Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -37%
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent ...
Voir le deal
43.99 €

Partagez
 

 Déménagement [PV Meiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 EmptyLun 3 Nov - 5:14




Maison de Meiji Sahoshite


-Ça ne m'a pas dérangée, mais... La prochaine fois que tu fais ça, tu finis dans le lit s'amusât-elle.

Thaddeus s’empourpra, la remarque de Meiji le gênant horriblement. Qu’est-ce qui lui avait pris de faire ça? Il s’assit sur le banc à ses côtés, droit comme un i, chassant l’envie de recommencer à l’embrasser partout. Comme elle l’avait si bien dit, il finirait dans le lit, mais ça ne serait pas sans elle.

-Pour ce qui est du morceau, il y a une composition que j'ai commencée lorsque... Lorsque l'on s'est rencontré. J'ai réussi à la finir il y a quelques jours. Juste... Je ne chanterais pas, ça me gêne énormément, j'ai déjà pas l'habitude de jouer devant quelqu'un, il va falloir me laisser du temps pour le reste.

Hochant doucement la tête, Thaddeus se sentait très privilégié de pouvoir assister, et ce aux première loges, à la composition qu’elle avait réalisé. Étant médecin, il n’avait pas le moindre tempérament artistique. Il avait toujours trouvé les musiciens, les peintres et les écrivains si fascinants! Ils arrivaient à créer des émotions chez les gens avec leurs mots, leurs gestes, et leurs musiques quand tout cela venait simplement de leur esprit. Il avait beau sauver et guérir les gens, ça ne suffit pas toujours à leur donner espoir. Alors que la musique donnaient parfois une raison de vivre.

Impatient de visiter un peu l’imaginaire de Meiji et de l’entendre jouer, il resta silencieux et il attendit qu’elle pose ses doigts fins sur les touches du piano.

L’air était très harmonieux, puissant et rempli d’émotions. Thaddeus fixait les mains de Meiji, sans vraiment les voir. Lui aussi était emporté par la musique si belle et douce, si bien qu’un frisson lui parcouru le dos.  Il avait peine à croire que simplement le temps qu’elle avait passé avec lui, lui avait inspiré tout ça. Mais il dû avouer qu’il avait l’impression de revivre les moments qu’il avait vécu avec elle, comme si la musique le faisait retourner dans le passé. C’était magnifique, il n’aurait pas cru qu’on jour un simple air de piano le toucherait si profondément. Il leva ses yeux jaunes vers elle et lorsqu’il vu qu’elle avait fermés les siens, Thaddeus eu un grand sourire. L’air passionné de la jeune femme le réjouissait. Il en avait presque envie de se mettre lui aussi au piano.

Meiji ouvrit les yeux, après qu’elle eut terminé le morceau. Thaddeus la regardait toujours en souriant. Sa passion avait été remplacée subitement par la gêne d’avoir joué en public, ou plutôt, devant lui.

-Alors ?... demandât-elle avec inquiétude.

Chaude et apaisante, la main de Thaddeus enveloppa celle de sa bien-aimée et glissant ses doigts entre les siens, il la porta à sa bouche et embrassa le dos de sa main. Il avait toujours ce grand sourire aux lèvres, trop content de pouvoir la rassurer.

-Merci de m’avoir fait écouter ta composition. C’était très beau et tu joues merveilleusement bien ma chérie, dit-il alors, ses yeux dorés pétillants d’admiration en la regardant. Ne sois pas inquiète, tu as beaucoup de talents. Et d’imagination à ce que je vois. Je n’aurais pas cru être l’inspiration de quelqu’un un jour!

Dans un élan amoureux le jeune médecin approcha son visage de la tueuse et l’embrassa avec une douceur encore inégalée. L’emballement avec lequel elle avait joué le morceau s’était transmis jusqu’à lui et son admiration pour elle n’avait aucun égal de même que son amour. Il aurait voulu l’entendre jouer et la voir aussi passionnée  tous les jours. La savoir heureuse était tout ce qu’il voulait.

Thaddeus se détacha lentement d’elle. Un baiser était tout ce qu'il pouvait lui offrir contre cette pièce musicale merveilleuse, et d'une certaine façon, ça le peinait. Il aurait souhaité pouvoir en faire plus.

Il jeta un coup d'oeil au piano.

-J’aurais aimé pouvoir te composer quelque chose, mais je ne connais rien à la musique, dit-il l’air contrit. Je crois que je n’ai pas beaucoup d’imagination ou de talent pour ce genre de chose. Enfin…ne m’en tient pas rigueur… j’espère que tu me trouve intéressent quand même… Non? Euhm…en tout cas, je te trouvais charmante en pianiste Meiji.  Tu es vraiment douée.

Il eut mince sourire, pensant qu’il aurait tellement aimé pouvoir lui exprimer son amour plus…artistiquement. Il savait bien danser, mais sans musique, s’était inutile comme talent. Avec la moitié du talent de Meiji, composer quelques mélodies d’amour aurait tellement été plus simple que d’exprimer ce qu’il ressentait avec des mots. Déjà qu’il se trouvait parfois si maladroit pour lui dire qu’il l’aimait de tout son cœur. Il espérait seulement qu’elle ressente comme lui la passion avec laquelle il affirmait qu’elle était la femme de sa vie.

