Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment :
iPhone 13 Pro : où précommander le ...
Voir le deal

Partagez
 

 C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa]   C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa] - Page 2 EmptyMar 19 Aoû - 4:31






-- Va au diable toi et ta foutue peluche !

Je m'apprête à tenter une nouvelle fois de lui donner mon poing en pleine figure. Mais il fut plus rapide que moi. Il me plaque contre le mur violemment, emprisonnant mes poignets dans c'est main. Me fixe intensément. Est-ce qu'il va me tuer pour de bon cette fois-ci ?

-- Alors suis moi.

Cette phrase provoque en moi comme une certaine décharge électrique. Et je remarque enfin comme nous sommes. Il me tient ferment contre le mur avec c'est main. Son corps, m'empêche tout mouvement, il est si près du mien que je le sens. Et son visage n'est qu'à quelque centimètre du mien. Chaque inspiration ou expiration de sa part m'effleure le visage.

-- Te suivre .. ? Je murmure

Je ne peux rien faire. Je ne peux pas m'échapper. Je tente de bouger mais en vint. Je suis bloquée. Cette fois-ci il a bel est bien le dessus total sur moi.
Mais cette phrase ce répète encore et encore dans mon esprit. Le suivre. Le suivre lui. Qu'est-ce qu'il voulait dire par là ? Qu'il allé m'emmener en enfer avec lui ?

C'est yeux ne me lâche pas une seconde du regard. Est pour la première fois depuis que je le connais, cela me rend mal-alaise. Le fait de le sentir si près de moi, d'être sous son emprise entièrement me gène. Mais en même temps je crois que je me surprends moi-même à trouver sa non déplaisant, voir plus.

Plus le temps passe dans cette position, plus je commence à lui trouver un certain ... charme. Je crois. C'est yeux sont d'un bleue magnifique. Sa tignasse rouge lui va bien en fin de compte. Sa tête n'est pas aussi grosse que je l'ai prétendue - sauf quand il se prenant pour un homme invisible et arrogant. Est le contact de sa peau contre la mienne commence à me plaire de plus en plus.

Les minutes s'écoule toujours. Plus il me regarde ainsi collé à moi, plus je sens des décharges, ou picotement, qui me parcoure tout le long de l'échine. Des frissons qui courent sur mon bras. Ma gorge qui commence à s'assécher petit à petit.

-- Gaara ...

Je lâche son nom dans un souffle qui ne me ressemble absolument pas. C'est bien la première fois que je le prononce à voix haute. En particulier d'une manière aussi ... mielleuse ?

Je sens mon poux accélérai. Et je me mets à respirai d'une drôle de façon, je suis limite essouffler. Mes pulsions meurtrières on laissé place à quelque chose de bien plus intenses. Quelque chose qui ressemble plus à ... du désire. Est-ce possible ? Je ne sais pas. Je n'ai jamais ressentis ça. Il est pourtant toujours en colère contre moi ... il me semble. Alors, comment pourrais-je ressentir quelque chose comme ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa]   C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa] - Page 2 EmptyMar 19 Aoû - 22:36



- Alors suis moi.

Comme si il allait y aller tout seul en enfer ; Vu son caractère elle avait largement la place pour. Gaara ne voulait qu'une seule chose, c'était la tuer. Bloodyne avait été loin, elle avait pénétré dans son espace vitale, avait touché des choses qui n'étaient pas à elle et qui posait des questions qui ne la regardait pas. L'homme de Sable l'avait prévenu mais après si on ne respecte pas ses menaces parce qu'on ne le croit pas capable de les exécuter c'est tant pis pour elle.

- Te suivre .. ?

Comme si elle n'avait pas comprit ; Fait l'innocente, ça te sauvera de la colère de Gaara. Les yeux du jeune homme ne lâchait pas ceux de la jeune femme, ils étaient chargés de colère et l'Elementis attendait le bon moment pour lui broyer chaque partie de son corps, l'une après l'autre... Tout doucement, simplement pour la voir et l'entendre souffrir... Psychopathe ? Et alors ? Tout le monde le sait ça !

