Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -36%
-100€ sur la Centrale vapeur Calor PRO EXPRESS ...
Voir le deal
179.99 €

Partagez
 

 De Valet à Valet [PV Naeryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: De Valet à Valet [PV Naeryan]   De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 EmptyLun 18 Aoû - 4:40


De Valet à Valet

Vilmos trouvais que Naeryan méritait bien l’animal qu’on lui avait attribué. «Parfois il faut savoir reculer pour mieux sauter» ? Comme c'était stupide!...Seul un félin aurait pu dire une chose pareille, si les animaux pouvaient parler. Quant à lui, il était plus du genre à foncer tête baissée jusqu’à ce que ses ennemis soit à genoux. Moins l’esprit chasseur, plus l’esprit de conquérant. Et surtout, il était moins subtil que les pumas.

Il n’était pas certain d’aimer cette subtilité. N’étant pas complètement idiot, il savait que Naeryan pouvait être une personne dangereuse et il ne pouvait pas la sous-estimer. Elle était plus rapide que bien des gens, mais aussi, avait cet esprit calculateur qui rendait le jeune trésorier mi-figue mi-raisin. Il n’irait pas jusqu’à dire qu’elle était une menace, mais valait mieux qu’il l’ait de son côté. En ce moment, impossible de dire si elle avait de mauvaises intentions, mais il ne voyait pas pourquoi elle lui en voudrait pour quoique ce soit. Certes, Vilmos pouvait être un vrai con, mais il l’était avec tout le monde.  

Et d’abord, en appeler au Roi pour que Kira le laisse enfin faire son boulot, Vilmos dût avouer que ce petit plan était bien songé. Une chose à laquelle il n’aurait pas pu penser, surtout parce qu’il déteste Roi. Moins il le voyait mieux il se portait.

-J’aime beaucoup ce que tu dis Naeryan. Il faut croire qu’un autre point de vue que le sien peut apporter de bonnes choses, dit-il avec un sourire tranchant. J’ai presque envie de t’engager pour réfléchir à ma place. J’ai beau avoir des politiciens, des juges, des policiers et des putes dans ma poche, il faudrait que ce foutu Roi le soit aussi mais c’est impossible de le corrompre. Je ne lui fais pas confiance, il est trop droit.  Mais je crois qu’un petit entretien avec lui ne pourrait pas faire de mal. Je sais me montrer convaincant lorsqu’il le faut.

Vilmos ne cessa pas de sourire alors qu’il regardait toujours Naeryan. Le jeune homme faisait doucement tourner le vin rouge dans sa coupe comme un drapeau rouge autour d’un taureau.

-Je ne sais pas si tu fais partit de ces gens qui suive les règles à lettre, mais je mettrais ma main au feu que non.  Mais je lis très mal dans les pensées des gens, alors peut-être est-ce que tu récite ton chapelet avant de dormir et que tu portes une ceinture de chasteté, je ne sais pas… Seulement, ce que j’ai dit à propos du Roi et Kira…et bien je préférerais que ça reste entre nous deux et qu’ils n’en sachent rien. Et moi, en échange, je ne dirais rien à propos de tes yeux qui sont devenus verts tout à l’heure, même si franchement…c’était flippant. dit-il, à la blague, même si c’était plutôt con de sa part. Je te laisse la joie d’expliquer ça à ton médecin…!

Normalement, un membre Domae ayant des paroles aussi «peu flatteuses» à l’égard d’un membre du Conclave, ça s’appelait de la déloyauté. Pire, de la traitrise envers son Roi. Mais bizarrement, il faisait confiance à Naeryan, alors qu’il la connaissait à peine. Quoique mystérieuse et bizarre, elle l’impressionnait. Avant qu’elle n’entre ici, Vilmos n’avait pas envie de pardonner à Kira, il voulait simplement la faire payer pour ce qu’elle avait dit. La jeune femme aux cheveux blancs était entrée ici et elle l’avait retourné comme une crêpe. Et franchement, ça n’arrivait jamais. Vilmos était à la fois fasciné et profondément énervé.

Le jeune homme l’observait en plissant les yeux, son verre toujours en main. Pourquoi ses yeux avaient-ils eut cette lueur verte tout à l’heure. Étrange.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: De Valet à Valet [PV Naeryan]   De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 EmptyMar 19 Aoû - 14:21

De Valet à Valet….