-Je suis heureux que tu ais voulu partager cela avec moi. Si tu en as d’autre un jour comme ça et que tu veux l’avis de quelqu’un, tu n’as qu’à me demander. Je serai ton paparazzi numéro un, dit-il en souriant de nouveau. Sauf que je ne serai pas obligé de me camoufler pour te regarder.

Thaddeus la regardait comme un fan devant sa musicienne favorite, ce qui était un peu le cas. Quant à lui donner son avis sur ce qu’elle faisait, il savait d’avance qu’il ne serait pas bon juge, car à ses yeux toutes ses compositions seraient excellentes!

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 EmptyMar 4 Nov - 1:38





Elle le regarda, attendant sa réponse. Il pouvait ne pas avoir aimé, ce serait son choix et elle n'avait rien à y redire. Mais il prit sa main dans la sienne avec douceur avant de l'embrasser.

-Merci de m’avoir fait écouter ta composition. C’était très beau et tu joues merveilleusement bien ma chérie, dit-il alors, ses yeux dorés pétillants d’admiration en la regardant. Ne sois pas inquiète, tu as beaucoup de talents. Et d’imagination à ce que je vois. Je n’aurais pas cru être l’inspiration de quelqu’un un jour!

Elle se fichait bien d'avoir du talent, elle voulait juste faire ressentir à l'homme qu'elle aimait tout ce qu'elle éprouvait et, elle se disait que par la musique il était plus facile de lui faire comprendre ses émotions, ses sentiments. Il s'approcha alors plus d'elle et l'embrassa. Elle se laissa porter par son baiser, fermant les yeux. C'était toujours un doux supplice que de sentir la douceur des ses lèvres caresser les siennes, son coeur s'emballait à l'en faire souffrir, mais elle aimait toujours. Il finit par se détacher et regarda un instant le piano.

-J’aurais aimé pouvoir te composer quelque chose, mais je ne connais rien à la musique, dit-il l’air contrit. Je crois que je n’ai pas beaucoup d’imagination ou de talent pour ce genre de chose. Enfin…ne m’en tient pas rigueur… j’espère que tu me trouve intéressent quand même… Non? Euhm…en tout cas, je te trouvais charmante en pianiste Meiji. Tu es vraiment douée.

Intéressant c'était peu, à vrai dire elle ne lui trouvait aucun défaut, elle aurait aimé lui ressembler, intelligent, droit, intègre, doux, sensible, il n'avait rien à lui envier, vraiment.

-Je suis heureux que tu ais voulu partager cela avec moi. Si tu en as d’autre un jour comme ça et que tu veux l’avis de quelqu’un, tu n’as qu’à me demander. Je serai ton paparazzi numéro un, dit-il en souriant de nouveau. Sauf que je ne serai pas obligé de me camoufler pour te regarder.


Elle lui rendit son sourire, aurait-elle pu être plus heureuse qu'avec lui en cet instant ? Elle se sentait bien, apaisée, et s'il avait aimé écouter la passion qu'elle éprouvait pour lui, elle ne pouvait être que satisfaite.

-Tu es adorable...

Oui elle ne trouva que cela à dire d'abord et l'enlaça tendrement, posant sa tête contre son cou, fermant les yeux un instant avant de redresser la tête et de l'embrasser avec une grande délicatesse. Elle le regarda ensuite et passa sa main sur sa joue, ses doigts sur ses lèvres.

-Tu es parfait, tu n'as pas besoin de savoir jouer un instrument pour m'impressionner je suis déjà plus que sous le charme de tes compétences.

Plus elle le regardait, plus elle le trouvait beau. C'était fou comme elle avait du mal à s'imaginer qu'il allait maintenant vivre avec elle. Elle le verrait ainsi, tous les joues, dans n'importes quelles tenues. S'il était triste elle serait là, s'il était heureux et sourirait avec lui et s'il était en colère elle ferait tout pour l’apaiser. Elle espérait que tout se passe bien et revint alors se blottir dans ses bras si rassurants.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 EmptyMer 5 Nov - 4:23




Maison de Meiji Sahoshite


Le rouge lui monta aux rouge lorsque Meiji lui sourit. Elle lui faisait toujours le même effet.

-Tu es adorable...

Elle blottit sa tête contre son cou et ferma les yeux. Thaddeus sourit, heureux de la voir si paisible. Si seulement elle pouvait avoir cette sérénité tous les jours…Puis, la jeune femme leva sa tête vers lui pour l’embrasser comme seule Meiji savait le faire. Sa main se posa sur sa joue  alors qu’elle s’éloigna doucement pour le regarder, ce que Thaddeus fit en retour avec des yeux rayonnant de bonheur.

-Tu es parfait, tu n'as pas besoin de savoir jouer un instrument pour m'impressionner je suis déjà plus que sous le charme de tes compétences.