Mais plus les minutes passent, plus cette situation n'était pas aussi désagréable et pour la première fois depuis leur rencontre, Gaara observait les moindres détails du visage de la jeune femme... Ses cheveux blancs ne lui donnaient pas l'air si vieille qu'il avait pensé la première fois, ses yeux rouges lui donnaient un côté psychopathe qu'il aimait beaucoup et son parfum était tout sauf désagréable.

- Gaara ...

Elle venait de souffler son nom... Personne ne l'avait jamais fait, personne n'avait prit ce ton avec lui ; Un ton... D'amour ? Il commença à approcher ses lèvres de ceux de la jeune femme mais s'arrêta aussitôt baissant le regard. NON ! Il y avait Zwei, il ne pouvait pas lui faire ça, pas après tout ce qu'elle avait fait pour lui. C'était elle qui l'avait abordé dans le QG, elle qui l'avait aidé après le combat contre Takeshi et Bloodyne avait fait quoi elle ? Elle lui avait sauvé la vie.

Plus les pensées défilaient dans sa tête, plus il resserrait ses mains sur les poignets de la jeune femme... Il voulait la tuer, supprimer le parasite qui l'empêchait de vivre et qui le mettait dans tous ces états mais ses foutus sentiments l'empêchaient de faire quelque chose... Et le visage de Zwei qui lui revenait en tête ; Il n'aurait jamais dû naître, tout aurait été tellement plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa]   C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa] - Page 2 EmptyMer 20 Aoû - 13:51





Après avoir laissé sortir son nom de ma bouche, d'une façon qui ne me ressemble absolument pas Les picotements, décharge, frissons ce sont intensifier de part est d'autres dans mon corps à cette évocation. Pendant quelque seconde il me regarde un peu surpris de l'avoir dit ainsi.

Puis je vois son visage, ses lèvres se rapproche de moi. Est mon coeur s'emballe à tout va. Va-t-il le faire ? Mais il n'en est rien. Il sarrette net et baisse les yeux. Non. Je me surprends moi-même à être déçut. Il ressert sa poigne autour de moi. A-t-il toujours décidé de me tuer ? Je ne crois pas. C'est comme s'il lutter intérieurement contre plusieurs choses à la fois.

Je le regards. Je crois que j'aurais aimée qu'il aille au bout des choses. Ça en deviens de la torture. Je veux le toucher. Je veux caresser son visage du bout des doigts. Passer ma main dans ses cheveux. Sentir ses lèvres sur les miennes. Je veux goûter à toutes les choses qui viennent de lui. Cela me perturbe, je n'ai jamais ressenti une telle envie pour qui se soit. Est jamais je n'aurai crue que je pourrais avoir envie de ce genre de choses avec lui.

Les secondes passent lentement, cette envie monte toujours petit à petit. Je suis toujours prisonnière entre lui et le mur. Au fond je crois que je commence à apprécier ça de plus en plus. J'en est le souffle couper et je fini par craquer simplement. Je l'embrasse. Les yeux délicatement fermer. Lèvre contre lèvre. Le poux est la respiration qui s’accentue à ce contact. Je me laisse aller à se baiser à la fois doux, chaud et sucré. Mais aussi inattendue, perturbant et légèrement excitant.

Les choses au tour de moi n'ont plus aucun sens. Il n'y a plus rien à part lui et moi. Le temps c'est arrêter pour savouré cette instant.
Il ne me repousse pas, ou n'arrête pas ce baiser. Il se laisse simplement faire. C'est quelque chose d’étonnant venant de lui. Plus ça dur, plus je prend un certain plaisir.

Mais chaque chose ont une fin. Je fini par m'arrêter. Et je me sens mal. Je réalise en fin réellement que je viens de l'embrasser spontanément. Lui Gaara Ishikawa, l'être que je déteste le plus au monde. Que je voulais tuer il n'y à pas encore si longtemps. Et maintenant qu'est-ce que je voulais ? Je ne sais pas si c'est une bonne ou mauvaise chose. J'étais tellement déborder par ces émotions nouvelle que je me suis laisser emporter complètement. Est c'était bien plus qu'agréable.

Je ne sais ni quoi faire, ni quoi lui dire. Je n'est plus envie de le tuer, bien au contraire, je crois que j'ai envie de recommencer.  Je me sens honteuse à cette idée. Le rouge monte doucement sur mes joue. Décidément, il provoque des choses chez moi dont je n'ai absolument pas l'habitude. Il faut je face quelque chose avant de ne plus répondre par moi-même mais part autre chose.