-J’aime beaucoup ce que tu dis Naeryan. Il faut croire qu’un autre point de vue que le sien peut apporter de bonnes choses.

**- Tu vois, quand je te dis qu'on peut t'être super utile.
- En effet, nous aussi nous sommes un autre point de vue.
- D'une certaine façon seulement, puisque vous restez dépendante de moi.
- Cela ne nous empêche en rien d'avoir notre libre arbitre.
- Tu devrais nous être plus reconnaissantes. Grace à nous, même l'autre valet, tu te le mets dans la poche "finger in the nose".
- Notre entretien n'est pas encore terminé. Ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué.
- Ne t'en fais pas, nous sommes aux aguets.**


-J’ai presque envie de t’engager pour réfléchir à ma place. J’ai beau avoir des politiciens, des juges, des policiers et des putes dans ma poche, il faudrait que ce foutu Roi le soit aussi mais c’est impossible de le corrompre. Je ne lui fais pas confiance, il est trop droit.  Mais je crois qu’un petit entretien avec lui ne pourrait pas faire de mal. Je sais me montrer convaincant lorsqu’il le faut.

"- Ça, je n'en doute pas une seule seconde, Vilmos."

Corrompre le Roi serait en effet une très mauvaise idée. Et puis, un Roi qui se laisserait ainsi s'abaisser au rang de n'importe qui, cela ne me plairais nullement. Je crois que cela pourrait me suffire à prendre la décision de l'éliminer, dans le but de trouver un successeur aux épaules assez larges pour porter notre Famille vers les Hautes Sphères et la victoire qui lui est due. Après, s'il voulait se payer mes services, il lui faudrait plus de l'argent car je ne suis pas vénale à ce point. Mais cette légère faiblesse de sa part était bonne à savoir alors je la note, dans un coin de mon esprit déjà bien occupé.

-Je ne sais pas si tu fais partit de ces gens qui suive les règles à lettre, mais je mettrais ma main au feu que non.  Mais je lis très mal dans les pensées des gens, alors peut-être est-ce que tu récite ton chapelet avant de dormir et que tu portes une ceinture de chasteté, je ne sais pas… Seulement, ce que j’ai dit à propos du Roi et Kira…et bien je préférerais que ça reste entre nous deux et qu’ils n’en sachent rien. Et moi, en échange, je ne dirais rien à propos de tes yeux qui sont devenus verts tout à l’heure, même si franchement…c’était flippant.

"- Tu sais te montrer plutôt perspicace quand tu fais marcher tes neurones, cher collègue. Les chapelets et autres ceintures ne sont pas de mon genre, je préfère les tranchants, aussi bien de l'acier que celui des mots. Quant à tes propos au sujet du Roi et de l'As, ils ont été complètement absorbés par la teinte si particulière de la robe de ce vin entre mes doigts."

Rien de ce qui avait été dit entre ces murs ne sortirait de cette pièce. Ce n'était aucunement dans l'intérêt de qui que ce soit. Il n'était peut-être pas le roi de la subtilité mais il comprendrait parfaitement mes paroles, je n'en doutais nullement. Ces deux derniers mots m'avaient arrachés un sourire un brin sadique. Flippant, hein? Pourtant, tu n'as encore rien vu, Vilmos.

-Je te laisse la joie d’expliquer ça à ton médecin…!

"- Tu serais déçu d'apprendre que pour mes yeux, il n'y a rien de plus normal. Une anomalie génétique, rien de plus. Et mon médecin est parfaitement au courant de tout ceci.

**- Ouh, la menteuse. Vilaine, c'est pas bien.
- Ce n'est pas tout à fait faux non plus.
- Tu préfères que je lui raconte que deux imbéciles logent H24 sous mon crane pour me pourrir l'existence? Merci la crédibilité.
- Pourquoi tout de suite te pourrir la vie? Tu abuses un peu.
- D'accord, on n’a un peu pas toujours été sympa mais franchement, on fait un bon trio quand même.
- Certes mais vous ne devez pas vous faire remarquer. Hors tes petis jeux ne sont guère discrets.
- C'est juste plus fort que moi. **


Je souris légèrement, autant à l'intention de Vilmos que de Blackbird dans ma tête. Plus fort qu'elle, hein? C'est ça. Enfin, je ne m'inquiète pas outre mesure, personne n'a jamais percé volontairement mon secret. La seule personne à s'en être approchée a disparu et l'autre.... A voir s'il finira par se montrer intelligent ou pas.