Il se demanda de quelles compétences elle pouvait parler. Ses talents en médecin probablement non? Avant qu’il ne puisse lui demander, sa question mourut dans sa gorge alors que sa chérie se lova contre lui. En réponse, il l’entoura de ses bras, enfouissant son nez près de sa chevelure blanche qu’il aimait tant. Elle sentait si bon! Elle était si belle! Comment pouvait-elle se croire qu’elle n’était rien de plus qu’une simple tueuse? La Meiji qu’il connaissait était plus que ça. Il voulait être là pour elle et continuer de la connaitre, de l’aider à surmonté les épreuves de son passé et celles à venir. L’idée d’habiter ensemble était bonne, il en était désormais convaincu. La sentir dans ses bras lui donnait l’impression qu’elle sera là pour toujours, qu’ils partageraient le jour et la nuit ensemble.

Justement, pourquoi  ne pas commencer tout de suite?

Thaddeus s’écarta, juste un peu pour qu’il puisse voir son beau visage.  Celui du jeune médecin était rouge, car il savait que ce qu’il allait demander était un peu nouveau...et stupide. Malgré tout il s’efforça d’être sérieux, même s’il se sentait un peu idiot. Il était profondément amoureux d’elle et de tout son être il l’aimait, mais sa timidité restait forte néanmoins. Des années chez les moines, ça marque...

Thaddeus respira et se dit qu’il devait se lancer sans y penser plus longtemps. Sinon, il ne trouverait plus le courage. Il s’éclaircit la gorge et parla finalement.

-Meiji, commença-t-il, un peu formellement. Tu peux refuser si tu le veux, tu sais que je ne t’obligerais jamais à rien. Même…si…enfin…je ne vois pas pourquoi tu me dirais non, après tout ce qu’on a fait…Euhm…Bref…Ce que je veux dire, c’est que, puisque je suis en pyjama…j’aimerai beaucoup que tu me montre le tien. Enfin….que tu le porte je veux dire.

Demande un peu stupide pour certains, mais pour Thaddeus, c’était tout à fait sérieux. Il trouvait Meiji jolie dans tout ce qu’elle portait. Même, il la trouvait sexy.  Thaddeus ne tarda pas à resserrer son étreinte autour d’elle et de lui embrasser la joue.

-Tu peux toujours dire non tu sais.

Simplement, il était curieux de revoir ce qu’il avait vu lorsqu’il avait dormit chez elle la première fois, quand il était entré dans cette même pièce.  Il l’avait surprise en train de chanter…tout ça en short et en débardeur qui était terriblement court. Il se souvenait à quel point ça avait été de la torture de la voir ainsi sans pouvoir l’approcher. D’ailleurs il se demandait d’où lui était venu la force de ne pas lui arraché ses vêtements de sur le corps. À ce moment-là après tout, il avait cru qu’elle ne pourrait jamais l’aimer. Alors il n’avait pas osé. Mais maintenant, il n’y avait que Meiji qui pouvait l’en empêcher.


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 EmptyMer 5 Nov - 20:29






Thaddeus s'écarta doucement et la regarda alors, elle ne put s'empêcher de rougir, lorsqu'il la regardait ainsi elle avait tellement l'impression d'être... unique, la seule à ses yeux à jamais. Elle aimait le voir avec les joues rouges, intimidé. Apparemment il voulait lui demander quelque chose. Elle le regarda alors avec attention.

-Meiji, commença-t-il, un peu formellement. Tu peux refuser si tu le veux, tu sais que je ne t’obligerais jamais à rien. Même…si…enfin…je ne vois pas pourquoi tu me dirais non, après tout ce qu’on a fait…Euhm…Bref…Ce que je veux dire, c’est que, puisque je suis en pyjama…j’aimerai beaucoup que tu me montre le tien. Enfin….que tu le porte je veux dire.

Elle haussa les sourcils, son pyjama ? Elle eut un léger rire, oh elle ne se moquait pas de lui, mais lorsqu'il l'avait vu la dernière fois, elle avait enfilé quelque chose pour ne pas... Etre nue, elle dormait nue, comment le lui expliquer. Il la serra alors un peu plus et l'embrassa sur la joue.

-Tu peux toujours dire non tu sais.

Elle lui rendit son baiser en souriant

-Tu veux parler de la tenue dans laquelle tu m'as surprise la dernière fois hein ?... C'est ce qui se rapproche le plus d'un pyjama pour moi en effet mais sinon... En fait quand je suis seule, je dors nue...

Elle rougit légèrement, c'était assez gênant à dire mais après tout, ils allaient vivre ensemble non. Malgré tout elle voulait bien remettre la tenue dans laquelle il l'avait vu.

