauvais. D'instinct l'armure transparente se reconstituait et bloquait l'hémorragie.

L'As passait à un niveau supérieur alors.
Il emprisonnait la lame ainsi que la main de la jeune femme dans le mur de glace qu'il reconstituait et modelait très rapidement. Puis il piégeait aussi ses pieds qu'elle avait enfin posé sur le sol glacé, voilà qui devrait calmer un peu sa fougue. A cette proximité de Lestat, le froid est si fort qu'il donne une sensation de brûlure qui ronge. Enfin dans un premier temps c'est ce qu'on ressent, avant de ne plus rien ressentir du tout car à la longue les tissus biologiques se nécrose, devenant irrécupérable... Mort par le froid.

Il patinait ensuite de trois mètres en arrière.
Matérialisant quatre stalactites de glace qui visaient des points précis et non vitaux de la neko. Deux qui se dirigeaient avec précision sur les épaules droite et gauche de la demoiselle afin de paralyser ses membres supérieurs pour ce combat et les deux autres, restaient près de Lestat, de chaque coté de lui, prêt à perforer tout ce qui présenterait d'un peu trop près à son goût. L'imagination était l'atout principal de l'As pour contrer et riposter... La glace est une élément de création défensive et offensive par rapport au feu qui lui calcine tout, un élément purement agressif par rapport au sien.

Le jeune homme se battait pour sa survie.
Cependant, il refusait d'en prendre une autre pour ça, celle d'une ado qui puisait, aussi furieuse et engrenée qu'elle soit. De même, il combattait aussi au nom de l'amitié qui l'unit à Shigeki, et non pas pour les projets noirs de ce dernier. Simplement, déjà que la neko réussit à le toucher et lui faire une entaille au torse, elle, ne partageait absolument pas son point de vue et voulait du sang, une mort pour clore cet affrontement, c'était clair. Lui, voulait juste l'immobiliser pour rejoindre Shigeki ou la rendre inconsciente dans le meilleur des cas, c'était tellement visible dans sa manière de combattre et de faire.

Heureusement...
Ce n'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire la grimace, et même si cette ado' était pleine de ressource et d'énergie. Lestat ne pouvait pas perdre, même face à une enfant ou surtout à cause de ça... Il n'est pas As grâce à ses beaux yeux clairs, et tôt ou tard, elle devrait apprendre la leçon. Il y a toujours plus fort que soit, c'est ce qu'il avait dit un jour à Gaara... Simplement, ici, la véritable force n'était pas de tuer bêtement, ça tout les abrutis en sont capable avec un élément, un animal ou avec une cuillère dans la main... Il est bien plus difficile de garder en vie quelque chose ou quelqu'un, que de lui retirer.

C'est ça la véritable force, qui creusait l'écart entre eux...
C'était pour Lestat, le défis de ne pas la tuer justement, de conserver cette vie qui se voulait opposé à la sienne, et continuer de parer, esquiver et juste affaiblir ou la paralyser. Garder cette volonté plus forte que la glace, plus forte que n'importe quel fer et donc garder espoir, qu'un jour elle changerait, car justement...

Elle est jeune et a encore beaucoup à apprendre


Dernière édition par Lestat Morihara le Dim 27 Juil - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: Re: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] EmptyDim 27 Juil - 15:47



On était en face l'un de l'autre, lui maniant son épée et s’apprêtant sûrement à utiliser son temps pour réduire ma vitesse ou augmenter la sienne, peut-être même les deux tandis que moi j'étais en face de lui, deux épées, une dans chaque mains, attendant son action pour savoir quoi faire, mais je ne referai pas les mêmes erreurs et cette fois-ci j'attendrais qu'il vienne se battre. On s'observait pendant un moment, mais je sentais que quelque chose m'oppressait de plus en plus, une sensation que je connaissais, car tous mes mouvements étaient lent, très lent, juste le fait de cligner des yeux était très long à effectuer. Il ne rigolait pas apparemment, mais dans tous les cas il était bloqué et il ne pourrait pas partir en me ralentissant. En le regardant, je savais qu'il allait tenter une attaque par les airs, alors tout doucement à cause du ralentissement, et avant qu'il fasse quelque chose, je levais mon bras afin de placer Kitetsu au dessus de moi et cela ne manquait pas car l'homme se mit à sauter comme prévu pour venir s’entrechoquer son épée avec la mienne.