Ma main cesse de faire tourner le breuvage que mes lèvres viennent absorber. Le verre se vide doucement avant que mes doigts ne le repose sur la table proche, sans faire le moindre bruit. Du bon vin, une discussion qui est allée dans mon sens, au moins comme ça, je ne serais pas venue pour rien. Je laisse mon regard se perdre un instant sur le panorama impressionnant avant de revenir à Vilmos.

"- Je suppose que tu dois avoir encore des gens à corrompre ou des jeunes femmes qui doivent se languir de ta présence. Je m'en voudrais terriblement de trop abuser de ton temps. Pour ma part, je suis satisfaite de cet entretien."

Comment ça, j’abuse? Ce n'est qu'un simple retour à la réalité. J'ai eu ce pourquoi j'étais venue, un aperçu de la personnalité de celui avec qui je serais forcément amenée à travailler en raison de nos postes similaires au sein du Conclave. Je suis plutôt contente de cette rencontre, cela s'est révélé très instructif. Et puis, je l'aime bien. Enfin, dans la mesure où je suis capable d'apprécier les gens. Mais c'ets déjà un très bon point pour lui.

"- Après, si tu as des questions à me poser, je t'en prie. Profites-en, je suis dans un bon jour, c'est assez rare."
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: De Valet à Valet [PV Naeryan]   De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 EmptyJeu 21 Aoû - 5:08


De Valet à Valet

- Tu serais déçu d'apprendre que pour mes yeux, il n'y a rien de plus normal. Une anomalie génétique, rien de plus. Et mon médecin est parfaitement au courant de tout ceci.

-Mh.

C’est ce qui arrive lorsqu’on marie sa cousine et on lui fait un enfant.

Naeryan avait posé son regard sur la ville en lumière, tandis que Vilmos se demandait pourquoi il pouvait être aussi insultant, même en pensées. Alors qu’elle était simplement venue discuter avec lui afin de trouver une solution à SON problème, il avait été…au mieux désagréable. Pas étonnant qu’il n’ait que des amis payants. En songeant à cela il senti déprimer. Oui, faire la paix avec Kira serait pour le mieux. De toute façon, il ne voyait pas d’autres solutions, sinon de la convaincre par la force, mais la dernière fois, ça ne c’était pas du tout passer comme il l’aurait voulu.

Et Naeryan était probablement venu le voir dans son propre intérêt, se dit-il, et pas par bonté de cœur. En un sens, il comprenait. Qui voudrait passer la soirée avec un con pareil? Tout de même, entre plus gentil ne lui ferais pas de mal...

- Je suppose que tu dois avoir encore des gens à corrompre ou des jeunes femmes qui doivent se languir de ta présence. Je m'en voudrais terriblement de trop abuser de ton temps. Pour ma part, je suis satisfaite de cet entretien.

Vilmos eu un rire.

-Très drôle, l’humoriste. Mais tu saurais que j’ai autre chose à foutre que d’extorqué les gens et baiser des putes. N’empêche…je suis assez satisfait aussi.

Cependant, il n’arrivait toujours pas à la saisir. C’était bizarre, cette froideur. Peut-être avait-il si souvent été avec le genre de femmes au sang chaud qu’il ne reconnaissait plus le froid. Peut-être les femmes avec qui il se tenait habituellement dépensaient tellement d’énergie à parler pour ne rien dire que les phrases censées et intelligente de Naeryan étaient comme venue d’un autre monde. Tout cela pour dire qu’il était heureux de l’avoir comme partenaire au Conclave. Probablement l’une des seules avec qui il avait ce sentiment d’ailleurs!

- Après, si tu as des questions à me poser, je t'en prie. Profites-en, je suis dans un bon jour, c'est assez rare.

Vilmos secoua la tête.

-Non madame Auresquë, dit-il exagérément à la manière d’un écolier, pas de questions, on se revoit à l’examen.

Il pris donc le bouchon de liège entre ses doigts et referma le goulot de la bouteille de vin avec.