-Mais si ça peut te faire plaisir, je peux remettre cet ensemble, ça ne me dérange pas du tout, et puis toi tu te montre ainsi à moi, je peux aussi le faire

Elle se leva alors et l'attrapa par la main pour le tirer vers la chambre doucement, elle le fit alors s'asseoir sur le lit et l'embrassa sur le front

-Attends moi là j'en ai pour deux minutes

Elle s’éclipsa alors et partit mettre son débardeur qui lui remontait au dessus du ventre et son shorty. Étrangement... Elle fut gênée de devoir aller voir Thaddeus ainsi, la première fois elle n'avait pas pensé qu'il la verrait comme cela, mais là... Tout était prévu. La trouverait-il toujours aussi belle ?
Elle finit par sortir de la pièce et retourna à la chambre. Elle resta d'abord dans l'encadrement, regardant le jeune homme. Il était si beau, à attendre là comme si quelque chose d'exceptionnel allait se passer... Elle était juste pieds nus, découverte, elle se sentait plus faible dans cette tenue, c'était bizarre mais c'était son ressentit.

-C'est cette tenue là ? lui demandât-elle alors en s'avançant vers lui, se retrouvant debout devant lui alors qu'il était assis, son ventre au niveau de sa tête. Elle lui leva alors délicatement le visage pour qu'il la regarda et lui sourit tendrement.

Ainsi vêtue, on pouvait voir plus clairement ses tatouages, surtout celui de sa hanche qui descendait beaucoup plus qu'on aurait pu le penser


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 EmptyJeu 6 Nov - 21:50




Maison de Meiji Sahoshite


Meiji eu l’air surprise de sa demande et il se sentit horriblement idiot de l’avoir posé. Il était rouge de honte et prêt à entrer sous terre lorsqu’elle lui sourit finalement, lui rendant son baiser.

-Tu veux parler de la tenue dans laquelle tu m'as surprise la dernière fois hein ?... C'est ce qui se rapproche le plus d'un pyjama pour moi en effet mais sinon... En fait quand je suis seule, je dors nue...

En entendant cela il n’en fallait pas moins pour que Thaddeus devienne cramoisi. Oh, ce n’était pas qu’il ne trouvait pas cela approprier, Meiji pouvait mettre (ou ne pas mettre) ce qu’elle voulait. Seulement, avec le fait qu’elle dormait complètement nue, Thaddeus se demanda comment il allait pouvoir dormit aux côtés d’une femme si magnifique. Cela allait relever de l’impossible.

-Mais si ça peut te faire plaisir, je peux remettre cet ensemble, ça ne me dérange pas du tout, et puis toi tu te montre ainsi à moi, je peux aussi le faire.

Enfin…Thaddeus était conscient que le marché était très peu équitable si l’on comparait le nombre de centimètre carrés que chacun d’eux portaient. Mais la revoir vêtue comme il l’avait vu cette soirée-là…peut-être aurait-il le courage de lui dire tout ce qu’il avait voulu lui dire, alors qu’il refusait de croire qu’elle serait un jour amoureuse de lui. Véritablement, il n’aurait jamais cru pouvoir revoir cette vision de la jeune femme et maintenant qu’ils vivaient ensembles, tout lui semblait possible.

Meiji se leva et l’entraîna avec lui. En ne la quittant jamais de ses yeux jaunes, il se demanda où elle l’emmenait. Il le découvrit bien vite lorsqu’ils marchaient vers la porte de la chambre, ou plutôt, leur chambre. La jeune femme était tout sourire et elle le fit asseoir sur le bout du lit. Elle l’embrassa sur le front et Thaddeus eu un frisson le long de la colonne. Puis, la jeune femme s’écarta doucement.

-Attends moi là j'en ai pour deux minutes.

Thaddeus la suivit des yeux et la regarda passer la porte avec un mélange d’hésitation et de nervosité. Il se tenu bien droit, comme un élève dans une classe attendant les explications importantes du professeur. Ses doigts s’étaient mis à trembler et il eut beau les étirer et les faires craqué, rien ne semblait fonctionner. Comment pouvait-il être nerveux à ce point? Il l’avait pourtant déjà vu complètement nue. La première fois…peut-être avaient-ils été trop enflammés par leur déclaration d’amour le soir du bal, qu’aujourd’hui, ça ne pouvait pas être aussi bien?

Ses pensées apoplectiques furent interrompues par le bruit de pas qui s’approcha de la porte. Meiji était vêtue comme il l’avait vu la dernière fois : le débardeur près du corps qui coupait juste en dessous de la poitrine, et le short minuscule qu’il avait trouvé beaucoup trop sexy pour sa santé cardiaque. D’ailleurs, son sang ne fit qu’un tour en la voyant s’approcher de lui, tandis qu’il s’accrochait aux draps pour ne pas bondir sur ses pieds pour aller l’enlacer. Il ne bougea pas, malgré le fourmillement qu’il avait dans les jambes.

-C'est cette tenue là ?

Meiji était si près de lui qu’il n’aurait eu qu’à lui entourer les jambes de ses bras qu’elle tomberait avec lui dans le lit. Mais encore une fois, il resta immobile, en hochant toute fois la tête. La jeune femme tendis la main et lui leva doucement le menton et ils se regardèrent dans les yeux. Tandis qu’elle lui souriait, Thaddeus rougit une nouvelle fois et se mordit la joue. Elle le rendait dingue.
Dans un état presque hypnotisé , le jeune homme tendis les mains vers elle pour les posées doucement derrière son dos. Il l’attira à lui tout doucement, jusqu’à ce se menton repose sur le ventre plat de la tueuse, sans jamais la quitter des yeux. Son sang commençait déjà à traverser son corps à gros bouillons avant qu’il ne puisse parler d’une voix chaude et rauque.