Le Roi utilisa ma force et l'impact pour se propulser en arrière, mais il avait largement le temps pour me mettre un coup de pied en plein visage pendant qu'il reculait sauf que je ne bougeais pas, du moins très lentement car mon temps était ralenti. Mais il relâcha apparemment la pression autour de moi et de ce fait je me mis à reculer de plusieurs pas, suite à l'impact et aussitôt il revenait à la charge sauf que cette fois j'étais libre du temps donc je pouvais aisément contrer pour venir lui faire une entaille sur son bras gauche, rien de bien grave car il esquiva plutôt bien le coup, ne voulant plus m'en mettre un en retour. Je fonçais immédiatement sur lui profitant du fait qu'il ralentissait mon temps pour attaquer, mais plus je me rapprochais de lui et plus je devenais lent, malgré tout je tentais d'attaquer car on ne sait jamais ce qu'il peut arriver et malheureusement ce fut très facile pour lui d'esquiver mon attaque pour tenter de m'entailler le dos sauf que malgré la lenteur, j'eus le temps de me déplacer sur le côté afin de parer le coup, non pas avec mon épée, mais mon bras qui subit une blessure, mais rien de grave.

Le combat dura comme cela un moment, il avait toujours l'avantage, mais plus le combat durait et plus je m'habituais à mon sort ou plus il semblait fatigué, l'un ou l'autre et malheureusement je commençais à avoir mal au bras à cause des entailles, légère, mais douloureuse qui s'y trouvait. Au loin je pouvais voir qu'Itami et cet homme à la glace devait être intense car un incendie venait de se déclarer et cela allait être positif pour elle pendant une courte période, mais très vite un gros désavantage malheureusement, j'espérais qu'elle réussi à le battre avant qu'il se mette à pleuvoir, sauf que je n'avais pas trop le temps d'observer son combat, j'avais le mien à faire et il me posait du fil à retordre. Il avait l'avantage et pourtant je savais que sur la durée je l'aurai à l'usure, encore peu de temps et je l'aurai. Et effectivement cela s'améliorait pour moi car à un moment où il ne devait pas si attendre, je réussi à lui faire une entaille sur une de ses mains et bien sûr il devait lâcher son épée, il devait être plus sensible à la douleur, ou ne pas être habituer tout court. Du coup je plaçais Kitetsu dans ma bouche, la lame vers mon ennemi pour prendre son épée dans ma main libre. Je n'ai aucune idée de ce que je fais, mais cela pourrai être très puissant si j'arrive à maîtriser ce style de combat, mais ce n'est pas sûr que j'y arrive, surtout que j'avais toujours le temps contre moi.

Dans un premier temps je me mettais à courir vers l'homme armé de mes trois épées, dont l'une voler sauf que bien sûr au moment où je me retrouvais à son niveau, il se baissa pour tenter de me faire un croche-patte en tournant ses jambes accompagné par son temps, sauf que je ne savais pas pourquoi, le temps était moins oppressant cette fois-ci ce qui me permit de sauter afin d'éviter, juste un saut, mais malheureusement il avait sûrement prévu ce coup là car il utilisa ses mains pour prendre une impulsion pour venir frapper la main où son épée y était pour la faire voler plus loin me faisant reculer légèrement, à la limite de tomber, mais je me rattrapais de juste et une surprise vient arriver au moment où il se relevait. Je me rapprochais très vite, sauf que malheureusement il semblait l'avoir vu venir car en roulant sur le côté il pouvait attraper son épée.

On se retrouvait de nouveau dans la situation d'avant, sauf que maintenant j'avais une épée en main et l'autre en bouche. Il fonçait sur moi et bien sûr mon esquive fut simple à faire, mais sa lame fut bien plus rapide que prévu car elle vient trancher mon kimono, mais y compris mon abdomen plutôt sévèrement mais j'avais réussi à supporter le choc en reculant légèrement pour ensuite avoir une impulsion pour foncer sur lui à ce moment là précis. Suite à mon impulsion, ma lame qui se trouve dans ma bouche se retrouvait juste au niveau de sa gorge, moi juste à ses côtés, il était fini. D'un geste souple de la tête, la lame vient lui découper la sienne aussi net comme du beurre, malgré la douleur, j'avais assez de force pour ce dernier et ultime geste.

La tête de l'homme volait jusqu'à atterrir au sol, loin de son corps. J'en pouvais plus et la douleur était plutôt intense donc je ne devais plus forcer, retourner me reposer et sûrement me soigner mais avant ça fallait que je fasse deux choses. La première s'était de découper un doigt de l'homme pendant que toutes les guêpes entrèrent dans mon corps afin de me redonner un peu d'énergie car elles avaient encore beaucoup d'énergie elle. Le doigt je le refilais à un corbeau pour que Zoe, la messagère puisse prouver la mort du roi, même si j'allais voir l'As plus tard pour lui en parler plus en détail. La seconde, que je fis après avoir ranger mes épées, c'est de prendre la tête du mort afin de la garder en main pendant que je me rendais sur le toit de chez moi, attendant Itami qui devrait plus tarder à me rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty
MessageSujet: Re: La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]   La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La revanche... Ou presque ! [Event 2, Nuit Combat, PV Lestat/Itami]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-