-Tu avais l’air de bien aimer le vin, alors je t’offre la bouteille, mais surtout ce qu’il y a dedans, si tu en veux bien. Sinon, je comptais la boire seul jusqu’à ce que je m’endorme, dit-il en lui tendant la bouteille. C’est bien la moindre des choses après avoir écouté un putain d’imbécile tel que moi. T’avais vraiment rien de mieux à foutre que de venir me voir ce soir?...Allez l’humoriste, avoue que c'est parce que je te fascine!...

Ce sur, le jeune homme eu un petit rire tout à fait con.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: De Valet à Valet [PV Naeryan]   De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 EmptyJeu 21 Aoû - 11:19

De Valet à Valet….

-Très drôle, l’humoriste. Mais tu saurais que j’ai autre chose à foutre que d’extorqué les gens et baiser des putes. N’empêche…je suis assez satisfait aussi.

**- Ah bon, il sait faire autre chose? Sans déconner.
- Blackbird, un peu de tenue s'il te plait. ce ne sont pas de choses qui se disent.
- Sont problème c'est qu'elle ne fait que penser, donc elle se permet tout. Et avouons qu'il y a un brin de vrai dans sa remarque.
- Eh, si vous vous liguez contre moi, on va pas être d'accord.
- Que veux-tu, j'ai toujours raison. Tu vois, même la Nae' le reconnait.
- Je n'ai pas dit ça non plus. Ne prends pas tes rêves pour des réalités.
-Tiens mange ça dans ta face l'emplumé.**


Au moins, cet entretien c'était révélé un tant soit peu instructif et intéressant. Cela faisait du bien parfois aussi de réussir sans avoir à en venir aux mains. C'était moins excitant aussi mais plus reposant. Et assez rare de mon côté pour que je sache l'apprécier à sa juste mesure.

-Non madame Auresquë, pas de questions, on se revoit à l’examen.

"- N'oublie pas que je suis réellement Professeur, alors prend garde que je ne te prenne pas au pied de la lettre. Mes examens sont plutôt du genre.... musclés."

Il veut s'amuser, ça tombe bien, moi aussi je suis d'humeur joueuse. Et je suis tout à fait réaliste, je ne tiens pas un Dojo pour rien. Détail qu'il ne connait peut-être pas remarque. Il a déjà tellement à faire entre ses pots de vin à verser, ses gens à soudoyer et ses femmes à entretenir. Quoi, moi? Mauvaise langue? Oui, et je l'assume parfaitement.

-Tu avais l’air de bien aimer le vin, alors je t’offre la bouteille, mais surtout ce qu’il y a dedans, si tu en veux bien. Sinon, je comptais la boire seul jusqu’à ce que je m’endorme, dit-il en lui tendant la bouteille. C’est bien la moindre des choses après avoir écouté un putain d’imbécile tel que moi. T’avais vraiment rien de mieux à foutre que de venir me voir ce soir?...Allez l’humoriste, avoue que c'est parce que je te fascine!...

"- Merci du cadeau, je saurais l'apprécier à sa juste valeur. Quand à ma présence ici, en effet, je n'avais rien de mieux à faire."

Je me contente de rire moi aussi mais à la manière des félins, doucement, gravement, avec le regard brillant et empli de malice. Oui, je suis joueuse, très même et j'avoue qu'en ce moment, je m'amuse plutôt bien. Je saisi la bouteille et vient la poser à côté de mon siège avant de me pencher un peu vers Vilmos avec des airs de cachottières, laissant mon visage exprimer cette fois des émotions, pour changer un peu.

"- Et toi, avoue que ça te plairait de savoir que tu me fascines, non? Parce que je suis comme toi, si ce n'est pire. Nous sommes faits du bois de ceux que rien n'arrête.

**- Tu joues un jeu dangereux ma chérie, j'adore ça.
- Je ne sais pas ce que tu cherches mais lui, tu vas finir par le trouver.
- Pour une fois que j'ai l'occasion de discuter avec quelqu'un qui n'est pas complètement débile, j'ai bien envie d'en profiter, c'est tout.
- N'en profite pas trop quand même, ce serait bête de tout gâcher maintenant.
- Moi je veux bien m'amuser avec lui et même plus.
- Tiens, ça faisait longtemps que tu n'avais pas sortie une connerie toi. Pourquoi je m'attendais à cette réponse de ta part.
- Avoue qu'il est beau gosse et que tu y as pensé aussi, tout simplement.**


Le délire des deux autres, je le laisse complètement de côté. Elles ne savent décidément pas se tenir, c'est une vraie catastrophe. Heureusement que c'est moi qui mène la danse. En attendant, je garde mon regard vairon fixé sur Vilmos, attendant de voir sa réaction à mes paroles. Juste par curiosité.