-Il faut que je te dise ma chérie, que je t’aime et que tu seras toujours aussi forte et aussi belle que le premier jour . J’ai…j’ai l’impression de ne pas de le dire assez souvent, alors que je devrais le faire à tous les jours…Je suis désolé. Mais dans mon cœur il n’y a que toi et si tu t’en vas, ma vie ne vaudra plus rien…Quand je t’ai vu la première fois habillée comme ça, je croyais ne plus jamais te voir ainsi. Je ne sais pas comment j’ai pu endurer une telle torture…Je crois que j’étais certain que tu ne ressentais rien pour moi, n’y pour personne. Mais je suis fou de joie que tu m’aimes Meiji…mon amour.

Les yeux de Thaddeus irradiaient la pièce de sa lueur dorée et chaude, simplement en regarda sa chérie qu’il aimait à mourir. Conscient qu’il avait trop parler, il glissa doucement ses mains le long du corps de Meiji et s’arrêta juste à la bordure du shorty, pour baisser la tête et embrasser le ventre de la jeune femme. Si elle ne le savait pas déjà, il s’agissait des choses les plus simples, les petits détails qui rendait Thaddeus complètement fou. Il adora glisser ses mains sur son shorty, pour finalement toucher la peau de la cuisse de la jeune femme, plus lisse, plus douce et plus chaude. Pendant qu’il continuait de lui embrasser le ventre, ses mains remontèrent sur la taille de Meiji et Thaddeus la fit asseoir sur ses genoux, pour qu’il puisse finalement lui embrasser les clavicules, et bien sur, le cou. Avec toujours une douceur infini.

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 EmptyVen 7 Nov - 5:17






Lorsqu'elle leva son visage vers elle, le jeune homme rougit. A chaque fois que cela arrivait, elle sentait qu'il y avait en eux quelque chose d'unique... S'il arrivait encore à rougir de la façon dont elle était, elle ne pourrait jamais douter que leur amour était intense et indestructible. Il posa alors ses mains dans son dos et elle soupira d'aise, elle aimait sentir ses mains longues, fines, douces, caresser son corps. Il l'attira alors à lui et posa doucement son menton sur son ventre sans la lâcher du regard

-Il faut que je te dise ma chérie, que je t’aime et que tu seras toujours aussi forte et aussi belle que le premier jour . J’ai…j’ai l’impression de ne pas de le dire assez souvent, alors que je devrais le faire à tous les jours…Je suis désolé. Mais dans mon cœur il n’y a que toi et si tu t’en vas, ma vie ne vaudra plus rien…Quand je t’ai vu la première fois habillée comme ça, je croyais ne plus jamais te voir ainsi. Je ne sais pas comment j’ai pu endurer une telle torture…Je crois que j’étais certain que tu ne ressentais rien pour moi, n’y pour personne. Mais je suis fou de joie que tu m’aimes Meiji…mon amour.

Le coeur de la jeune femme s'était emballé. Ses mots d'amour, sa voix chaude et sensuelle... Elle était folle de lui, elle l'aimait tant... Et c'était réciproque. Quoi de plus beau que de savoir que l'homme qu'elle aimait tant lui rendait cet amour ? Elle tremblait presque de cette déclaration.
Elle sentit alors les mains de son cher et tendre glisser à nouveau sur sa peau et il s'arrêta à la bordure du shorty de la jeune femme. Elle rougit violemment et il abaissa alors sa tête pour l'embrasser au niveau du ventre. Elle glissa délicatement sa main dans la chevelure d'or du jeune homme et le laissa faire, le regardant tendrement. Il passa ses mains sur son shorty et elle... sentit qu'il n'allait pas devoir continuer cela trop longtemps. Ses mains descendirent au niveau de sa cuisse qu'il caressa, sans stopper ses baiser sur son ventre. Elle eut l'impression d'être une princesse alors qu'il embrassait doucement les clavicules et son cou. C'était doux, elle ferma les yeux, se laissant porter par l'amour que Thaddeus lui démontrait par tant de tendresse.

-Thadd... Je suis folle de toi. dit-elle alors doucement avant d'enserrer le corps du jeune homme Je n'aurais jamais imaginé un jour rencontrer un homme comme toi. Je pensais... Je pensais être à part, trop mauvaise pour obtenir les faveurs de quiconque, tu as révélé en moi une partie que je pensais gelée à jamais et... J'ai l'impression aujourd'hui que mon corps a retrouvé sa chaleur, je me sens bien avec toi, heureuse comme jamais.

Elle le regarda alors, elle avait les larmes aux yeux mais souriait doucement.

-Je t'aime, jamais je ne pourrais ressentir à nouveau cela. Si un jour tu pars, je n'y survivrais pas, je le sais... Je dépérirais, tu es devenu ma plus belle raison de vivre, la seule belle chose qui me soit arrivée en des années d'existence.