-- Gaara ...

Voila que je prononce son nom une nouvelle fois, surprenant. Ca produit le même effet sur moi que quelque instant plutôt.

-- Je … je devrais y aller.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa]   C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa] - Page 2 EmptyMer 20 Aoû - 23:52



Ils se regardaient yeux dans les yeux sans se lâcher. Il était tiraillé entre l'envie de la tuer et de l'embrasser. Il avait promis à Aoki et à Takeshi d'arrêter ses meurtres mais il devait respecter Zwei... Ils l'avaient aidé, Aoki l'avait prévenu : en tant que chef de la Confrérie il devait arrêter ses meurtres, Takeshi n'avait rien mais n'en pensait pas moins. Et Zwei l'avait sortie de cette situation si dure dans laquelle il vivait et il se permettait d'avoir des sentiments pour une autre ?

Gaara devait faire quelque chose, la laisser partir et oublier ce qu'il venait de se passer... Mais tout à coup, la jeune femme approcha ses lèvres de celles du jeune homme et l'embrassa ; Ce baiser était si inattendu mais non désagréable. Il se surprit même à le préféré à celui qu'il avait offert à Zwei lors du bal... Quel abrutit, dans quelle situation s'était-il mit lui encore ? Lui qui voulait être comme tout le monde, le voilà avec des problèmes de cœur !

Mais chaque chose ont une fin, et le baiser prit fin. Les muscles détendus, le jeune homme laissa tomber les bras le long de son corps libérant ainsi Bloodyne... Que venait-il de faire ? Pourquoi ne l'avait-il pas repousser ? Par amour peut-être ? Non ! Il n'avait pas le droit de lui faire ça. Il devait respecter Zwei comme elle le respecte... Mais qui lui dit qu'elle n'est pas en train d'embrasser son meilleur ami qui lui tourne autour ? Et qu'est-ce qu'elle était venu faire aussi chez lui ?

Il regardait dans le vide, le conflit intérieur faisait rage ; Il voulait tout détruire et tout faire disparaître, même lui. Et les voix lui disaient de profiter de ce bonheur que la vie lui offrait... Mais quel bonheur ? Le bonheur d'aimer deux filles en même temps ? De devoir mentir à l'une quand il sera avec l'autre ? Briser l'un des cœur pour que l'autre soit heureuse ? La vie est une juste chienne qui offre des choix difficiles et des cœurs à briser à tout va.

- Gaara ...

C'est son nom oui ; Il était à la fois énervé et à la fois heureux. Quelqu'un l'aimer mais ce n'était pas la première fois qu'on lui donnait de l'amour ; Pourquoi est-ce qu'elle était venu tout gâcher ? Pourquoi cet abrutit l'avait retenu et l'avait obligé à rester dans son appartement ? Pourquoi est-ce qu'il ne l'avait pas laisser partir ? Il aurait pu refouler ses sentiments et faire comme si il n'y avait rien eu... Mais là, comment pouvait-il le cacher ? Foutu sentiment ! Foutu Takeshi.

- Je … je devrais y aller.

C'est ça part. Le jeune homme se décala légèrement sans un mot, sans un geste de plus ; Hors de question de la retenir une minute de plus, elle avait déjà posé assez de problème dans la conscience du jeune homme... Et maintenant, il allait être confronté à un truc chiant de la vie : Un choix. Bloodyne ou Zwei ? L'une ayant un caractère de merde qui arriverait sans problème à lui dire ce qu'elle a sur le cœur et l'autre de nature plus gentille et plus patiente mais qui le craint un minimum... Raaah mais quel choix.

Lorsqu'il entendit la porte claquée, Gaara frappa le mur de son poing faisant un grand trou de cette taille... Il avait mal, la douleur était immense autant physiquement que mentalement. Il saignait, que ce soit de sa main ou dans son cœur et le mur avait subit la colère de l'homme de Sable. Dommage. Maintenant, il aurait des travaux et choix à faire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa]   C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est de la haine que naissent beaucoup de choses ! [Pv Gaara Ishikawa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-