"- Et puisque j'ai tant d'humour que cela, je vais même en rajouter encore une couche. Avoue que moi aussi, je te fascine au fond. Car tu n'arrives pas à me cerner. Je me trompe?"

Certes, je ne me foule pas avec cette affirmation. Qui peut se vanter de cerner au premier coup d’œil un être aux personnalités multiples. Personne. Donc sur ce point-là, je suis tranquille. Je garde un léger sourire sur les lèvres après ça, curieuse de voir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: De Valet à Valet [PV Naeryan]   De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 EmptyMer 27 Aoû - 5:51


De Valet à Valet

- Merci du cadeau, je saurais l'apprécier à sa juste valeur. Quand à ma présence ici, en effet, je n'avais rien de mieux à faire.

Les lèvres de Vilmos formèrent un pli dur sur son visage.

-Tu aurais pu mentir au moins…, dit-il, légèrement vexé.

Avec un sourire félin, elle saisit la bouteille de vin et la déposa à côté d’elle sur le sol. Alors, Naeryan se pencha légèrement vers lui. Bien qu’il ne bougea pas, le trésorier eu envie de reculer dans son fauteuil. Elle avait l’impression de bien s’amuser celle-là…Et d’ailleurs, il se sentait comme une boule de laine entre les mains d’un chat et la sensation lui était désagréable, mais pas complètement. Car enfin il pouvait apercevoir enfin un véritable sourire sur le visage de sa collègue. D’une certaine façon, Vilmos en était soulagé, car un moment il avait cru avoir affaire à une putain de psychopathe. Et c’était la dernière chose dont il avait besoin en ce moment.

- Et toi, avoue que ça te plairait de savoir que tu me fascines, non? Parce que je suis comme toi, si ce n'est pire. Nous sommes faits du bois de ceux que rien n'arrête.

Vilmos, toujours aussi figé et immobile dans son siège, fixait ardemment Naeryan dans les yeux. Puis il lui sourit froidement, mais calmement. Croyait-elle vraiment être pire que lui? Si elle le pensait c’est qu’elle devait avoir le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Enfin, ce n’était pas le moment de savoir ici qui était le plus cool. Peut-être un jour il constaterait lui-même ce que cette si jolie tueuse était capable. Et peut-être changerait-il d’avis, mais certainement pas ce soir. Pour l’instant, il devait lui concéder qu’elle avait raison sur le fait qu’il était impossible de l’arrêter une fois lancé. Et si c’était de même pour elle, alors il avait bien hâte de voir quel genre de duo de Valets pourraient-ils bien former…

- Et puisque j'ai tant d'humour que cela, je vais même en rajouter encore une couche. Avoue que moi aussi, je te fascine au fond. Car tu n'arrives pas à me cerner. Je me trompe?


À son tour, Vilmos se pencha de vers elle. Il souriait maintenant d’un air mauvais.

-Non en effet, tu as encore raison, avoua-t-il dans une voix mieilleuse. J’ai l’habitude de juger les gens en un clignement de paupière. Mais toi, tu m’échappes et ça m’énerve. Une seconde je te déteste au point où j’ai envie de te fracasser la tête contre le mur, et une autre je te trouve charmante et captivante. Comme s’il y avait plusieurs toi.

Vilmos perdit son sourire, continuant d’observer la moindre parcelle du visage de Naeryan. Comme s’il cherchait à voir à travers elle se qui se cachait sous ses yeux bleus et verts, sous sa chevelure blanche et immaculée.

-Je finirais bien par t’épingler un jour, peu importe ce qui se cache dans ta jolie tête. Je suis buté et je n’abandonne jamais. Tu l’as dit toi-même, nous sommes faits du bois de ceux que rien n’arrête.

De nouveau il sourit en coin, le Don Juan n'étant jamais très loin.

-Et puis ça me donnerais une bonne raison pour te revoir non?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: De Valet à Valet [PV Naeryan]   De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 EmptyJeu 28 Aoû - 14:07

De Valet à Valet….