Elle ne put retenir plus longtemps ses larmes et vint enfouir sa tête contre son cou.

-Ne me laisse jamais... Je te supplierais à genoux de ne pas partir si tu t'en vas un jour... Il n'y a que devant toi... Seulement devant toi que j'oserais me rabaisser à ça. Tu as une place définitive dans mon coeur...

Malgré les larmes, elle tint à le regarder pour lui dire les derniers mots qui allaient sortir de sa bouche

-Tu es l'amour de ma vie Thaddeus Joplin.

Les larmes roulant doucement sur ses joues rougies, le regard franc et tendre et l'air clairement sure de ce qu'elle disait, elle caressa sa joue et vint l'embrasser tendrement sur les lèvres, fermant les yeux.



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 EmptyLun 10 Nov - 4:35




Maison de Meiji Sahoshite


Dans son oreille, alors qu’il l’entourait toujours de ses bras, Meiji lui parla d’une voix émue.

-Thadd... Je suis folle de toi. dit-elle alors doucement avant d'enserrer le corps du jeune homme Je n'aurais jamais imaginé un jour rencontrer un homme comme toi. Je pensais... Je pensais être à part, trop mauvaise pour obtenir les faveurs de quiconque, tu as révélé en moi une partie que je pensais gelée à jamais et... J'ai l'impression aujourd'hui que mon corps a retrouvé sa chaleur, je me sens bien avec toi, heureuse comme jamais.

Elle le regarda alors et il remarqua qu’elle avait les yeux humides. Thaddeus lui sourit tendrement, lui lissant de ses doigts sa chevelure blanche pour l’encourager à continuer. Il n’avait pas peur de la voir pleurer, et il ne fallait pas qu’elle en a honte.

-Je t'aime, jamais je ne pourrais ressentir à nouveau cela. Si un jour tu pars, je n'y survivrais pas, je le sais... Je dépérirais, tu es devenu ma plus belle raison de vivre, la seule belle chose qui me soit arrivée en des années d'existence.

Des larmes roulèrent lentement sur ses joues et Meiji enfouit son visage dans son cou. Les bras du jeune homme continuaient d’entourer son corps, d’un air protecteur. Il se jura qu’avec lui elle n’aurait plus jamais à avoir peur des malheurs que leur apporterais la vie, tant qu’ils seraient ensemble. Elle était tout ce qui comptait à ses yeux et jamais ça ne changerais.

-Ne me laisse jamais... Je te supplierais à genoux de ne pas partir si tu t'en vas un jour... Il n'y a que devant toi... Seulement devant toi que j'oserais me rabaisser à ça. Tu as une place définitive dans mon coeur...

Tout ce qu’elle lui disait lui enflammait le cœur. Qu’elle lui dise tout cela le rendait fou de joie et le secouait profondément. Après ce qu’il venait de lui dire ce qu’il ressentait pour elle, ce qu’elle lui dit le remua si fort qu’il senti ses yeux jaunes s’embrouillées eux aussi. Il avait l’impression de ne plus pouvoir la lâcher, presque apeuré qu’elle disparaisse comme un rêve.

-Tu es l'amour de ma vie Thaddeus Joplin.

Thaddeus retrouva enfin devant lui le visage de sa bien-aimée, rougit d’émotions et les larmes coulant de ses yeux. Le regard franc mais si tendre avec lequel elle le regarda lui fit battre son cœur encore plus fort. Elle vint l’embrasser tendrement et Thaddeus vint l’imiter avec l’empressement d’un amoureux qui revenait enfin à la maison revoir son âme sœur.

-Et tu es le mien, Meiji Sahoshite, répliqua-t-il avant de l'embrasser fiévreusement.

C’était comme s’ils ne s’étaient pas vu depuis des mois et leur fièvre était si grande que rien n’aurais pu retenir les deux tourtereaux de passer la nuit ensemble. Une nuit pas tout à fait tranquille, mais infiniment passionnée.
--------------------------------------------------------------------------

Thaddeus se réveilla avec le bruit de sa barbe blonde qui grattait sur l’oreiller. Le soleil pointait son nez au travers de rideau et il se demanda quel heure il était. Mais le courage de se lever et d’aller chercher sa montre dans ses affaires ni était pas. La chaleur du lit le soudait aux draps et il avait la sensation que sa peau pesait des tonnes. Il se frotta les paupières et plissa les yeux. Au début, le jeune médecin ne reconnut pas du tout l’endroit où il s’était endormi. Puis soudainement il se rappela de son déménagement précipité et de ce qu’il avait dit, à ce qu’il avait fait avec Meiji hier soir et y repenser le fit rougir. D’ailleurs, ils étaient encore à moitié entrelacés, leur main l’une dans l’autre et leurs jambes se touchant doucement. Il mourrait d’envie de l’embrasser mais avec cette barbe…il hésita longuement, avant finalement d’embrasser la main de la jeune femme, il avait gardé tout la nuit dans la sienne.