-Tu aurais pu mentir au moins…

**- Pour te laisser gonfler encore plus ton égo? Plutôt crever.
- C'est vrai que ça lui fait pas de mal de retomber un peu de son piédestal à celui-là.
- Je n'avais simplement pas envie de me casser la tête pour si peu.
- Je suis certaine que quelque part, ça te fait plaisir de lui casser un peu son trip.
- Bien sûr que ça l'amuse. Faut pas le laisser prendre l'ascendant. C'est nous les meilleures.**


Décidément, elle radote sérieusement la Blackbird. Mais bon, elle n'avait pas non plus complètement tort. Je ne m'amuserais pas à le sous-estimer, ce serait une erreur bien trop grossière mais sur certains points, je sais que j'ai l'avantage. C'est toujours bon à savoir. Enfin, sa mine boudeuse ne tient pas vraiment longtemps, ni cet air vexé suite à ma remarque. Non, à présent, son sourire se faisait mauvais. S'il croyait m'impressionner avec ça, c'était raté. Mais je le laissais parler, curieuse d'en savoir un peu plus sur son ressenti.

-Non en effet, tu as encore raison. J’ai l’habitude de juger les gens en un clignement de paupière. Mais toi, tu m’échappes et ça m’énerve. Une seconde je te déteste au point où j’ai envie de te fracasser la tête contre le mur, et une autre je te trouve charmante et captivante. Comme s’il y avait plusieurs toi.

"- Les femmes sont ainsi. Tu les suis elles te fuient, tu les fuis elles te suivent. Pareilles et changeantes, toujours similaires mais jamais les mêmes. Une véritable énigme de la nature. "

Oui, je m'éclate. Plusieurs moi, hein? Si seulement tu savais la vérité mon chou. Mais elle ne t'es pas accessible et tes pauvres suppositions ne te mèneront nulle part. Je ne crains rien de sa part, Vilmos est trop collectionneur pour risquer de devenir gênant sur ce sujet. Il aime faire simple, la réflexion n'est pas son domaine, je n'ai donc guère à m'en inquiéter. Simplement rester prudente, cela suffira amplement.

En tout cas, je n'ai pas bronché, rien ne parait comme changement dans mon attitude où mon regard. Il me fixe, m'observe, me détaille comme s'il cherchait à percer le secret qu'il pressent sans avoir aucune preuve de son existence. Pour un peu, cela me ferait presque rire mais je préfère attendre simplement qu'il en termine avec son inspection. Voir qu'elles seront ses conclusions.

-Je finirais bien par t’épingler un jour, peu importe ce qui se cache dans ta jolie tête. Je suis buté et je n’abandonne jamais. Tu l’as dit toi-même, nous sommes faits du bois de ceux que rien n’arrête.

"- Pour m'épingler, il faudrait qu'il y ait quelque chose à trouver. Un secret à découvrir. Hors cela reste encore à prouver...."

-Et puis ça me donnerais une bonne raison pour te revoir non?

"- Ne t'en fais pas pour ça, ce jour viendra bien assez tôt. Après tout, nous sommes des Valets, le Conclave ne peut se passer de nous.
Et bonne raison ou pas, nous nous reverrons très vite, j'en suis certaine."


Un dernier sourire malicieux avant que je ne recule légèrement pour me lever. L'entretien est terminé, c'est officiel. J'ai eu ce que j'étais venue chercher et même un peu plus, je n'avais donc plus rien à faire ici. Je saluais mon hôte comme il se doit avant de repartir, la bouteille en cadeau. Oui, cette rencontre était terminée mais il y en aurait d'autres, cela ne faisait aucun doute. Et cette idée me plaisait. Pour une fois que j'avais l'occasion de tomber sur une personne de ma trempe, cela m'arracherais presque un sourire.

Presque. Car à l'instant même où j'avais franchi la porte me ramenant dans le couloir, mon visage redevint de marbre, comme si rien ne s'était jamais dit ni passé. C'est dans le plus grand silence que je quittais le Casino avant de rentrer chez moi. Une bonne chose de faite que cet entretien. Et pour une fois, pas une goutte de sang n'avait coulé. Ça changeait.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: De Valet à Valet [PV Naeryan]   De Valet à Valet [PV Naeryan] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De Valet à Valet [PV Naeryan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-