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 EmptyMar 11 Nov - 3:30






Lorsqu'elle l'embrassa, Meiji sentit que son amour lui rendait ce baiser avec tendresse lui aussi. Elle se sentit bien et ce qu'il lui dit la rendit encore plus euphorique.

-Et tu es le mien, Meiji Sahoshite

Leur baiser devint alors beaucoup plus langoureux, sensuel et... Inévitablement, ils terminèrent la nuit leurs corps serrés l'un contre l'autre, répondant chacun à l'amour de l'autre.


Le lendemain, Meiji se reveilla par une agréable sensation, une chaleur douce l'enveloppa, celle des draps surement, mais elle sentit comme un baiser dans sa main qui bougea doucement. Elle ouvrit alors doucement les yeux et aperçu Thadd. Immédiatement un sourire s'afficha sur son visage. Il était là... Elle n'avait pas rêvé. Elle vint alors se coller complètement contre lui, leurs corps encore sans vêtements, et elle l'enlaça, avant de l'embrasser doucement. De la barbe ? Et alors... Ca lui donnait un air sexy, elle aimait bien, elle l'aimait peu importe comment il pouvait être, il était toujours beau.

-Bonjour mon amour...

Ca y était alors ? Il était à elle, complètement ? Jusqu'à dormir, habiter, vivre ensemble ? Meiji n'avait aucune idée de l'heure et concrètement, elle s'en fichait pas mal, elle se sentait bien, elle n'avait presque pas cauchemardé cette nuit, le présence de Thadd l'avait rassurée et cela lui fit du bien. Elle avait envie de lui faire plaisir ce matin elle l'empêcha alors de se lever du lit et enfila ses habits de la veille au soir. Il la vit alors partir.

Elle passa de longues minutes en bas et remonta alors avec un grand plateau. Un petit déjeuner au lit. Elle lui sourit et posa le plateau sur la table de nuit près de lui.

-J'ai envie de marquer le coup de notre première nuit de vie commune.... Si tu n'es pas trop pressé, on pourrait profiter de ce petit déjeuner à deux. Je suppose que tu vas devoir travailler après, je voudrais profiter un peu de toi

Elle revint alors se blottit contre lui sous les draps, l'embrassant dans le cou

-Je savais pas ce que tu aimais, j'ai mis un peu de tout, je déjeune peu souvent mais... J'ai envie de profiter du moment avec toi

Elle se sentait si bien... Depuis combien de temps cela n'était pas arrivé ? Probablement n'avait elle jamais vécu quelque chose d'aussi doux, Thaddeus... Etait la seule personne qui pouvait rendre sa vie aussi paisible.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 EmptyMar 11 Nov - 23:17




Maison de Meiji Sahoshite


DMeiji se blottit contre Thaddeus et contrairement à lui elle ne se gêna pas pour l’embrasser, même avec sa barbe.

-Bonjour mon amour...

Il lui répondit en la serrant dans ses bras.

-Bonjour ma chérie.

Sa nuit avait été des plus reposantes de sa vie. La chaleur du corps de Meiji devait avoir fait toute la différence avec la froideur des draps de chez lui, son ancien chez lui, où il vivait seul. Il l’embrassa sur le dessus de sa tête pour qu’elle n’ait pas encore à subir sa barbe. Il ne pouvait s’empêcher de la regarder avec des yeux illuminés. Lorsqu’elle était là, il n’avait pas vraiment besoin du soleil pour être réveillé.

Puis, à sa surprise, la jeune femme se leva du lit et enfila ses vêtements de la veille. Que faisait-elle? Avant qu’il ne lui pose la question, elle lui fit signe de ne pas bouger et elle sortit de la pièce en le laissant seul dans le lit. Thaddeus ne pouvait s’empêcher de fixé la porte en attendant qu’elle arrive et les minutes s’étirent. Il s’enfouit de nouveau dans les draps, restant au chaud, sans cesser de fixer la porte comme un gamin qui attendait la fée des dents.

Lorsqu’il entendit finalement revenir Meiji, Thaddeus avait les yeux à mi-clos, presque à deux doigts de s’endormir de nouveau tellement le lit était confortable. Il se redressa doucement, en même temps qu’elle entra avec un plateau rempli de nourriture. Thaddeus réalisa alors qu’il était affamé. Être amoureux lui donnait constamment faim!

Elle déposa le plateau près du lui et il lui fit un énorme sourire.

-J'ai envie de marquer le coup de notre première nuit de vie commune.... Si tu n'es pas trop pressé, on pourrait profiter de ce petit déjeuner à deux. Je suppose que tu vas devoir travailler après, je voudrais profiter un peu de toi.

Le travail pouvait bien attendre en effet. Pas question de se précipité dehors alors qu’elle était avec lui, réfugiée dans son cou. Le baiser qu’elle lui donna le fit rougir aussitôt et il baissa les yeux pour la regarder.

-Je savais pas ce que tu aimais, j'ai mis un peu de tout, je déjeune peu souvent mais... J'ai envie de profiter du moment avec toi.

Thaddeus lui sourit doucement. Si elle continuait de le nourrir au lit, elle pouvait être sans crainte qu’il ne pourrait plus bouger de la et qu’elle pourra bien profiter de lui autant qu’elle voudra. Mais ça, ce n’était pas dans les plans du jeune médecin…Il voulait continuer de porter ses sarrau et ses vestons qu’il avait déjà.

Il ramena la jeune femme contre lui et cette fois il ne se gêna pas plus l’embrasser passionnément.

-Tu ne sais pas à quel point tu me fais plaisir Meiji, merci beaucoup mon cœur,dit-il en l’embrassant une nouvelle fois. Je me demandais ce que tu faisais en bas.

Mais avant de manger il se leva lui aussi, le temps de remettre ses pantalons mous et rayés qu’il avait jeté au sol hier soir. Manger tout nu, c’était un peu excessif non?...C’était deux choses qui ne pouvait pas aller ensemble et il retourna sur le lit à côté d’elle. Voilà, c’était plus décent…

Il saisir une tranche de pain qu’il garnit de confiture de fraise. Son estomac lui faisait presque mal tellement il avait faim et il manqua presque de verser une larme tellement s’était bon et délicieux.

-C’était très bon, merci encore ma chérie dit-il après sa deuxième bouchée. Mais…enfin…je ne veux pas t’ennuyer avec ça, mais tu savais que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée? Tu devrais manger à tous les matins tu sais?...Surtout pour ce que tu fais dans la vie, c’est important que tu sois en pleine forme. Avec des glucides, des protéines, des vitamines…et…tout ça.

Thaddeus décida de se la fermer en dévorant une nouvelle bougé de son pain. Il était seulement inquiet pour elle, comme toujours. Son côté médecin et copain à la fois devait peut-être commencer à tomber sur les nerfs de Meiji. Après tout, il n’était pas son père.

-Tu peux me le dire si je t’énerve hein, bredouilla-t-il en regardant ses doigts. Tu n’es pas malade ou rien, je le sais…c’est juste…mon côté médecin qui parle. Tu fais ce que tu veux…du moment que tu as une bonne santé…je dis rien. Tu n'as pas été malade récemment je crois non?

Il passa une main dans ses cheveux et se tût finalement, presque exaspéré de lui même.

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 EmptyMer 12 Nov - 3:48






Lorsqu'elle revint s'installer près de lui il l'embrassa alors avec passion. Elle en fut ravie, elle aimait ces moments de tendresse contre lui.

-Tu ne sais pas à quel point tu me fais plaisir Meiji, merci beaucoup mon cœur,dit-il en l’embrassant une nouvelle fois. Je me demandais ce que tu faisais en bas.

Le voir sourire était la plus belle et la plus douce chose qui puisse lui arriver. Elle était tout simplement heureuse. Il se leva alors et remit son pantalon. Elle ne put s'empêcher de rougir un peu en le voyant ainsi nu... Il était si beau...
Il entama alors de manger et elle l'imita, malgré tout, elle mangea peu. Elle mangeait toujours peu, mais elle n'avait déjà pas l'habitude de manger le matin et elle mangea la tartine qu'elle avait en main avec une lenteur extrême.

-C’était très bon, merci encore ma chérie dit-il après sa deuxième bouchée. Mais…enfin…je ne veux pas t’ennuyer avec ça, mais tu savais que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée? Tu devrais manger à tous les matins tu sais?...Surtout pour ce que tu fais dans la vie, c’est important que tu sois en pleine forme. Avec des glucides, des protéines, des vitamines…et…tout ça.

La jeune femme haussa les sourcils. S'il se souciait de ce qu'elle mangeait, il allait s'en faire très souvent, elle mangeait vraiment peu par repas. ce n'était pas de l'anorexie, elle avait juste vécue comme ça très longtemps par obligation, c'était resté, c'était pour cela qu'elle était aussi fine et musclée, le sport compensant tout.

-Tu peux me le dire si je t’énerve hein, bredouilla-t-il en regardant ses doigts. Tu n’es pas malade ou rien, je le sais…c’est juste…mon côté médecin qui parle. Tu fais ce que tu veux…du moment que tu as une bonne santé…je dis rien. Tu n'as pas été malade récemment je crois non?


Elle prit alors un air sérieux

-Ca fait quelques jours que je ne cesse de vomir et je crache du sang. Ah et puis j'ai une douleur continue dans la jambe droite.

Au regard terrifié du jeune homme la jeune femme eut un léger rire

-Mais non ! Arrête de t'en faire, je n'ai rien, je me porte à merveilles et ne suis pratiquement jamais malade. Tu n'as pas à t'en faire. Si tu t'en fais pour moi continuellement tu ne vivras jamais mon chéri.

Elle l'embrassa doucement sur le front avant de poser sa tartine à peine à moitié mangée.

-Allez boude pas, j'ai juste voulu t'embêter, je t'aime

Elle se blottit plus fort contre lui avant de sortir de contre lui et lui servir une tasse de café, en prenant une elle aussi, à moitié remplie.



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Déménagement [PV Meiji]   Déménagement [PV Meiji] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Déménagement [PV Meiji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-